Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Rosa Parks

C’était en 1955. L’année de la mort de James Dean et du pacte de Varsovie. Le 1er décembre 1955. Rosa Parks, passagère d’un bus de Montgomery, en Alabama, refuse de laisser sa place à un blanc, comme la loi l’exige. Elle sera arrêtée par la police et devra s’acquitter d’une amence de 15 dollars. Un an après, notamment grâce au boycott de la compagnie de transport lancé par le jeune Martin Luther King, les lois ségrégationnistes de Montgomery seront déclarées illégales. Me Parks, menacée à plusieurs reprises, devra malgré tout quitter l’Alabama pour Détroit (Michigan), où elle travaillera jusqu’à sa retraite en 1988.

Agée de 42 ans au moment des faits, elle est restée l’un des symboles forts de la lutte contre les discriminations raciales. Comme l’a été Linda Brown, petite écolière du Kensas, obligée d’effectuer un trajet de 90 minutes en bus pour se rendre en classe, les écoles proche de son domicile étant réservées aux blancs.

Rosa Parks s’est éteinte lundi, à l’âge de 92 ans.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Alexandre Santos (---.---.166.143) 26 octobre 2005 21:12

    Il faut aussi aussi noter que Rosa Parks avait une certaine formation politique.

    Pendant la deuxième guerre mondiale elle avait essayé de s’enregistrer en tant qu’électrice. Le droit de vote lui a été refusé deux fois car les noirs devaient passer un exament d’« aptitude » assez arbitraire.

    Elle a rejoint le NAACP (mouvement de défence des droits civils de la communauté noire) en 1943, et cinq mois avant son arrestation elle a participé à une formation sur l’action politique non violente qui allait être caractèristique du mouvement des droits civils nord américain.

    L’arrestation dont elle a été victime n’était pas une action préméditée, et d’autres femmes avaient déjà été victimes de ce genre de répression. Mais le NAACP a choisi la défense et médiatisation de son cas étant donné sa formation et sa capacité à soutenir les pressions que son procès allait entraîner.

    Tout ceci pour expliquer que des actes de courage isolés ont besoin d’un terreau fertile pour porter fruit, et que l’appui uni de la communauté a été essentiel pour venir à bout des lois discriminatoires dont la communauté noire était victime.

    Pour plus d’infos, voir l’article la concernant sur wikipédia (anglais)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès