Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Résistance citoyenne ?

Résistance citoyenne ?

Le 12 janvier 2006, se tenait à Paris le procès des militants du collectif de déboulonneurs.

Qui sont donc ces gens qui ont choisi un si étrange nom de guerre et que demandent-ils ?

Une phrase de Gandhi orne leur site : « La désobéissance civile est le droit imprescriptible de tout citoyen. Il ne saurait y renoncer sans cesser d’être un homme. » (extrait de "Tous les hommes sont frères").

"Un Collectif des déboulonneurs s’est créé en 2005 en région parisienne. Il invite les personnes de bonne volonté à en créer un dans leur propre ville, au plus vite, pour se lancer dans l’action non-violente qui est présentée dans cet écrit.

Ce collectif se propose de déboulonner la publicité, c’est-à-dire de la faire tomber de son piédestal, de détruire son prestige. Non pas de la supprimer, mais de la mettre à sa place, pour qu’elle soit un outil d’information au service de toutes les activités humaines."

La tactique ?

"Tous les 4e vendredis du mois (ou jours suivants), nationalement, jusqu’à obtenir gain de cause, nous dégradons en public, de manière assumée et non-violente, les panneaux publicitaires par barbouillage (inscriptions a la peinture)".

Leur revendication ?

Une taille maximale d’affichage de 50 cm par 70 cm, sur des dispositifs de 2 m2 maximum, accompagnée d’une contrainte stricte de densité, fonction du nombre d’habitants, et la suppression des panneaux énergivores (lumineux, animés, etc).

Cet objectif précis, limité et atteignable permettra de marquer un premier coup d’arrêt à l’expansion du système publicitaire et d’y créer une brèche"

Pourquoi ce choix ?

"Quand l’inertie des pouvoirs publics est réelle face aux enjeux environnementaux et sociaux, aux lois bafouées, au non-respect des libertés individuelles, à la privatisation rampante de l’espace public, quand toute tentative légaliste, associative, politique reste vaine devant la puissance de cette industrie, il devient légitime d’agir en désobéissance civile"

A l’heure où la publicité a gagné tous les médias et supports et devient, il faut en convenir, une pollution que les citoyens « consomment » quotidiennement à des doses qu’on pourrait qualifier d’ « overdose », sans se révolter, il est rassurant de constater que des citoyens portent le débat là ou leurs dirigeants ont baissé les bras (ou pactisé avec les marques et leurs affichistes)

Qui n’a pas pesté contre des affiches ou néons géants qui font se ressembler toutes les villes et sont ressenties de plus en plus comme des agressions ?

Ne sommes-nous pas en tant qu’internautes la cible permanente des publicitaires au fait que l’internet n’a pas d’autre modèle économique ?

"Est-ce une violence que d’inscrire des mots avec des bombes de peinture sur un panneau publicitaire ? Non, il s’agit d’une dégradation. C’est la loi française qui le dit. Si ces mots sont injurieux, ils peuvent être appréciés par un magistrat comme étant une violence morale, ce qui n’est aucunement le cas s’il est écrit par exemple : PUB = POLLUTION, PUB = VIOLENCE, HALTE AU MATRAQUAGE, etc."

"Si les barbouilleurs du Collectif des déboulonneurs sont poursuivis devant les tribunaux, il leur sera reproché d’avoir dégradé des affiches, avec le plus souvent la récidive comme circonstance aggravante" écrit François VAILLANT .*

Combien coûte la publicité ? (Sommes indiquées en milliards d’euros - Sources : Quid.fr)

Dépenses du ministère de la Défense (hors pension)
2000 28,6

2001 28,8

2002 31,1

2003 32,4
2004 32,9

Dépenses de communication des annonceurs
2000 28,9

2001 29,0

2002 29,2

2003 29,7

2004 31,2

* Philosophe. Auteur notamment de La Non-violence. Essai de morale fondamentale, Paris, Le Cerf, 1990.

Selon le Nouvel Obs : "Le procureur de la République de Paris a requis vendredi 12 janvier 500 euros d’amende avec sursis contre sept personnes poursuivies pour avoir badigeonné de peinture deux panneaux publicitaires devant la gare d’Austerlitz à Paris en octobre. Le jugement a été mis en délibéré au 23 février ..."

Après les actions réussies des Don Quichotte , le combat des anti OGM , ne sommes-nous pas en train de voir émerger une conscience citoyenne tant vantée mais souvent évitée par nos politiques ?

Il est clair que le grand soir trotskiste n’est plus qu’un lointain souvenir mais, en ce qui concerne les actions et réactions de citoyens, nous n’en sommes qu’au début !!!

Vidéos du collectif en action
Coordination nationale du Collectif des déboulonneurs

Le jugement a été mis en délibéré au 23 février.

Documents joints à cet article

 Résistance citoyenne ?

Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (93 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 15 janvier 2007 10:55

    j’ai cru que c’était une affiche pour un film X avec des acteurs membrés entre 50 et 70 cm au secours ! smiley

    je suis d’accord pour interdire ces panneaux publicitaires géants qui défigurent nos paysages smiley non au consummérisme acharné !


    • Rocla (---.---.239.203) 15 janvier 2007 11:04

      Quand on voit les entrées de ville en France avec tous les panneaux publicitaires polluant le paysage , on croirat que la seule chose qui intéresse les gens serait de consommer .

      A bas les panneaux publicitaires, vive l’ esthétique .

      Rocla


    • Briseur d’idoles (---.---.168.17) 15 janvier 2007 15:48

      A part moi (humour !), je ne vois pas qui peut être monté comme un âne !


    • Clem (---.---.254.245) 15 janvier 2007 23:49

      Mais oui, les gens veulent consommer. Etre heureux aujourd’hui, c’est être consomateur, non ? Si tu ne consomme pas, aucun moyen de trouver le bonheur... Ou alors, j’ai raté quelque chose ?


    • chaya (---.---.96.228) 24 janvier 2007 11:30

      je pense que tu rate quelque chose quand même. la vie est tout de meme plus paisible sans mattraquage publicitaire. le libéralisme est un combat perpétuelle et la pub c’est les munission.http://agoravox.fr/smileys/tire_la_langue.png http://agoravox.fr/smileys/tire_la_langue.png


    • Marie Pierre (---.---.217.62) 15 janvier 2007 11:01

      Comme le Chat, d’accord pour ne plus voir ces panneaux dans le paysage urbain. Qui de plus, restent éclairés toute la nuit, bon pour la consommation d’électricité aussi.

      D’ailleurs, ils sont interdits sur les sites protégés, mais la loi n’est pas toujours appliquée.


      • pierrarnard (---.---.86.85) 15 janvier 2007 11:07

        Quand une pub me gonfle, affiche ou télé, radio, je n’achète pas le produit. C’est légal et sans aucune infraction ni destruction de bien, donc irrépréhensible. Le boycott est une arme très puissante mais très mal utilisée en France. Maculer des affiches et acheter le produit quand meme ne mène à rien. C’est sa rentabilité qui fait l’existence d’une pub. Si elle fait stagner ou baisser les ventes elle disparaitra d’elle meme....


        • Sundgauer (---.---.32.53) 15 janvier 2007 11:32

          C’est bien de la surface rédactionelle pour une bande - une bandelette plutôt - d’hurluberlus donquichottesques aussi ridicules qu’ininfluents...


          • caramico (---.---.227.96) 15 janvier 2007 11:55

            Mais bien plus symphatiques que certains...


          • LE CHAT LE CHAT 15 janvier 2007 13:00

            @caramico

            merci de la part d’un comique à fourrure ; une journée sans rire est une journée perdue smiley

            @sundgauer que dirais tu d’avoir un panneau publicitaire éclairé façon Las Vegas avec une pub pour les dragées Fuca en face de chez toi ? smiley


          • Rocla (---.---.239.203) 15 janvier 2007 13:16

            Mefiez-vous Le Chat et Caramico , le icelui sait quand-même parler l’ Huberlubuesque , le Donquichottistme et l’ Ininfluenzaïsme , il doit être fort ,si ça se trouve il est également Acadabrandesquebancaliste ?

            Rocla


          • parkway (---.---.18.161) 15 janvier 2007 13:54

            sundgauer,

            t’as pas bien lu : ce n’est que le début : apprètes-toi à souffrir...


          • (---.---.31.231) 15 janvier 2007 11:55

            pierrarnard,

            Ne surestimez pas votre libre arbitre... Les publicitaire utilisent depuis maintenant des dizaines d’années les failles de notre cerveaux pour influer sur nos choix et nos decision.

            La publicité est une grave polution ! Car elle polue nos cerveaux.


            • dussauge dussauge 15 janvier 2007 12:47

              Moi aussi ! je suis pour déboulonner toute cette publicité, même à la télévision et sur Internet qui défigure notre beau paysage. A la place de ces revenus pour les journalistes et les professionnels du spectacle, je propose que chaque consommateur paye pour les services qu’il consomme : chaque chaine de TV et de radio deviendront payantes, les journaux gratuits seront abolis, tous les résultats de recherche sur google seront facturés...on vivra de nouveau dans un monde beau et meilleur pour tous même pour ceux qui ne pourront se payer ces services qui ne sont pas essentiels...


              • (---.---.107.65) 15 janvier 2007 14:41

                Mais que croyez-vous ?

                Quand la pub finance un journal, c’est le consommateur qui finance la pub qui finance le journal, quand il achète les produits dont la publicité est faite.

                On paie déjà nos journaux gratuits, car le prix des produits que l’on achète par ailleurs est augmenté pour compenser le « budget pub » des marques qui les vendent. Le consommateur (c’est-à-dire chacun de nous) est forcément perdant dans cette histoire.


              • Le Huron en colère (---.---.43.122) 15 janvier 2007 20:51

                @ dussauge (IP:xxx.x6.137.23) le 15 janvier 2007 à 12H47

                La télé payée directement par les donations du public existe depuis les années 70 aux ..... USA ! Cela s’appelait le Public Broadcasting System (il y avait aussi une radio). Et je pense que cela existe encore aujourd’hui. On pouvait (peut encore, j’espère) y voir des émissions sans pub. Ca marchait très bien.

                Le problème avec la publicité est que tout le monde sent qu’elle peut être utile, mais il reste encore à définir à quoi pour le consommateur. Il serait peut-être temps d’arrêter de prendre les gens pour des c...


              • (---.---.31.231) 15 janvier 2007 12:50

                Les extremes ne résoudent rien M. Dussauge...

                L’ont parle ici d’une regulation... Pas d’interdiction !

                Es ce une raison pour nous laisser télé-guider ?


                • Rocla (---.---.239.203) 15 janvier 2007 13:17

                  ils ne résoudent rien mais ils peuvent être caustiques.

                  Rocla


                • t-h (---.---.4.219) 15 janvier 2007 13:52

                  Très bon Rocla smiley !

                  Pour revenir au sujet : pourquoi personne ne parle de l’interdiction des pubs aubade dans les carrefours ? Le nombre de vie qu’on pourrait sauver !


                • troll (---.---.82.132) 15 janvier 2007 12:58

                  une asso qui lutte contre ca depuis un moment maintenant : Paysyges de France


                  • (---.---.162.15) 15 janvier 2007 13:21

                    Personnellement, ce qui m’insurge le plus, ce sont les particuliers qui mettent un panneau publicitaire chez eux. Non seulement ils emmerdent et polluent tout le voisinage et ceux qui passent, mais en plus ils sont payés pour ça... Et on ne peut que subir leurs agissements...

                    Am.


                    • Frédéric Mahé Frédéric Mahé 16 janvier 2007 09:38

                      Et bien pas forcément, j’ai moi-même sur ma remise un panneau publicitaire, changé régulièrement, et l’agence ne me paye pas les revenus afférents (100 Euros par an, attention !), pas plus qu’il ne le faisait au propriétaire précédent. J’ai hérité du truc, avec un contrat renouvelé tacitement. C’est en train de virer à la lettre recommandée. En plus, ils ne payent pas !


                    • Rocla (---.---.239.203) 15 janvier 2007 14:04

                      En plus de polluer le paysage , la pub est entièrement anti-démocratique vu que c’ est le plus argenté qui a le moyen de s’ en servir le plus . Le type ingénieux mais impécunieux pourrait détenir la panacée universelle ,il n’ aurait aucune chance de le faire savoir , alors que pendant ce temps là la lessive qui lave déjà blanc , lave de plus en plus blanc , genre blanc clair , moins sombre et plus propre même sans les noeuds .

                      Rocla


                      • Briseur d’idoles (---.---.168.17) 15 janvier 2007 15:41

                        Ce qu’ils font est plus folklo qu’utile...

                        En fait, ils ne dérangent personne, si ce n’est les entreprises de publicité qui louent les panneaux !

                        Il y a certainement mieux à faire, qu’à détourner une pub, par un slogan aussi con que la pub par elle-même, ou à déboulonner un panneau !


                        • Briseur d’idoles (---.---.168.17) 15 janvier 2007 15:46

                          Je ne fais que ça, à l’instar de quelques citoyens et je dérange infiniment plus que les déboulonnés déboulonneurs de panneaux à la con !


                        • gem (---.---.117.250) 15 janvier 2007 16:09

                          Article trop partisan pour être bon (comme d’habitude avec l’auteur), mais pour une fois avec assez de matière pour qu’on ne puisse pas non plus le qualifier de mauvais. Encore un effort, M. Benard, vous êtes en progrès.

                          Des « citoyens » qui ont constate eux-même qu’il n’y a pas de majorité politique pour épouser leur thèse, et qui veulent quand même l’imposer, des « citoyens » qui érigent la « dégradation » (mais attention : une dégradation « non violente » — sic —) en mode normal d’action, qui manipulent honteusement le langage pour transformer la violence en non-violence, des « citoyens » qui trouvent ça normal et qui font de la pub pour le procédé...

                          Je n’appelle pas ça des citoyens. Ce ne sont pas encore des fascistes (quand même pas, pas encore), mais ils devraient prendre garde.

                          C’est pas de la résistance citoyenne, c’est de l’aggression anti-citoyenne !

                          C’est d’autant plus crétin qu’a priori, imposer des limites à la pub n’est pas antipathique, c’est même fait dans certains cas sans que ça gène personne (les monuments historiques sont protégés, par exemple).

                          Avec leur procédé violent, ces gens vont réussirent surtout à faire basculer les gens (qui n’aiment pas a pub) contre eux !

                          C’est à ce genre de détail qu’on voit qu’on est mal barré.  smiley


                          • (---.---.107.65) 15 janvier 2007 17:49

                            « Avec leur procédé violent, ces gens vont réussirent surtout à faire basculer les gens (qui n’aiment pas a pub) contre eux ! »

                            Pourrais-tu préciser où se situe la violence dans le fait de barbouiller des affiches publicitaires ?

                            (J’arrive pas trop à voir, c’est pour ça que je demande, naïvement.)


                          • Briseur d’idoles (---.---.168.17) 15 janvier 2007 19:15

                            Pour ma part, je ne dis pas que cela soit une violence, mais c’est inutile...

                            Il y a mieux à faire !

                            Comme d’être sur le net pour rétablir la vérité et déranger les faussaires de l’info !


                          • Gasty Gasty 15 janvier 2007 22:26

                            Allez ! il y a 12 boites à lettres dans mon halle d’entrée et je suis le seul à avoir mis « Pas de Pub SVP ».

                            Synpathie aux déboulonneurs !


                            • Gasty Gasty 15 janvier 2007 22:27

                              sympathie, désolé.


                            • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 08:17

                              @Gasty

                              nous autres félins sommes soucieux de l’environnement smiley je suis heureux d’avoir convaincu quelque uns dans mon quartier d’apposer le sticker magique !


                            • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 15 janvier 2007 23:38

                              Je n’ai pas besoin de ces déboulonneurs ! Contrairement aux Enfants de Don Quichotte, qui, eux, alertent, à juste titre (sans détruire la propriété d’autrui), l’opinion sur la situation des S.D.F., ils n’hésitent pas à saccager des panneaux publicitaires !

                              En tant que citoyen, je suis en droit d’user de mon libre arbitre en faisant le choix de ne pas regarder ou de regarder une publicité affichée, soit dans les couloirs du métro, soit sur des panneaux publicitaires qui ornent nos routes, quelques façades d’immeubles...

                              Il faudrait que ces déboulonneurs comprennent que la publicité, fût-elle payante, est une information ! Or, nul ne peut s’arroger le droit de censurer ou de faire exercer une censure ! Si ces gens veulent moins de publicité dans le métro, sur les routes de France ou dans la rue, il n’y a qu’un seul moyen : débattre !

                              Pourquoi détruire ce que d’autres ont légalement payé ? Savent-ils, ces déboulonneurs, que, sans publicités, la S.N.C.F. ou la R.A.T.P. seraient obligées de vendre la carte orange et les tickets plus chers qu’ils ne le sont actuellement ?

                              Aussi, je considère normal que ces déboulonneurs soient jugés : mais, je souhaite des peines d’amende suffisemment dissuasives pour les inviter à réfléchir avant de commettre leurs actions « anti-pub » !


                              • yoda yoda 16 janvier 2007 01:37

                                « je suis en droit d’user de mon libre arbitre en faisant le choix de ne pas regarder ou de regarder une publicité affichée »

                                Faudra que tu m’expliques comment tu fais : si tu fais le choix de ne pas regardé une publicité, c’est que tu sais qu’il y en a une et que tu as donc jeté un coup d’oeil. Le probleme est que la publicité dans les lieux publics est une AGRESSION perceptive, puisqu’elle capte le regard independament de ton « libre arbitre ». Le seul libre-arbitre qu’il te reste est éventuellement de rester a scruter la publicité ou non, et encore smiley.


                              • yoda yoda 16 janvier 2007 01:48

                                « Il faudrait que ces déboulonneurs comprennent que la publicité, fût-elle payante, est une information ! »

                                C’est comique ! L’info on ne te l’impose pas. Si je veux une info sur les films de cinema, les concerts, le dernier PC, je vais la chercher sur des sites web, dans les magazins, dans des magazines spécialisés ou le bouche a oreille. La pub systématique et a grande échelle, c’est pas de l’info c’est du rabattage, du matraquage, bref une agression. smiley


                              • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 08:22

                                @yoda

                                merci aussi à toi , autre félin rebelle au merchandising agressif ! sortons les griffes contre ces pollueurs smiley


                              • Gasty Gasty 16 janvier 2007 10:09

                                Je suis libre de ne pas regarder ou je marche, mais je ne sais pas si ça me portera bonheur. Les panneaux sont incontournables.

                                Quant à la carte orange, la région finance et son bulletin annuel devrait suffir pour le rappeler à l’usager.L’employé est en parti remboursé de ses frais de transport, pas besoin de pub pour ça.


                              • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 10:15

                                @gasty

                                fais gaffe quand même de regarder quand marches pour pas te cogner la tête dans le panneau , car la pub est vraiment agressive ! smiley


                              • Gasty Gasty 16 janvier 2007 10:16

                                @ Le CHAT

                                Mes coups de pattes matinal à ta souris.


                              • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 10:19

                                ça nous prend quand même pas mal de temps , de jouer au chat et à la souris smiley


                              • Moumoune (---.---.180.59) 16 janvier 2007 00:16

                                La publicité devrait être interdite, ou effectivement réduite au format A4 ; c’est l’un des pires fléaux des sociétés actuelles.

                                Bien naïfs ceux qui croient encore être affranchis de l’influence de la publicité. Un exemple parmi mille ; quel est le meilleur rouge à lèvres, un bourgeois ou un chanel ? Et bien ils sont aussi mauvais l’un que l’autre étant donné que leur fabrication est identique. Seuls diffèrent : le nom de marque, la distribution, le prix, et bien sûr, le matraquage publicitaire qui a formaté les esprits de telle façon que tout monde croit que chanel = produit de meilleure qualité que monoprix. A ce niveau là, c’est presque de l’inconscient, un automatisme en tout cas, et c’est bien là qu’on mesure toute la nocivité de la publicité.

                                Allez, encore un exemple. L’eau Vichy Celestins, c’est le teint n’est-ce pas ? Et bien en école de commerce, on apprend que Vichy Celestins s’est « positionné » sur le « créneau » du bon teint, parce que le créneau minceur était déjà saturé. Bref, si Vichy Célestins avait fait de la publicité avant Contrex, peut-être qu’aujourd’hui les gogos qui veulent maigrir boiraient de l’eau Celestins et ceux qui sont barbouillés boiraient de l’eau de Contrex.

                                Tous les jours, on prend des décisions, sans se rendre compte qu’elles ne sont que le résultat d’un matraquage publicitaire. A force d’avoir lu des centaines et des milliers de fois un mensonge (les publicitaires définissent ainsi eux-même la publicité), on finit par le croire, c’est ça la propagande.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès