Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Une question de légitimité

Une question de légitimité

Au cours de ces dernier mois, on a assisté à un débat à savoir si les pharmaciens devraient avoir le droit de prescrire et renouveler des ordonnances. En août 2013, les libéraux soutenaient ce projet et songeait à ne pas faire payer les gens sont couvert par le régime d’assurance médicament du Québec pour ce service. En opposition, ceux qui ont une assurance privée ne seraient pas éligible à la gratuité. Je suis d’avis que les médecins sont les seuls qui ont l’autorité de prescrire des médicaments. D’une part, ils ont la légitimité de le faire car ils ont la formation et connaissent le dossier de leurs patients. D’autre part, le service de renouvellement de médicaments devrait être gratuit pour tous.

Dans un premier temps, les médecins ont la validité de prescrire de la médication. En premier lieu, les médecins, autant généralistes que spécialistes, ont la connaissance nécessaire pour juger si un médicament est nécessaire ou non. Ces professionnels peuvent être confrontés à des hypocondriaques qui ne prennent pas conscience de leur état de santé, ou encore, à des gens qui ont un problème de dépendance. À ce moment-là, ils sont capables de distinguer si leurs patients en ont besoin ou non. En deuxième lieu, les médecins connaissent leurs patients, du moins, leurs antécédents de prescription ou de maladie. Ils peuvent décider si une sorte de pilules est meilleure qu’une autre, selon l’état du patient. Lors du renouvellement de médicament, il peut également arriver que les patients ne soient plus conseillés de prendre tels ou tels médicaments et que le pharmacien n’a pas de note à ce sujet. Par conséquent, il peut y avoir plusieurs erreurs lors du renouvellement des médicaments en pharmacie.

Dans un deuxième temps, le service de renouvellement des médicaments devrait être gratuit pour tous. D’abord, tout le monde a droit au même traitement. Nous sommes tous citoyen du Québec, par conséquent, si le projet se concrétise, nous devrions être considérés avec égalité, peu importe si on est couvert par une assurance privée ou gouvernementale. Ensuite, les gens assurés au privé n’utiliseraient presque pas le service. En effet, s’ils doivent payer pour le renouvellement de leur ordonnance, la plus part décideront d’aller chez leur médecin pour confirmer que c’est ce qui leur faut. En fin de compte, il faudrait que le service soit gratuit pour tout le monde.

En somme, je suis d’avis que les médecins sont les seuls qui ont l’autorité de prescrire des médicaments. Premièrement, ils ont l’autorisation, par la loi, de le faire car ils ont la formation nécessaire et car ils connaissent les spécificités de leurs patients. Deuxièmement, la gratuité du service de renouvellement devrait être pour tous car on est tous égaux et car, s’il faut payer, les gens qui ont une assurance privée iraient juste voir leur médecins. Les négociations entre le gouvernement et l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires n’est toujours pas terminée. Maintenant, il reste à attendre l’issu de ce débat.

Source : http://www.lapresse.ca/actualites/sante/201308/22/01-4682401-pharmaciens-les-liberaux-envisageaient-eux-aussi-de-faire-payer-les-patients.php


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Dwaabala Dwaabala 16 novembre 2013 14:47

    Ce que je sais aussi (par ouïe-dire), c’est que les pharmaciens veulent arracher aux vétérinaires la vente des médicaments qu’ils prescrivent. Il faut dire que les marges ne sont pas négligeables.


    • JL JL 17 novembre 2013 09:45

      KatiaC,

      Bien entendu que ce sont les médecins qui ont autorité à prescrire des traitements thérapeutiques, par définition !

      vous écrivez : ’’Au cours de ces dernier mois, on a assisté à un débat à savoir si les pharmaciens devraient avoir le droit de prescrire et renouveler des ordonnances.’’

      Vous êtes sûre ? Ne serait-ce pas plutôt l’inverse, comme cela se fait en Allemagne : les médecins délivrent les médicaments qu’ils prescrivent ? Cette façon de faire est légitime, pas celle que vous présentez comme étant une proposition libérale. Mais pour les libéraux, l’absurdité n’est pas un obstacle.

      Je crois que dans tous les cas, on marche sur la tête : ce ne sont pas des considérations d’intérêts public qui sont en œuvre mais des considérations de profits corporatistes.

      Pour moi, une chose est sûre : une médecine libérale financée par la Sécurité sociale, ça ne peut pas marcher sur le long terme. Les Français sont les plus gros consommateurs de médicaments du monde, il ne faut pas chercher ailleurs la cause de ce gâchis qui continue. Cf. la grippe à Bachelot !


      • KatiaC 19 novembre 2013 02:32

        Bonjour, je suis certaine de la situation que je présente, en effet, ce serait les pharmaciens qui prescriraient et renouvelleraient certains médicaments.

        De plus, quand je parle des libéraux, je désigne le parti politique au Canada.
        Merci du commentaire ! :) 
        Je tâcherais d’être plus clair lors de prochains articles

        • JL JL 19 novembre 2013 09:19

          Bonjour KatiaC,

          vous faites bien de préciser : ’’ce serait les pharmaciens qui prescriraient et renouvelleraient certains médicaments.’’

          Cela ne changerait pas beaucoup par rapport aux pratiques habituelles où ce sont les laboratoires qui assurent la formation des médecins : ils formeraient directement les pharmaciens !

          Cela reviendrait à faire du marché des médocs, un marché comme les autres au plan de la libre concurrence, mais alors, il serait aberrant de conserver la Sécu. Resteraient les mutuelles qui seraient boudées par les gens en bonne santé. Voyez ce qui se passe avec les assurances vétérinaires : très très chères.

          Ce projet libéral me parait un excellent poison contre la Sécu et nos mutuelles. Les libéraux pensent avec leurs pieds : ils sont à l’économie ce que les chercheurs de mouvement perpétuel sont à la physique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

KatiaC


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès