Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > 5 millions de clients en un an pour Free Mobile. Mais la concurrence (...)

5 millions de clients en un an pour Free Mobile. Mais la concurrence s’organise…

En un an Free Mobile a pris 5 millions d'abonnés aux anciens opérateurs (France Telecom, SFR et Bouygues Telecom). Ces derniers sortent de leur torpeurs et proposent de nouveaux forfaits, commercialement plus agressifs, sur tous les segments de marché....

Voilà un an que Free est présent sur le marché de la téléphonie mobile. C’est peu de dire que l’opérateur a bousculé un paysage bien gris pour les consommateurs, pressés comme des citrons par les premiers arrivants, Orange, SFR et Bouygues. Ces entreprises, qui s’entendaient comme larrons en foire sur le dos de leurs clients, avaient perdu l’habitude de se battre. En un an, Free Mobile leur a mis une claque monumentale, en les dépouillant de cinq millions d’abonnés. Un an au terme duquel ils découvrent que la rente de situation est finie et qu’il faut se bouger les fesses ! Les voilà donc qui réagissent enfin, entraînant les « bébés » mobile (Virgin Mobile, La Poste Mobile, Zéro Forfait…) dans leur sillage. 
 
C’est ainsi que ce début d’année 2013 commence par une rafale de nouvelles offres, avec des prix en chute libre pour des prestations en hausse. Ca bouge sur tous les créneaux ! Ainsi Orange, SFR et Bouygues Télécom proposent maintenant un forfait d’entrée de gamme à moins de 10 euros, avec 2 h de communication, plus SMS et MMS illimités. Bouygues y ajoute même un petit accès Internet avec 20 Mo de débit. Sur l’entrée de gamme les MVNO sont comme d’habitude les plus agressifs – c’est leur marché naturel – comme Virgin qui propose le même produit à 6 euros.
 
Sur le créneau intermédiaire, les prestations et les prix varient beaucoup d’un opérateur à l’autre. Nous avons par exemple l’offre « Edition Spéciale » d’Orange, à 14,90 euros, pour 2 heures de communication, SMS et MMS illimités, Internet jusqu’à un Go. Chez SFR, à 19,90 euro, les communications illimitées en France et vers 46 destinations à l’étranger, SMS/MMS illimités - mais pas d’Internet. Chez Virgin, 4 heures de communication, SMS/MMS illimités et Internet jusqu’à 3 Go pour 10 euros. Zéro Forfait offre, lui, les communications illimitées pour 14,90 euros, sans autre prestation.
 
Sur le haut de gamme, les scandaleux forfaits à plus de 40 euros sont morts pour de bon. Free, là encore, a dynamité les prix, avec son forfait tout illimité pour 19,99 euros. Sur ce secteur, Orange et SFR ont lâché du lest, sans s’aligner sur le trublion. Ils savent qu’ils sont moins menacés sur ce créneau et proposent donc chacun une formule à 24,90 euros, avec des variantes. En revanche Bouygues a rejoint Free avec un tout illimité à 19,90 euros. De même que Virgin… Sur le tout illimité, le plus agressif est encore Zéro Forfait, avec un abonnement à 18,90 euros, qui comprend également Internet jusqu’à 500 Mo.
 
Pensez donc à regarder ce que vous payez actuellement et n’hésitez pas à changer pour une offre plus intéressante. Vous pourriez bien-sûr être tenté de rester chez l’opérateur qui vous escroque depuis 20 ans, maintenant qu’il baisse ses tarifs et augmente ses prestations. N’oubliez pas toutefois que Free n’a pas encore gagné son pari. Il lui faudra plusieurs années pour construire son propre réseau et, en raison de la mobilisation de la concurrence, sa progression sera certainement plus lente, à présent. S’il venait à échouer, vous pouvez être certain que les prix repartiraient à nouveau à la hausse. Et ne comptez pas trop sur les MVNO, qui sont, tous, sous la coupe de l’un des trois réseaux. Peut-être est-ce donc le moment, stratégiquement, de soutenir Free Mobile ? Qui, rappelons-le, propose des produits très attractifs sur chacun des trois créneaux évoqués plus haut…
 
PS : Vous trouverez sur mon site (Comme Robinson dans la crise) une série de tableaux récapitulant les offres les plus intéressantes.

Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • jean dupondal 11 janvier 2013 15:11

    Apres SFR je suis passe chez Free au tout debut de leur offre. Tout va bien je ne regrette pas mon choix.


    • Patrice Lemitre Patrice Lemitre 11 janvier 2013 16:28

      Orange s’est bien foutu de moi pendant des années où j’avais d’autres chats à fouetter (maladie grave de mon fils puis de ma femme). Mais je me suis bien vengé depuis. J’ai fait perdre ) à Orange un nombre conséquent de clients que j’ai orienté faire Zéro Forfait d’abord, puis vers Free maintenant. 

      Nous avons tout intérêt à ce que Free réussite. Mais ce n’est pas gagné, même si l’opérateur a passé avec brio la première étape. Il a payé un droit d’entrée conséquent, réalise de lourds investissements d’infrastructure (pour développer son réseau) et paye cher le trafic qu’il achète à Orange. A coté, la colonne « recettes » est encore bien maigrichonne...
      D’accord avec vous, donc

    • Patrice Lemitre Patrice Lemitre 11 janvier 2013 18:24

      Oui, je ne suis pas naïf. Quand Free arrivera à 15 % de parts de marché et qu’il aura fait son nid, il risque bien de ranger ses couteaux et d’aller faire la paix avec les 3 autres. Mais bon. Il s’agit là de la dynamique même des formes vivantes. Nous verrons bien à ce moment là. En attendant, l’arrivé de Free bouscule réellement une situation bloquée depuis 20 ans et c’est quand même bon à prendre.


    • loulouvert 11 janvier 2013 16:11

       A qui profite l’article ?
      A Free bien évidemment ...

      En lisant cet article, je pense au gens qui sont interrogé sur la fin programmé de Virgin. Ils répondent qu’ils achètent chez Amazon et ne pensait pas que cela pouvait provoquer la disparition de la FNAC et de Virgin, entre autres, pour les poids lourds français.
      Pas sûr qu’en supprimant plein d’emplois on fasse vraiment des économies !!!
      je paie mon abonnement moins cher et en même temps, il y aura une part plus importante de mes impôts qui iront financer par redistribution les gens que j’ai contribué à faire licencier.

      Pour poursuivre la logique de l’auteur, pourquoi ne pas proposer un accès au téléphone mobile pour tous, appeler partout et gratuitement.
      Ca aurait de la gueule plutôt que de faire la promotion de Free (ta tout compris) et promouvoir Virgin Mobile qui va surment s’arrêter comme les Virgin store ...


      • Patrice Lemitre Patrice Lemitre 11 janvier 2013 18:17

        Je crois que l’article profitera surtout à ceux des consommateurs qui le liront et s’empresseront d’aller changer leurs anciens forfaits contre les nouveaux, beaucoup plus intéressants.

        Je ne vais pas plaindre Orange, SFR et Bouygues. De toute façon les emplois perdus chez les uns sont regagnés chez Free. Evidemment, ce ne sont pas forcément les mêmes et certaines personnes vont fatalement se retrouver au chômage. Mais la roue tourne et ces évolutions sont normales (contrairement aux licenciements boursiers qui ne le sont pas), dans une économie qui évolue.
        Par ailleurs, dans cette situation, le gentil, le créatif, le dynamique, celui qui prends des risques, c’est Niel. Les autres, ce sont des rentiers. Désolé mais c’est la vérité.



      • Mmarvinbear Mmarvinbear 12 janvier 2013 00:43

         De toute façon les emplois perdus chez les uns sont regagnés chez Free. 


        Non. Orange a 16 % de ses employés de centre d’appel à l’étranger quand Free en a 41 %.

        Quand Orange ferme un centre à Bouzins-les-taleux, Free en ouvre un à Fès ou à Casablanca.

      • Sylvie Deloye 11 janvier 2013 17:14

        L’offre d’entrée de gamme de Free est vraiment très basse. : 2 heures de com + sms illimités pour 2 euros par mois ! 

        (d’ailleurs le tableau sur le site de l’auteur n’est pas tout à fait à jour sur ce point).
        A Loulouvert :
        On ne vas pas pleurer pour ceux qui nous ont pris pour des cons pendant des années quand même ?

        • newphoenix newphoenix 11 janvier 2013 18:05

          Xavier Niel a tort ..... de dire que les abonnés des trois rapetouts sont des pigeons.

          Le seul animal qui aime se faire tondre et qui en redemande, c’est le mouton smiley


          • Patrice Lemitre Patrice Lemitre 12 janvier 2013 09:48

            Je veux bien vous croire. Mais d’où tenez-vous ces chiffres ?


            • xa 14 janvier 2013 09:48

              Patrice,

              J’adore ce genre de phrase : "Sur le tout illimité, le plus agressif est encore Zéro Forfait, avec un abonnement à 18,90 euros, qui comprend également Internet jusqu’à 500 Mo."

              Ou le retour du Tout illimité limité à 500 Mo .....


              • Patrice Lemitre Patrice Lemitre 14 janvier 2013 12:18

                J’adore ce genre de phrase : « Sur le tout illimité, le plus agressif est encore Zéro Forfait, avec un abonnement à 18,90 euros, qui comprend également Internet jusqu’à 500 Mo. »

                Oui je sais, il y a une ambiguïté dans les termes – qui vient des opérateurs. « Internet Illimité », ça veut dire, en clair : vous pouvez vous connecter à Internet autant que vous voulez, à conditions que ces connexions consomment moins de x Mo de données. Vous remarquerez qu’aucun opérateur ne propose de l’Internet mobile « illimité » totalement illimité. Il y a toujours une quantité de données : 500 mo, 1 Go, 2 Go ou 3 Go…

                Il est donc inutile de m’en faire le reproche.



                • xa 14 janvier 2013 17:44

                  "Vous remarquerez qu’aucun opérateur ne propose de l’Internet mobile « illimité » totalement illimité. Il y a toujours une quantité de données : 500 mo, 1 Go, 2 Go ou 3 Go…"

                  Inexact. Origami existe en illimité data, mais limitation de la bande passante (ie : vitesse de transfert), idem chez Free, ou le volume n’est pas limité, mais la vitesse peut être réduite si ce volume dépasse 3go.

                  Je ne vous reproche pas le contenu du forfait, mais le présenter comme le forfait tout illimité le plus agressif, alors que ce n’est clairement pas le cas.


                • Patrice Lemitre Patrice Lemitre 14 janvier 2013 21:46

                  Comme je l’ai indiqué sur mon site (où se trouvent les tableaux comparatifs - http://robinson-dans-la-crise.franceserv.fr/free-et-les-autres.html) l’article et les tableaux « ne peuvent pas rendre totalement compte de toute le subtilité des offres. Je vous invite donc à vous renseigner plus précisément sur les sites des opérateurs » 


                • Patrice Lemitre Patrice Lemitre 14 janvier 2013 21:48

                  Comme je l’ai indiqué sur mon site (où se trouvent les tableaux comparatifs - http://robinson-dans-la-crise.franceserv.fr/free-et-les-autres.html) l’article et les tableaux « ne peuvent pas rendre compte de toute le subtilité des offres. Je vous invite donc à vous renseigner plus précisément sur les sites des opérateurs ». 

                  Et c’est suivi des liens vers tous les opérateurs cités.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès