Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Banques, Traders & Wall Street : On prend les mêmes, et on (...)

Banques, Traders & Wall Street : On prend les mêmes, et on recommence

Il y a des mots qui fâchent depuis quelques temps : Banques & Traders. Mais bon, après le cataclysme qu’ils nous ont causé, les états se sont engagés à mettre de l’ordre... en apparence.

us-banks

Il y a des mots qui fâchent depuis quelques temps : Banques & Traders. Mais bon, après le cataclysme qu’ils nous ont causé, les états se sont engagés à mettre de l’ordre... en apparence.L’administration Bush a débloqué une enveloppe de$ 700 Milliards, qui sont partagés par l’administration Obama entre les différentes banques à l’agonie (Goldmann Sachs, JP Morgan, Citigroup, Bank of America, Freddie Mac, Fannie Mae etc) et notre président Nicolas Sarkozy a lui trouvé sous le sabot d’un cheval 360 Milliards d’Euros, pour ne parler que de ces 2 pays. Des sommes d’ailleurs énormes, qui proviennent des deniers publics, donc de nos impôts, à la différence de ce que l’on voudrait nous faire croire. Preuve en est faite : Notre déficit public a explosé, avec 68% du PIB à la fin 2008. En plus de cela, les banques et les traders auraient été moralisés, sermonnés, grondés etc. On pourrait croire que tout est redevenu pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Voici pourtant un article des plus inquiétants dans le New York Times. On y lit, que six des plus grandes banques, ont d’ores et déjà provisionné près de $ 36 milliards au premier trimestre pour le paiement des employés. De toutes les banques qui reçoivent une aide de l’Etat Fédéral, Goldmann Sachs sort du lot, en provisionnant le plus : $ 4,7 milliards au premier trimestre. Si le rythme devait continuer, Goldmann Sachs atteindra une moyenne de $ 569 220 par employés, donc quasiment autant qu’en 2007, année de tous les records, de tous les bonus. Je suis sûr de ne pas trop m’avancer, en affirmant que les mêmes constats nous attendent en France.

Autant le dire, rien, absolument RIEN n’a changé. Les banques ont réalisé, qu’elles ont beau avoir mis à mal l’économie, s’être goinfrées en pognon, l’Etat est là pour les réalimenter en argent frais, mais cette fois-ci directement de la poche des contribuables. Le profit et les bonus, c’est pour eux, les dettes, pour l’Etat, le contribuable. Je pense même que les banques n’en reviennent pas elles-mêmes. Le dernier rempart, le dernier garde-fou (Le mot me semble des plus appropriés) vient de tomber, et je crains que les banques ne deviennent encore plus folles qu’avant.

D’ailleurs, les derniers "Stress Tests", test de résistance, effectués par l’administration Obama, ont révélé que 10 banques sur 19 sont encore en manque de capital de près de $ 74,6 Milliards. D’après le FMI, se sont $ 275 Milliards qui seront nécessaires d’ici 2010. De plus, tout semble indiquer, que les résultats des "stress-tests" ont été pipés.

Je le dis, et le redirai : Dans notre système capitaliste, devant une faillite, il n’y a qu’une seule solution : Laisser faire. Il n’y a que comme cela, que notre économie pourra se réguler et s’assainir. C’est le principe même des préceptes d’Adam Smith, Milton Friedmann & co, principes que l’on a bien employés à outrance jusqu’à la crise. Je ne suis certes pas un grand fan du capitalisme sauvage, mais la partie commencée, doit finir dans les mêmes conditions. On laisse bien des entreprises faire faillite, cela est également, et surtout , aussi valable pour les banques. Les règles du jeu, doivent être les mêmes pour tous, du début à la fin, sans exceptions. IL FAUT IMPERATIVEMENT FAIRE DE MEME AVEC LES BANQUES. Ce dernier épisode relaté de le NYT en est la preuve. Dans le cas contraire, je crains le pire pour notre économie.

Sources :

 

  • The New York Times - Louise Story - 25/04/2009
  • Le Monde - Claire Guélaud - 05/05/2009
  • Le Monde - AFP - 09/05/2009
 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • plancherDesVaches 11 mai 2009 12:55

    Laisser faire....

    Laisser ces gouvernements endetter les générations de nos enfants et bientôt les suivants sans réagir... ??????
    Sur le principe, j’ai du mal...

    Mais bon : vu ce qui devrait se passer, même les gosses les plus gavés de pubs, propagande et consoles de jeux ne devraient pas rester comme des idiots quand les choses tourneront mal.


    • tmd 11 mai 2009 13:22

      Non ! Laisser faire l’économie, laisser faire les travailleurs, laisser faire les gens.

      Ne pas laisser faire les gouvernements qui endettent nos enfants et nos petits-enfants.


    • Jérôme M. 11 mai 2009 14:52

      Oui c’est vrai. Actuellement, notre gouvernement en l’occurrence, est en train d’endetter nos générations futures pour rien. Je pense que si on laissait faire, on ne serait pas plus mal lotis. La preuve : Nos banques survivent, nos entreprises commencent à se planter l’une après l’autre, les financiers jubilent, les chômeurs pointent de plus en plus leur nez au Pôle Emploi.


      • pdth pdth 11 mai 2009 22:49

        L’effondrement du système bancaire aurait provoqué un cataclysme économique, social et politique sans précédant sur la planète.

        Il faut toutefois mettre en place de nouvelles règles de division , de traçabilité et de limitation des risques financiers pour éviter une nouvelle crise bancaire (et donc ses conséquences). 
        Une fois ces règles définies les marchés financiers pourront retrouver leur fonctionnement normal et contribuer au financement de l’ économie et à la mutualisation des risques.
        Ces nouvelles normes pourraient être élaborées au sein de la B.R.I (comité de Bale) et mises en œuvres sous le contrôle des différentes banques centrales .
         


        • HELIOS HELIOS 12 mai 2009 01:18

          L’etat aurait tres bien pu laisser faire en garantissant lui même les dépots (et les dépots seulements)... pour ne pas laisser le peuple, celui qui n’a que de la monnaie sur son compte en banque ou son livret d’épargne.

          Car.... en fait, les banques se seraient réveillées, car qui dit « faillite » dit aussi « non récuperation des dettes ». pensez un peu comme tout ceux qui remboursent leur credit si on leur explique que leur banque n’existe plus. Je vous garanti, que comme par un hasard miraculeux, aucune banque n’aurait vraiment fait faillite.

          Seulement, actuellement, nous assistons au hold up planetaire le plus inoui, même pas dans les films les plus fous.... aucun scenario hors science fiction ne l’aurait accepté !

          Quand je pense qu’on ne cherche qu’a chasser les paradis fiscaux... enfin, les paradis fiscaux qui protegent quelques citoyens, pas ceux qui hebergent les boites les plus « efficaces » !

          Mais au fait, pourquoi chasser les paradis fiscaux, puisque TOUS LES MOUVEMENTS passent pas quelques officines comme CLEARSTREAM, qui se comptent sur les doigts d’une seule main ?

          Bon allons, c’est l’heure de faire dormir les yeux, A demain !


          • FR-ank FR-ank 12 mai 2009 11:13

            tout simplement honteux, on peut qualifier ca : de hold-up financier.
            l’auteur dit sauver les 5 banques de l’agonie !!! Elles n’ont jamais agonisees car ce sont les primary dealer ( clients privilegies ) de la FED.
            et le pire c’est que les etats s’endettent pour faire ses cadeaux indecents aux financiers
            et qui pretera aux etats endettes ??? ces meme banques qui viennent de recevoir ces pactoles !!! Incroyable ce systeme de financement interne improductif et malsain.
            Quand on voit que la FED rachete ses propres bons au tresor, on croit rever...
            un controle citoyen s’impose...


            • Atmayalla 12 mai 2009 11:45

              juste une pensée :

              l’état & les banques sont responsables n’est ce pas !...

              donc les peuples qui les ont élus aussi !

              plus précisément la succession des générations qui ont voté est donc responsable !

              et, par exemple, dans ces générations nos fameux « papy-boomers » qui ont entre les mains aujourd’hui le fruit des trentes glorieuses...

              un beau magot pris sur le dos des générations qui suivent...
               
              grace aux idéaux de la précédente génération qui avait, au sortir de la guerre, des idéaux de solidarité (sécurité sociale, mutuelle, principe de retraite par répartition, etc...)

              l’argent dans notre société il y en a !

              petite solution :

              redistribuons solidairement ce magot pour arrêter l’illusion qu’une génération peut vivre à crédit sur le dos de celles qui suivent !

              je crois profondément qu’il faut prendre l’argent là où il est...

              la crise n’est qu’un symptome de ce « vivre à crédit » qui dure depuis trop longtemps !


              • Jérôme M. 12 mai 2009 11:59

                 smiley


                Atmayalla :

                Ce que je trouve génial avec la France, c’est qu’on ne manque vraiment pas d’idées. 
                Celle qui consiste à en prendre à nos retraités, qui, il est vrai, ont profité des trente glorieuses pendant qu’ils bossaient, et profitent maintenant d’une retraite, dont nous, les -40 ans, ne pourront qu’en avoir dans nos rêves, est une solution à laquelle je n’avais pas pensée. En plus, on s’attaquera à ceux-là même qui ont grandement participé à l’élection du président actuel.
                Par contre, je crois que l’on s’attaque à un gros os, et les répercussions ne vont pas tarder à tomber sur Agoravox. smiley
                Par ailleurs, il faut préciser, que tous les retraités ne vivent pas sur l’or. Ainsi, je pense sincèrement que l’on pourrait d’abord ponctionner autre part avant d’en arriver là.
                Je propose : Chez les hommes politiques, dont l’utilité publique me semble de plus en plus relative, pour ne pas dire nulle. Je crois même qu’en ne faisant rien, on aurait fait mieux. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

JM


Voir ses articles







Palmarès