Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Samira, lycéenne étrangère qui risque d’être expulsée

Samira, lycéenne étrangère qui risque d’être expulsée


Samira, jeune fille algérienne, scolarisée en classe de première dans un lycée parisien, était l’invitée de RTL, ce matin, à 7h50. Elle fait partie de ces milliers de jeunes gens qui peuvent être expulsés du territoire français, ses parents étant entrés clandestinement dans l’hexagone.

Pourquoi avoir choisi d’inviter, ce matin, Samira ? Il nous a paru intéressant de donner corps et voix à ces jeunes garçons et jeunes filles dont on parle depuis plusieurs mois. Qui sont-ils ? Quelle est leur histoire ? Comment la vivent-ils ?
Cette décision de donner la parole à l’un d’eux ne vaut pas prise de position. Elle répond au souci d’une information complète, rien de plus. Sur le fond, il est normal qu’un pays cherche à réguler l’arrivée et l’installation des étrangers sur son territoire. Et il n’est pas normal que des gens fraudent et trichent pour franchir nos frontières.

Voilà l’état du débat. Encore faut-il, pour l’appréhender justement, introduire la pâte humaine, qui en fait la difficulté.
L’immigration, ce sont des femmes et des hommes qui, pour des raisons diverses, chacun avec son histoire particulière, veulent quitter leur pays. Nous pressentons tous que la meilleure manière de tarir la source de l’immigration, c’est d’aider les pays pauvres à se développer. Projet difficile à mettre en oeuvre. Il y faut des sommes colossales, une continuité dans la politique d’assistance pratiquement impossible à mettre en place, même sur un seul plan psychologique, ou politique, car personne ne construit jamais le bonheur des autres. La régulation des flux migratoires est donc indispensable, quand on regarde cette réalité depuis les pays occidentaux.

Ce matin, Samira était émouvante au micro de RTL, à défaut d’être toujours convaincante.
Elle joue sa vie, son avenir. Pour elle, l’école, en France, représente l’espoir d’un développement personnel qu’elle ne pourrait pas trouver dans son pays. L’entendre dire cela ne peut laisser indifférent.
En revanche, son témoignage n’a pas permis de bien comprendre pourquoi ses parents s’étaient décidés à quitter l’Algérie, quelles raisons supérieures les ont conduits, il y a un peu plus de deux ans, à venir en France avec un visa de tourisme, et à décider de s’y installer dans la clandestinité.
A la décharge de Samira, ses dix-sept ans ne représentent peut-être pas un capital de maturité suffisant pour répondre à une telle question, en direct, au micro d’une radio.

Dernière précision à son propos.
Elle est convenue, à la suite de l’intervention d’un auditeur, que l’un de ses grands-parents avait combattu pour l’indépendance de l’Algérie.
Elle n’a pas su dire, parce que l’à propos lui a manqué, qu’un de ses aïeuls a combattu, en son temps, pour l’armée française. C’était en 1914-1918.


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (120 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • Stephane Klein (---.---.101.8) 5 septembre 2006 13:31

    Aussi emouvant que cela soit, il est bon de rappeler un certain nombre de faits :

    - les ’sans-papiers’ sont en fait de clandestins, sans-papier etant une appelation marketing inventee par la gauche pour faire oublier que le premier acte commis par ces personnes des leur arrivee en France est le mepris de nos lois... et pour resumer : nous prendre pour des cons. Que ce mepris soit conscient ou non ne change rien.

    - Si nous tergiversons comme nous l’avons fait, si nous sommes faible sous pretexte d’etre humaniste comme l’a ete l’Espagne tout recemment, nous allons subir la deferlante migratoire que subit ce pays et qui n’ira qu’en s’accroissant compte tenu de l’irresponsabilite demographique de l’Afrique noire et de dereglements climatiques a venir.

    Tout ceci n’exclue pas l’accueil de refugies politiques ni meme economique, dans des proportions acceptables.

    Il y a une phrase du General qui me reste en memoire, a peu de choses pres : « il est bon qu’il y est des Francais d’origine africaine, maghrebine ou asiatique car cela signifie que la France est ouverte sur le monde mais ceux-ci doivent rester une minorite car sinon la France perderait son ame ».

    Alors on a le choix : passer pour inhumain mais se faire respecter et evoluer en douceur ou etre faiblards et se laisser envahir, deborder et finalement disparaitre.


    • (---.---.101.8) 5 septembre 2006 14:02

      Il faut qd même faire la part des choses ...

      > Ils viennent pour se fouttre de nous ... ou pour ssurvivre. OK en transgressant nos lois c’est une certitude ! mais dire qu’ils viennent pour cela paraît trè étonnant oO’

      > Pourquoi cette clandestinité n’existe que dans un sens ? Connaissez-vous des pays africains ayant des pb d’immigration / d’intégration ? non, la-bas on en part à cause de la misère. Ici on y vient à cause de la richesse. N’oublions pas que ici les préoccupations de beaucoup sont les fringues & la télé ; pour « les + pauvres » finir le mois ; la-bas les + pauvres essayent de finir la JOURNEE.

      > Cela ne sous entend évidemment pas qu’il faudrait accueillir tout le monde, mais déja 1. Etre conscient de notre chance. La naissance est une loterie géniale dans laquelle certains ont de la chance, d’autres non. 2. Faire qqch pr rétablir un brin d’équilibre dans le monde, que NOUS (pays occidentaux) avons jusqu’à maintenant tout fait pour maintenir ... pillages, colonisations, avantages économiques, etc...

      > Enfin, on en revient tj au même pb, expulser ceux qui s’intègrent, on fait leur vie ici, parlent notre langue et se sentent français est faire preuve d’une débilité sans borne.


    • Hakim 6 septembre 2006 13:56

      les flux migratoire de clendestins sont de plus en plus nombreux, la situation economique alarmante pousse ces gents a la mort et au passage clandestin.


    • Patrick Adam Patrick Adam 5 septembre 2006 14:46

      @ l’auteur

      Donner la parole à quelqu’un qui estime subir une injustice est honorable de la part d’une radio. Donner la parole à quelqu’un qui est hors la loi par la faute de ses parents, l’est nettement moins. Il aurait été plus juste d’exposer, preuves à l’appui, comment cette jeune personne en était arrivée à subir la situation qu’elle connaît aujourd’hui.

      Vous dites vous même que ses « ses dix-sept ans ne représentent peut-être pas un capital de maturité suffisant pour répondre à une telle question », alors quel était votre but exact ? Faire pleurer dans les chaumières ?

      D’après ce que vous avez indiqué vous-même, la jeune Samira est avant tout victime de la décision prise par ses parents, il y a deux ans, de tricher avec la loi française et de profiter d’un visa touristique pour rester dans le pays en se servant de son statut d’étudiante pour détourner la loi à leur profit. Belle leçon d’honnêteté familiale et civique.

      Vous dites vous même que ce sujet n’a pu être abordé. Alors où se situe la véritable information ? Dans le fait que Samira est la victime innocente d’une loi « injuste » ou de la manipulation de ses parents ?

      Et que vient faire le fait « qu’un de ses aïeuls a combattu, en son temps pour l’armée française » ou que son père ait lutté pour l’indépendance ? Vous avez l’amalgame facile, et la culpabilisation sousjacente passablement hypertrophiée. Difficile de faire le rapprochement avec la situation présente. La France doit-elle ouvrir ses portes à tous les descendants de ceux qui ont combattu pour elle ou avec elle. Il conviendrait alors de le dire clairement. Et jusqu’à quelle génération faudrait-il les prendre en charge ? Avec les mameluks égyptiens qu’est-ce qu’on fait ?

      Vous dites « que la meilleure manière de tarir la source de l’immigration, c’est d’aider les pays pauvres à se développer ». Mais vous savez très bien que l’Algérie est un pays immensément riche aujourd’hui (nettement plus de 100 milliards de dollars d’excédent commercial par an). Que faut-il de plus pour l’ « aider » ?

      Bien à vous Patrick Adam


      • pelmato 5 septembre 2006 22:25

        « D’après ce que vous avez indiqué vous-même, la jeune Samira est avant tout victime de la décision prise par ses parents, il y a deux ans, de tricher avec la loi française et de profiter d’un visa touristique pour rester dans le pays en se servant de son statut d’étudiante pour détourner la loi à leur profit. Belle leçon d’honnêteté familiale et civique. »

        Tricher avec la loi française voila qui est un peu fort !... comment pourrait-il faire autrement pour venir en France compte tenu de la poltique des VISAS exercé en ce moment a l’égard de l’Algérie ?... quand on sait qu’une demande de VISA (même cours séjour) n’obtiens de réponse pas avant 3 ou 4 mois voire peut-être jamais ?... A ce jour la moitier des VISA de l’Algérie vers la France sont obtenus ... et encore il faut connaïtre quelqu’un de bien placé !

        Ben oui ces gens la restent en France quand ils y sont... parcequ’ils n’ont pas vraiment le choix et ils savent que la prochaine fois ils n’obtiendront plus jamais de visa pour la France s’ils rentrent en Algérie... qui aurait envie de retourner dans un pays ou rêgne la mafia et la dictature pour y rester a jamais ?...Personne. Croyez-moi c’est comme d’être en prison ! La France même sans papier c’est le moins pire choix. La liberté de pensé et de vivre n’a pas de prix.

        « Vous dites »que la meilleure manière de tarir la source de l’immigration, c’est d’aider les pays pauvres à se développer« . Mais vous savez très bien que l’Algérie est un pays immensément riche aujourd’hui (nettement plus de 100 milliards de dollars d’excédent commercial par an). Que faut-il de plus pour l’ »aider«  ? »

        A commencer par ne pas soutenir les elections scandaleuse et tronqués du président Bouteflika... ce serai déjà un premier pas de notre coté...

        J’étais également en Algérie le 29 septembre 2005 jour du vote de l’amnistie pour les anciens terroristes décidé par le dictateur Bouteflika... Le score honteux de 80 % environ en faveur de l’amnistie des terroristes a été salué par la France...seul l’amerique a émmis quelques reserve quand a la régularité des elections... Ce jour la j’ai eu honte de la France... Alors que je savais que la presque la totalités des kabyles n’avait pas voté ...et ont pour seule choix pour se faire entendre de créer des barrages routier et de faire bruler des pneus sur le bords des routes...


      • Marc Bruxman 6 septembre 2006 12:02

        « Tricher avec la loi française voila qui est un peu fort !... comment pourrait-il faire autrement pour venir en France compte tenu de la poltique des VISAS exercé en ce moment a l’égard de l’Algérie ?... »

        Tu n’a pas compris. La loi c’est l’émanation des francais qui ont dit en majorité qu’ils ne voulaient pas plus d’immigrants. Le reste n’est pas notre problème.

        Le fait de ne pas délivrer facilement de visas c’est juste l’implémentation de cette politique.

        Aprés : - Ceux qui trichent repartent chez eux. - Ceux que l’on a légalement invité doivent bénéficier de l’aide des français pour leur bonne intégration.

        Par ailleurs, les Etats Unis dont tu parles sont trés stricts au niveau des visas.


      • JM 5 septembre 2006 15:12

        Immigration controlée ou incontrolée ? Où pensez vous qu’une immigration de type controlée existe ? Les Etats-Unis et les pays anglosaxons mettent en place ce type de politique pour réduire l’immigration sur leur sol, n’est ce pas ? Est ce que leurs solutions de control de l’immigration permettent de réduire le flux des immigrants notamment irréguliers ? Permettez moi de répondre : non et c’est vrai notamment aux Etats-Unis qui ont pourtant fait de leur frontière avec le Mexique un vrai ligne Maginot !

        La pression que subisse les populations dans les pays à l’origine de l’immigration sont telles que ces hommes et ces femmes risquent leur vie pour quitter leur pays.

        Pourquoi veulent-ils tant quitter leur pays ?

        Ces pays sont :
        - ravagés par la guerre : les boat people quand j’étais enfant ;
        - ravagés par la famine et la pauvreté : est-il besoin de donner un exemple non ! mais d’expliquer au donneur de leçon comment l’OCDE et le FMI fonctionne.

        Comment des pays qui possdènt des richesses deviennent pauvres ? Peut-être qu’ils sont pillés ou alors leur habitants sont tellement bêtes qu’ils nous les donnent pendant que eux veulent venir chez pour en profiter et se la couler douce avec les assedics.

        Certains sont les dindons de la farce et ils sont des deux cotés de la frontière mais n’ont pas les mêmes chances.

        On peut surement vous conseiller quelques livres.


        • joseW 5 septembre 2006 15:19

          Initiative louable de la part de RTL.

          Il est bon parfois de donner une voix, voire un visage à des « victimes » de lois plus ou moins inhumaines, surtout pour les enfants.

          Mais évidemment, tous les racistes et intolérants de notre belle planète, de l’extrême droite à la droite extrême, trouveront toujours quelque chose à redire...

          RTL ne va pas s’attirer la sympathie de beaucoup de ses auditeurs sur ce coup-là, faudrait pas que cela se reproduise tous les jours, sinon c’est la chute assurée de l’audience... smiley

          C’est clair que nous aimerions tous que ces pays pourvoyeurs d’immigrants puissent se développer plus rapidement, mais vue la façon dont l’Occident traite et pille le reste de la planète, ce genre de situations quasi-insolubles ne sont pas prêtes de disparaitre.


            • Marsupilami Marsupilami 5 septembre 2006 16:14

              L’initiative de RTL est démagogique et scandaleuse, tout comme cet articulet d’Aphatie.

              Cette gamine n’est pas responsable des tricheries de ses parents. Ce sont eux qu’il aurait fallu interviewer, en leur posant ce genre de questions : Pourquoi avez-vous triché avec la loi française ? Pourquoi avez-vous quitté frauduleusement un pays hyper-riche dont la majorité des habitants sont hyper-pauvres (l’Algérie) pour venir bénéficier des lois et des richesses françaises ?

              Et en plus, Aphatie nous rejoue la petite musique masochiste du sanglot de l’homme blanc postcolonialiste. Si les algériens cherchent à fuir en masse leur pays, ce n’est pas à cause des dégâts du colonialisme, mais à cause de la corruption et de l’incapacité des arabo-musulmans à gouverner et faire prospérer leurs pays et tout particulièrement l’Algérie boursouflée par les milliards du pétrole qui ne profitent qu’à une infime partie de sa population.

              Pauvre Samira (au plan humain) et pauvre Apathie (au plan déontologique)...


              • SilenT BoB SilenT BoB 5 septembre 2006 16:19

                +1 bien dit


              • SilenT BoB SilenT BoB 5 septembre 2006 16:18

                Moi personellement ce qui me choque et ne semble choquer personne ici, c’est le fait que des enfants en situation irreguliere dans notre pays puissent aller a l’ecole, c’est quand meme assez incroyable !

                L’ecole est un service public qui n’est pas gratuit je le rappelle (a ceux qui le pensent) elle est financee avec les impots des contribuables et occupe 25%du budet de l’Etat, or les personnes en situation irreguliere sur le territoire ne payent pas ces impots et jouissent donc d’une education gratuite, ce qui personellement me choque.

                Je vois venir certains qui diront que je suis un horriiiiiible bourgeois qui exploite, un attroce liberal sans coeur et individualiste, et bien non ! Les liberaux pensent qu’ouvrir les frontieres est une bonne chose, mais en contre-partie aucune aide n’est fournie par l’Etat, il faut travailler pour en beneficier.

                Les personnes en situation irreguliere sur le territoire le sont par le fait de la loi, or la loi est ecrite par les politiciens que nous elisons, or ces politiciens leur permettent de commencer a s’integrer et puis apres on les fout dehors ?

                Que l’on soigne des personnes en urgence je veux bien, mais que des personnes puissent beneficier d’un grand nombre de services publics sans etre en situation legale dans le pays, je trouve cela ridicule. On donne a ces personnes l’impression pendant des annees qu’ils peuvent etre integres, c’est tellement beau un Etat et ses contradiction, j’adore !


                • Hakim I. 5 septembre 2006 16:34

                  Purée, j’aimerais pas avoir de crise cardiaque devant votre porte... ou alors pas sans mon chèquier.


                • Marsupilami Marsupilami 5 septembre 2006 16:36

                  @ Silent Bob

                  Je ne suis pas du tout libéral (au sens économique actuel, et non au sens philosophique) comme toi, mais sur ce point je suis d’accord avec toi. Ce genre de mesure est un véritable et coûteux appel d’air favorisant l’immigration illégale. Si une telle loi n’existait pas, jamais Samira n’aurait été interviewée par RTL.


                • SilenT BoB SilenT BoB 5 septembre 2006 16:54

                  Comment me faire paraitre pour une personne sans morale aux yeux de tous ! Hakim, j’ai dit qu’en cas d’urgence on devait soigner quelqu’un ! Si vous avez une crise cardiaque je serai le premier a vous aider, les bons vieux arguments de ce genre sont trop faciles, comme quoi il faudrait tout payer, mais oui vous payez votre assurance maladie, donc elle vous couvre. Rien n’est gratuit, sauf la veritable solidarite (celle en laquelle je crois), mon cher Hakim si vous connaissiez les points de vue liberaux vous ne diriez pas de telles sotises !


                • faxtronic faxtronic 5 septembre 2006 17:52

                  Je suis aussi liberal, (economique et de moeurs, meme si je suis non-atlantiste a fond).

                  - Je ne considere cependant pas l’etat comme une menace. Il faut obeir a ses lois, toutes ses lois. Et si elles nous plaisent pas, le vote est la pour cela. Sinon c’est pas une democratie. Rien n’est au-dessus des lois, ni le droit, ni la morale.

                  - Rien n’est gratuit. Ce qui n’a pas de cout n’a pas de valeur. L’Ecole ou les soins ont un cout, payé par l’impot sur le revenu. Les fraudeurs, les corrupteurs, les corrompus, les illegaux, les gars aux noirs sont des execrables miserables a mes yeux. Si ils sont français prison, sinon dehors.

                  La France est une terre d’asile, elle est bien plus une terre d’asile que nul autre pays sur cette planete. Cela malgre les vociferations des accueillis qui voudrait plus, plus et encore plus.

                  Je ne souhaite plus qu’elle soit une terre d’asile. Je veux que les gens viennent ici pour travailler, et pas pour mieux vivre, avec un esprit de respect pour le pays d’acceuil, et pas de mepris.


                • Marsupilami Marsupilami 5 septembre 2006 18:35

                  @ Faxtronic

                  Tu es « libéral mais pas atlantiste ». Tu peux expliquer ça ?

                  Désolé de faire dévier ce fil consacré à la malheureuse Samira otage de ses parents tricheurs...


                • ZEN etienne celmar 6 septembre 2006 08:04

                  Marsu donne sa caution à un chaud partisan de l’hyperultralibéralisme ,préchant à chaque fois le désengagement total de l’Etat de tous les secteurs,dépassant même parfois les pires riemaniens....étrange...

                  Et si on parlait aussi de ces patrons qui exploitent de manière éhontée une main d’oeuvre soumise, fragilisée, traquée...dans certains services,le BTP, les travaux saisonniers ? ...


                • ZEN etienne celmar 6 septembre 2006 08:07

                  Précision : Etienne Celmar= Zen


                • faxtronic faxtronic 6 septembre 2006 11:01

                  Oui je peux expliquer le terme liberal mais non-atlantiste :

                  - Liberal concerne une facon de vivre (economie, moeurs, etc...)
                  - Atlantiste concerne la geo-politique

                  Je suis au contraire de Madelin, convaincu que les USA est un etat qui est normal, qui pense d’abord a lui. Et je lui reprroche en rien, d’autant plus que les USA ne sont pas liberaux mais conservateurs. Capitaliste, religieux, etat et armee forte, etc...

                  Par consequent je considere que l’ europe, pour survivre, se doit d’acquerir une independance de fait et d’esprit, quitte a etre en desaccord serieux avec les USA.

                  Je suis nullement anti-americain, c’est une grande nation a laquelle les europeens n’appartiennent pas.


                • Marc Bruxman 6 septembre 2006 12:51

                  Bravo !

                  Une bonne partie des « droits de l’hommiste » (pour reprendre une terminologie sarkozienne) oublient que si l’on devait demander aux francais de payer consciemment de leur poche pour la scolarisation des sans papiers ils ne le feraient pas. D’ailleurs si les français avaient conscience du cout de la protection sociale et avaient le choix, ils iraient voir ailleurs.

                  C’est un des problèmes du système étatiste : Les gens ne se rendent même plus compte du prix des choses. En l’occurence prés de 7000 Euros pour une telle scolarisation.

                  Alors que si des gens veulent payer de leur poche pour assurer une scolarisation à cet enfant je n’y verrai aucun problème.

                  La encore, je fais une différence entre un acte de solidarité librement consenti (ce qui est louable et souhaitable) et un acte de solidarité extorqué par la contrainte (ce qui est du vol).

                  Alors à toutes les assos droits de l’hommiste qui nous ennuient à longeure de journée je répondrais : Payez vous même le cout de vos idées politiques et on verra si vous êtes toujours pour aprés. Si vous demandez aux autres de payer, ne nous donnez pas de lecons car vous êtes des parasites.

                  Enfin pour les détracteurs du libéralisme, une vrai société libérale permettrait beaucoup plus de largesse vis à vis de l’immigration vu que si chaque personne doit se démerder, elle ne coute rien à la communauté.


                • Phil Philippe Gammaire 9 septembre 2006 17:28

                  Moi ce qui me choque, cher ami, ce sont vos propos. Je vous rappelle simplement que 50% des actifs seulement contribuent à l’impôt sur le revenu.

                  Ce qui signifie clairement que de nombreux petits français, dont les parents ne paient pas d’impôts sur le revenu, bénéficient de l’école publique.

                  Pour votre information, sachez que les personnes en situation irrégulière alimentent grandement un marché noir de l’emploi qui profite à certains de vos amis de la droite libérale ;

                  Beaucoup d’entre elles travaillent donc, elles paient aussi des loyers et enfin la TVA (taxe sur la valeur ajoutée qui va direct dans les caisses de l’état) sur l’ensemble des produits qu’elles achètent sur notre territoire.

                  Alors, d’après vous faudrait-il placer ces enfants - QUI N’Y SONT POUR RIEN - dans des camps ??

                  La bétise, jeune homme, a ses limites et vos arguments sont nuls et non avenue. Essayez donc d’user avec humanité des quelques neurones qui peuplent encore votre petit cerveau.


                • Frédo45 Cabouin 5 septembre 2006 18:49

                  Qu’est-ce qui est plus idiot qu’une frontière ? Il y a tellement de choses qui nous séparent déjà, nous les êtres « humains », que nous avons décidé d’affirmer nos différences via des lignes factices ! En y réfléchissant bien, il y a quelque chose de plus idiot : le nationalisme ! Celui qui pousse les gens à considérer qu’il faut continuer à vivre les uns contre les autres, celui qui pousse les gens à être fiers d’être orginaire de France, pays de Droits de l’Homme et qui en oublie honteusement le préambule ! Je suis un utopiste et peu importe, le monde a avancé et avncera par l’intermédiaire de personnes qui placent l’intérêt général au-dessus du leur ! Je rêve d’un globe -état fédéral, sans douane ni frontière ! Je ne considère pas qu’un Noir mérite moins sa place en France qu’un Français. Certains diront que je hais mon pays et que si je ne suis pas content, je n’ai qu’à le quitter plutôt que de cracher dessus. Mias je ne crache pas sur mon pays, je suis fière de mes origines (de toutes mes origines qu’elles soient locales, nationales, européennes, mondiales...) car elles font de moi ce que je suis, c’est à dire un jeune homme qui ne conçoit pas que ses origines lui octroient un statut privilégié sur les autres ethnies !


                  • Maxime Gouzevitch Maxime Gouzevitch 5 septembre 2006 19:23

                    Et si l’individu qui est sense faire partie de votre monde utopiste multiculturalo-ecliectique trouve que vous y etes en trop ? Que vous le nourissez pas assez bien et que cela n’est point tolerable que les coutumes de son pays ne sont pas respectes dans votre monde utopique : Par exemple les femmes se baignent dans la meme piscine que les hommes ?

                    Et si des hommes comme il est de coutume confondent votre ouverture et gentillesse avec de la faiblesse et se disent qu’on peut bien profiter du pigeon utopiste dans le genre ?

                    Qu’arrive-t-il ?

                    Je suis Hobbsien et je crois que vous finirez egorgez dans un caniveau si vous etiez charges de reguler le fonctionnement de ce pays, pour cause de votre porte-monnaie trop garni au gout de certains de vos amis noveaux venus...

                    Votre bonte est certainement louable, mais bne sera jamais comprise


                  • ZEN etienne celmar 6 septembre 2006 08:09

                    Maxime a pris un joint ce matin ? Incompréhensible...


                  • wieeinstlilimarleen 9 septembre 2006 16:39

                    Je pense que ce qu’il veut dire (je peux me tromper), c’est qu’un monde sans frontière, c’est un monde sans corps civique. Ou plus précisement, c’est un monde avec un corps civique sans valeurs précises.

                    (exemple) Si n’importe qui peut être Français, on peut imaginer demain matin que tous les Britanniques décident d’être Français. Ces Britanniques ne veulent plus de services publics, veulent qu’on privatise tout. Comme on a aboli les frontières et fait d’eux des citoyens sans leur demander d’adhérer à nos valeurs nationales, ils peuvent voter et s’ils sont plus nombreux que nous, rendre réellement la suppression du service public. (autre exemple) La France est une république qui ne connaît aucune religion. Si toute l’Afrique musulmane se décide à émigrer en France, arrivera un moment où les partisans d’une France laïque seront minoritaires. Comme on n’aura demandé à aucun de ces immigrants d’accepter nos principes, notre laïcité, on aura aucun droit démocratique à ne pas accepter que notre République applique la charia.

                    Et oui, une démocratie sans frontière, c’est une démocratie ou les valeurs n’ont aucune garantie d’être préservées.

                    Quelqu’un qui aime les valeurs de la France (liberté, égalité, fraternité ; laïcité, droits de l’homme, service public) ne peut accepter qu’on donne sa nationalité sans contrepartie, ne peut accepter qu’on donne son droit de vote sans garanties.


                  • Patrick Adam Patrick Adam 5 septembre 2006 19:15

                    @ Marsu et Silent Bob

                    Effectifvement la mise à l’école d’enfants clandestins est proprement scandaleuse. Elle est devenue la filière la plus commode des immigrés hors la loi. Et il est immoral de voir des journalistes en mal d’images attendrissantes devenir les complices de cette filière.

                    Les images qu’on nous montre quotidiennement de ce qui se passe aux Canaries depuis que le gouvernement espagnol a décidé de régulariser ses clandestins (et les futurs notres) devraient nous faire réfléchir. On nous étale les visages meurtris de tous ces « délégués familiaux » qu’on a sorti de l’eau, et qui engraissent chez eux les pires réseaux mafieux. Sans compter les Espagnols qui demandent à l’Europe une aide financière... On croit rêver ! L’Espagne a une des plus solides traditions de contrebande de la planète. C’est « culturel ». Pour désigner ces « activités », les Maghrébins utilisent le mot « trabendo » qui est un mot espagnol. Les Canaries sont la plus importante plate-forme européenne de tous les trafics (drogue, prostitution, médicaments piratés, armes...) Les plus grandes quantités de cocaïne passent désormais par les Canaries, le Sahara et la Lybie. Bizarrement, ce sont les mêmes circuits qui sont empruntés par les clandestins.

                    Avant tout autre chose, RTL devrait nous parler de ça, au lieu d’en faire la publicité. Mais ça n’a l’air de n’intéresser aucun de ses journalistes. Peut-être la peur de se voir refouler s’ils comptent passer leurs vacances dans un de ces petits paradis semi-tropicaux financés par les trafics provenant d’Amérique du sud.

                    Et ça n’a rien à voir bien sûr avec la non-assistance à personne en danger. Un clandestin tente sa chance. Soit. C’est comme un prisonnier, on lui reconnaît le droit à s’évader. Mais s’il est pris, tant pis pour lui. Qu’il ne vienne pas pleurer et donner mauvaise conscience à la société de ne pas avoir eu de chance. Tant de lâcheté et de complaisance deviennent chaque jour plus répugnantes et ne feront que jeter de plus en plus de personnes dans les bras de l’extrême-droite. Le borgne de service doit pouvoir dire merci à RTL et consorts. Pas besoin de « trop longs discours » comme disait cabrel.

                    Je ne suis par contre pas d’accord avec Silent Bob pour dire que dans un pays « tout se paye ». Le propre d’un pays civilisé est de renverser ce principe archaîque et barbare, par une responsabilité collective de redistribution bien gérée dans les secteurs vitaux pour la collectivité. L’éducation est un droit et un bien collectif, pas une marchandise de consommation courante ni la propriété de qui que se soit. La République doit en permettre l’accès à tous les citoyens présents sur son sol, ainsi qu’à ceux à qui elle DECIDE de l’octroyer par la loi. Si, sur un plan strictement moral, il est peut-être injuste de refuser l’inscription d’un enfant dépourvu de papiers puisque par définition il n’est pas responsable de sa situation, ses parents sont parfaitement au courant d’être des hors la loi et s’ils se font prendre, ils doivent en subir les conséquences, pour eux-mêmes et pour leurs enfants. On pourrait même les accuser de « manipulation d’individus en état de faiblesse ou de dépendance ».

                    Patrick Adam


                    • EricB 6 septembre 2006 13:49

                      « Avant tout autre chose, RTL devrait nous parler de ça, au lieu d’en faire la publicité. Mais ça n’a l’air de n’intéresser aucun de ses journalistes. »

                      Ben, on les comprend, ils voudraient pas risquer de se faire traiter de fascisto-racisto-nazo-sarkozistes par les anarcho-gauchistes !  smiley)


                    • Phil Philippe Gammaire 9 septembre 2006 18:00

                      @ Patrick Adam : si vous n’êtes pas encore dans les bras de l’extrême-droite, alors je me demande vraiment ce que vous attendez.

                      Je résume votre pensée : Immigrés clandestins = drogue et trafics. A propos de drogue vous dites « bizarrement ce sont les mêmes circuits empruntés par les clandestins ». Il vous est arrivé de penser qu’il y avait une raison purement géographique à celà ? Que pour un africain, le plus court chemin vers l’Europe c’est Gibraltar, Malte, la Sicile, la Grèce, les Canaries... et pas la Colombie.

                      Si l’Europe est aujourd’hui submergée par les candidats à l’émigration, ne croyez-vous pas qu’elle n’a pas su_aider les pays africains à un réel développement ? OUI, il y a une responsabilité collective EUROPEENNE et pas seulement espagnole.

                      Pensez-vous une seconde que l’Europe n’a pas besoin de main d’oeuvre immigrée ? Qui ramasse les poubelles ? qui torche le cul de vos parents ou grands-parents dans les maisons de retraite ? Qui construit vos maisons, assemble vos voitures, goudronne vos routes ? Qui alimente les ateliers clandestins de certains ? Hein, qui ? Non M. Adam ce ne sont pas les petits blancs européens bien nourris qui effectuent ces tâches. Et ce n’est pas prêt de changer, au vu du taux de natalité en Europe et de l’allongement de la durée de la vie.

                      Et en plus vous vous offusquez que des enfants étrangers vont à l’école... Vous êtes lamentable cher monsieur.

                      De toute façon, sachez bien que même si vous entouriez l’Europe de hauts murs, vous n’empêcheriez jamais des gens désespérés de vouloir y entrer.

                      « Le propre d’un pays civilisé » comme vous dites, c’est aussi de manifester sa solidarité envers l’humanité souffrante. Votre intolérance affichée ne changera rien à l’afflux en masse des clandestins.


                    • Phil Philippe Gammaire 9 septembre 2006 22:06

                      Cher Dugland,

                      BOF. Vous avez l’audace de dire que « le coeur du circuit » passe par vous et me renvoyez à mon ego : vous vous trompez de personne. Le soleil a dû vous taper sur la tête, mon vieux. Buvez un verre d’eau.

                      Pour le reste vous racontez n’importe quoi, ce qui me fait passablement sourire. Lamentable vous êtes, lamentable vous resterez. N’hésitez pas à me rappeler de vous le rappeler.


                    • Maxime Gouzevitch Maxime Gouzevitch 5 septembre 2006 19:28

                      Je ne crois pas que la mise a l’ecole d’enfants clandestins est scandaleuse !!!

                      Il est certainement benefique pour un enfant d’etudier que de se cacher. Ce n’est pas de sa faute, mais de celle des parents si il est la. Il est donc naturel que tant que les parents ne sont pas expulses que l’enfant etudie. Il est pas bon non plus d’interrompre son education en cours de l’annee. Mais une fois que l’annee est terminee et que les parents doivent etre expulses pour cause de transgression de lois, l’enfant peut tout a fait les suivre...

                      Un des membres de notre famille s’est retrouvee exactement dans cette situation de clandestin, mais avec les parents qui l’etaient pas... Il a fini ses etudes a ete naturalise et etudie actuellement dans une excellente Ecole d’Ingenieurs en Informatique....

                      Tant que les parents n’ont pas ete expulses l’enfant doit etudier. Quoique ca ne coute. L’education n’as pas de prix. Et si l’enfant restera pas en france il sera porteur de la culture francaise a l’etranger et cela est bon.


                      • ni-ni 6 septembre 2006 01:49

                        si l ’on accepte la scolarisation sans aucun papiers en regle cela devrait impliquer au minimum que la scolarisation ne soit pas un « frein » à l’expulsion ! sinon cela signifie que si l’on souhaîte imigrer en france autant venir avec un ou plusieurs enfants, les scolarises et ensuite cela donne automatiquement le droit de resider en france.... et ce au mépris des lois de la république. l’humanisme s’accomode mal des réalités..


                      • Marc Bruxman 6 septembre 2006 13:38

                        Non car pour être crédible, le simple fait de venir tenter de profiter des services publics lorsque l’on est clandestin devrait déclencher une explusion immédiate. Donc il n’y a pas besoin de scolariser puisque demande = air sarkozy.

                        Car ce qui est malhonnéte c’est effectivement de les tolérer pendant plusieurs années pour aprés les renvoyer chez eux. Alors qu’il faudrait avoir des procédures beaucoup plus expéditives.


                      • Patrick Adam Patrick Adam 5 septembre 2006 22:56

                        @ pelmato Vous dites : « A ce jour la moitié des VISA de l’Algérie vers la France sont obtenus ... et encore il faut connaïtre quelqu’un de bien placé ! » Pensez-vous sérieusement qu’il soit souhaitable pour la France de donner des visas à tous ceux qui les demandent. Commencez peut-être par faire moins d’enfants et il y aura moins de demandes de visas... Quand l’Algérie comtera 100 millions d’individus, (c’est à dire demain) la France devra accorder combien de visas pour vous agréer ?

                        Oui les parents de la petite Samira ont triché en toute connaissance de cause. Qu’ils en subissent les conséquences et qu’ils ne se défaussent pas sur d’autres comme vous les encouragez à le faire. Ils ont tenté le coup. Ils ont échoué. Mektoub ! Non ? Ca marche pas dans ce sens-là ?

                        Alors, d’après vous, ces gens « n’ont pas vraiment le choix et ils savent que la prochaine fois ils n’obtiendront plus jamais de visa pour la France s’ils rentrent en Algérie... » C’est donc ça l’avenir que ce noble et fier pays indépendant depuis presque 50 ans peut offrir à ses enfants. Pas de quoi être fier. Et ce sont les Français qui, insultés, doivent faire les fins de mois d’un pays qui croûle sous les milliards de dollars mal utilisés ou détournés dans les banques suisses. Et n’allez pas me dire queles Algériens ont besoin des Européens pour savoir comment placer leur argent, ils se débrouillent très bien tous seuls. Depuis le trésor du FLN, le « flous », on sait le gérer et le détourner.

                        J’apprécie par contre beaucoup votre appréciation : « La liberté de pensée et de vivre n’a pas de prix. » Là aussi, les Français doivent-ils l’offrir à la terre entière ? Il doit y avoir au bas mot 2 milliards d’invidus sur la planète qui en auraient envie. On donne des visas à tout le monde et construit des forêts de tours pour les stocker dans nos blanlieues si douces et si riantes ?

                        Quant à la réaction de la France à l’élection de Bouteflika, il me semble quand même que ce sont les algériens qui l’ont élu, pas les Français.Que les Américains aient réagi de la sorte ne devrait pas vous étonner. Vous ne l’avez peut-être pas remarqué, mais depuis pas mal de temps, exacterment depuis 1942, les Américains ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour chasser les Français de l’Algérie, avec le succès que l’on sait. Leur hantise c’est qu’aujourd’hui ils s’y réimplantent au travers de nouveaux circuits de production. Idem pour le reste du Maghreb.

                        Le problème kabyle ne regarde pas plus la France que le problème algérien dans son ensemble. La France n’a que des coups à prendre à mettre son nez là-dedans. Et en Algérie, la France, elle a en a eu sa dose de coups, jusqu’à aujourd’hui. Que les Kabyles se structurent (la diaspora est très forte mais divisée) et qu’ils offrent un programme de développement original à leur population et non pas une simple idée de revanche. Il s’avère que je connais assez bien la Kabylie car j’ai vécu plusieurs mois dans l’Est algérien. A cette époque là (1979) le voisin Hassan II envoyait des bateaux bourrés d’armes du côté de Jijel, espérant un soulèvement kabyle pour affaiblir Boumedienne sur le front du Sahara... L’histoire est toujours plus complexe qu’il ne paraît au premier abord.

                        Patrick Adam


                        • pelmato 6 septembre 2006 12:40

                          « Pensez vous sérieusement qu’il soit souhaitable pour la France de donner des visas à tous ceux qui les demandent. Commencez peut-être par faire moins d’enfants et il y aura moins de demandes de visas... Quand l’Algérie comtera 100 millions d’individus, (c’est à dire demain) la France devra accorder combien de visas pour vous agréer ? »

                          Je ne crois pas que cela soit une question de « souhaitable ou pas »... ce ne sont que des faits douloureux qui se produisent sur notre sol... Moi aussi j’en assez de voire des boat people et des gymnases ou des églises remplis de malheureux... car ce sont des malheureux avant toute chose. Au regard du passé et de la politique actuel de la france a l’égard de l’Afrique et plus particulièrement de l’Algérie...il est tout a fait normal que ces gens la demandent a venir en France... Après qu’ils le puissent ou pas et qu’on leur accorde est une autre histoire. Je tiens a vous préciser (et a vous rassurer) que les demandes de VISA de la part des Algériens ont été divisé de moitier depuis la décénnis d’attentas.

                          Ensuite je ne suis pas Algérienne. Je porte un nom bien Français si cela peu vous rassurer également... et je n’ai pas particulièrement l’inttention d’avoir des enfants... Vous avez déjà beaucoup d’idée préconçus sur ma personne a ce que je vois ! ... enfin libre a vous...je m’en fiche.

                          « Oui les parents de la petite Samira ont triché en toute connaissance de cause. Qu’ils en subissent les conséquences et qu’ils ne se défaussent pas sur d’autres comme vous les encouragez à le faire. Ils ont tenté le coup. Ils ont échoué. Mektoub ! Non ? Ca marche pas dans ce sens-là ? »

                          Je n’encourage personne a le faire... surtout pas jamais... mais ceux la sont la... c’est tout. C’est un fait point a la ligne.

                          « Et ce sont les Français qui, insultés, doivent faire les fins de mois d’un pays qui croûle sous les milliards de dollars mal utilisés ou détournés dans les banques suisses. Et n’allez pas me dire queles Algériens ont besoin des Européens pour savoir comment placer leur argent, ils se débrouillent très bien tous seuls. Depuis le trésor du FLN, le »flous« , on sait le gérer et le détourner. »

                          La encore vous avez beaucoup d’idée préconçus... les Français d’origine Française profittent égalemnt gracement du systeme et j’en ai pas mal d’exemple autour de moi et ceux la m’insultent encore plus...

                          Les Algériens n’ont malheureusement pas tous encore conscience qu’ils doivent rester dans leur pays pour le reconstruire. Néanmoins certaine grande écoles de commerce existent déjà et commence a constituer une élites qui auront sans doute a se battre contre les barons mafieux en place !

                          Le père de mon mari qui a travaillé toute sa vie en france a pénalisé aussi ses enfants et sa famille en faisant cela (faut pas croire)... Il y avait tant a faire pourtant en Algérie mais pour vivre la seule solution paraissait de venir travailler en France ce qui de leur cotés a engendré beaucoup de souffrance. A aucun moment de mon voyage en Algérie je n’ai encouragé ma belle famille a venir s’installer en France comme vous semblez le croire !

                          Plus que jamais je préviens ma belle famille de ce qui les attends ici... ... j’ai dit a ma belle sœur qu’en france elle ne trouverai probablement pas ce qu’elle cherchait......et que c’était a eu de construire leur propre pays parceque ce n’est surement pas la france qui le ferai......... mais quand on est la bas... qu’on prends conscience de l’enfermement dans lesquel ils vivent et de la sclérose de la société, on est presque honteux de sortir ces mots...surtout a une femme qui n’a pas d’autre droit que d’exister en tant que génitrice. Mais la solution est bien chez eux pourtant... ils me semblent qu’ils n’ont pas le choix. J’en suis convaincu. Ils doivent se battre. Le problême c’est qu’ils ont pour beaucoup de jeune une image de tronqué de la France depuis la bas... ils ne comprennent pas. C’est assez difficil de leur expliquer. En Algérie j’ai eu l’occasion de rencontrer le démocrate Saïd Sadi qui fut candidat contre Bouteflika... Ces démocrates existent pourtant la bas. Ceux la on un programme sérieux de developpement pour l’Algérie...En attendant les Chirac et compagnie soutiennent fermement la dicature... recemment également au Congo...Nous aussi avons notre part dans l’établissement de ces dictatures et de ces mafias qui pullulent la bas. Que vous le vouliez ou non. La France est intimement lié a ces pays a cause du passé. Vous avez vécus en Kabylie c’est bien qu’il y a des liens ... non ?

                          « Quant à la réaction de la France à l’élection de Bouteflika, il me semble quand même que ce sont les algériens qui l’ont élu, pas les Français. »

                          Je doute que vous connaissiez les protocoles éléctoral algérien !... a vous lire probalement que non !... Les Algériens n’ont pas élus Bouteflika... Bouteflika paye des bus entier pour que les Algériens vote pour lui. C’est un peu trop facil et pas très démocratique comme méthode et ne s’appuis nuellement sur la conviction de chacun. Il menace aussi les gens pour venir a ses metting... Les urnes sont bourrés...les votes détournés (tout comme en tunisie)... Croyez vous au vote de 88 % pour un président ?... il n’y a que dans les dictatures que l’on trouve ces résultats la a chaque fois. Je rappel que c’est bien la France qui a instauré la 1er fois en Algérie la fraude massive aux elections avant la guerre pour avoir ceux qu’elle voulait au pouvoir.

                          « Le problème kabyle ne regarde pas plus la France que le problème algérien dans son ensemble. »

                          C’est sure que ce n’est pas la France qui va sauver les kabyles... mais elle aurait pus condamner le crime de Bouteflika d’avoir fait assassiner par les policier un peu plus d’une centaine de jeune Kabyle en 2000 qui combattaient pour la reconnaissance de leur culture et la liberté... (ce sont bien des idéaux de la France non ?)...

                          Si on s’en tiens a votre raisonnement... la France ne devrait donc avoir aucune idée a sur les conflits exterieur au Liban non plus... ... C’est quand même par la Kabylie que la France est arrivé... C’est vrai qu’a l’indépéndance elle a fuis comme une voleuse si honteuse de ce qu’elle avait fait, qu’elle a crus réparer cela en faisant venir les Algériens en masse... Seulement il n’était pas prévus qu’ils resteraient, ni que la France ferai son méa culpa. On a préferé y mettre un couvercle par dessus (trop de mort, trop de souffrance, de tortures de tout les cotés), ... La France soutenant la dictature ça est la en laissant la situation se détériorer dans ces pays... puis dans le notre avec les sans-papier.

                          « Et en Algérie, la France, elle a en a eu sa dose de coups, jusqu’à aujourd’hui. »

                          Ben la pauvre France dit donc ! Qui s’en sort le mieux a votre avis depuis l’indépendance ? C’est bien la france qui durant la colonisation refoulaient les Algériens de leur meilleur terre et les cantonnaient a une misère certaine. Au sortir de la guerre seul 1/10 e de la ppopulation algerienne était scolarisé... C’est aussi bien la France qui a tué le mari de la tante de mon mari...Vous allez me dire : la guerre c’est la guerre... y’a toujours des morts...C’est quand même bien la France qui est rentré en Algérie et qui y est resté 132 ans et non l’inverse (on crois rêver) ? Tout comme l’Allemagne a chercher a envahir l’europe par la violence... La France a chercher a envahir l’Afrique par la violence.

                          Ne me parlez pas de l’invasion des arabes en 700 refoulés a Poitier je la connais déjà...Ce n’était ni pour les même raisons, ni dans le même esprit... La seul question est si on regarde a ce jour l’Algérie et la France : qui s’en sort le mieux a votre avis depuis l’indépendance ?

                          « A cette époque là (1979) le voisin Hassan II envoyait des bateaux bourrés d’armes du côté de Jijel, espérant un soulèvement kabyle pour affaiblir Boumedienne sur le front du Sahara... L’histoire est toujours plus complexe qu’il ne paraît au premier abord. »

                          Mon mari me dit qu’il n’y a jamais eu de dépot d’arme a Jijel...C’est une manœuvre et une diversion du pouvoir dicatorial pour matter les revendications démocratique et culturel en Kabylie. Le pouvoir voulait ainsi reveiller le sentiment nationaliste afin de monter les autre région d’Algérie contre les Kabyles.

                          C’est sa version...elle n’engage que lui.

                          Mais que voulez-vous dire ? que voulez vous me prouvez par la ?... ...les conflits ne s’opposent pas a mon sens... les leurs contre les notres... ou les leurs contre les leurs... Ça n’est pas très interessant et ne fait qu’encourager le mépris de votre cotés pour eux et attiser les haines de part et d’autres.

                          Il y a des faits rien que des faits qui parlent d’eux même qui prouvent que nous n’allons pas dans le bon sens ni nous ni eux... c’est tout.


                        • CAMBRONNE CAMBRONNE 6 septembre 2006 11:55

                          Bonjour à tous

                          J’ai lu atttentivement l’article de Monsieur Apathie , pardon , Aphatie et les commentaires qui en découlent .

                          Marsu est de retour , c’est bien et ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre .

                          Je connais Monsieur Aphatie depuis longtemps , il était sur France Inter et il a du se faire virer car un peu trop à gauche .

                          J’ai trouvé son article trés pondéré , usant du vocabulaire adapté et présentant bien la situation de cette jeune fille .

                          Voila c’est tout ! Ses parents n’ont pas respecté la loi pour d’excellentes raisons en ce qui les concerne et qui peut les blamer ? Si j’étais algérien heureux citoyen d’un grand pays indépendant , je chercherais à foutre le camp par tous les moyens .

                          Ceci posé nous devons faire abstraction de nos sentiments et refuser que la loi , notre loi soit bafouée . Donc La jeune Samira ira continuer ses études en algérie .

                          Le moindre acte de générosité est toujours pris comme un signe de faiblesse , jamais il n’y aura de gratitude en retour .

                          Marsu et Patrick Adam ont trés bien dit l’esssentiel et je les salue encore .

                          Salut et fraternité .


                          • ZEN etienne celmar 6 septembre 2006 13:02

                            « Je connais Monsieur Aphatie depuis longtemps , il était sur France Inter et il a du se faire virer car un peu trop à gauche »

                            Si Aphatie est à gauche, José Bové est à l’extrême droite...


                            • CAMBRONNE CAMBRONNE 6 septembre 2006 15:48

                              ZEN

                              Nous n’avons pas la même boussole mais je pense que c’est vous qui avez besoin de revoir vos repères .

                              Cdt


                            • Chanteluce Chanteluce 6 septembre 2006 17:45

                              Bravo pour cet article, rédigé par un des derniers intellectuels engagés de notre époque. Au-delà des questions soulevées, trop graves pour être abordées à travers un simple commentaire, cet article a permis l’émergence d’une très jolie observation, écrite dans un commentaire précédent : Qu’est-ce qui est plus idiot qu’une frontière ? Alors là chapeau !


                              • wieeinstlilimarleen 9 septembre 2006 16:46

                                Intellectuel engagé, voilà un beau pléonasme. Un journaliste qui serait intellectuel, voilà un beau cumul des tâches.

                                Quand à l’observation sur les frontières, elle est magnifique. Elle montre bien la suffisance de certains qui croient dépasser en tout l’humanité vieille de plusieurs millénaire, une humanité si idiote qu’en plus d’avoir inventé les frontières, elle les a conservées...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès