Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Réponse d’un peuple en colère

Réponse d’un peuple en colère

Depuis quelques mois, les Français sont dans la rue.

Le refus de la loi indigne sur les retraites en était l’origine.

Mais au fil des manifestations, l’action s’est élargie, et les textes des pancartes sont cruels et insolent, visant surtout le chef de l’Etat.

Grâce au travail curieux et pointu d’une jeune photographe de presse indépendante, Fay Deghia, et à de nombreux autres,  on peut en effet brosser aujourd’hui un tableau vivant et souvent plein d’humour de nos concitoyens énervés, avec raison.

Il y a d’abord la contestation en forme de jeu de mots, telle cette pancarte qui joue sur le mot « gouverne-ment » ou celle qui évoque une « ripoux-blique »…ou bien « re-traite : on n’est pas des veaux  » et plus direct « grève ou crève…travailler plus pour mourir avant la retraite  » et enfin « faisons awoerther la réforme  ».

Plus développé, ce jeu de mot avec « le man-louche… celui qui a volé la poule de Jacques Martin veut faire expulser de prétendus voleurs de poules » ou bien : «  Polemploi : t’as de beaux vieux tu sais  »…et puis « ne pas confondre rabot des niches et nabot des riches » et enfin : « la retraite avant l’arthrite, la pause avant l’arthrose ».

Découvrons au passage ce joli mot : « sark…overdose » ou celui-ci concernant Hortefeux « dans la rue ! Même si on se Heurte aux feux de la police ».

D’autres textes sont de vrais moments de philosophie comme par exemple celui là : «  ne pas lutter nuit gravement à votre avenir et celui de votre entourage  »…« nous sommes tous des enfants d’immigrés » ou le très connu « nos vies valent mieux que vos profits  »… » Et puis «  le travail nous retraite, la retraite nous travaille  » et enfin « qui sème la misère récolte la colère  ».

Ces paroles sont emplies de sagesse comme cette belle phrase : « non à la pétainisation du régime  »…ou « que l’autorité se borne à être juste, nous nous chargerons du bonheur »…ou bien « non à la prise en otage d’une population » et même : « citoyens, assumez votre citoyenneté avec bon sens et lucidité, nul ne le fera pour vous  » et puis les paroles réalistes « viré à 55, retraité à 67, je fais quoi en attendant ?  »

Le sexe n’est pas absent de l’inspiration des manifestants tel ce :

« Carla on est comme toi, on se fait niquer par le chef de l’état » à rapprocher du «  pour la France d’en haut, des couilles en or, pour la France d’en bas, des nouilles encore  »… ou encore plus cru : « la retraite c’est pour baiser, pas pour se faire baiser » puis par association d’idée : « remboursez la vaseline  » et pour finir : « 67 ans ? Pourquoi pas 69 quitte à se faire baiser  »

Mais c’est contre le chef de l’état qu’en fin de compte, la colère s’est dirigée : bien sur il a eu droit au « casse toi, pov’con  » mais il a des slogans plus violents comme «  honte à toi l’avorton, arrête de nous prendre pour des cons !!! l’argent c’est pas nous qui l’avons  »…« sarko gigolo, sarko pipeau, sarko zéro mais sarko facho : la chienlit c’est eux  » ou ce «  la déchéance, c’est lui  » un travailleur optimiste déclare : « Sarko, si tu fous le camp, j’veux bien bosser jusqu’à 100 ans  » et enfin le très percutant : « président en ray-ban, la culture en cabane  ».

Cette vidéo résume les raisons de la colère.

Son cher parti en prend aussi pour son compte, avec « UMP, Un Monde Pourri  »

Les manifestants s’en prennent aussi au Medef dont les initiales sont détournées en « Mouvement Evidemment Destiné à Entuber les Français  »

Une affiche détournée du film « le dictateur » le montre avec le slogan « dictateur, un métier de passion  » un drapeau de corsaire avec Sarközy en tête de mort. Et une dernière lui propose « sarko, pour toi, la retraite c’est 2012  »

Une photo truquée le montrant déconfit, les cheveux en bataille, avec un pansement «  prêt à battre en retraite(s) ?  »

Puis en rapport avec la dernière débâcle de l’équipe de France au mondial du foot cette phrase tombe comme un couperet :

« Sarközi-Domenech, même bilan, la coupe est pleine »

D’autres pancartes sont plus cruelles : «  le petit Nicolas : après la belle histoire, le cauchemar ».

Une autre a repris la photo d’Obama, avec le portrait de Sarközi à la place et la mention « yes we lie  »…ou celle-ci courte et efficace : « sarko, va te faire Fouquet’s »

Des pancartes se moquent des comptages : « je ne suis pas en train de manifester (selon la police)  » et puis « avec le Christ 12 apôtres, 4 selon la police  »

Et puis, il y a les pancartes citoyennes, parsemées de très belles choses :

« Y en à ras le bol de ces guignols qui ouvrent des prisons et ferment des écoles  »… «  Partage des richesses, sinon on se servira  »…et dans le même genre « notre sort est entre les mains de la mafia de droite. Confisquons le pouvoir à la racaille capitaliste »…ou « les vieux dans la misère, les jeunes dans la galère  » et puis ces phrases définitives qui pourraient être gravées sur le fronton des agences pole emploi : « on veut pas travailler plus, on veut travailler tous » et enfin : « le peuple de France ne sera jamais un peuple soumis  ».

Celles qui citent de grands auteurs :

« Celui qui accepte le mal sans lutter contre lui coopère avec lui » (martin Luther)

Même la publicité s’invite dans les manifs : «  la Rolex à 50 ans, la retraite à 60  »… « Pour la retraite à 60 ans parce que je le vaux bien  » avec une variante : « sarko-woerth dehors, parce qu’ils ne valent rien  »… Une marque de cigarette bien connue affiche un « sar-K.O.-zy nuit gravement à la démocratie  ».et puis il y a les films plagiés comme ce « retraite story, des candidats bidons, un scénario pourri  » ou ce « un raté presque parfait  »

D’autres slogans sont plus directs :

« Vous, requins de la finance, fossoyeurs de nos entreprises, de nos emplois, soyez maudits »… ou « de l’argent il y en a, dans les caisses du patronat  »… « Sarközi organise la spoliation des français »… ou « cotiser plus pour toucher moins »…ou « le patron a besoin de toi, tu n’as pas besoin de lui  »

Il y a aussi « sarko t’es foutu, même les papys sont dans la rue  »

L’insolence réaliste est aussi souvent de mise : « viré à 55, retraité à 67…je fais quoi en attendant ?  »

Sur le chapitre de la justice, on peut relever çà :

« Police partout, justice nulle part »… « Pouvoir brutal indigne »

Question droit à la paresse, on voit fleurir des « grève à vie », ou « condamnés au travail à perpétuité ». on peut aussi aimer : « la retraite on s’en fout, on veut pas bosser du tout » ou encore : « la retraite en lambeaux, non, la retraite au landau, oui »

D’autres slogans assurent le tempo, et donnent envie d’en faire des chansons comme ce : « ils mentent, ils volent, pas besoin de ces guignols  » ou bien « voulez-vous de vieux croutons pour vos petits lardons  ». Ainsi que ce slogan : « 3 pas en avant, 2 siècles en arrière, c’est la politique du gouvernement ».

Cette colère populaire pourrait sous peu reprendre de l’ampleur, avant même 2012.

En effet, les scandales que le pouvoir tente d’étouffer se multiplient.

Après l’affaire Beettencour-Woerth-Sarközi, et l’affaire Karachi-Sarközi, les français pourraient être de plus en plus nombreux à s’inquiéter des liens, jusqu’à présent secrets, entre le monde de la finance, celui de la guerre, celui de la presse et celui de la politique, quel que soit son parti.

Tous les mois, se tient Place de la Concorde, dans les murs de l’hôtel Crillon, un diner peu banal, le diner du « siècle ». lien

Ce club, qui recouvre  600 personnes, organise chaque mois des rencontres "surréalistes," ou pendant, et après le repas, ces dames et ces messieurs, qui s’affrontent généralement avec beaucoup de conviction sur la scène médiatique, papotent en bonne intelligence à l’abri des regards.

Le dernier repas a eu lieu le mercredi 24 novembre, mais la fête a été gâtée par des manifestants citoyens, huant ceux qui entraient "bras dessus-dessous" : Nicole Notat, Martine Aubry, Juppé, des grands patrons (Claude Bébéar), des journalistes (Alain Duhamel, Pujadas, Arlette chabot, Elkabbach.

N’y a-t-il pas dans notre pays une déontologie citoyenne qui interdise de telles interférences entre le monde de la finance, de la politique et des médias ? La charte du journaliste nous éclaire là-dessus.

Sur cette vidéo, (partie 2) on peut découvrir la rencontre d’octobre, et sur celle-ci, la rencontre du 24 novembre et un compte rendu sur ce lien.

Les organisateurs avaient pris soin d’éteindre toutes les lumières de la place de la Concorde, mais les journalistes citoyens avaient amené du matériel d’éclairage.

Aux cris de « on veut du caviar » 300 manifestants se sont heurtés à des brigades de crs, et des manifestants ont été arrêtes.

Des œufs et de la farine ont été jetés, pour agrémenter le repas des convives, mais il est à parier que çà n’a pas été du gout des convives.

Prochain diner du siècle le 22 décembre 2010

Car comme dit mon vieil ami africain :

« Quand on mange avec le diable, il faut une très grande fourchette »

La photo illustrant l’article est de Fay Deghia


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

138 réactions à cet article    


  • Taverne Taverne 27 novembre 2010 10:56

    L’Histoire de France d’Après révisée nous apprend qu’il n’a jamais dit « casse-toi, pov’con ! » mais (je cite) :

    « J’aurais souhaité que vous vous écartassiez de mon chemin, impécunieux déficient »


    • olivier cabanel olivier cabanel 27 novembre 2010 10:59

      Taverne,
      pas mal,
      et au lieu de clamer « je vais vous en débarrasser moi de cette racaille » il aurait dit :
      « nous allons employer des moyens coercitifs et efficaces afin de mettre un terme à ces agitations banlieusardes de ces jeunes sans emplois qui font mauvais genre dans la France des nantis. »
       smiley


    • Kalki Kalki 27 novembre 2010 12:39

      Il faut arretter de focaliser sa colère sur homme, meme si il est le chef du spectacle

      Car c’est croire au spectacle , et faire partie du spectacle

      et accepter le système

      CHANGEZ : VOUS

      PARTAGEZ : et vous n’aurez plus besoin d’argent : vous ne serez pas les seuls a partager


    • Kalki Kalki 27 novembre 2010 12:40

      Tenez olivier

      http://awesome.good.is/transparency/web/1009/sharing-is-contagious/transparency.jpg

      de quoi prendre conscience et écrire des articles


    • olivier cabanel olivier cabanel 27 novembre 2010 13:20

      merci Kalki,
      si vous pouviez développer le sens de ce graphique ?
      ne serait-ce que pour tous les lecteurs ?
      merci


    • olivier cabanel olivier cabanel 27 novembre 2010 13:26

      Kalki,
      il faut arreter de focaliser sur sarko ?!
      soyons sérieux, sur qui voulez vous focaliser votre colère ?
      sur la crise, les patrons, les manipulateurs, les affameurs, les menteurs, les médias habituels, la malchance, le destin ?
      pourquoi ne pas regarder la réalité dans les yeux ?
      elle a un nom, et pas deux.
       smiley


    • Ariane Walter Ariane Walter 27 novembre 2010 15:03

      mdr Taverne ! J’adore « impécunieux déficient ! »


    • Defrance Defrance 27 novembre 2010 15:41

      Je ne suis pas d’accord, il est INCAPABLE de retenir autant de mots dans le bon ordre d’une phrase ?

       Et il aurait surement dit ecarture de mon chemin ?


    • CAMBRONNE CAMBRONNE 27 novembre 2010 11:02

      A l’auteur

      Si j’ai bien compris, la France c’est vous et vos copains .

      Je suis moi aussi Français , j’ai des amis et personne n’est dans la rue et au contraire nous approuvons la réforme des retraites menée courageusement par le gouvernement .

      Sommes nous minoritaires ? Peut être et alors est ce pour cela que nous avons tort . vous pourrez vous exprimer en 2012 , c’est comme cela que cela se passe en démocratie .

      Et bon courage si vous choisissez de voter PS !


      • olivier cabanel olivier cabanel 27 novembre 2010 11:18

        cambronne,
        depuis le temps qu’on cherchait quelqu’un qui avouait avoir voté Sarkozy, on désespérait et vous êtes là.
        c’est génial...çà existe donc.
        la démocratie c’est aussi de tenir sa parole, car lorsqu’un candidat se fait élire sur un programme qu’il n’a pas respecté, outre la honte qu’il devrait avoir d’avoir ainsi trompé les électeurs, il y a aussi une question de déontologie.
        il est facile de promettre la lune, juste pour avoir des voix, mais comment aujourd’hui pouvez vous continuer à être autant aveuglé ?
        lui qui disait : « demain si je suis élu, personne ne dormira plus dans la rue » on voit le résultat...
        lui qui promettait un plan banlieu, on l’attend toujours,
        lui qui promettait « travailler plus pour gagner plus, on voit le résultat aujourd’hui...
        lui qui a fait miroiter son engagement écologiste, pour l’instant le grenelle a accouché d’une souris, il fait construire centrale nucléaire sur centrale nucléaire
        lui qui disait »c’en est fini de la franceafrique", il continue de magouiller avec les dictateurs africains...
        d’autres completerons la liste des promesses non tenues, car elle est très longue

        par contre, oui, il brade le service public, postes, hopitaux, écoles, collèges, etc en enlevant des milliers de postes, rendant les services de moins en moins efficaces et poussant les francais nantis vers le privé pour le plus grand bonheur de Guillaume, son frère qui récupère les futur retraités , et pour son autre frère François, qui profite des subventions généreuses de big Pharma, vaccins et compagnie...

        le courage n’est pas d’être majoritaire, ou minoritaire, comme vous dites, mais d’ouvrir les yeux et de constater les dégats qu’il a effectué en près de 4 ans !

        dans ce pays, il y a 378 000 millionnaires, et 8 millions de francais qui gagnent moins de 950 euros par mois : vous trouvez çà normal ?
        alors grand bien vous fasse si vous et vos amis ne sont pas à la rue, mais je vous rappelle que sur le fronton de nos mairies, il y a un mot :
        FRATERNITE
        çà vous parle ?
         smiley


      • foufouille foufouille 27 novembre 2010 11:48

        bobo cambronne va aimer la « contribution économique territoriale » qui remplace la taxe professionnelle.


      • François51 François51 27 novembre 2010 11:52

        encore un, atteint du syndrome du larbin. ce virus c’est propagé très vite hélas en Francouille.
        http://www.youtube.com/watch?v=UOadagqruHg


      • olivier cabanel olivier cabanel 27 novembre 2010 11:52

        foufouille,
        sur qu’il aime bien çà.
        enfin pour l’instant, il ne réagit pas.
        il a posé sa petite crotte, et s’en va content, en remuant la queue.
         smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 27 novembre 2010 11:56

        François,
        oui, ou alors il est maso ?
        ceci dit, la vidéo que vous avez proposé, pour autant pertinente qu’elle soit est un canulard.
        mais c’est plaisir de la regarder à nouveau, tant elle est vrai.
        merci.
        (aviez vous remarqué le nom de l’expert chinois interrogé ? çà ne vous rappelle personne ? un certain Mélenchon... smiley ...)


      • François51 François51 27 novembre 2010 12:07

        cher Olivier. bien sur que c’est un canular. (heureusement) pourtant tellement vrai. tout est dit de l’état d’esprit des« veaux » en 4 minutes. .. allez aux urnes citoyens ! meuhh ! LoL. ...


      • juluch 27 novembre 2010 12:18

        Meme avis que vous Cambronne.....


      • Jean 27 novembre 2010 12:20

        « comme 53 % de français »

        comme 53% des votants ...du 2e tour


      • Jean 27 novembre 2010 12:56

        vous l’avez eu dans le cul.... ?

         ??? j’ avais voté ni pour Ségo, ni pour le bouffon de la finance (les clivages pourraient être dépassés mais ça ...dépasse encore de beaucoup la capacité des pros de la politique, parce que pros justement)

        Les chiffres il me semble que c’ est vous qui les tripotez

        ...


      • olivier cabanel olivier cabanel 27 novembre 2010 12:58

        Calmos
        c’est bien vous êtes deux.
        vous etes deux nantis, ou pauvres assujetis,
        qu’importe,
        vous seriez trois je ne changerais pas.
        l’escroc présidentiel qui hélas n’a pour vous aucun septième ciel détruit votre pays,
        il s’en met plein les poches,
        et celle de ces amis : sa famille, et les autres, patrons de l’industrie
        378 000 millionnaires dans ce pays, et 8 millions de pauvres.
        ce qui est idiot, profitable provisoirement, mais idiot, car en privant le peuple de revenus, il handicape la croissance, puisque la majorité ne peut plus consommer.
        elle vide les poubelles, va aux restos du coeur, et elle en est réduite a apprendre par coeur cette phrase finale :
        plus jamais ne ferais confiance aux escrocs ;

        au fait, le saviez vous, cet homme « providentiel » ne paye pas d’impôts.
        pourtant il accumule salaires et fortune.
        des salaires indécents, et des voyages en yacht (prononcer "yot) c’est pour la rime
        car je suis convaincu que votre esprit troublé n’aura pas remarqué dans tout ce commentaire les efforts très louables , que certains voudraient taire,
        je viens de vous répondre en vrais alexandrins
        mais vous pauvre calmos, vous buvez votre biere.
        quand vous aurez vomi, faites nous donc un signe.
        les chants désespérés sont toujours les plus beaux
        et votre chant du cygne n’en sera que plus beau.
         smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 27 novembre 2010 13:02

        francois 51
        ah bon, vous le saviez.
        de l’irlande à la france le peuple est dans la rue,
        la grèce a commencé, d’autres continuerons,
        l’angleterre s’y met, car ses étudiants ne peuvent accepter les prix prohibitifs que l’état leur demande,
        françois excusez moi, une crise subite me fait soudain écrire.
        j’ai l’alexandrinite.
         smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 27 novembre 2010 13:15

        calmos
        question tripotage, laissons cette basse besogne a votre champion qui, d’après cécilia saute sur tout ce qui bouge.
         smiley


      • Guy Liguili Guy Liguili 27 novembre 2010 14:34

        Si vous aimez Sarko, vous allez adorer DSK, le fossoyeur de la démocratie

        http://www.filoche.net/2010/11/27/la-grece-la-democratie-et-dsk/


      • Morpheus Morpheus 27 novembre 2010 14:37

        CAMBRONNE, toi et tes amis avez un logement et êtes à l’abri ?

        Parfait, on sait où on doit aller squatter.

        Sympa de nous inviter à partager, ça c’est de la générosité.

        Heureusement qu’il y a encore des braves gens comme vous sur cette terre de France.

        PS : Vous avez raison, pour voter PS, faut vraiment pas avoir les yeux en face des trous ! Heureusement, il y a bien d’autres options qui s’ouvrent aux Français dotés de discernement smiley


      • Phryné 27 novembre 2010 14:42

        sur le fronton de nos mairies, il y a un mot :
        FRATERNITE

        Ce n’est qu’un mot. Vide de sens.


      • Ariane Walter Ariane Walter 27 novembre 2010 15:06

        J’aime beaucoup votre réponse Olivier et bravo pour votre article qui me rappelle de bons souvenirs.L’humour est l’arme des humiliés.


      • olivier cabanel olivier cabanel 27 novembre 2010 15:07

        guy
        j’ai un article sur le sujet qui est passé il y a quelques jours sur av,
        donnez moi votre avis.
         smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 27 novembre 2010 15:15

        tanzer
        c’est marrant, je ne vous pensais pas déjà ménopausé,
        ou alors c’est de l’humour.
         smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 27 novembre 2010 15:17

        ariane,
        bon, et notre collaboration ?
        prenez contact...svp
        y a du boulot !


      • olivier cabanel olivier cabanel 27 novembre 2010 15:19

        peut être qu’il faudrait commencer a donner un sens aux mots de notre république
        que les partis en présence définissent leur programme sur la base de ces seuls trois mots,
        au lieu de nous faire perdre notre temps a lire des banalités, vides souvent de sens, juste là pour faire genre.


      • olivier cabanel olivier cabanel 27 novembre 2010 15:19

        (c’était pour phryné)


      • Defrance Defrance 27 novembre 2010 15:44

        Génial ! MERDE alors, il reste le dernier des Neuillycamp !


      • D€FR€ defre 27 novembre 2010 11:17

        Un concentré de sentiments...
        ... un élan émotionnel intense

        ... et l’autre pendant ce temps se marre et continue sa vie de jetseteur


        « Je vois,

        Je vois la France

        AH, la France ! 
        (d’ici ça fais environ 6h de vol... lol)

        La France, belle de loin et loin d’être belle »


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 novembre 2010 11:20

          Defre
          oui, il vaut mieux la voir de haut, et de loin, parce que la réalité est assez moche.
          merci de votre commentaire.
           smiley


        • slipenfer 27 novembre 2010 11:28

          Rétrospective amusante malgré la gravité de la situation

          il y des pays qui on de vrai président :LIEN
          tout n’est peut-être pas bon dans le Hugo, mais pas photo avec sarko
          A+++


          • olivier cabanel olivier cabanel 27 novembre 2010 11:51

            slipenfer,
            merci de ce magnifique discours de Chavez : j’en retiens cette phrase : « si le climat était une banque, ils l’auraient déjà sauvé »
            j’encourage les uns et les autres à ouvrir ce lien proposé.
            je le remet ici :
            http://www.jp-petit.org/VIDEOS/Chavez/index.html
            merci.
             smiley


          • Taverne Taverne 27 novembre 2010 12:06
            Le glandeur au gland d’or (2)
            novembre 27th, 2010

            De Noël à la chandeleur
            Il entonne le chant de l’or.
            Avec une voix de stentor,
            Il se fait le sustentateur

            Des gros appétits des cadors
            Qu’il satisfait dans le quart d’heure.
            Et c’est aussi un bon pondeur
            De passe-droits et de ponts d’or.

            Braqueur
            A bras-le-corps,
            Ali gâteur
            D’alligators.

            Cascadeur
            A casque d’or,
            Bouclier fiscalisateur
            Qui te lèse à tort.

            Ami d’Harcelor
            Harceleur,
            Il leur chantonne des horreurs
            Sans se lasser jusqu’à l’aurore.

            Sans hésiter, pour un accord,
            Il ferait pirate ou hacker.
            Pour garder les meilleurs rapports,
            Il pourrait même se faire rappeur.

            Mais…

            Ce n’est qu’un butor,
            Et un piètre buteur.
            Un pitre ou rat mort,
            Un mauvais rameur,
            Escaladeur
            D’escalators.

            Un redresseur
            Sans ressort,
            Un co leader
            De corridor
            Qui dîne aux heures
            Des dinosaures.

            Voris Bian.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès