Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Sécurité routière : enfin le gouvernement réagit !

Sécurité routière : enfin le gouvernement réagit !

« Les routes de France ne peuvent pas être un cimetière pour nos jeunes et les familles. » (Manuel Valls, le 2 octobre 2015).



Les statistiques de la sécurité routière sont catastrophiques depuis plusieurs mois. L’année 2014 a été la première année pire que la précédente en nombre de morts depuis la mise en place des radars automatiques avec 3 384 personnes tuées, soit une augmentation de 116, c’est-à-dire de 3,5% par rapport à l’année 2013 et les huit premiers de l’année 2015 ne sont pas meilleurs avec une augmentation de 99 morts par rapport à l’année dernière, soit une hausse de 4,6%. Il y a eu en particulier 335 personnes tuées en août 2015 (soit une augmentation de 9,5% par rapport à août 2014) et 360 personnes tuées en juillet 2015 (soit une augmentation de 19,2% par rapport à juillet 2014).

Il y a eu une augmentation de la vitesse moyenne pratiquée (+1%) et une hausse des infractions au code de la route. En 2014, le nombre de délits routiers a augmenté de 17,6%. Les deux causes principales des accidents mortels restent toujours la vitesse excessive et la conduite sous emprise d’alcool. Par ailleurs, en 2014, il y a eu une hausse de 13,8% des délits pour défaut de permis de conduire et de 19,3% de délits pour défaut d’assurance.

_yartiSecuRoute2015100209

Beaucoup de négligence et boulettes ont été le fait du gouvernement. Ainsi, la Ministre de la Justice Christiane Taubira avait annoncé au conseil des ministres du 31 juillet 2015 vouloir assouplir les sanctions des personnes qui conduisaient sans permis de conduire, ce qui a provoqué un véritable tollé pendant l’été (elle vient juste de revenir sur son intention), mais plus gravement, un rapport de l’Inspection générale de l’administration indiquait en juillet 2014, révélé cet été par le "Journal du Dimanche", un manque de collaboration interministérielle en matière de sécurité routière.

Le gouvernement n’avait en effet pas réuni de comité interministériel de la sécurité routière (CISR) depuis 2011 ! Enfin, il s’est réuni à Matignon ce vendredi 2 octobre 2015 à 10 heures et il était très attendu. C’est le premier du quinquennat de François Hollande qui pourtant s’achève.

_yartiSecuRoute2015100204

Vingt-deux mesures principales et trente-trois mesures complémentaires ont été validées (on peut les télécharger ici) en plus des vingt-six qui avaient été décidées le 26 janvier 2015. Aucune n’est réellement "révolutionnaire", en particulier, la vitesse limite sur route à deux voies sans séparation centrale n’a pas été abaissée de 90 à 80 kilomètres par heure comme cela avait été initialement envisagé et vivement soutenue par Chantal Perrichon, la présidente de la Ligue contre la violence routière, en raison du caractère très impopulaire de la mesure.

Même si elles vont dans le bon sens (et donc, que c’est "mieux que rien"), la plupart des mesures relèvent plus du gadget que d’un changement de paradigme comme le furent l’obligation de la ceinture à l’avant, le permis à points et l’installation des radars automatiques qui formalisa la fin de l’impunité.

Les principales mesures sont donc les suivantes.

1. Dans les trois prochaines années, 500 nouveaux radars automatiques seront installés (passage du parc de 4 200 à 4 700 radars) ainsi que 10 000 à 12 000 faux radars, des leurres, pour multiplier par quatre les zones radars. En outre, sera atteint fin 2016 le nombre de 250 radars autonomes déplaçables. L’objectif est de réduire la vitesse moyenne qui a augmenté ces dernières années, or, il existe une relation directe entre la vitesse moyenne pratiquée (dont les calculs s’avèrent assez compliqués à déterminer) et le nombre de personnes tuées. 26% des accidents mortels ont pour cause principale une vitesse trop élevée ou inadaptée. En 2014, il y a eu une augmentation de 11,3% des infractions liées à la vitesse.

_yartiSecuRoute2015100206

2. La fin de l’impunité pour les infractions au volant des véhicules de fonction ou d’entreprise. Une nouvelle amende sera créée si l’entreprise refuse de désigner le conducteur responsable de l’infraction (650 euros).

3. Le port du casque pour les enfants de moins de 12 ans à vélo sera obligatoire. Une mesure qui aurait dû être prise depuis longtemps et pas seulement pour les enfants mais aussi pour les adultes (l’obligation évite les discussions sans fin dans les familles en cas de désaccord sur l’intérêt d’un casque). Le port du casque réduirait de 70% les risques de blessures à la tête pour les enfants.

_yartiSecuRoute2015100207

4. Un permis à point virtuel sera institué pour les conducteurs étrangers et lorsque le nombre de points sera nul (avec le même barème que le permis à points classique), il sera interdit au conducteur étranger de rouler sur une route française. Les véhicules étrangers sont susceptibles de commettre deux fois plus d’infractions que les véhicules français. Effectivement, en 2014, il y a eu 3,13 millions d’infractions par des véhicules étrangers, soit 12,5% du nombre total alors qu’ils ne représentent que 6,7% du trafic en France. Le recouvrement des amendes impayées sera facilité par la mise en place d’un fichier et d’un contrôle auprès des contrevenants étrangers. Enfin, une meilleure coopération européenne sera proposée pour harmoniser le permis à points.

5. De nouveaux tests salivaires seront réalisés contre les drogues au volant, ce qui réduira la durée de la procédure et permettra d’augmenter le nombre de contrôles (généralisation de l’expérimentation menée dans onze départements entre décembre 2014 et juin 2015). En 2014, 125 000 contrôles avaient été réalisés dont 50 000 positifs. 13% des accidents mortels ont pour cause principale la conduite sous emprise de produits stupéfia,ts. En 2014, il y a eu une hausse de 44,1% des délits liés à cette cause.

6. Le recours à un éthylotest anti-démarrage (EAD) sera étendu sur décision judiciaire ou préfectorale pour les "contrevenants d’habitude". En 2014, il y a eu 11 millions de dépistages d’alcoolémie et une hausse de 12,7% du nombre d’alcoolémies délictuelles (supérieure à 0,8 gramme par litre).

_yartiSecuRoute2015100203

7. Au stade d’expérimentation, des drones détecteront les "conduites à risques" sur les grands axes. Ils feront les mêmes contrôles que les hélicoptères, pour un coût très inférieur (30 euros par heure au lieu de 1 500 euros par heure). Les contrôles concerneront l’excès de vitesse, le non-respect des distances de sécurité, l’absence de clignotants, le doublement par la droite, etc.

Cette mesure n’aura probablement aucun impact avant plusieurs années et avant qu’elle soit fiabilisée et généralisée, mais sera sans doute la plus importante à long terme car elle permettra de déterminer la réalité d’une infraction au contraire d’un radar automatique. Notamment pour les distances de sécurité, car beaucoup de chauffards peuvent doubler une voiture qui roule correctement et se rabattre directement devant elle, sans laisser une distance de sécurité suffisante, or un radar aura du mal à détecter qui est le fautif dans ce cas-là.

_yartiSecuRoute2015100202

8. Sera étendu le nombre des infractions pouvant être constatées sans interception en bord de route, notamment, au-delà des radars, par la vidéoverbalisation.

9. Un contrôle technique pour un deux-roues motorisé sera obligatoire lors de la revente. Le port de gants homologués sera également obligatoire pour les deux-roues motorisés. Sept heures d’entraînement minimum en moto-école seront obligatoires pour piloter une moto de plus de 56 chevaux. Alors qu’ils ne représentent qu’environ 3% du trafic, les motards paient un lourd tribut sur l’autel des accidents mortels avec environ 20% des personnes tués sur la route.

10. Un délit spécifique de conduite avec un faux permis ou avec un permis falsifié sera créé permettant la confiscation du véhicule. De même, un fichier des véhicules assurés sera créé pour consultation lors du contrôle automatisé de la vitesse ou par des lecteurs automatiques de plaque d’immatriculation pour lutter contre le défaut d’assurance. La présentation d’une attestation d’assurance sera obligatoire lors de l’immatriculation du véhicule ou du retrait d’un véhicule mis en fourrière.

_yartiSecuRoute2015100208

Dans sa conférence de presse à l’issue du comité interministériel, le Premier Ministre Manuel Valls a déclaré notamment : « En matière de sécurité routière, il ne faut jamais ralentir nos effort. Les résultats s’obtiennent par la ténacité et la fermeté. ». Un nouveau CISR est prévu dans un an avec un bilan de mi-parcours dans six mois.

L’objectif est ambitieux puisqu’il reste le même qu’auparavant, c’est-à-dire réduire en dessous du seuil de 2 000 morts par an d’ici 2020 alors qu’on en est au double et que le nombre s’accroît depuis 2014 (sur les huit derniers mois, c’est une hausse de 4,6% par rapport aux huit premiers mois de 2014) : « [Cet objectif] ne pourra être tenu que si deux éléments indissociables sont réunis : la responsabilité des conducteurs et l’action déterminée des pouvoirs publics. ». Il était donc temps que les pouvoirs publics se réveillassent pour réaffirmer leur fermeté en la matière...


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (3 octobre 2015)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Le comité interministériel du 2 octobre 2015.
Documents à télécharger à propos du CISR du 2 octobre 2015.
Cazeneuve, le père Fouettard ?
Les vingt-six précédentes mesures du gouvernement prises le 26 janvier 2015.
Comment réduire encore le nombre de morts sur les routes ?
La sécurité routière.
La neige sur les routes franciliennes.
La vitesse, facteur de mortalité dans tous les cas.
Frédéric Péchenard.
Circulation alternée.
L’écotaxe en question.
Ecomouv, le marché de l’écotaxe.
Du renseignement à la surveillance.

_yartiSecuRoute2015100210
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.7/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

144 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 3 octobre 2015 09:41

    Bonjour, Sylvain

    Cela faisait longtemps que je n’avais approuvé une initiative du gouvernement dont les choix ont été bien souvent à l’opposé de ce que l’on aurait pu attendre d’un gouvernement de gauche, fût-ce une gauche Canada Dry.

    Or, avec les mesures envisagées pour la Sécurité routière, j’applaudis des deux mains. Certes, cela ne va sans doute pas assez loin, mais il était devenu urgent de reprendre la lutte contre l’insécurité routière, eu égard aux mauvais chiffres enregistrés ces derniers mois. Encore faut-il que l’on n’en reste pas aux annonces et que ces mesures se traduisent rapidement par des actions sur le terrain !


    • files_walQer 3 octobre 2015 21:30

      @Fergus

      Imposer une vitesse à toutes heures du jour et de la nuit n’a aucun sens.
      La vitesse ne peut qu’être choisie par le conducteur en fonction des conditions du moment.

      Plus les vitesses sont basses et plus l’inattention est forte chez les conducteurs.
      La somnolence est l’une des première causes d’accident.

      La vitesse ne provoque pas d’accidents, les erreurs oui.

      Les vrais chauffards sont ceux qui sont inattentifs, smartphone, pas d’utilisation du rétro du clignotant, vitesse trop basse, etc, etc...

      Et qu’on fiche la paix aux motards, la plupart du temps qu’un motard se retrouve au tas (par terre), c’est parce que le conducteur d’une BAR (boite à roues), n’a pas correctement observé son environnement (inattention).

      La plupart des motards (pas les scootéristes en 50 ou 125) se protègent correctement avec gants blouson, pantalon et bottes et savent ce qu’ils risquent, leurs véhicules est correctement entretenu.

      Je n’ai jamais autant utilisé mes rétroviseurs et clignotants que depuis que je fait de la moto.
      Sur un rond point quoiqu’on fasse on devrait toujours avoir son clignotant positionné à gauche tant qu’on aborde pas la sortie choisie.

      Voit-on des moutons bien pensant et respectueux de la sacro-sainte limitation trop basse utiliser leur clignotants correctement ? Non.

      CQFD

      Ceci dit, il ne faudrait pas laisser penser qu’il n’y a rien de positif chez les usagers obeissants, il faut bien reconnaître que de plus en plus (je suis en province), les automobilistes et les motards cohabitent en toute intelligence sans qu’il y ait besoin d’une règle de plus.

      Que les autorités foutent la paix aux gens avec la vitesse et qu’ils choisissent de bonnes mesures.
      Pour cela il faudrait peut-peut-être arrêter d’écouter des associations d’intégristes et privilégier ceux qui savent de quoi ils parlent comme par exemple la FFMC.

      Ceci dit le nombre de morts sur la route est très bas eu égard au nombre d’usagers de la route, n’y-a t’il pas d’autres domaines à explorer ?

      Il y a bien longtemps que la « sécurité routière » et « les associations » ont perdu toute crédibilité aux g yeux de la plupart des gens qui réfléchisse un peu.

    • zygzornifle zygzornifle 4 octobre 2015 10:07

      @Fergus

      La sécurité ?? foutaise et fadaise c’est bon pour le bobo socialo shooté a mort par son mentor.... le pognon avant tout a droite toute et ne plus rien laisser aux Ripouxblicains a fond dans la répression .....plein de monde crève dans l’indifférence a cause des médicaments de la merde métallique dans les vaccins de la mauvaise bouffe mais la le gouvernement est aux abonnés absents car il se fait noyer sous le fric de la main a la main les yeux dans les yeux .....

      En conduisant on regarde a droite puis a gauche pour repérer les radars puis en haut pour ceux planqués sous les ponts, puis les voitures banalisées et en haut pour les hélicos et maintenant les drones et la mortalité augmentera du a la distraction de la chasse aux embusqués , alors le gouvernement augmentera la répression des radars enterrés dans le goudron comme cela on regardera aussi par terre ....un ancien me disait qu’il avait l’impression d’être en encore sous l’occupation avec des allemands planqués dans tous les buissons ......


    • Pere Plexe Pere Plexe 4 octobre 2015 10:49

      @Fergus
      Mauvais chiffres ?

      De quoi parle t on ? Quels sont les chiffres ?

      L’année 2014 aura vu un nombre de mort inférieur à 2012 !
      Quel drame.
      Rarement une courbe statistique n’aura été aussi régulière à la baisse. 
      Bien sur que l’objectif de sécurité routière est louable .C’est pourquoi je supporte mal les trucages statistiques qui l’accompagne.

      La première arnaque est de ne jamais pondérer ce chiffre par le nombre de conducteurs ou mieux à l’évolution du trafic routier.En volume (voir graphique 2). Et en nature (deux roues en augmentation).
      Comme si c’était sans rapport.

      Le seconde est de sortir un chiffre en choisissant délibérément la période référence.
      C’est comme si pour les températures du pays on choisissait 2003 ou 1954...
      Il suffit d’allonger la période de référence pour que l’augmentation (3,7%) ce transforme en baisse significative et s’inscrive parfaitement dans la courbe générale.
      Attendre d’un tel indicateur une linéarité parfaite est un délire qui tient de l’escroquerie intellectuelle.


      Enfin la pire des tartuferies est l’analyse qui est faite de ces données.
      Quand les chiffres baissent « on » y voit la preuve de l’efficacité des radars (voir les commentaires pour l’année 2013 déjà mis en lien).
      Quand les chiffres montent on y voit la preuve qu’il faut plus de radar et de répression.
      Quoi que disent les chiffres le radar est l’alpha et l’oméga de la sécurité routière.
      Pas de discussion possible.

      A quand un traitement raisonnable de ce thème ?

    • Zip_N Zip_N 4 octobre 2015 12:33

      @files_walQer

      « Plus les vitesses sont basses et plus l’inattention est forte chez les conducteurs. La somnolence est l’une des première causes d’accident. »

      Ceux qui somnolent devraient aller dormir non pas accélerer pour se réveiller mdrr

      « La vitesse ne provoque pas d’accidents, les erreurs oui. »

      Vous faites erreur ! sans vitesse pas d’accident de voiture. La vitesse est proportionnelle aux morts et blessés. Plus la vitesse est faible moins il y a de blessés, de morts et d’accidents inévitable. C’est pas le contraire qui se passe.

      « Imposer une vitesse à toutes heures du jour et de la nuit n’a aucun sens. La vitesse ne peut qu’être choisie par le conducteur en fonction des conditions du moment. »

      Dans les meilleures conditions la vitesse maximale est imposée dans tous les cas. Une vitesse inférieure au maximum doit être adapté lorsqu il pleut, neige, faible visibilité... La vitesse est pas choisie, elle est prescrite.

      « Les vrais chauffards sont ceux qui sont inattentifs, smartphone, pas d’utilisation du rétro du clignotant, vitesse trop basse, etc, etc... »

      Les chauffards sont pas ceux qui vont à une vitesse trop basse et les bons à une vitesse trop rapide., dites à ceux qui vous ont dit cela que c’est le contraire. Certain tournent en même temps qu’il mettent leur clignotants, ils se rendent pas compte que cela sert à rien et qu’il faut le mettre avant de tourner pour que ce soit utile.



    • files_walQer 4 octobre 2015 13:00

      @Zip_N « Les chauffards sont pas ceux qui vont à une vitesse trop basse et les bons à une vitesse trop rapide., dites à ceux qui vous ont dit cela que c’est le contraire. Certain tournent en même temps qu’il mettent leur clignotants, ils se rendent pas compte que cela sert à rien et qu’il faut le mettre avant de tourner pour que ce soit utile. »


      Personne ne m’a dit cela. Ce que je dit est issue de ma pensée basée sur ma longue expérience de la conduite de voitures et de motos.

      Les chauffards sont ceux qui sont inattentifs et/ou incompétents. Effectivement mettre son clignotant et tourner en même temps est stupide et dangereux. Ceux qui font cela sont typiquement les responsables de nombre d’accidents impliquant des deux roues. Mais je suppose que dans ces cas là on impute la responsabilité au motard qui roulait trop vite. Ca leur fait tellement plaisir.

      A partir du moment ou on observe correctement son environnement, ou on est courtois avec les autres, ou on utilise correctement ses clignotants et rétroviseurs, rouler au dessus des limites ne fait pas de vous un chauffard tant que la vitesse est adaptée aux conditions du moment. Seul le conducteur peut juger de la situation du moment et choisir sa vitesse.

      Il y a beaucoup d’avis de gens qui trouvent que la vitesse des motos en général est trop élevée. Les gens qui n’ont jamais roulé à moto n’y connaissent rien et devrait se déclarer incompétent pour juger correctement de la chose.

      Les statistiques des deux-roues englobent les scooters 50 et 125 et ces derniers sont loin d’être les plus compétents sur la route.

    • Zip_N Zip_N 4 octobre 2015 14:56

      @files_walQer

      « Personne ne m’a dit cela. Ce que je dit est issue de ma pensée basée sur ma longue expérience de la conduite de voitures et de motos. »

      Grâce à cela plus besoin que quelqu’un vous l’explique, c’est une bonne nouvelle ! il est bon d’apporter ce savoir faire et ce talent pour améliorer la sécurité routière.


    • Zip_N Zip_N 4 octobre 2015 16:01

      @Pere Plexe

      « Quand les chiffres montent on y voit la preuve qu’il faut plus de radar et de répression.
      Quoi que disent les chiffres le radar est l’alpha et l’oméga de la sécurité routière. »


      Plus de radars car les statistiques montrent que les accidents ont lieu avant et après les radars mais pas pendant qu’ils fonctionnent ?

    • Zip_N Zip_N 4 octobre 2015 19:57

      @files_walQe

      « La vitesse ne provoque pas d’accidents, les erreurs oui. »

      Vous qui connaissez la question, c’est la 1 ère vitesse ou la dernière vitesse qui provoque le plus d’accidents ?


    • julius 1ER 5 octobre 2015 16:20
      A quand un traitement raisonnable de ce thème ?

      @Pere Plexe

      eh bien là ... c’est pas gagné, si même Fergus se met à relayer la propagande gouvernementale !!!

    • nofutur 3 octobre 2015 09:54

      Bonjour,

      Au delà de l’alcool au volant, des stupéfiants puis du téléphone et j’en passe...
      Il reste un facteur déterminant qui est que les gens doivent prendre conscience que la voiture n’est pas une extension naturelle de l’être humain !
      En clair nous ne sommes pas des robots et donc l’erreur est humaine et souvent fatale pour ce qui est de la voiture.
      Moi même je fais des conneries et j’en ai peur rétrospectivement. 40 années de conduite et quelques accidents sans gravité et seulement matériel ne me rassurent pas pour autant et j’essaie de respecter les vitesses en utilisant 1 le régulateur de vitesse 2 le limiteur en ville (très utile pour ne pas avoir à surveiller la vitesse). Je vous dis pas le nombre incalculable d’engueulades que je subi !
      Dans ce sens il serait possible techniquement de faire une ceinture autour des villes et d’équiper les véhicules en conséquences pour mettre en marche le limiteur de vitesse automatiquement (hormis les véhicules de sécurités). Je sais beaucoup de véhicules ne sont pas équipés de ce matériel, mais faut savoir ce que l’on veut !
      Je vous rejoint donc sur les facteurs comportementaux qui sont à mon sens le plus générateur d’accidents.


      • christophe nicolas christophe nicolas 3 octobre 2015 11:15

        @nofutur


        Pour contrer le fait que les gens croient que la voiture est une extension d’eux mêmes , la mesure efficace est d’interdire la publicité car elle s’évertue à vous convaincre de l’inverse avec des armées de psychologues qui savent franchir les barrières de l’esprit à moins que vous rejetiez l’intention de bonté, la famille, l’humour, la beauté, la repartie, etc...

        En plus, cela baisserait énormément le prix des voitures, donnerait du temps libre à notre cerveau. Les constructeurs feraient moins de modèles et supprimeraient ce qui ne sert à rien ne pouvant plus en faire la pub... Sans revenir au régime communiste, un peu moins de concurrence qui fait faire n’importe quoi serait la bienvenue ce qui permettrait aux ingénieurs de revenir vers une logique scientifique parce qu’ils en sont sortis avec des moteurs qui ne consomment pas mais qui montent à des très hautes températures. Volkswagen est le meilleur exemple de ce dévoiement de la logique scientifique.

        Il faut qu’ils commencent à étudier d’autres options énergétiques parce qu’ils sont vraiment restés à « l’age de pierre ». 


      • Zip_N Zip_N 4 octobre 2015 13:11

        @nofutur

        « Dans ce sens il serait possible techniquement de faire une ceinture autour des villes et d’équiper les véhicules en conséquences pour mettre en marche le limiteur de vitesse automatiquement (hormis les véhicules de sécurités). Je sais beaucoup de véhicules ne sont pas équipés de ce matériel, mais faut savoir ce que l’on veut  »

        Un limitateur incorporé est la meilleure solution technologique futur qu’il reste à faire pour la sécurité, encore une prochaine étape, pas seulement pour les villes, partout. Une borne de controle de vitesse automatique incorporé avec le véhicule qui empêche tout excès et stabilise entièrement le trafic. Cette méthode pourrait certainement éviter un gros pourcentage d’accidents.


      • fred.foyn Le p’tit Charles 3 octobre 2015 10:05

        Le fils spirituel de notre simplet a oublié de dire que la voiture est une arme de destruction massive...Le seul point positif faire un bilan sur les motos avant de les revendre...le reste de l’enfumage PS grand cru...Il est le parfait représentant du gouvernement de « NAINS » qui coule la France...


        • bakerstreet bakerstreet 3 octobre 2015 16:53

          @Le p’tit Charles

          Walls sort à point nommé ses mesures prétendument sécuritaires pour la prévention routière ; une bonne diversion et un os à ronger pour les journalistes qui rongeaient leur frein, ne pouvant ou si peu commenter ce formidable scandale vw qui bien sûr à des ramifications et des métastases chez les autres constructeurs.
           Du moins un minimum d’investigation et de curiosité serait le bienvenu au lieu de ce black out prodigieux.
           Une chance, l’émission cash investigation était proclamée avant le scandale ; les journalistes ont honoré leur profession en faisant cette émission critique !

          Il n’y a pas que les futurs radars qui sont des leurres. 
          La critique lève le pied, dés que le mot diesel apparaît sur un panneau ! La pub disparaît des journaux qui osent parler de « l’affaire ». Respect total, bien mieux observé que pour les caricatures du prophète. La fatwa vW est dans l’esprit des rédacteurs. Pas un mot sur VW sur le dernier « OBS » un journal d’actualités.....

          Bref, si l’on ne peut qu’être d’accord avec des mesures de sécurité, notons ici comme ailleurs, en prenant un peu de recul, que ce mot tétanise les esprits, et les empêche de réfléchir. D’ailleurs, regardez cette courbe. Nous restons tout de même sur une tendance identique. Une progression très légère c’est vrai se dessine, mais elle est liée à l’augmentation du trafic. Quand les grandes villes voient leur population augmenter sans cesse, il y a forcément une incidence !

        • Hector Hector 3 octobre 2015 10:12

          Bonjour sylvain,
          Sous savons tous et j’insiste sur ce fait que les 18/25 représentant 2% des conducteurs génèrent presque 25% des accidents mortels.
          Les « vieux séniors » sont aussi bien représentés dans cette rubrique mais pour d’autres raisons.
          Il faut bien que jeunesse se passe, c’est certain et c’est la raison pour laquelle jamais, dans cette tranche d’age, nous ne tomberons sous un seuil plancher d’accidents, quels que soient les mesures en vigueur.
          Mais bientôt, puisqu’ il est possible de contrôler l’informatique embarquée à bord d’une voiture, les drones pourront, ralentir, dévier ou même stopper un véhicule.
          Quant aux leurres, une fois repérés par nos doux maniaques de la vitesse, ils ne feront plus effet.
          Mais, bien que ces nouvelles mesures soient encore un nivellement par le bas, et puisque l’on ne peut faire appel à la conscience de tous, on ne peut que les approuver.


          • Fergus Fergus 3 octobre 2015 10:46

            Bonjour, Hector

            « puisque l’on ne peut faire appel à la conscience de tous, on ne peut que les approuver »

            Eh oui, il en va ainsi dans notre pays, et c’est bien dommage. A noter que la moitié des Français possèdent tous leurs points de permis. Cela démontre qu’il est possible de respecter les règles !


          • Hector Hector 3 octobre 2015 11:19

            @Fergus
            En effet Fergus, c’est bien dommage.
            Nous qui, l’âge aidant, abordons au rivages de la sagesse sommes (le plus souvent) capable de respecter quelques règles élémentaires de savoir vivre, aussi bien en voiture qu’ailleurs, mais comment empêcher nos jeunes, bouillonnant d’énergie, de se mal conduire, quand, la voiture combinée à l’alcool ou autres faux-semblant leur procurent un si facile et enivrant sentiment de puissance ?
            Comment leur apprendre les limites du raisonnable, sans les dépasser, alors qu’ils sont précisément à la recherche de ces mêmes limites ?
            Éduquer les masses n’est pas une mince affaire, d’autant que de moins en moins de relais subsistent au niveau des cellules familiales.


          • cal78 3 octobre 2015 17:23

            @Hector

            vous êtes né vieux et sage ?
            l age aidant ??? nous voila revenu aux bonnes « Vieilles caricatures »

            c’est amusant quand j ’ecoutais mon grand père et maintenant mon père, leurs conneries insouciantes de jeunesse me semblent familières mais je ne dois pas etre encore assez sage pour comprendre.
            Je n ’ai pas fait la guerre... comme il me répètait


          • chantecler chantecler 3 octobre 2015 17:55

            @Fergus
            Oui, surtout si l’on fait 10 kms par semaine .
            Pour le reste je finis par me demander la différence entre un Valls et un Fillon en activité de PM .


          • Zip_N Zip_N 4 octobre 2015 14:13

            @Hector

            « Il faut bien que jeunesse se passe, c’est certain et c’est la raison pour laquelle jamais, dans cette tranche d’age, nous ne tomberons sous un seuil plancher d’accidents, quels que soient les mesures en vigueur.  »les 18/25 représentant 2% des conducteurs génèrent presque 25% des accidents mortels."

            Avec 75% d’accidents mortel au dessus de 25 ans, vous ne pouvez pas dire que jeunesse se passe !!!


          • troletbuse troletbuse 3 octobre 2015 10:13

            Pourquoi ne pas supprimer la voiture ? Ben oui, ca rapporte gros. Si la mortalité augmente, c’est bien que toutes les nouvelles mesures sont faites pour piquer du fric aux automobilistes et non pour la sécurité. On est sur une mauvaise voie. Donc continuons à pomper.


            • Fergus Fergus 3 octobre 2015 10:49

              Bonjour, troletbuse

              « les nouvelles mesures sont faites pour piquer du fric aux automobilistes et non pour la sécurité ».

              Vous plaisantez : les sommes perçues ne couvrent pas les investissements de sécurité sur la voirie. Et elles sont considérablement en retrait des coûts engendrés par l’accidentologie routière !


            • capobianco 3 octobre 2015 16:08

              @Fergus
              Merci de nous donner les chiffres liés à ces investissements qui, si on considère donc que la situation s’aggrave, ne sont pas « rentables ».


            • marmor 3 octobre 2015 16:48

              @Fergus
              Fergus a toujours raison sauf quand il a tort :
              Vous plaisantez : les sommes perçues ne couvrent pas les investissements de sécurité sur la voirie. Et elles sont considérablement en retrait des coûts engendrés par l’accidentologie routière ! Affirme-t-il

              Juste un exemple trouvé vite fait sur internet :
              dans l’yonne : en 2011, 42 radars ont sanctionnés 268 infractions par jour ;
              Coût d’un radar fixe : environ 70000 € x 42 = 2.940 000 €
              Coût d’une infraction : 90€ x 268 x 365 jours = 8.803 800 €
              Même si tous les radars tombent en panne au bout d’un an, le bénéfice brut s’élève encore à presque 6 millions d’€ !!!!
              La messe est dite, quand on veut tuer son chien.....


            • Fergus Fergus 3 octobre 2015 17:26

              Bonjour, marmor

              Puisque vous aimez faire des calculs, je vous invite à multiplier le nombre de morts sur la route par le coût pour la société estimé par l’ONISR (Observatoire National Interministériel sur la Sécurité Routière). Allez, je vais le faire pour vous :

              3103 morts (chiffres 2014) x 1,350 000 euros (coût d’un mort pour la société), soit un total de plus de 4 milliards d’euros !!! 

              Et encore ne parle-t-on pas là du coût faramineux des blessés, souvent polytraumatisés et nécessitant de lourdes prises en charge en matière d’hospitalisation et de rééducation.


            • marmor 3 octobre 2015 18:03

              @Fergus
              Ah la mauvaise foi ...
              Vous comparez des coûts nationaux avec le rapport sur un seul département.
              1350000 € pour un mort !!!! Je ne sais pas comment justifier cette somme, en comparaison des 6 ou 7000 € que nous coûtent un enterrement et que je trouvais fort cher , mais là.....
              Admettons, alors je vous laisse calculer, en restant dans les chiffres d’un département rural comme l’yonne et en multipliant ces chiffres par 96 départements...
              A ce tarif : 1million trois cent cinquante mille euros le mort, moi F. Hollande, j’interdis à qui que ce soit de mourir ! MDR comme ils disent !!


            • Fergus Fergus 3 octobre 2015 22:00

              @ marmor

              Désolé, mais s’il y a mauvaise foi, elle est de votre côté : vous êtes polarisé sur les seules « recettes » des radars, et vous refusez de voir les énormes coûts pour la société des morts et des blessés de la route. C’est pathétique !!!

              Bonne nuit.


            • troletbuse troletbuse 3 octobre 2015 22:58

              @troletbuse
              Je vois que tous les mouille-culs, les moutons, les chauffeurs du dimanche sont heureux . Naturellement, ils représentent la France qui perd et sont heureux de ces mesures démagogiques. Mais comment se fait-il que le nombre de morts augmente ?


            • troletbuse troletbuse 4 octobre 2015 00:03

              @Fergus
              Un mort, cela coûte entre 3 et 10000 euros à la famille. Pour les blessés, ce sont les assurances(privées) qui paient. Pour l’etat, à part le déplacement des pompiers, de la gendarmerie pour l’accident, rien du tout.
              1 350 000 euros, jamais entendu ou lu quelque chose d’aussi ridicule et mensonger.


            • troletbuse troletbuse 4 octobre 2015 00:14

              @troletbuse
              Et quand c’est un retraité, cerise sur le gâteau : plus de retraite à verser. Y’a pas de petits profits. En plus, si il était malade, ca réduit le déficit de la SS.  smiley


            • Fergus Fergus 4 octobre 2015 09:01

              Bonjour, Troletbuse

              « 1 350 000 euros, jamais entendu ou lu quelque chose d’aussi ridicule et mensonger. »

              Après recherche, j’ai retrouvé cette explication de l’ONISR sur les chiffres de 2007 :

              « Pour obtenir cette estimation sont pris en compte les coûts médicaux et sociaux (premiers secours, convalescence, etc), les coûts matériels (dommages des véhicules, etc.), les frais généraux (frais d’expertise, de justice, etc.) mais aussi la perte de production future des tués (...) et les préjudices moraux ».

              Il ne faut pas s’arrêter au coût des obsèques : un mort de la route coûte en effet très cher à la société - sans même parler des conséquences affectives familiales -, et c’est d’autant plus regrettable que cette mort pourrait, la plupart du temps, être évitée si les automobilistes se montraient tous responsables. Or, une fraction d’entre eux conduisent de manière dangereuse, en mettant en danger non seulement eux-mêmes, mais également des personnes n’ayant aucune responsabilité dans cette conduite dangereuse.

              Je ne comprends même pas que cela puisse faire débat dans notre pays.


            • marmor 4 octobre 2015 11:47

              @Fergus a toujours raison et il le prouve...
              coûts médicaux et sociaux (premiers secours, convalescence, etc), Ceci n’est pas réservé aux accidents de la route mais à toutes les catastrophes, inondations, incendies, explosions de gaz etc.. Donc faux
              coûts matériels (dommages des véhicules, etc.), les frais généraux (frais d’expertise, de justice, etc. Ces frais et dépenses sont pris en charge par les compagnies d’assurance privées, même si le responsable n’est pas assuré. Donc faux
              perte de production future des tués (...) et les préjudices moraux_ Vous dites ça à un cheval de bois il vous donne un coup de pied !!!!! Ca dépend, de la durée de vie, de la longueur du canon, du vent .... N’importe quoi


            • Zip_N Zip_N 4 octobre 2015 19:16

              @Fergus

              « 3103 morts (chiffres 2014) x 1,350 000 euros (coût d’un mort pour la société), soit un total de plus de 4 milliards d’euros !!!  »

              SI vous additionnez les 1,5 milions de morts mondial annuel cela fait un cout de 2000 miliards/an soit un montant de 20’000 miliards sur 10 ans. C’est pas rien sur 20 ou 30 ans surtout en période de crise.


            • julius 1ER 5 octobre 2015 16:52
               vous êtes polarisé sur les seules « recettes » des radars, et vous refusez de voir les énormes coûts pour la société des morts et des blessés de la route. C’est pathétique !!!

              @Fergus

              je pensais que tu avais un certain bon sens.... mais là je ne te suis plus !!!!
              si le coût mentionné est juste, il y a un point que tu oublies Fergus c’est que les accidents de la route ne représentent pas que des coûts négatifs pour la société... cela participe aussi là croissance puisque il y a destruction de valeur avec des voitures détruites mais aussi les pompes funèbres qui ne sont pas des oeuvres caritatives que je sache .... un mort coûte très cher à une famille mais quel taux de TVA sur les produits des PFG pas 5% MONSIEUR FERGUS mais à 20% et encore une fois l’état passe à la caisse ... je trouve que ton raisonnement est de parti pris et particulièrement en flagrant délit d’angélisme !!!!!!!!!!!
              si le coût était aussi exorbitant que cela l’état qui est sensé représenter l’intérêt général aurait déjà interdit de rouler au delà de 50 KMH et remis des lignes de trams même dans les campagnes puisque les citoyens idiots que nous sommes et déraisonnables au possible sont incapables de passer une vie automobilistique sans accident ... ce serait la moindre des choses !!!

              quand à ta sortie géniale sur les points de permis permet -moi de dire que l’équation géniale points de permis en totalité = conducteur parfait ..... reste à prouver et j’ai de nombreux cas où même en étant un conducteur raisonnable on se retrouve sans permis !!!

            • flourens flourens 3 octobre 2015 10:49

              ah, démagogie quand tu nous tient, aucune mesure pour réduire la vitesse des voitures, on pourra toujours acheter un avion qui roule à 300, voire pour les moins riches une GTI d’occase qui file à + de 200, avec tout ce que ça véhicule de fantasme Loebien ou Schamériens, roulez à 90 avec un monstre et vous passerez pour une petite b...., commençons déjà par la et après on pourra avancer, mais pour le commerce, il ne faut aucune entrave, aucun blocage, la liberté totale de vendre la mort, comme au US avec les flingues
              je rappelle que le gouvernement avait voulu dépénaliser l’absence de permis, alors !!!!!!


              • sarcastelle 3 octobre 2015 10:54

                D’après Agoravox ces jours-ci, la route tue en France 45 384 personnes par an (avec les 42 000 victimes du diesel), et encore on oublie les accidents du travail chez les constructeurs, les mineurs de fer, etc. 


                On est partis de 17 000 tués en 1973 avec deux à trois fois moins de kilomètres parcourus. On a d’abord taillé dans le gras en imposant la ceinture, puis en réduisant énergiquement vitesse et alcoolémie. Les autres mesures sont comparativement de moindre portée. Nous voici donc à 3384.

                On arrive maintenant à l’os : plus moyen de gratter encore sans multiplier les mesures individuellement peu efficaces, dont la somme donnera un résultat modeste tout en empilant les contraintes. Il est même possible qu’on observe des effets contre-productifs (je me souviens comment après avoir utilisé huit jours pour la première fois une voiture munie d’ABS, puis reprenant mon habituelle qui n’en avait pas, j’ai manqué perdre le contrôle en virage alors que cela ne m’arrivait jamais : ma conduite s’était inconsciemment adaptée à la présence de l’ABS). 

                Cela n’est rien encore : le gouvernement feint de ne pas comprendre que lorsque le nombre de morts arrive suffisamment bas, on observe forcément un certain palier et forcément des fluctuations statistiques d’une année sur l’autre. Mais comme il a décrété pour son image que la mortalité devait baisser chaque année quoi qu’il arrive, il nous prend pour des incultes et nie les mathématiques statistiques. Il fait un peu comme avec l’énergie où il dit n’importe quoi pour être dans le vent. Il faut donc s’attendre à toujours plus de mesures qui progressivement seront de plus en plus caricaturales. 

                • Hector Hector 3 octobre 2015 11:39

                  @sarcastelle
                  Vous avez mille fois raison.
                  Dans tout ensemble ordonné, inductif, il y a automatiquement un seuil incompressible d’actifs nécessaires à l’existence de cet ensemble.
                  Quelles que soient ces mesures, on ne descendra jamais en dessous de ce seuil et pour en éradiquer les effets, il faudrait en supprimer les causes.


                • cal78 3 octobre 2015 17:00

                  @sarcastelle
                  merci

                  on a 113 morts de plus qu en 2013 ... oh mon dieu le retranscrire en pourcentage pour que cela choque...
                  par contre année 2013 selon meteo france  année arrosée et peu ensoleillée
                  2015 printemps tres doux et été exceptionnel ( le deuxième )

                  un lien ?? mais non bien sur.( je cherche aussi les chiffres du traffic )

                  et voila les solutions

                  26 mesures dont le gilet jaune , la plaque moto plus grosse , Exiger, lors de la demande de certification d’immatriculation d’un véhicule, la désignation d’une personne titulaire du permis de conduire correspondant au type de véhicule à immatriculer. Cette personne sera responsable en cas d’infraction constatée, à défaut d’identification du conducteur en infraction. 

                   des mesures contre la mortalité on vous le dit.

                  dommage car les 10 premières sont plutot censées par contre aucune nouvelles des 33 complémentaires et si quelqu’un pourrait me dire pourquoi on a fixé 2000 ( union européenne ?)

                  c’est pas complètement DEBILE de fixer un chiffre ?
                  alors que les autres facteurs augmentent ( nombre de titulaires du permis...)
                  Il y a un chiffre fixes pour le nombre de chomeurs ( non on parle en pourcentage)
                  la délinquance ? non on parle en pourcentage...

                  Vous voulez un chiffre fixe et bien démago
                  26 on est 26 eme sur les pays les moins corrompus et on a perdu 2 places encore...

                  sur ce je vais faire un tour en moto avec 162 cv et 250 km/h
                  je suis un terroriste de la route faite attention


                • Doume65 3 octobre 2015 17:30

                  @cal78
                  « sur ce je vais faire un tour en moto avec 162 cv »

                  Tu es manifestement hors la loi, les motos étant destinées à rouler sur la voie publique sont bridées légalement à 100 ch.
                  Maintenant, si les autorités, vu les dernières dispositions « antiterroristes » demandent à AV ton IP, tu ne pourras t’en prendre qu’à toi-même.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès