Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Bernanke au tartare des danaïdes

Bernanke au tartare des danaïdes

Les remèdes magiques de ben hélicoptère n’ont toujours rien changé dans cette crise globalisée, dont il serait dramatique d’imaginer qu’il existe un économiste qui n’en aurait pas saisi les causes.

C’est au cœur même de l’architecture financière et bancaire que se trouve le cancer du système ; depuis le plan TARP, jusqu’au QE 2, on a simplement permis aux principaux acteurs pris au piège de leurs actifs pourris de gagner du temps et de manœuvrer de telle sorte que le coût de cet effondrement soit pris en charge par les contribuables de toute la planète , plutôt que de subir le sort qui leur était logiquement réservé , à savoir la mise en liquidation .......

Le cauchemar de Keynes, Où le massacre de la Sainte liquidité

S’il suffisait à un gouvernement d’imprimer de l’argent pour créer de la prospérité, le Zimbabwe serait le pays le plus riche du monde. Si les banquiers centraux avaient un seul jour travaillé au bien commun, nous ne serions pas allés de Charybde en Scylla, à savoir de la ruine des particuliers à la ruine des Etats !

Les milliers de milliards injectés depuis la chute de Lehmann Brothers, n’ont alimenté que les marchés financiers ce qui explique leur tenu depuis ; l’indice parisien clôturait la semaine du 15 septembre 2008 a environ 4000 points……….les divers rebonds initiées par les montagnes de liquidités ont tous plafonnés vers ces niveaux, dettes souveraines transformées en actifs pourris en prime !

Ils sont des nôtres……………

Ils ont bu la tasse comme les autres……

Les PIGS, (Portugal, Irlande, Grèce, Espagne) doivent se sentir moins seul avec l’Italie qui selon les agences de notations ne vaut pas plus cher, la Belgique qui ne devrait pas tarder à rejoindre le club, à qui le tour ? Dommage qu’il n’y a pas eu de referendum dans ces pays comme en Islande ou le peuple a décidé souverainement de « rendre à César ce qui appartient à César » :

Les médias braquent leurs projecteurs sur la Grèce, qui est obligé de se financer a des taux délirants, quand dans le même temps ils occultent étrangement le rôle de la banque d’affaire Goldman Sachs dans sa descente aux enfers :

http://denissto.eu/node/222

*Demandez le programme

Pour le mois à venir, les bucoliques de la planche à billet pourront observer la mise en l’encan de la Grèce, exemple donné a l’Europe des bienfaits de la mondialisation financière, et de l’inévitable recours a la planche a billet. Il semble que les américains, fort de l’impasse qui se profile dans leurs programmes de relance, préfère pousser l’Europe en premier au bord du gouffre ; la planète financière pourra crier haro sur le baudet, et sa presse spécialisée replacer en avant la crise de l’euro zone, comme s’il n’existait pas de pays occidentaux dans une situation bien plus catastrophique :

http://denissto.eu/node/301

Toujours la même chanson

Le gourou Bernanke prépare son prochain programme de fabrication de fausse monnaie, il ne lui manque qu’un prétexte, puisqu’il a juré la main sur le cœur qu’il n’y aurait pas de QE3…..

Une bonne baisse des marchés financiers, causée par une bonne crise des dettes souveraines européennes, voilà un programme qui réjouirais tout ce que le monde compte de spéculateurs……si en plus les matières premières, l’or et l’argent pouvait retourner vers le bas, merci Mr le président de la FED de jeter quelques centaines de milliards dans le lac aux requins, la piétaille n’aura qu’a aller se nourrir dans les poubelles des grandes surfaces, faute de pouvoir acheter son poulet aux hormones top budget.

Denissto


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Algorab 25 mai 2011 14:31

    Vous dites dans votre article : « Dommage qu’il n’y a pas eu de referendum dans ces pays comme en Islande ou le peuple a décidé souverainement »

    Pour les Islandais le choix était facile : moins de 2% de la population islandaise avait des comptes dans les banques en faillites, donc ils s’en fichaient au contraire de la Grande-Bretagne et de la Hollandais dont les ressortissants était très nombreux dans les 3 banques islandaise.

    Un peu facile de dire : on ne paie pas, les conséquences sont minimes pour la population de ce point de vue là.

    Concernant les autres pays le problème se pose différemment : plusieurs grandes banques risquent de faire faillite ; bien sur, poser la question à la population et on connait la réponse.
    Dans les faits, ça risque de faire très mal : en Belgique les banques qui allaient mal représentaient plusieurs millions de clients qui habitent en Belgique. Laisser ces banques fermer et c’en est fini de l’épargne de millions de citoyens, fini le versement des salaires vu que de nombreuse entreprise publiques et privés y ont leur comptes et cela en cascade...

    C’est facile de dire : laissons les banques crever et ne donnons pas un sous, mais quand il s’agit de votre épargne, de votre salaire, de votre entreprise, la vous la ramènerez moins !


    • danmaru touvabien 25 mai 2011 17:01

      @ algorab
      apparemment vous avez encore votre argent en banque.
      j’ai l’impression que vous prenez des risques.
      à vous de voir.


      • Bovinus Bovinus 25 mai 2011 17:59

        @ algorab

        Écoutez Monsieur Damnaru Touvabien, il dit un truc intelligent. Laisser son fric au banquier n’est pas un comportement intelligent (et, d’ailleurs, ne l’a jamais été). On vous aura prévenu...


      • Capone13000 Capone13000 25 mai 2011 21:50

        On fait tous le même constat mais finalement la suite des évenements est complètement imprévisibles, quand va exploser l’Euro, quand va exploser le dollar, quand auront lieu les révoltes en europe, auront elles lieu, les USA vont ils enclencher la 3 ème guerre mondiale

        On navigue tous à vue même si l’on sait tous que le jeu est terminé maintenant on rentre dans une phase à haut risque


        • Bovinus Bovinus 26 mai 2011 03:00

          Meuh nan. Si vous avez quelques économies, achetez de l’or physique avec (genre pièces démonétisées début XXe...). Si vous avez pas d’économies, achetez du sel, du riz et des pâtes. Ah, et de la gnôle (vodka, rhum, tequila, calva... tout fait l’affaire). Puis, attendez le Krach. Si ça doit sauter, ça sautera et vous n’y pourrez rien. Alors, pourquoi s’inquiéter ? Autant se préparer au spectacle, ça devrait être rigolo. J’attends avec impatience la réédition contemporaine des banquiers se jetant par les fenêtres, comme en 1929 !

          Les révoltes en Europe, elles ont déjà lieu. En tout cas, en Grèce. Pour le moment, c’est encore bon enfant, mais quand il n’y aura plus de médocs, et plus de quoi bouffer, là, ça va devenir méchant. C’est une question de mois. Il est possible que ça en entraîne d’autres (Irlande, Portugal, Espagne), ce qui peut secouer sérieusement la zone euro. Et à ce moment-là, ce sera aux Allemands de voir : vont-ils secourir tout ce beau monde, ou bien, se désolidariser (c’est à dire, prononcer l’arrêt de mort de l’euro) ? La deuxième option me paraît plus probable. Et là, c’est le dollar qui va s’écrouler, parce que les États européens, en train de restaurer dans l’urgence leurs devises nationales, en quête désespérée de liquidités, vont chercher à troquer leurs dollars et leurs bons du Trésor américains contre quelque chose de plus solide (je ne vois que l’or, ou bien, des actifs industriels ou des ressources). Et normalement, ne devraient pas trouver beaucoup d’intéressés, ce qui va pousser le billet vert dans l’abîme. Bref, ça va être très chouette, y aura des émeutes, des scènes de panique, des suicides...

          Pour la 3e guerre mondiale, j’y crois pas trop. Contre qui ? Contre les Russes ou les Chinois, ce serait suicidaire, et le prétexte sera pas facile à fabriquer. Je vois vraiment que le monde Arabe (c’est à dire, l’Iran et peut-être l’Égypte, si elle continue à prendre le parti des « terroristes » Palestiniens), mais ça fait pas une guerre mondiale, ça.

          De toute façon, je vois pas avec quoi les Ricains la feraient, ils ont même pas un avion capable de voler, hormis les antiques F16, F15 et F18. Les trucs soi-disant ultra-high-tech de la mort qui tue genre « F22 Raptor » c’est de la grosse daube, n’importe quel chasseur genre Sukhoï ou Mig récent les torche (même un Rafale !). D’ailleurs, Poutine en a exporté pas mal ces dernières années, ce qui fait que tous les pays non alignés sont blindés. Reste éventuellement la Corée du Nord, mais les Chinois risquent de pas être d’accord. Nan, je vois vraiment que l’Iran, mais après les échecs afghan et irakien, je vois mal le Congrès donner l’aval pour s’engager dans un nouveau bourbier, et l’Iran, c’est pas de la tarte. Au pire, ils peuvent toujours envahir le Nicaragua. Ils devraient y arriver, si ils y envoient toute leur armada et qu’ils proclament que la Nation est en danger smiley


        • Algorab 26 mai 2011 12:28

          @Bovinus

          Les pays de la zone Euro n’ont pas beaucoup de dollars en réserve, si l’on compare à la Chine , Japon ou Grande-Bretagne.

          D’après le Financial Times il y a plus d’Euro en circulation au niveau mondial que de Dollars.

          La Chine revend ses dollars depuis quelques temps et il semble qu’il achètent surtout des Euros
          La Corée du sud vient récemment d’annoncer faire une réserve en Euro et se détourne donc du Dollar.

          D’après le FMI la Chine aurait 2.500 milliards de dollars en réserve, les pays de la zone Euro n’aurait plus « que » 200 milliards de dollars en réserve.
          Le Japon 1.100 milliards, UK 600 milliards etc...

          Et au 31 décembre les réserves d’or (déclaré officiellement) dans la zone euro sont plus importante qu’au USA.


        • Bovinus Bovinus 26 mai 2011 14:46

          @ Algorab

          Il est sans intérêt actuellement de compter qui a combien de dollars ou d’euros. Ces devises sont mortes, parce qu’elles sont liées. L’euro est en partie garanti par les T-bonds ricains, et par l’engagement allemand, quant au dollar, c’est un peu plus compliqué : si l’euro est menacé, le dollar est mis sous pression par une demande accrue, ce qui le surévalue artificiellement, et alourdit la charge pour les débiteurs en dollars (c’est à dire, l’État américain, les banques et les particuliers endettés), ce qui à son tour plombe l’économie américaine déjà moribonde sans cela.

          Peu importe laquelle de ces deux devises va plonger en premier, elle entraînera la deuxième dans sa chute.

          La Chine, l’Arabie Saoudite, le Japon sont parmi les plus gros détenteurs de dollars. Quand le dollar sera mort, et ça devrait pas trop tarder, ils l’auront très mauvaise.

          La Chine revend ses dollars depuis quelques temps et il semble qu’il achètent surtout des Euros

          Non, ils achètent surtout de l’or et de l’argent-métal, ainsi que des actifs (terres arables, concessions d’exploitation, matières premières, parts dans les entreprises...). Ils achètent de l’euro quand ils ne peuvent rien acheter d’autre. Comme par hasard, l’inde et la Russie font pareil. L’euro, c’est un pis-aller.

          Une monnaie fiduciaire, c’est à dire, une devise, est basée sur la confiance des marchés et des individus vis-à-vis de l’État émetteur. Quand la confiance disparaît, la devise se transforme en papier. Et il se trouve que de nos jours, la confiance semble bien entamée.

          Quant à l’or, les faibles quantités disponibles dans les réserves mondiales, ne pourront au mieux que « sauver les meubles » quand le système financier va s’écrouler. Il n’y aura jamais assez d’or pour éponger toutes les dettes. Et ça va faire très mal au cul des banquiers et autres financiers spéculateurs rentiers.

          La plupart des pays que vous citez vont se retrouver comme des cons. Le Royaume-Uni et le Japon sont très fortement endettés (c’est à dire ruinés). La Chine ne l’est pas, mais son économie est en majeure partie vouée à l’exportation. En cas de krach, la Chine se retrouve sans clients, avec 3 trillons de billets verts même pas bons à se torcher le cul avec, et 1,3 mds de gugusses à faire bouffer, et en situation de déficit énergétique. Autant dire : l’apocalypse socio-économique. Mouahahaha.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès