Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Bankrun 2010 ou le symbole du dysfonctionnement capitaliste

Bankrun 2010 ou le symbole du dysfonctionnement capitaliste

C’est étrange, mais bien réel : une idée lancée avec force et conviction peut faire du bruit jusqu’au plus haut des Etats… et même faire peur aux banques, réellement. Mais depuis quelques jours, en même temps qu’est médiatisée cette idée de retirer notre argent de la banque le 7 décembre, les économistes de tous bords expriment leur scepticisme quant aux bienfaits d’une telle action. Pour certains elle sera un échec cuisant inévitable, pour d’autres un pas de plus vers le gouffre qui nous attend. Et tout cela à coups d’arguments impossibles à vérifier tant la chose est nouvelle : en réalité, personne ne sait pas ce qui peut se passer.

Tout d’abord, il faut dire que ce mouvement, quelque peu spontané et non “professionnalisé”, n’a sans doute pas pris tous les paramètres en compte (mais qui le pourrait ?), ni même imaginé toutes les conséquences que pourrait avoir la réussite d’un tel mouvement. Car contrairement à ce que disent la plupart des commentateurs, la réussite du mouvement ne se jouera pas dans l’effondrement (ou pas) des banques, mais bien plutôt dans l’esprit des citoyens qui, par cette action, en viennent à se poser les vraies questions. Et elle est là, la vraie révolution. Les citoyens (qu’ils soient haut placés dans l’échelle sociale ou pas), en arrivent à discuter des conséquences d’une telle action, si elle se réalisait “pour de vrai”. Pour les gens “en haut”, cela signifierait le chômage pour les plus faibles, la fin des crédits, le défaut des banques… mais surtout la fin de leurs bénéfices justement faits sur le dos des “petits”, par la plus-value qu’ils dégagent de leur travail. Comme si on pouvait encore croire que les premiers se soucient du sort des seconds autrement que par la relation « dominant/dominé » qu’ils entretiennent…

Ensuite, il en est certains qui imaginent que ce sont les “gros » qui trinqueront, en évoquant que la banque est le soutien de l’économie, et que l’affaiblir serait comme se tirer une balle dans le pied. Mais qu’en ont à faire les centaines de milliers de personnes à qui le crédit est refusé, à qui les découverts s’augmentent d’agios toujours plus importants ? Il ne s’agit pas que quelques millionnaires retirent leurs millions, mais que les “petits” retirent tout ce qu’ils peuvent, c’est à dire tout ce qui reste (ou pas) une fois l’essentiel des prélèvements automatiques effectués. Retirer son découvert ne va pas vous rendre plus pauvre, et vous les aurez de toutes les façons dépensés comme d’habitude, avant de les avoir pu rendre. Votre prochain salaire comblera votre découvert précédent, et ce sera comme d’habitude, ou presque : car pendant ce temps-là, la banque ne se sera pas fait d’argent sur votre dos, en prêtant l’argent qu’elle a créé pour vous le prêter mais qu’elle n’a pas en réalité non plus (mais qui lui permet de réaliser, 24h/24, d’immenses bénéfices).

Mais enfin, répondrons les économistes forts savants, si vous empêchez la banque de gagner des sous sur votre dos, alors elle gagnera moins, et fera donc moins de crédits, moins d’emplois et blablabla… Et puis quoi encore ? Il faudrait donc se laisser plumer jusqu’au bout, en laissant tout ce qu’on peut à la banque pour qu’elle nous donne, peut-être un jour, l’occasion d’avoir un prêt qu’il faudra rembourser avec moult intérêts, et puis en plus la remercier de l’avoir fait ?

Il faudrait donc laisser les banques s’en mettre plein les poches avec notre argent, au titre qu’elles font (quand même) des emplois ? mais combien pourrait-on faire d’emplois supplémentaires si au lieu d’exiger 15% de rentabilité les actionnaires n’en demandaient que cinq ? n’y aurait-il pas alors plus de crédits octroyés, plus d’emplois et blablabla ?

Non, cela est trop facile ! autant s’avouer vaincu dès maintenant et dire “faites de moi votre esclave”, et n’en parlons plus ! vouloir sauver les banques est appauvrir le peuple (et sa descendance), mais vouloir les couler c’est aussi l’appauvrir ? je crois qu’il y a une des deux propositions d’erronée, n’est-ce-pas ? Ou alors nous sommes perdants quoi qu’il arrive, et c’est cela qu’il faut retenir de cette réflexion…

Alors que faire ?

Et bien c’est là toute la question. Si tous ceux qui le peuvent retirent leurs quelques euros de la banque en même temps, de la même manière que les petits ruisseaux font les grandes rivières, la banque ne pourra pas suivre, car elle n’a en réalité que peu de liquidités (fonds propres) en sa possession. Tout le reste n’est qu’argent fictif, et c’est bien là toute la contradiction, toute la fragilité du système. C’est là que repose l’illusion de richesse de nos nations dites « développées », toute l’arnaque dont les peuples sont victimes : les banques se font de l’argent réel sur le dos de l’argent fictif qu’elles nous prêtent à des taux scandaleusement élevés, et ne gagnent leurs immenses bénéfices que grâce à la réalité de l’exploitation des petits salaires contraints de payer plus lorsqu’ils sont plus pauvres.

En retirant notre argent de chez eux, les petits ont justement plus à gagner que les gros : la banque est à la merci des premiers qui, s’ils retiraient jusqu’à leur découvert, la laisserait en faillite rapidement. Et s’ils ne venaient pas rendre cet argent ? Et si le mouvement se développait partout et prenait de l’ampleur ?

Ce n’est pas alors une action stupide ou dangereuse mettant en difficulté une ou deux banques, mais bel et bien le résultat de la prise de conscience des peuples qui diraient ensemble qu’ils refusent de continuer à jouer à ce jeu de dupes. C’est tout le système qui se retrouverait menacé d’effondrement, et les rapports de force qui seraient ainsi transformés… à l’avantage du peuple.

Et quoi qu’on en dise, à choisir entre le chaos imposé par nos dirigeants ou la révolution proposée par les citoyens, je préfère encore la seconde possibilité. A nous seulement d’en faire quelque chose de constructif, de positif : les moyens existent, et il faudra bien un jour qu’on se décide à les utiliser.

Caleb Irri

http://calebirri.unblog.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • L'enfoiré L’enfoiré 7 décembre 2010 11:44

    Et Bankrun1929, c’était quoi ?


    • Epiménide 7 décembre 2010 12:08

      Que faire ? Voter pour d’autres partis.


      • Yann Patin De Saulcourt Yann Patin de Saulcourt 7 décembre 2010 12:32

        Surprise, surprise !

        Nous voici donc le 7 décembre 2010, la Banque Postale n’a pas crédité notre CCP des prestations CAF-RSA, ce qui aurait du être fait. Pas de retrait possible en cette journée si particulière, encore moins de course alimentaires qui font donc cruellement défaut !

        Nous qui croyons remplir le frigo aujourd’hui !

        La journée « Cantona » est donc passée par là, semble-t-il ?

        D’habitude le ccp est crédité la nuit du 6 au 7, sauf, comme je j’ai expliqué dans mon article, si ça tombe un week-end ou jours fériés.

        La Banque Postale aurait voulu contrer la journée d’action contre le système bancaire,  elle ne s’y serait pas prise autrement !

        J’ai appelé la Banque Postale à 11h 15.

        L’argent ne sera viré que demain le 8 sur le CCP.

        Pour commencer, un message automatique que je n’avais jamais entendu auparavant dit ceci :

        "Vos prestations Caisse d’allocation familiale sont disponible sur vos comptes épargnes le 7 décembre, et sur vos compte courants postal le 8 décembre"...

        On pénalise ainsi ceux qui ont un compte courant, malgré le besoin de cet argent dans l’urgence pour les millions de gens au minimas sociaux !

        Voila comment un système corrompu gère la crise !

        J’ai ensuite parlé à une employé qui me renvoie poliment "à la direction« et »à la CAF" qui serait responsable, selon elle, mais qui a bien évidemment le dos large ! Ceci, sans pouvoir me donner un Numéro de Téléphone, bien entendu... Dommage, je voulais dialoguer sur le sujet de cette spéculation avec un responsable digne de ce nom...

        Mais, comme chacun le sait dans ce genre de système, "il n’y a plus de responsable au numéro que vous demandez", il sont naturellement tous en dérangement...

        Comme moyen de culpabiliser l’action initié par d’Eric Cantona, en lui faisant porter le chapeau de l’interdiction implicite de faire valoir son droit à utiliser son argent lorsqu’on le souhaite, tout en prenant en otage les allocataires des minimas sociaux, je pense qu’il ne pouvait pas trouver mieux !

        La Banque aura donc spéculé une journée de plus ce mois ci avec cet argent... IL ne peuvent que se réjouir de l’initiative d’Eric Cantona !

        Voila le piètre résultat auquel il fallait donc s’attendre. Cantona n’a certainement pas mesuré les conséquence de ce que ça pouvait impliquer..


        • Loatse Loatse 7 décembre 2010 14:44

          Bonjour Yann,

          je suis à la meme banque que vous... Effectivement tout ce qui est prestations familiales (j’ai failli écrire « prostrations » n’a pas été crédité.. pourtant cela a été perçu puisque envoyé le 5 !!!

          J’imagine si le jour J avait été prévu pour le 8 ou 9....

          j’ai eu en vérifiant ceci en ligne, une pensée pour vous et pour tous ceux qui attendaient cet argent comme un besoin vital..

          C’est ce qu’on appele se faire rouler dans la farine là....




        • Philodeme Philodeme 7 décembre 2010 14:58

          Sauf (voir mes messages) c’est qu’à l’avenir on peut pratiquer différemment en laissant au long cours le moins possible d’argent régulièrement sur le compte ...
          voire en plaçant pour ceux qui le peuvent dans les organismes coopératifs

          D’autres idées que celle de Cantona vont germer dans beaucoup d’esprits et la provoc de Cantona aura des suites ...


        • piroliat 7 décembre 2010 13:16

          le 7, ce n’est qu’un échauffement


          • Lutin Lutin 7 décembre 2010 13:32

            Bon article, bien éloigné de cette résignation qui soutient tout système dominant-dominé.

            Bougez-vous un peu, quitte à y laisser une plume ou deux, tout choix implique un renoncement, et alors ? Du courage, de la détermination. Les gros ont bien plus à perdre que nous, si c’était insignifiant est-ce que les banques se seraient mises en position défensive comme on peut le lire çà et là ?

            Je retire le peu que j’ai sur mon livret, et je ne laisse sur mon compte que ce dont j’ai besoin pour honorer les quelques virements qu’il me reste ; loyer, portable, Internet. Plus de crédit, aucune carte de magasin qui ne sert qu’à optimiser les gestions de stock et les achats à bon compte, à nous envoyer des pubs ciblées, tout ça en redistribuant quelques graines sous forme de points aux pigeons que nous sommes.

            Et en 2012 je me mets à la pêche............


            • Lutin Lutin 7 décembre 2010 13:37

              Un petit détail, l’auteur de l’article a une anagramme : criblerai

              Prémonitoire ou voulu ?


              • Morpheus Morpheus 7 décembre 2010 14:14

                Toujours en est-il certains qui, plus fiers et mieux inspirés que les autres, sentent le poids du joug et ne peuvent s’empêcher de le secouer ; qui ne se soumettent jamais à la sujétion (...) Ceux-là ayant l’entendement net et l’esprit clairvoyant, ne se contentent pas, comme les ignorants encroûtés, tel Alchimie, de voir ce qui est à leurs pieds, sans regarder ni derrière, ni devant ; ils rappellent au contraire les choses passées pour juger plus sainement le présent et prévoir l’avenir. Ce sont ceux qui ayant d’eux-mêmes l’esprit droit, l’ont encore rectifié par l’étude et le savoir. Ceux-là, quand la liberté serait entièrement perdue et bannie de ce monde, l’y ramèneraient ; car la sentant vivement, l’ayant savourée et conservant son germe en leur esprit, la servitude ne pourrait jamais les séduire, pour si bien qu’on l’accoutrât.


              • Loatse Loatse 7 décembre 2010 14:57

                oui alchimie, que si l’on vous écoute, pour émettre une bonne idée, il faut etre SDF au moins...

                ce n’est pas cantona qui fourgue des actifs toxiques, faudrait voir ne pas tout mélanger !


              • daniel paulmohaddhib 7 décembre 2010 16:46

                le message est important , pas le messager.....
                faut il encore comprendre cette evidence !


              • Lutin Lutin 7 décembre 2010 13:44

                Ce n’est pas exactement ce que la banque a annoncé, il va retirer plus de 1500€, sans préciser la somme


                • Lutin Lutin 7 décembre 2010 13:49

                  Je ne sais pas, je n’ai pas de télé

                  Je préfère chercher les infos que de les recevoir toutes cuites et à la sauce du chef


                • Loatse Loatse 7 décembre 2010 16:28

                  si je suis votre raisonnement alchimie, j’imagine bien en 1789 la foule arriver devant le chateau, fourches à la main... parmi eux, canto-marcellin qui lui n’est pas en fermage, et comble du mauvais gout possède quelques biens, ce qui fait qu’il est moins amaigri que la foule en colère...

                  Marcellin canto malgré ses distributions de blé à ses voisins les plus démunis se retrouve finalement place de grève sur l’échafaud...

                  Il ne fait pas bon vouloir plus de justice pour ses concitoyens de nos jours...


                • easy easy 7 décembre 2010 13:46

                  Avec cette histoire de balle dans le pied, on se retrouve avcec le même discours anti révolutionnaire qu’avaient tenu les opposants à la libération des esclaves « Sans maîtres pour nous donner à manger, qu’allons-nous devenir, où irons-nous » ; les opposants à la décolonisation « Sans maître, comment allons-nous faire, qui va nous défendre contre les loups ? »....

                  Fondamentalement, ça revient à dire à un adolescent qu’il ne doit pas quitter le nid parental parce qu’il en baverait.

                  Des discours anti révolutionnaires, il est possible d’en tenir des milliers.

                  Mais autre fondamental, l’affranchissement, la révolution, ne s’obtient qu’au prix de sacrifices.

                  Oh, je ne dis pas que toutes les révolutions ont eu des conséquences positives, mais je dis que se libérer de ses dépendances (parfois uniquement psychologiques) et le faire dans la douleur fait partie de la vie (sans juger si c’est bien ou mal).

                  Sans sacrifice de soi, aucun gain, aucune évolution, même les saumons savent ça.


                  • Philodeme Philodeme 7 décembre 2010 14:04

                    On peut, peut être, pérenniser l’idée de Cantona un peu différemment.

                    Et si chaque mois on retirait l’argent du mois pour les courses du mois etc.

                    Cet argent c’est autant de moins dont disposerait les banquiers.

                    Ce système diminuerait le volume global à disposition de nos chers et chers banquiers.

                    Personnellement c’est ce que je vais faire, çà m’évitera, en sus, d’être fliqué bien inutilement par le biais de ma carte bleue chez les commerçants et fournisseurs et aux péages.


                    • Lutin Lutin 7 décembre 2010 14:12

                      C’est comme ça que je vois la chose justement


                    • Yakaa Yakaa 7 décembre 2010 14:39

                      C’est ce que je pense aussi.

                      Le boycott des banques passera par des retraits de liquide
                      de manière à ne pas laisser travailler l’argent gracieusement pour engraisser les banquiers.

                      De plus un retrait national à date fixe risque d’encourager grandement l’attaques des personnes.

                      D’autre par il s’agit avant tout de punir le système bancaire sans pour autant
                      souhaiter un écroulement (de toutes façon impossible avec cette méthode car il faudrait une participation exceptionnelle)

                      Solidaire mais je suis à sec sur mon compte....


                    • Philodeme Philodeme 7 décembre 2010 14:40

                      C’est ce que j’ai fait hier.
                      J’ai changé mes habitudes et c’est à ce niveau que la déclaration de Cantona va sanctionner ces banques qui abusent et « jouent » bourses, comme d"autres au casino. Certains vont changer leurs habitudes jusqu’alors trop favorables aux banques.
                      D’ailleurs je pense que beaucoup ont un peu anticipé un retrait d’argent.
                      On ne saura jamais par rapport aux autres années combien a été retiré des banques les 6, 7, et 8 !!!!!!!!!!!!!!!!!


                    • Alpo47 Alpo47 7 décembre 2010 14:04

                      Il y a une autre manière de « couper les pattes » aux banques, c’est de transférer l’argent qui dort dans une banque éthique, comme le crédit coopératif .
                      Ceux ci ont d’ailleurs tous les services des grandes banques, sinon qu’ils assurent avoir un comportement et des investissements éthiques.
                      Pourquoi ne pas agir en choisissant à qui nous donnons notre argent ?


                      • Yakaa Yakaa 7 décembre 2010 14:53

                        Je me pose des questions au sujet des « banque éthiques » tellement ces deux mots accolés me semblent antinomiques, un peu comme une prostituée chaste ou la moralisation du capitalisme.

                        La vraie solution serai la constitution d’une banque politique basées sur d’autres règles,
                        mais je rêve peut être.


                      • Ribroson 7 décembre 2010 14:09

                        Après cette journée de bankrun et la panique qui suivit ; les banquiers
                        et le gouvernement annoncent à la population, les mains dans les poches :

                        « Ah ben zut alors, l’économie va mal aujourd’hui parce qu’il n’y a plus d’argent
                        dans les dabs. Pour éviter que d’autres bankruns provoquent d’autres pénuries.
                        Nous allons imprimer et injecter PLUS de BILLETS pour les dabs,
                        prêter à taux 0 des trilliards aux banques pour les dégâts causé par le 7,
                        ce qui va entraîner certe de l’inflation et plus d’impôt, mais eh les gars,
                        si tout coutent plus cher maintenant, c’est de votre faute alors a partir
                        de maintenant bouclez-là !!! »

                        Cantona touche son chèque pour la comédie et il vous disent tous merci,
                        sous des ricanements revanchard.

                        La perche est belle, mais d’abord le pouvoir doit annoncer de sa propre voix
                        et à quatre pattes un plan d’austérité ou qu’il se résigne publiquement à l’inflation,
                        car faire un bankrun avant ça, c’est lui donner une excuse en or massif
                        pour faire ce genre d’annonces tout en rejetant le blâme sur la population.


                        • Ariane Walter Ariane Walter 7 décembre 2010 14:17

                          @ Ribroson ;
                          Oui, mais là, on leur coupe le cou.
                          Signé : douce Ariane.


                        • Morpheus Morpheus 7 décembre 2010 14:17

                          Ce que j’ai dit jusqu’ici sur les moyens employés par les tyrans pour asservir [la contrainte, la coutume d’obéir, l’idéologie, les jeux ou les superstitions], n’est guère mis en usage par eux que sur la partie ignorante et grossière du peuple.

                          Ainsi, si le tyran veut maintenir sa domination, il doit trouver un autre stratagème pour les gens instruits. C’est là le secret et le ressort de la domination, le soutien et le fondement de toute tyrannie : rendre ces gens « complices » des « cruautés » du tyran, les asservir en leur donnant l’occasion de dominer d’autres à leur tour. Ce sont donc les courtisans qui se font les complices de la tyrannie, perdant du même coup leur propre liberté. Certains hommes flattent leur maître espérant ses faveurs, sans voir que la disgrâce les guette nécessairement, devenus complices du pouvoir. Ainsi se forme la pyramide sociale qui permet au tyran d’« asservir les sujets les uns par le moyen des autres ». La résistance et l’usage de la raison sont donc les moyens de reconquérir la liberté (La Boétie ne fait aucune théorie de la révolte populaire) car les tyrans « ne sont grands que parce que nous sommes à genoux ».


                        • Ribroson 7 décembre 2010 16:46

                          Ariane : et eux ils coupent l’eau et l’électricité s’il y a un siège
                          de la part de population. Le choix de la date n’est pas anodin,
                          c’est la période où la population est le plus dépendant de
                          l’état. Les manifs des retraites ont échoué à cause du froid,
                          du début de la période des épidémies, et les vacances de Toussaint.
                          Ici même chose, l’annonce est faite en plein hiver, en pleine
                          grippe, avant les vacances de Noël !

                          Je le redit, c’est pas la bonne date pour faire un bankrun.
                          Essayer plutôt dans une période creuse par surprise
                          où les banques ne s’attendent pas à de gros retraits,
                          et où la population est le moins vulnérable par rapport au gouvernement,
                          deux bonnes périodes serait Mars-Avril-Mai, ou Octobre
                          (pas d’achat de Noel, pas de rentrée, pas de vacances, pas de soldes,
                          donc des dabs moins approvisionnés)


                        • Ribroson 7 décembre 2010 16:59

                          Morpheus : D’accord donc vous suggérez très subtilement
                          que je fais le jeu des tyrants en préconisants le contraire
                          de ce qu’un ex joueur de football qui n’est pas à sa première pub
                          (donc payé pour mentir) et dont on ne connais pas le fond
                          de sa pensée conseille de faire ?

                          Ce n’est pas parce qu’on ne fait pas un Bankrun aujourd’hui qu’on fait
                          ce que le gouvernement veut que l’on fasse, parce qu’un bankrun organisé
                          par un site, sur une date fixé depuis longtemps sur la pire période
                          pour assiéger le gouvernement (l’hiver, quand même !!!), et présenté
                          par une star dont on sait même pas s’il écoute vraiment Mozart
                          et utilise du Blutoooth dans une Laguna (s’il en a un...).
                          Manquerait plus qu’on ait des affiches dans la rue avec
                          « Sarkozy vous ordonne de faire un Bankrun le 7 Décembre »... !

                          Cela vous semble pas un trop préparé d’avance par des « bienfaiteurs » pour vous ?


                        • Ariane Walter Ariane Walter 7 décembre 2010 17:52

                          @Ribroson

                          Oui...Stratégie, stratégie...
                          A mes yeux , c’est un début...


                        • Ariane Walter Ariane Walter 7 décembre 2010 14:15

                          Excellent conseil, Al po 47, je suis allée sur le site du crédit coopératif et je vais virer tous mes avoirs chez eux.

                          Là, je vas à la banque. je vous dirai le résultat.


                          • Ariane Walter Ariane Walter 7 décembre 2010 14:19

                            A propos de Minc que j’adore....
                            « Cantona est un irresponsable. »

                            Il a entièrement raison :
                            Cantona est irresponsable du merdier dans lequel nous sommes.
                            Et Minc et ses potes sont totalement responsables.
                             Il suffit de savoir de quoi on parle !


                            • Alpaco 7 décembre 2010 14:23

                              « les économistes de tous bords expriment leur scepticisme quant aux bienfaits d’une telle action »
                              Ils doutent surtout du fait qu’une mobilisation populaire ou citoyenne, visant à dénoncer les abus du système en place, puisse être suivie en dehors des réseaux politico-médiatiques reconnus.
                              Le citoyen lambda est un äne, tout le monde le sait.
                              Le citoyen alpha (aussi appelé « élite » ou « privilégiés » et ses suiveurs journalistes, economistes, élus, etc.) ne peut accepter que le troupeau sorte du champs prédéfini ; il a des impératifs personnels et économiques supérieurs à l’intêret du troupeau.
                              Toute initiative de ce genre est idéologiquement vouée à l’échec.


                                • douce france 7 décembre 2010 14:59

                                  je doute toujours de l’efficacié de ce bankrun...,mais il a le mérite de faire parler et reflechir,
                                  et finalement c’est déja beaucoup.
                                  et je crois que le systeme n’a pas besoins de nous pour ce scratcher,car il s’éfondre de lui meme jour apres jour....ainsi que toutes les resistances des petites gens qui veulent maintenir ce systeme coute que coute,parcequ’ils ont peur. 

                                  préparons plutot l’apres..............


                                  • pallas 7 décembre 2010 15:03

                                    Tel est l’héritage de la génération de l’echec, les BabyBoomers.

                                    Laissant derriere elle, un Pays totalement mort économiquement.

                                    Avec l’idéologie du consumérisme, du moindre effort, du pognon, dénigrant des valeurs qu’ils pensaient etre ringard, tel que l’effort.

                                    Il suffit de voir l’école, devenu quelque chose sans interets, qui n’apprend rien.

                                    le symbole du dysfonctionnement capitaliste, non je dirai plutot l’Echec total d’une génération qui à détruit l’avenir de ses propres enfants dans tous les domaines.

                                    Notre pays est foutu, devenu le nouveau tiers monde, l’argent n’a aucunes valeurs, l’Euro une monnaie de singe.

                                    Génération de l’echec qui à tout détruit pour ses petits plaisirs libertaires.

                                    Au moins cette génération qui arrive à la retraite est épargnée de ses mefaits, bien tranquille au chaud, ce disant fiers de leurs forfaits et faisant un bras d’honneurs aux jeunes générations condamnée à la misere et la violence.


                                    • katalizeur 7 décembre 2010 15:10

                                      pas de desception.....ce bank run permettra juste a quelques zombis un debut de prise de conscience,

                                      les initiatives telle que celle -ci vont certainement se multiplier, mais a mon humble avis il faut les coupler avec d’autres actions avec l’achat d’argent metal pour ceux et celles qui le peuvent,ne fusse qu’une piece en argent monetisée ( piece de 10€ par exemple)....

                                      changeons le papier Q en un autre medium......avant l(hyper inflation qui vient...un QE3 est en route....


                                      • ecocool 7 décembre 2010 16:59

                                        Il eut mieux valu proposer de déplacer les dépôts vers des banques saines, à commencer par celles qui ne disposent pas de filiales / bureaux dans les paradis fiscaux. La Banque postale, par exemple. Le retentissement médiatique aurait été le même, sans critique possible, et beaucoup de personnes l’aurait mis en pratique.

                                        Car il s’agit d’éthique et seulement d’éthique, et cela forcerait, si le mouvement prenait de l’ampleur, les banques à commencer à s’en préoccuper, à s’aligner.

                                        Les établissements « pourris », on les trouve par exemple dans l’annexe de l’ouvrage ’la Boite noire" de Denis Robert, ceux qui mettent l’argent sale dans la lessiveuse : fraude fiscale des puissantes familles et entreprises, activités mafieuses etc
                                        Mais il suffit parfois de se rendre sur les pages internationales des banques pour détecter simplement l’emplacement de leurs sites !

                                        Ce sont généralement les mêmes qui poussent leurs traders à prendre des risques avec des produits pourris, à manipuler les cours avec des robots de transactions ... et qui mirent le système en faillite récemment, avec les conséquences sociales désastreuses que l’on connait (immobilier inaccessible et chomage).


                                        • fifilafiloche fifilafiloche 7 décembre 2010 17:19

                                          Quelle déception. Il semble que ce soit un buzz de plus, une intox juste bonne à produire des articles dans Agoravox.


                                          J’attendais avec impatience que le Gourou, qui, rappelons le, vit des rentes de ses exploits médiatiques, montre l’exemple et retire ses millions d’Euros de ses multiples banques pour les enterrer dans son jardin. Que nenni !, 1500 Euros, le revenu de quelques heures des intérêts de son capital et du fruit de ses apparitions publicitaires.

                                          Comment dans ces conditions lancer un mouvement vraiment citoyen, si le charisme des initiateurs se limite aux déclarations d’intentions.

                                          Encore un joujou bobo pour alimenter les conversations mondaines de rentiers à bonne conscience. Il en faut de l’imagination pour occuper les vides entre deux petits fours au soja non transgénique.

                                          • Ariane Walter Ariane Walter 7 décembre 2010 17:49

                                            Bon, j’ai retiré autant que Cantona, mais le distributeur n’a pas voulu me donner plus.
                                            Dans le courant de la semaine j’ouvre un compte au crédit coopératif.
                                            et le reste ira.

                                            Je vais ensuite faire de la pub pour cette banque auprès de tous les gens que je connais.

                                            Ensuite, très sincèrement, imaginons que les banques aient été gravement ponctionnés aujourd’hui, le diraient-ils ?
                                            N’auraient -ils pas intérêt à nous faire savoir que nous sommes des veaux ????

                                            il va falloir un peu d’ebtêtement avec cette manip.


                                            • guillaume 7 décembre 2010 18:17

                                              en ce qui concerne l’article, je ne dirais pas que c’est une idée lancée avec force et conviction, mais plutôt une simple idée lachée au détour d’une interview, et reprise par 2 personnes pour en faire un mouvement.

                                              ce qui me semble étonnant c’est l’ampleur que cela a pris. et je pense que c’est du au potentiel énorme de cette idée (et à la popularité de Cantona), tout simplement. simple et efficace. un point sensible a été touché.

                                              en cette soirée du 7 décembre un pb sur le site BNP m’empêche d’accéder à mes comptes. un effet bankrun ?


                                              • DiMoiKiTu-Eh DiMoiKiTu-Eh 7 décembre 2010 18:48

                                                Un tien vaut mieux que tous les aura. Bravo. On aura tout le temps d’analyser et disserter demain et après-demain. Bravo Ariane Walter


                                                • Clouz0 Clouz0 7 décembre 2010 19:15

                                                  Le résultat de l’opération montre assez clairement les limites des mobilisations internetiennes et la réalité des professions de foi sous pseudo anonyme. (N’scpas Avox ?)


                                                  Ce n’est pas Canto qui est à blâmer, il a permis de poser des bonnes questions.

                                                  Mais les 2 récupérateurs de l’idée, dont les arrières pensées pas claires, adeptes du genre Zeigeist addendum et autres fariboles, qui s’agitent à fomenter des rév(s)olutions d’écrans de PC ( à 72dpi ). Il n’ y a qu’à grossir un peu l’image pour voir les bouts de ficelles des marionnettistes. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès