Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Baisse du Livret A : La spoliation continue ... mais l’emprunt se (...)

Baisse du Livret A : La spoliation continue ... mais l’emprunt se profile !

Les français majoritairement hostiles à l’idée de l’emprunt national vont y être poussé par une nouvelle baisse du taux de rémunération du Livret A. Le taux du Livret A sera ramené à 1,25% le 1er août

Rappel : Les résultats du sondage BVA-BPI sur l’emprunt national prévu pour 2010 marquent le doute sur la confiance des citoyens envers cette solution de relance de l’économie. En effet, 55% de Français affirment ne pas soutenir l’initiative du grand emprunt, alors que 36% ont un avis positif sur la question, 9% des sondés ne se prononcent pas.

En terme de CSP, les ouvriers et employés y sont le plus hostiles (61%), devant les CSP+ (cadres supérieurs, professions libérales) qui le rejettent à 59%. Globalement, 58% des sondés ont une position négative envers la politique économique du gouvernement, contre 36% qui la soutiennent - France Transaction

Nous étions pourtant prévenus : Fin juin, le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer avait toutefois évoqué, comme une mise en garde, les "facteurs psychologiques" qui accompagneraient une baisse trop marquée. Pas téméraire, Christine Lagarde, s’appuie sur l’indice des prix à la consommation de juin, publié jeudi par l’Insee. En mai, l’inflation négative de 0,3% sur 12 mois constatée par l’Insee avait déjà constitué une première depuis 1957. - Source Yahoo/Reuters

Oui, mais ce qui a baissé ce sont "les prix de l’énergie et des prix des matières agricoles" Ce qui signifie qu’en cas de reprise légère de l’activité économique, les prix de l’énergie repartiront à la hausse et pénaliseront les budgets des français. Quant aux matières premières agricoles, il s’agit de la fameuse "saisonnalité" qui fait que l’offre est à son pic par rapport à la demande.

Coût de l’opération : Un perte nette pour les épargnants !!!

François Fillon est formel : "dans la première quinzaine de novembre". Les priorités et les modalités de l’emprunt seront décidées par le Parlement "à l’automne", soit par une loi de finances rectificative, soit par une loi de programmation votée "au début de 2010". L’emprunt sera lancé "dans la foulée", a précisé le Premier ministre, qui veut en faire "un moment de mobilisation de l’ensemble de la communauté nationale". Si ce calendrier est tenu, l’emprunt coïncidera ... avec les élections régionales de mars 2010.

Les duettistes Rocard et Juppé n’ayant toujours pas décidé s’il est utile pour le gouvernement français d’essuyer un camouflet : " Notre commission va devoir travailler vite, notre ambition ça serait de l’installer avant la fin du mois de juillet", a déclaré M. Juppé ajoutant qu’elle devra "mettre les bouchées doubles" pour rendre son rapport le 1er novembre, comme demandé par président Nicolas Sarkozy. Il a ajouté qu’ils travaillaient toujours à sa composition. "Pour couper court à certains rumeurs qui circulent ici ou là, le projet est toujours bien de faire un grand emprunt. La question qui nous est posée n’est pas de savoir comment. Il appartiendra aux spécialistes de le déterminer : appel à l’épargne publique ou recours aux marchés financiers", a affirmé le maire de Bordeaux. " - Source AFP/Google

Et bien, il semble que Christine Lagarde, vient de leur et nous donner une piste sur le résultat souhaité par le Président et Henri Guaino le "vice Premier Ministre"

La ministre de l’Economie, Christine Lagarde, a annoncé, jeudi 16 juillet sur RTL, que le taux du Livret A serait ramené à 1,25% le 1er août, contre 1,75% actuellement et 4% il y a un an.

Dégueulasse diront beaucoup de français (dont nous) surtout lorsqu’on effectue cette manoeuvre pendant qu’une partie de ceux-ci sont en vacances et l’autre partie partira au moment de la baisse !!!!

Néanmoins, il semble que nous devrions être satisfaits puisque comme le dit notre ministre : "S’il va baisser de 0,5 point, le taux va cependant rester largement supérieur à ce qui aurait découlé d’une application mécanique de la formule de calcul, qui relève d’une moyenne entre l’inflation et les taux d’intérêt interbancaires (Eonia et Euribor, taux auxquels les banques se prêtent de l’argent) : si elle avait été appliquée, elle aurait donné un taux de 0,25%."

Car, selon Christine Lagarde, si elle avait appliqué la proposition du Gouverneur de la Banque de France : En appliquant la formule de calcul des taux de l’épargne, celui-ci aurait fait chuter le taux à 0,25%. "Il m’a paru légitime pour encourager cette épargne populaire de monter la rémunération du livret A à 1,25%"

Grosse intox habituelle, identique à celle de l’augmentation du prix de l’électricité. On met la barre le plus haut possible pour affoler, puis on annonce : "que ce sera moins pire que prévu, grâce au gouvernement"

Est-il utile Madame Lagarde de nous prendre pour des "cons de base" !!!

Comme le fait remarquer Challenge : "C’est déjà la quatrième fois que le gouvernement déroge, depuis janvier 2008, à la formule d’ajustement automatique du taux du livret A instaurée en 2003, afin de ne pas trop pénaliser les épargnants ou le financement du logement social (en cas de trop forte hausse du taux)" - Source Challenge

Néanmoins, dans un contexte de faible inflation propice à diminuer la rémunération de l’épargne, il faut savoir qu’on a pensé à votre pouvoir d’achat

- Les tarifs des trains Intercités, Corail, Téoz et Trains Express Régionaux (TER) vont augmenter à partir du 1er juillet de 3,4% en moyenne.
- Les tarifs de transport public en Ile-de-France seront relevés de 2% en moyenne (voir le communiqué de presse du Stif, l’autorité des transports en IDF). Les forfaits Carte Orange-Navigo vont tous être augmentés de 1,50 euro, quel que soit le nombre de zones. Le carnet de 10 tickets ’t+"passera de 11,40 euros à 11,60 euros. Le ticket t+ vendu à l’unité est maintenu à 1,60 euro. - Source La Tribune
Dans le détail :

SNCF : La SNCF annonce une augmentation du prix des billets des trains Corail et TER au 1er juillet, de 10 centimes à 2,9 euros selon les destinations. Le prix des billets de TGV ne change pas. Par exemple, les voyageurs utilisant le train pour relier Paris à Clermont-Ferrand devront débourser 1,2 euro supplémentaire. Pour un Bordeaux-Montpellier, ce sera même 1,4 euro de plus. Tels sont quelques exemples des augmentations de tarif que la SNCF prévoit pour les billets des trains Corail et TER. La SNCF a annoncé que les prix augmenteront de 10 centimes à 2,9 euros suivant les destinations, pour un plein tarif en seconde classe.

Deux cartes commerciales sont également concernées : la carte Senior qui passe de 53 à 55 euros et la Carte Enfant+ qui augmente d’un euro à 69 euros. La carte Escapade reste au "prix promotionnel" de 85 euros. Le prix des billets de TGV n’est pas concerné par cette augmentation, les tarifs étant généralement réévalués au mois de janvier.

RATP : Le ticket passe à l’unité de 1,40 à 1,50 euro et par carnet de 10 de 10,90 à 11,10 euros.

Téléphonie : L’abonnement France Télécom augmente d’un euro, de 15 à 16 euros le 3 juillet. "Une augmentation contrebalancé par un ensembles de mesures favorables aux consommateurs", souligne France Télécom. L’abonnement social, pour les personnes les plus démunies, demeure à 6,49 euros TTC

Médecine : Le tarif de la consultation des médecins généralistes augmente d’un euro, passant ainsi de 21 à 22 euros. Le tarif de la visite à domicile passe de 31 à 32 euros. Mise en place d’une consultation de prévention gratuite mais non obligatoire pour les personnes âgées de 70 ans et plus pour le dépistage de maladies neurologiques comme Alzheimer. - Source LCI

La ville de Paris profite aussi de l’occasion

Les tarifs du stationnement payant de surface

Conformément à la délibération adoptée au Conseil de Paris de mars dernier, les tarifs du stationnement payant de surface augmentent à compter du 1er juillet 2009.

Tarif résident : 0.65 € par jour (au lieu de 0.50€/j)

Tarif rotatif
-Zone1 : 3.60 €/h (au lieu de 3 €/h)
-Zone 2 : 2.40 €/h (au lieu de 2 €/h)
A l’extérieur des zones 1 et 2 : 1.20 €/h (au lieu de 1€/h)
Tarif pour les bénéficiaires de la carte SESAME Artisan commerçant : 0.65€ (au lieu de 0.50€) pour 10h non fractionnables de stationnement consécutif par jour

Et enfin : Selon un texte publié au Journal Officiel, le gouvernement a décidé une hausse des tarifs d’acheminement de l’électricité comprise entre 2 et 3% au 1er août 2009 - Source Paris et vous

Notez enfin que : Cette année, le Smic est ainsi revalorisé de 1,3 %. En conséquence, le taux horaire brut du Smic est fixé, à compter du 1er juillet 2009, à 8,82 €, au lieu de 8,71 € auparavant. Quant au Smic mensuel brut, il s’élève à 1 337,73 € pour 151,67 heures (35 heures par semaine), contre 1 321,05 € auparavant.

Soit, pour 3,4 millions de salariés : 16,68 € par mois de plus pour faire face à ces diverses augmentations, tout en perdant une partie de la rémunération de leur épargne !!!

Comment disait-il le candidat à la Présidence de la République qui réside aujourd’hui à l’Elysée ? : "Je veux être le Président du pouvoir d’achat" ... / ... "Le problème de la France aujourd’hui, c’est que les salaires sont trop bas et que les prix sont trop élevés ... / ... Je veux que notre économie soit plus dynamique, plus prospère, que les salariés aient des emplois plus qualifiés, pour que les salaires de tous soient plus élevés ... / ..." - Source Sarkozy.fr

Lors des manifestations un des slogans le plus repris était : "Cette crise n’est pas la nôtre, ce n’est pas à nous de payer !" .... Mais si, mais si ....

Copyright image
Orangina - Schweppes

Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 17 juillet 2009 10:57

    Le premier souci, c’est que le taux de rémunération est bâti sur un calcul de l’inflation, totalement tronqué.
    Voici une analyse, non exhaustive, de la tromperie http://www.politicoblogue.com/pouvoir-d%E2%80%99achat-les-gouvernements-nous-mentent-pour-nous-voler.html

    Tout le monde « sent » que les prix augmentent bien davantage que les chiffres officiels, il est bon de comprendre comment.


    • ZEN ZEN 17 juillet 2009 11:09

      Merci Alpo47 pour ce lien trés instructif...

      « Il m’a paru légitime pour encourager cette épargne populaire de monter la rémunération du livret A à 1,25% »
      Mme Lagarde est vraiment une mère pour nous !
      Bientôt le taux négatif ?...


      • Olga Olga 17 juillet 2009 11:12

        1,25 % ?
        Fichtre ! 
        Ce taux de rémunération ne va-t-il pas devenir un taux à payer sur l’argent déposé ? 
        Déposer votre argent sur un Livret A, vous perdrez 1% de cette somme tous les ans. Un placement sûr... : -) 

        Bon, qu’est-ce que je fais de tous ces milliers d’euros qui dorment sur mon Livret A ? : -) 


        • Alpo47 Alpo47 17 juillet 2009 20:08

          Ils peuvent bien faire ce qu’ils veulent , moi, je garde mes « pépettes » ...
          Et , en CASH, pour pouvoir le récupérer le plus vite possible lorsque tout le système va s’effondrer.
          Ce n’est pas de la bonne gestion, c’est ... de la survie.


        • Olga Olga 17 juillet 2009 21:20

          Je ne suis pas spécialement emballée par l’idée de vider mes comptes et stocker le cash chez moi... 


        • Mmarvinbear mmarvin 18 juillet 2009 19:15

          Surtout que ça ne sert à rien...

          Si le système bancaire et monétaire s’écroule, pièces et billets n’auront plus aucune valeur : après tout, ce ne sont que des morceaux de papier ou de cuivre-nickel...

          La seule façon, c’est d’investir dans les matières précieuses, faciles à échanger, à garder, à transporter et à protéger.

          Comme les pierres précieuses (diamants, émeraudes...) ou de l’or.


        • Papybom Papybom 17 juillet 2009 11:28

          Monsieur J.C BENARD,

          Très bonne manœuvre du roi. Entre un placement à 3,5%( taux du future emprunt national) et un placement à 1,25%, que feront les Français selon vous  ?

          A votre question  : «  Est-il utile Madame Lagarde de nous prendre pour des « cons de base »  ? .

          La réponse est simple, pourquoi se gêner. Sans opposition, Que la volonté du roi soit faite  !

          Cordialement.


          • Gabriel Gabriel 17 juillet 2009 11:53

            Aucune confiance en un emprunt lancé par Sarko. Il est capable de revenir sur ces engagements comme il le fait d’habitude. Ca ne le gênera pas de voler les économies des gens modestes au profit de ces amis nantis. Si j’étais un chien, je ne lui confirais même pas mes puces à ce voleur.


          • Marti 17 juillet 2009 11:58

            Ce qui compte ce n’est pas le taux du livret mais le différentiel entre ce taux et l’inflation. Il vaut mieux un taux à 1% et une inflation à 0 qu’un taux à 3% et une inflation à 4%.

            N’en déplaise à ceux qui se contentent de regarder le taux brut, dans la situation actuelle 1,25% net d’impôt est un bon rendement (une SICAV monétaire ne fait pas mieux et les gains sont taxés).


            • armand 17 juillet 2009 19:12

              marti je sais pas mais je vois plutot l’inflation REELLE vers 6 ou 7 % mini


            • Colure Colure 17 juillet 2009 12:13

              Vous avez vu toutes les pubs , même ici pour des rémunération bien supérieur au livret A ?

              Baisse du taux = un buisness plan du lobby bancaire oui, aidé bien sûr des VRP du gouvernement aux ordres des intérêts d’une minorité en grande partie responsable de la crise, faut bien que quelqu’un paye et ce ne sera certainement pas ces voyous là ....


              • Serge Serge 17 juillet 2009 13:37

                Bidouillages...tricheries...bricolage...manipulations...rétentions...etc...sur les « stats » ( chômage,prix,pauvreté,sécurité,etc... ) sont devenus tellement énormes et visibles ( en ce domaine le calife et sa bande sont indétrônables...) qu’un site économique comme E 24 a mis en titre .... ( afin de ne pas trop se ridiculiser !!! )

                « L’indice des prix à la consommation de l’INSEE marque pour le 2ème mois consécutif UN REPLI mais il reste très modéré. AU QUOTIDIEN LE COÛT DE LA VIE RESTE EN HAUSSE. »

                Une véritable anthologie d’hypocrisie !

                Concrètement cela signifie qu’au fil des jours les prix « grimpent » mais qu’en fin de mois vous constaterez « un repli » de ceux-ci !!!


                • Le péripate Le péripate 17 juillet 2009 13:40

                  Question : vaut-il mieux un rapport de 1,25% avec une « inflation » à 0 (en fait une hausse des prix à la consommation, calculée à la louche étatique), ou un rapport de 4% avec une « inflation » de 3,2% ? Envoyez vos réponses au journal qui transmettra.


                  • Le péripate Le péripate 17 juillet 2009 23:40

                    Pour un économiste (un vrai), l’inflation est l’augmentation de la masse monétaire. Cette augmentation finit toujours par se traduire, toutes choses étant égales par ailleurs (ce qui n’est bien sûr jamais le cas) par une hausse des prix. Le truc, c’est d’augmenter la masse monétaire en surveillant les prix. Tache en fait impossible, non seulement parce qu’il faudrait surveiller toutes les marchandises, biens et services, mais parce qu’il est impossible de savoir précisément si un produit baisse ou monte pour des raisons de rareté, d’augmentation de la productivité, etc, ou parce que on a exagéré dans l’augmentation de la masse monétaire. Mais tout ça, c’était avant. Parce que maintenant, l’argent crée en trop s’en va nourrir une bulle ici, ou là. Et l’inflation calculée par le biais des prix ne révèle rien.

                    Alors, je prend le chiffre de l’inflation" comme de la cuisine étatique. Etymologiquement de la statistique.


                  • Le péripate Le péripate 18 juillet 2009 10:11

                    Qu’il ne faut pas confondre l’inflation, et les variations de prix d’un panier de marchandises, biens et services choisis de manière plus ou moins arbitraire. Par exemple, une stabilité apparente du prix d’un produit peut masquer une inflation monétaire si par ailleurs des gains de productivité auraient du faire baisser le prix de ce produit.

                    Du monétarisme de Friedman a été dérivé une notion qui n’a aucune base vraiment rationnelle, celle d’un optimum de la masse monétaire. La critique autrichienne affirme qu’il n’y a aucun moyen de déterminer de manière centralisée un tel optimum, en admettant qu’il existe.


                  • HELIOS HELIOS 18 juillet 2009 16:27

                    Oui, il y a un optimum !

                    Cet optimum c’est quand la majorité de la population peut se payer les biens ou les services dont elle a besoin.

                    Quand on rentre dans des calculs basés sur des biens et des services qui ne s’adressent pas a tout le monde alors il s’agit de marchés de gré a gré qui ne representent que ceux qui les utilisent.

                    Ensuite, les promesses politiques, sont là pour regler le curseur dans la « facilité » de l’accession de la majorité de la population, à ces biens et services.

                    La masse monetaire optimale correspond donc a celle qui represente l’activité economique vraie. Helas, les calculs d’activité economique actuels sont farfelus et prennent en compte des anomalies « financieres » qui ne sont pas dans le domaine de la « valeur » mais dans celui de la « spéculation intellectuelle » : dans la bulle !!!


                  • alberto alberto 17 juillet 2009 13:50

                    Bonjour, M. Bernard

                    Vous remerciant pour votre article, je profite de l’occasion pour souligner une autre entourloupe : l’emprunt dit EDF, sur le mode « les couillonnés comptez-vous » !

                    Phase 1 : EDF lance son emprunt, rapidement souscrit, et même au-delà puisque EDF en remet une couche de quelques milliards...

                    Phase 2 : une fois l’emprunt clôturé, premier bras d’honneur au Grenelle de l’environnement, EDF annonce d’investir dans la construction de nouvelles centrales nucléaires !

                    Phase 3 : Comme tous ces investissement vont coûter très chers, EDF sollicite auprès du gouvernement d’augmenter ses tarifs de 20% ! Deuxième bras d’honneur aux engagements de modération des farifs...

                    Gageons pour finir que le gouvernement, après quelques simagrées de convenance, finira par « autoriser » une augmentation autour de 10%, mais n’était-ce pas ce qui en fin de compte avait été convenu dans la coulisse ?

                    Avec toute mes excuses, M. Bernard, je me sauve...

                    Bien à vous.


                    • alberto alberto 17 juillet 2009 13:54

                      Une petite précision : après l’augmentation des tarifs EDF, le taux d’inflation de manquera pas d’augmenter lui aussi ; alors je me demande si une petite modification du calcul du taux de rémunération du livret A ne pourrait pas être à l’étude, histoire de...

                      Bien à vous.


                    • Triodus Triodus 17 juillet 2009 17:45

                      Aah, ben, vous voyez, là, ça va être un peu plus compliqué : il y a des délais vous savez, et puis, bien que je vous comprenne parfaitement bien, sachez que la décision finale ne m’appartient pas. Puis il y a les frais de dossiers, l’informatique à mettre à jour, vous comprenez..

                      Enfin.. soyez un peu raisonnable !


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 juillet 2009 21:28

                      D’autant que si EDF a des problèmes de finances, c’est aussi à force d’aller racheter des compagnies d’électricité aux quatre coins du monde (Royaume-Uni, Brésil...) qui ne sont pas toutes en excellente santé...
                      Devant tout ce gouvernement qui fait, quotidiennement, profession de foi d’individualisme et d’égoïsme, et qui vient faire la quête ensuite, j’ai envie de dire comme Desproges :
                      « Oui, mon pote, j’ai cent balles. Mais je les garde »


                    • plume plume 17 juillet 2009 14:38

                      un festival ,qu’est ce que j’ai rigolais quand j’ai appris la nouvelle
                      c’est du grand art, les français sont devenu de vrais vache à lait et encore une vache ont la respecte
                      trop fort le petit , c’est le rocco siffredi de la politique , avec tous ce qu’il nous met
                      j’en revient pas ... et toujours pas de réactions de la part des français

                      mais ou sont ils tous passé ??? .... ou alors ils aiment ça


                      • Alpo47 Alpo47 17 juillet 2009 14:43

                        Pourquoi s’occuper de tout cela ?
                        C’est bien plus passionnant de suivre les ébats de « secret story ».

                        Du pain et des jeux, depuis 2000 ans...


                      • armand 17 juillet 2009 19:21

                        Et il n’y a pas que cela plume, j’ai entendu ce matin qu’une loi permet de faire payer aux locataires ( une partie certe....) des travaux d’méliorations......


                      • Serge Serge 17 juillet 2009 15:11

                        La Cour des Comptes apporte de « l’eau à mon moulin »...
                        En effet,concernant les manipulations médiatico-politiques du calife,la Cour, page 11 de son rapport,révèle que le 1er juin 2007 l’Elysée s’est liée par « convention » ( une seule page précise la Cour !!! ) à un mystérieux cabinet d’études d’opinions,sans appel d’offre ( totalement illégal précise le rapport !!! ) pour un montant de 1,5 millions d’euros !!! « EXORBITANT  » précise la Cour.

                        D’autre part le rapport épingle le fait que 392 228 euros ont été payés par l’Elysée à « Opinion Way » pour des sondages repris et publiés par « le Figaro » et « L.C.I. »...
                        « Sur 35 études facturées en 2008,au moins 15 d’entre elles avaient fait l’objet d’une publication »...selon la Cour.

                        Qu’en conclure ?
                        Soit l’Elysée finance des sondages pour « Le Figaro » et « L.C.I. »( donc avec l’argent du contribuable !!! ) soit « Opinion Way » facture 2 fois les mêmes sondages !!!

                        Je vous laisse choisir la solution qui a votre préférence !


                        • Bobland59 Bobland59 17 juillet 2009 15:50

                          Comme dit si bien Serge, l’ex copain de sarko, le gros segin vient de l’allumer .
                          Ne cherchons plus, voilà pourquoi sarko veut faire un emprunt, c’est remboursé ses frais annexes plus tout ce que nous ne saurons jamais .
                          Et l’an prochain il va surement encore s’octroyer une jolie augmentation de salaire le bougre.........tout ça ben ça coûte, alors braves sujets pensaient un peu à votre bon souverain qui se démène comme un fou pour notre plus grand bonheur ....


                          • Fergus fergus 17 juillet 2009 16:37

                            Le problème de fond qui est posé est une nouvelle fois celui de l’indice général des prix, extrêmement pénalisant pour les classes populaires et les populations paupérisées par la crise.

                            A l’évidence, il est URGENT de créer à l’intérieur de cet indice un véritable indice de référence des seuls produits de nécessité. La comparaison du taux du livret A n’aurait de sens qu’avec un tel indice, reflet de la vie quotidienne de la France des classes populaires.

                            Tout le reste, orchestré par le pouvoir en place avec la complicité des médias, n’est que mensonge et manipulation !


                            • Serge Serge 17 juillet 2009 17:52

                              à fergus...
                              L’IPC tel qu’il est élaboré aujourd’hui n’a pas pour objectif de quantifié la réalité des prix mais d’être une arme politique au service,pour faire court,des bénéficiaires du Cac 40 et pour justifier la politique ultra-libérale de Sarko et sa clique.

                              D’ailleurs il n’hésitait pas à déclarer à l’université du Medef d’août 2007 ( tout un symbole !!! )...
                              « Expliquer qu’il n’y a pas de problème de pouvoir d’achat en France,c’est se moquer du monde.Expliquer que l’euro n’a pas fait monter les prix c’est se moquer du monde.JE NE VEUX PLUS QU’ON SE MOQUE DES FRANCAIS AVEC DES INDICES DE PRIX QUI NE VEULENT RIEN DIRE,QUI NE MESURE PAS LE COÛT DE LA VIE,QUI N’ONT AUCUN RAPPORT AVEC LA REALITE VECUE PAR LES MENAGES. »

                              Bien sûr son objectif était de se faire élire...mais quelle hypocrisie et cynisme car devenu calife...je vous laisse terminer la phrase !!!

                              N’avait-il pour slogan publicitaire...« Je fais ce que je dis,je dis ce que je fais. » et aussi...« Je ne vous mentirai pas. »


                            • tvargentine.com lerma 17 juillet 2009 19:39

                              Je prend le pari ICI ,que l’emprunt sera un grand succès

                              Vous avez une vision toujours négative des choses et de la vision du Président Sarkozy

                              Personnellement,je vais souscrire à cet emprunt pour MON PAYS car c’est un acte civique

                              http://www.tvargentine.com


                              • Alpo47 Alpo47 17 juillet 2009 20:09

                                Vas y, Lerma, mets TOUTES tes pépettes chez Sarko ... Fonce !


                              • herve33 18 juillet 2009 20:56

                                @lerma

                                Moi aussi , je crois que l’emprunt sera un succès au moins pour l’état .

                                Avec un livret A qui ne rapporte presque rien, nul doute que les français moyens , qui n’ont pas les moyens de placer leur argent dans un paradis fiscal , trouveront un effet d’aubaine mais ils risquent de se faire berner car imaginez que l’inflation reparte en flèche dans les mois qui suivent l’emprunt . Le taux de rémunération serait alors inférieur largement à l’inflation . Un hausse de l’inflation est d’une probabilité très forte après le déversement de liquidités par les banques centrales .


                              • ASINUS 18 juillet 2009 06:40

                                les peuples meritent ce qu ils veulent bien endurer de leurs dirigeants


                                • HELIOS HELIOS 18 juillet 2009 16:33

                                  Ben oui, en clair, on a les dirigeants qu’on merite !


                                • Dzan 18 juillet 2009 08:53

                                  Le ticket pour aller voir un match de foot peut doubler, il y aura toujours autant de monde pour aller voir courir les milliardaires du ballon.

                                  Quant à ce brave Lermargentine, je me pose la question : vu son pseudo, n’aurait-il pas rejoint un certain Pagny évadé fiscal, dans ce dit pays ?

                                  Cet emprunt à la ... mort moi, aura certainement les mêmes effets que ceux précédents, qui ont coûté au pays 3 fois ce qu’ils ont rapporté.

                                  De plus sortir de la naphtaline le « mesureur de banquise » octogénaire, associé au « meilleur d’entre nous » pour savoir ce qu’on va faiore des sous !!!

                                  Quand vous empruntez du fric, de la thune, du blé, du flouze, du pognon, de l’oseille, du grsisbi, vous, vous ne savez pas ce que vous allez, en faire. Moi, si.

                                  Une fois de plus les hommes de l’ombre qui entourent Son Altesse Remuant 1er, lui ont soufflé cette idée merveilleuse.

                                  D’un côté le Grande Christine, fout les livretsA à plat, de l’autre l’emprunt. Il ne faut pas ètre expert en économie pour voir l’astuce.


                                  • Marti 21 juillet 2009 12:40

                                    Moi je vois plutôt la déflation, le prix de pas mal de produits que j’achète régulièrement a baissé (-20% sur mes pâtes par ex., mon plein me coûte moins cher que l’année dernière, etc.).

                                    C’est pour ça qu’on finance un institut de statistique chargé de calculer de vrais chiffres objectifs qui prennent en compte tous les cas de figures...


                                    • dupual 22 juillet 2009 21:38

                                      hum... un 1789 bis se profile à l’horizon ! L’histoire se répète c’est bien connu surtout lorsque le pays est faillite

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès