Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Airbus - Boeing !

Airbus - Boeing !

EADS et Boeing soumissionnent au 3ième appel d’offre d’avions ravitailleurs du Pentagone ! Boeing présente une version modifiée du B767 et Airbus une version spécifique du A330. Le coût global des 179 appareils avoisine 40 milliards de dollars ! L’attribution se fera mi-octobre. Lors de l’appel précédent remporté par Airbus et annulé suite au recours de Boeing, Airbus prévoyait la vente de 179 avions dérivés de l’Airbus A330. La charge de travail se répartissait entre EADS et ses partenaires américains, Northrop et General Electric. Les avions auraient été montés dans une usine nouvellement construite à Mobile dans l’Alabama, cette usine aurait également assemblé la version fret de l’A330 ! Les morceaux du fuselage auraient été fabriqués en Europe à Nantes et Meaulte ! EADS couvrait partiellement le risque de change euro-dollar en produisant en zone dollar. Ce marché aurait donné l’occasion à EADS de se rapprocher de son objectif d’une répartition de 50-50% entre son chiffre d’affaire civil et militaire, actuellement le militaire représente 25% ! Dans sa réponse, Boeing propose une version allongée du 767 ou le 777 modifié ! Pour diminuer les prix Airbus pourrait il modifier l’A320 ?

EADS a renégocié les contrats de l’avion de transport de troupes A400M avec les sept pays ayant commandé 180 appareils (France, Allemagne, Luxembourg, Grande Bretagne, Turquie, Belgique, Espagne). Le surcoût de 5.2 milliards d’euros est réparti comme suit :

  • EADS mettra 1.7 milliards,
  • les clients payeront 2 milliards de plus pour les appareils, soit 22 milliards d’euros au lieu de 20, une augmentation de 10%, 122 millions d’euros par appareil,
  • les états avanceront 1.5 milliards d’aides à l’export.

Les deux principaux clients sont la France et l’Allemagne avec respectivement 50 et 60 appareils commandés. Après un premier vol en décembre 2009, les premières livraisons décalées de 4 ans se feraient en 2013 ! Les premiers modèles seront simplifiés et ne comporteront pas toutes les options prévues au niveau du moteur, notamment le vol bas et rasant. Pour accélérer la réorganisation, la branche Casa, responsable de l’avion de transport, est réintégrée dans Airbus ! Le turbopropulseur de l’A400M avait pris du retard. Ce moteur à hélice de 5 mètres de diamètre et de 8 pales pose des problèmes ! Cette coproduction RollsRoyce, Safran (Snecma+Sagem), MTU, ITP vole enfin ! Pour diminuer le retard, Eads a introduit des contraintes allégées pour le pilotage automatique notamment ! Transformer un airbus cargo en avion de transport de troupes eût il été plus simple ? Embraer envisage un avion de transport de troupes moins complexe d’un coût unitaire de 77 millions de dollars !

Airbus et Boeing s’affrontent sur différents fronts : les commandes et livraisons, les premiers vols et nouveaux modèles, les avions ravitailleurs. En 2009, chacun d’eux à enrigistré environ 500 commandes. L’A400M et le Boeing Dreamliner 787 ont tous deux effectué leur premier vol en décembre 2009 ! Le B747-8, nouvelle version du B747 a volé en février, il est surtout commandé en version cargo. La version passager offre 500 places.

Boeing annonce un retard de production du Dreamliner ou B787 de deux ans et demi ! Après un premier vol du B787 fin 2009, les premières livraisons auraient lieu fin 2010. Le fuselage du Dreamliner à 50% en fibre de carbone pose des problèmes de montage et de résistance, ce qui pourrait être gênant ! De plus les caractéristiques anti foudre de ce fuselage ne sont pas claires. Un sur-poids de 4% rend le 787 moins attrayant car plus consommateur ! Ces retards successifs coûteront cher en pénalités à Boeing, 866 B787 ont été commandés. Lors de l’annonce des retards du A380, seul une centaine d’exemplaires avaient été commandés et le premier vol avait déjà eu lieu ! Dreamliner se transforme-t-il en cauchemar pour Boeing ? Sur fond de crise et de retard, plus de 100 commandes sur les 866 ont déjà été annulées !

L’avion cargo Airbus A330-200F sort quant à lui en temps et en heure ! Il a effectué son premier vol en novembre 2009. Il s’agit de la version cargo du biréacteur A330 qui emporte 64 tonnes sur 7400 km ! Il en existe d’ailleurs une version ravitailleur ! Dommage que cet avion n’ait pas été retenu pour le transport de troupes ! Au lieu de choisir un avion standard, les militaires ont défini l’A400M, un mouton à 5 pattes difficile à mettre au point ! Si l’A400M vole comme prévu en décembre Airbus finira l’année en beauté ! A400M coûtera 27 milliards d’euros au lieu des 20 milliards prévus !

La livraison des nouveaux modèles est souvent retardée : A380, Dreamliner B787, A400M ! Seul 10 A380 furent livrés en 2009. Mais les retards des avions commerciaux tombent à pic en période de crise, ils diffèrent les investissements des compagnies aériennes en difficulté ! Actuellement, il y plus d’annulations que de nouvelles commandes ! Par contre, des avions moins gourmands sont indispensables à long terme ! Ainsi, le A380 est à 3 litres de kérozène par passager pour 100km alors que la moyenne des avions est de 5 litres !

Le match Boeing et Airbus se joue sur différents fronts :

  • le nombre de commandes,
  • le nombre de livraisons,
  • mais aussi sur les retards des nouveaux modèles !

Les ventes tournent autour de 1000 avions par an pour chacun des deux concurrents. Les deux géants se trouvent à peu près à égalité sur les trois terrains ! En 2008, les livraisons s’accélèrent, mais les commandes ralentissent ! Face aux difficultés du transport aérien, des compagnies annulent les commandes au point qu’en 2009 la taille du carnet de commandes diminue, celui d’Airbus comporte 3600 avions pour l’instant !

La réorganisation de la production du A380 se terminerait en 2009 avec un retard de l’A380 stabilisé à deux ans ! Les livraisons des A330 cargo sont quant à elles repoussées en 2010 pour faire face à la demande de l’A330 passagers !

Ecologie et aléas du prix du pétrole encouragent l’achat d’avion moins consommateurs, 3 litres au 100 kilomètres par passager devient la norme. Seuls les nouveaux modèles la respectent !


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • L'enfoiré L’enfoiré 15 juillet 2010 14:09

    Salle temps pour les avionneurs.

    La Chine s’agite aussi. Elle veut devenir le nouveau challenger en mettant sa propre marque sur le marché. Le moyen courrier C919 (C comme Chine, 919 ?), futur concurrent de l’A320 et du Boeing, prévoit son exploitation dans 6 ans (premier vol prévu en 2014), avec un réacteur de nouvelle génération. Entre temps, elle force son entrée en lice en attribuant la motorisation à une consortium franco-américain. Elle a obtenu une ligne d’assemblage d’Airbus en échange d’une grande commande d’A320. Talonnées par les Russes, elle doit aller vite en besogne. La Chine vise 20% du marché dans les 20 ans à venir. Elle pourrait mettre les deux grands d’accord, en les projetant dans les cordes.

    Oui, « decennis horribilis »


    • Laurent Simon 29 juillet 2012 18:25

      Oui, la Chine s’agite. Oui, il est probable qu’elle copie beaucoup, y compris sur nos Airbus.
      Oui elle augmente ses chances de succès en « attribuant la motorisation à une consortium franco-américain », à savoir CFM : GE-Safran (Snecma), pour leur prochain réacteur « LEAP ».
      Oui, elle peut être un concurrent sérieux à terme, d’autant qu’elle a fait appel à de nombreux fournisseurs occidentaux pour les parties sensibles, où elle doit rattraper un retard conséquent.

      Mais NON, projeter les concurrents Airbus et Boeing « dans les cordes », ce n’est pas pour tout de suite, heureusement : le choix du nouveau réacteur LEAP beaucoup plus économe en carburant (-15%) a incité Airbus à sortir une version remotorisée ’NEO’ de son bestseller A320, fin 2010.. qui a rencontré depuis un succès phénoménal, historique, qui a pulvérisé les records d’avions commandés avant le premier vol (plus de 1400 en juin 2012) !!!

      Succès qui à son tour a obligé Boeing à faire également une remotorisation, de son 737, alors que l’avionneur américain souhaitait concevoir un tout nouvel avion...
      737 Max qui rencontre à son tour un grand succès, notamment parce que Airbus ne peut fournir plus d’avions dans les prochaines années... et qui utilisera devinez quel réacteur , à 100% ? le franco-américain LEAP de CFM.
      Ce qui fait qu’actuellement, après le salon de Farnborough (juillet 2012), le consortium CFM conserve sa part de marché, malgré la montée en puissance de Pratt et Whitney (fournisseur d’une partie des futurs Airbus A320 NEO) ; PW dont le nouveau réacteur sorira un peu avant le LEAP, ce qui a permis à Airbus d’emporter des commandes sur Boeing.

      Le succès des deux avionneurs européens et américains est tel que le canadien Bombardier (dont les C-series visent clairement les A320 et 737) a du mal à décrocher des commandes, tout comme les avions russes, que le brésilien Embraer renonce (temporairement bien sûr) à concurrencer tout de suite Airbus et Boeing. Quant à la Chine, deux ans après cet article, COMAC n’a obtenu des commandes que de compagnies chinoises. 

      Bref, contrairement aux esprits chagrins qui diabolisent la concurrence, elle a vraiment du bon, y compris pour les entreprises françaises et européennes, à condition bien sûr qu’elles fassent la course en tête (Airbus, Snecma dans CFM, etc.)
      Voir par exemple « Le marché unique. Les avantages d’une concurrence renforcée ».
      Et : « Mondialisation et Délocalisations sont elles nuisibles ? évitables ? ou au contraire utiles ? Mondialisation et Délocalisations en 7 questions / réponses. »

      Même si vendre à l’export avec un euro cher reste difficile, et oblige à des choix délicats.

      La construction d’une usine Airbus en Alabama (EUA) d’ici 2017 va aider un peu Airbus dans cette guerre des monnaies avec le dollar, et aussi pour augmenter la capacité de production d’A320, mais surtout augmentera les chances de vendre des avions aux compagnies américaines : part de marché actuelle d’Airbus aux US : environ 20%, alors qu’elle est de 50% dans le monde. Y compris en Chine, depuis la construction d’une usine d’assemblage, alors qu’avant Boeing était très largement en tête en Chine...

      Donc, Français, reprenons-nous, nous avons beaucoup de choses à changer en France pour améliorer nos ventes à l’export, mais Airbus montre l’exemple, et il n’y a pas de raison d’avoir un moral plus bas que l’Irak et l’Afghanistan, deux pays en guerre, et qui ne font pas partie des pays industriels et développés !
      « Déficits publics, charges sociales : conséquences sur le chômage, l’économie et le moral des français. »


    • Natariege 15 juillet 2010 15:18

      C’est un bon article sur le potentiel des 2 gros avionneurs
      L’un est amériquain l’ autre est allemand et un outsider chinois.
      Les chinois on tout compris, le C919 est une copie parfaite de l’A320 avec en plus l’economie des études. D’un point de vue certification, il sera certifié pour les vols internent à la chine.Pour la production airbus en installant une unité de production A320 an chine, a donné le process de fabrication .
      On s’est tiré une balle dans le pieds une fois de plus il sont trés fort nos politiques.
      Airbus est allemand maintenant, pour récompenser les erreurs monumentales des allemands sur l’A380, la france a donné l’expertise fuselage ainsi que la partie financière de airbus .(la aussi ils sont bon nos politiques)
      De ce fait ici sur toulouse les boites allemandes sont entrain de grapiller tous les projets en sous-traitance. Les entreprises historiques deviennent de ce fait sous-traitant de 2eme rangs.
      La partie noble du métier est de ce fait attribuée au Allemand tandis que le reste part vers les pays bas côuts comme l’inde, le maroc.
      D’autre entreprises comme DIELH Aérospace se sont implantées sur toulouse, elles travaillent uniquement qu’avec des entreprises allemandes.Donc pour nous pauvre français, on se dispute les miettes.
      Pour conclure j’aimerais que toutes ces magouilles politiques éclatent.
      Jaimerais aussi que l’on arrête de balancer airbus comme model, je peux vous affirmer que c’est beau vue de l’extérieur. mais trés vilain de l’intérieur.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 juillet 2010 15:39

        170 avions ravitailleurs en vol, quelle belle guerre en perspective !
        Y zen ont pas marre de la guerre
         !

        « mais aussi sur les retards des nouveaux modèles !  » c’est génial comme technique, faire patiner des projets pour emporter les marchés en appel d’offres et ruiner les entreprises en retards de livraisons, comme faire fluctuer le prix du baril pour gêner aux entournures...


        • Cogno2 16 juillet 2010 09:49

          Le futur ravitailleur américain sera américain.
          L’armée américaine dans son ensemble rechigne à se fournir à l’étranger, elle ne le fait qu’a de très rares occasions, ou plus simplement, ils « récupèrent » les brevets.
          Puis pour le premier fabriquant d’arme, qui se vante d’être le plus beau, le plus grand, le plus fort, ça fait désordre d’aller voir ailleurs.


          • Plxdesi 16 juillet 2010 13:03

            « 3 litres au 100 kilomètres par passager devient la norme. Seuls les nouveaux modèles la respectent ! »
            Il existe au moins un avion qui consomme moins de trois litres au cent km par passager, c’est le B-777. Info d’un commant de bord AF ; consommation d’environ 2.6 à 2.8 L/100 sur la liaison Roissy - Antilles. Cet avion a été conçu il y a 15 ans. L’A380 sera vraiment économique quand il emportera 800 passagers au lieu de 520 comme maintenant.


            • Panzer 22 juillet 2010 13:21

              "Dommage que cet avion n’ait pas été retenu pour le transport de troupes ! Au lieu de choisir un avion standard, les militaires ont défini l’A400M, un mouton à 5 pattes difficile à mettre au point  !"
              une grosse différence entre l’A330 et l’A400m c’est que l’A400M est prévu pour décoller sur des piste peu préparées entre autres caractéristiques, chose que ne peut faire l’A330

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès