Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Bienvenue aux Paquets de Bonus !

Bienvenue aux Paquets de Bonus !

A force de crier sur tous les tons et tous les toits qu’on va faire le ménage dans la Finance, la Banque et la Bourse, on finirait par ne plus écouter quand on voit les parachutes dorés et autres stocks -Options chassés, ressurgir déguisés sous le « loup » de satin plus élégant de paquets de « Bonus de Bienvenue » !

Quoi de plus naturel,en effet que d’arroser avec des pots de vin consistants les élites dont le seul mérite sera de « faire le ménage » et de s’assurer ainsi qu’il sera bien fait,à l’intérieur de usines et de leur locaux ainsi désaffectés ! Justes « Primes de risque » pour porter le chapeau devant l’opinion et devant une éventuelle « séquestration » qui paraîtrait d’un confort plus qu’honorable à beaucoup d’entre ceux qu’ils vont jeter sans états d’âme sur le carreau !

Mais quel est donc ce discours autiste de nos "dirigeants" organisant la faillite du pays après celle de la Bourse, et répétant au travers de son robot porte-parole, tel un disque rayé, qu’ils font tout pour remonter une économie saine ! Dans le même temps, les milliards, alloués aux Banques ne servent qu’à faciliter la délocalisation de l’industrie y compris celle de pointe et à encourager ses dirigeants et ses traders pour ce faire. La seule relance de mise ,c’est celle d’une fuite en avant vers l’extérieur à bas prix, une frénésie, qui a elle-même provoqué la crise, soi-disant financière, masquant, de fait, un réel déséquilibre économique entraîné par l’appauvrissement de la France et de l’Occident en général par la fonte de la valeur ajoutée de la fabrication, seule vraie création de richesses constituée par le génie industriel..
 
Même le vivier de la recherche, universitaire ou non, est délaissé en France. A quoi bon, puisque nous abandonnons la préservation des Brevets, contre des mirages de commandes,en regard du puissant levier de la transformation et l’engrenage de produire toujours plus, au plus bas prix ! Mais pour qui ? et qui est aux commandes de ces "commandes" ? La Chine qui fabrique sans contrepartie avérée ou les actionnaires des sociétés privatisées pour quelques privilégiés ?
 
 Un aveuglement schizophrénique qui nous conduit le plus sûrement à l’impasse, butant sur un paradoxe qui sauterait aux yeux d’un novice : on produirait de plus en plus pour une demande de moins en moins forte en dépit d’un accroissement démographique et d’une pollution bien réels ! 
 
 A trop se gargariser de "la loi du Marché", toute-puissante, voilà que ces experts de l’économie poussent à le détruire en se privant de leurs propres consommateurs...
 
Le Marché asiatique et celui des pays émergents en général est-il prêt à absorber son intense production et à se passer dès à présent de celui de l’Occident, ce ne semble pas être le cas, au regard d’un niveau de vie qui reste sous-développé pour la plus grande part de sa population, pour cause de basses rémunérations..
 
On a juste oublié la base des maths. L’économie est une équation à deux termes qui ne sauraient fonctionner l’un sans l’autre et si l’offre productive est l’un deux il risque fort de manquer l’autre, celui d’une demande suffisamment rémunérée..
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • patroc 27 avril 2009 13:05

     Ne vous inquiétez pas, ils ont prévus çà aussi : Après la crise et le chômage, la rémunération du travail va en prendre un sacré coup en france et je donne pas cher de notre bon vieux smic dans les années qui vont suivre.. Prétexte : concurrencer les autres pays, ou alors c’est le chomâge pour tous !.. La mondialisation, çà s’appelle, à structure libérale !.. Bientôt, tous et toutes des petits chinois !..


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 avril 2009 13:09
      Article parfaitement bien mené jusqu’à sa conclusion cinglante !

      " On a juste oublié la base des maths. L’économie est une équation à deux termes qui ne sauraient fonctionner l’un sans l’autre et si l’offre productive est l’un deux il risque fort de manquer l’autre, celui d’une demande suffisamment rémunérée...

      En effet, on ne peut demander aux chinois de répondre à notre demande si l’on ne leur offre rien. d’ailleurs, nous leur offrons surtout nos entreprises pollutrices en réponse à notre demande en matière de protection de notre environnement.

      Quant au soutien pour notre recherche, elle devrait participer à empêcher la fuite des brevets découverts dans nos labos, et la grande loi du marché ne vise que la captation de ceux-ci !

      quand protéger la finance revient a condamner tout le reste.
       

      • plancherDesVaches 27 avril 2009 15:28

        « celui d’une demande suffisamment rémunérée.. »

        Ce n’est pas un souci : ils n’auront qu’à emprunter pour vivre.
        « S’endetter est avoir confiance dans l’avenir » Dixit le dernier candidat aux présidentielles françaises qui remporta l’élection.
        Et vu l’endettement gigantesque des états, nos enfants à naitre sur 2 générations sont déjà endettés.
        Autre chose...
        La Russie et la Chine ont diminué leurs dépenses de défense extérieure pour augmenter la sécurité intérieure.
        Pour les autres pays, les chiffres n’ont pas été donnés....


        • Serge Serge 27 avril 2009 15:46

          A propos de« la loi du marché » que d’autres s’appuyant sur A.Smith nomme « la main invisible » je vous donne à lire ce qu’en pense J.Stiglitz,prix Nobel d’économie et ancien conseiller de Clinton...qui démissionna de son poste d’économiste en chef et de vice-président de la Banque Mondiale déclarant :
           « La mondialisation çà ne marche pas ;çà ne marche pas pour les pauvres du monde ;çà ne marche pas pour l’environnement...Plutôt que d’être muselé,j’ai préféré partir. »

          Mais revenons à « la main invisible »...ce théorème d’A.Smith « espoir qui relève davantage de la foi ( notamment chez ceux qui ont UN INTERÊT A Y CROIRE ) que de la science. »
          Ce théorème « a été un vrai soulagement pour les chefs d’entreprise.Il leur disait qu’en accumulant du bien ils faisaient le bien,qu’en se servant ils servaient la société.Ils n’avaient pas à se sentir coupables de leur cupidité. »
           
          Par contre pour un de nos chantres du capitalisme ,A.Minc...« La main invisible existe.Nous l’avons tous rencontrée. »...De qui parle t-il ? Avez-vous rencontré « la main invisible ? »

          Et il poursuit... « Le marché surréagit,s’énerve,s’émeut mais,globalement ,NE SE TROMPE GUERE. »
          ( source : son oeuvre intitulée « capitalisme.fr » )

           Et en octobre 2008 il déclare doctement et sans rire...

          « Cette crise est grotesquement psychologique. »


          • manusan 27 avril 2009 17:07

            lisez ça (si vous capter l’anglais, sinon ils reste les graphes), et les prévisions des 3 prochaines année s’imposent d’elles-même.

            résumons :
            fin d’année 2009 : scandales des cartes de crédits
            mi 2010 : découverte de nouveaux placements bidons aprés les subprimes : les alt-A et les option ARM.


            • manusan 27 avril 2009 17:10

              avec le lien c’est mieux

              http://www.doctorhousingbubble.com/


            • plancherDesVaches 27 avril 2009 20:56

              Très bon lien, Manusan.
              Le clash des cartes de crédit avait déjà été évoqué par Sorros, en novembre, je pense. Mais sans les données maintenant disponibles.
              Ce commentaire renseigne bien sur la mentalité from US... :
              "There are three differences between US and a banana republic printing money out of thin air :
              1) Our money is backed by oil. All oil contracts in the world, until recently, were denominated in dollars.
              2) We are too big to fail. If we go down, the whole world economy goes with us, so the charade must go on, despite ze emperor sans pantolones.
              3) We have enough nuculur (that’s a fun way to say nuclear, ala W) WMD’s to take out this planet, the moon and the rest of the solar system. Ask the last guy what happens if you don’t think FRN’s are legal tender…

              If 30 years of being underwater hasn’t broken the dollar, what makes you think this will ? It might…and it might not. The scarier the scenario the more flight to ‘quality’ and the more vicious the fighting for the last chair when the music stops."

              Et si suffisamment de pays arrivent à s’allier contre leur monnaie de singes.... smiley


            • yveline raffegeau yveline raffegeau 29 avril 2009 04:27

              Hélas,on a plus grand chose à leur offrir,vu qu’on fabrique tout chez eux ..C’est le choix des patrons voyous qui préférent exploiter là-bas ! Jusqu’à ce que ça leur retombe en pleine figure,vous savez,l’effet Boomerang ? A part notre vin et encore,ils l’ont déjà copié ,comme toutes nos usines,clônées au fur et à mesure de leur implantation Pourquoi pensez-vous que les produits qui viennent de là-bas sont de si mauvaise qualité sinon toxiques ? C’est que ce sont des contre-façons,voyons ! Ne faisons pas ddans l’angélisme J’ai suffisament travaillé pour et avec des usines chinoises pour le savoir:Nos produits ils ne veulent pas les « acheter » ils veulent seulement les copiers,sans contre-partie en plus,comme les Airbus,par exemple Ils exigent dans leurs contrats des transferts de technologies,voir des usines clefs en main ! Drôle de concurrence ! Quand je parle de l’offre productive,c’est d’une manière générale,et la notre aussi bien pour nous,quand à la demande,je ne vois pas d’où elle viendra ,concernant la consomation de masse,vu que le programme des patrons c’est de faire baisser les salaires partout,ici et ailleurs,pour qu’elle demande ?Il faudrait sans doute leur demander,ça les ferait peut-être réfléchir !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès