Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Budget 2015, explosion en vol ?

Budget 2015, explosion en vol ?

Les prévisions budgétaires pour l’année prochaine s’avèrent des plus délicates, la faible croissance espérée ne sera pas au rendez-vous et le déficit, malgré les efforts de contraction budgétaire va sûrement être plus proche des 4,3 % du PIB que des 3 % que nous sommes censé respecter. Risquons-nous la censure de la Commission Européenne ?

Le risque pour l’instant semble s’éloigner provisoirement, car la Commission Juncker, plus « politique » (au bon sens du terme) que les précédentes, semble vouloir faire preuve d’indulgence vis-à-vis de l’Italie et de la France. Mais cela pourrait ne pas durer car l’Allemagne souhaite une plus forte pression sur les Etats dérogeant aux règles de bonne conduite de l’Euro.

Un rapport économique franco-allemand doit d’ailleurs être rendu prochainement aux deux gouvernements pour relancer le débat. Il préconise des investissements en Allemagne (un peu) pour relancer la croissance, et inversement une vraie cure de rigueur chez nous (augmentation du temps de travail et arrêt des hausses de salaires).

Les allemands qui n’ont toujours pas compris que les autres pays européens n’étaient pas eux-mêmes, veulent à tout prix que chacun s’aligne sur leur modèle : décroissance démographique, faible croissance, faible consommation et donc fort excédent extérieur.

Mais l’idée de mourir guéri semble de moins en moins partagé en Europe. La Commission Juncker veut une relance par l’investissement au niveau européen. Quant à Mario Draghi gouverneur de la BCE, ses annonces et sa politique qui reste accommodante, ont permis à l’Euro de passer de 1,4 $ à 1,26 $ soit une baisse de 10 %. Baisse qui rendra bien service à notre économie en augmentant notre compétitivité.

Mais, ces mesures ne seront sûrement pas suffisantes, il faudra faire face à un moment ou à un autre à une hausse des taux d’intérêt qui mettront encore plus à mal notre équilibre budgétaire. Nous ne pourrons faire face avec une dette égale à 100 % du PIB !  

Un taux d’intérêt à 2 % reste jouable, mais un taux qui monterait à 4 % ou pire encore à 6 %, rendrait la dette ingérable : les intérêts représenteraient 1/3 du budget annuel de l’état avec 6 % d’intérêts. Dans ce cas, ou nous serions expulsé de l’Euro, ne pouvant payer (à moins d’accepter une cure d’austérité à la grecque nous garantissant une baisse de PIB de 10-15 %).

Ou, il faudrait « monétiser » une partie de la dette : soit directement par le biais de la BCE, soit indirectement par le biais d’une banque Ad Hoc créée pour la circonstance et permettant de refinancer l’état à 0 % !

Les allemands étant fondamentalement hostiles à ce que la BCE fasse tourner la planche à billet, ne reste guère plus que la deuxième solution. Il faut espérer que la raison l’emportera avant que les événements ne choisissent pour nous ! 

Car nous sommes rentrés dans un cycle récessif de long terme et une cure d’austérité en Europe ne pourrait que l’aggraver avec des conséquences importantes sur le plan politique.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • sylvie 26 novembre 2014 13:31

    Pas grave on peut emprunter à moins de 1%....


    • nours77 nours77 27 novembre 2014 04:19

      Mouais trop tard, l Europe nous demande de trouvez 4 milliards de plus pour le budget 2015, et notre gentil président n augmentera pas les impôts, oui mais en réalité, lesquels n augmenterons pas finalement ?

      http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/11/25/20002-20141125ARTFIG00361-budget-2015-bruxelles-reclame-4-milliards-de-plus-a-paris.php


      • fred.foyn Le p’tit Charles 27 novembre 2014 08:13
        Budget 2015, explosion en vol ?...Regardez donc notre dette pour voir que le budget explose depuis pas mal d’années.. !

        • BA 27 novembre 2014 08:44

          Aujourd’hui, les bulles boursières continuent à gonfler.

          Les bulles des dettes publiques continuent à gonfler.

          Les bulles des dettes privées continuent à gonfler.

          En réalité, toute l’économie mondiale repose sur …
          … des bulles de dettes.

          Et ce sont les banques centrales qui continuent à gonfler toutes ces bulles.

          Dernier exemple en date : la BCE vient d’annoncer qu’elle va injecter 1000 milliards d’euros supplémentaires dans le système.

          Malheureusement, les bulles boursières ne peuvent pas gonfler jusqu’au ciel.

          Malheureusement, les bulles des dettes publiques ne peuvent pas gonfler jusqu’au ciel.

          Malheureusement, les bulles des dettes privées ne peuvent pas gonfler jusqu’au ciel.

          Préparez-vous au grand « Plop ! »

          L’International Center for Monetary Banking (ICMB) a additionné trois dettes :
          dette publique + dette des ménages + dette des entreprises.

          Le vainqueur de la coupe du monde est l’Irlande.

          1- Médaille d’or : Irlande.
          Dette publique + dette des ménages + dette des entreprises = 442 % du PIB.

          2- Médaille d’argent : Japon.
          Dette publique + dette des ménages + dette des entreprises = 411 % du PIB.

          3- Médaille de bronze : Portugal.
          Dette publique + dette des ménages + dette des entreprises = 379 % du PIB.

          4- Belgique : 350 % du PIB.

          5- Grèce : 304 % du PIB.

          6- Espagne : 300 % du PIB.

          7- Pays-Bas : 294 % du PIB.

          8- Suède : 293 % du PIB.

          9- Canada : 284 % du PIB.

          10- Royaume-Uni : 276 % du PIB.

          11- Etats-Unis : 264 % du PIB.

          12- Italie : 258 % du PIB.

          13- France : 254 % du PIB.

          14- Finlande : 242 % du PIB.

          15- Autriche  : 235 % du PIB.

          16- Corée du Sud : 232 % du PIB.

          17- Hongrie : 223 % du PIB.

          18- Chine : 217 % du PIB.

          19- Australie : 209 % du PIB.

          20- Allemagne : 193 % du PIB.

          (Pour info : Russie : 43 % du PIB)

          Source : page 12 et page 60.

          http://cimb.ch/ICMB/Publications_files/Geneva16_2.pdf


          • fred.foyn Le p’tit Charles 27 novembre 2014 08:52

            Merci..un joli classement.. !


          • TSS 27 novembre 2014 18:29

             La Russie 6 fois moins endettée que les USA ,c’est ça qui les rend jaloux !!

             Quand on sait que 70% de la dette US est dans la main des chinois ,ils ont

             raison de flipper... !!


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 28 novembre 2014 00:02

              Bonjour,
              .
              L’UE et ses traitées sont un véritable boulet pour la France sans parler de la politique de la TROÏKA !
              .
              Pourquoi s’accrocher farouchement à un système qui veut nous réduire à l’esclavage à travers le projet de la mondialisation ?
              .
              Il existe un exemple à suivre celui de l’Equador .... Une vidéo à regarder
              https://www.youtube.com/watch?v=wJmt4gKC-T0#t=14
              .
              source : https://www.upr.fr/actualite/monde/operation-correa-ou-le-coupable-silence-des-medias

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès