Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Barack, l’homme qui valait 1’000 milliards

Barack, l’homme qui valait 1’000 milliards

Avec les milliers de milliards de dollar injectés dans les systèmes économiques et financiers sous diverses formes depuis plus d’une année, certains pourraient être tentés de croire que les pouvoirs publics ont fait ce qu’ils devaient faire en amenant des solutions efficaces à la crise. Pourtant, l’économie américaine a bel et bien détruit près de 700’000 emplois en décembre....

C’est énorme et surtout 200’000 emplois de plus que ce que prévoyaient les analystes. Comment des experts peuvent-ils se tromper à ce point s’agissant de données statistiques communiquées mensuellement… ? La situation est-elle définitivement hors contrôle ?

Après avoir sauvé les bancaires de la banqueroute généralisée et retardé l’écroulement du secteur automobile américain à coups d’injections de dizaines de milliards, d’autres secteurs économiques viennent mendier à Oncle Sam de l’argent dont il ne dispose plus en réalité…

Ainsi, Larry Flynt, roi du porno américain, estimant mériter la même attention que les constructeurs de voitures, demande au Congrès de débloquer une aide de 5 milliards de dollars en faveur de son secteur…

5 milliards ? Qui dit mieux … Décidemment, l’homme qui valait 3 milliards a fait son temps…

Avec son plan à plus de 1’000 milliard, soit 1 trillion en langage moderne, Barack Super-Man Obama est en passe de révolutionner la relance.

Des sommes dont les Etats-Unis sont à mille lieues de disposer, pour reconstruire, réhabiliter et moderniser les infrastructures publiques telles que les écoles, les hôpitaux, les routes, ponts, etc. A la clé, des millions d’emplois seraient créés sous la bienveillance de généreux pays donateurs…

La problématique de la dette américaine et, surtout, de la part toujours plus forte que l’étranger y a pris, a suffisamment été discutée dans ce blog pour ne pas être à nouveau abordée dans les détails…Que les taux des bons du Trésor US prennent l’ascenseur demeure une question de temps. Dans cette hypothèse que j’estime hautement probable, les généreux pays donateurs détenant de la dette américaine se verront infliger le même sort que les particuliers qui possédaient des produits structurés Lehman Brothers ou des "Maddofs".

Dans ce contexte inédit, disposer de liquidités reste le maître-comportement pour 2009. A l’instar de 2008, les liquidités permettront à nouveau de gagner du pouvoir d’achat…

Fin 2008, vous pouviez acheter près de deux CAC40 pour le prix d’un de fin 2007… Fin 2009, sans doute pourrez-vous en acheter trois pour le prix d’un à fin 2007…

Fin 2008, vous pouviez acheter près de 100 m2 pour le prix de 80m2 fin 2007… Fin 2009, sans doute pourrez-vous en acheter 120m2 pour le prix de 80m2 fin 2007….

Quant aux matériaux précieux tels que l’or ou l’argent, ils ont convenablement joué leur rôle de valeur refuge en 2008 en surperformant aisément les actifs risqués alors même qu’ils ne génèrent aucun revenu et coûtent en stockage.

D’aucuns me rabâchent à souhait leur inintérêt à détenir des métaux précieux. Soit. Mais je leur retourne la question.
 
Quel est l’intérêt d’acheter de nouveaux biens de consommation dont la valeur décroit rapidement et dont le gain d’utilité qu’ils apportent est quasi nul ? 9 millions, 10 millions ou 11 millions de pixels ? 50, 100 ou 150 gigas ? 92, 112 ou 132 cm ?....

Au fond, détenir des métaux précieux, c’est miser sur la fin d’un cycle.

C’est miser sur la fin de la consommation à outrance de produits dont les gens n’ont pas besoin et qui ont été achetés avec de l’argent qu’ils n’avaient pas.

C’est miser sur l’écroulement de la pyramide de dettes bâtie ces 20 dernières années.

C’est miser aussi sur la fin du système monétaire actuel.

Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Galuel Galuel 9 janvier 2009 14:41

    miser sur la fin du système monétaire actuel" : oui !

    Avec des métaux précieux ? : Moyen, il y a des choses qui vaudront beaucoup plus demain !

    Ceci dit c’est l’attitude défensive, mais la meilleure défense c’est l’attaque !

    Et l’attaque de MAT elle est précisément là avec le plan imparable ici : http://creationmonetaire.blogspot.com/2009/01/comment-y-arriver.html


    • Edouard Martin 9 janvier 2009 14:46

      La sortie de crise ne se fera pas du jour au lendemain. En attendant cette sorite, il y a lieu de préserver les bijoux de famille. La course aux métaux précieux ne fait que commencer face à un système monétaire à bout de souffle.

      Les solutions innovantes viendront après, mais pas tout de suite !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès