Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > A propos de, et en intro de la Caravane des entrepreneurs...

A propos de, et en intro de la Caravane des entrepreneurs...

En y regardant de plus près, celui qui aurait été un peu plus attentif, en traversant la rue comme à l’habitude pour se rendre à la boulangerie. Celui-là, donc, n’aurait pas manqué de remarquer la présence, juste de l’autre côté du trottoir, installé sur la place de la Mairie, d’une structure aux chapiteaux bleus, bordée par des bâches orangées et translucides. Par curiosité il se serait approché, découvrant ce faisant, deux ou trois « hommes en orange » faisant office d’hôtes accueil (ni d’origine ukrainienne, ni membre du Modem, j’insiste) et puis inscrit sur une banderole plastifiée débordant du hall d’entrée, une signature quelque peu inattendue... Caravane des entrepreneurs.

De fait, il aurait eu alors la confirmation qu’il ne s’agissait là ni du cirque de la Girafe pourtant entrevue quelques jours plus tôt (pas de girafes en vue) ni de la logistique du Tour de France car nous n’en n’étions encore qu’aux prémices du printemps cycliste.

Ainsi donc, depuis 2004, à l’initiative d’un homme probablement « bienheureux quoique un peu fêlé... ce qui permet dans certains cas, pour les mieux fêlés d’entre eux, de laisser passer la lumière » vous avez déjà croisé ou vous serez peut être amené à le faire, une manifestation particulièrement originale et conviviale, on peut le dire sans forfanterie, une manifestation unique en France et en Europe, probablement unique « dans toute la galaxie de l’univers intersidéral » : la Caravane de la Création d’entreprise - Reprise d’entreprise - Transmission d’entreprise - Franchise. Je sais, c’est un peu long, mais c’est ce qui est aussi le nom le plus complet pour énoncer de quoi il s’agit.

Par mesure de simplification, je parlerai moi plus volontiers à l’avenir, au fur et à mesure que je déroulerai des articles à son sujet et autour, de Caravane des entrepreneurs. Car j’ai bien l’intention, de faire de la caravane des entrepreneurs, une sorte de fil rouge, un terrain d’expression et de réflexion sur l’entrepreneuriat.

Pour en revenir à la Caravane des entrepreneurs, nous disons, dans notre jargon, qu’il s’agit « d’un pôle d’expertise et de conseil itinérant spécialisé en création, reprise et transmission d’entreprises ». Réalisée sous chapiteaux, en plein cœur des villes avec près de 90 étapes prévues pour la tournée 2008, la Caravane des entrepreneurs a pour objectif de créer un mouvement puissant de communication et d’animation pour stimuler les initiatives économiques sur les thèmes de la reprise-transmission d’entreprise. Sur chaque étape, dans un espace convivial, entre 15 et 25 experts-conseils locaux interviennent gratuitement et apportent des conseils auprès d’un public constitué de chefs d’entreprises, cédants, de candidats repreneurs et de créateurs d’entreprise potentiels.

Il ne vous aura peut-être pas échappé, que cette fameuse caravane n’a guère de secret pour moi, pour en être la modeste cheville ouvrière, tour à tour, coordonnateur, développeur, attaché de presse, animateur, chauffeur de camion, manutentionnaire, conférencier, hôte(sse) d’accueil, agent d’entretien, nettoyeur de tables, informaticen, électricien, poseur d’affiches, distributeurs de tracts et surtout monteur et démonteur de chapiteaux... ah oui j’oubliais... conseil aussi (je crois presque avoir tout dit tellement j’en ai mal au dos...)

Ainsi, depuis 4 ans, je vis au rythme de la caravane, je mange caravane, je dors caravane, à tel point que je suis devenu « un gens du voyage à moi tout seul » et ce n’est pas fini puisque nous sommes déjà en train de préparer l’édition 2008. Je vous invite d’ailleurs, pour ceux qui veulent en savoir plus sur son contenu, comme sur son calendrier, à suivre la flèche www.caravanedesentrepreneurs.com. Que dire encore dans ce premier billet sur la Caravane des entrepreneurs, si ce n’est que cette d’aventure est avant tout une formidable rencontre humaine et qu’ à ce jeu des rendez-vous très souvent imprévus, je me rends compte encore davantage de l’importance qu’il faut accorder aux personnes. Je l’ai dit autre part et en d’autres circonstances, au-delà d’une information technique, ce qui est frappant c’est que tous les porteurs de projet, quel que soit ce projet, sa nature ou son niveau d’avancement, tous ont besoin d’abord, d’être écoutés, stimulés et encouragés. Rendu à ce point, je ne me sens pas d’autre ambition que de servir de catalyseur, sachant qu’au fond, je ne sais par pourquoi (enfin quand même un peu !), mais c’est comme ça, j’ai une profonde admiration pour celles et ceux qui s’engagent, innovent et entreprennent. Cela vient de l’idée toute simple et si compliquée à la fois que nous pouvons tous aller plus loin que la pensée, que nous devons essayer et surtout agir pour donner vie à nos rêves.

Je ne peux pas, ne pas citer cette pensée de Sénèque qui, bien avant qu’on se soit cru très intelligent dans nos sociétés modernes, disait déjà "Ce n’est pas parce que c’est difficile que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas que c’est difficile..."

Documents joints à cet article

A propos de, et en intro de la Caravane des entrepreneurs... A propos de, et en intro de la Caravane des entrepreneurs...

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Yohan Yohan 21 novembre 2007 10:09

    Bravo pour votre initiative, d’autant courageuse, que l’on vit dans un pays d’assistés qui méprise l’entreprise.


    • tvargentine.com lerma 21 novembre 2007 10:25

      Il faut des citoyens comme vous pour diffuser l’information car vous apporter ce qui manque à beaucoup de gens qui souhaitent se lancer mais qui ont l’impression d’avoir un mur (invisible de fonctionnaires) devant eux

      Je vais prendre contacte avec vous pour vous soumettre un dossier d’une personne

      encore merci


      • Foudebassan Foudebassan 21 novembre 2007 22:53

        Si je peux me permettre 2 petites critiques concernant le soutien à la création d’entreprises en général :

        - Beaucoup (trop) de structures d’aides au démarrage, mais quasi absence de suivi post-création.
        - Un encouragement à l’innovation, mais essentiellement dans l’innovation technologique et rien dans le service. La Suisse par exemple, s’intéresse avant au potentiel de développement d’une entreprise et peut très bien soutenir une entreprise qui n’a rien de high tech.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès