Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Requiem pour les parlementaires

Requiem pour les parlementaires

En ces temps de toussaints et de fête des morts, il était logique de rendre un hommage particulier à ces élus, enfin à l’idée que l’on se fait de leur action ou de leur inaction pour être plus clair et de leurs renoncements.

Oubli des promesses électorales, cumul des mandats, indélicatesses avec la justice, incompréhension des textes qu’ils votent lorsque cela touche à leurs intérêts financiers, bonne foi qui n’est que de la mauvaise foi, déboires conjugaux qui font le miel des médias, comptes en Suisse, manipulation des citoyens, phobie administrative,… La liste de leurs turpitudes est longue, eux qui devraient ériger l’honnêteté au rang d’un art majeur mais qui s’assoient trop fréquemment sur ce qui n’est pour eux qu’un concept.

La cerise sur le gâteau

C’est le fameux numéro récent des duettistes Mariani et Roméro sur France 5 (et bientôt chez Bouglione, sans doute) qui expliquaient pourquoi ils avaient accepté de figurer, grimés, dans une émission de la chaîne D8 mettant des élus dans des situations de la vie courante (la nôtre, pas la leur)

M. Mariani a donc vécu les difficultés d’un handicapé dans un fauteuil roulant et M. Roméro, s’est trouvé confronté à un militant associatif furieux.

Conclusion des duettistes : on se rend mieux compte des difficultés des gens et du rejet de la classe politique. Il y a pour le moins de l’impudence à dire que les handicapés ont des difficultés lorsqu’on remet toujours aux calendes grecques les mesures votées sur l’accessibilité et que l’on taille en permanence les crédits versées aux associations de terrain.

Cela dénote un cynisme assumé de la part d’élus hors sol, vivant dans leur bulle parisienne et pour qui franchir le périphérique devient une expédition en terre inconnue et qui doivent se déguiser pour affronter la réalité.

Ils sont nombreux, ces élus, confondant politique, avec communication et avec télé réalité et qui s’affichent dans les médias de la manière la plus crasse, celle du populisme, en essayant de faire croire qu’ils sont toujours compétents pour diriger le pays.

Verrons-nous bientôt les parlementaires s’afficher dans d’autres émissions comme « touche pas à mon poste » pour les cumulards assumés, « qui veut gagner des millions » pour les phobiques et oublieux des règles fiscales, ou « danse avec les stars » pour les fanas du tango politique (un pas en avant, deux pas en arrière) ?

Il faut bien donner le change

Inefficaces en politique budgétaire et économique, faire-valoir du Médef à qui ils promettent des dizaines de milliards alors que dans le même temps ils rabotent des avantages sociaux, condamnés à passer sous les fourches caudines du pouvoir économique et financier qui demande chaque jour sa ration de déréglementation sociale, les parlementaires s’éloignent de plus en plus des préoccupations des citoyens et répondent par un silence assourdissant à leurs préoccupations http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/reforme-territoriale-des-156542

Pour répondre aux attentes des citoyens on a mis en place la transmission en direct de l’Assemblée Nationale des questions des députés au gouvernement où l’on voit parfois un parlementaire au bord de l’apoplexie entouré de ses collègues qui veulent passer à la télé, invectiver tel ou tel ministre : bel exemple de démocratie. Il s’agit en fait d’un autre exemple de télé réalité, « le loft » où les candidats vivant en vase clos se complaisent dans la bêtise.

Notre vie politique bascule de plus en plus vers « l’Entertainment » c’est-à-dire le divertissement et la distraction à défaut de répondre aux aspirations des citoyens.

In memoriam

Les parlementaires tels qu’on les concevait, ont vécu. Ne restent dans nos mémoires que des images jaunies de certains débats portés par des personnalités marquantes.

Les élus, renonçant à leurs prérogatives, ont aujourd’hui basculé dans le fait divers, la comédie et la télé réalité.

Donnons-leur le statut qui leur convient, celui d’intermittents du spectacle pitoyable qu’ils nous donnent, en les renvoyant des bancs des assemblées qu’ils polluent par leur présence.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 1er novembre 2014 17:58

     c’EST DUR POUR LE directeur drouet QUI A BEAUCOUP CHANGE (EN NOUS LISANT NOUS

    GAUCHISTES) et qui lui a vécu avec les élus et

     a constaté leur incompétence IL A UNE CERTAINE EXPERIENCE DE CES MORTS-VIVANTS


    • Michel DROUET Michel DROUET 1er novembre 2014 18:05

      Gauchiste Touse ?

      Je ne suis pas certain que votre revendication de ce positionnement les réjouisse...


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 3 novembre 2014 18:53

      mais si mais si directeur DROUET  !!!! la vraie gauche existe populaire AVEC LES

      frondeurs LE PG LE PCF LES ECOLOS COMME DUFLOT !!!!!


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 3 novembre 2014 18:56

      LES FACHOS NE PEUVENT PLUS PLUS MOINSSER les povres !!!!!!!!!!!!!!!!!

      ils ne feront que virtuellement illusion comme un soufflé ils retomberont de HAUT


    • zygzornifle zygzornifle 3 novembre 2014 12:50

      500 000 élus UMPS mettent le pays a genoux ......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès