Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Réforme territoriale : les élus ont gagné

Réforme territoriale : les élus ont gagné

… Et les citoyens ont perdu

Depuis 2012, le pouvoir en place nous annonçait monts et merveilles en matière de collectivités territoriales. Au bout du bout, c’est-à-dire après le vote de plusieurs lois - découpage des Régions, - mise en place de Métropoles, et cette fameuse dernière loi votée le 16 juillet (pendant les vacances pour qu’on ne disserte pas trop sur le vide sidéral de ce texte) – on ne peut que constater, une fois de plus les écarts entre les promesses et les lois votées (et pour leur application, on verra plus tard).

L’union sacrée

En principe, lorsque les parlementaires votent une loi, c’est pour le bien du Pays et des citoyens, (mais, je le concède, cette définition est discutable).

Pas de cela pour le vote de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation du Territoire de la République), puisque ce texte voulu par le Gouvernement attaquait trop les intérêts des élus pour qu’il puisse être voté en l’état.

Pensez-donc, on avait prévu de supprimer les Conseils départementaux (ex-généraux), en transférant les compétences aux régions et aux intercommunalités, mais c’était sans compter sur le poids du lobby des élus départementaux et des radicaux de gauche qui ont combattu ce texte pour éviter d’en arriver à une telle extrémité, c’est-à-dire se faire Harakiri.

Le résultat est là, on conserve ce niveau de collectivité, mais lorsqu’on regarde les compétences qui lui restent on se dit qu’entretenir une assemblée d’élus entourée des cabinets et autres services de com, cela coûtera cher aux citoyens, mais cela ne fait rien, comme disent certains élus : « La démocratie a un coût ». A vous de voir si cela est justifié…

Pour l’intercommunalité, c’est à peu près la même chose, même si l’on constate des voies d’amélioration à terme (si le texte n’est pas revu entre temps).

Là ce sont les fameux « Maires ruraux » qui ont été à la manœuvre, appuyés par les parlementaires de tous bords, les sénateurs étant bien entendu en première ligne.

Pas question donc d’aller trop loin en matière de seuil pour les intercommunalités (on sera finalement à 15000 habitants, mais de nombreuses exceptions sont prévues…), ni en matière de vote au suffrage universel des déléguées intercommunautaires (refusé), les Maires des petites communes rurales ont été vent debout contre de trop grandes avancées, aidés en cela par les Sénateurs qui sont leurs grands électeurs, ne l’oublions pas ! Tout cela favorise un système dans lequel gauche et droite confondues tirent leur épingle du jeu.

Ils veulent notre bonheur

Et ils nous disent que c’est pour notre bien que l’on maintien le mille-feuille territorial, que la proximité est plébiscitée par les citoyens. Certes, les citoyens aiment bien avoir un élu de proximité, ne serait-ce que pour avoir un conseil ou pour donner son avis sur ce qui ne va pas dans la commune, mais faut-il pour cela maintenir 540 000 élus (dont une très grande majorité sont des élus communaux) dans notre Pays qui détient le record en la matière ?

Une seule raison justifie ce système : le clientélisme entre élus des différents niveaux et le rôle des partis politiques qui voient dans ce système de grosses opportunités de placer leurs poulains.

En gros, le saupoudrage judicieux de la réserve parlementaire entre plusieurs petites communes rurales, assurera au sénateur la bienveillance des grands électeurs que sont les Maires et la subvention du Conseil Départemental pour le rond-point pourra se traduire par une campagne du Maire en faveur du Conseiller.

Interrogez-vous

Maintenant que vous savez comment ça marche, que votre argent (puisque c’est l’argent des contribuables qui permet ce système) est aussi utilisé à des fins électorales, à assurer le cumul des mandats et une retraite dorée aux sénateurs, à payer les indemnités des élus, leur communication, etc…, demandez-vous si on ne pourrait pas faire mieux avec moins d’élus.

Pour moi, la réponse est évidente : c’est par l’intercommunalité que les choses doivent évoluer, pas celle où on maintient les choses en l’état, mais celle où le citoyen conserverait des Maires de proximité uniquement pour la gestion courante pour toutes les communes de moins de 400 habitants (18 000 sur 36 300, tout de même !) et où les autres décisions seraient prises au niveau intercommunal, une intercommunalité chargée également du plan d’urbanisme intercommunal pour toutes les communes quelle que soit leur taille, afin d’éviter les égoïsmes et les querelles de clocher sur l’implantation de logements sociaux, par exemple. Une intercommunalité, enfin, qui ne nécessiterait plus le maintien du Conseil Départemental, la Région les soutenant au titre de l’aménagement du territoire.

Nous en sommes loin et beaucoup de citoyens, peu avertis du fonctionnement que je décris et surtout de la captation du système par des élus au détriment de l’intérêt collectif, continueront à se battre bec et ongles pour que les choses restent en l’état, fusse au prix (ce qu’ils ignorent souvent) d’une fiscalité locale élevée.

Mais comme le citoyen pense que son vote sert encore à quelque chose, malgré le déni de démocratie du référendum de 2005 et de ce qui se passe actuellement en Grèce, il continuera à faire confiance à des élites autoproclamées qui cherchent avant tout à se maintenir en place et à plébisciter un système ruineux. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.18/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • diogène diogène 20 juillet 2015 08:44

    Excellent résumé de la situation.


    Népotisme, clientélisme, électoralisme sont les qualificatifs de ce réseau de parasites pensionnés par l’état qui servent de capos aux maîtres qui leur prêtent parfois leur yacht en guise de récompense pour leur zèle de larbins endimanchés.

    • Michel DROUET Michel DROUET 20 juillet 2015 10:34

      @diogène
      C’est pour l’ensemble de ces motifs que j’ai décidé de ne plus voter


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 24 juillet 2015 09:42

      @gros

      DEPUIS 1789 LES CITOYENS ONT TOUJOURS PERDU !!!!!!!!!!!!!

      et si maintenant les directeurs (tous chefs) ne votent plus !!!!! ou va la FRANCE ,,,, ????


    • Michel DROUET Michel DROUET 24 juillet 2015 11:41

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE
      Encore un commentaire CAPITAL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 25 juillet 2015 09:46

      @Michel DROUET

      Vous avouez avoir travaillé pour le CAPITAL ET NON POUR LES CITOYENS

      quel aveu  !!!!!


    • foufouille foufouille 20 juillet 2015 09:26

      tu rigoleras moins quand tu devras faire 200km pour le moindre problème.


      • Michel DROUET Michel DROUET 20 juillet 2015 10:38

        @foufouille
        Vous avez sans doute beaucoup de problèmes, Foufouille, puisque c’est votre remarque permanente qui ne tient pas compte de ce qui est prévu dans le texte de loi NOTRe, notamment l’article 100 auquel je vous renvoie.


      • foufouille foufouille 20 juillet 2015 13:22

        @Michel DROUET
        en pratique c’est déjà la merde administrative car tu doit saisir le tribunal administratif pourt la moindre connerie. même l’envoi de lettre recommandé avec AR ne fonctionne plus car le bureaucrate peut prétendre qu’elle arrive vide.
        j’ose pas imaginer ta super région ............


      • Michel DROUET Michel DROUET 20 juillet 2015 13:37

        @foufouille
        Faut lire mes précédents article Foufouille : je ne suis pas pour les super régions et l’article 100 de la loi (que vous n’avez pas lu) auquel je fais référence vise justement à rapprocher le citoyen des instances publiques.
        Maintenant, à chaque fois que vous commentez mes articles vous faites référence au contentieux, qu’il soit administratif ou de la sécurité sociale, ce qui me fait dire que vous devez collectionner les procédures et que vous n’êtes pas représentatif de la population du Pays.


      • foufouille foufouille 20 juillet 2015 13:53

        @Michel DROUET
        je commence juste à en avoir marre d’écrire de trop nombreux courriers à certaines administrations. donc D&I à chaque fois.


      • foufouille foufouille 20 juillet 2015 14:49

        @foufouille
        chez moi la loi française n’existe pas. c’est à la tête du client.


      • bnosec bnosec 21 juillet 2015 08:17

        @foufouille
        foufouille a vraiment l’air du type qui en glande le moins possible mais qui pense que tout lui est du immédiatement...


      • foufouille foufouille 21 juillet 2015 09:37

        @bnosec
        ben tu doit aimer les prises de tête avec les gros cons. et aimer dépenser de l’argent pour rien dans de nombreuses lettres recommandées.
        tout en étant en mauvaise santé.
        faut prendre un avocat pour presque tout.


      • bnosec bnosec 21 juillet 2015 13:00

        @foufouille
        On est toujours le gros con d’un autre mais j’avoue que je n’aime pas dépenser tout cet argent pour engraisser des fonctionnaires qui ne branlent rien. Heureusement j’ai la santé !
        Votre remarque sur votre avocat confirme malgré tout le type de chieur que vous avez l’air d’être.


      • Algunet 21 juillet 2015 16:25

        @foufouille
        Ben faut écrire comme avant :

        Pour éviter une éventuelle contestation de la présence de documents dans votre lettre, vous pouvez aussi vous servir du dos de votre lettre repliée comme d’une enveloppe et l’envoyer en recommandé avec accusé de réception....

      • Michel DROUET Michel DROUET 21 juillet 2015 17:29

        @bnosec
        Heureusement que vous avez la santé ; Si ce n’était pas le cas, je pense que vous seriez tout de même content de vous faire soigner à l’hôpital par une infirmière fonctionnaire qui ne branle rien.

        Pour ma part, j’ai connu de nombreuses situations de salariés du privé qui ne branlaient rien non plus et qui étaient payés plus cher que les fonctionnaires.

        Le fait de ne rien branler est un chose bien partagée.


      • bnosec bnosec 22 juillet 2015 10:41

        @Michel DROUET
        Le salarié du privé qui ne branle rien ce n’est pas moi qui le paie...


      • Michel DROUET Michel DROUET 22 juillet 2015 12:55

        @bnosec
        Ben si, votre bagnole, votre bouffe, votre mobilier, Areva, Véolia,....
        à moins que vous ne viviez totalement en autarcie.....


      • bnosec bnosec 22 juillet 2015 15:40

        @Michel DROUET
        Si des fonctionnaires fabriquaient des bagnoles on aurait des twingos aux prix d’une mercedes...


      • Michel DROUET Michel DROUET 22 juillet 2015 18:36

        @bnosec
        Ce qu’il y a de bien avec ce genre d’affirmation, c’est que ça marche avec tout.
        Je vous propose d’essayer avec banquier, exilé fiscal, fraudeur aux cotisations sociales, élu,...et vous pourrez meubler de vos commentaires tous les articles sur ce site.
        Et comme disait Pierre DAC « Si ma tante en avait, on l’appellerait mon oncle et si mon oncle en était, ce serait ma tante »


      • bnosec bnosec 23 juillet 2015 09:19

        @Michel DROUET
        Donc vos affirmations sont fondées sur une profonde réflexion philosophique ainsi qu’une analyse poussée des faits alors que celles avec lesquelles vous êtes en désaccords ne sont que des inepties fourre tout. Je m’incline sur votre savoir absolu et vais me fouetter avec des orties en m’abjurant de penser politiquement correct comme le savant que vous êtes.
        D’ailleurs des affirmations qui marchent avec tout, cet article démagogique en est truffé.


      • Michel DROUET Michel DROUET 23 juillet 2015 12:03

        @bnosec
        Pourquoi perdre du temps à le commenter, alors ?
        J’y vois de votre part une tendance certaine à l’autoflagellation (avec des orties)


      • bnosec bnosec 23 juillet 2015 12:46

        @Michel DROUET
        « Pourquoi perdre du temps à le commenter, alors ? »
        Je reconnais bien là les chantres de la bien pensance qui ne jouissent qu’à parler entre eux de sujets sur lesquels ils sont toujours d’accord, toute critique étant malvenue...


      • Michel DROUET Michel DROUET 23 juillet 2015 15:39

        @bnosec
        Bnosec :«  l’auteur n’a pas encore renseigné sa description »
        Vous faites partie de ceux qui dézinguent systématiquement les auteurs avec des commentaires du type « article démagogique », qui n’ont jamais publié quoi que ce soit et qui passent leur temps à critiquer les commentaires (à défaut d’avoir lu les articles, sans doute).
        Bref, des trolls.
        Vous ressemblez fortement dans votre « technique » à « Gros Macho » dont vous devez être le frère ou le cousin, voire l’avatar de l’avatar.
        Aucun intérêt à vous répondre plus longtemps.
        Adieu, donc !


      • Céline Ertalif Céline Ertalif 23 juillet 2015 15:56

        @bnosec  Pourquoi être aussi agressif ? Si Michel Drouet, un autre auteur ou qui que ce soit d’autre, vous répond c’est qu’il prend en considération ce que vous écrivez, ce que vous pensez.


        Il n’y pas de concours. Quand on se fait allumer deux ou trois fois, que se passe-t-il ? On va voir qui écrit, et alors qui ? Vous êtes quelqu’un, présentez-vous, ça ira mieux. Deux ou trois mots déplaisants, on ne se présente pas... c’est la gifle en retour assurée. Ici on parle, ce n’est pas un ring de boxe. 

      • bnosec bnosec 24 juillet 2015 09:04

        @Céline Ertalif
        Si vous vous sentez agressé dès qu’on émet une opinion différente de la votre, je n’y peux rien...


      • bnosec bnosec 24 juillet 2015 09:08

        @Michel DROUET
        Il y a des articles que j’apprécie et que je ne commente pas (quel intérêt de commenter « tout à fait d’accord avec vous » ?). Par contre quand je lis un tas d’inepties je ne peux m’empêcher de faire comprendre que tout le monde n’est pas d’avis de l’auteur.
        Ne publiez pas sur un site ouvert aux commentaires si vous n’acceptez pas la critique !


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 24 juillet 2015 09:45

        @Michel DROUET

        QUELLE ARROGANCE : parler avec mépris a notre citoyen-raleur DE FOUFOUILLE


      • zygzornifle zygzornifle 20 juillet 2015 09:35

        le citoyen n’existe plus au lendemain de l’élection, il devient un casse couille frondeur s’il ne dit pas amen a son élu .....


        • Michel DROUET Michel DROUET 20 juillet 2015 10:33

          @zygzornifle
          C’est un peu ça. L’élection sert à nommer quelqu’un, comme pour un emploi dans la fonction publique ou pour obtenir un CDI et après le citoyen/électeur est totalement écarté et démuni.


        • diogène diogène 20 juillet 2015 10:43

          @Michel DROUET

          sauf qu’un fonctionnaire peut être muté ou mis au placard (sinécure avec appointement et sans contre-partie travail), alors qu’un élu est intouchable.
          l’immunité parlementaire va plus loin dans les faits que dans les textes ; elle est renforcée par l’omerta parlementaire et la solidarité parlementaire.

          à chaque fin de législature, les députés sortants se votent à l’unanimité des retraites dorées.

        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 24 juillet 2015 09:52

          @Diogène

          vrai très vrai et MEME POUR LEURS DIRECTEURS.............DU MEME PARTI !!!!!!!!!!!!!!

          le citoyen n’est qu’un chiffre sur les listes électorales la loi... NOTR l’empechera complètement de s’exprimer résultat LES ELUS MALINS S ARRANGERONT ENTRE EUX AVOCATS D AFFAIRES AGENTS IMMOBILIERS ET ESCROCS EN TOUT GENRE MARCHANDS DE BIEN SUROUT A L ’ UMP..........................S

          LE CASIER JUDICIAIRE NE LEUR EST MEME PAS DEMANDE  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


        • lloreen 20 juillet 2015 12:10

          Ils n’ ont rien gagné du tout parce que leurs multinationales sont forcloses depuis le 25.12.2012.

          Ils violent le concordat en Alsace-Lorraine en créant des associations illégitimes (avec la Champagne et les Ardennes), ils bafouent des lois existantes qui sont celles de la souveraineté nationale , bref ils font tout et son contraire et sont illégitimes du début à la fin parce que leurs règlements sont ceux d’ entreprises privées enregistrées auprès de la SEC américaine (Security & Exchange Commission) qui ne s’ appliquent qu’ au sein et entre des structures privées.
          Et c ’est bien ce que sont toutes leurs multinationales gouvernementales : des entreprises privées sans aucune légitimité pour dicter le Droit aux ressortissants des différents territoires.

          Depuis le 18 juin 2015, un conseil national de transition s’ est mis en place et les français retrouvent donc des alliés pour propulser tous ces usurpateurs dans leurs foyers respectifs.

          Proclamation officielle du conseil national de transition
          https://www.youtube.com/watch?v=Eg78p_fwt0g

          Site :
          http://www.conseilnational.fr/

          Inscription au conseil national de transition :
          http://www.conseilnational.fr/index.php?page=3


          • P-Troll P-Troll 20 juillet 2015 12:48

            @lloreen

            la « légitimité » est proportionnelles au niveau de rémunération des avocats
            si vous n’avez pas encore compris ça, il faut mager des têtes de poisson : elles contiennent du phosphore


          • lloreen 20 juillet 2015 13:39

            @P-Troll
            « 

            la « légitimité » est proportionnelles au niveau de rémunération des avocats
            si vous n’avez pas encore compris ça, il faut mager des têtes de poisson : elles contiennent du phosphore »

            Si vous mesurez la légitimité de quelqu’ un en fonction du montant de sa rémunération en monnaie de singe, grand bien vous fasse.


          • Alren Alren 20 juillet 2015 13:09

            Tout ce qui éloigne les centres de décisions des citoyens-travailleurs-producteurs uniques de richesses est MAUVAIS

            C’est le mécanisme usé jusqu’à la corde de l’UE qui veut être repris ici ...

            • Michel DROUET Michel DROUET 20 juillet 2015 13:38

              @Alren
              Alors, faut supprimer internet...


            • Céline Ertalif Céline Ertalif 20 juillet 2015 13:10

              Oui, la décentralisation s’est vraiment perdue dans les sables. Les élus ont gagné, et les citoyens ne sont toujours pas invités et ils ne sentent pas concernés. Dire qu’ils ont perdu, je ne sais pas, le fait est que les élus sont seuls dans la bataille et qu’ils ne sont plus vraiment dans l’action politique et encore moins dans la mobilisation de leurs concitoyens pour faire évoluer la société.

              Il n’y a pas de désir de démocratie locale, l’opacité est toujours plus grande, ce qui nourrit évidemment le clientélisme et l’élargissement vers les territoires locaux des mécanismes oligarchiques. Je voudrais me tromper.

              • Michel DROUET Michel DROUET 20 juillet 2015 15:48

                @Céline Ertalif
                Bonjour Céline

                Non, vous êtes malheureusement dans le vrai ! Une classe politique inaccessible une fois élue et des citoyens qui votent encore « parce que c’est un droit », mais qui ne comprennent pas le système dans lequel ils évoluent et qui rentrent chez eux pendant six ans.
                Des élus seuls dans la bataille ? Je pense que leur isolement est organisé par le système clientéliste qui règne entre élu local, élu départemental et régional et pour couronner le tout, le sénateur, pièce maîtresse de l’ordre établi et qui ne souhaite pas que cela change.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès