Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > CAC40 56 M€ de dividendes :+30% pour les patrons, 0% pour les (...)

CAC40 56 M€ de dividendes :+30% pour les patrons, 0% pour les travailleurs les chiffes de la lutte des classes

Explosion du chômage avec 6,5 millions de chômeurs et explosion de la pauvreté, baisse des salaires, casse des droits sociaux, destruction de l’industrie, explosion des dividendes versés aux capitalistes. Voila la conclusion économique de l’année 2014 que nous livre le très patronal journal les Echos, sous les coups de l’euro-austérité, des diktats de l’UE du capital et de son zélé serviteur qu’est le gouverment Valls MEDEF. Les entreprises du CAC40 se sont partagées en 2014 plus de 56 milliards d’euros de dividendes. Ce n’est pas la crise pour tous le monde !

La lutte des classes implacable de la classe capitaliste contre les travailleurs

JPEG - 41.7 ko
http://www.initiative-communiste.fr/wp-content/uploads/2014/01/hollande_galette_medef.jpg

Les médias du CAC40, ces assistés du système, répètent en boucle qu’il n’y a pas d’argent pour financer la protection sociale, la santé ou le pouvoir d’achat des travailleurs. Et qu’il faudrait donc se serrer la ceinture. Mais les chiffres ne mentent pas. Ce qui se passe dans notre pays, c’est une lutte des classes implacables menées par la classe capitalistes (marchés financiers, grands patronats etc…) contre les travailleurs. L’oligarchie capitaliste, avec l’aide de la droite complexée (PS et Cie) et de la droite décomplexée (UMP’PEN) fait les poches des travailleurs, travailleurs qui sont les seuls producteurs de richesses du pays.

Les chiffres ne mentent pas :

Pour fixer les idées, 56 milliards d’euros de dividendes pour les actionnaires du CAC40, c’est  :

  • près de 4 fois le déficit du budget de la sécurité sociale
  • presque le déficit du budget de l’Etat en 2014 (67,3 milliards d’euros)
  • plus de deux fois le déficit primaire du budget de l’Etat (23,5 milliards d’euros). Le déficit primaire est le déficit du budget hors charge de la dette, dette que l’état est obligé de financer sur les marchés privés, en raison du statut de la banque centrale européenne
  • la rémunération totale de plus de 1,1 millions de salariés (en tenant compte d’une rémunération de 4000€/mois, soit un salaire net de plus de 2 000€ / mois)
  • une augmentation de 30% par rapport à 2013, correspondant peu ou prou au montant des aides accordées par l’Etat au patronat avec son « pacte de responsabilité » et son « pacte de compétitivité » (30 milliards d’euros). A comparer au 1% d’augmentation des salaires chiffré par l’Insee.

Au-delà des beaux discours du MEDEF de ses médiacrates et de leurs économistes stipendiés répétant en boucle qu’il n’y a pas d’argent, que les caisses sont vides et que les travailleurs doivent se serrer la ceinture et travailler plus (sans rire ? dans un pays où le taux de chômage réel est proche des 25% ?), on ne peut que constater que le patronat s’est lui augmenté de 30%. C’est cela la réalité du système capitaliste !

Alors la question est simple, combien de temps allons nous encore nous laisser tondre ? Combien de temps avant que tous ensemble on ne s’organise pour défendre nos intérêts de classe, à nous les travailleurs qui sommes les 99%, et que Tous ensemble et en même temps nous ne reprenions l’offensive et contre attaquions ?  Combien de temps avant de changer le système pour mettre au centre les travailleurs, pour une véritable démocratie, pour le progrès social, l’égalité, la solidarité en bref pour le socialisme ?

JBC pour www.initiative-communiste.fr – @PRCF_

http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/cac40-56-me-de-dividendes-30-pour-les-patrons/

L’année 2014 s’avère un très bon millésime pour les actionnaires des entreprises du CAC 40. Les groupes français leur ont reversé plus de 56 milliards d’euros, dont 46 milliards sous forme de dividendes et 10 millions pour les opérations de rachat d’actions. Un montant proche du record de 2007 (57,1 milliards d’euros), d’après la lettre d’informations Vernimmen.

Les sommes distribuées ont grimpé d’environ 30 %, marquant la croissance la plus importante depuis la crise, grâce notamment à deux opérations de taille exceptionnelle, celles de LVMH et de L’Oréal. Les groupes du CAC 40, qui ont dégagé 48 milliards d’euros de bénéfices en 2013, ont un taux de distribution des dividendes de 50 %, contre 45 % l’an passé.

Les perspectives sont moins favorables pour 2015, compte tenu de la situation économique dégradée. La chute des cours du pétrole depuis l’été a déjà contraint des groupes à revoir leur politique de dividendes envers leurs actionnaires. En France, la taxe de 3 % sur les dividendes, qui a fait rentrer 1,8 milliard d’euros dans les caisses de l’Etat en 2013, devrait rapporter moins au titre de l’exercice 2014.

http://www.lesechos.fr/journal20150209/lec1_une/0204143203327-le-cac-40-a-verse-56-milliards-a-ses-actionnaires-lan-dernier-1091285.php?Cp7BFfj78bkiRofj.99#


Moyenne des avis sur cet article :  3.96/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • philoxera philoxera 16 février 2015 18:48

    D’accord avec le constat, mais, chers communistes, ce n’est pas avec un bulletin de vote qu’on pourra les choses !


    • taktak 16 février 2015 19:06

      c’est en commençant par s’organiser

      Et c’est pour cela que j’ai adhéré au PRCF. fait comme moi
      www.initiative-communiste.fr


    • lsga lsga 17 février 2015 15:31

      oui oui, adhérez au PRCF, si vous êtes pour qu’une bureaucratie monarchiste d’inspiration stalinienne prenne tout le contrôle de l’appareil de production pour « le bien du peuple » mais sans celui-ci.

       
      Le Stalinisme : ça suffit.

    • lsga lsga 17 février 2015 18:46

      le combat communiste ne vise pas le partage des richesses, mais le partage du contrôle de l’appareil de production. 


    • faneco 22 février 2015 21:27

      @lsga
      Pouvez-vous nous citer des exemples concrets de réussite de ce combat ?


    • ddacoudre ddacoudre 16 février 2015 21:48

      bonjour PRCF

      que te dire si ce n’est que tu as raison mais que les citoyen ne croient plus dans une idéologie éculé où la réalité de l’analyse de Marx est toujours d’actualité et que les salariés s’en contre foute car depuis 1990 on leur à vidé le cerveau Marxisme Télévision : de l’info sans infos
      que les citoyen découvre seulement en 2013 que le parti socialiste ne l’est plus, alors qu’il ; a abandonné cette conviction socialiste de puis 1984, pour se convertir à la loi du marché,c’est dire le niveau de compréhension des citoyens. et encore heureux Hollande ait déclaré nous sommes social démocrate sinon il y en a encore qui croiraient qu’il sont socialiste.
      mais malgré que l’augmentation des milliardaire démontre la réalité d’un capitalisme qui joue son rôle, il capitalise pour ceux qui sont propriétaires des moyens de production. qu’encore les salariés n’aient pas toujours compris que ce qu’on leur verse ’est toujours à la baisse si possible ou alors le temps de contracter un crédit pour récupérer le double de ce qui leur a été versé.
      G.Ford payait ses salariés pour qu’ils achètent ses voitures et comme il ne gagnaient pas assez il leur prêtait e l’argent qu’il devaient rembourser. les salariées roulaient en voiture et Ford en jet.
      Nous sommes au XXI siècle et cela fonctionne toujours qui plus est vous l’encourageaient, plus ils ont d’argent à consommer plus il leur sera repris.
      pour tant quand l’on regarde le vote des français en toute logique c’est vers vous, les parti ouvriers qu’ils devraient voter, mais ils ne le font pas, est-ce que Marx c’est trompé ou bien est ce que l’ignorance de la pertinence de ses analyse n’est tout simplement pas plus connu que le fait que que notre époque démontre qu’Adam Smith s’était trompé dans son axiome.Le cerveau des citoyens est plein de vide, et quand l’on n’a pas matière a réfléchir il devient difficile de définir ce que l’on veut car l’on se contente de comprendre ce que l’on ne veut pas. et les élections disent que l’abstention ne veut de personne, presque 50% de citoyens qui n’ont plus d’espérance en quoi que ce soit. vous n’auraient jamais aussi belle occasion sauf que votre approche passéiste, n’offre aucun intérêt pour eux si ce n’est des vieux cons comme moi qui connaissent leur histoire sociale pour l’avoir apprise et vécu. renier ce que vous êtes il y a belle lurette que j’aurai, mis dans ma poche mes particularismes pour réunir tous les éclopés du mur de Berlin qui son mort en même temps que l’Urss, car les citoyens n’avaient pas la finesse des distinctions. je ne sais pas si le fait que le communisme Chinois soit devenu un communisme capitaliste vous parle. même eux ne peuvent vous être d’aucun soutient idéologique de référence.
      Il y a un espace qui c’est libéré pour une nouvelle idéologie, Mélanchon s’y engouffre pas toujours de la bonne manière, c’est du moins ce que disent les résultats. les citoyens sont incapables de définir une quelconque idéologie ils ont, je l’ai écris les cerveaux vides. si ceux qui comme vous qui disposer encore de conscience de classe ne sortaient pas de vos exactitudes éculés dont les citoyens ne veulent pas, qui va le faire. A mon sens vous avez tord les uns et les autres, de ce que l’on nomme l’extrême gauche, de ne pas vous regrouper et vous refonder. Des citoyens attendent un élan et des projets précis pour sortir de la nasse. Qu’attendez-vous un sursaut salvateur de citoyens qui seraient investis d’un élan spontané vers le socialisme parce que des patrons se gavent. ils le savent et tout ce qu’ils font c’est de s’exciter, quand dans un pays il y en a qui ont le courage d’entrer en lutte. Il vivent des luttes par procuration. Alors n’attendaient pas de mourir lentement dans votre fauteuil du Marxisme. Marx n’avaient pas à prendre en considération qu’aujourd’hui naissent des gens qui pourront peut être vivre 1000ans. Alors le papy il faudrait le réactualiser
      je vous invite à circuler sur mon blog on ne sait jamais.

      ddacoudre.over-blog.com  cordialement.


      • lsga lsga 17 février 2015 10:45

        le PRCF n’est pas un parti communiste, et cet article n’est pas DU TOUT une analyse marxiste. 


      • taktak 17 février 2015 11:29

        et Isga n’est pas un troll

        sans rire smiley


      • lsga lsga 17 février 2015 11:32

        un troll, un agitateur politique, tout à fait, comme préconisé par Lénine ou Gramsci.

         
        Cet article est une analyse bourgeoise, idéaliste, anti-révolutionnaire, anti-communiste. Une analyse communiste aurait pointé le fait que ces dividendes ne sont plus basés sur le profit mais sur la dette (le QE). 

      • coinfinger 17 février 2015 13:24

        Je dirais méme mieux , parce quà quoi sert la dette , payée en définitive par le peuple ( méme la bourgeoisie y passe ) , sinon à proroger les profits , la partie consommée et additionnelle , devenue
         insuffisante ( relativement) par la production directe de plus value .
        Cet article significativement omet de préciser que ces fantastiques dividendes distribués aux quarante voleurs , le sont grace à leur activité à l’étranger , d’où le contraste avec le développement lamentable en Métropole . Mais solidaires comme pédale droite et pédale gauche sur un vélo , la dette pour consommer , la piétaille outre-mer pour produire , la différence dans la Bourse .
        Je ne sais pas ce qu’il en est en général du Pcrf , mais là cet article est caractéristique d’un ’supersyndicat’ , nécessaire mais insuffisant , ce qui manque est la position d’un réel parti politique émancipateur qui ferait le lien avec les rapports internationaux , avec une volonté internationaliste évidemment .
         
        Le Temps viendra quand une ou des organisations politiques populaires seront capables de se placer à ce niveau . Quand la masse pigera que les horreurs de Boko Haram , des Daesch , Pravy Sector et autres ont un rapport avec leurs déboires sociaux , pour l’instant confortables quoique frustrants , mais à l’avenir ne seront plus supportables du tout , s’ils en restent à leur quant à soi . Maintenant faut pas trop charger la béte , elle a beaucoup de soucis pour assurer son quotidien , mais vu qu’il se passe plus de temps à regarder la télé qu’à travailler ou occuper
        ses loisirs d’une maniére valorisante , il y a une marge .

        Je conclurai comme K Marx : va venir un moment où le protétariat va devoir récupérer son temps libre , à défaut , d’initiative spontanée ( il y en a , beaucoup) , les grands coups de pieds dans le derche du capital , ont une vertu pédagogique . Restons optimistes .


      • lsga lsga 17 février 2015 14:54

        « Je ne sais pas ce qu’il en est en général du Pcrf , mais là cet article est caractéristique d’un ’supersyndicat’ »

         
        Coinfinger : c’est exactement cela, le PRCF est un parti ultra-keynésien, rien à voir avec le communisme, de près ou de loin. 
         

      • julius 1ER 17 février 2015 08:01

        Pour fixer les idées, 56 milliards d’euros de dividendes pour les actionnaires du CAC40, c’est :


        s’il fallait une illustration de ce qu’est le Capitalisme, les chiffres parlent d’eux-mêmes
        c’est un système merveilleux........ pour les actionnaires !!!!!!!!!!!!
        la vraie question est : pourquoi le CME, Capitalisme Monopoliste d’Etat a été balayé par le CMP, Capitalisme Monopoliste Privé ????
        au XXI ie siècle c’est la question que tout bon « communiste » devrait se poser !!!!!

        • philippe913 17 février 2015 09:19

          C’est la rémunération du capital. Qu’est ce qui vous choque ? Le montant ? Cette année est, il est vrai, exceptionnelle par rapport aux précédentes (inférieures à 40 milliards), mais ce chiffre est biaisé de 10 milliards 
          Par rapport à la capitalisation boursière totale du cac, si on prend une année normale, ça représente un rendement d’environ 3.6%, bon il est vrai, mais avec tous les risques que ça implique en terme de perte de capital. Comparez à un fonds euros sans risque qui est à 3.2%...

          De grosses sommes, pour de grosses sociétés qui font un CA total de plus de 1200 milliards.


          • taktak 17 février 2015 11:38

            3.6% de rendement. Sans rien faire. le tout pour une toute petite oligarchie.
            Alors que les autres trimes durs pour des salaires de misère.

            Pour comparaison, je rappelle que la rémunération des économies des pauvres (du moins ceux qui en ont un peu), c’est grosso modo 1%

            Qui plus est votre calcul n’intégre pas l’augmentation de la valeur du capital. Et il ne concerne que ce qui est déclarée (le nouveau scandale HSBC nous laisse deviner ce qu’il en est vraiment)

            Le risque : quel risque ? le risque c’est l’ouvrieer de la metallurgie devant une fonderie, du BTP sur un toit, des transports dans son camion, l’employé de bureau harcelé, le précaire en CDD ou en interim etc. qui le prend. C’est le travailleurs qui seul produit la valeur.

            Et quand « au risque » on a bien vu ce qu’il en était en 2008. Ce sont les travailleurs via l’état qui ont épongé les risques des banques !

            Ne vous moquez donc pas des gens voulez vous.


          • lsga lsga 17 février 2015 11:41

            3.6% inférieur à leur taux d’endettement. Les entreprises ne font plus de profits, et il n’y a aucune augmentation de salaire à attendre dans le contexte d’un Capitalisme en crise systémique. 

             
            Un communiste, dans un Capitalisme en crise, ne soutient pas les syndicats nationalistes et keynésiens, il appelle à la révolution planétaire et à l’abolition du salariat. 
             
            Vous n’êtes pas communiste, vous êtes des staliniens, c’est à dire des représentants des forces contre-révolutionnaires. 

          • philippe913 17 février 2015 12:03

            Rien ne vous empêche d’acheter des action.
            Ce calcul n’intègre pas l’augmentation du capital, ni sa baisse. (par exemple : cours action crédit agricole avant 2008 : 30 €, aujourd’hui, 11€)
            Des dividendes non déclarés ? où avez vous vu ça ? Vous n’entravez pas grand chose à la bourse non ?

            Ne mélangez pas tout svp. Je vous parle de risque financier car il existe, et tout n’est pas à écarter sous prétexte que des gens se blessent et meurent.
            Vous prêteriez de l’argent sans aucune contrepartie vous ? Vous accepteriez de louer votre appartement pour zéro euro ? Votre idée du « C’est le travailleurs qui seul produit la valeur » est fausse. LA valeur est produite par le travail ET le capital. L’un sans l’autre ne produit rien.

            Les risques des banques épongés par les travailleurs en 2008 ? Tiens, vous pourriez développer ?


          • Le421 Le421 17 février 2015 20:36

            Rien ne vous empêche d’acheter des action... copier-coller, j’aurais mis un « s » à action.
            Rien ??
            Non.
            Quelqu’un.
            Mon banquier !!  smiley


          • philippe913 18 février 2015 06:49

            oui, clairement mieux avec un s.
            c’était pour répondre à l’argument : le taux d’épargne des pauvres c’est moins d’1% (le livret A). Les actionS ne sont pas réservées aux riches.
            Conseil : achetez du total qui est redescendu avec le prix du pétrole, qui a un historique de versement de dividendes assez constant et qui verse, au cours actuel, environ 5%.


          • fred.foyn Le p’tit Charles 17 février 2015 10:16

            Plutôt que de faire alliance avec le PS pour être représenté à l’assemblée et bénéficier des avantages..fallait leur rentrer dans le choux et dénoncer les arnaqueurs... !


            • lsga lsga 17 février 2015 10:44

              une analyse à la limite de la débilité mentale, qui ne s’appuie pas le moins du monde sur les outils marxistes, analyse dans laquelle la baisse tendancielle du taux de profit n’apparaît pas.

               
               
              Mais bien entendu, le PRCF étant un parti STALINIEN, c’est à dire nationaliste, keynésien, anti-révolutionnaire, ce ne sont pas eux qui vont réclamer le renversement mondial du Capitalisme. 

              • taktak 17 février 2015 13:58

                mais oui mais oui...

                Dis moi Isga, appeler au revnersement du capitalisme mondial, c’est quoi pour toi concrétement. Tu prend une chaise tu te mets au milieu de la rue et tu crie « renversons le capitalisme mondial ? »

                tu es drôle


              • lsga lsga 17 février 2015 14:14

                ça consiste par expliquer aux salariés que leurs grèves sont inutiles, et que les augmentations de salaires sont vaines. Tu as lu le Manifeste ?


              • lsga lsga 17 février 2015 14:49

                « La lutte est engagée d’abord par des ouvriers isolés, ensuite par les ouvriers d’une même fabrique, enfin par les ouvriers d’une même branche d’industrie, dans une même localité, contre le bourgeois qui les exploite directement. Ils ne dirigent pas seulement leurs attaques contre les rapports bourgeois de production : ils les dirigent contre les instruments de production eux-mêmes ; ils détruisent les marchandises étrangères qui leur font concurrence, brisent les machines, brûlent les fabriques et s’efforcent de reconquérir la position perdue de l’artisan du moyen age [ndlsga : cad c’est réactionnaire, Marx fait référence à la lutte des Canuts à Lyon ; qu’il oppose à celle des Tisserands allemands].

                 

                A ce stade, le prolétariat forme une masse disséminée à travers le pays et émiettée par la concurrence. S’il arrive que les ouvriers se soutiennent par l’action de masse, ce n’est pas encore là le résultat de leur propre union, mais de celle de la bourgeoisie qui, pour atteindre ses fins politiques propres, doit mettre en branle le prolétariat tout entier, et qui possède encore provisoirement le pouvoir de le faire. Durant cette phase [...] toute victoire remportée dans ces conditions est une victoire bourgeoise.

                 

                [...]Les intérêts, les conditions d’existence au sein du prolétariat, s’égalisent de plus en plus, à mesure que la machine efface toute différence dans le travail et réduit presque partout le salaire à un niveau également bas [ndlsga : ce que font les libéraux et la mondialisation aujourd’hui]. Par suite de la concurrence croissante des bourgeois entre eux et des crises commerciales qui en résultent, les salaires deviennent de plus en plus instables [ndlsga : il n’est pas dit que c’est à cause de la méchanceté des bourgeois, c’est une conséquence NATURELLE du Capitalisme] ; le perfectionnement constant et toujours plus rapide de la machine rend la condition de l’ouvrier de plus en plus précaire ; les collisions individuelles entre l’ouvrier et le bourgeois prennent de plus en plus le caractère de collisions entre deux classes. Les ouvriers commencent par former des coalitions contre les bourgeois pour la défense de leurs salaires. Ils vont jusqu’à constituer des associations permanentes pour être prêts en vue de rébellions éventuelles. Çà et là, la lutte éclate en émeute.

                Parfois, les ouvriers triomphent ; mais c’est un triomphe éphémère. Le résultat véritable de leurs luttes est moins le succès immédiat que l’union grandissante des travailleurs [ndlsga : la seule chose qui intéresse le communiste] »

                Karl Marx, Manifeste du Parti Communiste
                 
                On pourrait continuer longtemps les citations, en allant piocher dans toute l’oeuvre de Marx, Lénine, Rosa Luxemburg, etc.
                 
                Le rôle du Communiste est d’expliquer aux ouvriers pourquoi leurs petites luttes dispersées sont vouées à l’échec, et pourquoi il faut nécessairement faire la révolution planétaire. 
                 
                Vous, vous n’êtes pas communistes, vous êtes des keynésiens extrémistes, c’est à dire des staliniens.

                 


              • BA 17 février 2015 17:23

                Mardi 17 février 2015 :

                Grèce : Tsipras annonce le vote par le Parlement de mesures sociales dès vendredi.

                Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a annoncé mardi le vote par le Parlement de mesures sociales en faveur des Grecs dès vendredi, date-butoir donnée par l’Eurogroupe à Athènes pour demander une extension de son programme d’aide.

                « Ces mesures vont conforter les salariés, les chômeurs, les petites et moyennes entreprise et vont relancer l’économie », a expliqué M. Tspiras.

                Figure parmi elles l’étalement en cent mensualités des remboursements de prêts bancaires pour les personnes les plus défavorisées.

                Les mesures sociales voulues par le gouvernement vont à l’encontre des préconisations du programme d’aide.

                « La Grèce n’accepte pas les conditions et les ultimatums, elle dit non », a lancé M. Tsipras, devant les parlementaires de son parti de gauche radicale Syriza.

                Il a également accusé le ministre allemand des Finances Wolfgang Schaüble d’avoir perdu son sang-froid et de s’être adressé de manière humiliante à la Grèce lors des discussions entourant l’Eurogroupe de lundi à Bruxelles.

                http://www.romandie.com/news/Grece—Tsipras-annonce-le-vote-par-le-Parlement-de-mesures-sociales-des-vendredi/566770.rom


                • lsga lsga 17 février 2015 17:31

                  il a parlé du déficit de la balance commerciale de la Grèce ?


                • ykpaiha ykpaiha 17 février 2015 17:28

                  Rassurez moi

                  Le parti communiste va bien voter pour le 49/3 Macron  ?

                  Parce que sinon c’est la droite qui rend les renes, (bla bla bla) on ne sait jamais, vous rendez vous compte un 1er Ministre (de gauche s’y you plait) désavoué ....et un ministre non élu, qui plus est qui fout le camps, c’est pas bon pour les mouchoirs en papier.

                  Quand aux Krypto-communistes de l’arriere garde, ils finiront avalés par le poids de leur propres mensonges, valets inconditionnels de « rien ne change », pour mieux pleurnicher ensuite sur les consequences de leur bétises internationalistes.

                  Je vous rassure ils sont bien épaulé en cela par la caste qu’ils condamnent ( ben faut bien les croire puisqu’ils le disent)
                  Deux reportages TV (genre a peine propagande) le prouvent

                  UKIP100Days ou les 100 jours de Sodome

                  et encore

                  Le docufiction France 5 diffusé, ce mardi 17 février et l’horrible sortie de l’Euro.

                  Alors Camarade on fait quoi ? On continue de chougner (pourvu que c’a dure) ou bien on change de train ?

                  De toute façon sur le fond je m’en fout un peu, l’histoire s’écrit déja sans eux.


                  • lsga lsga 17 février 2015 17:30

                    il n’y a pas de parti communiste en France.

                     
                    Changer de train, ce n’est pas retourner dans l’ancien. 

                  • ykpaiha ykpaiha 17 février 2015 19:05

                    Non c’est se faire un petit orgasme omni temporel.

                    On a bien le droit de se faire du bien, parfois comme l’homme de Platon attiré par les cadavres.

                    Bien des « Isme » bien des larmes dans la nucleosynthese de ce 20 eme siecle qui n’en finit pas d’exulter.

                    Communisme
                    Nazisme
                    National Socialisme
                    Fascisme
                    Colonialisme
                    Mondialisme
                    ....
                    D’autres encore ignorants du sort des supernova, vacillent
                    Europeisme
                    Socialisme
                    Américanisme
                    Consumerisme
                    .....

                    Encore scintillants des scories qu’ils absorbent, avant le repli du trou noir.

                    Le 21eme naitra peut etre alors.....

                    (tiens voila une bonne idée de these si un érudit passe par la...)


                    • ykpaiha ykpaiha 17 février 2015 19:12

                      Petit complément

                      Platon Livre 4 . La république

                      .....

                      Nous aurions donc raison de penser que ce sont deux principes distincts l’un de l’autre, et d’appeler raisonnable cette partie de l’âme par laquelle elle raisonne ; et déraisonnable, siège du désir, compagne des excès et des voluptés, cette autre partie de l’âme qui aime, qui a faim et soif, qui est la proie de tous les désirs.

                      Oui, et cette opinion est très vraisemblable.

                      Reconnaissons par conséquent que ces deux parties se trouvent dans l’âme : mais celle qui est le siège de la colère et qui cause en nous le courage, forme-t-elle une troisième partie ou rentre-t-elle dans l’une des deux autres ?

                      Peut-être rentre-t-elle dans la partie qui est le siège du désir.

                        On m’a dit une chose que je crois vraie. La voici : Léonce, fils d’Aglaïon, revenant un jour du Pirée, le long de la partie extérieure de la muraille septentrionale, aperçut des cadavres étendus sur le lieu des supplices ; il éprouva le désir de s’approcher pour les voir avec un sentiment pénible, qui lui faisait aussi détourner les regards. Il résista d’abord, et se cacha le visage ; mais enfin, cédant à la violence de son désir, il courut vers ces cadavres, et ouvrant de grands yeux, il s’écria : Hé bien, malheureux, rassasiez-vous d’un si beau spectacle.

                      J’ai ouï raconter ce trait.

                      C’est une preuve que la colère s’oppose quelquefois en nous au désir, comme à une chose distincte de lui.

                      Oui, c’en est une preuve.


                      .....


                    • smilodon smilodon 17 février 2015 22:44

                      @ l’auteur : Si j’avais 20 piges aujourd’hui, avec ce que mes 58 ans m’ont appris, je serais dealer de cannabis ou de cocaîne !.... Ben oui, gagner 1000 euros par jour plutôt que par mois, même sans sécu, sans chômage et sans retraite, mais sans prison non plus (merci mme Taubira), ça laisse à réfléchir, non ??... Allez donc convaincre toutes nos braves petites crapules de toutes nos jolies banlieues de Marseille au 93, d’aller bosser pour mille par moi, quand à 17 ans ils font mille par jour !!??!!.... Mme TAUBIRA, ils gagnent plus que vous !.... Vous le saviez au moins ??..... Vive la dop !.... Ca oui, c’est un métier d’avenir !.. Désolé Mr Macron !.... Rebâtissez toutes les usines que vous pourrez !.... Et convainquez les jeunes !!!.. Allez-y !... J’attends !..... Juste pour me faire rire !..Adishatz.


                      • zygzornifle zygzornifle 19 février 2015 11:10

                        Voici une citation de Colbert et Mazarin qui n’a pas pris une seule ride !

                        Colbert :

                        « Pour trouver de l’argent, il arrive un moment ou tripoter ne suffit plus.

                        J’aimerais que Monsieur le Surintendant m’explique comment on s’y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu’au cou… »

                        Mazarin :

                        « Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu’on est couvert de dettes, on va en prison.

                        Mais l’État, lui, c’est différent.

                        On ne peut pas jeter l’État en prison.

                        Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les États font ça. »

                         

                        Colbert :

                        Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l’argent.

                        Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ? »

                        Mazarin :

                        On en crée d’autres. »

                        Colbert :

                        « Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu’ils ne le sont déjà. »

                        Mazarin :

                        « Oui, c’est vrai, c’est impossible ! »

                        Colbert :

                        « Alors, les riches ? »

                        Mazarin :

                        « Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus.

                        Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres ! »

                        Colbert :

                        « Mais alors, comment fait-on ? »

                        Mazarin :

                        « Colbert, tu raisonnes comme un fromage (ou comme un pot de chambre sous le derrière d’un malade) !

                        Il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches…> Des Français qui travaillent, rêvant d’être riches et redoutant d’être pauvres !

                        C’est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus !

                        Ceux-là… plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser ; c’est un réservoir inépuisable. »

                        Extrait du « Diable Rouge »

                        …et c’était il y a 4 siècles !


                        • zygzornifle zygzornifle 21 février 2015 08:59

                          FNAC augmentation de 2€ BRUT par mois après 3 ans sans augmentation ......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès