Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Antithèse sur l’Or

Antithèse sur l’Or

L’Or, c’est entendu, dépassera très prochainement le seuil fatidique des 1’000 dollars l’once pour inaugurer une nouvelle fourchette de fluctuation vers les 1’250…Ce métal précieux, qui n’en reste pas moins extrêmement spéculatif pour autant, présente toutefois un certain nombre d’inconvénients non négligeables balayés d’un revers de main par ses fervents adeptes.

Si l’Or et des Bourses fluctuent de manière indépendante, les cours du métal jaune sont en revanche inversement corrélés aux taux d’intérêts globaux court terme. La diversification des portefeuilles en faveur de l’Or est donc plus que jamais d’actualité dans une conjoncture où les Banques Centrales principales se livrent une course au taux zéro et où ce métal précieux bénéficie d’un statut radicalement différent que les autres actifs avec lesquels il est en compétition comme les actions et les obligations. Investissement tangible par excellence, il se distingue par sa rareté contrairement aux deux classes d’actifs précédemment citées tout en constituant le refuge naturel en périodes d’incertitudes, de crises et de tourmentes et ce depuis des temps immémoriaux.

Néanmoins, cette même caractéristique de diversification des risques au sein d’un portefeuille contribue également à en neutraliser la performance car l’Or n’offre aucun rendement, ne génère aucune liquidité et, pire encore, il génère un intérêt négatif car son stockage et son transport sont coûteux...attributs qui rendent ses fluctuations très difficiles à prévoir. En comparaison, les Bons du Trésor Américains, obligations diverses et autres actions offrant des dividendes intéressants sont manifestement plus rémunérateurs sur une période longue et ce d’autant que la complexité et la globalisation de notre système financier actuel mettent à disposition de l’investisseur - même de base - toute une panoplie d’instruments financiers lui permettant d’anticiper et de se protéger en période de crise.

Les Treasury Bills et autres papiers valeurs US indexés sur l’inflation constituent effectivement des alternatives crédibles à l’Or tout comme les options devises et autres produits dérivés remplacent encore plus efficacement le métal jaune vis-à-vis de l’effondrement potentiel du Dollar. Le rôle de valeur refuge incontesté de l’Or en période inflationniste en devient donc tout relatif dans le monde d’aujourd’hui où il est possible - voire dans certains cas préférable - d’acquérir des actions de sociétés capables d’augmenter les prix de vente de leurs produits afin de compenser les effets de l’inflation et de sociétés dont le chiffre d’affaire se situe hors de la zone d’influence du dollar pour contrebalancer une dépréciation du billet vert...

Du coup, la "relique barbare " ( pour reprendre l’expression de Keynes ) perd de son lustre : Cette protection "ultime " contre l’inflation, cet instrument idéal de thésaurisation en périodes troubles pourrait tout aussi bien n’être plus considéré que du métal précieux utilisé en joaillerie, en électronique et dans les composants spatiaux...Du reste, quel usage pourrait-il être bien fait des pièces et des lingots d’Or si un quelconque cataclysme survenait ? Pourquoi l’Or ne serait-il pas simplement une matière première précieuse - une simple « commodity » - au même titre que l’Argent ou que le Cuivre ? 
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • lechoux 5 octobre 2009 14:34

    Que représente la valeur de l’once d’or dans une monnaie qui perd de sa valeur ?
    Y-a-t-il un pays où la vente d’or n’est pas soumise à une taxe de 8% ?
    Bien embêté celui qui a des millions à placer en ce moment ; c’est le jeu de la chaise musicale. Qui perd perd !
    Il serait intéressant de savoir à quel moment le plus probable, le dollar ne sera plus la monnaie de référence ni d’échange. Quel sera le marché le premier concerné ? Le pétrole ? Les commodities ? Le forex ?
    Sur le marché du forex, un agent propose de me donner 500 $ si je joue avec 1000 $ sur sa plateforme, avec un levier de 300, il faut le noter !!!


    • Kamilla Kamilla 5 octobre 2009 14:55

      Il vaut mieux avoir de l’or sous forme de bijoux (colliers, bagues, bracelets, chaînes,...) ? 
      Comment fait-on pour acheter des Treasury Bills ? 
      Acheter des bijoux, je sais faire, mais des Treasury Bills... 


      • GreenGarden GreenGarden 5 octobre 2009 16:05

        Dans un système financier qui perd ses repères et ses valeurs et où le vulgus pecus y perd son latin, l’Or reste probablement la seule valeur refuge. Dans tous les cas, proposer (sauf erreur de ma part) de miser sur les Treasury Bills et autres papiers US, alors que ceux ci sont pleine déroute financière avec un déficit abyssal, me semble pour le moins suspect !!

        Pour ma part, je pense que l’Or va grimper dans les mois qui viennent conjointement à une chute du dollar.

        Enfin, pour ceux qui veulent un son de cloche différent à ce qui nous est quotiennement servi au JT de 20H00 faites un saut sur le blog de P. JOVANOVIC http://www.jovanovic.com/blog.htm.

        Bonne lecture...

        G.


        • nortydal 5 octobre 2009 20:00

          Pourquoi l’Or ne serait-il pas simplement une matière première précieuse - une simple « commodity » - au même titre que l’Argent ou que le Cuivre ?

          Question à 4 billions de dollars : Pourquoi les banques centrales ont elles des stocks d’or ?


          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 octobre 2009 22:06

            Les banques centrales ont de l’or à défaut de mieux mais c’est une matière première parmi d’autres dont le cours FLUCTUE comme les autres matières premières.

            Le prix de l’or est directement tributaire de la loi de l’offre et de la demande : si demain on découvre une mine d’or au rendement fabuleux le prix de l’or s’effondrera comme ce fut le cas avec la colonisation du nouveau monde par les Espagnols !

            Ceci dit, chaqun est LIBRE de SPECULER sur les matières premières de son choix vu que c’est autorisé ...


          • aye 5 octobre 2009 20:23

            dans peu de temps les auteurs de ces commentaires regretteront.
            pour vous documenter un peu :
            http://www.jovanovic.com/blog.htm


            • Neosysteme Neosysteme 6 octobre 2009 09:47

              D’accord avec aye.

              L’Or, c’est entendu, dépassera très prochainement le seuil fatidique des 1’000 dollars l’once...

              Vous l’avez écrit en quelle année votre article, ça fait un moment qu’il a dépassé leqs 1000$ ! (l’année dernière).

              Il fluctue légèrement audessus et en dessous mais le dépasse tous les 2 ou 3 jours.

              Ecrire un article sur le cours de l’or sans le consulter...Cherchez un boulot de journaliste à TF1, vous avez le profil !


              • Neosysteme Neosysteme 6 octobre 2009 09:56

                J’ai oublié de vous dire que le marché ne pense pas comme vous.

                L’or à d’ailleurs été en Blackwardation 3 jours fin 2008 !

                on dirait bien que acteurs de Wall street préfèrent l’or aux actions !

                Vous ne dites pas dans votre article les raisons du bloquage articiel du cours par la FED et les banques centrales, pas un mot non-plus sur le fait qu’il n’y a pas assez d’or sur le marché et que les détenteurs le stockent et se refusent à le vendre car le cours va exploser.

                Enfin, il n’est pas possible d’être économiste et d’avoir autant de lacunes sur le sujet, incroyable !


                • zelectron zelectron 6 octobre 2009 10:57

                  Et puis du temps du rideau de fer, pour passer à l’ouest, un lingot fermait les yeux au douanier au doigt crispé sur la gachette de sa mitraillette.
                  Et ça continue...


                  • 1984 6 octobre 2009 12:20

                    L’or a déjà dépacé les 1000 dollars l’once !


                    • sacado 6 octobre 2009 12:37

                      Marrant de lire cette histoire des 1000$ pile le jour où l’or flirte avec son record absolu et dépasse les 1020 $. Quand on suit pas l’actualité, on écrit pas des articles d’actualité.


                      • Internaute Internaute 6 octobre 2009 12:52

                        L’or n’est pas une relique barbare. C’est Keynes qui est un économiste barbare. Les gouvernements qui suivent ses conseils conduisent tous leur pays à la faillite. L’or ne sera jamais une matière première car il est le seul conteneur de valeur, le seul objet pouvant effacer la dette. SI depuis 5.000 ans et plus l’or sert de monnaie d’échange universelle c’est bien pour quelque-chose. Les monnaies papier ont toutes sans exception perdu leur valeur. Au contraire, l’or a conservé la sienne. Que vaut un TB à 1% quand l’inflation est de 4% et que le dollar baisse de 10% dans l’année ? Il vaut mieux avoir une pièce qui ne rapporte rien mais conserve son pouvoir d’achat au fil du temps. Vous avez aujourd’hui des sociétés non américaines qui proposent des obligations à 10 ans en dollar à 8% parcequ’elle savent trés bien que dans 10 ans elle rembourseront avec de la monnaie de singe et que ces émissions reviennent à un crédit gratuit.

                        Si le transport était si cher que vous le dites, pourquoi y a t-il des gens pour faire venir un cargo de baskets depuis Hong-Kong ? Imaginez un peu le rapport Prix-marchandise/Prix-transport d’un cargo chargé d’or. Votre argument ne tient pas.

                        Vous trouverez plusieurs arguments sur l’or ici http://www.gold-eagle.com/editorials.html et un point de vue académique là http://www.professorfekete.com/

                        Je ne crois pas une hausse rapide de l’or à moins que le dollar ne s’effondre d’un seul coup, ce qui est peu probable. Les chinois achètent de l’or mais n’ont aucun intérêt à le payer trop cher. Chacun se regarde sans bouger en attendant le moment de partir en courant.


                        • GreenGarden GreenGarden 7 octobre 2009 12:24

                          Article de La Tribune :

                          Record historique pour l’once d’or (La Tribune.fr - 06/10/2009 | 21:49)

                          L’once d’or a atteint mardi 1.045 dollars, effaçant son précédent record à 1.034 dollars établi en mars 2008.
                          OR

                          Après s’être approché de son record historique depuis plusieurs semaines, l’once d’or a finalement touché un nouveau plus haut ce mardi, à 1.045 dollars l’once pour inscrire un fixing à 1041 dollars. Son ancien record à 1.034 dollars datait de mars 2008. Cette dernière poussée de l’or est liée aux rumeurs autour de négociations sur la fixation du prix du pétrole, actuellement coté en dollars.

                          Selon le quotidien britannique The Independent, les pays arabes du Golfe envisageraient, avec la Chine, la Russie, le Japon et la France, de remplacer le dollar dans les échanges pétroliers par un panier de monnaies incluant le yen, le yuan chinois, l’euro, l’or et la future monnaie commune du Golfe. En attendant que le dollar soit abandonné, « la monnaie de transition pourrait bien être l’or, selon des sources de banques chinoises », ajoute le quotidien.

                          Depuis, le Koweït et le Qatar ont démenti ces informations mais cela n’a pas empêché la spéculation, causant un nouvel accès de faiblesse du billet vert. ce mardi, un euro cotait à plus de 1,47 dollar.

                          latribune.fr

                          No More Comments !

                          G.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès