Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Vol au-dessus d’un nid de cocus

Vol au-dessus d’un nid de cocus

A quelques jours du premier tour, alors que l’élu du PS est donné gagnant dans les sondages, il reste une possibilité qui pourrait faire basculer le vote : la fraude.

En effet, la fraude n’est pas l’apanage de la Russie, ou d’autres républiques bananières puisque dans notre pays, c’est régulièrement que des votes sont invalidés, particulièrement en Corse, dans les départements d’outre-mer, mais aussi en Bretagne, et dans certaines villes du Midi, ainsi que l’écrit dans son livre « la mesure des fraudes électorales  », Nathalie Dompnier. lien

Au Cameroun, une mascarade électorale a été dénoncée, au Tchad, ce n’est guère mieux, tout comme au Togo, au Burundi, au Congo (avec les félicitations du gouvernement Sarközi) et ailleurs, (lien), mais en France nous sommes aussi assez performant dans ce domaine.

A Corbeil-Essonnes, par exemple, l’élection de Serge Dassault en 2008 a levé beaucoup de contestations, d’autant que l’écart avec son rival, le communiste Bruno Piriou, n’était que de 170 voix, et que des citoyens ont accusé Dassault d’avoir acheté des voix. lien

Tout le monde se souvient de l’affaire Tiberi, l’ancien maire de Paris, lequel donnait la parole aux morts, (lien) ou de Jean Paul Alduy, accusé d'avoir bourré les urnes après avoir caché des bulletins dans ses chaussettes. lien

Mais la fraude qui pourrait poser le plus de problème est liée au vote électronique.

Ce n’est pas anodin, puisqu’il sera largement utilisé le 22 avril prochain, et concernera 2,5 millions de votants, dont 1,5 millions hors de France.

En octobre 2011, Microsoft avait démontré la vulnérabilité des machines à voter, dont les procédures sont pourtant décrites comme « entièrement vérifiables », mais selon l’entreprise internationale, un pirate peut « modifier de manière indétectable un grand nombre de votes ». lien

D’ailleurs des scientifiques du laboratoire national Argonne ont décrit comment il était possible, moyennant 25 dollars de matériel, de modifier le vote électronique. lien

Pamela Smith, de la fondation VVF, affirme que ces études mettent en évidence le fait qu’il peut y avoir des problèmes « venant de l’extérieur, comme de l’intérieur  ». Lien

Pour Dan Wallach, spécialiste de l’informatique à l’Université Ric, peu de choses ont changé depuis que de premières études ont mis en lumière la vulnérabilité de ces machines. Lien

Déjà en 2000, Al Gore, dans un premier temps avait été donné gagnant, mais sous la pression de la chaine Fox News, George Bush l’avait finalement emporté, tout ça suite à une contestation liée au vote électronique, (lien) et on se souvient de la campagne américaine de 2004 dans laquelle George W.Bush avait été élu d’un cheveu, face à John Kerry, campagne dans laquelle de lourdes présomptions portent encore aujourd’hui sur une possible fraude électorale.

Pour cette élection, Bev Harris, animatrice d’une association d’alerte contre les risques du vote électronique, a affirmé avoir découvert que l’ordinateur de centralisation des votes électroniques fourni par la société Diebold était des plus faciles à pirater, et donc à manipuler. lien

A l’époque le PDG de cette entreprise avait ouvertement déclaré ses sympathies pour le parti républicain, affirmant qu’il s’engageait à « aider l’Ohio à donner ses voix au président l’année prochaine ». lien

 En tout cas, pour Richard Soudriette, président du centre pour la diplomatie et de la démocratie, au MIT (Massachusetts Institute of Technology) « il y a eu tellement de mauvaise publicité autour du vote électronique que je ne crois pas qu’on s’en remettra ».

Un informaticien Hollandais a démontré, vidéo à l’appui, qu’il suffit, en quelques minutes, de changer la puce électronique d’origine de la machine à voter, pour donner des voix à la personne qui n’a pas été choisie.

Or, le fabricant leader de machines à voter est néerlandais, et ce sont justement celles-ci qui sont majoritairement choisies en France. lien

Pour cette raison, de nombreux pays ont décidé de les interdire, comme par exemple les Pays Bas, l’Allemagne ou l’Irlande. lien

En effet, Nedap, le leader en la matière de ces machines a perdu sa certification en octobre 2007. lien

Rappelons que ce sont ces machines qui vont être largement utilisées en France pour l’élection qui vient. lien

D’après l’INSEE (institut national de la statistique et des études économiques) il y a dans notre pays 43 millions d’électeurs, (lien), et si on table sur 70% de votants, cela représente tout de même  30 millions d’électeurs, dont 8% pourraient voir leur vote détourné.

En 2007 l’écart de voix entre Sarközy et Royal était de 2 147 698 voix, soit moins que le nombre de votes électroniques (2 500 000) qui seront effectués en 2012. lien

Une fraude massive, et un écart de voix limité entre les deux postulants pourrait donc faire basculer l’élection.

Il y a un autre problème.

Des observateurs attentifs ont remarqué que le nombre d’expatriés inscrits sur les listes électorales a étrangement augmenté de 27% par rapport à 2007, et l’on sait que ce genre de pratique, consistant à faire voter des électeurs dont on est sur qu’ils ne se déplaceront pas pour l’élection, et à les inscrire à leur insu sur des listes électorales, pourrait bien être le signe d’une tentative de fraude.

On remarque d’ailleurs qu’en 2007 le nombre d’inscrits des français établis à l’étranger avait fait un bond remarquable, passant de 385 615 à 821 919. lien

Or si cette fraude est parfaitement détectable avec le vote classique, elle est beaucoup plus compliquée à mettre en évidence avec le vote électronique.

Suite à ces doutes qui pèsent sur la sincérité du vote, 8 des 12 candidats présents en 2007 avaient demandé en vain un moratoire, afin d’empêcher de pérenniser l’utilisation des machines électroniques, trois des candidats n’ont pas pris position et le seul candidat à soutenir cette pratique était un certain Nicolas Sarközi.

D’ailleurs, André Santini, soutenu par les marchands de machines à voter, est l’un des meilleurs promoteurs de ce système, semblant oublier le cout de l’opération qui se situe entre 3000 et 6000 € par machine ce qui fait tache à cette époque de crise et de quasi faillite de l’Etat. lien

Aujourd’hui, toute la procédure électorale repose sur les épaules d’un seul homme, un certain Claude Guéant, ministre de l’intérieur.

Pour signer la pétition pour le maintien du vote papier, c’est sur ce lien.

Ce qui est amusant c’est que la loi 69-419 du 10 mai 1969, décidée pour permettre l’utilisation des machines à voter, avait comme principal argument la lutte contre la fraude et ce fut la région parisienne et la Corse qui firent les frais des premières expérimentations, (lien) la Corse, cette jolie ile, connue pour son célèbre dicton « on a annulé les élections car on connaissait déjà les résultats ». lien

Comme dit mon vieil ami africain : « la route n’enseigne pas au voyageur ce qui l’attend à l’arrivée  ».

L’image illustrant l’article provient de « canoe.ca »

Merci à Corinne Py pour son aide efficace.

Olivier Cabanel

Article ancien

Le poker menteur de Sarközi


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

135 réactions à cet article    


  • leypanou 21 avril 2012 09:11

    Ce que je ne comprends pas, c’est que pourquoi les politiciens n’ont pas mis le paquet pour interdire ces machines cette fois-ci.

    En plus des intérêts de certaines personnes qui ont intérêt à pousser pour l’utilisation de ces machines à voter, ce qui est inacceptable c’est qu’effectivement, cela peut être trafiqué.

    Les médias, comme d’habitude, n’en ont pas parlé (pas à ma connaissance). C’est à mon avis une faute lourde des partis et hommes politiques qui n’ont pas intérêt à l’utilisation de ces machines. Ce qui est surtout malheureux c’est que même des maires de gauche ont accepté sinon promu ces machines.

    La seule manière de voter où on peut contester éventuellement le résultat des élections, c’est celle par bulletin de vote papier. La fraude aux élections n’est pas que l’apanage d’un parti donné, raison de plus pour ne pas accepter ces machines. La démocratie est de plus en plus mal traitée : il faut que les citoyens manifestent leur désaccord.

    On se rend compte une fois de plus que F Hollande est vraiment « léger » : cette affaire de vote des français de l’étranger est vraiment clair, en plus de la création électoraliste du secrétariat d’état des français de l’étranger, occupé en ce moment par une personne -dixit Rue89 qui a commencé par signer une proposition de loi pour déchoir de leur nationalité française les français exilés fiscaux, mais dont le nom comme par hasard a été retiré des signataires, une fois nommé secrétaire d’état (cf Rue89 pour les détails).


    • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2012 09:32

      lepaynou

      je partage bien sur votre sentiment, et comme il semble bien qu’une fraude massive soit déjà prévue, s’il faut en croire les analystes cités dans mon article, il nous faudra être très attentif, car si, le 6 mai, le score définitif n’est pas celui concordant aux sondages, on pourra légitimement s’indigner.
      il faut absolument interdire ces machines a tricher.
      merci de votre commentaire.
      n’oubliez pas de signer la pétition proposée dans l’article
       smiley

    • PiXels PiXels 21 avril 2012 11:15

      "  il nous faudra être très attentif, car si, le 6 mai, le score définitif n’est pas celui concordant aux sondages, on pourra légitimement s’indigner « 


      Ce qui laisse à penser que les sondages seraient honnêtes (?), fiables (?), démocratiques (?), etc.

      Vous plaisantez, Olivier...du moins je l’espère !

      Ou peut-être êtes vous naïf au point de croire qu’ILS seraient assez stupides pour ne pas avoir au moins »crédibilisé« l’arnaque en enfumant la populace pendant des mois avec des sondages archi-bidonnés (le nain à plus de 25%, je gobe pas

      Moi c’est tout l’inverse : si les résultats, surtout ceux des 2 »favoris" du PMU sont proches de ce à quoi nous prépare Mme Irma depuis près de deux ans...alors j’en déduirai juste..... que la boucle est bouclée !

    • Le printemps arrive Le printemps arrive 21 avril 2012 13:18

      Justement,
      quels sont, selon vous, les différents indices à surveiller pour suspecter une fraude ?

      je vois :
      -proportion de votants/inscrits en référence aux dernières élections et aux bureaux de vote « normaux »,
      -comparatifs des résultats,
      - pouvoir consulter et analyser le listing des résultats sur lesquels apparaissent les heures et lieux de vote afin d’en faire ressortir des incohérences.
      - on peut intégrer les sondages malgré un coefficient de confiance faible.

      que voyez-vous d’autres ?

      excellente journée !


    • Giordano Bruno 21 avril 2012 14:03

      Il faut comparer les résultats issus des machines à voter avec ceux issus du vote papier pour rechercher des anomalies statistiques.


    • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2012 18:25

      leprintempsarrive

      il faut lister les communes équipées de vote électronique, et comparer avec celles qui ne le sont pas...
       smiley
      ça pourrait donner une indication.

    • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2012 18:30

      Pixel

      si l’on compare les sondages de 2007 et la réalité, il y a quand même une grosse convergence
      le résultat 2007 est sur le lien qui suit
      les sondages 2007, sur celui ci :



    • PiXels PiXels 21 avril 2012 20:12

      « si l’on compare les sondages de 2007 et la réalité, il y a quand même une grosse convergence

      le résultat 2007 est sur le lien qui suit »

      Je suis tellement sympa que je n’ai pas vérifié...je vous crois sur parole !

      UNE officine....sur UNE élection !

      Wouaouw !!
      Si avec ça on n’est pas convaincu !

      Vous me donnez combien par archive que je vous retrouve et vous mets sous le nez qui rappelle UN plantage notoire ?

      Je vous l’ai dit, je suis sympa je vous raffraichis la mémoire gratos :

      Primaires socialistes 10/2011 :

      Opinion Way 5/6 octobre : Hollande 49 % | Aubry 24 % | Royal 13 % | Montebourg 10 % 
      Résultats 9 Octobre : Hollande 39,17 % | Aubry 30,42 % | Montebourg 17,19 % 

      Soit (erreur approx ) Hollande 10% (+25% d’erreur relative !) Aubry 6% Royal 6% Montebourg 7%

      Dois-je vous rappeler le fiasco pour la primaire écologiste qui selon ces doctes personnes auraient du voir l’écrasante victoire de N Hulot ?

      vous allez me dire « Oui, mais là c’est différent : ce sont des élections présidentielles »

      2002 ....21 avril...ça ne vous rappelle rien ?

      1995 :
      TNS Sofres13 au 14 avril 1995J Chirac 24 %L. Jospin 20,5 %E. Balladur 16,5 %Résultats du premier tourJC 20,84 %LJ 23,30 %EB 18,58 %
      Bon, ils se ont juste plantés dans les chiffres ET l’ordre d’arrivée...
      Vous en voulez d’autres ? Ce n’est pas ce qui manque.
      En même temps, E. Tessier, elle, avait pronostiqué la victoire de DSK...mais je crois me souvenir qu’à l’époque, ellen’était pas la seule !

    • PiXels PiXels 21 avril 2012 20:16

      Toutes mes excuses.


      Pour des raisons que j’ignore la mise en page initiale de mon précédent commentaire n’a pas été respectée.
      Résultat : c’est un peu « fouillis » !

    • Cercle des Volontaires Cercle des Volontaires 21 avril 2012 09:26

      Les grands esprits se rencontrent Olivier.

      Nous avons aussi publié un article sur le même thème qui est complémentaire du vôtre. 

      « Machine à voter, machine à frauder ! Le scrutin présidentiel est truqué... »

      Posté hier soir sur notre blog, nous avons déjà eu une centaine de partage, c’est donc un sujet qui intéresse le public !! Mais quasi aucun média n’en parle... 

      Continuons de nous battre pour faire émerger la vérité, cela finira par payer. 

      Volontairement,

      JM


      • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2012 09:35

        cercle des volontaires,

        sur le net, effectivement, j’ai vu fleurir beaucoup de contributions, même si certaines ne sont que des copiés collés d’un document ayant circulé, mais il faut se battre tous ensemble pour obtenir l’interdiction de ces machines, et bravo pour ce que vous faites,
        j’imagine que vous avez signé la pétition proposée en fin d’article ?
        en tout cas, soyons attentifs des résultats de demain, et surtout sur ceux du 6 mai.
        merci de votre commentaire.

      • bernard29 bernard29 21 avril 2012 19:01

        vraiment, c’est devenu un acte complotiste . 3 articles dont celui d’Ariane hier sur cette question sans meême que vous fassiez une recherche sur la réalité de ce problème.

        heureusment il y a le Monde ;

        "

        La généralisation (des machines à voter) n’a jamais eu lieu, bien au contraire : le nombre de communes utilisant des machines à voter a régressé depuis 2007, passant de 84 à 64, soit de 1,5 à un million d’électeurs, d’après les chiffres de l’Association des maires de France.

        En mars 2008, après un premier bilan mitigé du Conseil Constitutionnel, le ministère de l’intérieur a gelé la liste des communes autorisées à utiliser des machines à voter, et fixé de nouvelles règles contraignantes pour leur utilisation.

        « On a un peu diabolisé les machines à voter », se désole Hervé Palisson, le directeur de France élection, le principal distributeur de ces machines en France. « Certaines villes qui avaient choisi nos équipements, comme Lorient, en ont eu assez des polémiques au sein du conseil municipal et du harcèlement d’une poignées de citoyens. »

        La ville utilise les machines pour certaines élections, mais pas de manière systématique. Depuis 2007, des communes ont élu des équipes qui s’étaient engagées à supprimer les machines à voter. Dans d’autres villes, ce sont les problème technico-économiques qui ont eu raison des systèmes électroniques : à Hazebrouck, le prestataire espagnol qui gérait les machines a fait faillite, rendant impossible toute maintenance et toute mise à jour, alors que la municipalité avait investi 90 000 euros dans son système de vote.


        la pétition a été lancée en 2004. vous êtes en retard d’une guerre.

        Par ailleurs, j’aimerais savoir dans quelle commune il y a eu des fraudes en Bretagne. j’ai été voir votre source. j’ai suivi le lien, ( il s’agit d’une rumeur lapidaires de fraudes d’après le Figaro dans les temps anciens du temps des paroisses ..) . Et pourtant c’est pas une telle assertion que vous commencez votre article. citez moi la phrase qui cite explicitement les cas bretons de fraude !!


      • Marco07 21 avril 2012 09:36

        Bonjour Olivier.
        Pour une fois, malgré votre introduction je suis d’accord avec vous (sauf pour vos certitudes en ce qui concerne le PS). Rien n’est infaillible.


        • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2012 09:50

          Marco

          oui, c’est un jour à marquer d’une pierre blanche.
          ceci dit, pour hollande, je n’ai pas de « certitudes », j’ai seulement cité les sondages, et si vous allez sur le lien que j’ai donné, un expert s’est même amusé a en faire la moyenne, qui donne toujours hollande gagnant, 
          mais, fraude aidant, tout peut changer demain....
           smiley

        • Soi Même 21 avril 2012 12:17

          @ Marco07, je suis comptent que vous démarques pour une fois de votre image habituelle.


        • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2012 10:20

          ocatarina etc

          pas au courant de ce que vous dites, merci de nous donner un lien pour le confirmer ?
          j’aime autant garder comme souvenir de Deferre le fait qu’il a été l’un des dirigeants des reseaux de la résistance, et qu’il est a l’origine de la loi de 1956 qui a permis l’autonomie des territoires d’outremer, ainsi que des lois sur la décentralisation.

        • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2012 10:48

          ocatarinaetc...

          je ne demande qu’à vous croire, mais si vous pouviez proposer un lien pour confirmer la fraude dont vous avez accusé Deferre ?

        • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2012 10:16

          @ tous

          à lire aussi cet article, très complémentaire de celui ci

          • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2012 10:45

            orion

            bien sur, qui pourrait douter de l’éthique et de la probité de Guéant ?
            depuis la probable manipulation Merah, on commence a en avoir une idée.
             smiley

          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 21 avril 2012 10:29

            Slu O,

            je suis absolument contre le vote électronique et ai tout de suite donné un avis numérique favorable à ton article... ! Il faudrait savoir, on ne peut pas être contre un système et cliquer pour le déclarer...

            u dis : " Or si cette fraude est parfaitement détectable avec le vote classique, elle est beaucoup plus compliquée à mettre en évidence avec le vote électronique. " Il n’est pas bien compliqué de mettre le vote papier en parallèle au numérique afin de vérifier la véracité des deux.

            Évidemment que le vote électronique c’est l’avenir, mais surement pas dans les conditions fixées par une boite néerlandaise pour les fiefs ump, on est bien d’accord !

            Pour le moment, c’est la finance qui jouit du formidable outil numérique bancaire à l’échelle de la planète. En effet, c’est cet outil qui permet de tirer des sous de n’importe quel aéroport du bout du monde et qui véhicule les milliards de la spéculation maudite. C’est même cette finance qui cherche à nous voler ce droit que l’on paye par abonnement de pouvoir censurer en direct nos gouvernants et leurs sbires...

            Souvenez vous, la machine ne ment pas et garde tout en mémoire, c’est celui qui la programme e ou la manipule qui ment...


            • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2012 10:43

              bonjour Lisa

              je suis d’accord, et je retiens surtout la phrase finale, car le problème n’est pas la machine, mais la possibilité qu’elle offre aux fraudeurs ...
              merci de ton commentaire.

            • Bulgroz 21 avril 2012 10:29

              Merci à Oli de nous avoir donné des élements d’explication à la victoire annoncée de Nicolas Sarkozy.

              Certes, il aurait été tentant d’expliquer cette victoire par la nullité de la poulaine d’Oli, à savoir Effa Choly (celle qui veur réformer le 14 Juillet au nom des Bretons, des espingoins et des Norvégiennes ménauposées), le manque cruel d’expérience du faux mage de Hollande ou du Merluchon stalinien qui veut régulariser les 800 000 précaires de la fonction publique.

              Non, Oli, en simili écologiste mais vrai réactionnaire futurophobe, nous avertit d’avance, si Sarkozy est élu, c’est à cause des machines. 

              Lire : « L’écologie : une idéologie réactionnaire ? » de Stéphane François.
              http://www.marianne2.fr/l-arene-nue/L-ecologie-une-ideologie-reactionnaire-Stephane-Francois-repond_a27.html


              • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2012 10:41

                zorglub

                toujours à coté de la plaque.
                j’ai bien compris que ce n’est que le jour où une centrale nucléaire française nous jouera la musique de tchernobyl ou de fukushima que vous prendrez conscience du danger de cette énergies, 
                et encore, je n’en suis pas totalement sur,
                quand à ma poulaine, Eva Joly, quoique vous en disiez, son idée de réformer le 14 juillet afin d’en faire une fête citoyenne et non une fête militaire, n’est pas une mauvaise idée.
                ensuite, vous n’enleverez à personne l’idée qu’elle n’est pas une femme courageuse, et certains homme politiques puissants s’en souviennent encore : Dumas, Le Flock prigeant, Tapie...et peut etre bientot sarközi.
                 smiley

              • Defrance Defrance 21 avril 2012 10:57

                c’est à cause des machines.

                 C’est Grâce , entre autre aux machines, aux chaussettes, au personnel du ministère de l’intérieur ......... 

                   C’est toute une chaine au ordre du Fürher ! 


              • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2012 10:51

                ocatarinaetc...

                sauf que je vous rappelle qu’en 2007, seul sarközi a refusé de signer le moratoire demandé par 8 candidats, 3 s’étant abstenus.
                je pense donc probable que si la gauche venait au pouvoir le 6 mai, ces machines seraient abolies.
                on en reparle ?
                et j’attends toujours vos liens sur votre accusation portée sur Deferre.

              • Defrance Defrance 21 avril 2012 10:54

                 Bonjour Olivier Cabanel, 

                      Votre article arrive malheureusement un peu tard . Dans ma « vie » précédente je me suis amusé pendant plus de 30 ans a lire le code binaire, parfois même à le « bricoler » pour contourner les « bugs » . Avec le temps, ce travail devient un jeu et modifier quelques instructions machines (pas des lignes de programme) s’avère en fait très facile et invisible, même avec des contrôles dits de « cheksum » imparables -soi-disant . disons par exemples que la machine fera « Maman » durant les tests et « Papa » pendant son utilisation opérationnelle ? 

                 Seul le vote papier avec des contrôleurs de tous les partis au moment du dépouillement peu être a peu prés fiable ! 

                   Pour etre fiable le dépouillement devrait être exécuté par des citoyens totalement NUS, sans chaussettes ni slips Kangourou ! 

                 Pour lutter contre cette lubie ELECTRONIQUE, il y à un moyen : Le DEGAUSSEUR caché sous la Djellaba par exemple approché discrètement à quelques centimètres du bousin qui rendra forcement l’âme ! 


                • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2012 11:33

                  Defrance

                  je suis bien conscient de ça...
                  mais je pense qu’il n’est jamais trop tard, et que cette élection étant particulièrement susceptible de connaitre des fraudes,cette alerte que j’ai lancée, avec d’autres aussi (je vous encourage à lire aussi celui-ci= http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/machines-a-voter-machines-a-115175) pourrait aider a éveiller les électeurs de ce qui pourrait se passer.
                  si effectivement au soir du 6 mai, un résultat inattendu arrivait, je pense qu’il y aurait un gros bordel dans le pays.
                  n’oubliez pas de signer la pétition proposée dans l’article pour demander l’interdiction de ces machines.
                  et merci de votre commentaire.

                • Defrance Defrance 21 avril 2012 17:37

                   J’ai essayé de signer la petition mais le formulaire semble allergique aux utilisateurs de @dbmail.com ? 


                  • Defrance Defrance 21 avril 2012 11:03

                      Olivier, 

                     Suite à cette PHRASE :

                    En 2007 l’écart de voix entre Sarközy et Royal était de 2 147 698 voix, soit moins que le nombre de votes électroniques (2 500 000) qui seront effectués en 2012. lien

                    Je rajoute qu’il suffit d’en Manipuler la moitié pour arriver au résultat ? 

                      Sur deux millions au total, 1 million de l’un affecté a l’autre = 2 Millions d’écart ! 


                    • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2012 11:38

                      Defrance

                      merci de l’avoir précisé, car en effet, c’est un système de vases communicants, 1 million enlevé par la, ça fait 1 million pour l’autre, et donc un écart de 2 millions.
                       smiley

                    • joletaxi 21 avril 2012 11:22

                      Amis de l’enclume, bonjour

                      ne me dites pas que vous envisagez la victoire de votre idole sarko,victoire qui ne pourrait être due qu’à une infâme machination ?

                      Si je me souviens bien, il y a eu des primaires au PS, qui sans électronique ont laissé planer le doute. ?

                      Je ne vois qu’une solution:en revenir à certaines usages dans des cantons suisses, où l’on vote à main levée sur la place du village.
                      cela devrait plaire aux merlucheboys,eux qui sont fans des grands raouts « citoyens ».

                      Dites donc, monsieur le chimiste en apesanteur, vous ne nous aviez pas dit que la calotte arctique était en train de disparaître ?
                      Allez jeter un oeil aux graphiques du NSCDIC, et reprenez un petit verre d’argile.
                      De grâce ne consultez pas ceux sur l’antarctique, vous risquez l’infar

                      je vous signale un article sur l’affaire merah,où l’on s’étonne du silence de l’avocate détentrice d’une bombe pire que Tcherno,et dont on entend plus parler.
                      Bien entendu, à aucun moment dans l’article, il n’est envisagé que cette « auxiliaire de justice » pourrait se livrer à une manipulation, mais que au contraire, « on » la fait taire.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2012 11:36

                        jo le marteau

                        d’abord allez vite me chercher votre nez de clown, on aurait pu prendre votre commentaire au premier degré,
                        ensuite, comme vous en semblez friand, voici des infos sur l’affaire merah


                      • Bulgroz 21 avril 2012 11:32

                        Avec l’esprit d’anticipation qui le caractérise, Cabanel nous a fourni l’élément de langage pour les 5 années à venir : Sarkozy a été élu grâce à la fraude (massive) des machines à voter.

                        Ce qui évidemment, l’éxonère d’avoir à expliquer pourquoi sa poulaine s’est crashé aussi lamentablement.

                        Car démarrer la campagne à 6% et se crasher à moins de 2%, cela aurait du pousser ses affidés à s’interroger. Mais non, chez les écolos, on ne rase pas les murs, on n’a pas honte, on plastronne, on donne des leçons en permanence du haut de ses incompétences.

                        La triste réalité, la voilà : Les citoyens ne peuvent plus voir ces gens en peinture (Duflot, Placé, Bendit, Mamère...).

                        Les Citoyens les invitent à se cacher au fond du trou qu’ils ont eux mêmes méticuleusement construit..


                        • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2012 12:52

                          zorglub

                          vous êtes toujours l’égal à vous même et ça on ne peut pas vous l’enlever,
                          je comprend que vous ayez une certaine acrimonie a découvrir que votre pouline marine risque l’échec, mais soyez bon prince...
                          enfin, vous faites bien ce que vous voulez, 
                          après tout, c’est vous qui voyez, comme disait....
                           smiley

                        • Claudec Claudec 21 avril 2012 12:11

                          Cause toujours !

                          La majorité silencieuse n’est pas un mythe, elle est faite de tous ceux qui investissent et travaillent pendant que d’autres se contentent de vivre à ses crochets et de défendre leurs privilèges.

                          Rien de contradictoire avec le fait qu’elle compte dans la majorité qui « sort des urnes » puisque contrairement à ceux qui profitent d’elle à longueur de temps, elle a autre chose à faire quotidiennement que de brailler, critiquer, revendiquer, invectiver, s’opposer, obstruer...

                          C’est cette majorité silencieuse qui sait bien que la politique d’un pays ne se réduit pas au procès d’un homme qui a fait ce qu’ont permis les circonstances, en dépit d’une opposition n’ayant été capable de faire preuve de rien d’autre que d’un rare sectarisme.

                          Elle sait aussi qu’au lendemain d’une élection perdue par la droite :

                          - Reviendra le temps de la dilapidation.

                          - Qu’il y aura la queue aux guichets des banques ; et les riches ne seront pas les seuls à la faire. Nombreux seront ceux qui ayant économisé durant toute une vie de travail craindront à juste titre de voir sombrer leur épargne, aussi modeste soit-elle (voir ce qui se passe dans les pays européens en détresse).

                          - Qu’aux mains de politiciens n’ayant d’expérience que celle des tribunes et d’autres pratiques que la démagogie, la France perdra sa crédibilité internationale et ses appuis les plus précieux ; verra sa note financière immédiatement dégradée et son avenir économique et social compromis d’autant plus.

                          - Que la formation d’un gouvernement fiable sera impossible. De gauche comme de droite, qui peut en effet imaginer voir rassemblés et durablement travailler ensemble  : au sein même de leur propre parti, Hollande, Aubry, Royal, Fabius, Valls, etc. et à l’extérieur, Mélenchon, Joly et quelques autres ?

                          - Que la France sera sans défense face à la crise qui perdure et menace de s’amplifier.

                          Puissent s’en souvenir et se rassembler, les électeurs indécis, ceux projetant de s’abstenir et ceux s’apprêtant à voter davantage contre Sarkozy que pour leurs propres idées. Faute de cela, les nouvelles difficultés qui nous attendent risquent fort de nous faire connaître le sort de nations qui, avec encore moins de courage que la France, ont abusivement et trop longtemps cru en l’Etat providence.


                          • Soi Même 21 avril 2012 12:13

                            Pour tue ce qui reste de semblant de démocratie, le vote électronique s’impose.
                            Il y a le mémorable épisode de la réélection de Bush qui confirme bien que ce n’est pas une avancé cette affaire.
                            A défaut de changer ce qui va se produire dimanche, concentrons nous sur les prochaines législatif, virez ses députés vichyssois et surtout pour les prochaines municipales pour virez tous ces poltrons de Maires qui non plus un onces de culture démocratique.
                            Je crois qu’il y a plus de chance de changer en profondeur notre synthèse en bousculent les apparatchiks de partie dans les petites élections, que de vouloir d’un trait de vote élire le candidat idéal qui incarnerait toute les vertus de saint Louis !

                            Ne rêvons pas si Hollande est élues c’est la faiblesse démocratique qui triomphe, si c’est Sarkozy qui est élues c’est l’utile trahissions de la décadence démocratie qui triomphe. Pour les autres c’est une face qui entretien un système vérolé !

                            A l’heure qu’il est, je ne sait si je vais voté blanc où m’abstenir !


                            • olivier cabanel olivier cabanel 21 avril 2012 12:48

                              soi meme

                              la politique de la chaise vide n’a jamais donné de très bon résultats,
                              au premier tour, c’est le vote du coeur, et il me parait difficile de s’abstenir, a moins de n’avoir pas de coeur
                              au deuxième tour, voter blanc est toujours possible.
                               smiley

                            • 3barre 21 avril 2012 12:27

                              inquiétante la perspective d’une fraude tout à fait possible,
                              je n’y connais rien en informatique, mais on pourrait pas demander un coup de main à anonymous pour nous protéger d’un résultat trafiqué.
                              je suis plutôt partisan de « que se vayan todos ! » (qu’ils s’en aillent tous, argentine 2001) si au moins on pouvait faire dégager sarko, çà serait déjà pas mal...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès