Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > A quoi sert le trafic aérien ?

A quoi sert le trafic aérien ?

Appel aux commentaires...

Bonjour tout le monde !
 
(On est dimanche, il fait beau, je vais aller me balader alors je vais faire vite)
 
Oh le vilain nuage ! Il paralyse les aéroports ! C’est mal...
Hein que c’est mal ? Ca doit être vrai puisqu’on le dit partout, et en boucle...
 
Du coup j’ai une petite question, que je pose à l’assemblée informelle des lecteurs :
A quoi sert le trafic aérien ?
 
J’ai beau chercher, je vois pas.
Le transport de marchandises ? Mer et terre, mais pas air.
Le transport de personnes ? J’en vois que deux catégories : les affaires et le tourisme.
 
Les affaires peuvent se régler par visio-conférence, et le tourisme est plus une activité "de riche" (l’humanité s’en est passé jusqu’en 1950), qui peut d’ailleurs se pratiquer localement. N’allez pas me faire croire qu’il y a quelqu’un sur Terre qui a tellement visité son voisinage immédiat qu’il soit forcé de prendre l’avion pour voir quelque chose de nouveau.
 
En attendant, les avions ça pollue, ça fait du bruit et....c’est en faillite* (y a peut-être une raison d’ailleurs...)
 
Bon, je pense que vous m’avez compris, je cherche une utilité au trafic aérien, et je n’en vois pas.
help me please...
 
Merci d’avance, je m’en gambader sur les bords de Loire, sous un ciel sans nuages
 
*de mémoire, les compagnies aériennes ne survivent que grâce aux aides directes et indirectes des états. Tiens, si je voulais faire les choses propres je vérifierais, mais je ne prétends pas être journaliste
 

Les réactions les plus appréciées

  • LeGus (---.---.---.112) 19 avril 2010 11:18
    LeGus

    Et en train, et si on a des passagers, et si on avait pas fait des gros salons bourgeois pesant 1500 kg de ferraille pour trainer 75 kg de bidoche ???

    Les voitures polluent, les avions aussi mais c’est vrai qu’il flattent bien l’égo des pilotes amateurs, même amateurs.

  • curieux (---.---.---.39) 19 avril 2010 12:52
    curieux

    Le trafic aérien sert tout d’abord à polluer. Et puis, il développe le tourisme et des milliers de personnes, en mal de dépaysement utilisent ces voyages peu chers pour aller vivre 7 ou 14 jours dans des palaces où ils peuvent s’empiffrer et picoler tout leur saoul. Ils vont dans les magasins à touristes, font les excursions programmées, toujours les mêmes. Au canada, par exemple, ils auront droit à une journée chez l’habitant. Un bon documentaire en montrera cent fois plus. Vous me direz, cela permet d’enrichir les autochtones de ces pays pauvres(caraïbes, extrême orient, ... : la meilleure preuve, c’est qu’ils sont toujours aussi pauvres

  • sleeping-zombie (---.---.---.7) 19 avril 2010 13:25

    Sur tes 3 arguments, y a que le 1er qui porte, les 2 autres me rappelant des slogans d’opérateurs téléphoniques.

    Et pour la famille, j’ai envie de dire que si le monde était pas si mal fichu, on aurait pas besoin de s’expatrier pour trouver du boulot, mais là c’est un autre problème...

  • sleeping-zombie (---.---.---.7) 19 avril 2010 13:18

    @Halman
    une voiture qui consomme 8 litres au 100km, bourré comme un avion rempli ras-la-gueule (pour supporter la comparaison avec l’avion), ça nous fait du 1,6 litres aux 100 km. (j’ai compté 5 personnes).
    Et pourtant, la bagnole est un désastre écologique.
    Mais merci, je m’imaginais que le rapport était bien pire...


Réagissez à l'article

52 réactions à cet article

  • LeGus (---.---.---.112) 19 avril 2010 11:04
    LeGus

    Il y en bien une, entretenir en temps de paix, un savoir-faire utile à la supériorité aérienne en cas de guerre. Un peu comme la conquête spatiale amuse les gogos alors qu’elle est uniquement justifiée par le développement des missiles nucléaires balistiques.

    • Halman (---.---.---.244) 19 avril 2010 11:14
      Halman

      La conquète spatiale sert à faire avancer l’humanité sut tous les points.

      La technologie des hopitaux est issue de la technologie spatiale.

      Vous êtes bien content que l’on vous soigne avec

    • LeGus (---.---.---.112) 19 avril 2010 11:22
      LeGus

      Je parle des motivations, pas des retombées.
      Argument spécieux, combien font en hôpitaux le moindre lancement ???

    • sleeping-zombie (---.---.---.7) 19 avril 2010 12:57

      Argument intéressant, mais on pourrait aussi se demander si ça n’aurait pas plus efficace d’affecter les crédits militaires directement à la recherche médicale, plutôt que de se contenter de « dommages collatéraux ».
      Mais les satellites sont quand même pratique pour les télécoms.

  • Halman (---.---.---.244) 19 avril 2010 11:11
    Halman

    Les avions ça polie...

    Tellement qu’ils consomment l’équivalent de 4 litres d’essence par passager par 100 km.

    Et votre voiture aux 100 elle consomme combien ?

    • LeGus (---.---.---.112) 19 avril 2010 11:18
      LeGus

      Et en train, et si on a des passagers, et si on avait pas fait des gros salons bourgeois pesant 1500 kg de ferraille pour trainer 75 kg de bidoche ???

      Les voitures polluent, les avions aussi mais c’est vrai qu’il flattent bien l’égo des pilotes amateurs, même amateurs.

    • sleeping-zombie (---.---.---.7) 19 avril 2010 13:18

      @Halman
      une voiture qui consomme 8 litres au 100km, bourré comme un avion rempli ras-la-gueule (pour supporter la comparaison avec l’avion), ça nous fait du 1,6 litres aux 100 km. (j’ai compté 5 personnes).
      Et pourtant, la bagnole est un désastre écologique.
      Mais merci, je m’imaginais que le rapport était bien pire...

  • Mycroft (---.---.---.1) 19 avril 2010 11:27

    Vous travaillez dans un domaine pointue et tel que vos confrères sont suffisamment peu nombreux pour que vous ne puissiez vous permettre d’en exclure un du lot sous prétexte qu’il se trouve à l’autre bout de la planète.

    Je ne pense pas. SI c’était le cas, vous verriez qu’il faut parfois se déplacer. Certes, on est actuellement, je pense, dans un excès de déplacement des personnes.

    Mais, travaillant dans le domaine de la recherche, je peux vous affirmer qu’une visio conférence est bien moins pratique, elle ne permet pas simplement les conversation parallèle à l’ordre du jour, le dialogue technique entre les deux spécialistes d’un points très précis et qui se trouvent en pratique à 12h de décalage horaire l’un de l’autre.

    Au passage, le dit décalage horaire est aussi un obstacle problématique aux visio conférence.

    Alors certes, on peut faire avec la technologie actuelle, passer par des mail, et attendre la réponse 12h plus tard. Mais c’est particulièrement peu efficace.

    • joelim (---.---.---.104) 19 avril 2010 12:25
      joelim

      Le domaine de la recherche est vraiment un domaine qui ne fait aucun effort pour limiter ses déplacements en avion. Certes les conférences mettent en relation les chercheurs, autour de la pause café, mais il y aurait moyen de numériser une partie du « process », par des outils collaboratifs ouverts par exemple. En plus cela éviterait les coûts de déplacement importants.

      Ah oui bien sûr, les gueuletons tous frais payés, et le tourisme autour de la conférence, il y en a qui regretteront...
    • sleeping-zombie (---.---.---.206) 20 avril 2010 19:46

      Ayant frolé ce domaine a plusieurs reprises, sans avoir de conviction en béton, je suis malheureusement de l’avis de joelim...

  • LE CHAT (---.---.---.148) 19 avril 2010 11:51
    LE CHAT

    ce fut un bonheur tout ce week end de ne pas entendre les avions militaires de la base d’Istres , islandais , merci à vous ! smiley

  • nico31 (---.---.---.51) 19 avril 2010 12:02

    Rendre visite à sa famille.

  • nico31 (---.---.---.51) 19 avril 2010 12:11

    Relier les hommes entre eux.

  • nico31 (---.---.---.51) 19 avril 2010 12:12

    S’ouvrir au monde.

    • sleeping-zombie (---.---.---.7) 19 avril 2010 13:25

      Sur tes 3 arguments, y a que le 1er qui porte, les 2 autres me rappelant des slogans d’opérateurs téléphoniques.

      Et pour la famille, j’ai envie de dire que si le monde était pas si mal fichu, on aurait pas besoin de s’expatrier pour trouver du boulot, mais là c’est un autre problème...

    • nico31 (---.---.---.51) 19 avril 2010 17:04

      Ce n’est pas parce qu’ils ressemblent à des slogans d’opérateurs téléphoniques que mes suggestions d’utilisation du transport aérien sont faux.

    • nico31 (---.---.---.51) 19 avril 2010 17:13

      En outre ce n’est pas uniquement parce que le monde est mal fichu que les gens s’expatrient, mais également pour vivre d’autres expériences, connaître d’autres mode de pensée. Pour le plaisir de s’éloigner du nid, par défis, pour se prouver qu’ils peuvent sortir des routes tracées pour eux, pour changer de vie, pour le simple plaisir de changer.
      Certains sont d’un tempérament casaniers, je ne les critique pas. Il faut de tout pour faire un monde. Mais que les casaniers laissent à ceux qui ne le sont pas le plaisir de ne pas l’être !

  • joelim (---.---.---.104) 19 avril 2010 12:18
    joelim

    Avoir de passionnants documentaires sur le déroulement des accidents d’avions. Certes on pourrait s’en passer, tant des documentaires que des accidents (et que des avions).

  • joelim (---.---.---.104) 19 avril 2010 12:30
    joelim

    Rêvons tout haut : imaginons que cet aparté dans le ballet aérien bruyamment motorisé nord-européen fasse apparaître un bienfait tellement important (sur le climat par exemple), qu’il devienne évident pour tous qu’à terme, il faut se débarrasser de ce moyen de transport couteux et polluant....

    D’ailleurs, s’il y a de la décroissance à faire, c’est bien sur ce secteur.... On pourrait commencer par là : l’avionique, un domaine pionnier de la décroissance ?
  • curieux (---.---.---.39) 19 avril 2010 12:52
    curieux

    Le trafic aérien sert tout d’abord à polluer. Et puis, il développe le tourisme et des milliers de personnes, en mal de dépaysement utilisent ces voyages peu chers pour aller vivre 7 ou 14 jours dans des palaces où ils peuvent s’empiffrer et picoler tout leur saoul. Ils vont dans les magasins à touristes, font les excursions programmées, toujours les mêmes. Au canada, par exemple, ils auront droit à une journée chez l’habitant. Un bon documentaire en montrera cent fois plus. Vous me direz, cela permet d’enrichir les autochtones de ces pays pauvres(caraïbes, extrême orient, ... : la meilleure preuve, c’est qu’ils sont toujours aussi pauvres

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

sleeping-zombie


Voir ses articles

ECRIVEZ UN ARTICLE !






Palmarès