Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Attention : massive manipulation du prix des métaux précieux

Attention : massive manipulation du prix des métaux précieux

Par François Marginean

Image Flickr par digitalmoneyworld, Uncle Kick-Kick et Heaven360

Ceci est une des plus grandes histoires de fraude économique de la décennie. Une autre de plus. Il y a eu Enron, l’affaire Bernard Madoff, la crise des saisies immobilières, l’assouplissement quantitatif et les autres, sans oublier le dollar US qui est manifestement mûr pour une dévaluation catastrophique.

Il s’agit de l’impressionnante fraude et la manipulation qui a lieu dans les marchés des métaux précieux, dont particulièrement l’or et l’argent, par des institutions financières majeures. Une histoire un peu complexe qui sera ici expliquée en termes simples et compréhensibles. C’est d’une importance capitale puisque cette fraude a le potentiel de causer un massif effondrement économique.

Depuis un bon moment déjà, plusieurs observateurs et experts aguerris avaient de sérieux doutes que les prix de l’or et de l’argent étaient vastement manipulés. Cependant, grâce à un témoignage d’un très courageux informateur, la manipulation éclatante des marchés mondiaux des métaux précieux est maintenant exposée publiquement. Elle révèle aux yeux de tous l’incroyable corruption du système financier mondial. La U.S. Commodity Futures Trading Commission (CFTC) est une agence indépendante du gouvernement américain qui est chargée de la régulation des bourses de commerce, où se traitent les matières premières et qui a pour mission de protéger les usagers des marchés ainsi que le public de la fraude, manipulation et pratique abusive.

Mais il se trouve que la Commodities Futures Trading Commission s’est assis sur de solides évidences que l’élite bancaire manipule grossièrement les cours du prix des métaux précieux depuis au moins quelques années. Bien qu’ils aient reçu des informations claires et sérieuses à ce propos, ils n’ont absolument rien fait avec celles-ci. En novembre 2009, Andrew Maguire, un ancien opérateur des marchés de l’argent métallique (trader) de Goldman Sachs, rattaché au bureau de Goldman Sachs à Londres, avait contacté la CFTC pour signaler une manipulation illégale du marché de l’argent par les opérateurs de marché de JPMorgan Chase.

Avant de poursuivre, il est important de comprendre comment le marché des métaux précieux fonctionne. Plus de 95% des transactions de métaux précieux sur les marchés mondiaux sont des échanges de titres en papier et non de métaux physiques en tant que tel. C’est-à-dire que moins de 5% des détenteurs d’or ou d’argent possèdent physiquement ces métaux, sous forme de barres, de pièces de monnaie ou autres, alors que les autres 95% ne détiennent que des titres, des documents attestant qu’ils possèdent une certaine quantité d’or ou d’argent dans les coffres-forts d’une banque quelconque à quelque part. Or, il a maintenant été révélé que la majorité de ces métaux précieux transigés ne sont pas appuyés par de véritables réserves physiques et tangibles. Depuis longtemps, la plupart des gens ont assumé que le London Bullion Market Association (LBMA), le plus vaste marché d’or au monde, possédait suffisamment de réserves réelles pour garantir les « dépôts d’or » pullulant les banques majeures de la LBMA.

Mais ce n’est pas le cas. En fait, les gens commencent à réaliser qu’il existe bien peu d’or réel dans le système de la LBMA. Lorsque les gens pensent qu’ils achètent de « l’or » ou de « l’argent », ils ne font qu’acheter des morceaux de papier attestant qu’ils possèdent ces métaux. Mais est-ce vraiment le cas ? Il semble que non. Soutenant cela, Jeffrey Christian de CPM Group a confirmé lors d’audiences publiques de la CFTC que les banques de la LBMA ont effectivement émis cent fois plus de titres d’or qu’il n’existe réellement de lingots d’or physique.

Oups.

Qu’arriverait-il si tout le monde décidait de vendre ou de prendre possession de leur or ? Cela pourrait s’avérer être une catastrophe. En même temps, cela pourrait aussi être une arme redoutable entre les mains de la population pour punir et envoyer un puissant message au cartel des banquiers privés qui sont les artisans et les profiteurs de cette crise économique mondiale. De véritables terroristes économiques. Mais on y reviendra plus tard.

Le fait est que, de nos jours, la plupart des transactions sur le London exchange ne sont que du papier contre du papier. Les petits et grands investisseurs le savent, les banques centrales qui sont les plus grands acheteurs nets ces derniers mois sont tout aussi conscients que ce papier ne vaut rien. Alors, on assiste présentement à une nouvelle ruée vers l’or et les autres métaux précieux qui enflamme la planète entière. Les gens achètent ces métaux parce qu’ils sont une vraie commodité, un lieu où traditionnellement les gens se réfugient lorsque l’économie s’effondre ou que le dollar américain chute en valeur. Plus la monnaie fiduciaire perd de sa valeur, plus les gens se précipitent vers ces valeurs sûres, entrainant un effet de domino dangereux. C’est la raison pour laquelle les prix des métaux précieux sont manipulés à la baisse : pour éviter cette course folle vers les portes de sortie et entrainer un effondrement catastrophique des monnaies fiduciaires, dont l’important dollar américain. Cette facette sera abordée plus en détails sous peu.

Pour l’instant, il serait nécessaire de souligner que ce n’est pas vraiment le prix des métaux précieux qui augmentent, mais bien la valeur de la monnaie fiduciaire qui chute. L’inflation est une taxe cachée, car elle est le résultat d’une dépréciation de la monnaie fiduciaire et de la contraction de la masse monétaire. Il faut donner davantage de ces billets de papiers pour acheter les mêmes produits.

Le constat est qu’il y a des milliers de clients autour du globe qui pensent détenir d’énormes dépôts en or et en argent métallique sur lesquels ils paient des frais d’entreposage et pourtant, ces dépôts ne sont qu’imaginaires – la seule chose qu’ils possèdent vraiment est une pile de documents en papier.

Andrew Maguire expliquait cette situation de cette façon : « sur 100 clients qui se présentent, il y en a seulement un qui pourra réellement mettre la main sur son or ou argent. En d’autres mots, il y en a aura 99 qui repartiront les mains vides ; et sans de nouveaux fonds arrivant dans les marchés, le seul fait de demander possession de cet or ou argent va créer un défaut de paiement ». (Source)

Qu’est-ce qu’un défaut de paiement ? Voici une définition assez claire :

Le défaut de paiement désigne le fait qu’une entreprise ou un pays (NDLA : ou une banque, institution financière) ne soit pas en mesure d’honorer une partie ou la totalité de ses engagements envers un tiers.

Le défaut de paiement de la part d’une entreprise peut entrainer la faillite de celle-ci.

Conséquemment, il est simplement impossible pour la LBMA de remettre tout cet or et argent qu’ils doivent aux propriétaires de ces contrats. Sans doute, cela représente un gigantesque problème. Le pire est que ce type de situation n’est pas sans précédent. Par exemple, Morgan Stanley a dû verser plusieurs millions de dollars en 2007 pour régler les poursuites judiciaires qui les accusaient d’avoir prélevé des frais de stockage auprès de 22 000 clients propriétaires de lingots d’argent qui n’existait pas.

Adrian Douglas, est l’éditeur de MarketForceAnalysis.com et membre du conseil d’administration du Gold Anti-Trust Action Committee (GATA). Il estime qu’il y a jusqu’à 50 000 tonnes d’or inexistant qui aurait été vendu. Ceci, explique-t-il, « est l’équivalent de toutes les réserves minières d’or à travers la planète qui reste à exploiter, ou encore, l’équivalent de 25 ans de production minière d’or ». Le système fractionnaire bancaire est donc aussi à l’oeuvre dans les marchés des métaux précieux et cette fraude pourrait totaliser 5 trillions de dollars ($5000 milliards). Soudainement, la fraude de $50 milliards de Madoff parait minuscule.

Adrian Douglas analysait dans cet article les données de la LBMA provenant de leur propre site Internet et il a calculé qu’environ 20 millions d’onces d’or sont échangés à chaque jour. Il cite Paul Mylchreest qui a fait une analyse détaillée de ces données sur les échanges quotidiens d’or sur les marchés de Londres et il en est venu à la conclusion que 2134 tonnes d’or transigeaient par jour. Ce chiffre est énorme puisqu’il c’est 346 fois plus d’or qui est extrait quotidiennement dans le monde.

Et cela, c’est sans parler des faux lingots d’or découvert par des fonctionnaires à Fort Knox, aux États-Unis, qui est censé être l’or du Trésor américain. Des millions de lingots d’or se sont avéré être des faux ! Ils contenaient des noyaux de tungstène avec seulement un revêtement externe d’or véritable. Ce phénomène de lingots d’or avec un coeur de tungstène ont fait leur apparition en Allemagne, tel que rapporté par les médias allemands et américains, mais aussi en Chine et en Angleterre. Et que dire de cet or qui rouille en Russie ?

Est-ce que quelqu’un essaie de faire peur aux petits investisseurs dans le but de les tenir loin de l’or pour les pousser vers les marchés boursiers, maintenant que nous nous dirigeons vers une autre vague de cette crise économique mondiale ?

Manipulation du prix des métaux précieux

William Murphy, le président du Gold Anti-Trust Action Committee (GATA), a été invité à témoigner. GATA a compilé des données sur la manipulation des marchés de l’or et de l’argent pendant un bon moment déjà.

Quand on lui a demandé une preuve solide de la manipulation, Murphy a publié une bombe bien gardée par un informateur qui avait envoyé des courriels à la CFTC en expliquant comment les traders de JPMorgan ont truqué le marché de l’or pour ensuite s’en vanter. Le dénonciateur, un commerçant de Londres de métaux précieux nommé Andrew Maguire, avait des preuves assez accablantes contre le cartel, mais le panel du CFTC était visiblement réticent à en apprendre plus et ne demandait rien d’autre à ce sujet.

Maguire a expliqué à la CFTC la manière dont s’y prenaient les commerçants d’argent chez JPMorgan Chase et leur a révélé qu’ils se vantaient ouvertement de leurs exploits – y compris la façon dont ils envoient un signal à l’avance au marché afin que d’autres négociants puissent réaliser un profit au cours des épisodes de compression des prix.

Les traders sauraient reconnaître ces signaux et faire de l’argent en misant sur la baisse du cours des métaux précieux, aux côtés de JPMorgan Chase. Maguire a expliqué à la CFTC qu’il existe des manipulations systématiques du marché au moment des expirations des contrats, ainsi que lors d’autres moments stratégiques.

Le 3 février dernier, Maguire a envoyé un avertissement deux jours à l’avance par courrier électronique à Eliud Ramirez, qui est le chercheur principal pour la CFTC, à propos d’un événement de manipulation des marchés qui était pour se produire.

Maguire a averti Ramirez que le prix des métaux précieux serait supprimés lors de la publication des données de paie non agricoles, le 5 février. Comme la manipulation des marchés des métaux précieux se déroulerait le 5 février, Maguire envoyé des courriels supplémentaires à Ramirez, lui expliquant exactement la nature de ce qui se passait.

Ce n’était pas seulement le fait que Maguire avait prédit que le prix de l’argent serait forcé à diminuer qui surprend le plus, c’est surtout le niveau de précision qu’il a été en mesure de communiquer à la CFTC qui a été le plus spectaculaire. Il avait averti la CFTC que le prix de l’argent, peu importe l’état du nombre d’emplois, se retrouverait en dessous de $15 l’once. Au cours des deux prochains jours, le prix de l’argent a chuté, partant de $16,17 l’once jusqu’à un creux de $14,62 l’once.

Grâce à l’alerte de Maguire, la CFTC a pu observer un crime se dérouler en temps réel, directement sous leurs yeux.

Alors qu’est-ce que la CFTC a fait à ce sujet ?

Rien.

Absolument rien.

Les marchés ont été supprimées par les grandes institutions financières depuis des années, ce qui a créé un « étranglement » potentiel sur les marchés des métaux précieux qui pourrait envoyer le prix de l’or et l’argent dans la stratosphère.

La réalité est qu’il n’y aurait plus d’or dans le monde entier si tous les fonds indiciels cotés (Exchange Traded Funds – ETF) demandaient la livraison physique de leurs avoirs.

En fait, Maguire affirme que l’arnaque des ventes à découvert par les grandes institutions financières se chiffre en milliers de milliards de dollars, ce qui en fait une des plus grandes fraudes financières de l’histoire.

Maguire nomme cela du « terrorisme financier » et il accuse les institutions financières impliquées dans cette fraude de « trahison », mettant ainsi la sécurité nationale en péril.

La sécurité nationale est menacée.

Parce que si la véritable ampleur de cette fraude venait qu’à se savoir, elle pourrait provoquer l’effondrement du système financier dans son ensemble.

(Source, traduction par l’auteur)

Voici une entrevue avec Andrew Maguire. Il est aussi possible de consulter ces différentes sources pour complément d’information :

- Andrew Maguire finally exposes systemic fraud by CFTC & JPMorgan

- A London trader walks the CFTC through a silver manipulation in advance

- Media Blackout – Wall Street Journal Hiding Andrew Maguire Revelation Of JP Morgan Chase Gold/Silver Manipulation

- Bill Murphy of GATA Reveals Whistle-Blower in Gold Price Suppression


Une arme redoutable entre les mains de la population

Depuis trop longtemps, les banquiers privés ont fait la loi et sont demeurés insensibles aux aléas économiques de la population. Les financiers et banquiers privés sont maintenant coupables de crimes et de fraudes financières extrêmement graves et finalement, de terrorisme économique. Pourtant, rien ne semble pouvoir les empêcher de continuer et d’éviter la prison à vie.

Il ne reste qu’une guerre à mener – celle qui va opposer l’humanité aux banquiers privés. Beaucoup d’individus commencent à comprendre que le système fractionnaire bancaire est le coeur de leur système frauduleux, mais qu’il est aussi leur talon d’Achille. Cette arme pour s’enrichir sur le dos de la population devenue esclave économique pourrait bien se retourner contre eux, avec des effets dévastateurs. Et cette arme se retrouve maintenant dans les mains de la population mondiale.

Déjà, les Français parlent de retirer massivement leur argent des banques le 7 décembre 2010 et invite le reste du monde à y participer :

StopBanque c’est l’appel au retrait massif d’argent en banque et a la fermeture des comptes secondaires (épargnes) le 7 décembre 2010.
StopBanque c’est 14 000 participants, 61 000 personnes en attentes, première initiative citoyenne spontanée pour se défendre de la corruption médiatique et politique, et de l’esclavage de plus en plus précis que nous impose le grand capital…
StopBanque c’est aussi un écho mondial !!!

Notre démarche est Légale, Pacifique, laïque, non politisée et non syndicalisée.

Parce que visiblement, aujourd’hui, manifester ne sert plus à rien pour se faire entendre de nos élites et que le vrai pouvoir est aux mains des banques internationales,
ALLONS TOUS COMME UN SEUL HOMME RETIRER NOTRE ARGENT DES BANQUES LE 7 DÉCEMBRE 2010 !!!

« Ils sont grands car nous sommes à genoux ! » (Source et voir aussi cette page)

À voir absolument, cette vidéo de Éric Cantona qui propose clairement cette solution pour faire la révolution :

La Révolution se fera en s’attaquant au coeur même du système :
Lors d’une interview pour le Quotidien « PressOcéan » , en marge d’un tournage d’un film à Nante le 8 octobre 2010, le célèbre footballeur Eric Cantona explique clairement une méthode de faire la révolution en s’attaquant directement au moteur du système qui sont les banques.
Ce sera une Révolution sans arme dit-il…

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=o5pfHZd6NfE

 

D’après lui, le fait de manifester dans la rue en masse n’est pas assez efficace pour faire bouger les choses… Il nous dévoile sa méthode, écoutez :

Eric Cantona parle de la Révolution selon lui.

« La révolution est très simple à faire. Le système, c’est quoi ? Le système tourne autour des banques. Le système est bâti sur le pouvoir des banques. Donc, il peut être détruit par les banques ! Au lieu qu’il y ait 3 millions de personnes qui aillent dans la rue, il suffit qu’il y ait 3 millions de gens qui aillent retirer leur argent des banques et les banques s’écroulent, 3 millions, 10 millions de gens… Et là, il y a une vraie menace, une vraie révolution ! Pas d’armes, pas de sang, une révolution à la Spaggiari. C’est pas compliqué ». Eric Cantona, 44 ans (Source)

Max Keiser, a proposé une autre façon d’envoyer un message clair aux banquiers privés en faisant s’écrouler JP Morgan en se procurant tous et chacun une once d’argent métallique ou de prendre physiquement possession de ses avoirs en métaux précieux. Cela est facile, puisque JP Morgan et les autres ont vendu 100 fois plus d’or et d’argent qu’il n’en existe réellement, alors ce ne serait pas long avant qu’ils soient obligés de déclarer faillite. Au prix actuel de l’argent, il n’en couterait qu’environ $26 US pour déclarer la guerre ! Ensuite, il n’y aura qu’à regarder les prix des métaux précieux monter en flèche, dont l’or qui pourrait facilement atteindre la barre des $3000, $5000 et peut-être même jusqu’à $8000 l’once d’ici 2015, en plus de voir les banquiers paniquer et faire faillite !

La balle est dans notre camp. À nous de jouer !

Source : Les 7 du Québec et Les Nouvelles Internationales

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.92/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 29 novembre 2010 10:57

    pour ceux qui ont des monnaies en argent en stock , les cours sont de plus en plus élevés ! et ça va encore grimper car les quantités n’y sont pas , comme le dit l’article , mais que les gisement actuels seront vite épuisés !


    • dawei dawei 29 novembre 2010 11:07

      Les alchimistes ont tenté d’améliorer leurs technique occultes : de la transformation du plomb en or, ils ont voulu transformé le papier en or, pour ne pas dire le vent en or. Mais leurs egregores finissent toujours par retourner à leur etat initial : le vide !
      Il me semblait bien que quelque chose de tres louche se tramait derriere ces fameux tracker pretendus fiables par ... ceux qui voudraient justement que tu en prennes !!
      Decidement, existe t il ou a t il un jour existé un banquier honnete dans le monde ?


      • Razzara Razzara 29 novembre 2010 11:20

        Excellent article, très didactique !

        En ce qui me concerne, cette semaine il est prévu l’achat de 100 onces d’argent. Du physique et à la maison encore hein, pas une merde en papier ou un truc dans un coffre. Ca me fera des pièces à offrir aux gamins pour la fête du solstice d’hiver.

        Un petit extrait du site de Max Keiser : http://www.maxkeiser.com/

        Until the Irish (Portuguese, Spanish, etc.) wake up and understand they are fighting a financial war, not a political war, they are guaranteed to lose big time. To fight a financial war you have to deprive the opposition of their finances. The most effective way to achieve this would be to crash JP Morgan (one of the banks funding the IMF that is stealing your money) by buying Silver and forcing JPM to write off their 1.5 trillion dollar loss – against a market cap. 1/10th that size ; (i.e., go bankrupt). Or, you can wave your placards in the streets and pay taxes on non existent jobs to the IMF, while living in your IMF owned homes raising the next generation of IMF slaves – for the rest of your sorry lives. Irish banks had debts that were 2 X’s Ireland’s GDP. JP Morgan has debts that are 430 X’s the market cap. of JPM (65 trillion / 150 bn.). JPM has more derivatives debt on their books than the ENTIRE GDP OF THE WORLD. Do you understand why they need to gobble up your puny little country and steal the $20 bn. you have on your books ? They are suicide bankers – blowing themselves and you up – for their ideology of bonuses, drugs and hookers. Your money will make a lot of drug dealers and prostitutes on Wall St. happy this holiday season as Wall St. pays itself a record 140 bn. in bonuses.

        Je recommande aussi la lecture des dernières brèves sur le blog de jovanovic. Avec le dernier appel urgent de l’Élysée pour dire que la France est à l’abri (on a l’habitude depuis le nuage de Chernobyl, ah, ah, ah, ah), certaines prennent une résonance particulière.

        http://www.jovanovic.com/blog.htm

        Regardez surtout la prestation de Nigel Farage, trop drôle la gueule de Rompuy la serpillère :

        http://www.youtube.com/watch?v=3zgIDE8yL4c&feature=player_embedded

        Comme ça c’est clair non ?

        Merci François M pour ce travail informatif utile que j’aurais aimé faire moi même.

        Razzara


        • François M. 29 novembre 2010 18:52

          Merci beaucoup pour votre feedback !


        • cmoy patou 29 novembre 2010 12:12

          Quels conseils peut-on donner aux simples citoyens que nous sommes et en particulier aux personnes agées ? gardez vos bijoux en or de toute façon ils ont une valeur sentimentale bien plus importante que quelques billets d’Euros ?


          De nombreuses arnaques a l’achat d’or par des malfrats contre les gens dans le besoin se multiplient un peu partout.


          • Daniel Roux Daniel Roux 29 novembre 2010 12:24

            L’article démontre 2 faits, le premier est que les banques sont effectivement le problème, le deuxième est que ceux qui sont chargés de contrôler les banques, les états, n’ont pas fait leur travail.

            En clair, la mafia financière tient les politiques à la gorge et les citoyens par les couilles, ou l’inverse.


            • François M. 29 novembre 2010 18:51

              Nous avons littéralement affaire à une mafia !


            • Ronald Thatcher rienafoutiste 29 novembre 2010 12:54

              Faudrait être idiot pour ne pas sauter sur une affaire comme celle-là, non ?
              Au lieu de placer ses brousoufs en PEL, assurances vie et autres, sautons sur l’occasion, qui plus est, de faire s’écrouler Goldman Sachs le nuisible, et d’empocher une bonne plus value, c’est le jeu ma pauvre Lucette !!!

              Je me souviens du boum des années 1980, lorsque l’argent était passé de 5 $ à 48 $ l’once, soit un gain de 860% en 12 mois !!! la belle affaire pour quelques uns, dont moi, merci la spéculation internationnale...


              • Mr Mimose Mr Mimose 29 novembre 2010 13:41

                J’ai reçu chez moi un prospectus publicitaire d’un acheteur d’or, qui reprend même les dents en or. C’est la première fois que je vois cela, il y a peut être un lien.

                Et que dire de toutes ces pubs sur internet pour devenir trader ? 
                Trader le forex et gagner de l’argent facilement  !! Si c’est pas une honte !!

                • François M. 29 novembre 2010 14:39

                  Bonjour à tous !

                  J’aurais bien répondu à chacun de vous individuellement, mais dans le fond, je crois que nous en venons tous aux mêmes conclusions. L’ennemi est les banquiers privés et les gouvernements qui sont tombés et devenus des acquisitions du secteur privé et financier.

                  Nous avons tous clairement identifié quelle est la source véritable de nos misères économiques. Je crois qu’intuitivement, sans s’en parler ouvertement, nous commençons à comprendre qu’il faut maintenant se protéger et agir en conséquence. Nous avons affaire à de véritables terroristes et criminels financiers qui n’ont aucune pitié ni remord.

                  L’information, le savoir, est le nerf de la guerre et est un pouvoir énorme. Maintenant, nous savons. Il est dorénavant temps de préparer les prochaines étapes.

                  Mes respects et salutations à tous !

                  François M.


                  • non667 29 novembre 2010 18:42

                     à francois m
                    "Maintenant, nous savons. Il est dorénavant temps de préparer les prochaines étapes.« 

                    ok sur tout 
                    une pièce informative de plus sur l’arnaque mondialo- financière qui ne date pas d’aujourd’hui  !
                     j’ai vaguement lu sur av que cela avait commencer sous pompidou qui avait obligé l’état à emprunter aux banques privées plutôt qu’à la banque de France
                    bizarre au lendemain de mai 68 la gauche qui terrorisait la droite (qui avait peur d’une récidive ) ,la gauche donc n’ a rien dit ni fait à ce sujet  ?
                    n’y avait -il pas d’économiste à gauche capable de dénoncer ce hold-up ?????????? 

                     »Maintenant, nous savons. Il est dorénavant temps de préparer les prochaines étapes."

                    oui il est temps !
                    nous devons réagir immédiatement dans la mesure de nos possibilités et sur tout les fronts 
                    -médiatiquement en dénonçant l’arnaque sur tout les forums ,blogs , etc...
                    - en retirant notre argent des banques privées
                    - en achetant de l’or ou argent physique (même seulement quelques pièces chacuns , avec le nombre cela suffira pour abattre le système  ! )
                    - et le plus facile en 2012 éliminer les mondialo -capitalistes (umps ,modem , cohn bendit etc...) et voter uniquement pour les antimondialistes de l’extrême gauche au FN ( oui,oui c’est le plus ancien , le plus craint , le plus attaqué adversaire des mondialo-capitalistes
                     


                  • paul 29 novembre 2010 14:51

                    La manipulation des cours des métaux précieux est la conséquence de la spéculation sur toutes les valeurs, matières premières issues du sous sol ou productions agricoles par exemple .
                    Notons au passage que Nixon avait supprimé la convertibilité du dollar en or en 1971 .

                    Comme pour les banques dont la crise a permis de constater que leurs fonds propres étaient
                    ridiculement bas ( d’où la réforme bidon de Bâle III) ,la quantité réelle de métaux précieux est largement inférieure aux valeurs qui s’échangent sur le marché .
                    C’est ainsi que l’on peut estimer que la masse monétaire représente au moins 50 fois la production réelle : une économie du virtuel .


                    • kéké02360 29 novembre 2010 21:22

                      Ouais on risque pas de manquer de papier cul !!!! smiley

                      et prochainement la sortie en salle du film : LE TROU DE BÂLE III avec dans les rôles principaux DSK et TRICHET  smiley


                    • Berserk 29 novembre 2010 16:24

                      Bonjour Razzara,

                      Juste une question, sous quelle forme et ou avez-vous acheté vos 100 onces d’argent si ce n’est pas indiscret ?


                      • Razzara Razzara 29 novembre 2010 18:26

                        Bonjour Berserk,

                        Je suis passé par GoldSilver.com. Achat de Dollars Silver Eagle  :

                        http://goldsilver.com/american-silver-eagle-1oz/

                        Livraison par Fedex à la maison. Y a des frais, mais je préfère procéder ainsi. Le paiement se fait avec un avoir de réservation (en raison de la variabilité des cours) via carte bancaire ; et le reste par virement bancaire. Si j’avais eu la possibilité d’un achat en liquide près de chez moi j’aurais fait d’une pierre deux coups : retraits de liquide et conversion en argent métal. J’étudie la question pour une prochaine opération, mais pour l’instant je vais faire ça.

                        Cordialement

                        Razzara


                      • kéké02360 29 novembre 2010 21:26

                        Pour la prochaine opération si t’as besoin d’un coup de main pour décharger les caisses !!!??? je peux me rendre disponible smiley

                        t’habites où déjà ????????? smiley


                      • Berserk 30 novembre 2010 09:22

                        Merci pour ces précisions Razzara.


                      • ARMINIUS ARMINIUS 29 novembre 2010 16:45

                        Le refuge « or » est un vieux réflexe,mais l’or ne se mangeant pas lui préférer le « blé » comme le conseille Beigbeder ( pas Frédéric, Charles son frère nappy aussi), qui y a mis l’oseille de la vente de sa banque( qui ne banquait probablement pas assez... ou trop c’est selon) suivant l’exemple des princes de Monaco, oui ceux qui touchent des subventions européennes pour leurs terres de Beauce, probablement pour les remercier d’avoir été fidèles collaborateurs durant la dernière...non là je m’égare, bon pour le reste l’idée de Cantona est très con sauf pour les vendeurs de brouette...ça peut aussi transporter le blé.


                        • kéké02360 29 novembre 2010 21:30

                          Oh toi tu as bossé avec KOUCHNER çà se sent !!! smiley


                        • perlseb 29 novembre 2010 18:30

                          L’or et l’argent ne seront plus jamais un moyen d’échange. L’attachement qu’ont certains à ces métaux précieux montre à quel point les gens sont barbares et matérialistes.
                          Si le système s’écroule, vous pourrez mourir de faim avec vos métaux précieux et pour ceux qui s’imaginent pouvoir faire des échanges avec, il n’y aura que fraude (faux métaux en circulation) et insécurité (vols et meurtres de ceux qui en possèdent).
                          Ce qui compte, ce n’est pas que l’or soit sous-évalué ou que de nombreuses banques vont encore faire faillite, ce qui compte c’est que les hommes politiques prennent un peu moins le peuple pour des cons et nationalisent sans débourser un centime les banques après avoir pris acte de leur faillite sans chercher à les renflouer avec l’argent du contribulable pour qu’elles restent privées à tout prix. Les banquiers sont des criminels et des faux-monnayeurs, personne ne peut moralement chercher à sauver leurs bonus et leur statut. Quant à ceux qui me disent que les banquiers ne sont pas responsables, c’est les règles qu’il faut changer : oui, c’est vrai, ceux qui gazaient les juifs n’étaient pas responsables, si les règles avaient été différentes, ils n’auraient gazé personne...


                          • François M. 29 novembre 2010 18:49

                            Le but n’est pas nécessairement de faire des échanges avec ces métaux précieux, mais plutôt de protéger nos épargnes. Dans le contexte des monnaies de papier qui se dévaluent sans cesse, cela est parfaitement logique. Pensez à ce qui s’est passé en Argentine dans les années 80 ou dernièrement au Zimbabwe !


                          • elec 42 elec 42 29 novembre 2010 18:33

                            les alchimistes ont fais encore plus fort,ils ont transformés l’or en papier !!!


                            • François M. 29 novembre 2010 18:48

                              Le but n’est pas nécessairement de faire des échanges avec ces métaux précieux, mais plutôt de protéger nos épargnes. Dans le contexte des monnaies de papier qui se dévaluent sans cesse, cela est parfaitement logique. Pensez à ce qui s’est passé en Argentine dans les années 80 ou dernièrement au Zimbabwe !


                              • perlseb 29 novembre 2010 19:19

                                protéger NOS épargnes ?

                                Je crois que ceux qui sont responsables de toutes les escroqueries (subrimes, assouplissement quantitatif, actionnaires des banques qui pompent les finances publiques pour mieux spéculer sur la dette des états après, traders qui affament les population en jouant sur les cours alimentaires, banquiers qui vendent de l’or qu’ils n’ont pas...) ont bien plus d’or et d’argent physique que les tous les travailleurs réunis. Faire confiance à cette relique barbare lorsque le système s’effondrera nous laissera esclave de ces escrocs (tout aussi barbares) qui ont pris plus de précaution pour diversifier leur épargne qu’un simple citoyen peut le faire.

                                Nous devrions nous méfier de l’argent papier, de l’or de l’accumulation de capital,...bref, de toutes les personnes riches. La seule chose en laquelle nous devrions avoir confiance, c’est le travail humain, les connaissances utiles et nous devrions échanger notre travail uniquement contre un travail, jamais contre l’argent du système actuel, il est trop injustement réparti : pourquoi ne pas créer des SEL de tailles régionales ou nationales pour les très grands projets ? De cette unique façon, les travailleurs se retrouveraient maître du monde et les actionnaires richissimes mais inactifs auraient un capital inutile et seraient obligés de se mettre au travail pour survivre.

                                En fait, je soupçonnerais presque ceux qui invitent à acheter de l’or et de l’argent à faire partie des escrocs (qui ont pu acheter de tels métaux bien avant tout le monde). Cette bulle n’a aucune utilité et essayer d’effrayer les gens pour qu’ils en achètent est une façon d’alimenter la bulle. Quand on voit que même certains lingots sont des faux, le seul conseil que l’on peut donner c’est de ne surtout pas acheter d’or ou d’argent physique (bien sûr, surtout pas papier non plus), à moins d’être soi-même capable de détecter les faux métaux (bijoutier ou autre).


                              • Ronald Thatcher rienafoutiste 29 novembre 2010 20:01

                                mais bien sûr qu’il faut acheter les métaux précieux, or, argent, regardez le cable de cuivre fondu derrière les caravanes et revendu...
                                les prix de ces métaux vont monter en flèche au cours de 5 prochaines années, car utilisés dans de nombreux produits de l’industrie et donc indispensable.

                                Achetez du physique et placez-le en coffre à la banque (80euro à l’année) et revendez-le au climax de son cour... bénef assuré !

                                Oui mais, comment acheter de l’or ou de l’argent physique ?
                                Y’a pas marqué la poste là !


                              • François M. 29 novembre 2010 20:04

                                Sur cela, je suis tout à fait d’accord avec vous. Les sels sont évidemment une superbe solution qui fonctionne déjà et pour le reste, la question est de ne jamais tout mettre nos oeufs dans le même panier. L’important, est de sortir des marchés boursiers et d’échanger notre argent de papier pour de réelles commodités.

                                N’oublions pas que la chance favorise les esprits préparés !


                              • piroliat 29 novembre 2010 20:27

                                @ perlseb

                                il y a beaucoup plus de publicité pour inciter les gens à vendre leurs bijoux en or
                                que pour en acheter.
                                il doit bien y avoir une demande quelque part.
                                on achète pas de l’or actuellement sans savoir une bonne motivation.
                                on est libre de ne pas aimer l’or, en plus ca ne coute rien,
                                et celui qui en a n’en n’a rien à faire.
                                cordialement


                                • perlseb 29 novembre 2010 21:24

                                  Quelque part, ce n’est pas vraiment de l’or dont il s’agit mais du système dans son ensemble. Aimer l’or ne veut rien dire et les gens qui en achètent le font, comme le dit rienafoutiste, dans l’espoir de faire une bonne opération s’il monte. Et comme tout le monde raisonne comme ça, tout le monde en demande, et le prix de l’or monte, mécaniquement, alors que très peu de personne n’en a réellement l’utilité. Cela s’appelle de la SPECULATION, et c’est elle qui est à l’origine de tous nos maux, de toutes les bulles. SPECULER sur l’or pour se prémunir d’un système qui s’effondre à cause de la SPECULATION, c’est être parfaitement incohérent ou adorer le système tel qu’il est. Pour comprendre pourquoi les marchés sont inefficients et générateurs de bulle par spéculation, lire FAUSSE EVIDENCE N°1 : LES MARCHES FINANCIERS SONT EFFICIENTS du manifeste des économistes attérés : la loi de l’offre et la demande est totalement inversée sur les machés et conduit naturellement a de très grandes instabilités (plus c’est demandé, plus le prix augmente et ... plus c’est demandé parce que, sur les marchés, les investisseurs recherchent ce qui augmente : bulle assurée).

                                  Ce n’est pas histoire d’aimer l’or ou pas, c’est histoire d’être un mouton ou de se poser des questions. Si l’on cherche une action intelligente pour échapper à ce système ou le remplacer, autant que cette action montre la voie au nouveau système. Parce que si le système s’effondre par spéculation (achat d’or massif et demande d’or physique), on l’aura détruit mais aucune alternative n’aura été essayée pour permettre de passer à autre chose : ça sera le chaos intégral et seule la violence sera reine. C’est vraiment ça qu’il faut éviter, la violence sans discernement.


                                • kéké02360 29 novembre 2010 21:39

                                  @ perlseb

                                  trop tard la guerre nous a été déclarée !!!!! :->


                                • perlseb 29 novembre 2010 21:53

                                  @ kéké02360

                                  Qu’est-ce qui est trop tard ? Si la guerre a été déclarée et qu’il faut être violent avec ceux qui l’ont déclaré (genre couper la tête aux banksters et aux hommes politiques qui leur font des courbettes depuis 1973 en France) ça n’est pas un problème. La violence, avec discernement, est peut-être une solution à la violence que l’on subit.

                                  Mais sans discernement : les gens qui se tuent entre eux pour récupérer l’or de leur voisin ou pour leur voler la nourriture... ou pire pour les bouffer quand il n’y aura plus rien en magasin, je trouve ça assez moyen.


                                • ChatquiChouine ChatquiChouine 29 novembre 2010 22:59

                                  @perseb

                                  Non, l’achat d’or n’a rien de spéculatif.
                                  ce type d’achat, récurrent en période de crise, n’a pour seule finalité que de conserver ses économies dans le temps, c’est tout

                                  Lorsque l’économie est saine et stable, la confiance dans l’argent fiduciaire reste de mise, pour d’évidentes raisons de praticité, et toute spéculation sur les métaux précieux n’est que peu rémunératrice.

                                  Par contre, lorsque l’on constate des injections faramineuses de $ telles que celles que nous avons vu depuis 2008, accompagnées des plans de sauvetages européens crées à partir de dettes, alors là, oui, il y a, non pas un risque, mais la certitude d’avoir une inflation dans le meilleur des cas, et peut-être bien pire. 

                                  L’achat d’or ou d’argent dans ces situations ne vous assure que d’une chose, c’est qu’avec le même poids de métal précieux qu’aujourd’hui, vous pourrez acheter vos 5 kg de patates, demain.

                                  C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je conseille vivement, à ceux qui retirent leur argent le 7 décembre, de courir acheter des pièces d’or ou d’argent car s’ils sont suffisamment nombreux pour mettre en péril le système, alors ceux qui auront gardé leur billets n’auront...plus rien ou presque.

                                  De même, disposer ces metaux dans le coffre d’une banque n’est pas forcément très judicieux, car en cas de faillite de cette dernière, il n’est pas dit que vous les récuperiez.
                                  Sans parler des cas extêmes comme la confisquation pure et simple par l’état comme cela eu lieu aux états unis entre 1934 et 1961 (la possession d’or était passible de 5ans de prison).

                                  Enfin, ce que j’en dis moi...


                                • perlseb 30 novembre 2010 17:42

                                  @ ChatquiChouine,

                                  Vous croyez vraiment à ce que vous dites ? Je veux dire, vous croyez que ceux qui auront de l’or demain pourront manger des patates tout en côtoyant ceux qui mourront de faim parce qu’ils n’en auront pas ?

                                  Les gens parlent d’hyper-inflation à la Weimar ou comme au Zimbabwe, mais c’est rigoureusement impossible au niveau d’un ensemble comme l’Europe qui produit encore beaucoup et qui n’est pas en guerre. Pour la Weimar, il faut se rappeler que l’Allemagne devait rembourser une dette à la France et que la France a occupé de force une région très active économiquement (Ruhr) : cet acte a totalement désorganisé l’Allemagne, privée immédiatement d’une énorme partie de sa production. Pour le Zimbabwe, ce pays était en guerre et ne produisait pas grand chose.

                                  Donc acheter de l’or, c’est bien de la spéculation. Diversifier son épargne, oui, mais avec de l’or qui monte telle une bulle entretenue par tous les alarmistes de la planète, c’est perdre son argent maintenant en cas de crise grave demain (la possession d’or sera rendue illégale, voir l’histoire américaine, ou alors, elle sera tout simplement très risquée : achetez des armes, pas de l’or, si vous tenez vraiment à votre vie mais je vous souhaiterais bien du plaisir de vouloir encore vivre dans le chaos le plus total).


                                • Mr Mimose Mr Mimose 30 novembre 2010 05:39

                                  Ne rigolez pas trop à propos des soucoupistes !!!

                                  Car dernièrement d’anciens officiers américains ont parlé en direct sur CNN de leur rencontre avec des soucoupes volantes !!!
                                  Et oui ! Mais ou va le monde même si des officiers américains deviennent des soucoupistes !!
                                  Ami terrien Ergosum continue a me faire rire !!

                                • millesime 29 novembre 2010 20:38

                                  sur mon blog, j’ai écrit un article sur l’or en date du 22/10
                                  Les grandes banques, en particulier Jp Morgan et HSBC sont « vendeur à découvert » sur les métaux pour de grandes quantité, de sorte qu’elles risquent la faillite si la Chine le veut... !
                                  qui sait les banques irlandaises étaient peut-être aussi positionnées sur les métaux précieux .. !
                                  lire :
                                  http://millesime.over-blog.com


                                  • lolet lolet 29 novembre 2010 21:37

                                    Bonjour,
                                    je note le peu de gens concernés par la révolution de Cantona ...
                                    Pour ma part, j’ai déjà retiré mes tunes de mon livret a et ma prochaine paie sera tirée direct du distributeur.
                                    Je n’attendrai pas le 7/12...
                                    le problème sera de « convertir » tous ceux qui défilaient dans la rue pour les retraites ... comment leur expliquer tout cela ????
                                    Je suis plutôt misanthrope... je ne crois pas à l’homme et je crois fermement en sa bêtise profonde ... mais à chaque fois, je me dis « et si je me trompais ??? »


                                    • piroliat 29 novembre 2010 21:42

                                      @ egosum
                                      tres interessant votre argumentation
                                      pouvez vous développer ?


                                      • Vianney 30 novembre 2010 00:11

                                        Je profite de ce très bon article pour proposer aux lecteurs Agoravoxiens cet ouvrage d’analyse macro-économique de Michel Drac sur la crise financière (subprimes et tout ce qui suit...) :

                                        http://www.scriptoblog.com/index.php?page=shop.product_details&category_id=6&flypage=flypage.tpl&product_id=29&option=com_virtuemart&Itemid=59

                                        "La crise qui a éclaté avec l’implosion de la bulle des subprimes n’est pas survenue par hasard. Elle a été préparée par une longue séquence d’évènements, de l’abolition de la convertibilité-or du dollar en 1971 à l’explosion de la masse monétaire entre 2002 et 2007.
                                        En s’appuyant sur de très nombreux graphiques qui rendent son travail facile d’accès même pour des non-spécialistes, l’auteur démontre que cette crise s’insère complètement dans la dynamique contemporaine du capitalisme mondialisé. Mieux encore : il explique pourquoi il est très probable, presque certain même, qu’elle a été dans une large mesure voulue.
                                        En réalité, c’est un coup d’état.
                                        Des gens, peu nombreux mais très puissants, sont en train de voler la terre à l’humanité."


                                        • Antoine 30 novembre 2010 00:28

                                          On peut toujours délirer, histoire de se faire plaisir. Le seul problème est que le monde est un chateau de cartes et que si on en supprime une ou plusieurs, nous allons tous prendre le bouillon. N’oubliez pas alors de stocker des sandwichs...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

François M.


Voir ses articles







Palmarès