Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Bilan du mois de septembre

Bilan du mois de septembre

Historique ! Le mot n’est pas trop fort pour qualifier l’effondrement du château de cartes financier. Nous avons en effet assisté au cours du mois de septembre à une succession d’événements improbables (des “Black Swans” comme les qualifie Nassim Taleb). 

Il y a eu la mise sous tutelle du Trésor Américain des agences de crédit hypothécaire Freddie Mac et Fannie Mae, le dépôt de bilan de Lehman Brothers, le rachat de Merrill Lynch par Bank of America, la nationalisation de fait du premier assureur mondial AIG, la reprise de HBOS menacée de faillite par Lloyd TSB, la prise de contrôle de Washington Mutual par JPMorgan, le renflouement de Fortis par les autorités Belges, la nationalisation anglaise de Bradford & Bingley, le rachat de Wachovia aux USA par Citigroup, le sauvetage de Hypo Real Estate par les Allemands et enfin le sauvetage de la Franco-Belge Dexia par les états actionnaires.

Ouf ! C’est la fin d’une croyance : « Too big to fail » ! 

Sur les marchés, la volatilité a été extrême (le VIX et le VStoxx terminant autour de 40% !) et le flight to quality a dominé. Seuls les emprunts d’Etat et le dollar ont progressé. Les matières premières ont fortement chuté (-16% pour l’indice CRB) de même que les marchés actions (-8% pour le MSCI World en €) et la gestion alternative (-7%). 

Il semble que nous sommes en train de sortir de la crise financière. Les niveaux extrêmes de la volatilité laissent présager d’un rebond des marchés actions. Mais deux obstacles vont voir les jours : la récession est inévitable, et elle ne sera pas forcément synonyme de baisse de l’inflation. De plus, si la crise financière va s’estomper pour les banques, il n’en sera pas forcément de même pour les Hedge Funds. 

Profitez du rebond, il ne risque de ne pas durer ! C’est ce que l’on appelle un scénario en W.


Moyenne des avis sur cet article :  2.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • herve33 4 octobre 2008 13:48

    Nous sommes entrain de sortir de la crise financière

    l’auteur est Consultant financier , soit il ment soit il est complètement aveugle , c’est pas le Plan Paulson qui va mettre fin à cette crise , même les marchés américains n’y croient pas ( le dow jones a baisser de 1,5% ) .

    C’est une grosse rustine pour essayer de comalter le Titanic et peut-etre tenir jusqu’au élections américaines .

    Voici l’avis de Paul Krugman :

    Voilà deux semaines que les très mauvaises nouvelles se succèdent à un rythme accéléré. Des secteurs entiers des marchés du crédit sont à l’arrêt. Les conséquences de la crise financière sur l’économie réelle s’aggravent de jour en jour. La crise menaçant d’échapper à tout contrôle, il faudrait agir résolument et rapidement. Pourtant, les responsables du moment ne sont pas à la hauteur de la situation et quatre mois nous séparent encore de l’entrée en fonction de la nouvelle équipe à la Maison Blanche. Quatre mois durant lesquels pas mal de choses peuvent - et vont sans doute - mal tourner, avertit Krugman.


    • Thierry Crovetto Thierry Crovetto 4 octobre 2008 14:14

      Fin de la crise financière signifie fin du risque systémique (effondrement du système bancaire). Cela ne signifie pas rebonds des marchés actions, ni fin de la crise économique. Au contraire, nous entrons de façon quasi certaine en récession.


      • Forest Ent Forest Ent 4 octobre 2008 14:33

        Je suis très déçu. Je croyais qu’avec un krach et une dépression, on voyait les banquiers sauter par les fenêtres. Or ils n’ont pas l’air de se décider. Pour l’instant, la seule chose qui passe par la fenêtre, c’est l’argent du contribuable. Faut-il les aider un peu ? smiley



        • Thierry Crovetto Thierry Crovetto 4 octobre 2008 14:36

           Je précise que je ne suis pas banquier, main consultant indépendant...


        • Forest Ent Forest Ent 4 octobre 2008 14:51

          Votre hypothèse de sortie de la crise financière m’a l’air irréaliste. Mais ce post ne visait personne en particulier. J’ai vu hier soir une image assez frappante : quelques types qui se baladaient dans wall street avec des pancartes "jump f*ckers".


        • herve33 4 octobre 2008 14:50

          fin du risque systémique (effondrement du système bancaire)

          J’espère que vous avez raison , de toute manière , il ne faudra pas attendre des mois pour voir si le système bancaire US est sauvé .

          Dès, la semaine prochaine , on verra si la confiance revient , ce n’est pas le cas , quel cartouche va nous sortir la FED et Bush , je crains qu’il n’en ai plus .

          Seule peut-etre l’Europe et la BCE peuvent sauver les meubles encore faudrait-il que les différents pays se mettent d’accord sur un plan de sauvetage ce qui est loin d’etre gagné , à moins de virer les anglais La solidité de l’Europe va etre mise à rude épreuve


          • OmegaDG OmegaDG 4 octobre 2008 17:23

            Demandez donc l’avis de Nouriel Roubini, économiste et ancien conseiller de Clinton, New York

            Prochaine étape : panique bancaire phénoménale
            ’La prochaine étape pourrait prendre la forme d’une panique bancaire phénoménale, se traduisant par un retrait massif des fonds étrangers sur le marché américain des crédits interbancaires à court terme - dont le montant dépasse 1000 milliards - car les banques étrangères commencent à se soucier de la sécurité de leurs investissements dans le secteur financier US. Une telle panique a déjà commencé à se faire jour, car les banques étrangères sont inquiètes au sujet de la solvabilité des banques US et commencent à réduire leur exposition. Et si cette tendance s’accélère - comme c’est peut-être déjà le cas aujourd’hui - un krach complet du système financier américain pourrait se produire. Nous sommes donc maintenant dans un mode de panique généralisée qui ramène le risque d’un effondrement systémique du secteur financier dans son ensemble. Les autorités américaines et étrangères semblent ne plus savoir que faire. Peut-être devraient-elles débuter aujourd’hui par une action coordonnée de réduction de 1% des taux de base dans toutes les grandes économies du monde pour montrer qu’elles commencent à prendre sérieusement la mesure de la situation et veulent remédier à cette aggravation rapide de la crise financière.’’ Nouriel Roubini


            • OmegaDG OmegaDG 4 octobre 2008 17:41

              Le 10 septembre 2001 ce qui était improbable pour tous est arrivé le lendemain matin à l’ouverture des marchés.
              Pourquoi ce qui est possible et prévisible par plusieurs économistes est-il maintenant devenu improbable ?
              Besoin de se rassurer qu’il n’y a pas de gaz dans le bâtiment dans lequel nous entrons tous ?

              Et maintenant à qui profite la crise ?

              Depuis le début de la crise, Warren Buffett a mené trois opérations d’ampleur.
              Le 18 septembre, il a conclu, via sa holding Berkshire Hathaway, un accord pour racheter Constellation Energy, également convoité par EDF, pour 4,7 milliards de dollars.
              Le 23 septembre, il a placé 5 milliards de dollars dans la banque d’affaires Goldman Sachs, ce qui pourrait à terme lui donner 9% du capital.
              Mercredi le 1ier octobre, enfin, il a souscrit pour 3 milliards de dollars d’actions préférentielles à la levée de capitaux de 15 milliards de General Electric.

              “Si le Trésor m’offrait la possibilité de participer pour 1% [soit 7 milliards de dollars, ndlr] je le ferais”, a-t-il expliqué, mercredi 1er octobre, sur la chaîne d’informations financières CNBC.

              Cette participation lui donnerait un droit sur d’éventuels profits réalisés par le plan, au cas où les actifs rachetés par le gouvernement américain verraient leur valeur remonter.

              Si “L’oracle d’Ohama” est prêt à investir dans le plan se sauvetage, c’est qu’il y a un coup spectaculaire financier à faire. Le Trésor américain et la FED ont refusé sa participation

              Je tiens à préciser pour ceux qui ne l’aurais pas remarqué, que G.E. a fait une levée de capitaux de 15 milliards. Que fait General Electric ?

              Le citoyen Nord-Américain vous répondra ’’des réfrigérateurs et des appareils électriques de ménage courant’’.

              En fait G.E. est un des plus grand fabriquant d’énergie nucléaire et un important indutriel de dispositifs sophistiqués servant dans des appareils de combats aérien, terrestre et maritime.

              Expansion en vue de commandes éventuels du Pentagone ? En temps de guerre les affaires sont toujours excellente. Demandez à feu Prescott Bush, le grand-père de George.
               


            • OmegaDG OmegaDG 4 octobre 2008 18:12

              Au fait, les plus avisés d’entre vous savent que General Electric en plus de fabriquer de l’équipement électrique le plus banal jusqu’aux détonnateurs pour bombes nucléaires est le propriétaire du réseau de télé américain NBC. 

              Westinghouse son ’’concurent’’ (laissez moi rire) avec des activitées analoques possède quant à lui le réseau TV Network qui a pour nom CBS.

              Remonter donc la filière européenne des actionaires de vos réseaux médiatiques et de vos industries militaires jusqu’aux actionnaires principaux de Framatome-Siemens. Quels en sont les principaux financiers ? OH surprises.

              Nous laisser ergotter sur la gestion financière, économique et politique peut bien faire rire David Rockfeller Jr. Le groupe de sa famille possède une partie importante de la FED. 20% ? de celle de New York et possiblement 63% ? de l’ensemble des 11 autres fillières. (la bande des douze).


            • 000 4 octobre 2008 17:33

              Bonjour,

              Une petie question "innocente" à un professionnel smiley

              Donc, vous pensez que si quelqu’un a de l’argent, vous savez quoi en faire ?

              Si c’est le cas, est-ce que ce serait un placement durable ?

              Quand on me demande "et vous, comment faites-vous ?" je réponds : Pas de problème, je n’ai pas un rond smiley

              Mais pour les autres, s’ils sont vieux et qu’ils n’y connaissent rien, qu’ils ont travaillé dur toute leur vie pour transmettre un capital à leurs héritiers, est-ce que les banques monégasques sont plus à l’abris ? Est-ce qu’il existe un placement sûr ?

              Le pouvoir d’achat ce n’est pas le seul problème, il y a aussi les économies de toutes une vie !

              Si vous avez des astuces, ce serait un article qui en passionerait plus d’un je crois...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès