Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Un village se mobilise contre un chauffard...

Un village se mobilise contre un chauffard...

Société :

Polémique autour du cas d'un chauffard récidiviste de 77 ans. L'homme, qui s'endort au volant, a provoqué trois accidents mortels en 25 ans. Face au constat, le village de Saint-Jean-le-Vieux, dans l'Ain, se mobilise pour que son permis de conduire lui soit retiré.

( source TF1 23/05/2014 http://videos.tf1.fr/jt-we/2014/un-village-se-mobilise-pour-faire-retirer-le-permis-d-un-chauffard-8423801.html )

 

"Encore un bel exemple d'une justice fonctionnant à deux vitesses et pied au plancher du népotisme…"

Car nous constatons hélas, dans les faits passés quasiment inaperçus, mais dit quand même discrètement dans ce reportage, que l'homme dont il est question ici, a été toute sa vie membre de la commission de la sécurité routière, et qu'il est évident pour n'importe qui, après ça, que si son permis ne lui pas encore été retiré, alors que pour une simple infraction au code de la route, n'ayant entraîné aucun blessé, décès, d'autres, ailleurs, ont perdu ce même droit ?

Qu'il est évident qu'une évidente histoire "de copinage" est effective là dessous.

Personnellement ? Moi ? C'est cela qui me choque et me révulse !

Un jugement, une peine, devrait être les mêmes dans une cours ou dans une autre !

Que cet homme soit malade et victime de narcolepsie, soit !

Mais… Raisons de plus pour prendre toute les mesures qui s'imposent, aux delà de ses désirs propres, s'il n'est pas capable de se raisonner lui même, de lui imposer le fait de ne plus conduire ???

Combien de morts supplémentaires va t-il encore lui falloir à son actif avant que la société, par le biais de la justice, ne se décident à agir ???

 

Lorsque l'on s'intéresse un peu à la justice et à son fonctionnement, il va de soi que l'on se doit d'assister régulièrement aux audiences publiques ouvertes à tout citoyen dans les différentes chambres des tribunaux.

Cette étape est absolument nécessaire pour comprendre, constater, appréhender le travail parfois difficiles de ces hommes et femmes, chargés de rendre des verdicts dans des affaires toujours compliquées ; qu'il s'agissent pour cela, de simple vols, de délits civils ou routiers, de violence faites aux personnes, de crimes, de trafics, etc…

L'on découvrira ainsi, que la vie d'une personne, se négocie entre 1 an avec sursis et 7 ans fermes selon les juges, les chambres et les avocats.

7 ans fermes étant le maximum, à moins qu'il n'y ait des facteurs aggravants tels que : torture, voies de faits sur mineures ou des personnes en état de faiblesse, enlèvement, séquestration, récidive…

Loin de moi l'idée d'être d'accord avec ces verdicts, que je juge souvent trop cléments, et le résultats d'habiles manœuvres juridiques, orales d'avocats zélés…

Car comment expliquer à une famille qui a perdu un être cher que la vie de son fils, sa fille, son père, sa mère, ne vaut pas plus que 7 ans de prison, alors que eux, porteront en eux à jamais, les stigmates d'une telle horreur ?!

Cependant… Force nous est de constater qu'il n'y a aucun rapport entre "Justice" et "morale" !

Il faut bien, à un moment, et je le dis sans aucun formes de procès, quantifier en termes sociétal et de coût, une peine, aussi injuste semble t-elle pour les victimes…

Pour ma part, et cela n'implique que mon propre mode de pensée, J'estime qu'une personne ayant prit la vie d'autrui, se devrait de passer sa vie propre en prison, question d'équité vis à vis de ceux qui ne retrouverons jamais ceux qu'ils ont perdus.

Cependant, je dois bien admettre également que la justice répond à une nécessité d'état, et que si elle est composée de juges, d'avocats, et de jury de 9 à 12 jurés, ce n'est pas pour rien !

Art. 12. La garantie des droits de l'Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.

( déclaration des droit de l'homme 1789)

Ainsi, par nos votes et l'élection aux postes clefs de l'état, en faisant le choix de tel ou tel président, implicitement, nous accordons à ces mêmes dirigeants, un axe de politique gouvernemental, s'étendant également jusqu'à nos tribunaux.

Art. 7. Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi, et selon les formes qu'elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la Loi doit obéir à l'instant : il se rend coupable par la résistance.

Art. 10 - Toute personne a droit, en pleine égalité, à ce que sa cause soit entendue équitablement et publiquement par un tribunal indépendant et impartial, qui décidera soit de ses droits et obligations, soit du bien-fondé de toute accusation en matière pénale dirigée contre elle.

Art. 11 - Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d'un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées. Nul ne sera condamné pour des actions ou omissions qui, au moment où elles ont été commises, ne constituaient pas un acte délictueux d'après le droit national ou international. De même, il ne sera infligé aucune peine plus forte que celle qui était applicable au moment où l'acte délictueux a été commis.

( déclaration des droits de l'homme 1789 toujours...)

Je ne peux donc pas, en vertus de ces simples articles, à moi toute seule, être juge, jurée et partie et mon avis ne vaut que ce qu'il est, réduit à une simple et seule identité.

 

La justice est rendue par des hommes, pour des hommes…

Et c'est pour cela qu'elle sera toujours imparfaite, quelque part injuste pour les victimes qui elles, ne s'en relèveront pas forcément…

Toutefois, il n'est pas interdit de penser, ou s'élever contre elle, quand des faits nous semblent avoir été mal jugés, et de saisir une cours de justice supérieure, c'est même un de nos droits fondamentaux !

Les cours d'appels et de cassations ne sont pas là pour faire joli non plus !

Et c'est ce que fait avec courage, ce petit village de Saint-Jean-le-Vieux, dans l'Ain, auquel je souhaite tout mes vœux de réussite dans l'action qu'il est en train de mener contre un seul individu, fut il, le président de la république ou simple citoyen.

Biduline


Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


    • non667 24 mai 2014 12:12

      selon que vous êtes puissant ou misérable la justice de cour vous rendra blanc ou noir.......
      c’était avant 1789 ?
      a-t-on bien guillotiné louis XVI ? smiley smiley smiley


      • Doume65 24 mai 2014 14:16

        « Force nous est de constater qu’il n’y a aucun rapport entre Justice et morale  ! »

        Bonjour.
        Force nous est aussi de constater qu’il n’y a aucun rapport en justice et religion. C’est normal : la justice est là pour traiter de la loi, pas de morale ni de religion.

        On pourrait ajouter « et heureusement ! »


        • zygzornifle zygzornifle 24 mai 2014 14:17

          Continuez a reculer l’age de la retraite et les travailleurs âgés iront au boulot a pied....


          • cedricx cedricx 24 mai 2014 17:35

             Quand on voit avec quelle célérité on vous retire le permis de nos jours, il y a de quoi se poser des questions !


            • lucidus lucidus 24 mai 2014 19:28

              Il faut supprimer le permis de conduire à tous les vieux de plus de 50 ans et à tous les jeunes de moins de 25 ans. Pour ceux qui peuvent rouler : 30 km/h maximum partout et interdiction de boire, de fumer, de trop manger, de baiser, avant de prendre la route. smiley


              • baron 24 mai 2014 20:51

                Normalement la narcolepsie est considérée comme une contre indication au permis de conduire.


                Il y a une faute lourde de l’état si son permis ne lui a pas été retiré.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès