Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Boeing est vraiment passé maître en communication...

Boeing est vraiment passé maître en communication...

Boeing aurait donc menti aux journalistes ? ou ne saurait plus faire une addition sur les nombres d'exemplaires commandés avant et pendant le salon de Farnborough ?

Qu'en est-il alors des 35 milliards annoncés, face aux 16,9 pour Airbus ?

JPEG - 4.1 ko
A320 NEO

Pour qui s'intéresse un peu à l'aéronautique civile, le Salon du Bourget 2011 fut exceptionnel, historique même, en nombre de commandes : 872 exemplaires, rien que pour le duopole Airbus-Boeing.

Et Airbus écrasait véritablement Boeing, avec 5 fois plus de commandes, dues au succès extraordinaire de son A320 NEO, et un total de plus de 1400 avions commandés fermes...

Alors que Boeing avait longtemps préféré suspendre sa décision : modernisation de ses 737 à l'image d'Airbus, ou lancement d'un tout nouvel avion quelques années plus tard, option qui avait a priori sa préférence. Cet attentisme de Boeing était une des raisons du succès exceptionnel de la gamme A320 NEO.

Mais cela ne pouvait durer très longtemps, puisque les compagnies pressaient Boeing de décider vite, pour leur permettre de décider à leur tour. Et du fait que les capacités de production d'Airbus ne sont évidemment pas infinies, les compagnies ne pouvaient plus commander d'Airbus pour les obtenir avant 2020...

 

Des journalistes bien trop euphoriques vis-à-vis de Boeing...

Nul besoin donc d'être grand clerc pour prédire que Boeing déciderait à son tour en faveur d'une remotorisation, et qu'alors mécaniquement les commandes tendraient à se rééquilibrer en faveur de Boeing !

"A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire", aussi nous fûmes très surpris de constater les titres des journaux ces jours-ci, lors du Salon de Farnborough (l'équivalent du Bourget, près de Londres et décalé d'un an) :

d'autant que, crise en zone euro oblige, le nombre de commandes total était bien inférieur à celui du Bourget 2011, et que les "mégacommandes" annoncées ces jours-ci (75 exemplaires) avaient été pulvérisées par les commandes précédentes de 200 avions, et même de 260 (American Airlines, auprès de Boeing et d'Airbus).

Heureusement, les termes d'un journaliste sérieux comme Vincent Lamigeon (Challenges) tranchent par leur à propos :

"La commande géante de 150 monocouloirs 737 NG et 737 MAX par la compagnie américaine United restera comme le gros coup de ce salon ... Boeing a-t-il repris la main pour autant ? Pas tout à fait. L’avionneur termine certes avec un bilan de 396 commandes et engagements d’achats, contre 115 pour Airbus. Mais il ne parvient pas à effacer la raclée du Bourget 2011 (730 avions pour Airbus, 142 pour Boeing), ni à rattraper les commandes d’A320 NEO (plus de 1400 commandes fermes contre 649 pour le 737 MAX). " [1]

Sauf que ce chiffre de 396 commandes pour Boeing est peut-être bien virtuel.

 

... et des chiffres communiqués par Boeing incohérents avec les précédentes annonces !

Car le cinquième jour paraissait un article sur "une légère manipulation des chiffres pour les annonces." [2].

JPEG - 8.6 ko
0 + 0 = ...

Selon Randy Tinseth, chef des ventes de Boeing, qui faisait le bilan du salon anglais, Boeing a engrangé près de 400 commandes et engagements pour le 737 (MAX ou NG) (avec 7 clients) sur le salon, pour un montant total des transactions est évalué à 35 milliards de dollars. Avec un total de 1200 commandes et engagements pour son futur monocouloir provenant de 18 clients.

Mais avant le salon, Boeing annonçait déjà 1000 commandes et engagements provenant de 16 clients pour le 737 MAX. Soit une différence de 200 commandes et de 2 clients seulement pour le salon...

L'écart avec Airbus serait donc beaucoup plus réduit (115 commandes et engagements) qu'annoncé dans les journaux, certains parlant même de 488 avions pour Boeing...

35 milliards pour Boeing, ou seulement un peu plus de la moitié ?

Si le nombre d'avions est divisé par deux, qu'en est-il au niveau des 35 milliards engrangés par Boeing, supposés contraster énormément avec les 16,9 milliards d'Airbus ?

Les chiffres communiqués par Boeing avant le salon (sans donner les noms des compagnies, et sans distinguer les commandes fermes des engagements) étaient-ils donc exagérés ? ou Boeing aurait-il gardé au chaud des commandes, pour les annoncer publiquement au Salon ?

La communication de Boeing beaucoup plus efficace que celle d'Airbus ?

Un analyste avait noté que la communication financière de Boeing était beaucoup plus efficace que celle d'Airbus, puisque les mauvaises nouvelles côté Boeing avaient beaucoup moins d'impact sur sa côte en Bourse que celles côté Airbus sur le cours de son action.

Force est pour nous de constater que c'est également le cas pour les bonnes nouvelles, cette fois-ci au moins, réussissant un coup de maître.

Toute la question est de savoir comment les journalistes grugés se comporteront à l'avenir, et s'ils se laisseront prendre une deuxième fois...

[1] Challenges, Blog Supersonique, 12 juillet 2012 "Farnborough : le bilan"

[2] Aeroweb-fr.net 13 juillet 2012 "Farnborough 2012 : On nous aurait menti sur les commandes ?"


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • picpic 14 juillet 2012 12:34

    Le média « menteur »(manipulateur) noie toujours ses mensonges au milieu de vérité, sans ça, il serait immédiatement repérer.


  • Laurent Simon 14 juillet 2012 18:12

    « V.L. » = V.Lamigeon., qui écrit sur son blog, cela m’étonnerait qu’il y ait qq’un chez Challenges qui vérifie ce qu’il écrit (et dans 98ou 99% des cas c’est parfait)

    « comparer les articles diffusés avec ceux du barbier de séville » ??
    euh.. moi pas comprendre ! qui est le barbier de séville ?
    Y aurait il un rapport avec Christophe Barbier ???, mais alors quel rapport avec le salon de Farnborough ????? et la médiacratie ??
    Merci de m’expliquer, pour ne pas craindre de devoir mourir idiot.


  • Rensk Rensk 14 juillet 2012 12:23

    Et pourtant il est écris dans les journaux germains (je choisi un « neutre »)...

    FARNBOROUGH
    Boeing pourrait dépasser significativement les concurrents. Pour l’oiseau géant A380, pas une seule commande entré au plus important salon des ventes cette année...
    http://www.blick.ch/news/wirtschaft/a380-im-sinkflug-airbus-ohne-deal-id1961278.html


    • Rensk Rensk 14 juillet 2012 12:28

      J’ai aussi lu cela et c’est pas si vieux que ça...

      Boeing a reçu des subventions illégales
      Mis à jour le 12.03.2012

      L’organisation mondiale du commerce a sommé lundi les Etats-Unis d’éliminer leurs subventions à Boeing. Selon elle, ces milliards de dollars d’aides publiques ont causé « un grave préjudice » à Airbus et l’UE.

      -

      Quant à Airbus, il a déclaré que le rapport de l’Organe d’appel « confirme et élargit la portée de la condamnation prononcée par l’OMC sur les subventions massives et illégales octroyées à Boeing ».

      L’avionneur européen chiffre dans un communiqué à 45 milliards de dollars le préjudice commercial que lui auraient causé ces aides, ajoutant que « le B787 est l’appareil le plus lourdement subventionné de l’histoire de l’aviation ».

      http://www.24heures.ch/economie/boeing-recu-subventions-illegales/story/31254749


    • picpic 14 juillet 2012 12:43

      Lisez le livre « confession d’un assassin financier » et tout s’éclairera.
      Les états unis sont activement en guerre et leurs entreprises des outils pour la faire.
      Beaucoup d’entreprises sont fabriquées et utilisées pour commettre toutes sortes d’actions illégales, leurs employés n’ont pour la plupart, même pas conscience de travailler en réalité pour le gouvernement. Le truc, c’est que si l’entreprise est prise la main dans le sac, c’est elle qui est sanctionnée et le gouvernement reste blanc comme neige et d’ailleurs c’est même le gouvernement lui même, qui va sanctionner la vilaine entreprise criminel en lui faisant les gros yeux !
      Vous comprenez mieux comment ça marche les banques et pourquoi ils ont beau tout voler, on se content juste de leur taper sur les doigts  ?


    • Rensk Rensk 14 juillet 2012 12:59

      Tu semble être un poil... plus renseigné que moi sur le sujet  smiley

      Ce qui m’étonne de ta part c’est que tu oublie les « assureurs » qui ASSURENT tout cela...

      Regarde bien combien de banques ont acheté d’assureurs et compare avec les assurances qui ont eux acheté des banques... Ont ne peu faire mieux « que ça » dans cette arnaque légalisé...


    • Laurent Simon 14 juillet 2012 17:13

      Airbus a vendu des avions dans 3 gammes (A320, A330, dont la version améliorée, et A350-1000 qui se vendait le moins) sur les 4 actuelles.
      Il manque effectivement des ventes d’A380, mais 4 ou 5 ont été vendus récemment pour la Russie (Transaero), et ce n’est pas un drame, il y en a encore beaucoup à produire. C’est la crise, et je n’ai aucun doute que cela reprendra (d’ailleurs aucun 747-8 n’a été vendu par Boeing, même pas en fret, qui est leur point fort).
      Vendre dans les gammes citées ci-dessus est plus stratégique pour Airbus, et c’est ce qu’Airbus réalisé [en particulier la reprise des ventes d’A350 et dans sa version la plus importante (A350-1000)], donc tout va bien pour Airbus.

      Quant au chiffre de ventes Boeing 2012, il est supérieur actuellement pour Boeing, et le sera très probablement en fin d’année ; c’est ce que j’explique : Airbus ne peut plus fournir des A320, donc c’est un effet mécanique du fantastique succès en 2011 des A320 NEO.
      Faites la somme 2011 et 2012, et vous verrez qu’Airbus est largement en tête, et le sera encore fin 2012.


    • carolucem 14 juillet 2012 19:29

      Merci de cet eclairage sur Boeing et de ce nouvel exemple de mensonge américain.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès