Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Banques recapitalisées : premiers prémices d’une contestation (...)

Banques recapitalisées : premiers prémices d’une contestation organisée... ?

Nos voisins helvétiques sont connus pour leur calme et pourtant… UBS a été recapitalisé par le gouvernement suisse, il y a quelques mois comme de nombreuses banques dans d’autres pays du monde.

Lundi 29 décembre 2008, des altermondialistes suisses ont envahi la succursale d’UBS à Delémont pour un petit déjeuner atypique. La « manifestation petit-déjeuner » s’est déroulée dans le plus grand calme et n’a duré qu’une quinzaine de minutes.

Pourtant cette action qui m’a marquée, pourrait être la première d’une longue liste si les banques ne s’investissent pas d’avantage dans les projets de société. Matthieu et moi-même proposions quelques axes d’actions mais le temps passe et la population s’impatiente. Les plus actifs, comme les altermondialistes, montent aux créneaux mais après…

Les revendications sont pourtant déjà connues « UBS veut nos milliards ? Soit. Alors cette banque nous appartient et, dans ce cas, nous occupons non pas ses locaux, mais bel et bien nos locaux pour en faire une banque au service des citoyens qui en ont besoin… » disait un altermondialiste. Les banques doivent annoncer leurs projets, démontrer leur implication dans la société civile pour éviter ces menaces.

Un autre altermondialiste disait-lui « Cet argent, notre argent, ne doit pas servir à vider les poubelles d’UBS, mais doit être investi pour maintenir des emplois socialement utiles, soutenir le crédit public et développer un bouclier social ».

Il y a de l’idéologie dans ces différents propos mais également l’empreinte du cas de conscience de l’ensemble de la société civile. Ces revendications sont l’écho d’une question plus profonde « Que font ses banques pour nous ? », si les banques n’agissent pas rapidement avec des actions fortes, le doute risque de s’installer durablement et de coûter cher, très cher.


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Gandalf Tzecoatl 26 janvier 2009 12:35

    Il est regrettable que la création monétaire étant l’exclusivité des banques, des mouvements citoyens soient amenés à ce type de coup de force.

    Une banque qui ne veut plus prêter est une coquille vide, dont il lui manque l’estocade après le corbillard.

    Pourquoi forcer la main aux banquiers ? Passons-nous d’eux.

    Et s’ils sont préoccupés à se faire rembourser leurs tickets de loto perdants, dans un esprit cohérent, réclamons aux états de nous faire rembourser tout les billets de loterie et les paris aux casino perdants.


    • LE CHAT LE CHAT 26 janvier 2009 14:26

      je trouve anormal qu’on ait renfloué les banques soi disant pour qu’elles soient en mesure de faire crédit , ce qu’elles ne font pas , gardant l’argent pour rénumerer leurs actionnaires , alors qu’en France , le caisse des dépots et le crédit municipal appartenant à l’état auraient pu s’en occuper ! smiley qu’on brûle les banquiers vampires ! leur compta réelle ne résiste pas à l’exposition au plein jour et ils ne peuvent pas se regarder le matin dans un miroir (sans avoir honte ) ! smiley


      • Romain Desbois 28 janvier 2009 18:02

        @le chat
        Suis entièrement ok avec vous !

        Mais je crois bien que ce qui leur ferait plus mal, ce serait de changer de banque !

        nos petits comptes font leur grosse fortune !

        si on doit sauver les banques faisons en sorte qu’il y en ait moins.

        et cherchons des banques éthiques (et oui il y en a une qui fête ses 20 ans sans subprime, sans fonds toxique)

        L’etat n’a aucune raison de renflouer des banques qui n’ont pas de client !

        LA BALLE EST DANS NOTRE CAMP !


      • Tonton Tall 26 janvier 2009 15:57

        Et bien que les altermondialistes s’organisent pour acheter massivement les actions d’une banque pour en prendre le contrôle...( 50% + 1 action )

        C’est pas compliqué.... smiley


        • Gandalf Tzecoatl 26 janvier 2009 19:28

          On accuse et réaccuse les banques, mais une banque qui appartiendraient aux alter-mondialistes devraient se conformer aux accords de Maastricht, à ceux de Bäle II, aux taux de la BCE. Bref, ce serait une banque prêteuse comme les autres. Et reproduiraient les effets pervers monétaires actuels.

          Elle pourrait s’abstenir de spéculer, mais quelques banques françaises le font déjà ou très peu. Donc elles n’apporteraient rien de neuf.


        • vieuxcon vieuxcon 26 janvier 2009 22:36

          Non par ce que la culture du crédit n’existe pas en Suisse.


        • vieuxcon vieuxcon 26 janvier 2009 22:34

          Il faut se replacer dans le contexte. En Suisse, le peuple est souverain. Il vote les lois. Et en dernier ressort c’est toujours au peuple que revient le dernier mot.
          Même si c’est une manifestation, pour l’instant très minoritaire, le fait déjà qu’il y ait une manifestation démontre qu’il y a un malaise, et ce que disent ces altermondialisme etait partagé par de nombreux Suisse, de toutes cultures, de tous niveaux social, et de la majorité des partis, il y a peu près 15 jours lors de mon dernier séjour.
          De nombreux Suisses ont fermés leurs comptes à l’UBS pour se tourner vers des banques cantonales ou mutualistes.
          Mais il est certain que les Suisses n’admettent pas une recapitalisation sans contrepartie. Et la nationalisation d’UBS est bien dans leurs têtes et peut être au bout d’un réfédum citoyen. Après tout ce ne serait que justice.
          Si dans notre pays, le citoyen avait encore un quelconque droit d’intervenir sur la loi ; le résultat serait peut être le même.


          • zadig 27 janvier 2009 05:32

            Dernières nouvelles.

            Le Temps de ce matin ( journal de Genève )

            UBS prévoit de verser 2 milliards ( francs Suisses ) de bonus au titre de 2008



            • zadig 27 janvier 2009 06:40

              Le lien de l’article

              http://www.letemps.ch/


              • Yann Takvorian 27 janvier 2009 10:41

                Il aurait fallu laisser les banques privées faire faillite, les industries moribondes fermer et les spéculateurs, traders et autres boursiers faire la queue à l’ANPE.

                Utiliser l’argent public, donc, les taxes de tout le monde, pour aider certains, parmis les plus riches ou les moins à plaindre, c’est pas du social, c’est de l’indécence.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès