Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Avis de tempête sur les marchés financiers, krach en vue ?

Avis de tempête sur les marchés financiers, krach en vue ?

Au printemps les prévisionnistes nous avaient promis un été caniculaire ; ne leur en déplaise c'est plutôt la tempête qui a frappé les places financières mondiales depuis le 22 juillet. Dix séances de baisse, fait historique sans précédent avec un avenir qu'aucun spécialistes n'est en mesure de prévoir. Pire, aucun responsable politique n'ose s exprimer pour exiger la mise en place de l'état d urgence économique pour sauver le monde du chaos

En effet lorsque l'on regarde la situation que ce soit aux Etats-Unis ou en France l'état de l'économie et des finances publiques est purement et simplement catastrophique.....
 
Les spécialistes pourront toujours paraphraser le général de Gaulle qui disait que l'économie ne se fait pas à la corbeille, la chute de l'ensemble des bourses mondiales, en moyenne de l'ordre de 10% depuis le 22 juillet, ne traduit en définitive que le manque de confiance des investisseurs à l'égard des responsables politiques. Ceux-ci préférant se réfugier dans la dénonciation des agences de notation plutôt que d'assumer le laisser aller de leur politique irresponsable....
 
 
Triste constat d' échec...

En effet les finances publiques ont été mobilisées pour sauver les banques de l'ornière dans laquelle elles s'étaient fourvoyées. Pas moins de 4 000 milliards de dollars pour sauver le système financier avec une promesse à la clé... moraliser le capitalisme...

Ce ne sont pas la limitation de quelques salaires de grands patrons ou la rentrée dans le rang de quelques paradis fiscaux qui allaient suffire à inverser la dérive de la financiarisation de l'économie mondiale.
 
Le résultat ne s'est pas fait attendre malgré ces milliards déversés sur les marchés financiers. Après une première crise grecque dont il a fallu revoir le plan de sauvetage, car sans emplois pas de rentrées fiscales et donc dérive des déficits publics ;
 
En France le gouvernement obsédé par le bouclier fiscal et la réforme de l'Isf n'a pas eu le courage de faire participer à " l 'effort de guerre " les hauts revenus... préférant subventionner les industries automobiles plutôt que d'investir dans les croissances de demain comme le secteur numérique, les croissances vertes créatrices d emplois, sans oublier la construction de logement dans un pays où l'on compte un million de mal logé....
 
 
Quel horizon pour éviter le chaos...
 
Après la tempête le soleil brille dit un dicton ; pour cela il faudra que les prochains présidents américain et français aient le courage d'une vraie politique économique novatrice. Le new deal tant promis en 2008... fondé sur la création d'emplois, sur la suppression des niches fiscales, ainsi qu'une taxation courageuse des hauts revenus qui tirent profit de ces crises que nos société traversent.
 
Par ailleurs pour la zone Europe l'on veut que l'Euro soit une monnaie adulte ; la création d'euro bons s'imposera ainsi qu'une banque centrale encadrée par le Politique. Les libéraux auront bon jeu de dénoncer ce manque d'autonomie ; qu'ils n'oublient pas qu'en moins de dix ans à cause d une politique laxiste en terme de taux, les USA ont imposé au reste du monde pas moins de deux crises... dont nous ne connaissons pas à ce jour l'issue de celle des subprimes écos.
 
Des solutions existent, seul le courage politique manque. Dans les pays arabes les peuples se sont dressés face à leur geôlier, il faudra que les peuples d'occident reprennent leur destin en main sous peine de vivre le chaos que la finance leur imposera.
 
 
 "Nous ne résoudrons pas les problèmes avec les modes de pensée qui les ont engendré "
 Albert Einsten

Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • chapoutier 5 août 2011 16:23

    @l’auteur, vous dites que :

    « la chute de l’ensemble des bourses mondiales, en moyenne de l’ordre de 10% depuis le 22 juillet, ne traduit en définitive que le manque de confiance des investisseurs à l’égard des responsables politiques « . 

    On peut ajouter que cela traduit l’exigence encore accrue par les financiers d’encore plus de privatisations, d’encore plus de coupe budgétaire dans les dépenses sociales, de faire supporter davantage le fardeau de la dette par les peuples.

    @l’auteur,

    « pour cela il faudra que les prochains présidents américain et français aient le courage d’une vraie politique économique novatrice. Le new deal tant promis en 2008... fondé sur la création d’emplois, sur la suppression des niches fiscales  ».

    On peut toujours réver, les peuple américain avait voté Obama pour cela, on voit le résultat, j’ai copié-collé pour info un extrait d’une interview de Nancy Wohlforth, responsable syndicale AFL-CIO :

    Le 4 novembre 2008, le mouvement ouvrier et le peuple américain ont donné un mandat électoral à Barack Obama pour qu’il mette en oeuvre un programme pour l’emploi, la paix et la justice pour tous. Un an après, (…) les larmes de joie sont devenues des larmes d’angoisse. Wall Street et les banques ont été sauvées, mais le chômage continue d’augmenter. On voit de plus en plus de faillites et nos services sociaux ainsi que nos infrastructures sont ravagés. La promesse d’une véritable réforme du système de santé, que ce soit par l’intermédiaire d’un système par répartition ou tout au moins par un système public solide, est en train de se réduire à néant. Pendant ce temps, on continue de verser encore des milliards de dollars qui s’ajoutent aux mille milliards déjà dépensés pour la guerre en Afghanistan, dont le peuple ne veut pas. Ce système ne peut pas aujourd’hui à la fois fournir des armes et nourrir les gens, en d’autres termes assurer l’emploi et la justice économique pour la majorité de ce pays, pour la classe ouvrière. Chaque centime dépensé pour la guerre est un centime de moins pour la santé ou l’instruction publique.


    @l’auteur,

    « Par ailleurs pour la zone Europe l’on veut que l’Euro soit une monnaie adulte . »

    L’euro a été créer de toute pièce comme arme de destruction massive contre les peuples européens. Si en plus elle était mino, qu’en sera-t-il une fois adulte.

    @l’auteur,

    « Des solutions existent, seul le courage politique manque. Dans les pays arabes les peuples se sont dressés face à leur geôlier, il faudra que les peuples d’occident reprennent leur destin en main sous peine de vivre le chaos que la finance leur imposera »

    Entièrement d’accord, mettre fin à la dictature antidémocratique de l’union européenne, de l’euro, annuler les dettes des états, etc, etc...


    • Klisthène 2017 Kxyz 5 août 2011 21:15

      merci de vos remarques tout à fait juste..

      Effectivement Obama qui faut le rappeler était le candidat de Wall Street.. avait été élu sur l espérance de créations d emplois..pour cela il aurait fallu rompre avec la politique économique même keynesienne pour remettre l Homme au centre de l économie ...
      Ralph Nader a lancé un appel pour exiger une réaction citoyenne..contre ces dérives le s tea party à leur manière aussi...

      et comme je le conclue c est au Peuple à reprendre leur destin à l instar ce ce que les islandais ont fait...


    • ja.poirier 5 août 2011 16:53

      le système américain comme l’euro sont des machines a fabriquer les dettes 
      des pays !! recréons notre monnaie et que les Etats unis en fassent autant  !


      • chapoutier 6 août 2011 00:00

        « Face à la pression des marchés, le chef du gouvernement italien a annoncé l’accélération des mesures prévues dans le projet de budget pour les trois ans à venir, « dans le but d’arriver à l’équilibre budgétaire en 2013 au lieu de 2014 ». Le gouvernement italien devraient ainsi anticiper certaines dispositions du plan d’austérité adopté par le Parlement le 15 juillet, notamment la réforme des retraites. »

        Ces messieurs de la haute finance spéculent et font du fric, mais dés que ca leur explose en pleine face, nos politiques serviles s’empressent de les rassurés.
        qui c’est qui va payer les pots cassés ? Encore et toujours les mêmes !
        En tout cas cela n’affole pas le tzar talonnette puisqu’il est resté à Cap Nègre à se faire dorer la pilule.


        • BA 6 août 2011 00:51
          La BCE va acheter des obligations italiennes à partir de lundi.

          La Banque centrale européenne (BCE) est d’accord pour commencer à acheter des obligations d’Etat italiennes à partir de lundi en échange de l’engagement du gouvernement italien à accélérer la réduction des déficits, a annoncé vendredi un ministre italien.

          « Tout le monde craint que nos obligations ne deviennent des bouts de papier sans valeur mais avec le retour à l’équilibre budgétaire un an plus tôt que prévu, la BCE a garanti qu’à partir de lundi elle achèterait nos obligations », a déclaré aux journalistes le ministre des réformes institutionnelles Umberto Bossi.

          « Pour nous, c’est une solution, une garantie », a déclaré M. Bossi, qui est aussi le chef de la Ligue du Nord, principal allié du Premier ministre Silvio Berlusconi au sein de la coalition gouvernementale de centre droit.

          « Nous avons absolument besoin de ces obligations parce que si nous n’arrivons pas à les vendre nous ne pourrons pas payer les retraites ou la santé, c’est donc une obligation pour nous », a-t-il ajouté.

          M. Berlusconi avait indiqué plus tôt dans la journée que l’Italie allait accélérer son programme d’austérité adopté par le parlement le mois dernier afin de faire en sorte que l’équilibre budgétaire soit atteint en 2013 et non plus en 2014 comme prévu initialement.

          Les marchés boursier et obligataire italiens ont été bousculés au cours des dernières semaines en raison des craintes suscitées auprès des investisseurs par l’ampleur de la dette publique, la croissance anémique et les tensions qui affaiblissent le gouvernement.

          La prime de risque, à savoir l’écart entre le taux des obligations allemandes, référence du marché, et les bons du Trésor italiens a atteint des niveaux record au cours des derniers jours.


          • Nanard39 Nanard39 6 août 2011 06:56

            Et ça vous étonne ? Depuis 2008, les économistes (les bons) n’arrêtent pas de dire que la crise est devant nous, sans savoir si on a déjà mis un pied sur la digue ? si on est au milieu du gué ? .... mais nos politicards, eux, affirment (faux Q !) que les voyants sont au .... verre !


            • Winston Smith 6 août 2011 07:58

              « En effet les finances publiques ont été mobilisées pour sauver les banques de l’ornière dans laquelle elles s’étaient fourvoyées. Pas moins de 4 000 milliards de dollars pour sauver le système financier avec une promesse à la clé... moraliser le capitalisme... »



              Tututu, les banques sont les VICTIMES, pas les coupables, des subprimes. Il ne faut pas tout mélanger.
              Par ailleurs, 4000 dollars, je ne sais pas, mais en France, ca n’a rien coûté : l’aide aux banques à même rapporté de l’argent au contribuable !


              « En France le gouvernement obsédé par le bouclier fiscal et la réforme de l’Isf n’a pas eu le courage de faire participer à » l ’effort de guerre «  les hauts revenus... »

              C’est que ca fait longtemps qu’ils font plus qu’y participer, et on ne peu indéfiniment tirer sur la corde : cete fois ci, c’est la classe moyenne qui va payer (enfin !) ce pour quoi elle à voté -ce qui n’est que la base de la démocratie, se donner une Loi à soi même et la respecter ensuite.


              « sans oublier la construction de logement dans un pays où l’on compte un million de mal logé.... »

              Sans parler de ceux qui n’ont pas encore un écran plat 3D..
              On voit bien par votre phrase que les français ont complètement perdu le sens des réalité !


              • JL JL 6 août 2011 08:48

                dire comme le fait smith que « les banques sont les VICTIMES, pas les coupables, des subprimes »

                c’est se prévaloir de sa propre turpitude : un double crime !

                Bon : on sait que winston detritus smith fait profession ici, d’énoncer des contre vérités à tous propos. Il parle « Pravda » à l’image de son maître, le petit nicolas !

                 smiley


              • latortue latortue 6 août 2011 11:04

                smith ok avec toi sur tout mais sauf pour les banques, la bulle des sub c’est aux banques qu’on la doit ,et dire que en France cela n’a rien couté c’est faire abstraction des intérêts de la dette ,le gouvernement a emprunté pour sauver les banques, emprunté du fric sur les marchés, car les caisses étaient vides, résultat la dette a pris 400 milliards a cause de ça entre autre mais pas seulement .Et c’est qui qui qui paye c’est tésigue comme toujours ,pas les banques mon coco .le peu de fric que le sauvetage a rapporté est loin de couvrir ce que cela a couté .alors arretons d’écouter ces gestionnaires de merde que nous avons et descendons dans la rue pour leur botter le fion.


              • Klisthène 2017 Kxyz 7 août 2011 15:30

                je vous remercie il est vrai qu il m avait échappé que les bank étaient c es blanches colombes victime .. je vous invite à vous pencher sur le fonctionnement des marchés financiers d un certain nombre des ministres ex futur président de grands groupes bancaire à l instar de mr Paulson  du futur président de la Bce et surtout des outils que ces blanches colombes ont créé pour spéculer plus encore sur leur irresponsable agissement...

                je ne vous ferais pas l offense du coût et de l intervention de l état français via la Caisse des Dépôts lors de la crise lorsque les marchés interbancaires étaient paralysés car sachant ce qu elles avaient dans leur bilan elle s imaginaient que leur partenaire avait la même et le risque de banqueroute si les finances publiques n avaient pas sauver de leur noyade..
                je suis même étonné que vous n ’ ayez pas fait votre de Kierviel le naufrageur de la Sg...

                la caricature est une posture mais qu en la matière un peu de sérieux ne nuirait pas au débat...cher smith
                car enfin comparer un besoin vital comme le logement et un écran plat pour mieux répandre votre bille méprisante est affligeant...


              • latortue latortue 6 août 2011 10:54

                on nous balade tout ça est volontaire .
                nous ne sommes pas encore a l’aube d’un crack boursier en 2009 le cac40 est descendu en dessous de 2600 points , donc il y a encore de la marge .les banques ne ce sont jamais aussi bien portées elles ont récupérées les pertes, et en plus font des bénéfices énormes les traders se distribuent des bonus mirifiques, et le petit peuple tire la langue comme d’habitude les chefs d’état font des gesticulations pour maintenir la peur et faire peur au petit peuple pour les saigner un petit peu plus encore et encore faire passer des mesures drastiques pour nous saigner et piquer nos économies .
                mais le petit peuple en a marre de se faire presser comme un citron et là c’est lui qui va réagir ,comme je le disait dans une autre intervention DANGER quand le peuple a faim les fourches ne sont pas loin .vivement la révolution qu’on règle nos comptes avec tout ces profiteurs .que ceux qui ont un peu de fric de côté le sauve en achetant de l’or ,et affutez vos fourches ,car c’est pas un crack qu’on va avoir ,c’est une belle révolution dixit les pays qui ont faim .l’état le sait et fait passer des lois répressives au possible autorisation aux force de l’ordre d’utiliser des armes a balle et peine de mort dans le traité européen pour les troubles a l’ordre public .Pourquoi v^ter ce genre de chose si ce n’est pour s’en servir .


                • Peretz Peretz 6 août 2011 18:22

                  Quand je pense qu’ !il y a des solutions ! Keynes reviens, ils sont devenus fous !


                • chapoutier 6 août 2011 19:20

                  @Kxyz

                  Votre titre était prémonitoire « Avis de tempête sur les marchés financiers, krach en vue ? »
                  Perso, je parie sur une chute de la bourse de Paris de au moins 12% lundi.


                  • Klisthène 2017 Kxyz 7 août 2011 00:04

                    cher chapoutier pour suivre au quotidien heure par heure ces marchés jeudi soir je m étonnai que le mot fatidique ne soit pas encore prononcé...
                    vendredi à la publication des chiffres sur l emploi dans le secteur privé les marchés se sont purement envolé le temps d une respiration dans cette noyade ..et la rumeur de la dégradation a circulé quelques minutes après l ouverture de Wall Street douchant toute l espérance du bon chiffre de l emploi...
                    lundi tout est possible même une intervention de la Fed pou sauver le radeau Us...il font payer leur standing au monde depuis des décenies avec leur monnaie de singe ...
                    en revanche cette nouvelle a peut être donner naissance à une autre devise que les chinois appellent de leur voeux...
                    donc le krack est peut être celui du Dollar à suivre...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès