Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Sixième rapport des Irréductibles observateurs de la démocratie locale, (...)

Sixième rapport des Irréductibles observateurs de la démocratie locale, Morlaix (29)

6e rapport des Irréductibles observateurs de la démocratie locale à Morlaix

Conseil communautaire de Morlaix communauté du 24 septembre 2012

Justifier l'inutile est devenu une véritable culture !

Toujours le même scénario, on présente un avant-projet un peu vague. Une fois voté, tout le monde est pris au piège et c'est l'escalade à coup de millions d'euros qui viennent abonder un dossier mal ficelé dès le départ. L'art de sophistiquer les dossiers jusqu'à les rendre indéchiffrables... Le 24 septembre, les élus ont voté un avenant (augmentation) de 370 000 € pour la future Maison du tourisme à la Maison Penanault lors de la réunion de rentrée du conseil communautaire. Décidément Morlaix communauté ne connaît pas la crise !

21 h 05, intervention de la préposée à la culture dont on taira le nom afin de ne pas fâcher, une nouvelle fois le président, concernant le petit réajustement financier (370 000 €) de la future Maison du tourisme dans l'ancienne maison Penanault (manoir du XVIe acquis par Morlaix communauté en 2009, inscrit sur la liste complémentaire des monuments historiques). Avec la préposée à la culture, c'est mieux qu'au loto : à chaque fois qu'on gratte, on gagne. Cette dernière nous apprend que de nos jours, les touristes ont tendance à préparer leur séjour en amont en se connectant sur les sites internet de tourisme. Petit moment de flottement, est-ce qu'elle ne serait pas encore une fois, en train de se tirer une balle dans le pied ? On ne comprend plus pourquoi la collectivité dépenserait 2,341 millions d'€ pour la restauration de cette maison. A moins que cette présidence ne tienne absolument à marquer son passage du sceau des dorures et paillettes.

Çà nous donne justement l'idée - Merci Madame - d'aller jeter un œil sur le site de la Maison du tourisme financé par Morlaix communauté www.tourisme.morlaix.fr . Donc par nous, citoyens. Et nous proposons aux 90 conseillers communautaires et en particulier à Yvon Tanguy, vice-président en charge du tourisme, de faire comme nous, c'est à dire de se mettre dans la peau d'un étranger voulant s'informer sur Morlaix et sa région afin de venir dans le coin. Ils constateront comme nous, qu'en arrivant sur la page d'accueil, la façade est belle à l'image de Morlaix communauté, mais que le site est compliqué et prétentieux dans son ergonomie rendant les consultations difficiles. Mais passons, puisqu'on est étranger, on clique sur le seul icône disponible, c'est-à-dire la version anglaise. Tant pis pour les Allemands, les Italiens et les espagnols. Et là un anglais y perdrait ses petits. C'est une copie approximative de la version en français dans laquelle on passe allègrement de l'anglais au français. Très rapidement, on attrape un mal de tête, c'est trop compliqué, on passera nos vacances ailleurs...

Etant donné que Morlaix communauté est prête à mettre autant d'argent (le nôtre) dans une maison du tourisme, on est en droit de se demander de quel bébé à l'image de la marina Diben Dubaï, du musée des roches armoricaines, les porteurs du projet vont accoucher. Une belle coquille vide ? Ce sera sûrement beau mais on doute de son efficacité. Décidément, les projets sont constants par leur manque d'imagination et d'audace.

Au fait, combien coûte le site internet, combien d'intervenants y ont travaillé et y travaillent encore ? Quand on sait que Morlaix communauté verse 1,1 million d'€ à la Maison du tourisme (budget 2012), on est en droit d'attendre des résultats. Beaucoup de personnes ont oublié le projet avorté de tablette numérique. Annoncé en 2008 comme expérimental, innovant, bourré d'images et de vidéos, le guide numérique touristique n'a pas vu le jour à cause d'une difficulté technique qui n'a pu être résolue par le prestataire, une société de Quimper. L'expérimentation de ce mini-ordinateur nommé Ultra mobile PC (UMPC) sensé contenir des visites guidées filmées pour une chasse au trésor multimédia dans le canton de Lanmeur, a coûté la bagatelle de 105 000 €.

Exemple d'un dossier mal ficelé


L'actualité nous donne raison. Jeudi 18 octobre, nous apprenons l'annulation du Plan local d'urbanisme de la commune de Plougasnou, remettant en cause le projet du port de plaisance Diben-Dubaï.. Les élus ont financé des centaines de milliers d'euros pour des études qui ont été incapables de voir, comme le nez au milieu de la figure, les zones humides marines sur le site projeté pour ce port. Pour la commune, cette décision est lourde d'impact car elle doit revenir au plan d'occupation des sols de 1984, qui n'intègre ni la loi Littoral, ni la loi sur l'eau. Les conséquences dépassent largement la seule question du projet portuaire et met en péril les autres projets d'urbanisation de la commune. Le maire va contre attaquer. Mais combien ces errances de la part d'un maire vont-elles encore coûter aux citoyens ? Cette façon incompétente de gérer les dossiers est grave.


François Hollande a dit


Rappelons qu'au cours des « états généraux de la démocratie territoriale », François Hollande a fixé les grandes lignes de la réforme des collectivités locales, qui sera l’objet d’une loi de décentralisation présentée au Parlement début 2013. Il dit vouloir confier aux régions les questions de formation professionnelle, d’orientation, d’aide aux petites et moyennes entreprises, ainsi que la gestion des fonds structurels européens. Les régions doivent « retrouver les moyens d’une autonomie fiscale », a-t-il dit tout en rappelant que « la priorité du gouvernement, c’est le rétablissement des comptes publics » et que « des efforts seront demandés à tous, et donc aux collectivités territoriales ».

Bon point

Au président Yvon Hervé qui semble avoir entendu nos remarques sur sa façon autocrate de mener les débats. Nous avons pu constater de sa part, un réel effort pour arrondir les angles. C'est donc qu'avec un peu d'application, il est capable de se contrôler en classe...

Nos recommandations

Les Irréductibles observateurs de la démocratie locale qui vous font l'honneur d'assister à vos réunions, demandent le document de synthèse de la réunion du conseil communautaire, afin de pouvoir mieux suivre les dossiers.

Commissions de travail. A l’instar de ce qui se fait déjà dans d’autres communautés de communes comme par exemple celle de Lanvollon-Plouha, nous demandons à Morlaix communauté d’ouvrir les commissions à un Conseil citoyen. Histoire de contribuer au débat communautaire pour parvenir à des décisions acceptables par tous, puisque prises dans l’intérêt des habitants.

Ce rapport remis aux 90 délégués communautaires et à la presse sera diffusé auprès des citoyens via les réseaux sociaux.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Dommage qu’une personne n’étant pas d’accord avec l’article n’en n’explique pas les raisons ... ça serait une façon de faire avancer les débats !


    • Gasty Gasty 20 octobre 2012 11:34

      Je ne fais pas parti de réseaux sociaux, mais ce rapport, je pourrais le consulter s’il pouvait etre disponible sur un site internet.


      • Notre collectif citoyen se constituera bientôt en association loi 1901,et nous créerons aussi un journal en ligne,informant les citoyens sur les actions et dérives de notre Communauté d’Agglomération,et bien sûr,sur les « relations » entre notre collectif et les « têtes d’affiche » de Morlaix Communauté.  smiley
        En attendant,au plaisir de lire vos remarques sur ce média citoyen qu’est Agoravox .  smiley


      • taberleroi 21 octobre 2012 01:22
        Les 10 volontés du CITOYEN

        Serment de Citoyen

        Démocrate Libre et Digne

         Les Dix Volontés

        REVOLTEZ–VOUS !

        Dans notre société, le capitalisme excessif façonne notre vie. Nous vivons ensemble dans la compétition dure d’une économie de marché orientée, truquée et non supportable.

        La solidarité entre les humains diminue chaque jour d’avantage. A peine nous avons le temps et l’énergie de regarder le pauvre et le faible. Sortir de cette spirale inhumaine est votre but et celui de tout citoyen.

         Lorsqu’ une république n’est pas mesure d’assurer le bien-être de chaque citoyen et crée les plus grandes récompenses aux politiques, aux corps intermédiaires de l’Etat et autres, c’est de la décadence des représentants du peuple qu’il s’agit et de leurs principes corrompus. C’est pourquoi il n’y a pas de séparation des pouvoirs ni la garantie des Droits de l’homme et du citoyen exprimés dans la Déclaration du même nom non respectée encore à ce jour, texte considéré fondamental dans notre pays dit de droit.


        - Assez de ces traditions politiques et religieuses divisant les citoyens pour faire oublier les problèmes de la population.

        - Assez aussi de vouloir obtenir du sang et des larmes pour le peuple et les palais dorés, des décorations, des lumières et des feux d’artifice, intempérance et la luxure pour les politiciens et tous ceux qui sont cachés comme les banquiers, les multinationales et autres, dans cette période d’austérité décrétée par eux-mêmes.

        - Assez une fois pour toutes d’obéir à ces politiciens menteurs et incapables, sans contrôle du peuple et sans vergogne, qui pratiquent l’abus de confiance, d’extorsion de cotisations et d’impôts, qui font payer les citoyens pour leur compromission, collusion, concussion, les complots, la corruption et autres, les même politiciens qui donnent des leçons de morale, civisme, économie, finances, etc., faisant du citoyen un délinquant coupable et condamné à payer toutes les catastrophes, notamment d’ordre financier, à cause de la délégation des pouvoirs qui leur a été extorquée aux citoyens par le vote, à ces politiciens employés du peuple, qui ignorent le peuple, qui deviennent les patrons du peuple, qui s’accordent privilèges sur privilèges augmentations de leurs revenus et prébendes ans aucune responsabilité.

         - Assez d’entendre que le peuple est accusé de tous les maux pour justifier la crise : non compétitif, ne travaille pas , trop d’avantages sociaux, fraudeur, toujours malade, trop d’allocations, subventions etc.

        - Assez de cette démocratie meurtrière représentée par un parti ou une coalition de circonstances qui ne représente que 20% des électeurs piégés et contrôlent les autres 80% des citoyens qui se sont abstenus ou n’ont pas voté pour ce parti au pouvoir.


        Pourquoi continuer à se soumettre aux castes et oligarchies organisant l’oligapole, la fraude fiscale dans les paradis qui eux seuls fréquentent pour y mettre l’argent volé du travail du citoyen avant de fermer les activités, à s’adapter et de faire les mêmes erreurs quand nous avons beaucoup d’autres efforts à faire pour atteindre la presque perfection ?

         Lorsque, après plus de 70 ans, les politiciens n’ont rien d’autre à proposer aux citoyens :

        « Je n’ai rien à offrir que du sang, de labeur, des larmes et de la sueur », nous devons crier s’en est assez, nous battre pour le respect de nos parents et grands parents et pour l’avenir de nos enfants ; lutter encore pour l’amélioration des acquis sociaux et non pour leur réduction ou disparition et le désir de vivre en se rendant utile en toute responsabilité, dignité et humanité.

         Non, le citoyen de toute catégorie sociale : indépendants, paysans, ouvriers, agents de maîtrise, cadres, etc., n’est pas une ressource pour le développement du capitalisme synonyme de cannibalisme, de chômage et de malheurs des familles ; il est l’auteur du développement et du progrès social et il doit en recevoir les bénéfices et non les pertes dont il est accusé à cause de la gabegie, l’incurie, le gaspillage, le gâchis de l’argent de la sueur du travail du citoyen par les politiques de tous bords, pour le payer aux riches spéculateurs qui deviennent de plus en plus riches et le citoyen de plus en plus pauvre même lorsqu’il a du travail.

         Si vous en avez assez des pratiques actuelles qui détruisent la cohésion de la famille et de la société, le bien-être et la sécurité de chacun, acceptez les dix volontés exprimées dans le Serment de Citoyen.

         

         La Démocratie, la Liberté et la Dignité personne ne doit les voler au Citoyen

        +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

        SERMENT DE CITOYEN

        DEMOCRATE LIBRE ET DIGNE

        ==========================







        Les DIX VOLONTES

         

        Considérant que :

        - La vie nous est transmise et qu’elle est une espérance vers un avenir de noblesse de pensées, de passions, d’actions et de paix, de connaissances, de tranquillité, de bien être, de prospérité en toute responsabilité de chacun et de dignité pour éradiquer l’esclavage, la prostitution et la misère .

        - Le savoir, l’éducation, la convivialité, ne sont pas innés et s’apprennent pour une vie individuelle et en communauté riche et disponible pour le plaisir de recevoir et apporter, de participer au progrès sans lequel il n’y a pas de liberté, dignité et paix.

        - Nul ne doit porter atteinte à la vie et au bien-être de tout individu pour des motifs personnels ou de société, de capital et moyens de production, spirituels ou politiques, par soumission, allégeance, idolâtrie et autres. Les besoins vitaux dus au progrès social, l’hygiène e la santé font partie de la dignité humaine.

         - La démocratie représentative, le capitalisme d’Etat et les multiples organisations politiques couvrant de privilèges les aristocrates, castes et oligarchies, n’ont pour but que de prendre en otage les citoyens et détourner leurs pouvoirs à décider par eux-mêmes, de faire les lois, d’occulter la vraie Démocratie et autres, sont les causes de la corruption des gouvernants, de l’humiliation et des malheurs du Peuple taillable et corvéable à merci.

        - Le citoyen conscient de son utilité dans la société et des aspirations au bonheur pour chacun en fonction de ses moyens et connaissances, s’engage à les respecter sans idéologie, à les promouvoir et porter assistance, à ne pas créer ou encourager tout acte pouvant atteindre le rayonnement des valeurs humanitaires contribuant à la cohésion de la famille et de la société.

         

        Moi, Citoyen maître de moi-même et de ma destinée, déclarant solennellement la Liberté et la Dignité de la personne comme étant les principales qualités d’une Démocratie directe basée sur la responsabilité de chacun, prête serment.

         1- Je jure par Clisthène, fondateur de la première démocratie, par mes aïeuls outragés et opprimés par les tyrans, despotes et dictateurs de participer à la restitution de la liberté, de la responsabilité et de la prospérité pour chacun des citoyens acteur de l’économie et non comme ressource, à la restauration du pouvoir du peuple pour changer les institutions par l’égalité citoyenne, que je remplirai, suivant mes forces et ma capacité, l’engagement sous serment que je prends.

        2- Je mettrai au rang de représentant du peuple tout citoyen candidat indépendant de tout parti politique qui, une fois élu, prendra l’engagement de respecter le présent serment, au titre de citoyen et d’élu, ne commandera pas la force publique à son service ni contre le peuple, remettra ses actions au vote citoyen pour approbation au moins une fois par an et par référendum à son initiative ou à celle des citoyens à chaque fois que nécessaire et qui ne s’immiscera pas, directement ou indirectement, dans la vie privée de chaque citoyen et de sa famille.

        3- J’utiliserai la place publique appelée « Place de la Démocratie, de la Liberté et de la Dignité humaine » qui sera aménagée et organisée par une commission indépendante, élue par les citoyens afin de permettre à la population de s’exprimer pour la proclamation de l’organisation du référendum d’initiative populaire et y déposer la demande de référendum qui tiendra d’obligation de procéder pour l’élu qui y procédera, dans un délai d’un mois , dès que le nombre de deux pour cent des votants inscrits sera atteints.

        4- Je participerai toujours à l’épanouissement de la personne et à l’amélioration de la vie en commun, je partagerai mes connaissances, je pourvoirai aux besoins de la famille sans autre contrainte que son intérêt, j’apporterai mes moyens matériels, physiques et intellectuels au service du citoyen afin que la vie de chacun en soit améliorée, et en certaines circonstances, j’accepterai l’aide de la cité à qui je serai toujours moralement redevable.

        5- Je dirigerai l’action politique toujours à l’avantage de la personne seulement, non en faveur de toute institution ou administration ; suivant mes forces et mon jugement, je m’abstiendrai de toute injustice. Je ne remettrai à personne mon pouvoir de représentation par intérêt personnel autre que la santé et l’éloignement principalement si on me le demande, ni ne prendrai l’initiative d’une pareille suggestion.

        6- J’exercerai mon pouvoir de citoyen comme dans le respect d’autrui, de la justice et de l’indépendance totale.

        7- Je ne provoquerai pas d’élection stratégique en faveur de qui que ce soit et pour quelque motif que ce soit ; je ne pratiquerai que la participation aux élections suivant les vraies considérations d’intérêt public et mon vote ne sera entaché d’aucune hypocrisie.

        8- Je respecterai la dignité de toute personne, dans quelque maison que je rentre pour l’utilité des habitants, me préservant de tout méfait volontaire et corrupteur.

        9- Je ne ferai pas étalage de l’action citoyenne pour aider les familles dans la nécessité et je tairai ce qui n’à jamais besoin d’être divulgué, observant la discrétion comme un devoir en pareil cas.

        10- Je jure à mes descendants de préserver la Démocratie, la Liberté e la Dignité humaine de toutes mes forces ; de m’opposer à toute personne et/ou formation qui viserait de spolier le Citoyen de ses droits inaliénables, imprescriptibles et sacrés .

         

        Si dans l’honneur et la dignité je remplis ce serment, jouir heureusement de la vie sera mon but.

        Si dans la déloyauté et la trahison je me parjure, mourir dans la tristesse et le tourment sera mon sort.

         

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès