Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > 6 mois après, le dépeçage d’Alstom s’accomplit

6 mois après, le dépeçage d’Alstom s’accomplit

En juin, le gouvernement annonçait une prise de participation dans Alstom, avec la création de co-entreprise avec General Electric, qui reprenait également une partie des activités de l’entreprise française. Quelques mois après, il semble que les vautours s’agitent sur les derniers restes d’Alstom.

Trois vautours et un cadavre
 
Le bilan est amer. Le vote de l’Assemblée Générale d’hier a entériné un dépeçage complet de l’entreprise. Pas moins de 70% du chiffre d’affaires de l’entreprise va être cédé à General Electric pour 12,35 milliards. Plus de 60 000 salariés changent d’employeurs. Toute la question est de savoir combient le seront encore dans quelques années. Pire, la fiction des co-entreprises tombe puisque GE détiendra « 50% plus une action en capital et en droits de vote  » comme le rapporte le Monde. Et sur le nucléaire, GE disposera de « 80% du capital et 50% plus deux voix en droits de vote  ». Bref, dans la réalité, comme je l’annonçais alors malheureusement Alstom est dépecé par GE, le vautour en chef.
 
Mais le géant étasunien n’est pas le seul vautour en chef. Habile, pour obtenir le soutien des autres partis-prenantes, il partage le cadavre avec les actionnaires et les dirigeants, s’assurant un vote positif lors de l’Assemblée Général. C’est ainsi que « le groupe a nnoncé qu’il compter reverser à ses actionnaires, sous la forme d’une offre publique de rachat d’actions, 3,5 à 4 milliards d’euros  ». Cela aide à obtenir 99,2% de vote positif à l’Assemblée. Mais ce n’est pas tout : Patrick Kron, actuel PDG, va recevoir 150 000 actions, qui représentent plus de 4 millions d’euros. Le Figaro cite un délégué syndical CGT-Métallurgie pour qui « 2000 hauts dirigeants vont également se partager 60 millions d’euros ».
 
La victoire du capitalisme cannibale

Voici un nouvel exemple typique du mode de fonctionnement de ce capitalisme totalement dérégulé et qui ressemble définitivement à la loi de la jungle. Le pire est que l’Etat avait théoriquement un droit de vote, ce qui signifie qu’il a entériné ce plan barbare, où les dirigeants de l’entreprise n’hésitent pas à la dévorer eux même contre espèces sonnantes et trébuchantes. Quant aux actionnaires, dans ce système, il y a bien longtemps qu’ils ne se soucient plus du long terme et qu’ils ne regardent que ce que cela leur rapporte à court terme, les rendant ouverts à ce genre de dépeçage où ils touchent rapidement beaucoup d’argent, plutôt que d’essayer de construire quoique ce soit dans la durée,

Mais que restera-t-il demain d’Alstom ? Finalement, ne devrait subsister que la partie transport ferroviaire, qui n’intéressant pas General Electric. Mais, même si GE a une forte et ancienne présence en France, comment ne pas comprendre que les intérêts de la filière énergie d’Alstom ne seront qu’un détail par rapport à ceux des actionnaires et des dirigeants du monstre étasunien. La France a soldé sa filière énergétique et l’Etat laisse faire sans que grand monde ne se rende compte de cette énorme arnaque et des mécanismes délétères à l’œuvre dans ce capitalisme cannibale qui dévore les organisations pour gagner toujours plus d’argent, sachant laisser quelques restes à ceux dont il a besoin.
 
Dès le début de l’affaire, en avril, on pouvait comprendre qu’il fallait protéger Alstom de General Electric, mais aussi de Siemens. Malheureusement, le laisser-faire continue à régner. Il est effarant que François Hollande ait été moins interventionniste sur Alstom que son prédécesseur à l’Elysée.

Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Garance 20 décembre 2014 11:56

    L’Auteur


    Quoi de plus logique : le candidat Hollande avait fait cette promesse « Si je suis élu je serais l’ennemi de la Finance »

    Le candidat élu applique cette promesse ; une des rares qui le sera

    Rien de plus normal.......à l’image du Président

    • goc goc 21 décembre 2014 11:47

      tu as dû mal entendre , il n’a pas parlé de finance mais de France, il a dit
      « Si je suis élu, je serais l’ennemi de la France » ; pas de la finance

      et là franchement, on ne peut pas lui reprocher de ne pas tenir ses promesses
      c’est même au delà de ses propres espérances !!


    • izarn 20 décembre 2014 12:14

      Alstom fabrique des turbines à vapeur. Utilisées par les réacteurs nucléaires qui produisent la vapeur. Cela fait partie de la filière civile en effet.
      On utilise des turbines de ce genre sur les sous-marins nucléaires et sur le Charles De Gaulle. Mais c’est la branche Thermodyn de GE qui fabrique, en France au Creusot, ces turbines spéciales.
      Rappelons déja que la filière AREVA/ EDF est sous brevet américain Westinghouse...
      Le deuxième porte-avion jamais construit devait renoncer à la propulsion nucléaire pour une propulsion à turbine à gaz, que ne fabrique pas Alstom, mais Siemens entre autres.
      La plupart des navires de guerre sont désormais à turbine à gaz. On s’oriente vers l’abandon de l’énergie nucléaire, sauf pour les SNLE, en nombre réduit (4 à 6).
      En effet vendre Alstom pour que ses dirigeants s’en foutent plein les poches c’est lamentable, mais c’est le fameux libéralisme, ou l’égoisme de chacun organise la société pour le bien de tous. L’arnaque d’Adam Smith le foireux.
      C’est le dogme inébranlable de l’UE, et Sarkollande.


      • fred.foyn Le p’tit Charles 20 décembre 2014 12:29

        +++

        Confirmation que les politiciens sont bien des mafieux.. !

        • Spartacus Spartacus 20 décembre 2014 12:31

          La France récolte l’économie qu’elle a semée depuis des décennies.

          Les charges pesant sur les entreprises ont eu leur rôle en ce sens qu’elles les ont privées des capacités d’investissement durant des années suite aux délires « sociaux » du « toujours plus » des gouvernants successifs depuis 70 ans. 

          La conséquence directe c’est un vieillissement généralisé des moyens de production.

          A vilipender les dividendes, les riches, les actionnaires les entreprises françaises et faire une fiscalité confiscatoire sur leurs revenus « du capital », les marges des entreprises sont devenues celles qui font le moins de marge au monde. Les actionnaires sont recherchés ailleurs faute de les trouver dans le pays. 

          Vous êtes étonné ? Des poules découvrent des paires de ciseaux. 


          • wesson wesson 20 décembre 2014 13:43

            Bonjour Spartacus,


            il fut un temps ou l’on fermait une entreprise lorsqu’elle n’était plus rentable. 

            Maintenant ce n’est plus le cas : On ferme une entreprise lorsqu’elle n’est pas assez rentable.

            Et la « norme de rentabilité » est elle en constante augmentation : Ainsi des entreprises arrivant à dégager du 12% l’an (ce qui est tout simplement exceptionnel) sont dépecées parce que la norme du groupe c’est 13%. Mais demain ça sera 20%, puis 30%.

            Dans les années 70, une banque ça dégageait 2-3% l’an. Maintenant, ça fait du 25%, et encore les mauvaises ...

            C’est juste une vue à très court terme, qui jette dans le chômage des millions de personnes. 

            Et en dernière analyse, c’est autant de consommateurs perdus. 

          • Jeff84 20 décembre 2014 18:21

            Ca, c’est dans votre esprit.

            La réalité, c’est que les entreprises du CAC40 ont distribué 3.5% de dividendes (facilement vérifiable, allez-y) AVANT IMPOT (donc, entre 1.38% et 2.95% net d’impôt et de CSG, sans parler du reste) en 2013, chiffre stable depuis au moins 20 ans.

          • Le421 Le421 20 décembre 2014 20:33

            La France récolte l’économie qu’elle a semée depuis des décennies...
            C’est sûr !!
            Avec tous ces communo-bolchéviques au pouvoir, ça ne peut que mal aller...
            Vous vous rendez compte de ce que vous écrivez, Spartacus ??


          • Spartacus Spartacus 20 décembre 2014 15:19
            @Weston

            Ceux qui créent le chômage sont ceux qui ne voient en l’accumulation de capital que des inégalités et n’ont pas compris que c’est l’accumulation de capital qui crée des emplois.....

            La courbe du chômage est parallèle aux prélèvements d’état. 

            Essayez donc de créer une activité industrielle sans capital.....

            • Le421 Le421 20 décembre 2014 18:33

              Vous vivez encore à l’ère de la théorie du ruissellement, Spartacus.
              En clair, vous nous prenez pour des « jambons ».
              Je vous invite à vous réveiller, tout ce que vous défendez bec et ongle conduit les divers pays à la faillite. Pas pour tout le monde, je vous l’accorde.
              Mais tant que je ne ferais pas partie des 1% d’élus adorant le Dieu Bilderberg, je ne serais pas d’accord avec vous... C’est dit !!
              PS : J’espère que vous êtes bien payé pour écrire ce que vous mettez sur un forum dit « populaire »...


            • Jeff84 21 décembre 2014 06:31

              Ridicule. Les pays même moyennement libéraux, comme la Suisse, sont en plein emploi. Quant aux pays économiquement libéraux, comme Hong-Kong et Singapour, ou les EU au 19e siècle, il y avait tellement de travail que des immigrés venaient par millions pour les pourvoir.


            • Le421 Le421 21 décembre 2014 09:28

              J’aime bien vos références...
              Suisse, Hong-Kong, Singapour... Superficie ?? Fonctionnement géopolitique ??
              Ah oui... Aussi les EU du 19ème siècle.
              Un retour à la construction des Ford « T » serait même souhaitable.

              C’est sûr que partant de ce principe, on a du souci à se faire.

              Heureusement, je pense que nous allons changer les doctrines globales dans quelque temps.
              Les société capitalistes à l’ancienne se meurent et l’économie mondiale tient sur le fil du rasoir.
              Même Monaco serre les fesses.

              Et pourtant.
              Une société de juste répartition laisserait toujours largement aux riches de quoi vivre.
              Sinon, je leur suggère de partir au Qatar et de faire travailler des esclaves Birmans ou Philippins.
              En plus, leur copain Sarko leur donnera des conférences et ils auront la Coupe du Monde de foot bientôt.
              Le paradis, quoi !!


            • Jeff84 21 décembre 2014 10:07

              Ah, la « société de juste répartition qui laisse largement aux gens de quoi vivre ». Ca eut existé, mais ca n’existe plus depuis deux siècles. Ca s’appelle l’esclavage : on prend ce que les gens ont gagné, et on leur rend « largement de quoi vivre ». Comment, ils ne sont pas contents, alors qu’on leur donne généreusement DEUX paires de chaussettes par an ?


            • cassandre4 cassandre4 20 décembre 2014 16:44


               L’auteur :

               La victoire du capitalisme cannibale :
              ------------------------------------------------------------------------------------

                Hé oui, l’actionnaire, est un être monstrueux, froid et prédateur, qui vendrait père et mère sans état d’âme, qui pille l’entreprise et s’esquive avant que celle ci, coule ; puis va se fixer sur une autre proie qu’il vampirise à son tour, et ainsi de suite.. c’est l’enfant naturel du capitalisme débridé ! 

                La morale et l’étique ayant été proscrit dans ce système, on assiste, impuissant, à des monstruosités, comme celle-ci <<le PDG d’Alstom (qui a mené à bien le pillage de son entreprise) recevra une prime de 4,1 m d’€>> (soit 158 années du salaire d’un Smicard) .

               Et Bouygues (29% du capital) va empocher, lui 1.2 Milliards d’€ (soit 47058 années de Smic) de quoi mètre un peu de beurre dans ses épinards !

                Mais bon !.. réjouissons nous, puisque Patacul nous assure que <<c’est l’accumulation de capital qui crée des emplois !>>  smiley


              • Le printemps arrive Le printemps arrive 20 décembre 2014 17:34

                Cherchons à voir un point d’optimisme dans cette triste et prévisible nouvelle.

                Et si tous ces ingénieurs et ouvriers mettaient leur savoir-faire et connaissances pour aider ceux qui réfléchissent à des moteur surnuméraires, pour produire des appareils de longue durée de vie (pour éviter de passe son temps à trouver un revenu afin d’acheter des produits à obsolescence programmée) , il vont avoir du temps pour monter des scop...

                C’est le moment de changer de société, il reste à inventer un futur meilleur que l’esclavage par le chantage à l’emploi et à la consommation.

                Spartacus, vous avez un peu de capital d’avance pour ça ? cela pourrait aider dans le contexte actuel...


                • Le421 Le421 20 décembre 2014 18:34

                  Heureusement, Super-Macron va intervenir et sauver Alsthom !! Tatataaaa !!  smiley


                  • christophe nicolas christophe nicolas 20 décembre 2014 22:02

                    Là où Patrick Kron passe , l’herbe trépasse...


                    Mon prof de thèse avait coulé les aluminium-lithium de Pechiney alors dirigé par Patrick Kron. Ils avaient sous traité les essais de fatigue en Hollande en enlevant les petits cycles du spectre de chargement, ça devait être bien moins cher... Pas de bol, mon prof se procure des éprouvettes, met un indonésien dessus, passe les spectres réels, voit les fissures passer en mode cristallographique et accélérer.... Le tout devant le directeur des études de l’aérospatiale... Tchao, les aluminium lithium fabriqués sous vide et la recherche de Péchiney. Ca devait être en 1993, à peu près, je n’ai rien fait dans cette affaire mais j’ai eu mon nom sur la publi qui a tué la recherche de Pechiney sans qu’on me demande vraiment mon avis... 

                    Quelques années plus tard, Alstom dirigé par Patrick Kron m’espionne dans le domaine du ferroviaire car mon ex boutique travaille comme sous-traitant et que le frangin d’un des cadors d’Alstom travaille dans le bureau d’à coté, certains découvrent mes recherches, me font espionner, filent mes trucs au Cern dans mon dos ce qui donnera les neutrinos supraluminiques. Je suis complètement enfumé à l’époque surtout qu’ils sont à 10.000 contre 1 mais finalement c’est moi qui trouve la solution, j’écris et ils plantent tout avec des explications qui me donnent des crises de fou rire à chaque fois, surtout pour la sonde pioneer. 

                    Pour Alstom, tchao les investissements de 200 M€ au total sur les supergrids à Villeurbanne.

                    Bon, je crois qu’ils ont refilé le bébé pourri à GE... la vie des affaires est parsemée d’embûches surtout qu’ils ont fait les bobines d’ITER, le truc qui doit exploser. En plus, vue les énergies quasi gratuites qui arriveront un jour et le fait que le nucléaire chaud et le transport électrique devront être substitués par d’autres technologies, ils se sauvent....

                    Ce que font ces gens est innommable, ils manipulent, foutent un merdier total, plantent tout pour ne pas se faire prendre alors que cela a des conséquences environnementales planétaires. En gros, on est sur le Titanic, ils ont fermé les grilles, vidés les coffres et pris les chaloupes en enfermant le gars qui à les clés de la salle radio pour prévenir... charmant... 

                    Bon, si on me bloque, direction la Bretagne pas trop près des cotes qui sera comme une arche de Noé. Si j’avais un bouton nucléaire croyez moi, il vaudrait mieux me le retirer à certains moments. Le problème, c’est qu’ils font pareil aux Russes qui ont des vrais armes. J’espère qu’ils vont garder leur sang froid...

                    C’est Kronesque...

                    • Le421 Le421 21 décembre 2014 09:32

                      Merci de cette intervention qui tranche avec les âneries couramment lues ici...


                    • bakerstreet bakerstreet 25 décembre 2014 18:29

                      Des politiques qu ne sont pas capables de voir ce que le citoyen de base anticipe. ca s’est vu pour arcelor, ça se voit pour Alsthom.

                       Il nous reste un gout de cendres dans la bouche. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès