Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Scoop ! Le référendum populaire existe !

Scoop ! Le référendum populaire existe !

Vous l'utilisez tous les jours, vous ne saviez pas ?

On parle souvent du référendum d'initiative populaire en Suisse, comme exemple de système politique démocratique. Et on se plaint de ne pas avoir cela, ni en France, ni en Europe. Mais nous avons un référendum populaire, et nous disons oui chaque jour : c'est cela qui alimente le système économique et politique.

Voyez-vous ce référendum qui est sous vos yeux ?

Quand vous faites démarrer un ordinateur la première fois, ou que vous installez un logiciel, toujours un texte s'affiche : « acceptez vous le contrat d'utilisation ? » Comme beaucoup, vous cliquez « oui » car sinon, il est impossible d'utiliser immédiatement l'ordinateur par son logiciel.

Avez-vous lu le contrat du début à la fin ? Je ne connais personne qui l'ait fait, hélas. La plupart des utilisateurs acceptent le contrat sans le lire : impossible de se plaindre ensuite, le propriétaire du logiciel fait ce qu'il veut, vous l'avez accepté. Quand Snowden vous confirme ce que tous les professionnels savent, que vos données sont enregistrées et utilisées, pouvez-vous vous plaindre ? Trop tard, vous avez accepté.

 

Chaque fois que vous acceptez un €uro, c'est une acceptation volontaire, puisque vous n'êtes pas obligé d'accepter cet €uro. Qu'avez vous accepté exactement ?

Un contrat implicite, un contrat non écrit. Regardez un billet, il est signé, comme un contrat. Un €uro représente le contrat de la monnaie, la reconnaissance du pouvoir de ceux qui créent les €uros et de la valeur qu'ils ont décidé de lui donner.

Chaque fois que vous donnez votre travail contre des chiffres, c'est votre sueur et votre sang que vous donnez. Signer un contrat avec votre sueur, avec votre sang, cela ne vous rappelle rien ? Avez-vous vraiment compris la portée du contrat ?

 

Renseignez-vous, comprenez : c'est votre vie et celle de vos enfants qui sont en jeux. Qui crée vraiment les €uros ? Les billets et les pièces sont fabriqués par les ouvriers spécialisés des imprimeurs. Mais les chiffres sur le papier, d'où viennent-ils ? D'un compte en banque : quelqu'un a acheté chaque billet en circulation contre des chiffres de son compte en banque. Et qui met des chiffres sur ces comptes ? Les banques ! Ce sont les banques qui créent les €uros, au bénéfice des personnes cachées derrière les banques.

Les mécanismes de création des €uros sont décrits dans des documents, ils sont complexes, mais sont-ils vraiment importants à connaître en détail ? L'important, le principe de base, c'est qui a décidé de ces mécanismes et qui en profite : on ne sait pas. La constitution prévoit en son article 34  : « La loi fixe les règles concernant : ... le régime d'émission de la monnaie. ». Pourtant rien sur ce point dans la loi française, rien dans les textes européens. Cherchez les mots émission, création monétaire, vous verrez par vous-même. Et informez moi si vous trouvez ! Si vous n'avez pas cherché, pas lu les textes légaux, alors vous ne pouvez pas ni connaître ni comprendre le système monétaire, mais vous acceptez de l'utiliser ? Accepter un contrat sans le lire, c'est dangereux. Ne soyez pas surpris de subir les conséquences de ces mécanismes inconnus et arbitraires, auxquels vous vous soumettez sans même chercher à comprendre.

 

« Tu dois accepter et comprendre que tu es complètement responsable de ta vie. Si tu n'aimes pas les conséquences de tes décisions, tu n'as qu'à changer tes choix et tes décisions. » Lise Bourbeau

 

Le référendum universel quotidien, c'est l'€uro !

Quand vous acceptez un €uro, vous votez OUI pour le système monétaire, économique et politique, que vous ne connaissez pas. Vous acceptez la signature sur un billet, vous acceptez que des personnes inconnues et non élues dirigent un système politique pour 400 millions de personnes soumises, système politique dont le contrat formel a pourtant été refusé par une majorité de Français.

Ces Français ont refusé le contrat européen, mais ils acceptent le résultat du système, qui est aussi le support du système : c'est la soumission à l'Euro, qui est la soumission aux personnes qui se cachent derrière et qui permet à l'€uro de financer des projets politiques contre nous !

C'est comme accepter les illusions d'un diable dans les légendes : c'est dangereux. Vous pensez que cela n'arrive que dans les légendes ? Réfléchissez bien, comparez à ce que nous vivons actuellement. Tout le monde voudrait que le système change, et rien ne change. Vous continuez à demander à ceux qui profitent du système, de changer le système ? Continuez à attendre.

 

Quand vous quémandez des chiffres sans valeur contre votre travail : qui gagne la vraie richesse, sans effort ? Car seul votre travail est une vraie richesse.

Ceux qui aspirent la vraie richesse, ont un seul effort à faire : mettre en scène la création simple et ingénieuse des €uros, et préparer le scénario des marionnettes qui vous font le spectacle droite contre gauche, PSG contre OM, guignol contre gendarme... Pendant que vous criez et manifestez dans le spectacle, ou votez pour changer les noms des personnages, certains profitent. Ils sont tellement sûrs d'eux qu'ils peuvent tout faire, pour tester leur pouvoir, absolu devant la soumission générale : car qui réagit ?

 

Vous voulez changer le système ? Changez vous même, simplement : arrêtez d'alimenter le système, tirez son fil électrique de la prise, refusez de donner votre travail contre des chiffres sans valeur.

Votez NON au référendum universel quotidien : refusez les €uros. Refusez leur contrat caché.

Il y a des conséquences, à vos actes réflexes, mécaniques, et à vos actes réfléchis, responsables. Des conséquences de plus en plus douloureuses tant que vous continuez chaque jour à accepter l'enfer. Ou bien des changements profonds et libérateur quand vous refusez les €uros.

Prenez votre responsabilité. Il faut certes s'organiser un peu, prévoir de la nourriture, inventer des solutions, travailler pour ses voisins qui en ont besoin et réciproquement, discuter des projets de chacun, choisir les projets que l'on construit en commun : changer ses habitudes et casser ses certitudes.

Agir autrement et maintenant : plus on attend, plus ce sera douloureux.

 

Le référendum universel existe chaque jour

Dire NON à l'€uro c'est dire NON au système.

Voyez-vous une autre solution ? Regardez-la vérité en face : seule la vérité libère.

Le système change dès qu'une personne agit au référendum quotidien, en disant :

NON à l'€uro ! Je refuse ce système !


 

Voici des articles sur les mécanismes de création des chiffres des €uros :

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.35/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Macaque 13 mai 2014 18:18

    Bonjour,

    Juste après la lecture de l’article je n’étais pas vraiment d’accord avec celui-ci, je le trouvais trop axé sur le côté « Euro » en donnant l’impression qu’il était simple de s’en passer.

    Pour autant je pense qu’il mérite largement d’être digéré et de réfléchir aux idées qu’il développe entre les lignes.


    Je suis bien sûr également scandaliser par les mécanismes de la création de la monnaie.

    Je suis notamment d’accord avec l’idée qui me semble derrière l’article, à savoir que l’on participe et adhère à la société en fonction des services qu’on lui rend et de ceux que l’on utilise. On ne peut être exploité que si ce que l’on fait apporte quelque chose à notre exploitant et on n’exploite nous même les autres en acceptant de s’enrichir ou de consommer à partir du produit de l’exploitation d’autrui.

    Amener les gens à réfléchir sur l’utilité de leur travail et sur la façon dont ils dépensent leur argent me semble très important, même s’il n’est pas pour autant évident de leur proposer de vivre de troc.

    Si mon salaire était payé en bitcoin ou en grains de riz, la société ne serait pas nécessairement meilleure. Cependant le fait que nous n’ayons plus le contrôle de notre monnaie et de sa création illustre bien que nous avons perdu le contrôle de notre société.

    Et peut-être qu’un bon moyen de reprendre le contrôle de notre société passe en effet par refuser d’entrée dans un système avec la façon dont on acquiert et dépense notre argent mais également dont on le conçoit.

    Cependant il me semble important de ne pas critiquer l’utilité de la monnaie mais au contraire de l’importance de la maîtriser.

    Quand on reçoit de l’argent, on le pense presque toujours légitime. On estime l’avoir mériter, pourtant cela n’est pas (ou plus) le cas. L’argent que l’on gagne n’a malheureusement que peu de rapport avec l’apport que l’on a vis-à-vis de la société.

    J’aime l’exemple d’un escroc qui détournait de l’argent de victime innocente et estimait être une personne bonne puisqu’elle en redonnait une grande partie à des associations humanitaires. Quand l’argent est mal distribué au départ, il n’y a pas de manière juste de le dépenser.

    Et quand je dis ça je ne pense pas qu’au grand patron mais aussi de mon propre salaire si je réfléchit de manière mondiale. Il est facile de critiquer « les riches » qui veulent garder la main mise sur ce qu’ils ont l’impression de posséder aujourd’hui, mais peut être faut il se demander également si on n’essaie pas de faire la même chose qu’eux à l’échelle d’un pays quand on cherche à garder notre supériorité économique sur les autres.


    • ObjectifObjectif 14 mai 2014 01:21

      Bonjour Macaque !

      « Pour autant je pense qu’il mérite largement d’être digéré et de réfléchir »

      Merci beaucoup, c’est effectivement l’objectif de cet article, et vous semblez le faire très bien, cela fait plaisir de vous lire.

      "On ne peut être exploité que si ce que l’on fait apporte quelque chose à notre exploitant et on n’exploite nous même les autres en acceptant de s’enrichir ou de consommer à partir du produit de l’exploitation d’autrui."

      Bravo, dans le mille ! Vous mettez bien l’accent sur un équilibre à trouver pour chacun, Et le système monétaire est / était conçu pour vérifier cet équilibre entre ce que chacun reçoit des autres, et fournit aux autres.

      Cette fonction a manifestement été détournée. D’où le refus de l’€uro actuel, tout autant que de tout système monétaire déséquilibré.

      Cf l’article sur le concept de système monétaire équilibré

      « Amener les gens à réfléchir sur l’utilité de leur travail »

      C’est la clef, comprendre que je décide à qui je fourni mon travail, et quel travail pour faire quoi. Travailler « pour de l’argent », c’est se faire escroquer. Décider à quoi j’attribue mon travail, c’est ma responsabilité de citoyen, de co-souverain.

      "et sur la façon dont ils dépensent leur argent me semble très important« 

      L’argent n’existe pas, c’est cela l’escroquerie, faire croire que des chiffres existent en dehors des comptes.

      On ne peut pas »dépenser son argent« , on peut seulement retourner à l’équilibre, en recevant (du travail, des biens) quand on a plus fourni que reçu, et en fournissant quand on a plus reçu que fourni.

      Et si on ne se préoccupe pas de son propre équilibre, parce que l’on a confiance en l’avenir, alors on ne compte même pas, on donne et on reçoit.

       »Si mon salaire était payé en bitcoin ou en grains de riz, la société ne serait pas nécessairement meilleure. Cependant le fait que nous n’ayons plus le contrôle de notre monnaie et de sa création illustre bien que nous avons perdu le contrôle de notre société."

      Bingo sur le contrôle !

      Il est tout de même difficile de faire pire (pour le peuple) / mieux (pour les banques) que le mécanisme de création monétaire actuel smiley

      "Et peut-être qu’un bon moyen de reprendre le contrôle de notre société passe en effet par refuser d’entrée dans un système avec la façon dont on acquiert et dépense notre argent mais également dont on le conçoit.

      Cependant il me semble important de ne pas critiquer l’utilité de la monnaie mais au contraire de l’importance de la maîtriser.« 

       »Quand l’argent est mal distribué au départ, il n’y a pas de manière juste de le dépenser.« 

      Pas mieux ! Je garderai volontiers comme citation !

      Je veux juste rappeler que »l’argent« n’existe pas ; une mauvaise distribution au départ, ce sont en fait des mesures du déséquilibre qui ne partent pas des mêmes origines, qui ne sont donc pas comparables. Comme des balances mal tarées et déréglées, une fraude à la balance.

       »Il est facile de critiquer « les riches » qui veulent garder la main mise sur ce qu’ils ont l’impression de posséder aujourd’hui, mais peut être faut il se demander également si on n’essaie pas de faire la même chose qu’eux à l’échelle d’un pays quand on cherche à garder notre supériorité économique sur les autres.« 

      Conclusion parfaite sur »l’effet fractal". Vous m’avez payé de mes efforts, je vais dormir heureux.

      Je pense que ces idées murissent et se diffusent vite, la libération approche.


    • alinea alinea 13 mai 2014 18:21

      On vous lit trop rarement Objectif-Objectif ; et je sais que pourtant vous avez beaucoup à dire sur la monnaie !!
      Beaucoup apprécié cet article, merci.


      • ObjectifObjectif 14 mai 2014 00:33

        Bonjour Alinéa ! Merci du compliment, je fais de mon mieux smiley Il faut travailler avant de dire... Au plaisir !


      • foufouille foufouille 13 mai 2014 20:48

        "hélas. La plupart des utilisateurs acceptent le contrat sans le lire : impossible de se plaindre ensuite, le propriétaire du logiciel fait ce qu’il veut, vous l’avez accepté."

        le contrat doit être conforme au droit.

        pour vivre sans argent, tu doit pas vivre en france
         


        • ObjectifObjectif 14 mai 2014 00:40

          Bonjour foufouille,

          « le contrat doit être conforme au droit. »
          Certes, mais ici non seulement le contrat n’est pas écrit, mais la loi non plus ! La loi sur la création monétaire est bien prévue par la constitution, mais n’existe pas dans les textes. La création monétaire n’est définie que de manière indirecte, « par omission ».


        • zygzornifle zygzornifle 14 mai 2014 08:28

          Quand on sort du ventre de sa mère, on signe pour quelques décennies.... 


          • ObjectifObjectif 14 mai 2014 09:05

            Bonjour Zygzornifle,

            Bien vu ! Et l’€uro ou tout autre monnaie imposée ne fait pas partie du Don de la Vie.

            J’ai donc toute liberté de refuser l’Euro, et encore plus de refuser de transmettre cet enfer à mes enfants.


          • zygzornifle zygzornifle 14 mai 2014 08:33

            Référendum en France comme les Suisses, ?...... Lol..... Le référendum concernant l’EU a fini comme papier WC dans les toilettes de l’Élysée .... l’UMPS ne se pliera jamais au résultat d’un référendum, ils sont trop accrochés à leur privilèges volés sur le dos des citoyens ....


            • ObjectifObjectif 14 mai 2014 09:11

              Bonjour Zygzornifle,

              Vous justifiez bien qu’une solution « politocarde » ne change rien.

               Il faut voter par nos actions, et arrêtez de faire chaque jour l’action d’accepter les €uros, car accepter les €uros c’est accepter le double langage et les tricheries des « politocards ».

              En refusant l’€uro, on arrête d’alimenter le système : pour arrêter la machine folle, tirez la prise !


            • claude-michel claude-michel 14 mai 2014 08:57

              Tellement vrai...rien a redire..sinon que nous sommes des veaux sans réaction..+++


              • ObjectifObjectif 14 mai 2014 09:18

                Bonjour Claude-Michel,

                Justement non, le problème est que nous sommes des veaux seulement avec réactions !

                Car chaque jour nous acceptons de travailler, et de fournir ce travail à d’autres que nous ne connaissons pas, servant à nous ne savons quoi ni qui.

                En fait, nous savons à quoi il sert à la fin : à alimenter un système que nous refusons.

                La seule solution est d’arrêter nos réactions sans sens, pour arrêter la machine folle.

                Et ensuite réfléchir avant d’agir...


              • ObjectifObjectif 14 mai 2014 11:15

                Une « réaction » étant une action réflexe, mécanique, sans décision consciente, c’est à dire sans exercer notre libre arbitre.


              • Dominique TONIN Dominique TONIN 14 mai 2014 08:59

                @ l’auteur,

                Vs avez entièrement raison, nous nous comportons comme des moutons de Panurge. D’autres solutions sont possibles comme cette monnaie mise en place sur TOULOUSE e qui porte le nom de SOL VIOLETTE.
                Vous n’aurez pas de mal à trouver son site en tapant sur GOOGLE, après avoir accepté les conditions générales !

                • ObjectifObjectif 14 mai 2014 09:29

                  Bonjour Dominique !

                  Vous êtes tombé dans le piège... C’est tomber de Charybde en Scylla smiley

                  Le SOL, c’est l’€uro, avec seulement un changement de nom. Il faut d’abord vendre son travail contre des €uros, pour ensuite pouvoir acheter des « billets » aux mêmes banques que celles qui créent des €uros par tricherie. Et en plus demander des subventions au passage. Croyez vous que les mêmes qui défendent l’€uro parce qu’ils en profitent, subventionneraient un projet contre l’€uro ?

                  Revenons au concept de base du système monétaire : savoir si je suis en équilibre avec les autres, savoir si je fournis autant que je reçois, si je reçois autant que je fournis. Une simple comptabilité entre nous suffit pour cela.


                • Dominique TONIN Dominique TONIN 14 mai 2014 09:28

                  @ l’ateur,

                  Je viens de lire votre précédent article et me rends compte que vs connaissez déjà le SEL
                  Très bien.
                  Je porte à votre connaissance également une réunion qui pourrait vous intéresser qui traitera du RIB, les 21.22 et 23 août à COULOUNIEIX-CHAMIERS (24) près de PERIGUEUX.
                  Tapez : université d’été du revenu de base.
                  Ce serait sympa de nous y rencontrer pour échanger.
                  Voyez notre page web.

                  • ObjectifObjectif 14 mai 2014 10:00

                    Oui, et je vois aussi que le SOL qui s’impose par « un centre » qui veut contrôler, est exactement à l’opposé du SEL qui jaillit de chacun. Accepter le SEL, c’est soutenir la justification de « ce centre » sans aucune réalité.

                    Avoir changé un seule lettre pour le SOL, pourrait faire croire que la volonté derrière le SOL est de faire croire que c’est comme un SEL, pour tromper, alors que c’est à l’opposé. A voir votre réaction, cette astuce fonctionne smiley

                    Concernant la rencontre cet été ce serait avec plaisir. Mais comprenez bien que le RIB n’est qu’une compensation à la privation totale du droit de vivre sans argent, privation totale implantée par l’€uro ou par toute « monnaie bien matériel » comme le SOL ou le $. Et le RIB est encore l’émanation d’« un centre politique », et l’accepter est à la fois un soutien à l’€uro et à « ce centre ».

                    Un système monétaire équilibré préserve le droit de vivre de chacun sans monnaie : on pourrait dire qu’un système monétaire équilibré apporte un RIB dans sa définition, mais on peut constater qu’un système monétaire équilibré n’enlève pas le droit de vivre, rendant une compensation inutile.

                    Le droit de vivre n’a pas à être reçu : chacun le possède déjà, et est libre d’en faire profiter les communautés/autres personnes qu’il souhaite.

                    Prenez le temps de lire les articles en référence, et posez-moi des question ici ou dans les articles si cela vous aide !


                  • Werner Laferier Werner Laferier 14 mai 2014 12:50

                    Le référendum populaire est une bêtise, seules les mouvements fascistes désirent ceci (UDI, FN Jobbik), cela peut s’avérer être dangereux pour la démocratie car les fascistes feront accéderont au pouvoir et diffuseront leurs idées nauséabonde.
                    La proportionnelle est aussi un danger.
                    nos gouvernements sont démocratique, inutile à mes yeux de changer.


                    • Le printemps arrive Le printemps arrive 14 mai 2014 12:58

                      Oui, bien sûûûr, les gens sont idiots et leurs bergers savent mieux ce qui est bon pour eux...

                      Le monde hiérarchique et vertical va mourir et laisser la place à un monde horizontal, c’est inéluctable et vos agitations n’y pourront rien.

                      Laférier, préparez-vous aux changements qui adviennent, au lieu de résister, ce sera moins douloureux pour tout le monde.


                    • ObjectifObjectif 14 mai 2014 15:10

                      Bonjour Werner,

                      « Le référendum populaire est une bêtise, »

                      Je ne le demande pas : il existe de fait, avec l’existence de la monnaie officielle. Je demande juste de bien prendre conscience de la responsabilité prise en y répondant.

                      Et pour ma part je répond NON.

                      « nos gouvernements sont démocratique, »

                      Je ne sais pas pour vous, mais pour moi je ne possède pas de gouvernement. Toutefois, je connais un gouvernement qui prétend me représenter et qui ne respectent pas les principes de la démocratie.

                      Nul ne peut me représenter sans un pouvoir formel de ma part, et ce n’est même pas ce gouvernement qui crée la monnaie : il n’a donc aucun pouvoir, c’est une marionnette dans les mains de ceux qui créent la monnaie.


                    • Le printemps arrive Le printemps arrive 14 mai 2014 12:51

                      Bonjour cher auteur et merci.

                      cette possibilité de refuser l’utilisation de l’euro dans la vie quotidienne prendra l’ampleur méritée quand le seuil de 20% de conscients seront informés. Je la souhaite de tout cœur, la met en œuvre autant que possible (don et échange de ma production jardinière, de mes savoirs et connaissances...).
                      Cela ne changera que par étapes, soyons patients et confiants.
                      ________________________________________________

                      Je viens de lire l’autre article sur « la banque d’Angleterre démonte les dogmes » et il m’a fait penser à la prison virtuelle dans laquelle sont enfermés les TPE et PME : c’est le bilan qu’elle fournissent régulièrement à leur banquier. Celui-ci sait, en initié, où sont les affaires qui fonctionnent et pourra investir sur des concurrents.
                      L’entrepreneur donne à son banquier la corde pour se faire pendre grâce à ce bilan.

                      Cette année, mon banquier devra payer pour avoir mon bilan !


                      • ObjectifObjectif 14 mai 2014 13:05

                        Chapeau le printemps smiley

                        Tout est dit. J’espère seulement que 10% suffisent !

                        Très juste la remarque sur les banquiers, ils connaissent aussi toutes les inventions avant même qu’elles soient brevetées, quand les inventeurs naïfs vont leur demander un financement.


                      • Cédric Moreau Cédric Moreau 14 mai 2014 13:10

                        Refuser l’Euro, refuser la monnaie-crédit. OUI. Mais pour quelle(s) alternative(s) ?


                        C’est là que la bât blesse. Certains diront que la monnaie en elle-même est un problème. Je n’adhère pas à cela, bien au contraire : seul son mode d’émission l’est.

                        Il existe bien les monnaies complémentaires, mais celles basées sur l’Euro appliquent finalement les mêmes causes et engendrent donc les mêmes conséquences. De mon point de vue, seules les Monnaies Libres (donc, créant la monnaie sur la base du Dividende Universel) sont en mesure de répondre équitablement à nos besoins en monnaie, et aujourd’hui seuls les SEL peuvent potentiellement répondre techniquement à cette possibilité, avec leur contrainte de limitation géographique.

                        Un peu d’optimisme toutefois : de nouveaux systèmes monétaires informatiques sont en train de naître, permettant à tout un chacun de créer sa Monnaie Libre. Les lignes vont donc probablement bouger dans les années à venir !

                        • ObjectifObjectif 14 mai 2014 15:01

                          Bonjour Cédric,

                          "Certains diront que la monnaie en elle-même est un problème. Je n’adhère pas à cela, bien au contraire : seul son mode d’émission l’est.« 

                          Certes le mode d’émission est un problème, mais je ne vois pas de démonstration que ce soit le seul... Surtout que je dispose d’un contre-exemple : le premier problème semble bien être l’imposition subreptice d’un point de vue perturbant le comportement des humains, à savoir que »de la monnaie« serait »un bien« qui compense les transferts économiques. Alors qu’il est tout à fait possible de voir »un système monétaire« comme un système de mesure de l’équilibre des flux économiques de chacun, mesure de l’équilibre entre ce qui »entre« et ce qui »sort« .

                          Or quel signe choisir pour compter ce qui entre, et quel signe choisir pour compter ce qui sort ? On voit bien qu’il s’agit d’une convention, dont les 2 alternatives sont exactement équivalentes en termes mathématiques.

                          Or dans un cas, l’enregistrement monétaire apparait comme un »échange compensatoire« , la »monnaie« vue comme un bien. Et l’illusion de l’inversion entraîne l’enfer actuel...

                          Dans l’autre cas, l’enregistrement monétaire reste une description purement informationnelle, l’unité monétaire étant inséparable de la mesure, comme un °C est difficilement vendable dans un distributeur automatique. Et chacun peut plus facilement voir que le système monétaire est un contrat entre nous, pour l’enregistrement des apports »« de chacun à la communauté »des autres" afin que personne n’abuse...

                          Contrat que l’on peut facilement changer, voir même dont on peut se passer.



                        • Cédric Moreau Cédric Moreau 14 mai 2014 18:18
                          Attention : du mode d’émission (cause) dépend l’effet « réserve de valeur » (conséquence) de la monnaie. En effet, émettre de la monnaie selon le Dividende Universel empêche mécaniquement la monnaie d’obtenir le rôle de réserve perpétuelle de valeur. Or il me semble que c’est cela que vous pointez dans votre réponse.

                          Donc, c’est bien le mode d’émission monétaire qui est le problème, en tant que cause profonde des effets qu’elle engendre.

                        • ObjectifObjectif 14 mai 2014 20:59

                          Alors je n’ai pas réussi à expliquer, désolé.

                          Je voulais dire le contraire : c’est parce que la monnaie est « vue » comme un bien qui compense la fourniture d’un bien ou d’un service, que l’humain pense ensuite à la stocker comme un bien.

                          Mais si vous changer le signe dans un compte en banque : tout ce qui est - devient +, tout ce qui est + devient -, alors l’unité monétaire redevient une simple unité de compte, qui sert juste à noter, à décrire la fourniture d’un bien ou d’un service. Car difficile d’imaginer des pièces « négatives »...

                          Or l’origine des systèmes monétaires était bien dans l’écriture sur des tablettes d’argiles, bien avant que les pièces de monnaies furent inventées. En fait, plus de temps avant, que le temps écoulé depuis l’invention des pièces de monnaie smiley

                          Si vous l’acceptez, relisez mon commentaire précédent pour voir s’il est plus clair après cette précision ? Merci par avance.


                        • Cédric Moreau Cédric Moreau 15 mai 2014 10:01

                          Ah oui, d’autres personnes m’en parlent également : préférer un système [-5 ;+5] plutôt qu’un système [0 ; +10]. Bon, alors là, franchement je ne sais pas quoi répondre ! D’autant que dans les systèmes de monnaie libre qui viennent, ce n’est jamais qu’un mode d’affichage au niveau des terminaux (PC, portable, ...).


                          Je méditerai l’argument smiley

                        • ObjectifObjectif 15 mai 2014 10:42

                          Bonjour Cédric !

                          "Ah oui, d’autres personnes m’en parlent également : préférer un système [-5 ;+5] plutôt qu’un système [0 ; +10].« 

                          Cela, ce n’est pas changer le sens, c’est changer l’origine. C’est aussi effectivement un paramètre du référentiel. Sur un axe il y a 3 paramètres pour le choix du référentiel : origine, direction (ie signe), échelle.

                          Je vous parlais du sens pour commencer, comme le plus démonstratif smiley

                           »D’autant que dans les systèmes de monnaie libre qui viennent, ce n’est jamais qu’un mode d’affichage au niveau des terminaux (PC, portable, ...).« 

                          Bien vu, en plein dans le mille ! Les 3 paramètres du référentiel sont effectivement seulement de l’ordre de la visualisation, de l’affichage : origine, sens, échelle.

                          Or ce que vous appelez la »création de monnaie« , comme si la monnaie était un bien, cela correspond à quoi ? A un changement de l’échelle et/ou de l’origine, c’est un simple changement du référentiel... un paramètre de visualisation selon vous même smiley

                          Finalement, quels sont les paramètres d’un système monétaire qui ne sont pas de l’ordre du référentiel ?

                          Le problème que rencontre l’humanité aujourd’hui avec les systèmes monétaires, c’est la découverte du concept de »référentiel« , de l’importance de prendre conscience du point de vue : la terre tourne autour du soleil, ou le soleil tourne autour de la terre. Les 2 sont vrais, selon le référentiel choisi. Il faut juste se mettre d’accord sur le référentiel commun choisi lors d’un enregistrement de transaction...

                          C’est cela le fondement du mot »relativité" : apprendre à être conscient du référentiel, et parler de la même chose dans le même référentiel. Faites attention au détournement du sens des mots, la propagande commence toujours là.

                          Le problème profond des systèmes monétaires officiels, déséquilibrés, c’est que la majorité, le peuple, accepte d’utiliser le référentiel de quelques uns, ce qui leur donne le pouvoir. Reprenons notre propre référentiel !

                          Très heureux de cette conversation, Cédric, nous approchons de la liberté...


                        • Cédric Moreau Cédric Moreau 15 mai 2014 12:56

                          Puisque vous semblez déjà bien connaître la notion de relativité et le sujet monétaire, je ne peux que chaudement vous inviter à lire la Théorie Relative de la Monnaie, et suivre ses implémentations concrètes OpenUDC et uCoin (- dont je suis le développeur principal).


                          Si bien sûr vous ne les connaissiez pas déjà !

                        • ObjectifObjectif 15 mai 2014 13:43

                          Méfiez-vous des mots smiley Si vous avez bien étudié les messages au-dessus, vous verrez que le mot « relatif » a un sens « relatif »...

                          Il serait intéressant de voir si ucoin en tant que « méta-système-monétaire » pourrait être utilisé pour gérer des systèmes monétaires équilibrés, tels que le concept est défini dans les références disponibles dans l’article.

                          J’ai cherché moyen de vous contacter par email mais je n’ai pas trouvé.


                        • Cédric Moreau Cédric Moreau 15 mai 2014 14:07

                          Oui, je comprends que le mot « relatif » est lui-même relatif. Qu’aies-je dit de mal ? D’ailleurs quand je prétends que semblez bien connaître la notion, vous pouvez lire : « bien mieux que moi ». Je débute sur la relativité, en quelque sorte smiley


                          Je lirais votre article sur les systèmes monétaires équilibrés ci-dessus. En attendant, vous pourrez trouver mon adresse e-mail sur sur le site de uCoin, lien « Stay tuned », puis dans la rubrique « Talk about » en fin de page sur github.

                          • ObjectifObjectif 15 mai 2014 15:33

                            Je n’ai pas écris que vous aviez dit quelque chose de mal smiley

                            Juste une manière de dire qu’il faut bien comprendre que l’échelle de l’axe de mesure est aussi un paramètre du référentiel, ie un paramètre de la visualisation, et pas un paramètre du système monétaire.
                            Pour comparer 2 situations, ie les systèmes monétaires personnels de 2 personnes, il faut bien sûr les mettre d’abord dans le même référentiel donc y compris à la même échelle. Et il faut bien entendu séparer d’une part le paramètre d’échelle, et d’autre part les informations issues des enregistrements des transactions commerciales.

                            Prendre en compte la relativité, c’est définir la totalité du référentiel.

                            Pour le reste, bonne lecture ! J’ai trouvé l’email, je vous contacte.


                          • clermontparis 15 mai 2014 17:53

                            Très bon article qui fait réfléchir ...merci l’auteur !
                            puis-je me permettre de me servir de votre réflexion pour l’étendre au domaine du vote électoral ?
                             —scoop ! Le référendum populaire existe !
                            On parle souvent du référendum d’initiative populaire en Suisse, comme exemple de système politique démocratique. Et on se plaint de ne pas avoir cela, ni en France, ni en Europe. Mais nous avons un référendum populaire, et nous disons oui (chaque jour ) : c’est cela qui alimente le système économique et politique.
                            Vous l’utilisez (tous les jours,) vous ne saviez pas ?........
                            les utilisateurs acceptent le contrat (sans le lire ) : impossible de se plaindre ensuite, le propriétaire du logiciel fait ce qu’il veut, vous l’avez accepté .....
                            il faut voter par nos actions, et arrêter de faire chaque jour l’action d’accepter (les €uros, ) le vote , car accepter (les €uros ) les votes c’est accepter le double langage et les tricheries des « politocards » .En refusant (l’€uro, ) le vote on arrête d’alimenter le système : pour arrêter la machine folle, tirez la prise ! ......
                            — Je ne sais pas pour vous, mais pour moi je ne possède pas de gouvernement. Toutefois, je connais un gouvernement qui prétend me représenter et qui ne respectent pas les principes de la démocratie.
                            Nul ne peut me représenter sans un pouvoir formel de ma part,
                            Je ne doute pas que votre idée soit efficace . Appliquée au vote elle le serait aussi , plus facilement acceptée et peut-être moins dangereuse . Bien sûr elle ne résoudrait pas de facto le problème de la finance .
                            signé : un non inscrit sur les listes électorales tant que le vote blanc ne sera pas reconnu comme un vote de refus des candidats en lice .


                            • ObjectifObjectif 15 mai 2014 21:36

                              Bonjour clermontparis,

                              Le vote pour des « rois » n’alimente pas leurs projets. C’est bien votre travail qui les alimentent.

                              Souvenez-vous de l’exemple de la colonisation des amériques, pour laquelle le mythe populaire montre des colons fournissant des perles de verre contre de l’or : c’est bien la valeur de l’or qui ensuite donnait le pouvoir aux colons qui revenaient en Europe pour faire la guerre ici.

                              Pour nous, du fait que les chiffres creux n’ont aucun « coût » pour les banquiers, tout notre travail leur revient indirectement et ils en tirent leur pouvoir effectif.

                              On se moque toujours un peu de ces « sauvages qui acceptent des perles de verre », il faut vraiment être ... pour accepter cela. Mais nous acceptons pire qu’eux, les chiffres ne brillent même pas smiley

                              Attention, je pense comme vous que les élections des « rois » jouent un rôle négatif important, mais plus psychologique : je me demande si ce n’est pas la série des « OUI » qui permet de faire ensuite un vraie hypnose des électeurs. Renseignez-vous sur l’hypnose, c’est extrêmement troublant.

                              Le seul vote avec lequel on ne nous laisse pas jouer, c’est le vote économique des comités de crédits : les comités qui décident à quels projets seront attribués la création monétaire. Ce sont les votes qui décident du futur du pays. Ce sont les banquiers des comités de crédit qui ont voté pour financer le nucléaire, le pétrole, les OGM,.... Qui sont-ils ? information top secrète.


                            • smilodon smilodon 15 mai 2014 22:48

                              @ l’auteur : Ben ouais,on commence à le comprendre, que le « pouvoir » est aussi dans nos textes, sur ce genre de « site » !!..Exprimer le fond de nos pensées, ailleurs qu’ici, c’est juste impossible !.. Vive « Agora vox », franchement !!.. Adishatz....


                              • ObjectifObjectif 15 mai 2014 23:06

                                Bonjour smilodon ! Merci de le rappeler, c’est mon site de base pour cette raison.

                                Merci à toute l’équipe d’agoravox !


                              • smilodon smilodon 16 mai 2014 14:40

                                @ l’auteur : C’est bien de « poser un problème » !.. C’est même « super’ !.... La »solution« dans un 2ème article ??? !!..... Sans »euro« si je veux manger je ne pourrais pas !... Comment ou avec quoi vous mangez, vous ??!!......Des dollars US ??.. Des Francs suisses ??!!.. Des »brouzoufs" ???... Avec quoi donc ???..... Adishatz.


                                • ObjectifObjectif 16 mai 2014 17:24

                                  Bonjour smilodon !

                                  Je ne suis pas un homme politique, je n’ai pas de solution magique smiley

                                  Je voudrais faire prendre conscience que le système ne tient qu’à un fil : que nous donnions notre travail contre des €uros sans valeur.

                                  Si vous donnez votre travail à votre voisin au lieu de le donner au banquier, le pouvoir du banquier s’arrête, mais nous travaillons et nous mangeons encore tous : entre nous.

                                  Et s’il faut trouver d’autres solutions, réfléchissons à ce que nous voulons, parlons-en.

                                  Vous avez toute liberté pour réfléchir à cela puis agir smiley Il faudra certainement sortir du cadre des certitudes...

                                  Je dis cela parce que je viens exactement à ce moment de voir cela :
                                  http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/changement-de-comportement-ce-45090


                                • smilodon smilodon 16 mai 2014 14:42

                                  @ objectifObjectif : On est bien TOUS dans la même mouise !..... Rassurons-nous !... Adishatz.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès