Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > SOS internautes : une nouvelle association sur les FAI

SOS internautes : une nouvelle association sur les FAI

Avec près de 15 000 plaintes, Internet a été la première source de plaintes adressées en 2005 à la DGCCRF, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. Particulièrement visés l’an dernier, les FAI sont en point de mire. SOS Internautes, une nouvelle association, veut provoquer la conciliation.
SOS Internautes est une association qui cherche à fédérer les initiatives parfois puissantes mais isolées mises en place pour défendre les internautes. Elle est "créée et animée par des particuliers, tous issus d’anciennes communautés indépendantes des fournisseurs d’accès à Internet français", précisent ses créateurs. L’association compte déjà le soutien de ZoneHD (un site d’information sur le haut-débit), la Communauté du 9, le Portail des Numéricâblés / Miséricâble, Allo-Alice, la Communauté des Aliciens et Free la pétition.

Sans cibler de FAI en particulier, contrairement à certaines associations par ailleurs critiquées pour leur manque d’indépendance, SOS Internautes veut "faire face aux excès de tous nos fournisseurs d’accès à Internet" à travers une aide à la fois technique et juridique. Elle "contactera toute entité (FAI, collectivités locales...) en mesure de lui apporter des éléments de réponse", et "n’hésitera pas à rencontrer -et à maintenir le dialogue avec elles- ces personnes, afin de permettre une évolution positive de nos actions dans l’intérêt général". Elle s’est déjà attaquée aux problèmes de dégroupages tardifs de certaines communes ou d’abonnés dégroupés à qui l’on retire le dégroupage sans préavis.


Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • (---.---.152.10) 23 mars 2006 12:02

    c’est quoi un FAI ?


    • (---.---.206.205) 23 mars 2006 12:09

      Fournisseur d’Acces Internet


    • amy.usel (---.---.73.84) 29 octobre 2006 23:53

      Bonjour,

      Pas eu à me plaindre de mon abonnement free 50H de manière générale jusque là, au contraire je salue la fiabilité du système et stabilité de la connection de manière générale.

      Pas eu à me plaindre donc.. sauf, à plusieurs reprises, constaté la suspension de ma connection

      1/ avec la barrière quasi insurmontable pour obtenir réponse et réponse satisfaisante. (Chapeau bas en passant aux plus résistants et persévérants de ce parcours du combattant qui obtiennent comme lot de consolation un numéro de connection avec PBQB -plus bas que bas débit- soit 2 octets de débit au lieu des 52 réglementaires).

      2/ avec rétablissement de la connection aussi soudain et innatendu qu’elle a disparu au bout d’une dizaine de jours sans plus d’avis ou d’explication. L’effet pervers est que le décompte de la facture atteste bien que des connections ont eu lieu car en effet pas de problème avec la ligne, sauf que les pages de sites ne sont pas accessibles à cause d’un trop faible flu entrant (147 octets).

      J’en viens à suspecter free de chercher à décourager ses clients au forfait 50H de passer à l’Adsl et d’utiliser le moyen dont ils disposent dans l’extrême limite de la légalité soit de jouer avec la patience des internautes en les laissant sans connection pendant 10 jours.

      ma question est :

      Quell recours ?

      Je rappelle le parcours du combattant pour trouver un interlocuteur chez free, le dernier en date de la hotline se prénomme « nobody » et renvoit des messages vides en réponse à mes mails. En guise d’avertissement il est spécifié quelque part dans le site que si le message ne cible pas le bon interlocuteur la réponse ne suivra pas ; Ce qui semble couler de source en tout autre lieu prend ici autre connotation plus qu’ironique.

      en bref, comment réagir efficacement et prétendre obtenir réparation soit remboursement de partie du forfait non honoré par free ?

      Merci à Agoravox de permettre déjà de s’exprimer. C’est un pas vers la citoyenneté engourdi à la sortie d’un long sommeil de Cendrillon quelque peu perturbé ces derniers temps par les FAI et autres prestataires de téléphonie.


      • amy.usel (---.---.73.84) 29 octobre 2006 23:53

        Bonjour,

        Pas eu à me plaindre de mon abonnement free 50H de manière générale jusque là, au contraire je salue la fiabilité du système et stabilité de la connection de manière générale.

        Pas eu à me plaindre donc.. sauf, à plusieurs reprises, constaté la suspension de ma connection

        1/ avec la barrière quasi insurmontable pour obtenir réponse et réponse satisfaisante. (Chapeau bas en passant aux plus résistants et persévérants de ce parcours du combattant qui obtiennent comme lot de consolation un numéro de connection avec PBQB -plus bas que bas débit- soit 2 octets de débit au lieu des 52 réglementaires).

        2/ avec rétablissement de la connection aussi soudain et innatendu qu’elle a disparu au bout d’une dizaine de jours sans plus d’avis ou d’explication. L’effet pervers est que le décompte de la facture atteste bien que des connections ont eu lieu car en effet pas de problème avec la ligne, sauf que les pages de sites ne sont pas accessibles à cause d’un trop faible flu entrant (147 octets).

        J’en viens à suspecter free de chercher à décourager ses clients au forfait 50H de passer à l’Adsl et d’utiliser le moyen dont ils disposent dans l’extrême limite de la légalité soit de jouer avec la patience des internautes en les laissant sans connection pendant 10 jours.

        ma question est :

        Quell recours ?

        Je rappelle le parcours du combattant pour trouver un interlocuteur chez free, le dernier en date de la hotline se prénomme « nobody » et renvoit des messages vides en réponse à mes mails. En guise d’avertissement il est spécifié quelque part dans le site que si le message ne cible pas le bon interlocuteur la réponse ne suivra pas ; Ce qui semble couler de source en tout autre lieu prend ici autre connotation plus qu’ironique.

        en bref, comment réagir efficacement et prétendre obtenir réparation soit remboursement de partie du forfait non honoré par free ?

        Merci à Agoravox de permettre déjà de s’exprimer. C’est un pas vers la citoyenneté engourdi à la sortie d’un long sommeil de Cendrillon quelque peu perturbé ces derniers temps par les FAI et autres prestataires de téléphonie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès