Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > BNP Paribas, PSA : l’insupportable impérialisme économique (...)

BNP Paribas, PSA : l’insupportable impérialisme économique étasunien

C'est une information absolument stupéfiante qui a été révélée hier : les Etats-Unis pourraient imposer une amende de plus de 10 milliards de dollars à BNP Paribas pour avoir effectué des transactions en dollars pour des clients en Iran, au Soudan et à Cuba. Une telle sanction serait un véritable scandale, une nouvelle illustration de l'impérialisme coutumier de Washington.

Une sanction injustifiée
 
Bien sûr, les Etats-Unis ont décidé de sanctionner les entreprises qui font des affaires avec l'Iran et Cuba mais les lois étasuniennes ne sont pas les lois de la planète. Et donc, on ne voit pas pourquoi elles devraient s'imposer à des entreprises qui ne sont pas du ressort de leur juridiction. Car BNP Paribas ne dépend pas des Etats-Unis. Son siège social est en France. Et même si on regarde plus largement, son actionnariat, dont on trouve le détail dans son rapport annuel, est principalement européen. Enfin, même d'un point de vue de son activité, les Etats-Unis pèsent moins de 10% dans le total : seulement 8,2% des collaborateurs du groupe sont aux Etats-Unis (contre 30,8% en France et 76,7% en Europe) et seulement 2,2 milliards d'euros du Produit Net Bancaire de la banque de détail est réalisé aux Etats-Unis, sur un total de 24,9 milliards...
 
Bref, quel que soit le bout par lequel on le regarde, la perspective d'une amende de 10 milliards de dollars (plus que les bénéfices annuels de la banque) semble totalement injustifiée. S'il est normal que la filiale étasunienne de BNP Paribas respecte la loi de son pays (et soit sanctionnée si elle ne la respecte pas), il serait totalement anormal que la banque soit pénalisée par des activités qui ne sont pas du ressort de la législation de l'Oncle Sam. Malheureusement, ce n'est pas la première fois que les Etats-Unis prétendent faire leur loi sans pour autant réellement le mériter. C'est ainsi que parce que General Motors avait pris à peine 7% du capital de PSA elle avait imposé à notre constructeur de ne plus vendre de voitures en Iran, pourtant un de ses premiers marchés, où elle avait écoulé plus de 450 000 véhicules sur la seule année de 2011.
 
Un impérialisme insupportable

Il est tout de même incroyable que les médias ne soulignent pas davantage (à part Marianne dans son très bon dossier sur le traité transatlantique) à quel point les Etats-Unis nous tondent, dans une incroyable indifférence. Malheureusement, le fait que les pays européens ne réagissent pas aux incroyables demandes étasuniennes ne pousse pas à la modération de l'autre côté de l'Atlantique. Si GM, avec à peine 7% du capital de PSA, peut demander au constructeur français, qui ne vend pas une voiture aux Etats-Unis (et qui est donc protégé de toute menace sur son activité) d'abandonner la vente de 15% de sa production et que nous nous exécutons, alors qu'après, les constructeurs étasuniens se mettent en position pour récupérer le marché, le tout sans que les médias ne s'emparent vraiment du sujet, cela révèle une docilité incroyable qui encourage leurs abus.

Cette nouvelle affaire nous impose de dénoncer haut et fort les abus de l'impérialisme étasunien et de prendre des mesures de rétorsion au moins équivalentes pour bien signifier à Washington que ce ne sont pas eux qui font la loi dans le monde au mépris des législations nationales. Même Christian Noyer, qui se place en défenseur des banques françaises, a pris la défense de BNP Paribas en assurant que « toutes les transactions incriminées étaient conformes aux règles, lois, réglementations, aux niveaux européen et français ». Il n'y a, selon lui, « aucune contravention à ces règles, ni d'ailleurs aux règles édictées par les Nations unies ». C'est à se demander si BNP Paribas n'aurait pas intérêt à vendre ses intérêts aux Etats-Unis pour échapper à toute pression de ce gouvernement impérialiste qui veut imposer ses quatre volontés au monde entier.
 
C'est pourquoi il est essentiel de faire monter la pression sur ce sujet et dire combien il serait inacceptable que Washington impose une telle amende à BNP Paribas. Notre gouvernement doit faire savoir à l'Oncle Sam qu'il prendra des sanctions de rétorsion s'il persiste. Intéressant à savoir alors que General Electric veut croquer Alstom...

Moyenne des avis sur cet article :  3.6/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • scylax 31 mai 2014 12:36

    DLR toujours en train d’enfoncer des portes ouvertes. C’est lassant à force.


    • agathe zeblouze 31 mai 2014 12:49

      au contraire, il est bon de répéter, de marteler certaines choses afin d’en prendre conscience, de les diffuser , ce que les medias mainstream ne font pas suffisement. 
      loin de moi l’idée de défendre les banques systematiquement, mais en l’espece, c’est une charia economique exterieure qu’on veut nous imposer... 


    • colere48 colere48 31 mai 2014 17:36

      Et ce n’est qu’un début !
      Attendez le TAFTA , la mise à sac sera totale !! smiley smiley

      Pas de quartier ! Caramba ! smiley


    • F-H-R F-H-R 1er juin 2014 16:08

      @ scylax
      A quand remonte votre dernier poste constructif ?


    • Garance 31 mai 2014 12:58

       « Monsieur Montebourg est demandé à l’accueil....je répéte : Monsieur Montebourg est demandé à l’accueil » 


      Il est jamais ou il faut celui-là et quand il y est c’est pour dire des conneries

      • doctorix doctorix 1er juin 2014 19:22

        Ce qu’il faudrait souligner d’abord, c’est que l’embargo sur ces pays est une véritable saloperie, une monstruosité qui tue des enfants, faute de nourriture et de médicaments.

        On estime que 500.000 enfants irakiens en sont morts.
        Les populations iraniennes et cubaines en souffrent depuis des années.
        Les embargos sont toujours des crimes contre l’humanité, et ceux qui les ordonnent des criminels.
        Que ce soit au nom d’un embargo unilatéral que ces décisions soient prises est un véritable scandale international, qui devrait ouvrir tous les yeux à propos du traité transatlantique.
        Bien qu’on en est une longue habitude, de ces saloperies américaines, elle a encore réussi à nous surprendre.

      • doctorix doctorix 1er juin 2014 19:23

        qu’on en ait, pardon.


      • Un_lecteur 3 juin 2014 04:32

        A propos d’embargo, la seule ONG a ma connaissance à avoir agi en faveur des enfants irakiens est « SOS enfants d’Irak » qui a envoyé des tonnes de médicaments dans ce pays, et viole l’embargo en affrétant un avion.

        Comme cette ONG a été créée par jany le Pen, nos média en ont peu parle, sauf pour la critiquer.
        Politiquement incorrect.

      • zygzornifle zygzornifle 31 mai 2014 13:03

        ça donne une bonne idée de ce qui se passera une fois le traité transatlantique signé, les Américains avec leurs bandes d’avocats pervers et commissionnés passeront leur temps à éplucher les accords pour voir s’ils sont respectés et on va se ramasser des amendes à foison, en fait on ne payera plus que des impôts et taxes pour les amendes, l’Europe se fera bouffer parce que nos politiques ne sont qu’une bande de corrompus se laissant acheter par les lobbys et même capable de courir derrière en jappant.... 


        • lsga lsga 31 mai 2014 13:04

          BNP, PSA : L’insupportable impérialisme FRANÇAIS


          • Piotrek Piotrek 31 mai 2014 14:06

            Exact

            Il suffit de remplacer les noms de pays, de sociétés et des faits.

            La France est toujours le 5eme exportateur mondial : On est toujours l’américain de quelqu’un d’autre.


          • Garance 31 mai 2014 13:06

             « Monsieur Sapin est demandé à l’accueil ; je répéte Monsieur Sapin est demandé à l’accueil... »


            Il y en a bien un qui va venir quand même ; depuis ce matin je les appelle tous : pas un qui vient

            Mais ou ils sont tous ? ils ne peuvent pas être à l’Elysée la bouffe y est infecte

            Roland-Garros ? : suis-je bête ; j’aurais du y penser

            On est pas prêts de les revoir : dans pas longtemps c’est la Coupe du Monde

            Notre Président en espère beaucoup d’ailleurs 

            « Aller les Bleus .... !!!! »

            • J’enEymard 31 mai 2014 13:19

              Défendre l’impérialisme américain, ou défendre une des banques françaises les plus présente dans les paradis fiscaux.. Dilemme ..


              • lsga lsga 31 mai 2014 13:20

                ou appeler à renverser les deux. Prolétaires européens et américains : UNISSEZ VOUS !


              • colza 31 mai 2014 13:26

                « Notre gouvernement doit faire savoir à l’Oncle Sam qu’il prendra des sanctions de rétorsion s’il persiste. »
                Il faut être sérieux, est-ce que vous voyez Flamby dans ce rôle ?


                • lsga lsga 31 mai 2014 13:27

                  ni flamby, ni personne, l’économie française n’est pas assez forte pour s’opposer à l’économie US.


                • kalon 2 juin 2014 10:12

                  Heu... c’est quoi l’économie U.S. ?

                  A part l’armement et les OGM, ils fabriquent autre chose ?

                  Tu voulais dire la mafia U.S., je suppose smiley


                • Un_lecteur 3 juin 2014 04:37

                  C’est bien pour cela que l’union européenne aurait pu être utile à quelque chose.

                  Si....

                • zygzornifle zygzornifle 31 mai 2014 13:40

                  Ce gouvernement est un gouvernement de Vapoteurs .....


                  • Deneb Deneb 31 mai 2014 15:47

                    Du moment que la France réclame un milliard à Google, les ricains peuvent bien taxer la BNP. Ils ont fait des affaires avec les dictatures qui pratiquent encore l’esclavage, c’est bien fait pour leur pomme. Je ne vais pas pleurer pour eux, non mais !


                    • 1984 31 mai 2014 22:32

                      D’après toi qui va payer ces milliards ???


                    • Deneb Deneb 1er juin 2014 12:44

                      Comme d’habitude, ils vont les prélever de nos impôts. Et c’est là que le gouvernement tombe. En effet, je ne pense pas que le peuple avalera cette couleuvre. On va finalement crever cet abcès.
                      Le Paribas a fait des affaires avec Soudan, avec l’Iran ... Les pires des dictatures nazislamistes. Si le gouvernement, actionnaire, était au courant, c’est franchement consternant ! C’est vrai que pour eux, l’Islam est compatible avec la démocratie. Ca veut tout dire !


                    • Pere Plexe Pere Plexe 31 mai 2014 20:26

                      10 milliards...il faut bien participer à l’effort de guerre US en Ukraine !


                      • kalon 2 juin 2014 10:14

                        Ben oui, c’est comme chez les « Corléone », la « protection », cà se paye ! smiley


                      • Singe conscient Singe conscient 31 mai 2014 20:36

                        Il n’est pas question de défense de la banque dans l’article, mais bien uniquement de critique l’impérialisme US. Il faut tout de même reconnaître que les étasuniens sont tout particulièrement énervants et illégitimes à jouer les donneurs de leçon doublés de punisseurs internationaux ; pour le bordel que foutent leurs banques dans le monde elles sont où les amendes ?


                        • F-H-R F-H-R 1er juin 2014 16:09

                          Absolument !


                        • Pere Plexe Pere Plexe 31 mai 2014 21:14

                          Et sinon la position de l’UE sur le sujet ?
                          ...rien.
                          Comme d’habitude.

                          Je suis sans doute le seul mécréant à croire que cette amende aurait peut être un rapport avec la volonté de la France d’honorer le contrat des Mistral avec la Russie. Ce qui défrise nos amis US.

                          Surtout qu’ils ne changent rien.


                          • clemstev 1er juin 2014 01:21

                            à se demander qu’est ce qu’ils font nos sommes politiques pour l’intérêt de la France.

                            L’UNION EUROPEENNE, ensemble fait front face à TAFTA pour nos intérêts ceux de nos enfants. Nous sommes bien avec nos produits français de nos terroirs SANS OGM= « MADE IN USA ». BATTONS 

                            • alain_àààé 1er juin 2014 07:40

                              ON NOUS ANONNACE QUE BNP VA PAYER UNE FORTE AMENDE SOIT MAIS VENDREDI 30/05/2014 ON APPREND PAR LA TELEVION QUE LA SYNAGOGUE DE PARIS C EST FAIT VOLER 10 TONNES D OR ALORS JE DEMANDE AU PRESIDENT COMMENT UN TEL TRESOR SE TROUVAIT LA.LE PRESIDENT DU CRIF NE DIT RIEN.
                              UN RELIGIEUX DIT QUE C EST DES DONS


                              • Spartacus Spartacus 1er juin 2014 09:50

                                Quelle est bonne celle là.

                                Le protectionniste vient nous expliquer les méfaits d’un état protectionniste !....

                                BNP est sanctionné pour avoir utilisé une monnaie d’état, le dollar. La compensation est aux USA, cette banque doit se conformer à la loi des USA. POINT.

                                Exemple, une transaction en €uro entre la Suisse et les pays d’Afrique de l’ouest (cacao), est régie sous la loi communautaire. Comme quoi ça marche dans l’autre sens.

                                Cette affaire est « pédagogique ». Elle démontre plusieurs choses.
                                1-Le protectionnisme crée plus de problèmes cachés qu’il n’apporte de solutions.
                                2-Que la devise d’état est source de servitude à l’état qui l’émet. 
                                3-Que des devises privées sont l’avenir.
                                4-Que la monnaie est un consommable comme un produit.

                                Jamais les transactions faites en Bitcoins ou monnaies privées n’auraient eue ces conséquences. Il est temps de comprendre qu’il faut mettre fin aux monopoles d’états sur les devises.

                                Dans le futur, quand notre génération formée au socialisme interventionnisme disparaîtra par son propre écroulement doctrinaire (quand les états Keynésiens auront fait faillite), les transactions se feront dans la devise que le le client ou vendeur choisira. 
                                L’individu ne sera plus lié avec son argent avec la dette de son état dépensier. 

                                Mais allez expliquez cela a des partis politiques actuels tous dirigés par des Enarques étatistes et dépendants. 

                                • F-H-R F-H-R 1er juin 2014 16:10

                                  Il y a bien longtemps que le dollar a envahi et domine la planète. Les américains ne s’en sont jamais plaint, bien au contraire.
                                  Aujourd’hui, ce que font les USA est tout simplement du racket, n’en déplaise au système de compensation américain.
                                  Quant aux monnaies privées, c’est certainement une bonne chose mais encore faudrait-il qu’elles aient une certaine stabilité…


                                • Spartacus Spartacus 1er juin 2014 19:27

                                  C’est parce que c’est une devise d’état que c’est un monopole.

                                  Enlevez le monopole et terminé ce genre d’histoire !
                                  La stabilité ? Parce que celle des états sont stables ? Vous ne voyez pas que par le monopole l’état et sont contrôle assure l’appauvrissent du plus grand nombre.

                                • claude-michel claude-michel 1er juin 2014 10:11

                                  Le plus beau...est que pendant ce temps là les USA vendent des armes a tous les dictateurs et groupes rebelles de la planète...en dollars bien sur.. !


                                  • jef88 jef88 1er juin 2014 11:00

                                    N’oublions pas !
                                    les américains ont débarqué le 6 juin 1944 ...
                                    Donc, depuis ils ont TOUS les droits !
                                    Par exemple : IMPOSER le libre échange à l’Europe en restant eux même hyper-protectionnistes !!!
                                    Les politiques de tout bord appliquent très bien la leçon et le modèle : « faites ce que je dis, pas ce que je fais »


                                    • F-H-R F-H-R 1er juin 2014 16:11

                                      De plus, au lendemain de la dernière guerre mondiale, les US et la Grande Bretagne voulaient mettre la France sous tutelle avec une nouvelle monnaie, laquelle avait déjà été frappée.
                                      Ces anglo-saxons ne manque pas d’audace…


                                    • JL JL 1er juin 2014 12:10

                                      Le comble, c’est qu’au moment où nous négocions un pacte qui nous muselle et nous lie pieds et poings aux multinationales,

                                      les US arrivent encore à nous étonner en faisant l’inverse : un pays qui attaque une multinationale. De quoi y perdre son latin.

                                      Nous avons là, en live sous nos yeux et en raccourci, l’explication de l’échec de toutes les politiques nationales contraires aux intérêts ou bon plaisir de l’Oncle Sam.


                                      • lsga lsga 1er juin 2014 12:38

                                        Le libéralisme affaiblit considérablement les Nations. Or, les USA ont fait leurs réformes libérales dès les années 70. Les USA sont une Nation extrêmement affaiblit, bien plus encore que la France. 

                                         


                                      • JL JL 1er juin 2014 13:21

                                        Isga,

                                        comme d’habitude, vous êtes dans le déni de réalité.

                                        Exemple cette phrase : Les USA sont une Nation extrêmement affaiblie, bien plus encore que la France.

                                        Vous n’ignorez peut-être pas que les USA exigent et vont obtenir de la BNP-Paribas, une amende de 10 milliards ?


                                      • lsga lsga 1er juin 2014 13:26

                                        Alors, aux USA, la justice est indépendante du pouvoir politique. Si la BNP n’a pas respecté la loi, c’est normal qu’elle soit condamnée. 

                                         
                                        Quoi qu’il en soit, la génération libérale US des années 70 ont totalement désindustrialisé leur pays, et mis l’économie US à genoux pour leur propre enrichissement. Les USA sont extrêmement affaibli, bien plus encore que ne l’est la France. Même leur armé a été privatisée, et est devenu incontrôlable par leur pouvoir politique. Par exemple, aujourd’hui, Black Water travaille pour les Chinois et contre les USA en Afrique. 
                                         
                                        Bref, le libéralisme a presque achevé l’État Nation américain. Soon : da same in Le France. 

                                      • JL JL 1er juin 2014 13:45

                                        Isga,

                                        ici encore, vous étalez vos absurdités : on ne sait plus où vous en êtes.

                                        Vous dites partout que vous espérez la destruction des nations, et ici vous évoquez les dégâts que cause cette destruction.

                                        Allez donc vous faire reprogrammer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès