Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Banque populaire / Ecureuil : l’occasion de changer de président (...)

Banque populaire / Ecureuil : l’occasion de changer de président ?

Le groupe des Banques populaires est le leader français du capital investissement pour les PME et celui de l’artisanat où un artisan sur trois est son client. En fusionnant avec les Caisses d’épargne, la nouvelle entité va former une véritable machine à faire du crédit, c’est-à-dire à donner du pouvoir d’achat anticipé aux entreprises, aux artisans et aux ménages. Avec 36,4 millions de français qui ont au moins un compte dans la nouvelle grande banque, voilà un bien bel outil que beaucoup de gouvernements voudraient posséder pour sortir de la crise !

Ce fantastique outil … la France vient de s’en doter. En effet, dès aujourd’hui, jeudi 26 février 2009, les Caisses d’épargne nommeront à leur tour, au poste de président de la future entité bancaire, l’un des plus proches subordonnés de N. Sarkozy, Monsieur François Pérol. Voici l’Etat doté d’un formidable instrument à même de relancer, dès la semaine prochaine, le crédit à l’économie tant attendu par les entreprises, les artisans et les ménages.
 
Que pouvions-nous espérer de plus ? Impossible cette fois pour l’Etat de ne pas tenir ses promesses. Le nouveau groupe bancaire, constitué par N. Sarkozy lui-même, dispose de toutes les cartes.
 
C’est au pied du mur qu’on voit le maçon ! Aujourd’hui nous avons le mur. Nous avons aussi le maçon. Et, quel maçon ! Reste maintenant à le voir au travail.
 
Cette nouvelle banque aura comme président de droit, l’un des fidèles parmi les fidèles de N. Sarkozy, Monsieur François Pérol. Bien sûr, personne ne doute de qui sera le vrai patron, le président de fait ? Le chef de l’Etat lui-même !
 
Ce nouveau groupe sera leader sur beaucoup de domaines et en plus, il sera le deuxième groupe bancaire de France. Donc, une véritable machine à faire du crédit à l’économie, à la totale disposition du chef de l’Etat ! Qu’espérer de mieux en ces temps de crise ? 
 
La situation est donc idéale pour notre cher président. Enfin, il va pouvoir montrer de quoi il est vraiment capable. Il a tous les outils dans ses mains. Créés par lui-même. Un échec n’est pas envisageable pour un homme de sa qualité.
 
Ainsi, peut-on considérer que N. Sarkozy entre dans un nouvel état de grâce. A moins que le droit pénal, via son article 432-13, n’interdise à Monsieur François Pérol de devenir le PDG de droit, du nouveau mastodonte bancaire.
 
Dans l’esprit d’un nouvel état de grâce, comment le tandem Sarkozy / Pérol va devoir procéder pour réalimenter l’économie par des crédits bancaires, principale arme pour éviter les faillites et les licenciements massifs ?
 
Le temps presse. En effet, si rien n’est fait par ce tandem magique, la barre des 3 millions de chômeurs sera franchie dès l’automne 2009.
 
Alors, comme chacun le sait, les dossiers crédits de la banque remontent tous, pour la plupart, au comité des engagements dit aussi comité des crédits, qui décide. Ce comité se réunit chaque semaine. Aujourd’hui 75 % des dossiers sont refusés pour risques trop importants et / ou manque de garanties suffisantes dans un contexte où la visibilité en termes de redémarrage de l’économie est quasiment nulle.
 
Et bien, dès la semaine prochaine, sous l’impulsion du tandem Sarkozy / Pérol, le comité devra se réunir tous les jours.
 
Il examinera chaque dossier en pensant que … chaque fois qu’un refus sera prononcé, c’est une partie de la France qui s’enfoncera un peu plus dans la crise et quelques chômeurs de plus iront pointer à l’ANPE. Par ailleurs, pour chaque dossier refusé, ce sera aussi aller clairement contre la volonté du président de la République, pourtant lui-même directeur de fait du comité des engagements du nouveau groupe bancaire qu’il vient de créer.
 
Avec la fusion des deux groupes bancaires voulue par N. Sarkozy, la puissance du chef de l’Etat va changer de dimension sur le plan opérationnel. En effet :
 
- jamais un président n’a eu en France autant de pouvoir que N. Sarkozy !
 
- jamais un président n’a eu autant la possibilité d’influer sur l’économie française !
 
- jamais un président n’était devenu directement le dirigeant de fait d’une très grande banque nationale !
 
En ayant aujourd’hui tous les pouvoirs, même celui de distribuer du crédit, le locataire de l’Elysée est courageux – en est-il tout à fait conscient – et, en même temps, il prend un risque énorme. En cas d’échec, il n’aura plus aucune excuse. Un nouveau locataire devra être nommé à l’Elysée !
 
Quand le saura-t-on ? Rapidement, dans les trois ou quatre prochaines semaines !
 
En effet, distribuer du crédit ce n’est pas comme construire une ligne de TGV ou un pont. Accorder un crédit, cela prend quelques minutes au comité des crédits pour décider et, quelques jours pour mettre en force le montant du capital prêté, en créditant le compte bancaire de l’agent économique concerné.
 
Alors, dès le milieu du mois de mars 2009 ou, au plus tard, dès le mois d’avril 2009, la France saura si elle doit ou non remplacer son Président !

Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • JL JL 26 février 2009 10:48

    Chiche !  smiley


    • JL JL 26 février 2009 10:51

      Parce que, vu comme ça il semblerait que le roi du bonneteau se soit mis dans l’impasse : "pile il perd, face on gagne"


    • Romain Desbois 27 février 2009 00:01

      L’Ecureuil et la Banque Populaire devraient être déclarée en faillite, Natixis de plus est la banque qui a le plus acheté de fond toxique et est plombée par sa paticulière importance dans l’immobilier.
      L’Etat prend 20% avec 5milliards d’euros , mais 20% de quoi ? De produits toxiques ? Des pertes certainement !

      Je rappelle que l’année dernière le gouvernement n’a trouvé que 23 MILLIONS d’euros en trois ans pour sortir les gens du mal logement !


    • MagicBuster 26 février 2009 11:02

      Paré pour un remaniement présidentiel. Go Go Go . . .

      . . . mais qui va bien vouloir reprendre ce bordel qu’est devenue la France en 1 an ?? ?? 


      • Alpo47 Alpo47 26 février 2009 11:28

        Après la lecture de cet article, je me tâte encore : l’auteur est il sérieux, ou est ce de l’humour au 2e, 3e, 4e degré ?
        Sais pas, toujours pas décidé ...
        J’hésite donc entre donner des coups de tête sur mon écran ou éclater de rire... Quelqu’un sait ?


        • Paul Kayat 26 février 2009 12:16

          En fait en lisant les autres articles d’Aimé FAY je pense que son article est d’une ironie particulièrement poussée. Comme SARKO devient le patron réel de cette nouvelle banque et directeur délégué du comité des engagements, s’il échoue à faire du crédit , il ne pourra que démissionner. FAY le pousse à faire cela, persuadé qu’il échouera comme tout ce qu’il entrepris depuis mai 2007.


          • Yannick J. Yannick J. 26 février 2009 15:18

            @ l’auteur :

            Bonjour, et merci pour ce sombre constat sous des dehors fort agéables et comiques........

            ce serait bien un première dans notre Ve république et dans pas mal de domaine, le sieur de l’élysée, serait un pionnier. Il se marie, il divorce, il s’affiche officiellement, il controle tout, il s’arroge tous les droits, il flingue son propre pays, il démissionne !!!!!

            que de records !


            • ohnil ohnil 26 février 2009 16:36

              Pas de problème avec le code pénal, il est en cours de réécriture... smiley


              • Parpaillot Parpaillot 26 février 2009 23:48


                " ... C’est au pied du mur qu’on voit le maçon ! Aujourd’hui nous avons le mur. Nous avons aussi le maçon. Et, quel maçon ! Reste maintenant à le voir au travail. ..."

                Pstt, pstt, .... pas si vite ... Et les noisettes ? Il va bien falloir alimenter l’écureuil ...  smiley

                Cordialement et merci pour ce moment de détente !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès