Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > SDF : Donnons notre attention à nos voisins des rues !

SDF : Donnons notre attention à nos voisins des rues !

La tempête hurle et s’immisce dans les interstices de la fenêtre vermoulue. Le froid est de retour. L’hiver est là. La pluie ne s’arrête plus.

Mais comme chaque année en hiver, ils sont nombreux à dormir dans les rues. Le métro avance à pas de loup et dans chaque nouvelle bouche, des ombres dorment ou se réveillent à peine. À côté du Monoprix. À côté des distributeurs du LCL. Au feu rouge. Ils sont avec nous, ils sont en nous, mais nous faisons semblant de ne pas les voir.

Les hommes sont-ils déshumanisés ? On le croirait parfois. Combien de femmes et d’hommes pressés détournent le regard, détournent leur marche folle même, pour éviter le moindre contact avec cet humain affaibli qui les ramène à leurs peurs les plus enfouies.

Nous sommes le monde. Le système fait ce que nous sommes autant que nous faisons ce qu’il est. La pauvreté matérielle, incarnée par ces sans-logis, est la face la plus sombre de l’ultra-libéralisme qui gagne chaque jour du terrain. Et le fait de les ignorer est le résultat le plus sombre de l’ultra-égoïsme qui gagne chaque jour les consciences.

Un sourire SVP

Un égoïsme, un individualisme contre lesquels il faut lutter. Faut-il maintenant faire de la vulgaire » com’ « , comme une pauvre agence de pub, pour attirer le regard sur nos SDF ? C’est en tout cas le choix qu’a fait la Fondation Abbé Pierre en mettant en place une expo intitulée « Un sourire SVP » avec les artistes Luigi Li et Little Shao : des photos de SDF avec des cartons griffonnés de punchlines, pour marquer les esprits !

L’expo est terminée depuis longtemps, mais les affiches restent dans les têtes, et la problématique des personnes sans-abris, dans les rues. Alors il faut faire prendre conscience. Alerter. Diffuser.

En espérant que la prochaine fois que vous croiserez l’un de vos voisins des rues, vous comprendrez que même si vous n’avez pas de pièce, vous avez énormément à lui offrir : un sourire, un « bonjour », une attention !

La tempête ne s’est pas calmée. La dame a tenté de colmater sa fenêtre. Moi, je suis reparti sous la pluie à la recherche d’un autre monde où m’abriter…

vies de merde
le vent souffle fort ce soir
un vent glacial
et je pense aux
copains à la rue.
j’espère que quelques-uns ont une bouteille
de rouge.
C’est quand on est à la rue
qu’on remarque que
tout
est propriété de quelqu’un
et qu’il y a des serrures sur
tout.
c’est comme ça qu’une démocratie
fonctionne :
on prend ce qu’on peut,
on essaie de le garder
et d’ajouter d’autres biens
si possible.
c’est comme ça qu’une dictature
aussi fonctionne
seulement elle a soit asservi soit
détruit ses
rebuts.
nous on se contente d’oublier
les nôtres.
dans les deux cas,
le vent
est fort
et glacial.

Charles Bukowski

 

Photo : © Little Shao


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • patrickluder patrickluder 30 décembre 2013 10:49

    Une société est aussi forte que le plus faible d’entre eux.

    Solidarité d’une jour pour l’un = solidarité de demain pour l’autre.
      

    • jmdest62 jmdest62 30 décembre 2013 12:11

      Je m’étonne toujours de voir des « Sans Abris » alors qu’il y a tant d’églises , de synagogues et de mosquées vides : la charité n’est-elle pas un pilier de ces trois religions ? !!!!!

      @+


      • claude-michel claude-michel 30 décembre 2013 15:23

        Par jmdest62....NON..cela se saurait..que des faux culs.. !


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 24 janvier 2014 09:56

        LES RELIGIONS PRECHENT LA CHARITE mais ne la pratiquent pas  !!!!


      • claude-michel claude-michel 30 décembre 2013 15:22

        Vous enfoncez une porte ouverte sur la lâcheté humaines mon bon...elle est reconnue depuis longtemps...heureusement qu’existe des assos qui apporte de quoi tenir aux SDF (couvertures..boissons chaudes etc) Chapeau bas a ces gens désintéressés..Une infime minorité sait faire le bien...Pour les autres qui passent sans aider..que des étrons qui encombrent les rues rien d’autre !


        • tendrel 31 décembre 2013 10:31

          Bonjour Claude Michel

          quelle preuve d’amour : « ...que des étrons... », j’avais déja remarqué tes analyses fort pertinentes et emplies de compassion

          bien amicalement, puisses tu trouver la lumière dans la nouvelle année


        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 24 janvier 2014 09:57

          c’est tout a faix exact CLAUDE


        • eau-du-robinet eau-du-robinet 31 décembre 2013 09:07

          Bonjour L’Indigné du Canapé,

          L’abbé Pierre aurait été scandalise de voire que dans un pays riche il y à autant de pauvres ignorées par des riches qui ne pensent que à multiplier leur fortunes (évasion fiscale, expatriation etc.).

          Plus d’1 million d’inscriptions aux Restos du Cœur

          Ce qui à été fait à ce jour été très largement insuffisant et rien ne changera si nous ne changeons pas de politique en profondeur !

          Programme UPR - Proposition n° 11


          • claude-michel claude-michel 31 décembre 2013 10:20

            Programme UPR....Union-Pour-Rigolos... ?
            Agissez plutôt que de dire toujours les mêmes bêtises a longueur d’année...Allez le soir en vadrouille porter de la soupe et du réconfort aux pauvres aux SDF...Si vous le faisiez..vous ne seriez pas là a dire des âneries.. !


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 31 décembre 2013 16:57

            Voire ma réponse 31 décembre 16:56 ...


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 31 décembre 2013 16:56

            @ claude-michel,

            ’’ Agissez plutôt que de dire... ’’ 

            Que vous permet de dire que je ne fait rien ? Quelle mouche vous à pique ?

            On peut faire beaucoup de choses pour aider les exclus mais à la fin il faut également résoudre le problème de la pauvreté à la source pour l’éradiquer !

            Il y à de gens qui participent en collectent des denrées alimentaires dans les supermarchés (j’en donne chaque année aux moment de la collecte), puis il en à des gens comme vous qui portent la soupe à ce gens, il y à des gens ( j’en fait également partie) qui donnent d’argent régulièrement aux gens mendiants dans les grandes villes, mais tout cela est insuffisant.

            Il faut garantir un revenue minimum à chaque personne !

            Le nombre des constructions des logements sociaux est en recul et chaque personne n’a pas seulement besoin de trois repas par jour mais également d’un toit sur la tête et d’un (travail) ... pour ceux en tout cas qui sont en capacité de travailler et qui veuillent travailler.

            Agir c’est justement ce qui animé les adhérant de l’UPR mais vous pouvez faire ce que vous voulez tant qu’on ne combat le fléau de la mondialisation lequel engendre de la casse sociale, le nombre des pauvres augmentera inexorablement.

            J’étais durant une dizaine d’années travailleur socio-culturel chez LEO LAGRANGRE ou j’ai puis également apporter mes connaissances comme animateur sportif (spécialité Skateboard - 3 fois champion de France en 90 à 92) et nous nous sommes occupe entre autres des enfants en difficulté ( cartiers difficiles - Bordeaux -Lyon - Paris) et ceci périodiquement 24/24 ...

            Gardez vos conseils déplacé pour vous mêmes cher
            claude-michel ... sans parler de votre insulte en ce qui concerne l’UPR !

            Ce qui est intéressant de constater c’est que certains masques tomberont un jour ou l’autre ...


            • Andy David 30 avril 2014 19:36

              Subir les rigueurs de l’hiver, mais aussi celles de l’été qui approche à grands pas. Le soleil tape sur la tête, la pluie martèle les trottoirs. Les nuits sont fraîches et humides lorsque les « invisibles » et les « nuisibles » se cachent pour dormir dans l’ombre de nos villes et vertes campagnes. 


              Dans l’un des chapitres de : « Aidez le peuple de la Dèche à survivre  » une petite série de textes pour les cartons, dont celle-ci :


              «  Je suis une STAR de la téléréalité !

              Les caméras de la ville sont toutes braquées sur moi.

              Pas de SMS surtaxés !

              Juste une pièce pour me sauver  ! »


              « Un égoïsme, un individualisme contre lesquels il faut lutter. » Je suis entièrement d’accord avec cela. Nous regardons notre nombril et nos petits bobos quotidiens comme s’il s’agissait d’une catastrophe naturelle.

              Ironie du sort, le simple « bonjour » est parfois perçu comme une agression textuelle entre passants qui passent.


              Dans ce même chapitre, une autre idée en carton :

              «  Si tu à la tête haute, tu trébuches !

              Si tu regardes tes pieds, tu te cognes la tête.

              Si tu lis ceci en marchant, tu vas bousculer une personne !

              Merci qui ?  »


              Depuis le 1er avril, j’entre dans la vie des autres sans frapper, puisqu’il n’y a ni portes ni fenêtres chez les gens de la rue. Ma proposition indécente plait beaucoup, celle d’ériger « le village de la Dèche » à Paris ou Bruxelles, voir l’article AgoraVox. « La suite argumentée de l’attentat littéraire contre la précarité humaine. »


              • L'Indigné du Canapé L’Indigné du Canapé 5 mai 2014 20:46

                @ David !

                Super commentaire, et super initiative que le Village de la Dèche !
                Merci

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès