Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Ca sent le gaz

Ca sent le gaz

Le processus d’introduction en Bourse rapportera 1 à 1,5 milliard d’euros supplémentaires à GDF et 2à 2,5 milliards à l’État. Gaz de France se porte bien. En 2004, GDF a engrangé un bénéfice d’un milliard d’euros pour un chiffre d’affaires de 18 milliards. Déjà discutable dans son principe même, l’indexation du prix du gaz sur celui du pétrole ne suffit donc plus. À l’arrivée, une nouvelle augmentation de 4% s’inscrira sur la facture des particuliers au 1er juillet. Entre 1999 et 2004, la facture des usagers domestiques a déjà progressé de 30% ! Et si cette politique tarifaire était dictée par l’entrée prochaine de GDF en Bourse ? Pour séduire les invesisseurs, le document fourni pour l’ouverture du capital de Gaz de France prévoit « un doublement des dividendes pour 2007 ». Il est à craindre que l’État, à la recherche de recettes nouvelles, ne soit pas insensible aux exigences du PDG de Gaz de France.

Lire l’article sur le site de Que Choisir


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès