Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Salariés, touristes & citoyens

Salariés, touristes & citoyens

Salariés, touristes et citoyens, le temps d’une rando-vélo découverte à travers la ville où est installée leur employeur, c’est l’expérience voulue et vécue par une douzaine de cadres du magasin Leroy Merlin de mon coin de 9cube.

Quelle drôle d’idée de vouloir faire du tourisme dans le 93 ? Et un lundi tôt le matin en plus !
Et pourquoi pas, na ! L’occasion de traverser la rivière des 93 préjugés-clichés, n’est-ce pas Capital et autre 66 minutes (cf. chronique Capital & 9-3).

Le tourisme peut être urbain... qu’en pensez-vous ? Et si votre entreprise vous le proposait ?

1850124983.JPGCes cadres et chefs de secteur spécialisés en bricolage (il paraît que Valérie Damidot de M6 Déco est déjà venue faire ses courses, dans ce magasin « de proximité » aux portes de Paris) ont demandé une « visite objective » pour découvrir « les côtés positifs, comme négatifs » de la ville où ils travaillent.

L’occasion de comprendre où vivent une partie de leurs clients actuels et futurs, vu que le magasin trop petit du Bd Jean-Jaurès, devrait déménager dans le futur quartier Docks.
Les Docks, ces fameux 100 hectares de friche industrielle, en bords de Seine, à portée de métro (quand la ligne 13 le veut bien) de Paname, qui seront reconvertis pour accueillir logements, activités (cf. chronique ici), soit d’ici 18 ans, environ 9 000 habitants et 10 000 emplois + beaucoup de bricolage et autres déco d’intérieur en perspective.

2060010734.pngPour le comité de direction du magasin, c’est une façon ludique et citoyenne de prendre le temps de se retrouver en équipe, hors contexte professionnel.

Ce sont les services du Développement économique et de l’Environnement, associés à l’Office de tourisme de Saint-Ouen (oui, il y a des offices de tourisme dans le 93) qui ont créé le parcours découverte. J’ai même pu y mettre mon grain de sel, en les faisant passer par un bout de mon quartier.

Rassurez-vous, nos cyclo-bricoleurs étaient vêtus de jaune (Karl Lagerfiel n’est qu’un copieur), sans oublier les ASVP de la police municipale qui ont suivi le groupe à vélo pendant tout le parcours, notamment à certains carrefours.

849511322.jpgDifférentes haltes étaient prévues pour aborder notamment : l’histoire, les curiosités touristiques (château, patrimoine industriel...) et les différents équipements de la ville.
Les bricolo-cyclistes ont même été déguster du miel dans le rucher pédagogique audonien. Non, non, je n’ai pas pris de substance illicite, il y a bien des abeilles qui produisent du miel dans mon coin de 9cube.

En fin de parcours, le groupe s’est dirigé (à pied cette fois) vers le marché aux Puces pour une promenade commentée, suivie d’un déjeuner dans un restaurant du quartier.

539350412.JPGCes cadres auraient pu choisir d’aller se détresser en team building à l’acro-branches, au karting, ou encore lors d’un stage chez M6 Déco... Ils ont préféré faire du tourisme urbain, en vrais salariés citoyens.

Foi de Zora, je suis impressionnée par leur démarche.

Non, je ne suis pas atteinte de cécité (on dit périphérie et plus aveugle). Oui, il y a des choses à améliorer dans ma ville (mais pas que...), notamment question urbanisme (stop aux cubes gris) et police municipale qui accompagne la rando vélo, pendant que nous les parents pleurons depuis quatre ans pour avoir un ASVP à la sortie dangereuse de l’école (cf. chronique que fait la police ?), mais ce n’est pas le sujet de ma chronique là maintenant.

J’espère que ces salariés-pionniers susciteront d’autres vocations parmi les nombreuses entreprises présentes sur la ville : telles lastminute.com, rueducommerce, Danone, Unilever ou Nokia.

Même si bassin de vie et bassin de compétences ne se rejoignent pas encore vraiment (les salariés des entreprises de Saint-Ouen n’y habitent pas pour la plupart), c’est un bon début de rencontre.

L’équipe de l’Office du tourisme, qui anime déjà des visites (programme ici) à travers Saint-Ouen ne demande qu’à recommencer.
Pourquoi pas le faire sur des parcours plus réduits pendant les pauses-déjeuner des salariés ? Y inviter des habitants ?

Ensemble, entreprises et citoyens, croisons (et soyons, fous changeons, avec de l’aide pragmatique, n’est-ce pas Fadela A.) nos regards sur la banlieue.

@suivre donc.
© rédactionnel ZoralaRousse 93 pour chroniquesmabanlieue.com.


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 24 juin 2008 11:18

    Voila un article digne de figurer dans un journal communiste chinois

    Encore des idées de bobos à la coc qui veulent se donner des sensations nouvelles dans le 93

     


    • Zora la Rousse Zora la Rousse 24 juin 2008 11:45

      Ouh la la la, préférez-vous que chacun reste chez soi dans son ghetto culturel, social ou économique ?
      Vous nous aviez habitué à plus d’ouverture d’esprit

      J’espère que ce genre d’initiative apoortera sa pierre à l’édifice, afin que les salariés des entreprises de Saint-Ouen aient moins de préjugés sur le 93. Et peut-être l’envie d’y vivre, d’y recruter, pour que la ville soit plurielle.

      Citoyennement vôtre


    • Philippe87 Philippe87 24 juin 2008 13:00

      @ Lerma...

      Crétin !


    • Philippe87 Philippe87 24 juin 2008 13:02

      @ Zora

      Merci pour cette tranche de vie citoyenne, comme quoi il ne faut pas complètement désespérer de nos contemporains ni de nos entreprises, et ça c’est plutôt une bonne nouvelle !


      • tvargentine.com lerma 24 juin 2008 13:27

        Oui,maintenant que les bobos ne peuvent plus rouler en 4X4 avec le prix du diesel à la pompe,il pratique le vélib organisé dans les favellas

        Quand Zora écrit "préférez-vous que chacun reste chez soi dans son ghetto culturel, "

        Personnellement et comme des centaines de milliers de personnes,nous cherchons à évader de notre environnement de tout les jours et ce n’est pas comme vous le faites en visitant des quartiers de ghettos ou en allant à "Paris Plage" que la société va avancer

        De toute évidence ,vous avez votre carte au PS pour écrire de tel chose complétement en déphasage avec le reste de la société


        • Zora la Rousse Zora la Rousse 24 juin 2008 14:09

          Mazette, arrêtez de coller des étiquettes partout et de mettre les gens dans ces cases...

          Précision importante, saint-ouen n’est pas une Favela et je n’y suis pas en visite vu que j’y habite.

          Je roule à vélo depuis toujours (je n’ai pas le permis). Paris plage, pas pour moi non plus : trop de foule, je préfère aller me ressourcer au parc de la courneuve (dans le 93, encore ).

          Bref, votre obsession des étiquettes doit vous brouiller la vue, je ne roule pas non plus pour le PS (ou le PC, allez voir mes autres articles agoravox ou mon blog puisque l’ethno-sociologie vous passionne), j’ai fait le choix de m’installer en famille dans le 93 et je m’y suis engagée, avec d’autres, pour améliorer le cadre de vie.


        • Leekid 24 juin 2008 18:06

          Voici deux extraits du jour signés lerma :

          par lerma (IP:xxx.x1.72.24) le 24 juin 2008 à 13H27

           
          Oui,maintenant que les bobos ne peuvent plus rouler en 4X4 avec le prix du diesel à la pompe
           
          par lerma (IP:xxx.x1.72.24) le 24 juin 2008 à 10H35

          la France n’est pas morose et il suffit de regarder les magasins pleins de consommateurs et dans nos rues beaucoups de 4X4 ou de véhicules qui roulent à l’essence ou au diesel.

          Bref...quelqu’un aurait-il vu une contradiction ?

           


        • Philippe87 Philippe87 25 juin 2008 09:15

          @ Leekid :

          Bien vu, la contradication sur les 4x4. En même temps, si on se met à relever toutes les aberrations proférées par Lerma, va falloir ouvrir un site encyclopédique.

          @ Lerma :

          Ca devient tellement bête, vos commentaires, que ça ne peut être que du bon gros trollage. Faites gaffe, ça copmmence à se voir.

           


        • bernard29 candidat 007 24 juin 2008 14:50

          Ben oui, l’esprit d’équipe c’est tout bon. Aprés le week end flash ball, le circuit culturel à vélo, on change d’époque.

          C’est avant tout une opération commerciale d’un commerce sur son lieu de chalandise. 

          Mais pourquoi simplement les cadres ? . Ils sont les seuls qui ont droit à la culture ? ou bien ce sont les seuls à qui on ne compte pas les heures supplémentaires ? 

          Chez nous, Carrefour organise un circuit vélo  ;pour salariés et enfants (bien sûr) ( avec distribution de tee shirt, casquettes, sacs , tout cela bien estampillés ) .... c’est joli ; Ca met de l’animation un dimanche dans l’année, dans la zone commerciale.

          mais je crois que les salariés préféreraient avoir une petite augmentation de salaires. C’est moins convivial et printanier , mais ça permet de manger.


          • Tartiflette Tartiflette 25 juin 2008 12:21

            Quelle que soit la raison de cette iniative, c’est un excellent moyen de découvrir son cadre de vie, professionnel ou privé.

             

            Plutôt que rester vissé sur le siège de son véhicule, collé à son volant, à apprendre aux enfants un vocabulaire et une conduite guère de mise dans une société policée, ne vaut-il pas mieux leur faire découvrir leur environnement en leur apprenant à bouger, à aérer leur esprit, à élargir leurs idées, et à découvrir l’existence d’autres univers ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès