Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Arcelor résiste à Mittal

Arcelor résiste à Mittal

On s’y attendait, c’est décidé : le conseil d’administration d’Arcelor a rejeté hier à l’unanimité l’offre d’achat hostile lancée vendredi par son concurrent, le numéro un mondial Mittal Steel. Le conseil d’administration d’Arcelor « rejette à l’unanimité la proposition non sollicitée de Mittal Steel, qu’il considère comme hostile » et « recommande aux actionnaires d’Arcelor de ne pas apporter leurs titres à l’offre proposée par Mittal, si elle se confirmait », selon le communiqué du groupe. Le CA d’Arcelor a « considéré qu’Arcelor et Mittal Steel ne partageaient ni la même vision stratégique, ni le même modèle de développement, ni les mêmes valeurs ». Les représentants du personnel partagent ce point de vue. Selon Reuters, les trois représentants des salariés au conseil d’administration du sidérurgiste Arcelor se sont prononcés pour le rejet de l’offre d’achat hostile du groupe indien Mittal. Le conseil d’administration d’Arcelor comprend 18 membres, dont trois représentants des salariés : Michel Marti pour la France, John Castegnaro pour le Luxembourg et Manuel Fernandez Lopez, pour l’Espagne. Arcelor est née de la fusion, il y a quatre ans, des sidérurgistes français Usinor, luxembourgeois Arbed et espagnol Aceralia. Selon Michel Marti, les relations avec la direction d’Arcelor sont satisfaisantes. Il a dit douter que le même niveau de coopération puisse exister avec Mittal. Le groupe indien est contrôlé à 88% par Laskhmi Mittal, troisième fortune mondiale. « La politique sociale (de Mittal) est à l’opposé de ce que nous voulons », a déclaré Marti. Les analystes considèrent l’offre de Mittal comme une réponse aux surcapacités dans le secteur sidérurgique et comme le coup d’envoi à un mouvement de concentration dans un secteur encore très morcelé, précise l’agence Reuters.

Mittal, dont le siège est à Rotterdam, aux Pays-Bas, a indiqué qu’en cas de réussite de l’offre, le nouveau groupe Mittal élargi afficherait une capacité de production de 100 millions de tonnes, et un chiffre d’affaires de quelque 69 milliards de dollars. Mittal a annoncé dès vendredi qu’il prévoyait de céder le canadien Dofasco à l’allemand ThyssenKrupp. Au terme d’une âpre bataille boursière entre Arcelor et Thyssen pour le contrôle de Dofasco, Arcelor avait finalement annoncé mardi avoir remporté la bataille, trois jours avant l’annonce surprise du raid de Mittal.

Daniel Riot est journaliste


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Roues Libres Claude DP 31 janvier 2006 14:08

    Désolé de vous apporter la contradiction. Mittal n’est pas une société « indienne ». C’est une société de droit Européen qui a son siège à Rotterdam. On peut donc la considérer comme une société néerlandaise. Mittal possède une unité de production à Gandrange et non pas sur le Gange. 13000 ouvriers y ont été licenciés par Usinor avant qu’elle ne soit cédée à Mittal dans l’état qu’on imagine pour 1€ en 1999. 1000 employés y sont aujourd’hui recensés dans un climat social apaisé qui fait dire à M Loparelli, Délégué CGT « qu’il y existe un dialogue social novateur et permanent ». Cette untié est rentable. 200 jeunes y ont été embauchés en 2005. Mittal c’est la revanche d’un esprit d’entreprise opportuniste et d’une judicieuse exploitation des « laisser-pour-compte » d’une industrie arrogante et subventionnée. M Riot le libéralisme ne devrait pas être à géométrie variable. Laissons les marchés arbitrer. Et si possible sans les perfuser de vérités partielles ou alignées sur la bronca du moment.


    • L’enfoiré (---.---.66.212) 31 janvier 2006 15:40

      Contradiction et demi. Mittal Steel est coté à New York et Amsterdam et, en effet, pas à Bombay. Droit Européen, oui. Il n’en demeure pas moins que les noms des dirigeants n’ont à de rares exceptions prêts des consonnances hollandaises. Mr. Lakshmi N. Mittal is the Chairman and CEO, Aditya Mittal, Narayanam Vaghul, Muni Krishna T. Reddy, Vanisha Mittal Bhatia pour ne citer que le « Board of Directors ». Les embauches sont bien, comme vous le dite, faites parmi les jeunes. Devinez pourquoi. L’opportunisme n’est pas une affaire de société mais d’homme. Là, on voit une série de 10 rachats depuis 1989 - 2004. Depuis que la société à été créée en 1976. Rentable comme Société, pas de doute. 30 ans pour se mener son CEO à la 3ème fortune dans le monde. L’arbitrage, malgré ce qu’en dit Arcelor, sera plus vite fait qu’on ne pourrait l’espérer. Hier, à la télé, à la question posée à une employée de banque de savoir ce que l’actionnaire doit faire, la réponse était sîmple : prendre son bénéfice. Le marché n’a rien de sentimental, voilà le problème.


    • (---.---.219.87) 31 janvier 2006 16:52

      Effectivement, l’on rencontre pas mal de noms Indiens dans la composition du CA.Mais avez-vous regardé la liste des « corporate directors » ?Il y a des HEC(pas de Bangalore !) et même un ancien directeur d’Arcelor !

      Franchement, la question n’est pas là et je trouve votre remarque un peu « limite »... La question fondamentale est : quel est le projet de Mr.Mittal pour Mittal-Arcelor ? Tout le reste est accessoire.

      Si jusqu’à présent sa tactique fut brillante, je trouve qu’il a commis une erreur de « com » à ce niveau là.

      Je suis un ancien d’Arcelor(voyez ma contribution d’hier à propos de « qui se lévera pour Arcelor ») et il se fait que j’ai pas mal traité avec Ispat devenu Mittal. En toute modestie, je connais assez bien les deux.

      Il est vrai qu’il y a une différence de culture d’entreprise énorme. D’un côté cela serait plutôt Puligny Montrachet et de l’autre jus de fruits....( ce qui n’a pasempêché Lakhsmi d’avoir loué Versailles pour marier sa fille...).

      Vous semblez insinuer qu’il ne recrute que des jeunes par ce que...(suivez mon regard). Avant la fusion ,Mr.Dollé était chargé de redresser Unimetal à Gandrange.Résultat ? Il a recommandé la cession d’Unimetal pour un Euro symbolique !

      Je ne suis pas un « ancien » rancunieux ou aigri(très loin de là) mais Arcelor pourrait avoir beaucoup à gagner dans une fusion.Et a perdre aussi : l’élitisme et une certaine arrogance aristocratique.

      Il est certain que Mittal a grandi de façon exponentielle grâce à des acquisitions bon marché.Mr.Dollé disait que celles-ci étaient en mauvais état.C’est vrai.Mittal les a mises en bon état. Mr.Dollé a dit également que le modèle Mittal( par des acquisitions bon marché)touchait à sa fin.C’est vrai également et c’est bien pour cette raison qu’il met le prix pour Arcelor.

      La bataille est engagée à présent et elle va durer un bout de temps. Mais déjà quelques pistes se dessinent.

      Apparemment, Bruxelles n’est pas en faveur d’un véto. Un rachat par des institutionnels franco-Belgo-Luxembourgeois ne semble pas à l’ordre du jour.( Bien que Juncker rencontre Chirac aujourd’hui)

      Reste donc le Chevalier Blanc.Mr.Dollé a donné une indication dans ce sens.Mais il faut se méfier car nous sommes entrés en pleine phase d’intox. Ce qui est certain , c’est qu’une OPA ne peut être contrée que par une autre( amicale ici en l’occurence).A moins d’un Joker,Arcelor perdra son indépendance. Si par son offre, Mittal pousse Arcelor vèrs un partenaire qui lui semble plus appropié il aura peut être fait avancer le schmilblick !


    • (---.---.219.87) 31 janvier 2006 16:53

      Effectivement, l’on rencontre pas mal de noms Indiens dans la composition du CA.Mais avez-vous regardé la liste des « corporate directors » ?Il y a des HEC(pas de Bangalore !) et même un ancien directeur d’Arcelor !

      Franchement, la question n’est pas là et je trouve votre remarque un peu « limite »... La question fondamentale est : quel est le projet de Mr.Mittal pour Mittal-Arcelor ? Tout le reste est accessoire.

      Si jusqu’à présent sa tactique fut brillante, je trouve qu’il a commis une erreur de « com » à ce niveau là.

      Je suis un ancien d’Arcelor(voyez ma contribution d’hier à propos de « qui se lévera pour Arcelor ») et il se fait que j’ai pas mal traité avec Ispat devenu Mittal. En toute modestie, je connais assez bien les deux.

      Il est vrai qu’il y a une différence de culture d’entreprise énorme. D’un côté cela serait plutôt Puligny Montrachet et de l’autre jus de fruits....( ce qui n’a pasempêché Lakhsmi d’avoir loué Versailles pour marier sa fille...).

      Vous semblez insinuer qu’il ne recrute que des jeunes par ce que...(suivez mon regard). Avant la fusion ,Mr.Dollé était chargé de redresser Unimetal à Gandrange.Résultat ? Il a recommandé la cession d’Unimetal pour un Euro symbolique !

      Je ne suis pas un « ancien » rancunieux ou aigri(très loin de là) mais Arcelor pourrait avoir beaucoup à gagner dans une fusion.Et a perdre aussi : l’élitisme et une certaine arrogance aristocratique.

      Il est certain que Mittal a grandi de façon exponentielle grâce à des acquisitions bon marché.Mr.Dollé disait que celles-ci étaient en mauvais état.C’est vrai.Mittal les a mises en bon état. Mr.Dollé a dit également que le modèle Mittal( par des acquisitions bon marché)touchait à sa fin.C’est vrai également et c’est bien pour cette raison qu’il met le prix pour Arcelor.

      La bataille est engagée à présent et elle va durer un bout de temps. Mais déjà quelques pistes se dessinent.

      Apparemment, Bruxelles n’est pas en faveur d’un véto. Un rachat par des institutionnels franco-Belgo-Luxembourgeois ne semble pas à l’ordre du jour.( Bien que Juncker rencontre Chirac aujourd’hui)

      Reste donc le Chevalier Blanc.Mr.Dollé a donné une indication dans ce sens.Mais il faut se méfier car nous sommes entrés en pleine phase d’intox. Ce qui est certain , c’est qu’une OPA ne peut être contrée que par une autre( amicale ici en l’occurence).A moins d’un Joker,Arcelor perdra son indépendance. Si par son offre, Mittal pousse Arcelor vèrs un partenaire qui lui semble plus appropié il aura peut être fait avancer le schmilblick !


    • Stéphane (---.---.219.87) 31 janvier 2006 16:56

      Objection, votre Honneur !

      Effectivement, l’on rencontre pas mal de noms Indiens dans la composition du CA.Mais avez-vous regardé la liste des « corporate directors » ?Il y a des HEC(pas de Bangalore !) et même un ancien directeur d’Arcelor !

      Franchement, la question n’est pas là et je trouve votre remarque un peu « limite »... La question fondamentale est : quel est le projet de Mr.Mittal pour Mittal-Arcelor ? Tout le reste est accessoire.

      Si jusqu’à présent sa tactique fut brillante, je trouve qu’il a commis une erreur de « com » à ce niveau là.

      Je suis un ancien d’Arcelor(voyez ma contribution d’hier à propos de « qui se lévera pour Arcelor ») et il se fait que j’ai pas mal traité avec Ispat devenu Mittal. En toute modestie, je connais assez bien les deux.

      Il est vrai qu’il y a une différence de culture d’entreprise énorme. D’un côté cela serait plutôt Puligny Montrachet et de l’autre jus de fruits....( ce qui n’a pasempêché Lakhsmi d’avoir loué Versailles pour marier sa fille...).

      Vous semblez insinuer qu’il ne recrute que des jeunes par ce que...(suivez mon regard). Avant la fusion ,Mr.Dollé était chargé de redresser Unimetal à Gandrange.Résultat ? Il a recommandé la cession d’Unimetal pour un Euro symbolique !

      Je ne suis pas un « ancien » rancunieux ou aigri(très loin de là) mais Arcelor pourrait avoir beaucoup à gagner dans une fusion.Et a perdre aussi : l’élitisme et une certaine arrogance aristocratique.

      Il est certain que Mittal a grandi de façon exponentielle grâce à des acquisitions bon marché.Mr.Dollé disait que celles-ci étaient en mauvais état.C’est vrai.Mittal les a mises en bon état. Mr.Dollé a dit également que le modèle Mittal( par des acquisitions bon marché)touchait à sa fin.C’est vrai également et c’est bien pour cette raison qu’il met le prix pour Arcelor.

      La bataille est engagée à présent et elle va durer un bout de temps. Mais déjà quelques pistes se dessinent.

      Apparemment, Bruxelles n’est pas en faveur d’un véto. Un rachat par des institutionnels franco-Belgo-Luxembourgeois ne semble pas à l’ordre du jour.( Bien que Juncker rencontre Chirac aujourd’hui)

      Reste donc le Chevalier Blanc.Mr.Dollé a donné une indication dans ce sens.Mais il faut se méfier car nous sommes entrés en pleine phase d’intox. Ce qui est certain , c’est qu’une OPA ne peut être contrée que par une autre( amicale ici en l’occurence).A moins d’un Joker,Arcelor perdra son indépendance. Si par son offre, Mittal pousse Arcelor vèrs un partenaire qui lui semble plus appropié il aura peut être fait avancer le schmilblick !


    • Stéphane (---.---.219.87) 31 janvier 2006 16:57

      Objection, votre Honneur !

      Effectivement, l’on rencontre pas mal de noms Indiens dans la composition du CA.Mais avez-vous regardé la liste des « corporate directors » ?Il y a des HEC(pas de Bangalore !) et même un ancien directeur d’Arcelor !

      Franchement, la question n’est pas là et je trouve votre remarque un peu « limite »... La question fondamentale est : quel est le projet de Mr.Mittal pour Mittal-Arcelor ? Tout le reste est accessoire.

      Si jusqu’à présent sa tactique fut brillante, je trouve qu’il a commis une erreur de « com » à ce niveau là.

      Je suis un ancien d’Arcelor(voyez ma contribution d’hier à propos de « qui se lévera pour Arcelor ») et il se fait que j’ai pas mal traité avec Ispat devenu Mittal. En toute modestie, je connais assez bien les deux.

      Il est vrai qu’il y a une différence de culture d’entreprise énorme. D’un côté cela serait plutôt Puligny Montrachet et de l’autre jus de fruits....( ce qui n’a pasempêché Lakhsmi d’avoir loué Versailles pour marier sa fille...).

      Vous semblez insinuer qu’il ne recrute que des jeunes par ce que...(suivez mon regard). Avant la fusion ,Mr.Dollé était chargé de redresser Unimetal à Gandrange.Résultat ? Il a recommandé la cession d’Unimetal pour un Euro symbolique !

      Je ne suis pas un « ancien » rancunieux ou aigri(très loin de là) mais Arcelor pourrait avoir beaucoup à gagner dans une fusion.Et a perdre aussi : l’élitisme et une certaine arrogance aristocratique.

      Il est certain que Mittal a grandi de façon exponentielle grâce à des acquisitions bon marché.Mr.Dollé disait que celles-ci étaient en mauvais état.C’est vrai.Mittal les a mises en bon état. Mr.Dollé a dit également que le modèle Mittal( par des acquisitions bon marché)touchait à sa fin.C’est vrai également et c’est bien pour cette raison qu’il met le prix pour Arcelor.

      La bataille est engagée à présent et elle va durer un bout de temps. Mais déjà quelques pistes se dessinent.

      Apparemment, Bruxelles n’est pas en faveur d’un véto. Un rachat par des institutionnels franco-Belgo-Luxembourgeois ne semble pas à l’ordre du jour.( Bien que Juncker rencontre Chirac aujourd’hui)

      Reste donc le Chevalier Blanc.Mr.Dollé a donné une indication dans ce sens.Mais il faut se méfier car nous sommes entrés en pleine phase d’intox. Ce qui est certain , c’est qu’une OPA ne peut être contrée que par une autre( amicale ici en l’occurence).A moins d’un Joker,Arcelor perdra son indépendance. Si par son offre, Mittal pousse Arcelor vèrs un partenaire qui lui semble plus appropié il aura peut être fait avancer le schmilblick !


    • Stéphane (---.---.219.87) 31 janvier 2006 17:02

      Objection, votre Honneur !

      Effectivement, l’on rencontre pas mal de noms Indiens dans la composition du CA.Mais avez-vous regardé la liste des « corporate directors » ?Il y a des HEC(pas de Bangalore !) et même un ancien directeur d’Arcelor !

      Franchement, la question n’est pas là et je trouve votre remarque un peu « limite »... La question fondamentale est : quel est le projet de Mr.Mittal pour Mittal-Arcelor ? Tout le reste est accessoire.

      Si jusqu’à présent sa tactique fut brillante, je trouve qu’il a commis une erreur de « com » à ce niveau là.

      Je suis un ancien d’Arcelor(voyez ma contribution d’hier à propos de « qui se lévera pour Arcelor ») et il se fait que j’ai pas mal traité avec Ispat devenu Mittal. En toute modestie, je connais assez bien les deux.

      Il est vrai qu’il y a une différence de culture d’entreprise énorme. D’un côté cela serait plutôt Puligny Montrachet et de l’autre jus de fruits....( ce qui n’a pasempêché Lakhsmi d’avoir loué Versailles pour marier sa fille...).

      Vous semblez insinuer qu’il ne recrute que des jeunes par ce que...(suivez mon regard). Avant la fusion ,Mr.Dollé était chargé de redresser Unimetal à Gandrange.Résultat ? Il a recommandé la cession d’Unimetal pour un Euro symbolique !

      Je ne suis pas un « ancien » rancunieux ou aigri(très loin de là) mais Arcelor pourrait avoir beaucoup à gagner dans une fusion.Et a perdre aussi : l’élitisme et une certaine arrogance aristocratique.

      Il est certain que Mittal a grandi de façon exponentielle grâce à des acquisitions bon marché.Mr.Dollé disait que celles-ci étaient en mauvais état.C’est vrai.Mittal les a mises en bon état. Mr.Dollé a dit également que le modèle Mittal( par des acquisitions bon marché)touchait à sa fin.C’est vrai également et c’est bien pour cette raison qu’il met le prix pour Arcelor.

      La bataille est engagée à présent et elle va durer un bout de temps. Mais déjà quelques pistes se dessinent.

      Apparemment, Bruxelles n’est pas en faveur d’un véto. Un rachat par des institutionnels franco-Belgo-Luxembourgeois ne semble pas à l’ordre du jour.( Bien que Juncker rencontre Chirac aujourd’hui)

      Reste donc le Chevalier Blanc.Mr.Dollé a donné une indication dans ce sens.Mais il faut se méfier car nous sommes entrés en pleine phase d’intox. Ce qui est certain , c’est qu’une OPA ne peut être contrée que par une autre( amicale ici en l’occurence).A moins d’un Joker,Arcelor perdra son indépendance. Si par son offre, Mittal pousse Arcelor vèrs un partenaire qui lui semble plus appropié il aura peut être fait avancer le schmilblick !


    • Stéphane (---.---.72.26) 1er février 2006 12:14

      Je reviens sur votre remarque à propos du nombre d’Indiens dans le CA de Mittal.Je vous ai déjà répondu qu’il suffit de cliquer sur la rubrique « corporate directors » et « regianal CEO’s » pour avoir une vision un peu différente.

      J’ai entendu également ce matin Mr.Fabius sur France Inter déclarer de façon suffisante( mais c’est son habitude) que cette OPA était inacceptable notamment en raison des méthodes de « gouvernance »( il a quand même eu le bon goût de dire que le mot était prétentieux !)

      J’invite celui-ci d’aller sur le site de Mittal rubrique « Company profile » et puis de cliquer sur la rubrique « Reporting Illegal or unethecital behaviour ». S’y trouve une boite de dialogue détaillée ou le simple « plouc » peut porter à la connaissance de « l’audit comittee »toute action ou comportement répréhensible ! (dans le domaine du « corporate ») Question : combien de sociètés du CAC40 ont une telle rubrique dans leur site web ? Bien entendu vous allez me rétorquer qu’il s’agit de « com » !!

      Même s’il s’agit de cela,voilà une preuve que Mittal est bien en avance dans pas mal de domaines !!


    • Stéphane (---.---.72.26) 1er février 2006 12:15

      Je reviens sur votre remarque à propos du nombre d’Indiens dans le CA de Mittal.Je vous ai déjà répondu qu’il suffit de cliquer sur la rubrique « corporate directors » et « regianal CEO’s » pour avoir une vision un peu différente.

      J’ai entendu également ce matin Mr.Fabius sur France Inter déclarer de façon suffisante( mais c’est son habitude) que cette OPA était inacceptable notamment en raison des méthodes de « gouvernance »( il a quand même eu le bon goût de dire que le mot était prétentieux !)

      J’invite celui-ci d’aller sur le site de Mittal rubrique « Company profile » et puis de cliquer sur la rubrique « Reporting Illegal or unethecital behaviour ». S’y trouve une boite de dialogue détaillée ou le simple « plouc » peut porter à la connaissance de « l’audit comittee »toute action ou comportement répréhensible ! (dans le domaine du « corporate ») Question : combien de sociètés du CAC40 ont une telle rubrique dans leur site web ? Bien entendu vous allez me rétorquer qu’il s’agit de « com » !!

      Même s’il s’agit de cela,voilà une preuve que Mittal est bien en avance dans pas mal de domaines !!


    • Stéphane (---.---.72.26) 1er février 2006 12:17

      Je reviens sur votre remarque à propos du nombre d’Indiens dans le CA de Mittal.Je vous ai déjà répondu qu’il suffit de cliquer sur la rubrique « corporate directors » et « regianal CEO’s » pour avoir une vision un peu différente.

      J’ai entendu également ce matin Mr.Fabius sur France Inter déclarer de façon suffisante( mais c’est son habitude) que cette OPA était inacceptable notamment en raison des méthodes de « gouvernance »( il a quand même eu le bon goût de dire que le mot était prétentieux !)

      J’invite celui-ci d’aller sur le site de Mittal rubrique « Company profile » et puis de cliquer sur la rubrique « Reporting Illegal or unethecital behaviour ». S’y trouve une boite de dialogue détaillée ou le simple « plouc » peut porter à la connaissance de « l’audit comittee »toute action ou comportement répréhensible ! (dans le domaine du « corporate ») Question : combien de sociètés du CAC40 ont une telle rubrique dans leur site web ? Bien entendu vous allez me rétorquer qu’il s’agit de « com » !!

      Même s’il s’agit de cela,voilà une preuve que Mittal est bien en avance dans pas mal de domaines !!


    • Stéphane (---.---.72.26) 1er février 2006 12:18

      Je reviens sur votre remarque à propos du nombre d’Indiens dans le CA de Mittal.Je vous ai déjà répondu qu’il suffit de cliquer sur la rubrique « corporate directors » et « regianal CEO’s » pour avoir une vision un peu différente.

      J’ai entendu également ce matin Mr.Fabius sur France Inter déclarer de façon suffisante( mais c’est son habitude) que cette OPA était inacceptable notamment en raison des méthodes de « gouvernance »( il a quand même eu le bon goût de dire que le mot était prétentieux !)

      J’invite celui-ci d’aller sur le site de Mittal rubrique « Company profile » et puis de cliquer sur la rubrique « Reporting Illegal or unethecital behaviour ». S’y trouve une boite de dialogue détaillée ou le simple « plouc » peut porter à la connaissance de « l’audit comittee »toute action ou comportement répréhensible ! (dans le domaine du « corporate ») Question : combien de sociètés du CAC40 ont une telle rubrique dans leur site web ? Bien entendu vous allez me rétorquer qu’il s’agit de « com » !!

      Même s’il s’agit de cela,voilà une preuve que Mittal est bien en avance dans pas mal de domaines !!


    • Stéphane (---.---.72.26) 1er février 2006 12:20

      Je reviens sur la remarque à propos du nombre d’Indiens dans le CA de Mittal.J’ ai déjà répondu qu’il suffit de cliquer sur la rubrique « corporate directors » et « regianal CEO’s » pour avoir une vision un peu différente.

      J’ai entendu également ce matin Mr.Fabius sur France Inter déclarer de façon suffisante( mais c’est son habitude) que cette OPA était inacceptable notamment en raison des méthodes de « gouvernance »( il a quand même eu le bon goût de dire que le mot était prétentieux !)

      J’invite celui-ci d’aller sur le site de Mittal rubrique « Company profile » et puis de cliquer sur la rubrique « Reporting Illegal or unethecital behaviour ». S’y trouve une boite de dialogue détaillée ou le simple « plouc » peut porter à la connaissance de « l’audit comittee »toute action ou comportement répréhensible ! (dans le domaine du « corporate ») Question : combien de sociètés du CAC40 ont une telle rubrique dans leur site web ? Bien entendu vous allez me rétorquer qu’il s’agit de « com » !!

      Même s’il s’agit de cela,voilà une preuve que Mittal est bien en avance dans pas mal de domaines !!


    • Stéphane (---.---.72.26) 1er février 2006 12:22

      Je reviens sur votre remarque à propos du nombre d’Indiens dans le CA de Mittal.Je vous ai déjà répondu qu’il suffit de cliquer sur la rubrique « corporate directors » et « regianal CEO’s » pour avoir une vision un peu différente.

      J’ai entendu également ce matin Mr.Fabius sur France Inter déclarer de façon suffisante( mais c’est son habitude) que cette OPA était inacceptable notamment en raison des méthodes de « gouvernance »( il a quand même eu le bon goût de dire que le mot était prétentieux !)

      J’invite celui-ci d’aller sur le site de Mittal rubrique « Company profile » et puis de cliquer sur la rubrique « Reporting Illegal or unethecital behaviour ». S’y trouve une boite de dialogue détaillée ou le simple « plouc » peut porter à la connaissance de « l’audit comittee »toute action ou comportement répréhensible ! (dans le domaine du « corporate ») Question : combien de sociètés du CAC40 ont une telle rubrique dans leur site web ? Bien entendu vous allez me rétorquer qu’il s’agit de « com » !!

      Même s’il s’agit de cela,voilà une preuve que Mittal est bien en avance dans pas mal de domaines !!


    • Roues Libres Claude DP 31 janvier 2006 16:29

      Dans la mesure ou 88% du capital de la société est contrôlé par la famille fondatrice, on ne peut pas la considérer comme une société cotée, au sens strict. C’est une société familiale privée. C’est d’ailleurs là essentiellement que le bât blesse, puisque Mittal n’est pa Opéable, ce qui rend le combat inégal et relativement injuste. C’est un autre débat d’ordre réglementaire. Quant à l’arbitrage du marché, la transaction proposée bien que sur un mode « mix & match » n’est pas illimitée en cash. Ce qui veut bien dire que les actionnaires actuels d’ Arcelor qui apporteront leurs titres à l’opération devront en contrepartie accepter un paiement partiel en titres de la nouvelle société dont le contrôle restera à nouveau majoritairement familial. C’est la que le bât blessera à nouveau. L’issue du combat n’est donc pas certaine, étant bien entendu que ceux parmi les actionnaires qui accepteront de se retrouver les minoritaires de la famille Mittal auront peut-être gravement tort et qu’ils risquent de s’en douter....Donc comme on le voit l’ arbitrage du marché ne se fonde ni sur la consonnance des noms, ni sur le « patriotisme économique » mais sur la froide considération des faits, sans que la partie ne soit gagnée d’avance pour la brillante famille Mittal. Personne ne rappelle d’ailleurs qu’ils peuvent y laisser une très belle partie de leur plumage et la totalité de leur ramage. C’est toute la beauté de ce genre d’épreuve, dont les subtilités échappent d’ailleurs à tous les outsiders moi compris. Et si Mittal roulait pour Thyssen ???


      • Stéphane (---.---.219.87) 31 janvier 2006 17:08

        Effectivement, l’on rencontre pas mal de noms Indiens dans la composition du CA.Mais avez-vous regardé la liste des « corporate directors » ?Il y a des HEC(pas de Bangalore !) et même un ancien directeur d’Arcelor !

        Franchement, la question n’est pas là et je trouve votre remarque un peu « limite »... La question fondamentale est : quel est le projet de Mr.Mittal pour Mittal-Arcelor ? Tout le reste est accessoire.

        Si jusqu’à présent sa tactique fut brillante, je trouve qu’il a commis une erreur de « com » à ce niveau là.

        Je suis un ancien d’Arcelor(voyez ma contribution d’hier à propos de « qui se lévera pour Arcelor ») et il se fait que j’ai pas mal traité avec Ispat devenu Mittal. En toute modestie, je connais assez bien les deux.

        Il est vrai qu’il y a une différence de culture d’entreprise énorme. D’un côté cela serait plutôt Puligny Montrachet et de l’autre jus de fruits....( ce qui n’a pasempêché Lakhsmi d’avoir loué Versailles pour marier sa fille...).

        Vous semblez insinuer qu’il ne recrute que des jeunes par ce que...(suivez mon regard). Avant la fusion ,Mr.Dollé était chargé de redresser Unimetal à Gandrange.Résultat ? Il a recommandé la cession d’Unimetal pour un Euro symbolique !

        Je ne suis pas un « ancien » rancunieux ou aigri(très loin de là) mais Arcelor pourrait avoir beaucoup à gagner dans une fusion.Et a perdre aussi : l’élitisme et une certaine arrogance aristocratique.

        Il est certain que Mittal a grandi de façon exponentielle grâce à des acquisitions bon marché.Mr.Dollé disait que celles-ci étaient en mauvais état.C’est vrai.Mittal les a mises en bon état. Mr.Dollé a dit également que le modèle Mittal( par des acquisitions bon marché)touchait à sa fin.C’est vrai également et c’est bien pour cette raison qu’il met le prix pour Arcelor.

        La bataille est engagée à présent et elle va durer un bout de temps.Rien ne sert de trop spéculer car à présent tout se joue« behind closed doors » Mais déjà quelques pistes se dessinent.

        Apparemment, Bruxelles n’est pas en faveur d’un véto. Un rachat par des institutionnels franco-Belgo-Luxembourgeois ne semble pas à l’ordre du jour.( Bien que Juncker rencontre Chirac aujourd’hui)

        Reste donc le Chevalier Blanc.Mr.Dollé a donné une indication dans ce sens.Mais il faut se méfier car nous sommes entrés en pleine phase d’intox. Ce qui est certain , c’est qu’une OPA ne peut être contrée que par une autre( amicale ici en l’occurence).A moins d’un Joker,Arcelor perdra son indépendance. Si par son offre, Mittal pousse Arcelor vèrs un partenaire qui lui semble plus appropié il aura peut être fait avancer le schmilblick !


        • Charles (---.---.98.98) 31 janvier 2006 18:17

          La charge de Mittal sur Arcelor intervient à un moment particulièrement favorable pour l’attaquant. Arcelor s’est beaucoup endetté pour arracher Dofasco à Tyssenkrup (à un prix supérieur à la valeur réelle de cette entreprise). Sa marge de réaction est donc limitée. Il semble par ailleurs que les salariés de Mittal, du moins ceux de France, n’aient pas particulièrement à se plaindre de leur employeur. La digestion d’Arcelor par Mittal ne serait donc pas nécessairement dommageable pour les employés, sous réserve que les « synergies » évoquées ne se passent pas par des suppressions d’emplois. Mital à de réelles chances d’emporter cette OPA, à condition qu’il y mette le prix. Sa proposition est pour l’instant insuffisante. Mais s’il offre 10 à 15% de plus que sa mise de départ, les actionnaires d’Arcelor vendront en masse. C’est d’ailleurs ce qu’escompte le marché, en témoigne la nette hausse du titre Arcelor depuis le déclenchement de la manoeuvre. Troisième fortune du monde, propriétaire de 85% de son entreprise, Lakshmi Mittal a les moyens de surencherir. Le fera-t-il ?


          • (---.---.26.192) 31 janvier 2006 19:56

            Dans les moyens de défense, Arcelor fera probablement usage d’une augmentation de capital réservée.


            • Stéphane (---.---.77.183) 1er février 2006 14:37

              Vous avez totalement raison de faire cette observation. D’autant plus, vu la tournure politique que prend cette affaire. La dilution du capital permettrait en effet de constituer un noyeau« dur et fiable ». Mais il a un hic : diluer le capital veut dire également diluer les bénéfices....Donc, forcément les actionnaires actuels seront lèsés.Je sais bien que les petits actionnaires se font toujours b.... mais quid des fonds de pension ? Autre chose : les nouveaux actionnaires « réservés »ne font pas nécessairement dans la charité Chrétienne donc vont demander un « sweetener ».(et pas nécessairement de l’aspartame !) Qui va allonger ?

              A vos poches citoyens !!

              Le système actuel est décidément bien dévoyé...


            • Stéphane (---.---.77.183) 1er février 2006 14:37

              Vous avez totalement raison de faire cette observation. D’autant plus, vu la tournure politique que prend cette affaire. La dilution du capital permettrait en effet de constituer un noyeau« dur et fiable ». Mais il a un hic : diluer le capital veut dire également diluer les bénéfices....Donc, forcément les actionnaires actuels seront lèsés.Je sais bien que les petits actionnaires se font toujours b.... mais quid des fonds de pension ? Autre chose : les nouveaux actionnaires « réservés »ne font pas nécessairement dans la charité Chrétienne donc vont demander un « sweetener ».(et pas nécessairement de l’aspartame !) Qui va allonger ?

              A vos poches citoyens !!

              Le système actuel est décidément bien dévoyé...


            • (---.---.135.212) 1er février 2006 15:42

              Pas de dilution si cette augmentation de capital permet d’investir ou de racheter une autre société ;)


            • (---.---.135.212) 1er février 2006 15:42

              Pas de dilution si cette augmentation de capital permet d’investir ou de racheter une autre société ;)


            • (---.---.135.212) 1er février 2006 15:45

              « Mais il a un hic : diluer le capital veut dire également diluer les bénéfices....Donc, forcément les actionnaires actuels seront lèsés »

              Pas de dilution si cette augmentation de capital permet d’investir, de prendre une participation ou de racheter une société ;)


            •  ;) (---.---.135.212) 1er février 2006 15:46

              « Mais il a un hic : diluer le capital veut dire également diluer les bénéfices....Donc, forcément les actionnaires actuels seront lèsés »

              Pas de dilution si cette augmentation de capital permet d’investir, de prendre une participation ou de racheter une société ;)


            • (---.---.135.212) 1er février 2006 15:47

              « Mais il a un hic : diluer le capital veut dire également diluer les bénéfices....Donc, forcément les actionnaires actuels seront lèsés »

              Pas de dilution si cette augmentation de capital permet d’investir, de prendre une participation ou de racheter une société ;)


            • Stéphane (---.---.251.100) 1er février 2006 18:15

              En clair vous voulez dire ceci:augmenter le capital de 40 à 45%( j’ai fait le calcul, cela devrait à peu près suffire) et lancer une OPA sur Thyssen ? Idée à soumettre au père Dollé.....(moyennant rémunération bien sur !)

              Mais je crois quand même que les fonds de pension ne verraient pas cela d’un très bon oeuil.Pas assez de création de valeur par rapport à la proposition de Mittal.

              Ceci étant, ce cher Mr.Dollé qui prétend (aujourd’hui)qu’il était au courant que « l’on » s’intéressait à Arcelor aurait pu mettre au point un tel système bien avant !

              Cordialement


            • Stéphane (---.---.251.100) 1er février 2006 18:16

              En clair vous voulez dire ceci:augmenter le capital de 40 à 45%( j’ai fait le calcul, cela devrait à peu près suffire) et lancer une OPA sur Thyssen ? Idée à soumettre au père Dollé.....(moyennant rémunération bien sur !)

              Mais je crois quand même que les fonds de pension ne verraient pas cela d’un très bon oeuil.Pas assez de création de valeur par rapport à la proposition de Mittal.

              Ceci étant, ce cher Mr.Dollé qui prétend (aujourd’hui)qu’il était au courant que « l’on » s’intéressait à Arcelor aurait pu mettre au point un tel système bien avant !

              Cordialement


            • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 1er février 2006 10:19

              Toutes les excellentes précisions de Stéphane, de Claude et de Charles etc..doivent nous servir de leçon. Dans un domaine que les médias généralistes connaissent mal et dans lequel, par souci de réactivité instantanée, ils ont tendance à ne pas enquêter sérieusement avant d’écrire, la simple prudence s’impose pour ne pas se préter à toutes les manipulations politico-économiques dans le sens de la défense en trompe l’oeil d’un patriotisme industriel et économique purement illusoire.

              C’est aussi une démonstration qu’Agora-Vox peut infléchir cette tendance, en apportant des corrections rapides et lucides à des emballements médiatiques passionnels.


              • (---.---.102.65) 1er février 2006 14:32

                Non au racisme ! Vive les Indiens ! Je trouve très bien que les Indiens investissent enfin dans nos pays.


                • (---.---.102.65) 1er février 2006 14:32

                  Non au racisme ! Vive les Indiens ! Je trouve très bien que les Indiens investissent enfin dans nos pays.


                  • (---.---.102.65) 1er février 2006 14:33

                    Non au racisme ! Vive les Indiens ! Je trouve très bien que les Indiens investissent enfin dans nos pays.


                    • (---.---.135.212) 1er février 2006 18:00

                      L’offre en cash est limitée à environ 25 % du montant total. Le reste est payé en monnaie (titres) Mittal.


                      • < (---.---.135.212) 1er février 2006 18:00

                        L’offre en cash est limitée à environ 25 % du montant total. Le reste est payé en monnaie (titres) Mittal.


                        • Stéphane (---.---.251.100) 1er février 2006 18:21

                          OPA sur Thyssen ?

                          En clair vous voulez dire ceci :augmenter le capital de 40 à 45%( j’ai fait le calcul, cela devrait à peu près suffire) et lancer une OPA sur Thyssen ? Idée à soumettre au père Dollé.....(moyennant rémunération bien sur !)

                          Mais je crois quand même que les fonds de pension ne verraient pas cela d’un très bon oeuil.Pas assez de création de valeur par rapport à la proposition de Mittal.

                          Ceci étant, ce cher Mr.Dollé qui prétend (aujourd’hui)qu’il était au courant que « l’on » s’intéressait à Arcelor aurait pu mettre au point un tel système bien avant !

                          Cordialement

                          P.S. désolé de ne pouvoir enchainer les réactions mais il y a un problème informatique !


                          • (---.---.15.27) 7 février 2006 15:26

                            OPA sur Thyssen ?

                            Probablement pas, pour plusieurs raisons : difficulté de faire une OPA sur une entreprise allemande, question de prix et pb de concurrence en Europe.

                            Ce qui parait plus probable, c’est une participation de 20% (soit un ticket d’environ 4 mds euros) d’une entreprise « ami » (probablement une société dans le secteur de l’acier). Ces ressources supplémentaires pourraient être utilisées pour des investissements industriels sur des projets ciblés et/ou une participation croisée avec cette même société.


                          • (---.---.115.51) 2 février 2006 08:39

                            Kamal Nath, le Ministre du Commerce de l’Inde, hier soir a Londres voit Mittal Steel vs Arcelor a l’envers.


                            • monteno (---.---.179.94) 2 février 2006 10:38

                              Bien sûr, croyez vous qu’on qualifie Trafalgar en Angleterre de désastre naval ??? Smile !


                            • Cergy - Osny 2008 (---.---.234.70) 6 février 2006 10:03

                              L’OPA lanc ?par Mittal Steel sur Arcelor a donn ?ne nouvelle fois l’occasion ?os gouvernants d’ ?ler d’une part leur impuissance et d’autre part leur totale incompr ?nsion de la mondialisation et finalement de se couvrir de ridicule.


                              • (---.---.15.27) 7 février 2006 15:16

                                Le patriotisme économique n’existe pas !

                                Probablement en France mais pas dans tous les pays : cf. l’Allemagne, les USA, l’Angleterre,la Chine, l’Inde, la Norvège, etc... etc...


                              • (---.---.133.137) 9 février 2006 09:17

                                Sale temps pour MITTAL

                                1 - les USA lancent une enquête sur cette OPA

                                2 - Le Luxembourg concocte une directive sur les OPA permettant à Arcelor d’agir sans passer par une assemblée générale et interdisant la reprise de 100% d’Arcelor

                                3 - Arcelor va monter à 10 % de son capital

                                4 - et permettre probablement à un associé de prendre 20% de son capital

                                Affaire à suivre

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès