Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > A quoi joue Réseau Ferré de France

A quoi joue Réseau Ferré de France

Le Ministère de tutelle de RFF cherche-t-il à pousser les voyageurs vers d'autres moyens de transport que le train (hors TGV) ?

Depuis deux ans maintenant la réservation dans les trains de nuit et certains trains de jour transversaux relève du parcours du combattant.

Outre les offres tarfaires qui deviennent un maquis où beaucoup se perdent, les ouvertures à la réservation sont souvent faites à quelques jours de la mise en circulation des trains.

Réseau Ferré de France, en empêchant la SNCF de proposer ces trains trois mois à l'avance - ainsi qu'elle l'a indiqué dans sa charte - veut-il dépeupler ces dessertes pour prétexter ensuite leur suppression ?

Un exemple parmi tant d'autres : le premier juin 2011, le train Lunea 4748 Metz-Nice partant à 20h40 a été mis à la réservation le ... premier juin 2011 à 0h00 ! Ce train est certainement parti à vide, puisqu'il est interdit aux personnes ne possédant pas de réservation. De plus, les clients qui voulaient ce jour-là (veille de l'Ascension) rejoindre Marseille ou la côte d'azur ont soit pris leur voiture, soit ont choisi de passer par Paris avec un surcoût qui atteint 200% voire plus (par rapport aux billets prems).

Quelle est la raison invoquée par RFF ? Les nombreux travaux qu'il a engagé sur toutes les voies françaises - ce qui en soi est excellent - l'empêchent de fournir en temps utile les sillons appropriés. Que je sache, les chemins de fer étrangers, et en particulier allemands, s'arrangent pour que les travaux programmés sur leur réseau n'oblitèrent pas les possibilités de réservation à long terme.

L'exemple donné ci-dessus n'est pas isolé, loin de là. L'accès aux trains Lunéa de l'été est impossible à partir du 9 juillet ! (Bordeaux-Nice, Metz-Nice/PortBou, Strasbourg-Nice/Portbou). Et pourtant, ils circuleront !

Ces travaux provoquent également des détournements importants, supprimant certains arrêts pourtant source d'une clientèle abondante. Certes des mesures de remplacement sont prévues... mais quelle comparaison y a-t-il entre un train direct et une relation avec plusieurs changements ?

Par exemple, les jours de semaine d'été, le train Metz-Montpellier ne dessert plus Nancy, et est dévié par las LGV Est et Sud-Est. Soit dit en passant, le trajet Metz-Lyon passe de 4h45 à 3h11 (gain de 1h30), et le trajet Nancy-Metz-Lyon conserve à peu près la même durée (4heures), mais avec un changement de train à Metz.

Cette modification temporaire montre d'ailleurs que certaines relations pourraient devenir définitivement plus rapides, en modifiant les trajets selon les villes desservies. Il serait ainsi possible de créer deux TGV, l'un desservant Luxembourg, Metz, Reims, Lyon et Montpellier, l'autre reliant Nancy, Dijon, Lyon et Marseille...

En tout état de cause, la gestion actuelle du train en France ne risque-t-il pas de détourner les clients du train, alors que nous avons encore les moyens de "renverser la vapeur".

Une première action pourrait consister à demander au service clientèle de la SNCF de remuer ciel et terre pour satisfaire ses clients.

Service Relations Clients

SNCF

62973 ARRAS Cedex 9

Documents joints à cet article

A quoi joue Réseau Ferré de France

Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • ottomatic 4 juin 2011 12:03

    Le but est pourtant simple : fermer toute les lignes qui ne rapportent pas...


    Vive le service publique...

    • Giordano Bruno 4 juin 2011 15:24

      Je suis passé depuis un certain temps au covoiturage. Je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt.


      • kitamissa kitamissa 4 juin 2011 19:58

        eh bien finalement rien ne vaut la voiture ,à 4 ou 5 personnes c’est le plus économique ,plus souple également puis que l’on fait du porte à porte ,on s’arrête un moment si on en a envie pour prendre un café et se détendre.....


        tout le monde installé,je mets le régulateur de vitesse,la clim,celui qui veut écouter la radio branche ses écouteurs dans la prise ,on roule bon train, la bagnole étant assez vaste tout le monde a de la place pour allonger ses jambes ....et voilà,pas les emmerdes des transports en commun ,ni de passager incommodant que l’on a pas choisi !


        • loco 4 juin 2011 22:08


           Bonsoir,

           Vous êtes bien gentils,vous les pauvres qui prétendez avoir accès au train, mais, place aux riches, comme dans l’avion, et à vous les intempéries, les péages, les embouteillages, la prison si vous pensez sottement rattraper le temps perdu après les travaux, ou la mort sous les roues d’un camion plus ou moins roumain dont le chauffeur, nul, ne maîtrise plus ses 42 tonnes au bout de deux jours de volant.

           La Faucheuse, comme passager incommodant, n’est pas mal non plus.... Mais, soyons pratiques, ça désengorge le marché du travail et ça rajeunit les cadres de l’entreprise.

           


          • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 4 juin 2011 23:27

            @ l’Auteur :

            Vous avez parfaitement raison de dénoncer ces pratiques qui s’apparentent plus à du sabotage qu’à de véritables raisons techniques !

            Serait-ce le fait d’une mauvaise coordination entre RFF et SNCF ? Peu nous importe à nous les usagers !

            Quand on veut noyer son chien, on l’accuse de la rage !


            • jacques jacques 5 juin 2011 01:46

              Le but est de provoquer le plus de dysfonctionnements pour pouvoir privatiser sous prétexte d’inefficacité de la gestion publique.Merci à tout nos hauts fonctionnaires obéissants et veules. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès