• mercredi 16 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen
  Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Votre pouvoir d’achat et la mondialisation
3%
D'accord avec l'article ?
 
97%
(36 votes) Votez cet article

Votre pouvoir d’achat et la mondialisation

La mondialisation économique concerne l’ensemble des échanges économiques devenus mondiaux :

 * des services et des biens
 * et aussi des facteurs de production correspondant (capital, travail, connaissance...), devenus de nos jours plus mobiles.

En quoi cela vous concerne-t-il et combien cela vous a-t-il coûté ?


Les avantages pour les industriels :

Ils sont nombreux. En premier lieu, la délocalisation des fabricants occidentaux vers les pays dit en voie de développement, ce phénomène somme toute assez récent, a provoqué la suppression de millions d’emplois en occident. La raison principale est le coût du travail ; entre un pays où le SMIC est à 1200€ (pour 35 heures) plus autant de charge, et un autre ou le salaire est de 30€ pour 80 heures de travail et 1 semaine de congé par an. Pays où, si il se crée un syndicat, il est rapidement muselé, des fois de façon plutôt brutale. Les conditions de travail sont parfois déplorables, les enfants sont souvent utiles, les harcèlements moraux, physiques, sexuels fréquents.

Cela permet aussi à ces industriels venus du Nord de se positionner sur les marchés locaux comme produits haut de gamme.

Super ! me direz vous ; "Si ils fabriquent moins cher, on va payer moins cher". Que nenni ! Avez vous vu le prix de vos chaussures de sport préférées que vous avez payé 100€ baisser d’ 1 %ces dernières années. Depuis 2 ans l’Euro à gagné près de 40% en valeur sur le Dollar. Dans ces pays tout se paie en Dollar, les avez vous vu pour autant baisser ne serait ce que de 10%. Elles auraient même plutôt augmenté. "Mais alors, où va cet argent, me direz vous ?" Une paire de ces chaussures aurait coûté moins de 2€ à la fabrication (Source Christian Jacquiau).

* Il y a d’abord les actionnaires, qui dit gros bénéfices, dit gros dividendes.
* Il y a les salaires des occidentaux dont le rôle est de penser le produit, le promouvoir, le gérer, le protéger et vous le vendre. (celui du PDG représente souvent le salaire de 6000 de ses employés du Sud, parfois beaucoup plus). Il y a le transport et parfois des taxes, mais c’est dérisoire. En principe les pays choisis sont là ou elles sont les plus basses.
* Il y a la pub, le markéting. Ce qui doit être un des principaux poste de dépense (que vous payez). Les spots publicitaire pour vous convaincre que vous courrez plus vite ou taperez mieux dans la balle avec ces chaussures. Tous les sportifs de haut niveau qui comptent parmi les grandes fortunes arborent tel ou tel logo.
Croyez vous qu’ils le font pour la qualité du produit ? De plus il y a de fortes chances pour que celles qu’ils portent n’aient pas été fabriquées en Asie, mais sur mesure dans un des labos de la marque.

Il m’a été dit plusieurs fois par des responsables markéting ou de publicité "Il faut arrêter de prendre les gens pour des imbéciles, mais n’oublions pas qu’ils le sont"

Enfin tout cela il faut bien que quelqu’un le paie. C’est à dire vous !
* Ensuite il y la marge des revendeurs, distributeurs mais nous en parlerons plus tard.
* Et pour finir la TVA.

Les avantages pour les distributeurs :
Là aussi la mondialisation a frappé. Si on prend la France pour exemple, 5 groupes se partagent un marché auparavant occupé par des millions de petits commerçants. Le principe était "comme on achète des grosses quantités, on peut vendre moins cher". Et c’était vrai, cela a fonctionné jusqu’à la quasi extinction de ceux qui vivaient du petit commerce. Ensuite ils se sont dévoré entre eux toujours par l’appel des" prix les plus bas" ou du "moins cher que moins cher".

Je travaillais pour une grosse société agroalimentaire à cette époque. Une grande marque de légumes. C’est vrai que pour être moins cher que son concurrent et vous faire venir dans leur magasin, tous les moyens étaient bons. Bien souvent toutes les marges arrières que nous donnions (budgets de référencement, mises en avant, participations publicitaires, participations prospectus, ristournes de fin d’année, ...un arsenal sans limite) étaient remis dans le prix de vente pour que les consommateurs aillent chez eux et non pas chez le concurrent (produit d’appel). Il arrivait souvent que grâce à cette technique, pour exemple, un lot de 2 boites de haricots verts étaient vendu pour le prix d’une seule.
Tout bon ! pour vous consommateurs !
jusqu’en 1993 et alors qu’ils n’étaient plus qu’une dizaine en course.
Une loi probablement souhaitée par certains grands distributeurs (loi Galland) à été votée.
Pour résumer, car elle est très longue, elle dit que sous peine de grosses sanctions économiques, il est interdit de vendre en dessous du prix de vente c’est à dire, le tarif de l’industriel.


"Et les marges arrières me direz-vous ?" Là, pas de changement, les marges arrières deviennent les marges des enseignes. Voila notre grande distribution française condamnée à faire de la marge sous peine de sanctions de l’état, et ce au grand soulagement de certains d’entre eux. J’ai connu certains industriels chez qui elles pouvaient être de plus de 70%.

Certains ont bien mis en place (ou vous ont vendu des cartes de fidélités) vous permettant d’économiser un peu, mais toujours des systèmes compliqués et contraignant qui nécessitent d’y passer du temps.Je passe aussi sur le phénomène Euro qui a permis d’en rajouter un peu.

Là aussi me direz vous "Mais où est passé cet argent ?".
J’ai l’honneur de vous annoncer que vous avez participé au développement mondial de la grande distribution française sans recevoir aucune action en contre partie.
Ça a commencé par le rachat des concurrents plus faibles en France et en Europe, puis la diversification vers d’autres enseignes de sport, de restauration, de jardinerie, de vêtements... Puis l’implantation dans les pays dit en voie de développement, Chine, Thaïlande, Vietnam, Inde, ... Dans ces pays la grande distribution est quelque chose de nouveau, ils représentent d’une part un énorme potentiel de consommateurs, mais présente aussi l’avantage que dans ces pays ils peuvent acheter directement tous les produits qui y sont fabriqués et qui sont susceptibles de vous être vendus dans d’autres magasins du groupe avec de meilleures marges et sans intermédiaires, ne vous inquiétez pas vous n’en profiterez pas.

Il y a encore beaucoup d’autres pays à conquérir. la boucle est bouclée !

Le gouvernement actuel à bien essayé d’assouplir cette loi qui a miné votre pouvoir d’achat (sans aucune coercition contrairement à la loi Galland), mais peut-être un peu tard. On prend plus vite goût à l’opulence qu’à la restriction. De ce fait les distributeurs rechignent à remettre ces marges arrières dans votre porte-feuille et préfèrent continuer leur conquêtes dans les pays en voie de développement.

Carrefour, mais avec un peu de retard sur "Casino" va ouvrir ses premiers hypermarchés au Vietnam en 2009.

Ma trés grosse entreprise ne connait pas la crise...

Au nom de toutes ces personnes qui vont rempoter les rayons à 4 heures du matin en CDD au SMIC.
Au nom des agriculteurs qui vendent leurs produits moins chers que ce que ça leur a couté pour les produire.
Au nom des personnes exploitées au nom de la compétitivité internationale.
Au nom des licenciés d’entreprises délocalisées.
Au nom de beaucoup d’autres victimes de ce systéme ...

Cela profite grassement à quelques-un.

la grande distribution française au détriment de votre pouvoir d’achat est l’une des plus puissantes du monde.

Cocorico !!!




par Marc Blanchard (son site) vendredi 2 janvier 2009 - 24 réactions
3%
D'accord avec l'article ?
 
97%
(36 votes) Votez cet article

Les réactions les plus appréciées

  • Par Marc Blanchard (---.---.94.12) 2 janvier 2009 19:02
    Marc Blanchard

    Oui, j’ai surtout compris quand mes dirigeants on augmenté les tarifs de 15 % tout en augmentant les marges arriéres de 20%.
    Cela veut dire + 15% sur un exercice, donc ils ont acheté quelques millions d’actions au moment de l’opération avec un résultat garanti en hausse
    . L’exercice suivant devait payer ces marges arrières, les dirigeants avaient revendu leurs actions avec les bénéfices et la société mal en point s’est faite racheté à bas prix.
    Un fleuron de l’industrie française est ainsi passée outre atlantique grâce à la cupidité de 2 français.

    Au final 700 licenciements.

    Ce n’est qu’un exemple...

  • Par catastrophy (---.---.145.188) 4 janvier 2009 12:13
    catastrophy

    Vraiment très instructif.il semble bien que Marc Blanchard connaisse la question par coeur. Ce que je trouve vraiment bien c’est qu’il n’y a pas de contradiction entre ses pensées et ses actes, ce qui est très rare et précieux.
    Non seulement nous sommes volés et empoisonnés, mais en plus conditionnés à rendre les autres encore plus pauvres. 

    J’ai un exemple bien plus concret de la vente directe d’Asie dans le monde via l’entreprise que je dirige, mais je ne voudrais pas que les modérateurs pensent que je cherche à faire de la publicité. 
    Maintenant si ils me l’autorisent je vous en parlerai. 

    On aimerait connaître cela. Maintenant, il me semble que les modérateurs peuvent faire confiance à Marc Blanchard.




  • Par Marc Blanchard (---.---.62.10) 4 janvier 2009 14:27
    Marc Blanchard

    Que vous dire ?

    Rachida Dati accouche = 150 réactions.
    Les conneries de Dieudonné = 120 réactions.

    Comment vous vous faites arnaquer depuis 25 ans = 9 réactions.

    La nourriture du peuple fonctionne trés bien, pendant que le peuple s’offusque des problèmes et sacandales des autres, les réalités sont occultées.
    Vous comprenez pourquoi les journaux font leur une de conneries pareilles.

    @ Catastrophy
    25 ans de commerce à des postes de hautes responsabilitées (Négociateur grands comptes et Directeur des Ventes) chez de grands industriels m’ont permis d’en suivre son évolution et d’avoir assisté au néttoyage des plus faibles par les plus puissants.

    Conclusion. Pas de quartiers !!!

    J’ai un exemple bien plus concret de la vente directe d’Asie dans le monde via l’entreprise que je dirige, mais je ne voudrais pas que les modérateurs pensent que je cherche à faire de la publicité.
    Maintenant si ils me l’autorisent je vous en parlerai.


    @ Asinus et Catastrophy, Je pourrais écrire un article complet la dessus et n’ai nullement besoin de pub, notre carnet de commande est blindé pour prés d’un an. Ce qui serait surtout intéressant c’est de dire par qui et comment. Et surtout comment ça s’est passé.

    J’en ai été le premier surpris.

Réactions à cet article

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Faites un don

Les thématiques de l'article

Palmarès

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération