Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Reconquérir les quartiers oubliés de la République

Reconquérir les quartiers oubliés de la République

PNG La République est unique et indivisible.

Il n’y a pas d’un côté ceux des beaux quartiers et de l’autre ceux des cités.

Il n’y a pas non plus à trier d’une façon ou de l’autre entre les français dits de souche et de l’autre les français issus de l’immigration…. Au fait, ce qui était un slogan généreux il y a 30 ans : « nous sommes tous des enfants d’immigrés » est de plus en plus une réalité et ce brassage, cette mixité est une chance et une force pour notre pays, pour le vivre ensemble.

Dimanche 11 janvier, si on met de côté les récupérateurs et les chefs d’Etat venus parader, les millions de personnes qui sont descendues dans la rue n’étaient pas catholiques, musulmans, juifs, athées ou agnostiques, c’était des citoyens français qui aiment la République et défendent la liberté d’expression.

Les musulmans ont été dans leur grande masse, doublement blessés et meurtris, d’abord comme êtres humains et ensuite comme musulmans.

Aujourd’hui, des français musulmans ou d’origine musulmane sont, soit directement stigmatisé soit ignorés, soit questionnés.

Ils n’ont rien fait, ils sont les victimes de ces fous de dieu et de tous les islamistes radicaux qui veulent renforcer leur présence et leur emprise.

L’Etat et les collectivités territoriales ont des responsabilités écrasantes dans cette présence encore forte des islamistes :

  • Les quartiers de nos villes constituent des ghettos où s’accumulent tous les handicaps : chômage accru, absence de mixité sociale, habitat dégradé, carence ou disparition des services publics ;
  • Assez souvent pour obtenir la paix sociale même éphémère, des municipalités ont soutenu et financé des associations communautaristes et recruté des animateurs de quartiers pris parmi les caïds ;
  • Les partis de gauche qui hier encore animaient des associations territoriales ont largement quitté la place pour n’y revenir qu’au moment des élections municipales…. Cela ne suffit pas pour créer la confiance et donner des perspectives crédibles.

Je pense qu’un double mouvement de transformation sociale doit s’opérer et s’articuler : une présence réelle physique et militante dans les quartiers et une action éducative menée avec des moyens dans les écoles, de la maternelle au lycée sur le vivre ensemble, la laïcité et la liberté d’expression.

Il faut que les mouvements d’éducation populaire se renforcent et interviennent prioritairement dans les quartiers populaires pour le droit au logement, contre les expulsions et en développant les cours de français pour les personnes qui ne maîtrisent pas notre langue.

Ces cours sont à la fois une immersion dans la langue et à la fois une formation à la citoyenneté avec un partage des valeurs et principes républicains.

Cette action en profondeur peut être payante et devenir un facteur d’inclusion républicaine comme l’était avant-hier la participation des travailleurs immigrés à la vie syndicale.

Nous avons été plus que secoués par ces attentats barbares mais beaucoup de personnes désengagées commencent à s’interroger et à se remobiliser.

Des associations différentes veulent agir ensemble , c’est ainsi que s’est constitué sur l’agglomération melunaise un collectif d’associations de solidarité mutualisant leurs moyens pour agir mieux et ensemble.

LE 11 N’A PAS ETE QU'UN FEU DE PAILLE….BEAUCOUP DE PERSONNES SE SONT MOBILISEES ET CERTAINES VEULENT, EN NOMBRE, S’ENGAGER .

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.58/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Robert GIL Robert GIL 15 janvier 2015 09:24

    si nous voulons comprendre pourquoi certains jeunes s’engagent dans ce « terrorisme djihadiste », on doit s’interroger sur le rôle objectif que joue la prison (et donc les politiques des 30 dernières années de développement de l’Etat carcéral). Toutes les victimes de discriminations racistes et d’humiliations quotidiennes n’empruntent pas la même trajectoire sociale… Existe-t-il des récurrences observées dans les trajectoires de basculement ? Les quelques enquêtes existantes montrent combien la prison est un sas d’entrée dans la dynamique de la terreur...Lire la suite ...


    • CHALOT CHALOT 15 janvier 2015 09:28

      Quand une association décide de s’implanter sur les quartiers et de s’en donner les moyens, elle peut se renforcer et se développer, c’est ce qui se passe pour les familles laïques du CDAFAL dans les quartiers populaires de l’agglomération de Melun.
      De nouveaux militants de toutes origines issus des quartiers se sont engagés suite à un contact avec l’association sur le terrain.


      • César Castique César Castique 15 janvier 2015 09:54

        « De nouveaux militants de toutes origines issus des quartiers se sont engagés suite à un contact avec l’association sur le terrain. »


        Il y a aussi des Témoins de Jéhovah et ils se démènent plus pour obéir à leurs principes que pour recruter de nouveaux adeptes.

        Et on ne vous demande combien de conversion au « jambon-beurre », vos évangélisateurs à vous, ont enregistrées depuis le 1er janvier 2014.

      • ARMINIUS ARMINIUS 15 janvier 2015 09:45

        La répression n’est effectivement pas la solution, à multiplier les prisons on multiplie les problèmes pour aboutir à terme à un monde partagé entre pauvres et riches qui seront obligés de se protéger en quartiers hyper sécurisés et protégés par des milices privés...
        Mais les investissements nécessaires au tarissement de cette extrémisme sont énormes : casser pour reconstruire des quartiers vivables et mixes à la place des ghettos, casser le marché de la drogue et du commerce des armes, reconstruire l’autorité des forces publiques, de l’école, de la famille avec le concours et l’approbation des populations concernées, redonner du travail et de la fierté : une tâche herculéenne qui semble impossible(mot qui n’est pas français, ce qui reste à prouver !)


        • César Castique César Castique 15 janvier 2015 09:48

          « Il n’y a pas d’un côté ceux des beaux quartiers et de l’autre ceux des cités. »



          Avant de proférer une ânerie pareille, vous auriez dû demander aux *NOUS* des cités, ce qu’ils pensent des *EUX* des beaux quartiers.


          « et une force pour notre pays, pour le vivre ensemble. »


          Le vivre ensemble est une chimère lorsqu’il prétend rassembler des gens qu’à peu près tout divise en termes de croyances, moeurs, us, coutumes, traditions et habitudes. Jusqu’à la nourriture et à la boisson qui posent des problèmes d’inconciliabilités. 

          Alors, il faut arrêter de rêver, ce n’est pas ainsi que les difficultés seront surmontées, et il faudra bien, un jour, cesser de repousser la poussière sous le tapis en clamant "Il n’y a pas d’un côté..., etc., etc.*

          • Daniel Roux Daniel Roux 15 janvier 2015 09:51

            Mais mon brave monsieur, il n’y a plus de sous pour financer le social. On les a donné aux banques qui avaient trop spéculé, pour les sauver, pour qu’elles puissent continuer à acheter des obligations d’état, financer la dette avec l’argent fraîchement imprimée de la BCE.

            Chut.. Faut pas le dire... mais l’économie parallèle et souterraine florissante dans les ghettos permet d’arrondir les angles, de limiter la casse et les désordre du chômage de masse, de la sous instruction, de la marginalisation. Faudrait pas que des actions citoyennes nuisent au petit commerce.

            D’un autre côté, si il y a des bénévoles qui sont prêts à agir à la place des travailleurs sociaux, on va pas les en empêcher.


            • fred.foyn Le p’tit Charles 15 janvier 2015 10:13

              +++

              Reconquérir les quartiers oubliés de la République....Oui..mais avec seulement 10.000 soldats c’est impossible il me semble.. ?

              • Julien Boisfeuras Julien Boisfeuras 15 janvier 2015 10:38

                 « cette mixité est une chance et une force pour notre pays, pour le vivre ensemble. »

                Un mensonge mille fois répété ne devient pas pour autant une vérité.

                Cela a longtemps été vrai. Nous avons assimilé  en une génération des populations polonaises, espagnoles, italiennes, portuguaises etc qui voulaient s’intégrer...

                Le problème a surgi avec les lois imbéciles de Giscard et Chirac sur le regroupement familial : trop et trop vite de gens chez qui la volonté d’intégration semble extrêmement minoritaire et qui veulent au contraire imposer leurs coutumes notamment religieuses ...

                Résultat : en fait de mixité sociale les souchiens foutent le camp des « territoires » perdus de la république et avec eux la plupart des commerces et services fondamentaux .

                Et pourtant combien de milliards dépensés en vain depuis bientôt 40 ans dans la « politique de la ville » et la « cohésion sociale » ?

                Il n’y a pas de solution, il nous faut vivre avec cette gangrène et espérer pouvoir en limiter, par la stricte application de la loi, les effets les plus pervers ....


                • Garance 15 janvier 2015 13:18

                  @ Julien Boisfeuras


                   « cette mixité est une chance et une force pour notre pays, pour le vivre ensemble. »

                  Evidemment que c’est une ânerie

                  La seule intégration qu’il tolère c’est la nôtre : nous voir en djellaba les combleraient

                  « J’im la France , ces allocs et ses Chalot ; la France j’y l’aime tellement que j’l’a nique dans toutes les positions »

                  Le reste : pipeau

                • Julien Boisfeuras Julien Boisfeuras 15 janvier 2015 13:36

                  Bonjour Monsieur Garance

                  Je suppose que si vous stigmatisez et amalgamez ainsi, c’est parce que votre dentiste est musulman smiley


                • mmbbb 15 janvier 2015 19:41

                  Par Julien Boisfeuras   le maitre mot almagame en effet on nn’entend que ceci le probleme est que nos vertueuses personnees politiques et notre elite se mettent a l’ecart de ce qu’ils veulent imposer aux autres la mixite sociale Je rejoins les propos de garance qui ont le merite d’etre crus mais j’ai subi ces cons et allez jeter un coup d’oeil sur le Point d’hier de la rubrique de Brighelleli sur le temoignagne d’un prof d’une classe a majorite mululmane Le vivre ensemble j’en ai rien a foutre je veux vivre en paix c’est ce que doit assurer la republique francaise a tous les citoyens assez de discours tordus a la Chalot Ceux qui vivent dans les beaux quartiers tant mieux les bo bos y sont dans ces quaritiers qu ils arretent de nous les briser. Les gars comme Chalots Fergus sont contre la limitation de l’imigration sont petris d’un angelisme et maintenant que c’est le bordel ils viennent nous saouler avec leurs bonnes intentions. basta


                • mmbbb 15 janvier 2015 19:50

                  Par Julien Boisfeuras ( vous le dites nous avons depense des milliards pour ces gens « qui etaient une chance pour la France » A l’ecole ma generation n’etait pas une chance et nous pouvons mesurer l’excellent resultat de cette belle mixite sociale Les francais continuent d’etre saignes par l’impot pour la meme politique Qu’attent notre elite France se delite 


                • foufouille foufouille 15 janvier 2015 12:16

                  il va faloir faire une nouvelle police et plus nombreuse.
                  des flics qui habiteront dans un HLM et pas chez les riches .......


                  • Aldous Aldous 15 janvier 2015 12:54

                    « Les musulmans ont été dans leur grande masse, doublement blessés et meurtris, d’abord comme êtres humains et ensuite comme musulmans. »


                    Dites-moi, Charlie, leur grand masse, c’est leur popotin ? smiley

                    • cathy30 cathy30 15 janvier 2015 15:11

                      Je conseille à tous ceux qui ont fuit les quartiers devenus des coupes gorge de revenir dans vos anciens lieux d’habitations pour faire plaisir à Chalot et pour cause de mixité sociale et pour ne plus froisser les musulmans.


                      • septikettak septikettak 15 janvier 2015 15:12

                        « ....et défendent la liberté d’expression. »
                        Mais non, c’erst la propagande merdiatique qui les a utilisés et ils ont marché(dans tous les sens). Et le gvt en leur nom va réduire la liberté d’expression et faire des lois d’exception. Mais la, les merdias leur diront qu’elles sont nécessaires. Et si une manif contre était décidé, elle serait interdite vu les dangers du terrorisme.


                        • Yohan Yohan 15 janvier 2015 16:39

                          L’immigration galopante est la cause. Soigner les effets sans soigner la cause, c’est pédaler dans la semoule. Chalot est un spécialiste...On a maintenant des bébés Boko Haram en couveuse dans les banlieues pourries, il va falloir autre chose que des belles paroles pour les empêcher de grandir.


                          • christian pène 15 janvier 2015 17:27

                            pas de quartiers oubliés, l’État y déverse des sommes folles de NOTRE argent sans résultats......seule la violence est améliorée.....

                            le seul qui pourrait arranger la situation est le député Jean Claude MIGNON , maire démissionnaire de 77- Dammarie qui en 30 ans a fait un travail de rénovation formidable : Dammarie est désormais plus que présentable, il fait bon y vivre , et les communautés y vivent en bonne harmonie.....

                            L’extrême gauche socialo-communiste avait été évacuée en laissant la ville en ruines sociales .....

                            Non , le régime ne veut pas que les choses s’améliorent et jette notre argent par les fenêtres pour faire illusion.....ILS causent beaucoup pour ne rien dire.....

                            C’est l’État qui fabrique les problèmes, c’est l’État LE problème , la République qui dévaste à tout-va.....Les violences , c’est de la faute de la République terroriste qui les a commencées dès 1792......la Terreur, le génocide vendéen et autres exactions .....

                            Il ne peut y avoir d’union que contre la République à 1000 irresponsables : plus de 900 parlementaires , le président et ses ministres.....dont une se dit plus marocaine que française , et l’autre est indépendantiste......et n délicatesse avec la justice......


                            • oncle archibald 15 janvier 2015 17:30

                              Monsieur Chalot du pognon de contribuable dans ces cités il en a été injecté à plein tubes sans aucun effet et sans aucune reconnaissance ni respect des habitants pour les efforts de la nation. 


                              On a eu des milliers de comité Théodule, avec quelques bisounours en tous genre et beaucoup de pas bisounours du tout pour qui cette sollicitude particulière agrémentée de beaux discours et de grands moulinets de bras était tout simplement un gagne pain. Et ce du plus haut au plus bas de l’échelle des institutions, du ministère au petit élu de sa commune qui va donner une sinécure à quelques amis en manque de boulot. Combien d’heures perdues par tous en bla-bla inefficaces dans les réunions « de coordination » des sociologues, des urbanistes, le représentant du préfet et celui du maire, plus celui de la société HLM, plus celui du ministère qui descendait en avion de Paris etc etc ….

                              Des analyses et des expertises et des enquêtes de terrain en veux tu en voila, des chantiers de réhabilitation, des chantiers dits d’insertion, des chantiers dits de mixité sociale, des équipements sportifs ou ludiques dits de quartier dans les terrains encore libres et les espaces verts, des études pour la liaison entre le coeur de ville et les quartiers, il y en a eu pléthore, le pognon de contribuable est fait pour être dispersé à tout va pourvu qu’il ramène des votes. Au départ le projet est grandiose, jamais assez beau. In fine on n’en réalisera que le quart parce que quand même, malgré tout, quelques uns se rendent compte tardivement que même l’argent de contribuable n’est pas inépuisable !

                              Moi qui ait côtoyé de près tout cela et dirigé les entrepreneurs qui ont réalisé ces travaux et ces équipements je peux vous dire que notre souci était de faire prendre en charge les frais de gardiennage des chantiers, gardiennage rendu obligatoire tant il y avait d’actes de vol et de vandalisme pendant les travaux, puis d’arriver enfin au terme du chantier et enfin, ouf, de fixer la date de la réception des travaux qui a pour effet juridique de remettre l’ouvrage réalisé à celui qui l’a commandé alors qu’auparavant il est réputé sous la garde des constructeurs. 

                              La plupart attendaient la veille de la réception pour mettre en place les équipements couteux, parce que malgré le gardiennage on ne sait jamais. Dans la semaine qui suit la réception, les façades neuves et les cages d’escaliers seront taguées, les lampadaires publics flingués (on préfère les coins sombres pour dealer), les équipements sportifs ou ludiques démontés ou détruits, les espaces plantés piétinés, tout est vandalisé en quelques jours par ceux là même qui se plaignent qu’on les laisse dans leur merde. 

                              Assez d’angélisme, il faut regarder la réalité en face et elle n’est pas jolie-jolie. Qu’ils aient des excuses, sans doute, mais que l’on puisse changer tout avec quelques travailleurs sociaux en plus c’est purement illusoire. C’est déjà ce que l’on a fait pendant des dizaines d’années sans aucun succès.

                              • mmbbb 15 janvier 2015 20:01

                                merci de votre temoignage qui vient en contrepoint de celui de Chalot qui veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes Chalot des gars comme lui j’en ai connu ils sont verole par leur ideologie et comme vous le signifiez dans votre argumentaire nous sommes en face d’une jungle Nous les mettrrions au Chateau de Versaille ils casseraient tous ces connards j’ai connu ceci il m ont bien pourri la vie durant la periode ou je voulais etudier .


                              • Yohan Yohan 15 janvier 2015 17:39

                                Malek Boutih a dit « On a un problème de ghetto, on a un problème avec l’antisémitisme et on a un problème avec l’application des règles laïquesLes élus locaux corrompus ont pactisé avec les voyous, les salafistes et les communautés pour avoir la paix. Il faut qu’on fasse le ménage dans nos rangs. Nous ne pouvons plus laisser prospérer les supermarchés de la drogue dans nos cités dont on voit qu’ils entretiennent des filières où gangsters et islamo-nazis se donnent la main ». Pour une fois que je suis d’accord avec un socialo.. smiley


                                • César Castique César Castique 15 janvier 2015 18:21

                                  « Nous ne pouvons plus laisser prospérer... »


                                  Qu’est-ce qu’on parie qu’ils pourront quand même ?

                                • oncle archibald 15 janvier 2015 19:35

                                  On sent bien la différence entre « nous » et « ils ». 


                                  « Ils » s’en foutent, et « nous » l’avons dans le fion. 

                                • soi même 15 janvier 2015 20:01

                                  La République est unique et indivisible.

                                  Si tu pouvais arrêtez de pissé de travers, je serais soulagé !


                                  • pallas 15 janvier 2015 20:55

                                    Monsieur CHALOT,

                                    La guerre multi ethnique a commencer.

                                    Le rêve du multiculturalisme de ta génération n’était rien d’autre qu’une erreur.

                                    Ta génération n’est que l’échec total.

                                    Les tambours de la guerre résonnent, ainsi que la folie. La guerre, elle, ne meurt jamais, c’est un fait.
                                    Le Dieu Ares doit bien rire.

                                    Il faut revenir au monde réel. la guerre ne meurt jamais, la guerre est l’humain, le reste n’est que baratin.

                                    Soit content, car nous le début de la Quatrième guerre de civilisation, elle est inéluctable.

                                    Toi la génération Mai 68, de ton Idéologie, a crée la 3 emes guerre mondial.

                                    Ton avis le Vieux ??.


                                    • COVADONGA722 COVADONGA722 16 janvier 2015 07:01

                                      cher monsieur Chalot quartier oublié ? les ZUS de marseille voient se déverser des millions d’euros dans la poche de responsables d’association de quartier « genre grand frère » .La mairie

                                      achète la paix et la tranquillité en subventionnant ce qu’elle sait être des coquilles vides ;
                                      Non seulement ils perçoivent des milliers d’euros mais ne paie rien
                                      accès au stade gratos
                                      bus gratos cantine gratos hlm gratos edf a interdiction de couper le jus dans les 15 et 14e ardt
                                      santé gratos vont pas chez le docteur direct encombrent les urgences des hôpitaux Même les écoles privées ou les belles âmes socialistes en envoie c’est nous qui les payons .RDV le 5 de chaque mois dans un bureau de poste vous y verrez mains tendues les pleurnichards de la géhenne raciste française !
                                      ce pays est saigné à blanc ! et vous parlez de reconquérir les quartiers vous voulez des subventions foutaise cher monsieur il faut certes investir , mais dans l’utile et l’urgent LA DEFENSE NATIONALE !!!!!!!
                                      asinus : ne varietur 

                                      • TicTac TicTac 16 janvier 2015 09:27

                                        Chalot,, vous êtes désespérant de naïveté.


                                        • CHALOT CHALOT 16 janvier 2015 10:39

                                          Je n’ai pas du tout parlé de financements supplémentaires mais de politique, de présence sur le terrain.
                                          Sur Melun nous n’avons aucune subvention et nous n’en demandons pas.


                                          • CHALOT CHALOT 16 janvier 2015 10:41

                                            Lisez un peu ce que nous écrivons, le projet que nous mettons en place avec les gens
                                            http://www.familles-laiques-de-vaux-le-penil.fr/article-le-restaurant-citoyen-125387656.html


                                            • foufouille foufouille 16 janvier 2015 11:16

                                              c’est un repas végétarien ou hallal obligatoire ?


                                            • CHALOT CHALOT 17 janvier 2015 09:55

                                              Non d’abord jamais halal et ensuite pas végétarien

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès