Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > A La Poste, vos colis perdus maintiennent des emplois

A La Poste, vos colis perdus maintiennent des emplois

La Poste livre 275 millions de colis par an. Mais, pour tout le monde, ce qui compte, ce sont les colis qu’elle ne livre pas. Il n’est pas question ici des colis que volent certains agents postaux indélicats, mais de ceux que les services du domaine de l’Etat revendent. Mais où va l’argent ?

Chaque année, 335 000 colis se retrouvent au Service Courrier Client (SCC) de La Poste, à Libourne (Gironde). Les chocolats que vous avez envoyés à votre grand-mère pour sa fête en font sûrement partie.

Si votre colis se retrouve à Libourne, ce n’est pas forcément parce que vous avez mal rédigé l’adresse du destinataire. Ou que l’adresse manque carrément (un classique). Où que la rue où habitait votre grand-mère n’existe plus. Ou que votre emballage était défectueux. Ou que l’étiquette était mal collée. Cela peut être la raison. Mais il arrive aussi que La Poste se trompe. Si si, ça arrive.

Sans oublier les cas avérés de vols à l’intérieur même des centres de tris ou dans les bureaux. Même si La Poste exerce paraît-il des contrôles de plus en plus accrus (vidéo-surveillance, services de sûreté, contrôles inopinés, etc.), même si ces vols représentent peu par rapport à la masse de colis et de lettres distribués, il n’empêche que ces larcins émaillent considérablement l’image du service postal et emmerdent considérablement les usagers qui commencent à souhaiter vivement l’arrivée de la concurrence.

Les usagers victimes de ces vols font-ils des réclamations à leur bureau de poste ? Pas toujours. Evidemment il y a de quoi être hérissé quand La Poste vous répond que si votre colis n’est pas arrivé c’est d’abord de votre faute ou de celle de votre destinataire… Mais, pour retrouver un colis perdu, mieux vaut commencer par réclamer.

Le service client de La Poste de Libourne gère les réclamations du grand public, des entreprises et de l’international. 156 agents sont affectés à ce service dont la moitié pour traiter exclusivement les réclamations du grand public, c’est-à-dire de l’usager de base : vous, moi, votre grand-mère. Justement cette dernière n’a pas reçu les chocolats que vous lui aviez adressés pour sa fête.

Vous avez donc fait une réclamation à votre bureau de Poste, à moins que vous l’ayez faite par internet. De toute façon ces réclamations sont toutes traitées par le SCC de Libourne. C’est ensuite qu’ils sont ouverts par le SCC, seul service de La Poste autorisé à le faire. « A Libourne, nous explique Véronique Teulières, directrice du SCC, nous ne récupérons que les objets qui nécessitent d’être ouverts pour un travail de recherche d’adresse, soit de destinataire, soit d’expéditeur (en priorité car il s’agit du propriétaire de l’objet). »

Les colis ouverts, le SCC en fait l’inventaire. Cet inventaire est comparé avec les réclamations centralisées ici. Résultat : « Nous rendons 75 % de ce que l’on reçoit. Le reste est vendu aux enchères par les services des Domaines » (Les ventes aux enchères sont annoncées sur le site des Domaines). Il faut attendre six mois avant que le SCC ne mette le colis aux enchères.

Mais après, me direz-vous, où va cet argent ? Selon Véronique Teulières, « le produit des ventes aux enchères est adressé directement par Les Domaines à La Poste qui en assure la gestion, dont une partie des frais de fonctionnement du Service Client Courrier ».

Bref, il sert à payer les agents affectés aux réclamations du grand public. « L’objectif d’un tel service est de fidéliser les clients de la Poste en leur restituant grâce à ce travail de recherche, l’objet qu’ils ont égaré. Pas de les faire fuir ! ».

C’est sûr qu’avec la concurrence qui pointe son nez, fini le temps du Petit Travail Tranquille !

Et puis, le personnel, ça se paye. Moralité : Continuez à perdre vos colis si vous ne voulez pas priver d’emploi des agents de La Poste !

 

Crédit image : marcus retais


Moyenne des avis sur cet article :  3.17/5   (94 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • nihalem 26 juin 2008 16:39

    « À la Poste, vos colis perdus maintiennent des emplois. »

    Et pour vivre dans un pays très riche sans chômage, il suffit de perdre toujours plus de colis !

    Oui, bon, je sais, même si c’est dans le titre, c’est peut-être la seule boulette d’un article fort intéressant par ailleurs — et je tiens à remercier Olivier Bailly au passage. Mais il faut me comprendre : ça fait tellement longtemps et tellement souvent que j’entends cette idée reçue, que c’est la fonction qui créée l’emploi, que je ne peux pas toujours laisser passer sans dire un mot...


    • MarcDS MarcDS 26 juin 2008 16:45

      Je ne sais pas ce qu’il en est en France mais en Belgique, l’accroissement des vols dans les tris postaux est clairement lié à l’engagement de personnel intérimaire, lui-même conséquence du saccage délibéré de La Poste en tant que service public. Ce saccage a ouvert la porte à la privatisation sans que celle-ci fasse trop de remous, ce qui était le but recherché. Aujourd’hui, les petits bureaux de poste ferment et les services diminuent, tout cela au nom de la rentabilité. La concurrence s’exerce là où les perspectives de gain sont les plus importantes au détriment de toute une série de facilités auparavant accessibles à tous mais peu rentables. Mon facteur, prié d’effectuer des tournées de plus en plus exigeantes, ne prend plus la peine d’emporter les colis avec lui pour les remettre en main propre. Même si je suis chez moi, il dépose dans ma boîte un avis me donnant 15 jours (à partir du lendemain, jour où je serai sans doute au boulot) pour aller chercher moi-même le colis au bureau de poste où les files d’une demi-heure et plus sont la norme (ça, ça n’a pas changé). Ô joies de la privatisation !


      • Yifu66 27 juin 2008 10:43

        C’est hélas exactement la même chose en France !

        Je suis pour raisons médicales scotché chez moi, et je ne sors qu’une heure en fin d’après-midi. Ma sonnette marche très bien et je ne reçois, comme vous, que des avis de passage sur lesquels la case "absent" est cochée.

        Déposez plainte ! m’a retourné sèchement la guichetière. Faut déposer plainte partout, tout le temps, pour tout... C’est usant et pas très bon pour le moral des français. Et des belges, donc, semble-t’il.


      • Le péripate Le péripate 26 juin 2008 16:54

        Mouais.... Beaucoup d’effort sont faits pour que les lettres et les colis retrouvent le destinaire ou l’expéditeur. Ensuite seule une petite partie est vendue aux enchères, la majorité est détruite. Et, effectivement, le SCC s’autofinance sur ces ventes. Au bilan, ça ne coute rien à l’usager, et ça lui rend un service. Car l’immense majorité des "perdus" le sont pour une adresse du destinataire erronnée et absence de l’adresse de l’expéditeur, et des étiquettes mal fixées..

        Pensez à mettre votre adresse à l’intérieur ainsi que celle du destinataire, les agents du SCC pourront ainsi vous retrouver...

         


        • lanceron16 26 juin 2008 19:05

          Bonjour !

          Puis-je participer au débat....mais quel débat ?????

          Je m’explique c’est moi le coupable,et oui je suis facteur,fonctionnaire en plus,et ce depuis 1981 !

          Imaginez le nombre de colis que j’ai réussi à voler !

          Ah les PTT(Petit travail tranquille)une véritable vocation,j’y pensais déjà quand j’étais jeune foetus

          Mais voilà la vérité est bien plus triste,42 heures par semaine(compensées bien sur en artt),debout 6 jours sur 7 bien assez tôt !

          Mais pire encore 27 ans de service ..et pas un colis de volé,j’avoue j’ai honte.

          C’est pas grâve tant qu’il y aura des gens sur le web croyant faire avancer la critique citoyenne en "dégueulant" sur les autres sans appronfondir leur réflexion,il y aura toujours quelque part,enfin surtout sur ma tournée,des gens qui m’attendent avec gentillesse et qui me font CONFIANCE !


          • Le péripate Le péripate 26 juin 2008 19:29

            Sympa ton coup de gueule. Que j’approuve sans réserve. Ce papier est simplement con.


          • Le péripate Le péripate 26 juin 2008 22:05

            Parce que ce que l’on retient du papier, c’est le vol.Et que c’est assez universel. Vols dans les commissariats, vols dans les hopitaux, vols ici, vols là . Et alors ?


          • Carbonara Carbonara 27 juin 2008 13:40

            Ce que l’on retient de l’article, c’est le vol, mais ce n’est pas du tout son sujet. Je ne crois pas que l’article soit con, mais à mes yeux il est mal fait car la réponse à notre motivation de lecture se trouve tout à la fin apres environ 2/3 inintéressant.


          • patroc 26 juin 2008 20:41

             Article qui oublie l’essentiel, à savoir que c’est depuis que la poste est gérée comme une entreprise privée (embauche de cdd non formé, contrat à mi-temps, embauche d’étudiants [genre mc do], compression de personnel, tournées rallongées) que les vols et erreurs ont explosé... De cette simple ignorance, votre article est faux et l’information à l’opposé de la réalité.. Copie et investigation à revoir...


            • donino30 donino30 27 juin 2008 13:03

              Mouais, un peu facile de balancer ça sans rien pour étayer. Qu’est ce qui me prouve qu’il y a plus de vols de colis aujourd’hui qu’il y a 5 ans ? 10 ans ?


            • K K 26 juin 2008 20:49

              Vous écrivez :

              ces larcins émaillent considérablement l’image du service postal et emmerdent considérablement les usagers qui commencent à souhaiter vivement l’arrivée de la concurrence.

              Celà fait déjà longtemps que l’envoi de colis est ouvert à la concurrence. DHL, UPS etc... vous avez l’embarras du choix.


              • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 26 juin 2008 21:45

                Et pourquoi croyez-vous que le vol de marchandises a littéralement explosé depuis une dizaine d’années en France, que ce soit à La Poste, dans les aéroports, dans les ports, chez les grossistes, dans les magasins ?

                Parce que les voleurs ont des débouchés méga-peinards : d’abord les vide-greniers, dont la démesure française unique au monde est scandaleuse, puis l’internet, deux filières ultra-tranquilles, sans aucun contrôle, pour écouler la marchandise douteuse...

                Génial, non ?

                 


                • HELIOS HELIOS 26 juin 2008 23:32

                  Ils ont bon dos les vides greniers !

                   

                  Vous devez avoir des commerçants antiquaires dans votre famille.


                • tvargentine.com lerma 26 juin 2008 21:50

                  Bravo pour cet article qui correspond bien à l’information que nous devrions lire ici tous les matins

                  Encore bravo pour ces infos

                   


                  • Bigre Bigre 27 juin 2008 08:29

                    Le début de l’article est intéressant, informatif. La fin manque de contenu, c’est un peu sec de suggérer que ce service s’autofinance et que c’est une de ses raisons d’être. A cause de cette fin, l’article ne m’a pas plut. Dommage.


                    • Emile Red Emile Red 27 juin 2008 08:50

                      Encore un article bastonnade sur le service publique :

                      "ces larcins émaillent considérablement l’image du service postal et emmerdent considérablement les usagers qui commencent à souhaiter vivement l’arrivée de la concurrence."

                      D’une, je crois qu’il est interdit d’envoyer des chocolats par la poste (pas sûr).

                      De deux, croyez- vous que le privé fait mieux et qu’il y a moins de détournement ?

                      De trois, croyez-vous qu’un service privé s’occupera d’acheminer du courrier mal référencé en vers et contre tout comme le fait la poste la plupart du temps ?

                      De quatre, croyez-vous que M. Duchmol, habitant au fin fond du Larzac, recevra son courrier chaque jour quand le privé dominera ?

                      De cinq, croyez-vous que votre grand-mère, celle des chocolats, pourra demander un service à son facteur UPS ?

                      De six, avez vous déjà été aux ventes aux enchères de la poste, pour voir ce qui est en vente et pour quelles raisons ces objets y sont ?

                      De sept, vous pouvez prendre une assurance lors d’un envoi, et beaucoup d’entreprise par correspondance, après simple réclamation, renouvelle gratuitement l’envoi.

                      Enfin de huit, j’ai reçu il y a environ un an une lettre qui était mal adressée, le nom était bon, le code postal inexistant, juste le département, et le nom du village érroné (il existe 6 villages en Gironde portant le même nom à une ou deux lettres près), pourtant la lettre est arrivée 5 jours après expédition (le cachet de la p....) sans passage par le SCC, tout simplement grace au professionnalisme des agents postaux et des facteurs.

                      Pour votre gouverne, je vis dans les environs du SCC et connais plusieurs personnes y travaillant, je peux affirmer que celles-ci effectuent un vrai sacerdoce, vous ne pouvez imaginer les ressources incroyables qu’elles développent pour trouver les destinataires de colis plus incroyables les uns que les autres, combien ils se démennent pour faire parvenir la liasse de billets (interdit...) qui permettra à votre grand-mère de boucler sa fin de mois etc...

                      Maintenant si vous pensez que le privé fera mieux et au même prix, grand bien vous fasse, je crois que vous êtes encore un de ces citadins qui ne voit pas plus loin que son périph et n’imagine pas ce que peut-être le facteur et le bureau postal dans la campagne profonde. Parisien vous crèvez la province rurale de votre égoïsme béat.

                      Je ne vous félicite pas.


                      • ZEN ZEN 27 juin 2008 08:58

                        Bien dit , Emile..

                        Bonne mise au point.


                      • LE CHAT LE CHAT 27 juin 2008 10:38

                        @emile

                        bien dit , il faut voir ce qui se passe ailleurs . Je suis numismate et pratique des échanges avec des collectionneurs de nombreux pays ; à part en europe de l’ouest , usa , canada et japon , il est recommandé de n’envoyer que en recommandé . Quand à l’Afrique , recommandé ou pas , tout est volé !

                        même si tout n’est pas parfait , notre poste est relativement rapide ! postez un courrier d’Irlande ou de Grèce , vous avez le temps d’attendre .......


                      • shamanphenix 27 juin 2008 11:44

                        Merci de recadrer.

                        J’en ai assez des gens qui crachent sur le service public et pardonnent tout aux entreprises privés.

                        Le jour ou ola poste sera privatisée complètement, ce sera drôle pour le péquin qui habite au fin fond du Larzac "Désolé monsieur mais il n’st pas rentable pour nous de vous livrer le courrier".

                        L’énergie, l’eau, les transports et les communications auraient du rester des services publiques.


                      • ZORBA 27 juin 2008 12:04

                        CHER AMI ,J’HABITE EN GRECE ET JE RECOIS DU COURRIER MAL ADRESSE .

                        J’EN REMERCIE LES FACTEURS GRECS ,JE NE SAIS PAS SI A LEUR PLACE JE SERAI CAPABLE DU MEME EFFORT.

                        CE QUI EST VRAI C’EST QU’ICI AUSSI IL MANQUE DU PERSONNEL ET QUE POUR FAIRE LA PLACE AUX SOCIETES PARALELLES LE SERVICE PUBLIC EST DIMINUE.

                        ANCIEN DES PTT DE FRANCE (TELEPHONE) JE SUIS BIEN PLACE POUR SAVOIR QUE L’ON TRAVAILLAIENT PLUS ET MIEUX AU TEMPS DU SERVICE PUBLIC !!!

                        A QUAND DE NOUVELLES NATIONALISATIONS .


                      • Le péripate Le péripate 28 juin 2008 09:50

                        Emile, vous dites connaitre plusieurs personnes qui travaillent au SCC... Si ça se trouve, nous avons donc peut-être des amis communs.... Je vais être maintenant très soupçonneux, peut-être c’est celui ci Emile Red, ou celui-là....


                      • Marsupilami Marsupilami 27 juin 2008 11:04

                         Cet article passe complètement à côté d’un phénomène majeur, qui est de nature politique : le nombre de colis perdus a considérablement augmenté depuis le début du démantèlement du service public de la poste.

                        Faisant partie d’une association qui envoie régulièrement des colis, je peux en témoigner : jusqu’à il y a cinq ans environ, il ne m’est jamais arrivé de perdre un colis. Désormais c’est devenu très régulier. J’en ai référé à La Poste, qui m’a fait savoir qu’elle n’y pouvait rien et m’a conseillé de les envoyer en Collissimo ou en recommandé. Un culot monstre !

                        Quand tout sera privatisé et soumis à la "concurrence", j’imagine que ce sera encore pire.


                        • Traroth Traroth 27 juin 2008 11:05

                          Vous voulez dire que les colis dont on ne peut vraiment pas retrouver ni l’expéditeur ni le destinataire, ni grâce à l’emballage ni grâce au contenu, ceux qui sont irrémédiablement perdus, sont vendus aux enchères ? Et donc ? Que voudriez-vous qu’on en fasse ? Qu’on les jette ? Qu’on les stocke ?

                          Et l’argent, que pourrait-on en faire ? Le donner à une oeuvre ? Le verser à l’Etat ?

                          J’ai l’impression que vous vous offusquez pour des broutilles, personnellement.


                          • Gzorg 27 juin 2008 11:25

                            Propagandisme libérale habituel...

                            Sans jamais le contre argument massue qui est que globalement le privé fais en général moins bien pour beaucoup plus chère puisqu’il faut engraisser les actionnaires.

                            ...et je met aussi l’auteur du texte au défis de prouver que les vols n’existent pas chez les transporteurs privés.

                            Mais vous avez raison plus le service publique sera détruit, plus nous payerons cher pour tout, plus l’heure de la remise des pendules à l’heure arrivera bientôt !

                            En cela merci l’auteur c’est avec l’aveuglement idéologique habituel des libéraux que les gens commencent à conchier le libéralisme partout dans le monde , même aux Etats Unis*

                             

                            *Cf dernier sondage du financial Times sur la "globalization".


                            • Emile Red Emile Red 27 juin 2008 11:53

                              Non les détournements n’existent pas dans le privé, ce ne sont que des captations parfois organisées par les chefs d’entreprises...


                            • chmoll chmoll 27 juin 2008 12:48

                              l’jour qu’la poste annoce des licenciements,éviter d’envoyez vos colis à s’moment là

                              merci à la poste d’nous avoir prév’nus


                              • logan 5 juillet 2008 21:55

                                Encore qqun qui croit que la concurence résoud tous les problèmes du monde ... N’importe quoi ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès