Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Après Alstom, le gouvernement abandonne Alcatel

Après Alstom, le gouvernement abandonne Alcatel

Il y a près d’un an, après une tragi-comédie qui a tenu en haleine les médias, Alstom s’était fait dévoré par General Electric, qui a été plus malin que Siemens. Un an après, exactement le même destin se dessine pour Alcatel-Lucent, qui va être croqué par Nokia.

L’abandon de notre industrie
 
Il y a une vingtaine d’années, Alcatel-Alstom était un des fleurons industriels de notre pays, une des toutes premières capitalisations boursières de France, un groupe qui faisait notre fierté, le General Electric national. Après des erreurs de stratégie, l’ancien conglomérat a été débité en morceaux : Alcatel, Astom et Nexans. Alstom réunissait les activités de production de trains (notamment le TGV) et d’énergie. Mais l’année dernière, le petit poucet français a fait saliver les deux mastodontes Siemens et GE. Après une féroce bataille politique, le géant étasunien l’a emporté, et, contrairement aux belles promesses d’Arnaud Montebourg, a bien croqué Alstom et l’a découpé en morceaux.
 
Malheureusement, le même scénario se répête avec Alcatel-Lucent. Ici, le groupe français s’était rapproché d’un rival étasunien pour peser dans le marché des équipements de télécommunications. Mais il semble que l’ancien géant du téléphone portable finlandais veut faire subir à Alcatel ce que GE fait à Alstom. Bien sûr ce rachat est présentée comme une fusion et « Nokia s’engage à maintenir les emplois chez Alcatel en France durant deux ans », mais après ? Ces engagements ont toujours une durée de vie limitée, et nous sommes bien placés pour savoir que les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent, que ce soit pour Péchiney (dévoré par Alcan), Arcelor (digéré par Mittal), ou Alstom.
 
Nos dirigeants aux abonnés absents
 
Bien sûr, Nicolas Sarkozy avait volé au secours d’Alstom quand il était ministre de l’économie et les rumeurs d’un rachat de Danone par Pepsi avaient provoqué une réaction. Mais il faut aussi voir que la droite a laissé faire la destruction de Pechiney, pourtant un fleuron de notre industrie, tout comme la pseudo-fusion d’Arcelor avec Mittal, qui a abouti à une prise de contrôle du premier par le second. C’est une opération que le simple patriotisme ou le souci d’un minimum de concurrence (les deux entreprises étaient les deux plus grands sidérurgistes) auraient du stopper. Malheureusement, il semble que la majorité actuelle soit encore plus apathique que la précédente, ne s’opposant à presque rien.
 
Car, outre Alstom, il faut noter que le gouvernement semblait décider à laisser faire la fusion de Publicis et Omnicom, qui a échoué pour d’autres raisons, de même que le rapprochement Holcim/Lafarge, pourtant contestable, et ne semble avoir rien à redire au rachat d’Alcatel par Nokia. Pire encore, le gouvernement a permis une prise de participation à bon prix dans PSA par un groupe chinois. Bref, ici, loin du patriotisme économique d’opérette communicante d’Arnaud Montebourg, le PS semble laisser filer tous nos fleurons industriels qui semblent intéresser des rivaux. Pire, contre quelques engagements dérisoires, nos ministres se transforment en VRP de ce qui ne qu’un démantèlement.
 

L’accord Nokia-Alcatel doit bien évidemment être combattu, au regard des leçons du rachat d’Alstom par GE. Il est bien évident que la France perdra à un tel rapprochement, qui sacrifiera nos usines et notre savoir-faire, affaiblissant plus encore une base industrielle qui n’en a pas besoin.


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • alinea alinea 18 avril 2015 10:20

    On laisse faire, on se laisse faire ; mais que peut-on faire ?
    Une petite analyse ici aussi :

    http://www.jean-luc-melenchon.fr/


    • lsga lsga 18 avril 2015 15:13
      Résumé de l’article :
      « Ah ! C’était Français, môsieur ! Français de la France ! môsieur ! C’était franco-franchouillard ! môsieur ! de la France aux Français franco Franchouillard môsieur ! La F-rannnnce môsieur ! la F-rannnce môsieur ! »
       
      Donc, rappelons le : les français n’étaient pas propriétaire ni d’Alstom, ni d’Alcatel. Une fraction infime de la bourgeoisie française était propriétaire de ces entreprises (via l’appareil d’État pour une partie).
       
      La population française, elle, n’avait absolument PAS SON MOT À DIRE sur la manière dont ces entreprises s’organisaient. 
       
      Les anciens bureaucrates d’État viennent pleurer car désormais cette entreprise n’est plus entre leur main. Nous leur disons : bienvenu Camarade, ces entreprises n’ont jamais été entre nos mains non plus. 

      • alinea alinea 18 avril 2015 16:19

        @lsga
        Ouvre ta porte, et regarde derrière ! et vois ce que sont devenues toutes les entreprises, grandes ou PME rachetées par tes potes ! Sans compter que l’autonomie d’un pays, c’est pas mal ! il est toujours temps d’en changer la politique quand elle nous déplait ; l’anonyme lointain est beaucoup plus difficile à changer !
        Tu devrais aller voir les travailleurs de ces boîtes, te faire une idée de ce qu’ils en disent, tes camarades !


      • gogoRat gogoRat 18 avril 2015 16:45

         Alcatel ! ... y’en a forcément des tas d’autres chez qui ça réveille des souvenirs (et qui ne sauraient avoir ni la prétention ni l’outrecuidance de se contenter d’imaginer seulement d’hypothétiques ’erreurs de stratégie’ ) ...
         
          Soyez ’mobiles’ qu’ils avaient dit aux tâcherons, aux ’locs’, les politicards et les bien-pensants ...
          Laissez-vous faire, laissez parler dans votre dos, on gère pour votre bien, et au final vous vous y retrouverez forcément ...
         
           
         Tout ça pour en arriver là
         
         Que dire de plus ? :
         vu


        • HELIOS HELIOS 18 avril 2015 18:05

           ********** Ne m’appelez plus jamais France, c’est ma dernière volonté... **********


          Ce n’est qu’une chanson, mais c’était le début de la grande braderie !

          Encore 10 ans d’alternance PS / UMP et la France sera un pays en voie de sous développement, car, il ne vous a pas échappé que l’Euro baisse, non... avec quoi va-t-on importer ce qu’on ne fait plus en France ?
          L’essence a 3, 4 ou 5 euros le litre pour le plus grand plaisir des écologistes, le kw/h a 1 euro, toujours pour satisfaire ces mêmes écolos qui veulent détruire nos centrales et qui font d’une pierre deux coup (plus d’autos électriques non plus)...

          vous verrez aussi Orange se réveiller, vous n’aurez plus d’internet a la maison, car les opérateurs se remplissent les poches avec des forfaits 3 ou 4 G a volumétrie limitée dont 90% sont de la pub !

          et je ne vous parle pas de l’eau qui pour l’instant n’est pas limitée mais les verts y pensent aussi, pour eux les petit villages qui ont l’eau gratuite dans les Alpes et les Pyrénées c’est scandaleux !!!

          et tous les moyens pour contourner ces contraintes, vous ne pourrez les faire partager, on vous foutra en taule après vous avoir « profilé » grace a la loi sur la sécurité... LOL

          dormez bonnes gens, notre pays a de l’avenir.... dans la magnifique UE qu’on nous construit.

          • zygzornifle zygzornifle 19 avril 2015 16:02

            heureusement que l’on a Rebsamen comme ministre du travail ......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès