Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Un Squale à l’Elysée

Un Squale à l’Elysée

La technologie aidant, notre vie privée se réduit comme peau de chagrin, et aujourd’hui, personne n’est à l’abri de l’espionnage : comment s’étonner dès lors que les services de l’état s’en privent.

En 2012, On est très loin des pigeons caméra, du rouge à lèvre pistolet, des chaussures à semelle amovible, et autres parapluies bulgares, car grâce aux nouvelles technologies, d’énormes progrès ont été réalisés, pouvant mettre à mal nos libertés et notre vie privée. lien

Aujourd’hui, un satellite peut voir une aiguille dans une meule de foin, un micro peut capter à plusieurs dizaines de mètres de distance, même à travers un épais mur, une conversation intime, et grâce aux mobiles, et autres i-phone, le moindre de nos déplacements peut être observé.

Avec un micro mural, vous pouvez écouter discrètement une conversation qui se tient dans une pièce voisine, même à travers 20 cm de béton, (lien) et dans votre entreprise, il est possible à votre patron d’espionner clandestinement tout ce que vous faites sur l’ordinateur de votre bureau, s’il s’est muni auparavant d’un logiciel espion. lien

Mais l’espionnage n’est pas le seul apanage des dirigeants de tout poil puisqu’aujourd’hui le consommateur peut s’équiper pour quelques euros d’un stylo, d’une montre, d’une clef USB et de divers gadgets miniatures capables d’enregistrer, de filmer une conversation censée rester intime (lien) mais aussi, dans l’autre sens, de détecteur de micros (lien) voire de détecteur (lien) et suppresseur de logiciel espions. lien

Et puis avec google earth, n’importe qui peut se rapprocher du sol, jusqu’à reconnaitre quelqu’un comme on peut le juger sur ce lien.

Voici venu aussi le temps des « insectes artificiels », comme cette libellule, appelée DelFly, de 3 petits grammes, qui filme, enregistre tout ce qu’elle survole, très discrètement. vidéo

Mais c’est dans le secret des appareils d’état que l’espionnage bat actuellement son plein, puisqu’on découvre que le chef de l’état, après avoir promis d’en finir avec les manœuvres douteuses des RG (renseignements généraux) et autre DST, à peine élu, a crée le 28 juin 2008, la DCRI (direction centrale du renseignement intérieur) en faisant fusionner les deux organismes précédents, laquelle DCRI devait signer la fin de la police politique. lien

Il met à la tête de ce FBI à la française, un vieil ami de 10 ans, ancien policier des RG, devenu préfet, Bernard Squarcini, surnommé « le Squale  » qui se définit ainsi « celui qui sait tout, et qui veut tout savoir  », à la tête d’une troupe de plus de 3600 personnes, lequel va investiguer toujours plus, s’intéressant à tout ce qui pourrait faire de l’ombre au chef de l’état. lien

Or on se souvient que «  Médiapart » avait découvert être la victime d’espionnage policier, diligenté par l’Elysée, ce qui avait provoqué une plainte de Claude Guéant, le nouveau ministre de l’Intérieur, plainte qu’il avait retiré quelques temps après. lien

Depuis, l’affaire continue de faire des vagues, puisque ce qu’on appelle aujourd’hui l’affaire des fadettes, a provoqué la mise en examen de Philippe Courroye, ce magistrat surnommé aimablement par ses confrères « courroie de transmission », suite aux rapports qu’il pourrait entretenir avec le chef de l’Etat. lien

On se souvient de la déclaration récente de Claude Guéant qui affirmait que Nicolas Sarközy n’était « concerné par aucune de ces affaires », alors que Patrick Nieto, de l’IGS (inspection générale des services) avait confirmé que « Monsieur Courroye demandait très précisément les fadettes (facturation détaillées de téléphone) concernant Jacques Follorou et Gérard Davet  » ces deux journalistes du Monde qui avait publié un article sur la perquisition menée chez Liliane Bettencourt.

On soupçonne Courroye d’avoir tout fait pour freiner les affaires Karachi, et autres Bettencourt, ce qui aurait pu mettre en difficulté le Chef de l’Etat lui-même, puisque ce dernier est suspecté d’avoir organisé le financement de la campagne d’Edouard Balladur, avec l’aide d’un autre Nicolas, Bazire, pour ne pas le nommer.

Comme l’avait écrit dans son livre Ghislaine Ottenheimer, (les deux Nicolas, la machine Balladur-éditions plon) Bazire et Sarközy sont les deux gamins les plus puissants de France, qui a 37 ans et 39 ans, contrôlent les principaux leviers de commande (Matignon, Budget, communication, nomination) et vont être les artisans de la campagne malheureuse présidentielle de Balladur. lien

A la lumière d’un article paru dans « médiapart », Yves Bertrand, l’ancien patron des RG, balance à tout va, et révèle l’existence depuis 1995 d’un système d’écoutes téléphoniques, diligentées par les services du premier ministre, sans le moindre contrôle de la CNCIS (commission nationale des interceptions de sécurité). lien

Et puis, récemment, Christophe Labbé, Olivia Recasens et Didier Hassoux, trois journalistes respectivement du «  Point » et du « Canard Enchaîné  » ont publié « l’espion du président » (édition Robert Laffont), s’intéressant de très près à Bernard Squarcini, en investiguant au cœur de la DCRI, rencontrant même des gens à l’intérieur de cette organisation, afin de vérifier la promesse sarkoziste d’en finir avec la police politique.

Obligés d’utiliser à leur tour des méthodes d’espions, dans un vrai climat de paranoïa, interviewant un magistrat dans une pièce saturée par une musique assourdissante, pour échapper aux écoutes, et protéger leurs sources, ces trois journalistes ont mené une enquête plus que fructueuse. vidéo

Ils ont découvert, entre autres, que sur une clé USB, circulait entre certains policiers du DCRI, les écoutes de Dominique Strauss Khan, bien avant que n’éclate l’affaire du Sofitel.

Ils ont dévoilé le côté trouble de Squarcini, ses relations dans les milieux marseillais, sa fréquentation des cercles de jeux, et qui se considère comme le capitaine d’un navire qui accepte sans la moindre objection les ordres de l’armateur qu’est le Chef de l’Etat. lien

Claude Guéant, toujours dans le déni, tente d’éteindre l’incendie. vidéo

Les 3 journalistes n’ont pourtant pas mis dans le même sac les 3600 hommes et leur chef, affirmant que la grande majorité de ces agents un peu spéciaux ont le sens de l’intérêt général, le sens de l’Etat, aimant leur travail, se refusant à accepter les dérives dues à l’instrumentalisation de la DCRI par Squarcini pour le compte de l’Elysée. lien

La plainte que Squarcini annonce vouloir déposer n’inquiète pas les auteurs qui affirment avoir toutes les preuves de ce qu’ils ont publié. lien

L’espionnage ne concerne pas que les personnalités dans l’opposition aujourd’hui, mais aussi les militants, et les syndicalistes comme l’explique l’avocate Marie-Laure Dufresne-Castet, dénonçant, entre autres, l’augmentation des lois policières depuis 10 ans. vidéo

Le plus grave, c’est que cette institution travaille sans le moindre contrôle juridique : les magistrats, pas plus que les journalistes, contrairement au FBI, n’y ont pas le droit d’enquêter.

On se souvient de la carrière d’Edgar Hoover, qui a dirigé pendant près de 40 ans, et d’une main de fer, le FBI, sauf que les « Attorney Generals » exerçaient un contrôle sur son activité, et que finalement, au moment du Watergate, une commission d’enquête, et une loi sur le droit à l’information permettra de constater que les fiches de renseignements du FBI étaient truffées d’erreur, et d’approximations, concluant : « on ruina des carrières, on brisa des amitiés, on souilla des réputations, on poussa à la faillite des entreprises, et dans certains cas, on mit des vies humaines en danger  ». lien

Mais revenons à l’espionnage Elyséen.

Ce n’est pas une nouveauté comme le rappelle Antoine Perraud, dans un article qui vient de paraître dans « Médiapart  », nous remettant en mémoire l’affaire Ben Barka, dans laquelle le chef de l’Etat, un certain De Gaulle n’est pas sorti grandi, pas plus que Georges Pompidou.

C’était l’époque où Maurice Papon eut du sang sur les mains, lors de la tuerie du métro Charonne, et ni Marcellin, ni Frey, ni Poniatowski, ou Grimaux n’avaient rien à lui envier.

Ils ont pourtant toujours été les uns comme les autres dans le déni d’une police parallèle, Roger Frey affirmant sans rougir : «  j’affirme solennellement-une fois pour toutes- qu’il n’y a pas de police parallèle, et qu’il faut que cessent ces calomnies odieuses, ces racontars déshonorants, ces histoires de barbouzes qui n’ont plus le mérite d’être drôle  ».

Aujourd’hui, les affaires portent d’autres noms : Pérol, Tapie, Gaubert, Hortefeux, Woerth, Lagarde, Courroye, Takieddine, Péchenard, Squarcini, et comme le dit le journaliste de « Médiapart  », cette fois-ci, le Chef de l’Etat est bel et bien impliqué.  lien

L’élection de 2012 portera-t-elle un coup fatal à cette police secrète ?

En tout cas, François Hollande, lors de son discours du 22 janvier 2012 a promis qu’il voulait en finir avec « l’utilisation de la police à des fins politiques  ». lien

Arrivera-t-il à ses fins ?

Nous aurons la réponse après le 6 mai 2012, mais comme dit mon vieil ami africain : «  la plupart des gens préfèrent vivre avec de vieux problèmes, qu’avec de nouvelles solutions  ».

L’image illustrant l’article provient de « facetieusehistoiredumonde.blogspot.com »

Merci à Corinne Py pour son aide efficace.

Olivier Cabanel

Articles anciens

J’ai fait ça en douce

Allo, j’écoute

Vers un dénouement du Karachigate

Les dessous sales du Karachigate

Le maillon faible du Karachi-gate


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

126 réactions à cet article    


  • oncle archibald 25 janvier 2012 08:29

    Cher Olivier je rapproche ces deux phrases extraites de votre contribution.

    Au début de votre article :
    " on découvre que le chef de l’état, après avoir promis d’en finir avec les manœuvres douteuses des RG« 

    Et, plus bas ; 

     »François Hollande, lors de son discours du 22 janvier 2012 à promis qu’il voulait en finir avec « l’utilisation de la police à des fins politiques  » 

    Ceci permet de comparer les promesses électorales, qui n’engagent que ceux qui y croient, et la réalité de la politique ... 

    Dans tous les exemples que vous citez il me semble y avoir une omission de taille ... Ce cher François Mitterand, n’aurait-il pas lui aussi, un petit peu utilisé les RG et autres services de la barbouserie française pour savoir quelles étaient les sources des journalistes susceptibles de lui nuire politiquement ??

    Olivier, je connais votre vieux réflexe d’écolo bon teint (bien rose), mais je vous le répète, le tri sélectif n’a pas lieu d’être quand il s’agit d’ordures politiques .. Tous les politiques sans exception jusqu’à ce jour ont utilisé les « services » pour savoir à quelle sauce certains voulaient les manger .. C’est aussi vieux que le monde et ça ne s’arretera pas avec François Hollande. Vous auriez pu vous économiser ce billet d’humeur. On va finir par croire que vous n’êtes pas objectif (euphémisme) !...


    • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2012 08:38

      cher oncle

      ne croyez pas que je fasse une fixation sur hollande !
      si d’autres candidats font des déclarations dans ce sens, soyez sur que je les évoquerais.
      si vous avez une idée ?
      au sujet de Mitterrand, si vous m’aviez bien lu, vous auriez découvert que la liste des affaires nommées en fin d’article n’épargne personne.
      y compris tonton.
      ne craignez rien sur mon objectivité, ou en tout cas ma sincérité.
       smiley

    • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2012 10:21

      de la hauteur

      je crois que rien n’est irrémédiable
      un fbi à la française, pourquoi pas, mais avec une autorité de tutelle qui contrôle ce qui s’y fait, (c’est ce qui se passe aux USA) afin d’empecher qu’un président quel qu’il soit, ne puisse se servir de cet outil pour lui, et pour descendre ses ennemis politiques comme il le fait aujourd’hui.
      hollande s’est déjà déclaré sur ce sujet, et j’espère que tous les autres candidats le feront aussi.
      ensuite, c’est à nous de faire appliquer les engagements pris par les uns et les autres.
      merci de ton commentaire

    • Dzan 25 janvier 2012 15:10

      Il n’y a pas que la SG, il y a aussi le CA


    • appoline appoline 25 janvier 2012 19:05

      J’aimerais voir la tête de ma conseillère au moment de ma réponse.


    • gaijin gaijin 25 janvier 2012 09:30

      l’espionite est une maladie grave mais l’espionite secrète de l’état n’est pas la plus dangereuse.
      le véritable danger vient de l’espionite ordinaire qui se banalise
      nos cartes de paiements permettent aux magasins de suivre notre consommation
      nos téléphones et connections internet de savoir ou nous sommes et ce que nous disons
      les futurs radars « a section » de savoir ou nous allons (puisque toutes les voitures seront suivies et pas uniquement celles en infraction )
      et la progressivité des choses nous habitue a trouver cela normal ...
      après avoir installé chez nous la machine qui nous dit quoi penser nous installons celles qui vont permettre de nous contrôler ......
      la dernière étape sera franchie avec des puces gps sous cutanées

      vous pensez que vous allez résister ?
      qu’on ne pourra pas nous l’imposer ?
      mais on ne nous l’imposera pas .....on nous le vendra
      au nom de notre santé ( on pourra suivre nos constantes en temps réel et expédier les secours en un temps record )
      au nom de notre sécurité ( idéal pour freiner la délinquance )
      au nom de la sécurité de nos enfants ( on pourra les suivre partout en temps réel )
      au nom de notre confort ( plus besoin d’ouvrir la porte de la voiture elle s’ouvre toute seule )

      vous connaissez la différence entre démocratie et dictature ?
      dans une dictature il faut contrôler les actes de tout le monde dans une démocratie il suffit de contrôler la pensée de la majorité

      bonjour chez vous


      • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2012 10:25

        gaijin

        c’est pour toutes ces raisons qu’il faut une autorité de surveillance capable d’empêcher tous ces organismes qui veulent s’immiscer dans nos vies privées.
        aux USA, je crois que c’est le cas, pour le FBI, 
        ce n’est donc pas impossible.
        car si l’on peut juger normal qu’un état enquête sur les risques terroristes (par exemple) que pourrait courir la république, on ne peut pas tout autant lui laisser une totale liberté, comme c’est le cas aujourd’hui, et permettre à un président de s’en servir pour surveiller ses concurrents, des députés, des syndicalistes, etc etc
        merci de ton commentaire

      • Yvance77 25 janvier 2012 17:01

        Salut,

        Gaijin a parfaitement raison et je vais agrémenter son commentaire d’une situatio vécue par mes soins il y a peu.

        Victime d’une situation ventilatoire déficiente, je suis sous appareillage respiratoire depuis début décembre. C’est pas le pied, mais c’est ça ou prendre le risque d’y passer tout simplement.

        L’appareil est équipé d’une clé USB donnant les résultats au bon docteur. Mais la sécurité sociale se réserve le droit d’obtenir mes données (ce qui ne me gène point). Mais l’on vous avertit que si vous êtes tête en l’air on vous le fera payer est cher, car cela coûte et pas qu’un peu.

        Tout de suite, je fus donc au courant de ce mouchard. Et, ce n’est pas de soigner qui trotte dans la tête, c’est de comment débusquer les : ceux-qui-oublient-leur-masque-la-nuit.

        Dans ce cas, vaut mieux prendre le risque d’aller embrasser le bon Diable. Car mon objectif est de recouvrer une santé, me permettant d’être libre. Mais ceci ne les effleure même pas.


      • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2012 17:05

        Yvance

        merci de ce témoignage qui démontre, s’il le fallait encore, jusqu’où va se nicher l’espionnage, puisque c’est bien de celà qu’il s’agit.


      • zelectron zelectron 25 janvier 2012 09:40

        Cher Olivier,
        Article comme toujours très riche et documenté, j’approuve sauf :
        « En tout cas, François Hollande, lors de son discours du 22 janvier 2012 à promis qu’il voulait en finir avec « l’utilisation de la police à des fins politiques  ». »

         les promesses électorales ne valent que pour ceux qui y croient (Henri Queuille)

        PS. Comment fait-on pour te joindre, le lien sur ton site est « buggé » ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2012 10:29

          zelectron

          je connais cette phrase que j’avais attribué à Pasqua ?
          ceci dit, j’aimerais que tous les candidats se prononcent sur ce sujet, 
          réclament une autorité de surveillance qui empêche un président de faire ce qu’il veut,
          ensuite, c’est aux citoyens d’obliger l’élu a mettre en place ses réformes.
          pour le site, il suffit d’aller sur chanson rebelle, de m’envoyer un message, je te donnerais mon mail.
           smiley

        • Fergus Fergus 25 janvier 2012 09:48

          Bonjour, Olivier.

          Excellent article qui apporte un éclairage documenté et pertinent sur la réalité des rapports du pouvoir avec une certaine police et une certaine magistrature, toutes deux aux ordres du Parrain. Sarkozy avait prétendu être en rupture. Non seulement il ne l’a pas été, mais il a réactivé dans ce domaine la police politique et fait ressurgir de scandaleuses pratiques barbouzardes.

          Une raison de plus pour « dégager » ce chef de clan déguisé en chef d’Etat !

          Cordialement.


          • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2012 10:30

            merci Fergus,

            je partage totalement.
             smiley

          • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2012 13:04

            orion

            il faut être prudent
            rien n’est joué, et je crois que l’autocrate président à encore quelques cartes dans sa manche.
            ce qu’il craint, c’est d’être dépassé par mlp, car ce serait une humiliation terrible pour lui, et comme je vais le prouver bientot, il a une solution.
            ceci dit, j’espère que le prochain président diminuera par deux le nombre de député et de sénateurs, car ces gens là se foutent de notre gueule depuis trop longtemps,
            il est temps de donner le grand coup de balais,
            ces politiciens professionnels n’ont rien a faire dans une assemblée dont il se foutent comme de leur première chemise, 
            diminuer aussi drastiquement leurs salaires,
            ça évitera des candidatures inutiles.
            sinon, comme tu le dis, il y a du flicage partout, et c’est insupportable depuis trop longtemps.
            mais j’enfonce là une porte ouverte.
             smiley

            ceci

          • platon613 26 janvier 2012 09:42

            Nous allons une fois encore payer la facture...c’est délirant !

            BCE et banques : plus de 100 milliards de pertes sur la dette grecque

            La BCE est menacée par des pertes énormes suite à la faillite de la Grèce. 100 à 150 milliards pourraient être abandonnés par les banques sur la dette grecque. Les institutions créancières doivent abandonner plus de 70% de leur argent en incluant  les pertes d’intérêts, afin de réduire la dette de la Grèce à 120 pour cent du produit intérieur brut. La participation « volontaire » des créanciers privés va être décrétée par une loi grecque, « c’est ça ou on ne rembourse plus rien du tout » dixit Papadémos...

            http://www.news26.tv/econmie/1597-b...


          • posteurfou posteurfou 26 janvier 2012 11:13

            Ohh ! quel article que j’ai lu avec délectation ! nous sommes en effet fliqués et ça en devient invivable ,

             je vous pllssoie pour votre intervention ..

             

            Crdt ..


          • olivier cabanel olivier cabanel 26 janvier 2012 11:17

            posteurfou

            merci c’est sympa
            espérons que l’élu 2012 mettra un peu de clarté dans ce domaine.
             smiley

          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 25 janvier 2012 14:33

            Bonjour Olivier et tous,

            le nain est un troll : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article98725 quand j’ai lu ce truc j’ai tout de suite pensé à lui. Sa façon de tout ramener à lui comme tous les bébés non surveillés, l’info, sur tout le monde, les caméras les stars grands de ce monde donc les femmes. Au moindre fait divers je fais une loi, je suis le parlement l’assemblée des sénateurs / partout et même où je ne suis pas. L’outil administratif me colle aux fesses et l’autre me précède pour nettoyer le terrain. Au dessus, comme la vague qui illustre ton texte, la couverture de brouillage est totale. J’ai maintenu la presse dans le statu quo sur mon prédécesseur à qui j’avais promis l’impunité de son vivant, et personne ne me rendra la pareille, enfin l’appareil. Tu as fait un article sur ceux à qui cela n’a pas porté chance de fréquenter ce bonhomme, y compris la méditerranée...il n’a pas explosé, tu devrais le ressortir tel quel qu’il atteigne son sommet et contre la vague.

            Jouratous. 


            • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2012 16:02

              Lisa

              je prépare un petit truc bien précis pour tenter d’expliquer la stratégie qu’ il pourrait être en train de mettre en place.
              il faut quand même comprendre que le bonhomme n’a pas la moindre envie de perdre.
              on a bien compris qu’il va tout faire pour gagner, et avec les moyens qu’il a à disposition, il ne va pas se gêner pour les utiliser.
              j’ai découvert quelques éléments passionnants.
              mais chuttt...on en reparle.
               smiley

            • Pyrathome Pyrathome 25 janvier 2012 14:34

              Bonjour Olivier,

              Passionnant ton dernier opus !! mais les requins vont être chassé à coups de pompe dans le fondement, afin que la justice puisse prendre le relai......

              Là , une news toute fraiche très inquiétante :
              Le rapport accablant pour la centrale de Civaux....


              • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2012 16:06

                Pyra

                oui, j’ai vu ça.
                en fait, les travaux qui devaient être faits suite aux inspections n’ont toujours pas été commencés, mettant nos vies en danger chaque jour un peu plus.
                on dirait qu’ils veulent que tout le monde se mette à détester le nucléaire.
                 smiley

              • Gavroche Gavroche 25 janvier 2012 14:46

                Bonjour Olivier Hollande

                C’est sur qu’avec un conseiller en communication qui vient de se faire adouber par le groupe Bilderberg, le PS va mettre fin à ces pratiques

                MDR


                • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2012 16:12

                  Gavroche

                  vous êtes rancunier.
                  je vous rappelle que je ne suis pas socialiste, ce qui ne m’empêche pas d’avoir été touché par le discours hollandais.
                  dites...si il est élu et qu’il mette en pratique ce qu’il a proposé, vous continuerez à m’en vouloir d’avoir apprécié ses propositions ?
                  la déception qui suivrait si une fois élu il se permettait comme son prédécesseur à faire le contraire de ce qu’il avait dit, il signerait la fin du PS.
                  et je ne pense pas qu’il soit suicidaire à ce point.
                  enfin, on verra bien.
                  en tout cas, si c’est Eva ou Melenchon qui aient la place, je serais encore plus heureux, bien évidemment.
                   smiley

                • Pelletier Jean Pelletier Jean 25 janvier 2012 17:13

                  Quelque soit les règimes, ils ont eu leur basses polices. Mitterrand lui même céda à la tentation.
                  François Hollande promet d’y mettre de l’ordre, pourquoi pas, mais ne soyons pas naîf, il y aura encore des affaires d’espionnages et d’écoutes....
                  http://jmpelletier52.over-blog.com/


                  • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2012 17:48

                    Jean

                    oui, ces pratiques d’un autre âge ne sont pas que l’apanage de la droite.
                    j’espère que le gagnant de la prochaine présidentielle aura à coeur d’en finir avec ce système.
                    c’est mon coté optimiste.
                     smiley

                  • Slipenfer 25 janvier 2012 17:51

                    Une petite pub pour son blogue le jean..
                    pas terrible en plus,sa sens le moisis ....... smiley


                  • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2012 20:13

                    slipenfer

                    bon, je remarque surtout que le texte proposé dans le blog de jean pose plus de questions que ne donne de réponse,mais je compte sur la sagacité des lecteurs pour nous en dire plus.
                     smiley
                    merci de tes deux commentaires

                  • TSS 25 janvier 2012 17:28

                    @l’auteur

                    En remontant un peu dans le temps ,il y a l’affaire Boulin noyé sans un goutte d’eau

                     dans les poumons et aussi Beregovoy suicidé de 2 balles derriere la tete... !!


                    • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2012 17:51

                      TSS

                      oui, on s’en souvient encore.
                      j’espère qu’un jour où l’autre on connaîtra enfin la vérité, 
                      je crois que la famille de Boulin continue à se battre pour la découvrir.
                      quant à Beregovoy, il devait être sacrément souple, et surtout rapide.
                      ces barbouzes ne sont décidémment pas très malins !


                    • gordon71 gordon71 25 janvier 2012 22:04

                      non une



                       au sommet du crâne

                    • restezgroupir44 restezgroupir44 25 janvier 2012 17:41

                      Bonsoir Olivier,




                       smiley

                      • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2012 17:53

                        restezgroupir

                        génial, ce sketch
                        j’ai vraiment aimé.
                        très fort !
                        merci
                         smiley

                      • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2012 17:57

                        @ tous

                        il semblerait que ceux qui ont été essayé d’en savoir un peu plus sur le squale n’ont pas eu beaucoup de chance.
                        si quelqu’un a une info sur le sujet ?
                         smiley

                        • Gavroche Gavroche 25 janvier 2012 18:47

                          Cher Olivier,

                          Non je ne suis pas rancunier.

                          Tu as d’ailleurs pu constater qu’il n’y avait ni colère ni ni attaque contre toi. Juste un brin d’humour aigre doux.

                          Si il passe et qu’il réalise ce qu’il a dit alors je t’offrirai des perles de pluie venues d’un pays où il ne pleut pas. smiley

                          Mais en attendant la guerre est déclarée smiley

                          Manuel Valls président smiley


                          • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2012 20:07

                            Gavroche

                            bon, me voila rassuré.
                            en attendant, l’elysée contre attaque, 
                            tu devrais t’interesser a la perquisition menée chez la juge prevost despret
                            et surtout tenter de comprendre comment les médias ont-ils pu etre prévenus si tot ?
                            c’est la réponse de sarkozy, à la mise en examen de son ami courroye ?
                            en tout cas, toute cette agitation montre bien que la police politique du patron de l’elysée est en action.
                            vivement que ce mandat finisse, ça sent la bouse pas fraiche.
                             smiley

                          • Magnon 25 janvier 2012 19:20

                            Rien à craindre, il y a deux moyens d’être innocent :
                            Être au dessus de tout soupçon !
                            Être au dessous de tout soupçon !

                            Pour vivre heureux, vivons cachés !
                            Et que de tourments paranoïaques évités !


                            • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2012 20:10

                              magnon,

                              bien heureux les simples d’esprit, le royaume des cieux leur est ouvert,
                              (je crois que c’est dans la bible)
                              ce ne serait pas la première fois que des innocents seraient condamnés, 
                              car même si parfois la justice reconnait s’être planté, celui qui a fait de la taule pour rien, on ne lui rend pas ses années perdues, et même reconnu innocent, il traine ça le restant de ses jours.

                            • Clojea Clojea 25 janvier 2012 20:16

                              Salut Olivier : Tous les états du monde ont une police politique, et ceux qui n’en n’auraient pas ont des services secrets. Police omniprésente, que les chefs d’Etats font semblant de critiquer mais s’empressent en privé de lire les notes blanches des RGs ou autres réjouissances. Hollande promet, mais il ne le fera pas, car le système sert trop les politiques. Un grand parano fut Mitterand qui a mis un grand nombre de personne sur écoute, y compris feu Jean-Hédern Hallier. Si tu veux des infos sur les RGs, tu peux parcourir les 2 livres qu’a écrit Yves Bertrand quand il a été remercié....

                              - Je ne sais rien mais je dirais presque tout
                              - Ce que je n’ai pas dit dans mes carnets

                              • olivier cabanel olivier cabanel 25 janvier 2012 20:42

                                Clojea

                                je suis d’accord, et il n’est pas question à mon avis de discuter l’existence d’une police destinée à lutter contre les attentats contre l’état, ou autre, mais d’abord de demander qu’un contrôle soit possible, tout comme ce qui se fait ailleurs, alors qu’en France, si on l’a bien compris, il n’y a pas le moindre contrôle.
                                c’est surtout contre celà qu’il faudrait à mon avis lutter.
                                je prépare un article qui sera une suite logique à celui ci, par rapport à l’élection 2012.
                                j’ai trouvé des trucs marrants.
                                 smiley
                                merci de ton commentaire

                              • Marco07 25 janvier 2012 22:02

                                Bonjour François Cabanel (ainsi que tous les autres lecteurs, même les adeptes de l’enclume)

                                Vous avez changé de secte ? Vous êtes passé du vert au rouge ? Médicalement, c’est peut-être signe d’amélioration.
                                Vive le nouvel ordre international, votez Hollande (c’était une de ses propositions non ?! Tiens, international, ça sonne bien, p’têtre même mieux que mondial).


                                 smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès