Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > A cause de Standard & Poor’s, les USA viennent de perdre un (...)

A cause de Standard & Poor’s, les USA viennent de perdre un A…

Mais qui sont derrière les agences de notation ?

La dégradation de la note américaine par Standard &Poor’s a suffi pour déclencher un vent de panique financière. Mais quelles sont ces agences de notation qui semblent faire la pluie et le beau temps sur les marchés ? C’est comme à l’école, bon élève on a des AAA, moyens AA+ ou alors on est bon dernier et donc carrément médiocre. Qui est derrière les agences de notation ? AAA, AA +, BB +... L’actualité économique est désormais rythmée par ce curieux bulletin de note.

La notation apparaît dès le XIX e siècle aux États-Unis. John Moody crée en 1909 la Moody’s Investors Services Incorporation qui vend des études statistiques sur l’activité des compagnies ferroviaires. Standards &Poors date de 1941, Fitch a été créée en 1913.

Comme on le voit, cela ne date pas d’hier, mais leur influence ne cesse de croître. En fait elles sont le fruit de la mondialisation. Elles ont été créées pour permettre aux investisseurs de savoir quelle est la solvabilité d’une entreprise ou d’un Etat. On voit déjà se profiler la rapacité de certains investisseurs, car ne nous leurrons pas, les crashs de la bourse, la baisse soudaine d’actions et d’obligations, la menace de crise, tout cela est savamment orchestré pour remplir les poches d’une minorité et délester la majorité.

Sur les trois principales agences, deux sont américaines et détenues par des capitaux privés. Fitch Ratings est filiale du groupe français Fimalac. Ironie du sort, elles sont payées par ceux qu’elles notent ! Les agences sont en effet au service des institutions financières (banques notamment) effectuant des prêts. Elles notent (De AAA à D), après études d’analyses et comités d’experts, la fiabilité des obligations, dettes, risques de crédits des États et entreprises.

Standard & Poor’s appartient à la maison d’édition médias McGraw-Hill dont le principal actionnaire est la société d’investissement Capital World, laquelle détient aussi une participation dans Moody’s. Le Français Marc Ladreit de Lacharriere contrôle Fitch Ratings via sa maison-mère Fimalac. Il a présidé pendant des années la section française du groupe Bilderberg. Etonnant….. Les Bilderbergs…. La mondialisation, encore et toujours les mêmes. Le comité de direction de Fimalac a des relations et des intersections étroites avec des groupes de sociétés agissant dans le monde entier comme Coca Cola et diverses grandes banques.

En fait, les agences de notation ont beaucoup d’influence car l’économie mondiale est de plus en plus dérèglementé, et certains investisseurs veulent des informations fiables, soi disant. Je serais curieux d’assister à une de leur conférence privée au sujet de tel cours, ou de telle devise. A mon avis on oscillerait entre cynisme et corruption de haut niveau. Un peu comme l’excellent film « Le Sucre » où Michel Piccoli incarne un magnat de la bourse régnant en maître sur le monde des places boursières.

Interrogé, Standard & Poor’s disent « Nous ne sommes qu’une source d’informations… » Peut être, mais les effets sont désastreux : hausse des taux d’emprunt pour la Grèce, accélération de l’instabilité financière, et surtout augmentation du stress au moment où il faudrait garder son sang-froid. Not so bad, comme disent les américains. A la question : Peut-on leur faire confiance ? Je vous laisse juge, moi je ferais plus confiance à une vipère qu’à eux, mais c’est une question de point de vue et de porte monnaie.

D’autant plus que la grande crise de 1929, ils ne l’ont pas vue venir, en 1980 ils n’ont rien dit pour les Etats Sud Américains et en 2007 elles sur-notaient les subprimes, toxiques pour un grand nombre et comestibles pour une minorité…

Alors on a deux solutions :
- Sortir du quasi monopole des « Big Three » en introduisant des agences de notation européennes, afin de rééquilibrer les pouvoirs ou bien
- Les faire disparaître à jamais

Je vous laisse deviner au vu de ce que j’ai écris plus haut, quelle solution je préconise.

Liens : http://fr.wikipedia.org/wiki/Marc_L... http://fr.wikipedia.org/wiki/Fitch_...


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 10 août 2011 11:20

    Bonjour, Clojea.

    L’excellent film « Le sucre » montrait un mécanisme de spéculation cynique et simple basé sur une magouille politico-financière.

    Depuis, les mécanismes spéculatifs n’ont cessé de se complexifier et les politiques se sont très largement couchés devant les exigences des financiers, en faisant preuve de surcroît d’une abyssale irresponsabilté en creusant toujours plus la dette en escomptant un croissance hypothétique. Champions dans ce domaine : Sarkozy et Obama.

    Les agences de notation ont leur utilité. Le problème n’est pas qu’il y ait une évaluation des Etats mais qui la fait. Et là, nous sommes bien d’accord pour rejeter des boîtes privées manifestement gangrénées par les conflits d’intérêts, au point de n’avoir rien vu venir de la plupart des garndes crises du siècle. L’urgence : les éradiquer le plus tôt possible et créer une agence indépendante. Oui, mais comment ? Certains préconisent qu’elle soit placée sous le contrôle du FMI. Mais alors on retombe sous l’inflence des Biderbergs... Décidément on se mord la queue !

    En attendant, une chose est sûre : il est urgent de débarquer les politiques qui ont bombé le torse et frappé leur poitrine en signe de dominition après avoir soi-disant éradiqué les paradis fiscaux et ramené les banques à la raison. Suivez mon regard...

    Cordiales salutations.


    • Clojea Clojea 10 août 2011 15:12

      Salut Fergus : Merci de ton passage. Effectivement le problème n’est pas simple, mais en tous cas, ce qui est sur, est que ces agences de notation font la pluie et le beau temps, répandent une psychose voulue, le tout dans un climat de plus en plus malsain. La solution miracle ? Je ne sais pas, mais le paysage avec ces escrocs devient bien sombre.


    • Claude Sitt Claude Sitt 10 août 2011 11:54

      Ce n’est pas l’agence de notation qu’il condamner pour avoir abaissé une note, peu importe ce que cette action entraine, car la notation n’a de valeur, ne sera suivi d’effet, que si ce qu’elle préconise va dans le sens de la réalité.

      Or, force est de constater que les États-Unis sont en faillite et ne pourront jamais rembourser leurs dettes.

      Le vrai reproche, et l’auteur le souligne dans son article, consiste à ne pas avoir tiré la sonnette d’alarme bien plus tôt en dégradant la note des États-Unis au fur et à mesure que leur endettement a augmenté.

      C’est moins connu, mais il existe plusieurs agences de notation en France destinées aux échanges locaux. Ainsi alors que je travaillais dans une société de VPC spécialisées dans le B to B, nous faisions appel à ce type de services pour nous prémunir des risques d’insolvabilité de nos clients. Il n’y a là rien d’immoral en soit, car une petite structure comme la notre aurait certainement connue elle-même de grave difficultés financières sans cette précaution.


      • Clojea Clojea 10 août 2011 15:16

        Bonjour : Merci pour votre passage, j’ignorais qu’il existait des agences de notation en France destinées aux échanges locaux. Il est vrai que tant que cela reste dans une certaine « éthique », ca va, mais les débordements ne sont jamais très loin. En tous cas, les big three sont corrompues, c’est sur. 


      • Lorelei Lorelei 10 août 2011 12:06

        bjr clojea, bon article

        je viens de lire un article qui dit par qui sont payés ses agences et le lobbying que est fait, et en effet on devrait interdire pour de bon quiconque ses agences, on ne devrait jamais permettre l’existence d’organisme qui fiche la merde sur toute la terre et c’est leurs cas à ses agences, elles ne sont que là pour alarmer et elles sont sous emprises de banksters


        • Clojea Clojea 10 août 2011 15:18

          Salut Lorelei : Merci de ton passage, effarant la puissance des big three.... Banksters, Big Three, Big Brothers.... Les BBB pas + mais BBB- smiley


        • Ann O’Nymous 10 août 2011 13:44

          Article consensuel. Je vous attends sur un sujet qui l’est moins... la scientologie, par exemple.


          • Clojea Clojea 10 août 2011 15:30

            @ Ann O’Nymous : Bien que ce ne soit pas le sujet, voici un article que j’ai écris sur le sujet :

            http://www.lepost.fr/article/2010/10/31/2288298_la-scientologie-persecution-religieuse_1_0_1.html


          • Clojea Clojea 10 août 2011 15:46

            Le lien ne semble pas fonctionner, voir ma page sur le Post.fr


          • Lorelei Lorelei 10 août 2011 16:51

            hé bien moi je suis pour la liberté religieuse, personne n’a à dicter à autrui sa religion, en sus si on est honnete, on doit accepter l’idée que les idéologies comme celle du monothéismes sont hypers violentes et ont produit plus de mort que le nazisme et staline pour autant elles existent donc on s’attaque aux nouvelles religions juste par opportunisme et par peur...car en realité je ne connais personne du grand publique capable de dire ce qu’est cette religion car pour cela il faut un minimum d’investissement et de recherches ce que j’ai fais hé oui ça existe les gens qui cherchent plutôt que de suivre comme un mouton...les opinions d’autrui


          • Gabriel Gabriel 10 août 2011 17:25

            Les agences de notation tout comme les agences de sondage sont des outils de manipulation des masses où de vagues individus s’octroient des droits, se font experts et finissent par se vendre au plus offrant. Du vent tout cela ! Malheureusement ce vent est glacial, il gèle l’économie et fait agoniser les peuples. Cordialement


            • Clojea Clojea 10 août 2011 17:36

              @ Gabriel : Exact, il soufle un vent glacial de la part de ces oiseaux qui sont de très mauvais augure. Quand on réfléchit exactement à leurs buts, il y a de quoi frissonner. Merci de ton passage


            • Lorelei Lorelei 11 août 2011 01:52

              Bjr gabriel

              "Les agences de notation tout comme les agences de sondage sont des outils de manipulation des masses où de vagues individus s’octroient des droits, se font experts et finissent par se vendre au plus offrant. Du vent tout cela ! Malheureusement ce vent est glacial, il gèle l’économie et fait agoniser les peuples. Cordialement"

              vous donné la parfaite définition des agences de notations..si on tape agence tavistock on comprend ce que sont les sondages leurs buts et c’est le même que celui de ses agences, l’agonie des peuples dans la servitude.


            • lesdiguières lesdiguières 11 août 2011 06:02

              Finalement pour garder un brin le moral : Haro sur les bourses ;

              http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre36868.html

              Merci


              • lechoux 11 août 2011 11:32

                « A cause de s&t, les USA veinnent de perdre un A... »

                C’est toujours mieux que de perdre un bras !!! :)))

                Tant qu’il y aura des gogos !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès