Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Tsonga, un vrai Français empreint de valeurs civiques

Tsonga, un vrai Français empreint de valeurs civiques

Fan de tennis, je m’étais levé tôt, fait inhabituel chez moi pour un dimanche matin, et ce n’était pas pour gagner plus comme le conseillait notre cher président, grand ami d’un ex-habitant de Gstaadt. Dimanche matin, j’ai vibré lors du match Djokovic-Tsonga, espérant la victoire du jeune Français, nouvelle pépite que la FFT s’enorgueillissait d’avoir gardé contre les appétits du Team Lagardère - autre grand ami de Vous-Savez-Qui.

Je viens d’apprendre, sans grande surprise tant c’est devenu habituel, mais avec une désolation mêlée d’une amertume qui ne fait que débuter, que Jo Wilfried Tsonga prépare derechef son installation en Suisse : cette annonce, confirmée à Roland-Garros, n’est que le dernier avatar de la fuite des « cerveaux » sportifs ou artistiques.

La décision était-elle déjà prise avant de rentrer sur le court, l’esprit étoilé par la perspective du chèque minimal de 640 000 $ qu’il allait encaisser quelques heures plus tard ?

On nous vantait, il y a encore quelques heures, sa capacité à digérer la pression de l’événement, considérable reconnaissons-le, et la fidèle solidité d’un jeune homme imprégné d’un bon sens quasi-campagnard, plus « rillettes que paillettes » pour reprendre les commentaires de ses proches.

Encore un peu, et si ce n’est la taille du bonhomme, j’aurais visualisé une incarnation de Sam Gamegie, le valeureux hobbit jardinier du Seigneur des anneaux, parti défier les puissances du mal aux antipodes, et revenu, heureux, finir ses jours dans son village natal.

En matière tennistique, la réussite obtenue aux antipodes est très loin d’être synonyme de conscience nationale et, pour la plupart de ces joueurs expatriés, les rillettes du Mans n’ont aucune saveur, leurs papilles n’étant excitées que par les odeurs du chocolat ou du fromage helvètes.

En continuant dans le registre sarthois, je me demande ce que pensent les divers habitants de ce petit département de la défection du dernier poulain local ?

Par opposition, le civisme d’un immense nom du tennis français, dernier vainqueur d’un tournoi du Grand Chelem, et à qui la nouvelle starlette du tennis français fut bien trop rapidement comparée, n’en a que plus de résonance morale, a fortiori eu égard à son combat au sein d’un organisme social, spécialité alimentaire française aux implications autrement plus généreuses.

La solidité mentale du récent finaliste de l’Open d’Australie est ainsi surtout financière et il semble encore mieux gérer son compte en banque en « bon père de famille », qu’il n’a géré cette finale.

Le comble dans cette histoire est que la convocation dans l’équipe de la coupe Davis, dirigée par un autre exemple du civisme fiscal, remplit de fierté la nouvelle coqueluche gauloise : je respecte plus une joueuse comme Marion Bartoli, qui assume jusqu’au bout son individualisme, que l’hypocrisie dont font preuve les Forget, Gasquet ou autres Tsonga.

J’en viens a posteriori à bénir la victoire de Djokovic et, a priori, à soutenir la Roumanie, eux qui ne doivent rien à la Fédération, et donc à l’Etat français.
Nous n’avons vraiment pas les mêmes valeurs.


Moyenne des avis sur cet article :  3.97/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Marie 30 janvier 2008 13:17

    Article intéressant, juste une rectification : Djokovic est serbe et non pas roumain.


    • Gilles VADASZ 30 janvier 2008 18:14

      Je sais Marie smiley

      je faisais allusion au futur match france-roumanie de coupe davis


    • TALL 30 janvier 2008 14:02

      Mesquinerie schtroumpf-moralistique d’un fan déçu.

      Le monde est ma patrie.


      • vivelecentre 30 janvier 2008 14:43

        faudrait savoir !

        Il s’agit de prendre tout ce qu l’on peut aux gens qui réussisent financierement et ne pas s’etonner quand ils fuient le pays ou créer les conditions pour garder dans le pays le gens avec leurs comptes en banque bien garnis ....


        • Samano Samano 30 janvier 2008 15:44

          Mais qu’est-ce donc un faux français ?

          La couleur de sa peau serait-elle un problème ?


          • Gilles VADASZ 30 janvier 2008 18:05

            sa couleur ne me pose aucun problème sinon je n’aurais pas mis en evidence un autre tenissman metis


          • etienne 30 janvier 2008 16:32

            ... Ha là là quel week end j’ai passé c’était vraiment super ! Tsonga, que dire de plus ; c’était magnifique son tournoi ! J’ai vibré avec lui surtout quand il a gagné le 1er set !!! C’était magique ! Une nouvelle idole est née ! C’est incroyable ! DEpuis ce match, je recherche tout le temps des infos sur lui et je découvre que je ne suis pas le seul ! Des millions de gens ont regardé le match et ces millions de gens doivent être fans de lui dorénavant :)

            Seul bémol de cette " Tsongamania " : Les gens comme toi ... C’est triste à voir, c’est désolant et ça arriverait presque à m’enlever le sourire ! Des gens qui interprètent tout à leur sauce tel un gros hamburger américain qui ne ressemble plus à rien au final, comme ton article d’ailleurs 0.O’

            Tout le monde est à fond derrière lui ! Et toi tu parles comme si tu parlais pour toute la france ! Il faut peut être arrêter le pessimissme et arrêter de tout voir négatif ! Souris un peu quoi  ! Tu dois représenter 0.001 % de la pop qui n’aime pas tsonga ou ce qu’il a fait ! Arrête un peu de dire : je suis content que djokovic ait gagné, j’ai l’impression d’entendre un bébé ! comme :

             " OUe lui je l’aime pas alors allez l’autre ! Oueee l’autre a gagné je suis content car j’aimais pas l’autre "

            Pfffff, R-I-D-I-C-U-L-E !


            • Gilles VADASZ 30 janvier 2008 18:13

              Je ne parle pas comme étant toute la France : je pousse un coup de gueule personnel ;

              concernant ce pessimisme que tu me prêtes, il ne faut pas confondre pessimisme et lucidité .

              malheureusement l’angélisme passionnel et béat est exactement ce qui correspond à l’expression "panem et circenses"

              le télespectateur est devant son arène virtuelle, et pendant ce temps quelques gladiateurs s’entretuent avec des balles de tennis mais nourrissent leurs comptes en banques.

              j’ai esperé un moment que tsonga soit moins cynique ...et j’ai fait une triste erreur


            • Achéron 11 février 2008 12:24

              Heuuu... personnellement, moi, j’en ai rien à cirer de Tsonga... ce qui me fait de facto un point commun avec l’auteur de l’article. Nous sommes donc au moins 2... Je me sens moins seul tout d’un coup !

              Maintenant, je ne vois pas en quoi le fait de dénoncer le manque de civisme de certains, touchés par la grâce de Madame Fortune, est une injure au monde du tennis... Pardon ? C’est de l’info People ?? Aah ! Mais ça, par les temps qui courrent, va falloir s’y habituer ma bonne dame... vu l’exemple qui nous vient d’en haut.


            • Fergus fergus 30 janvier 2008 17:02

              C’est malheureusement officiel : Tsonga va rejoindre la cohorte des tennismen cupides et égocentriques, ces Forget, Mauresmo, Gasquet et quelques autres douteux personnages, soucieux de se soustraire à leurs devoirs de solidarité, via l’impôt, envers les classes populaires et les démunis de notre pays. Cela m’inspire du dégoût. Et cela d’autant plus que ces sportifs ont largement bénéficié des infrastructures de notre pays pour accéder au plus haut niveau.

              Tsonga, pour en revenir à lui, doit certes son talent à son père et à sa mère, mais aussi et surtout à l’Etat français qui a, durant de longues années par le biais de la Fédération, mis à sa disposition des structures techniques, des entraîneurs, des médecins, des kinés, et de coûteuses prises en charge financières de ses déplacements et séjours (sans compter l’argent de poche), investissements sans lesquels ce jeune homme ne serait certainement pas à son niveau actuel. On peut à la rigueur comprendre qu’un sportif chevronné se montre ingrat après quelques années de carrière, mais certainement pas un minot qui est très loin d’avoir payé la dette qu’il a contractée envers son pays !

              Dommage pour Tsonga, je trouvais ce jeune homme plutôt sympathique. Je n’éprouve plus qu’un profond mépris pour lui.


              • Yohan Yohan 30 janvier 2008 18:30

                Si vous étiez à sa place, vous finiriez pas faire comme lui. Des imprécateurs, voilà ce que deviennent les français. Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent. Voyez Noah, il devait se faire la malle si Sarko était élu. Ce n’était pas promesse impossible à tenir pour un monsieur qui passe le plus clair de son temps à l’étranger. Mais il est vrai que son fan club est surtout en France, donc il reste... Champion du monde du Ya qu’à, faut Pas, voilà ce que nous sommes devenus.

                Foutez la paix au jeune Tsonga, personne n’a de leçon a lui administrer, d’autant que son parcours n’a pas été des plus faciles. Le gars n’est d’ailleurs pas plus vorace que les autres sportifs, tout simplement lucide et prévoyant. 


                • borneo 30 janvier 2008 19:00

                  Tsonga fut pris en charge pour sa formation par la fédé aux frais donc des licenciés et des contribuables

                  Le garçon a peut-être des fréres et soeurs qui poursuivent encore des études gratuites, éventuellement assorties de bourse, au frais bien évidemment aussi du contribuable français !

                  La déroute morale de nos "élites", sportives, artistiques annonce bien d’autres défaites

                   


                  • Fred 31 janvier 2008 13:58

                    Il a peut être aussi des parents qui paient des impôts ?


                  • etienne 30 janvier 2008 19:44

                     

                    LAISSEZ LE TRANQUILLE !!! Vous n’avez que ça à faire , c’est pitoyable !!!

                    Vous me dégoûtez , toujours là à rester le cul sur son siège et à se croire philosophe et de parler de qq’un comme si vous le connaissiez et que vous saviez tout de lui et surtout le critiquer, vous êtes vous déjà regarder ?

                    arpès tout je suis comme 98 % des français je m’en fous qu’il aille quelques jours en suisse ou je sais pas quoi

                    Bon sang, c’est pas vrai, ça vous êtes pitoyables, c’est triste à dire ...

                    Vous ne savez pas tout ce qu’il a vécu et vous là ça y est il va en suisse et on ne le connait plus, faut arrêter il fait ce qu’il veut et ce qui lui semble bon ... BANDE DE NULS !!!!

                    On n’a pas besoin de gens comme vous ... tsonga encore moins, allez continuez à dire n’importe quoi quand il gagnera les tournois et que toute la france sera derrière vous restez dans votre coin ... Il est génial et a un super charisme ....

                    Sur ce, je vous laisse, mais réfléchissez un peu en fait cet article c’est juste car vous ne saviez pas quoi faire et que vous vous êtes dit :

                    Tiens, je vais dire n’importe quoi aujourd’hui ...


                    • Gilles VADASZ 30 janvier 2008 21:11

                      le cite :

                      "Vous me dégoûtez , toujours là à rester le cul sur son siège"

                      qu’ils restent sur leur siège un dimanche matin ou qu’ils regardent le match devant un televiseur sur un etal de boucherie -comme je l’ai constaté le reste de ma matinée- , ceux sont eux qui font vivre par leur intérêt ce sport

                      "Vous ne savez pas tout ce qu’il a vécu "

                      les maçons qui bossent toute la journée dehors et qui sont usés à 45 ans ont la vie bien plus facile, il est vrai

                      "On n’a pas besoin de gens comme vous ... tsonga encore moins,"

                      Il a eu besoin de gens ordinaires pour l’aider a ne pas sombrer....et comme dit borneo de celle de la federation, qu’il lui a apporte une force collective :

                      lui vient d’agir de façon totalement individualiste

                      "Sur ce, je vous laisse, mais réfléchissez un peu en fait cet article c’est juste car vous ne saviez pas quoi faire et que vous vous êtes dit :

                      Tiens, je vais dire n’importe quoi aujourd’hui ..."

                      lol j’adore cette capacité dialectique


                    • Grigou 30 janvier 2008 22:08

                      J’ai également beaucoup vibré grâce à Tsonga durant cet open australien, grâce à sa capacité à produire du beau jeu et faire le spectacle... Mais je rejoins également g. sur ce point : moi aussi, ça m’énerve de voir ce gamin, sitôt son splendide tournoi terminé, filer en Suisse pour protéger ses milliers d’euros. Surtout ne pas en redistribuer, même un petit peu ! Alors qu’il en a largement profité comme l’on signalé quelques uns.

                      En lisant certaines réactions, j’ai l’mpression qu’on a même plus le droit de râler, bon sang. C’est une chose de savoir apprécier ses talents de joueur de tennis et une autre de savoir dénoncer ce genre de comportement individualiste... Cette dernière me semble être la plus importante.


                      • noumacat 30 janvier 2008 23:35

                        Incroyable les valeurs de nos co-citoyens.

                        Les plus grands sportifs français sont reçus comme des princes par nos représentants (donc avec notre blé) alors qu’ils se tirent en Suisse faire l’économie de payer leurs impots en France.

                        N’oublions pas que Fillon a dit que la France était en faillitte, que les franchises médicales ont été créées, que les heures sups des fonctionnaires aussi essentiels que ceux de la police ou de la santé ne pourront pas être payées, etc... Bref sarko dit qu’il n’a plus d’argent dans les caisses de l’Etat !

                        Le pigeon qui se fait avoir et semblerait-on aime parfois cela (puisque certains trouvent normal ce qui n’est rien d’autre qu’une évasion fiscale, mais sans fraude c’est vrai) paye ses impôts honnetement et doit se serrer la ceinture tandis que certains vivent dans l’oppulence et représentent à tort les Français.

                        Heureusement que tous les sportifs et les artistes ne se comportent pas de la sorte.

                        Forget et son équipe ne meritent pas que la France mette ses infrastructures et les moyens y afférents à leur disposition puisque ces gars ne sont pas honnêtes.

                         

                         

                         

                         


                        • Fred 31 janvier 2008 13:45

                          Une chose qui me fait rire chez les français est l’habilité qu’ils ont de critiquer chez les autres ce qu’ils font surement. Tsonga veut partir en Suisse pour payer moins d’impôt et alors vous aimez payer des impôts vous ? Je suis sur que n’importe qui sur ce forum dès qu’il a l’opportunité de déduire quelque chose de ses impôts il le fait sans penser à la société ou aux autres. C’est vraiment la mentalité française à toujours essayer de prendre quelque chose chez l’autre comme si nous avions contribué quelque part à son succès.


                          • Christoff_M Christoff_M 3 février 2008 01:03

                             l’habilité ??? vous etes sur que vous parlez de français...


                          • Christoff_M Christoff_M 31 janvier 2008 16:59

                             ceci illustre cela les gens qui sont censé nous représenter arriver à un haut niveau grace à des structures française ont vite fait de prendre la poudre d’escampette lorsqu’il s’agit de payer des impots....

                            on parlait de la fuite des cerveaux et des capitaux !! ici nous avons la fuite du talent et de l’argent associé au talents.... ceci explique peut etre un petit problème dans le budget français !!

                            et si il existait une vraie volonté européenne pourquoi ces différences de fiscalisation sciemment maintenues et pas remises en cause par Bruxelles !!


                            • etienne 31 janvier 2008 20:22

                              Tu me fais le coup du contre exemple avec le maçon malheureusment, je te rappelle que tsonga a eu des limbagos, hernies discales et autres problèmes de dos ...Alors ne fais pas la larme à l’oeil en disant pauvre maçon  !!!

                              Tout ça pour une histoire d’argent, il part en suisse quelques temps, il fait ce qu’il veut , tout de suite tu l’interprètes n’importe comment ... Faut peut être réfléchir à ce qu’on dit avant d’écrire ... mais à mon avis, ce n’est pas ton point fort ...

                              ps : je ne vois pas en + où est l’intérêt d’écrire un article pour se plaindre de cette manière ! Tu ne dois pas avoir beaucoup d’" idoles " ou de stars que tu admires vu comment pour CA tu en fais un crime contre l’humanité !!!

                              Enfin bon ...


                              • autrement 1er février 2008 13:02

                                Décidément, Etienne dit n’importe quoi aujourd’hui... Mais, bon, il nous avait prévenu.


                              • etienne 1er février 2008 13:42

                                Oui, je vous avais prévenu que votre réflexion d’esprit était un peu " limité " ! O.o’’

                                regardez moi ça si c’est pas beau la solidarité entre rédacteurs, il y en a pas un pour rattraper l’autre !!! ^^

                                A bientôt pour vos nouvelles âneries , je suis impatient !!!! Ca devrait pas trop tarder à mon avis !!!


                                • etienne 1er février 2008 13:54

                                  Ceci devrait vous clouer le bec ... Non, n’essayez pas de vous justifier je ne vous en voudrais pas ... Vous vous en remettrez ... Bonne lecture

                                  (une des nombreuses interviews de Jo-wilfried tsonga )

                                  " Non, je n’ai pas été élevé avec ça en tête. J’ai un rapport à l’argent très simple. Quand mes parents ont démarré dans la vie, ils n’avaient pas beaucoup d’argent. Ils ont toujours beaucoup travaillé, fait pas mal de sacrifices pour nous élever, et les choses ne sont jamais venues facilement. Je crois que je suis assez solide pour ne pas perdre le sens des réalités. Pour moi, le bonheur, ça ne s’achète pas. La plupart des gens que je côtoie sont très heureux sans rouler sur des millions d’euros. Ce n’est vraiment pas une chose à laquelle j’attache de l’importance. Ça me permettra d’avoir un peu plus de confort, de pouvoir aider ma famille en Afrique, d’aider mes parents parce qu’ils ont sacrifié beaucoup de choses pour moi et de cela, je leur en suis reconnaissant. "

                                  Alors, s’il vous plaît fermez vos grandes gueules ( désolé pour l’expression ce n’est pas dans le sens vulgaire ... ) Sur cet article que vous avez écrit, vous ne savez rien de votre sujet !

                                  j’espère que le message passera ... Alors vos petits énervement de gosses ...

                                   


                                  • parousnik 2 février 2008 17:35

                                     L’argent n’est pas la raison ... mais le prétexte. Le problème est ailleurs sinon tous les gens "argentés" immigreraient... Pourquoi pas la Belgique ou les Bahamas ? N’est ce pas plutôt les traitements particuliers qu’offrent certaines cliniques suisse, qui attirent ?...


                                    • Marcusgarvey 2 février 2008 22:28

                                      Les vrais Français..il n’en reste qu’a Quebec et dans quelques recoins du Canada....mon vieil ami !

                                      Nous sommes tous des faux Français....


                                      • korkma sonmez ANTI—PKK 3 février 2008 12:26

                                        PRESSION DIASPORA OU COURSE AU MUNICIPAL,

                                         

                                        A la demande d’ultranationalistes arméniens, Monsieur Jean Paul Bret, maire socialiste et tête de liste de la gauche à Villeurbanne, a obtenu d’une candidate d’origine turque qu’elle se retire de la liste électorale présentée par les Verts.

                                         

                                        Soumise à de fortes pressions, ladite candidate a été sommée dans un premier temps de prendre publiquement position sur les tragiques événements survenus sous l’Empire ottoman en 1915. Sous la contrainte, elle s’exécuta. Cela ne suffit pas ! Monsieur Bret exigea ensuite de la candidate qu’elle confirme sa position devant... un militant arménien ! Cette comparution humiliante, digne d’un interrogatoire stalinien, eut bien lieu ! Mais loin de s’en satisfaire, M. Bret et ses conseillers arméniens imposèrent à la candidate une nouvelle épreuve : aller se prosterner devant le monument arménien de la commune !

                                         

                                        Las ! Humiliée, présumée coupable du fait de ses origines et constamment obligée de se justifier sur des événements survenus il y a plus de 90 ans, la candidate turque finit par jeter l’éponge.

                                         

                                        Nous condamnons avec force la stigmatisation ouvertement raciste dont a été victime cette candidate et dénonçons la politique communautariste dont M. Bret se fait dangereusement l’artisan à Villeurbanne. Dresser les communautés les unes contre les autres et instrumentaliser des tragédies historiques à des fins électorales sont des méthodes indignes d’un démocrate !

                                         

                                        La scandaleuse attitude de Jean-Paul Bret, qui a cédé aux plus radicaux des groupes extrémistes arméniens, est une humiliation pour toute la gauche, tous les républicains, et tous les humanistes, que le collectif CIViC appelle à réagir contre cette dérive turcophobe.

                                         

                                        Paris, le 1er février 2008

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès