Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Alstom : vers une solution nationale ?

Alstom : vers une solution nationale ?

Jusqu’à il y a une semaine, il semblait que le gouvernement se résignait à être l’arbitre qui choisirait qui de GE ou de Siemens allait pouvoir dépecer Alstom. Mais, alors que Siemens semble vouloir faire une offre formelle, Arnaud Montebourg a enfin déclaré étudier un plan C, un plan national.

Alstom échappe au dépeçage ?
 
Les élections européennes ont quelque peu sorti le feuilleton Alstom de l’actualité, mais avec la fin au 16 juin de la validité de l’offre de General Electric, une conclusion définitive devrait arriver dans les 15 prochains jours. Siemens a annoncé qu’il fera une offre sur Alstom d’ici la date fatidique si le processus est équitable. Etant donné à quel point le gouvernement (à l’exception notable de Ségolène Royal) semble préférer voir l’ogre allemand dévorer l’entreprise française plutôt que le géant étasunien, gageons qu’une telle offre devrait bien être déposée, d’autant plus que Siemens a annoncé avoir lancé un processus approfondi d’évaluation de l’entreprise française depuis début mai.
 
Dès le début de l’affaire, j’avais plaidé, comme beaucoup d’autres, au premier rang desquels Jean-Pierre Chevènement dans le Figarovox, pour que l’Etat intervienne et ne laisse pas Alstom se faire dépecer par GE ou Siemens, tout en notant que l’offre allemande ressemblait à un marché de dupes. Après quatre semaines sans évoquer cette possibilité, et alors que GE et Siemens multiplient les promesses, il semblerait que le gouvernement se soit enfin résolu à étudier un plan C, comme l’a présenté Arnaud Montebourg, ajoutant que ce plan C pouvait comprendre une intervention de l’Etat ou pas. Finalement, François Hollande pourrait bien ne pas se résoudre à faire moins que Nicolas Sarkozy.
 
La prudence s’impose

Jean-Pierre Chevènement a publié un papier remarquable il y a quelques jours rappelant toutes les étapes du démantèlement progressif d’Alcatel-Alstom et les nombreuses erreurs des dirigeants précédents, qui ont abouti à dépecer une belle entreprise française de son savoir-faire, entre rachats hasardeux et ventes d’actifs souvent mal avisées. Ce faisant, il démontre une maîtrise du dossier peu commune qui devrait inciter le président de la République à lui confier une mission pour trouver la meilleure solution pour Alstom, ses salariés et la France. Il y plaide pour le remplacement de Bouygues par un actionnaire public pour assurer stabilité et indépendance à l’entreprise.

Pour l’instant, je crois qu’il est essentiel de rester extrêmement prudent au sujet des déclarations d’Arnaud Montebourg et surtout continuer à pousser pour une solution nationale pour Alstom, une entreprise qui gagne de l’argent et dont le dépeçage marquerait une nouvelle défaite industrielle de la France, une nouvelle étape dans notre affaiblissement dans ce domaine. Il est grand temps de signifier clairement aux multinationales que la France n’est pas un supermarché où elles peuvent faire leurs courses comme bon leur semble. Cela est d’autant plus important dans la perspective des négociations du traité transatlantique, qui pourrait introduire des clauses empêchant à l’Etat d’agir.
 
Prudence et mobilisation de tous les instants doivent être les mots d’ordre pour les quinze prochains jours. Il ne faut en aucun cas laisser tomber la pression car on ne peut pas faire confiance au ministre de l’économie pour privilégier une solution franco-française. Seule cette mobilisation pourra imposer cela.

Moyenne des avis sur cet article :  3.12/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Daniel Roux Daniel Roux 30 mai 2014 10:06

    Rappelons que, concernant Alcatel, idée de base était « une entreprise sans usine » et plus discrètement, sans impôt. On a vu le résultat. Les usines ont été vendues, le siège social est d’abord parti aux Pays-Bas. Aujourd’hui, nous avons une entreprise sans usine, sans salariés, sans bénéfice. Il ne reste plus que les actionnaires.

    Concernant Alsthom, nous retrouvons la schizophrénie française, les élites veulent une société ultra libérale à l’anglo saxonne contre les citoyens, profondément égalitaires.

    D’un côté, l’oligarchie nous impose la tyrannie des marchés en laissant voler nos pépites industrielles avec des dollars de monopoly et de l’autre, on essaie de sauver les meubles alors que la maison brûle.

    Il va falloir choisir, l’Empire ou les Français.


    • Probleme : Alstom n’est pas « nos pépites industrielles  », c’est une entreprise qui a des propriétaires : ses actionnaires.


      Votre maison est en France, pourtant elle vous appartient (à vous ou à votre proprio si vous etes locataire) et non pas à la France entière.

    • Daniel Roux Daniel Roux 30 mai 2014 11:55

      Ma maison est en France. Cela me donne des droits mais aussi des devoirs vis à vis de la France et de ses citoyens.

      Il faudrait en finir avec l’individualisme forcenée, étape « Adolescente » du libéralisme à tout crin, du tout pour moi, les infrastructures, la sécurité, les soins, l’instruction, les services publics pour ce qu’il en reste et rien pour les autres, tout impôt étant perçu comme une spoliation.


    • A la recherche d’une solution nationale ? Facile ! Arnaud Montebourg, citoyen français, n’a qu’à acheter des actions Alstom avec SON épargne personnelle ... !


      • claude-michel claude-michel 30 mai 2014 11:24

        Alstom..ne fait déjà plus partie de l’industrie Française...c’est plié dans les cartons depuis des mois...Montebourg ne se fait que de la publicité pour faire croire qu’il à du pouvoir sur cette affaire...Jusqu’à présent..toutes les affaires ou son nom est apparu ont échoué... !
        C’est un « Blaireau » sans intérêt..


        • alinea alinea 30 mai 2014 11:39

          Vous oubliez que Mélenchon aussi s’est beaucoup activé dans cette histoire ; moi je propose que ce soit les Français qui achètent ces actions - tant pis pour l’épargne- sous garantie d’État !


          • marmor 30 mai 2014 12:52

            L’epargne des bas de laine des livrets A des français représente 1000 fois la somme de 12 milliards proposée par GE. Afin de racheter les parts de Bouygues qui a besoin de cash pour assoir son réseau téléphonique,
            Il suffirait de proposer aux français une offre d’achat d’actions d’Alstom garantie par l’état avec une rémunération mini, toujours garantie par l’état de 3 à 4 % sur 10 ans, achats limités à 100000 € maxi, obligation de conserver les personnels. Pour ne pas grever l’entreprise et éviter d’indemniser des licenciés éventuels : baisse des charges sociales à hauteur de la rémunération de 3 à 4 %, sachant que les actionnaires de GE ou Siemens réclameront entre 12 et 15% de retour sur investissement !
            Pas d’intervention de l’état pour nommer un PDG, il serait capable de nommer une tripe incompétente, et un représentant unique regroupant tous les petits porteurs, et capable d’influer sur les décisions de gestion de l’entreprise, donc, de rendre des comptes. Et voilà, avec une garantie de rémunération de l’état, ce qui est dans ses attributions, nombre de petits épargnants seront prêts à doubler les revenus de leur bas de laine, et éviter à notre beau pays de brader une entreprise stratégique dans son domaine,sans compter les licenciements, à charge de l’état, dans le cas d’une vente aux ricains ou aux allemands !


            • Jeff84 31 mai 2014 07:26

              Une entreprise non rentable reste une entreprise non rentable, qui est actionnaire n’y change rien. J’aime autant que celui qui boive la tasse soit un capitaliste plutôt que l’Etat, donc vous et moi.

              Si GE our Siemens veut 12 à 15% de rentabilité comme vous dites, c’est que c’est super risqué, donc je n’ai pas envie d’y toucher.

              Et puis l’Etat n’a pas un historique brilliant en tant qu’actionnaire...

            • Spartacus Spartacus 31 mai 2014 10:49

              Cela revient a proposer que Alstom devienne la SNCM ? SEAFRANCE ? 

              De bien belles sociétés d’irresponsables....

            • Spartacus Spartacus 30 mai 2014 13:06

              Le protectionnisme entraîne la réciprocité !


              Les zozos ont empêché un prise de participation de GE dans le capital de Alstom ? 
              Recevez une amende de quelques milliards sur la BNP.

              Allez donc vous plaindre vous l’avez bien cherché ! 


              • coinfinger 30 mai 2014 15:47

                Trouver une solution viable est possible . Maintenant il faudrait aussi que ne soit plus une solution faux-cul . Virer Bouygue , impératif , mettre en place un patron chargé de promouvoir Alstom et non de le saborder , impératif .
                Si Montebourg y arrivait ce serait à coup sur le futur Président , à condition qu’il ne lui arrive pas d’accident . J’espére aussi qu’il n’abuse pas du sexe et qu’il n’a pas de compte en Suisse , mais dans un paradis anglo-saxon çà lui évitera des déboires .


                • zygzornifle zygzornifle 30 mai 2014 15:48

                  Ou Montebourg passe l’industrie trépasse....


                  • Jeff84 31 mai 2014 07:30

                    Faut pas exagérer non plus, il passe là où l’industrie trépasse. Tout ce qu’il fait, ce sont de beaux effets de manches.

                    Avec Montebourg, un enterrement, oui, mais en première classe !


                  • G.L. G.L. 30 mai 2014 16:01

                    Je fais l’écho d’Eleusis Bastiat, Alstom n’a aucun lien avec l’Etat français. Nous n’avons aucune participation dans cette société !

                    Plus encore, au nom de quel principe peut-on bafouer la liberté de propriété protégé par la Constitution ?

                    Et comment peut-on bafouer le principe d’Egalité, se soucier autant d’Alstom et n’en avoir cure pour des PME-PMI, des industries, des commerces qui ont fait faillite ou en connaissent le même déclin qu’Alstom.

                    Sur quels critères impartiaux, légitimes et légaux Alstom mériterait d’avantage d’être « protégé » par l’Etat Français que d’autres ?


                    • Jeff84 31 mai 2014 07:34

                      Aucune nationalisation n’a jamais respecté ces principes. Je crains que votre argumentation (de bon sens) n’ait aucune portée ici.


                    • dixneuf 30 mai 2014 18:34

                      Trouver l’argent, c’est facile, par de fortes incitations fiscales, sur le revenu d’actions et sur l’ISF.


                      • Jeff84 31 mai 2014 07:41

                        Encore mieux : l’investissement est pourri, donc on ne va pas y mettre son argent, ni même celui des autres, mais on va le leur piquer, à ces salopards que sont les autres ! Magnifique !


                      • KARMANIOL 30 mai 2014 20:44

                        Trop de com’ tue la politique...

                        Montebourg devient grotesque maintenant, clown triste en marinière Armor Lux, string Lejaby et casquette américaine Alsthom.


                        • Yohan Yohan 30 mai 2014 22:02

                          Faudrait prévenir Montebourg qu’une usine textile spécialisée dans le string 100% made in France est en train de sa casser la gueule à Bonichon dans la Meuse. Les ouvrières compte sur lui smiley Merci de faire circuler l’info..... smiley


                        • coinfinger 31 mai 2014 04:42

                          Si se ballader en String permet de sauver Alstom , pourquoi pas ? La moitié de l’électorat est féminin , ne l’oublier pas . Non seulement féminin mais la mode est au féminoide .


                        • Spartacus Spartacus 31 mai 2014 10:51

                          Erreur Yohan, bonichon est dans le bas rhin.


                        • KARMANIOL 31 mai 2014 14:36

                          @ Yohan

                          Merci du tuyau.

                          Josiane Fessue, secrétaire de la cellule PS de Gland sur Moselle.


                        • zygzornifle zygzornifle 31 mai 2014 11:39

                          Montebourg est l’éolienne du PS sauf qu’il ne fournit pas de jus.....


                          • zygzornifle zygzornifle 31 mai 2014 13:25

                            Une solution finale comme Arcelor ......


                            • zygzornifle zygzornifle 2 juin 2014 08:36

                              C’est la Luuuute finnnnnale, rendons nous tous tous à Pole-Emploi ........

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès