Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Carlo Ponzi était-il réellement un escroc ?

Carlo Ponzi était-il réellement un escroc ?

Le principe de l'escroquerie pyramidale est bien connu...et interdite en droit privé. Pourtant le droit public semble au dessus des lois. Démonstration.

1°) Le principe de la chaîne de ponzi :

Comment proposer des revenus bien supérieurs aux placements de base ? Carlo Ponzi dans les années 1920 a trouvé une solution : en contournant la nécessité du placement. Il suffit de rémunérer le capital et les intérêts des premiers clients par les côtisations des suivants. Ce système ne peut être viable à long terme que par une croissance illimitée des clients : c'est la base de la pyramide.

Il suffit alors d'une grande crise et que beaucoup d'investisseurs décident de retirer leur fonds en même temps pour mettre le fond en faillite : voir l'affaire Madoff.

Les chaînes de Ponzi sont extrêmement incidieuses et peuvent durer très longtemps. L'escroquerie de Bernard Madoff a duré tout de même environ 40 ans !!! En effet il suffit que la croissance du nombre de clients soit suffisamment régulière et qu'il n'y ait pas de crise majeure pour qu'elle fasse illusion un bon moment... mais elle finit toujours par s'écrouler. Le droit privé est très clair à ce sujet : les schémas de Ponzi sont des escroqueries sévèrement punies par la loi. Mais en droit public, qu'en est il réellement ?

2°) La première chaîne de Ponzi : la dette publique :

Il est presque de notoriété publique que la dette publique n'est qu'un schéma de Ponzi...

Les gouvernant disposent d'une méthode redoutable : défiscaliser les placements en dette publique (assurance vie) de façon à disposer de ressources énormes. Le plus vicieux dans la dette publique est qu'en fait l'argent fait littéralement du sur place : d'un côté l'état doit rembourser la dette mais dans un autre c'est ce même état (ou plutôt ses propres membres) qui la possèdent... Créances et dettes s'annulent donc mutuellement d'un point de vue macro économique. Il est donc totalement faux de dire que l'on s'endette sur le dos de ses propres enfants... puisque ces mêmes enfants hériteront de la créance par l'intermédiaire des bons du trésor. Très souvent ce sont les mêmes personnes qui payent les impôts nécessaires au remboursement de la dette publique … et qui la financent par la souscription aux bons du trésor (assurance vie) ! L'effet macro économique est donc nul et devrait donc suffire à condamner toute politique de relance par la dette ou le déficit public.

Voilà pourquoi cette chaîne de Ponzi peut durer très longtemps...

Elle a l'immense mérite d'éviter le recours à l'imposition qui n'est jamais populaire...

Par contre quand c'est l'étranger qui détient majoritairement la dette publique comme en France, son remboursement n'est pas neutre : il appauvrit réellement le pays puisqu'est c'est l'étranger que l'on doit rembourser : il y a bien une perte des capitaux pour la nation. Il faut donc compenser cette fuite par un surcroît d'exportations...

De plus l'effet d'éviction des dépenses publiques est évident : ce sont autant de ressources en moins qui pourraient être utilisées de manière productive et qui finalement freinent considérablement la croissance...

3°) La seconde chaîne de Ponzi : la sécurité sociale :

Je vais en choquer plus d'un mais la sécurité sociale n'est pas autre chose qu'un schéma de Ponzi.

En effet l'assurance maladie en terme de coût profite majoritairement aux personnes agées (retraités)...qui ne financent pas le fond !!!

Les côtisations de retraite ne sont qu'une vaste blague pour idiots utiles puisque ce ne sont pas ses propres côtisations qui génèreront ses propres prestations de demain...mais celles de la génération suivante !!!

Il y a donc une tromperie manifeste quand au droit à la retraite : les retraités en fait...n'ont aucun droit, si ce n'est que celui de spolier littéralement la génération des actifs. Voilà pourquoi on préfère employer le terme de solidarité qui ne cache en fait qu'une vaste escroquerie...LEGALE !!!

3°) Pour que le schéma de Ponzi tienne il faut jouer sur la démographie :

Comme je viens de le dire la pyramide de Ponzi peut faire illusion très longtemps tant que sa base croit suffisamment. Le fond de Bernard Madoff a tout de même tenu 40 ans...avant qu'il ne devienne réellement déficitaire...Le déficit de la sécurité sociale ne doit donc rien au hasard puisque ce n'est au fond qu'une gigantesque arnaque pyramidale... Maintenant comment jouer sur la démographie ? C'est très facile : les allocations familiales et l'immigration...

Conclusion :

Il est incroyable qu'aucun média n'ouvre pas le débat sur le caractère purement et simplement délictueux de la gestion publique aussi bien par le financement de la dette publique que la sécurité sociale. Qu'on ne se méprenne pas : qu'il faille s'assurer obligatoirement pour le chômage, la maladie et la vieillesse je suis tout à fait d'accord mais pourquoi diable ne pas choisir son organisme qui se doit de satisfaire sa clientèle sous la pression de la concurrence ? Rien n'empêche l'état de définir un cahier des charges sévère et de ne fournir des agréments qu'à des institutions dûment certifiées... Le caractère obligatoire est d'autant plus scandaleux que l'état se donne le droit de changer de règles à tout moment, bien souvent dans le sens de la régression sociale... Le but n'est pas de garantir des droits à ceux qui côtisent mais aux ayant droit actuels... Il s'agit d'un véritable abus de droit... Tout ceci devrait l'état d'intenses discussions...

Dormez bien braves gens, le soviet suprême s'occupe de tout...


Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 19 mars 2013 10:56

    Vous avez raison mais les chaines de Ponzi que vous avez décrites sont acceptés par le pouvoir malgré que certains néo libéraux voudraient en finir avec ces archaïsmes ....


    Toutefois cette vision comme chaîne de Ponzi est contrebalancé par la nécessité de pouvoir assurer des soins et une retraite aux gens.

    Dans ce système de retraite ou de sécurité sociale , l’état à toujours fonctionné en ponctionnant et aujourd’hui on en voit le bout , on en voit même la fin.

    Il est toujours facile de refaire le monde mais je ne comprend pas pourquoi les services publics n’ont pas investi en tant qu’acteur dans des structures immobilières qui assureraient des revenus pouvant couvrir les besoins sans impacter les cotisations trop fortement .. !

    Qu’est que les assureurs et les banquiers ont fait depuis des décennies ? 
    Ils se sont constitués des patrimoines immobilier gigantesque avec l’argent des assurances vie ,des comptes en banques etc ....et vous rembourse une infime proportion en terme d’intérêt de ce que vous leurs avez fourni en placement et en solde positif de compte 

    Alors aujourd’hui , la seule solution pour l’état est d’emprunter , de ponctionner plus , de vendre ses actifs à bas prix etc ....

    La belle construction européenne qui a payer très chers ses députés pour qu’ils puissent vanter les mérites d’un système qui commence à nous broyer...

    L’idée de l’Europe était très belle mais tout a été dévoyé par la finance.
    Cette finance est une plaie depuis le 19 ième siècle , c’est une sangsue qui détruit tout.

    Pour revenir à la pyramide de Ponzi et aux acquis Français , ils vont être broyé aussi sur l’autel de l’austérité et du remboursement de la dette.

    N’allez pas dire que c’est la faute de celui qui le fait mais il faut surtout regarder les politiques suivies depuis 30 ans , nous vivons un des derniers quinquennats d’illusion de liberté ensuite nous aurons le privilège de fermer le bal européen dans les derniers au milieu d’une Europe exsangue à cause des banques ( Goldman et autres ) , de la dette alors probablement les extrêmes monteront et les banquiers seront ravis de financer une guerre qui les enrichira pour ensuite fournir des crédits pour reconstruire.

    Certains exemples comme l’Irak , la Lybie ou les instances de l’ONU ont envoyés de force de destruction qui sont ensuite suivies par les grandes entreprises de reconstruction financés par la vente de concession d’exploitation de pétrole toujours pour des sociétés occidentales.

    Allez je dévie du sujet mais la capitalisme est un ensemble dont la seule finalité est le profit au mépris des hommes 

    Philippe





    • celui qui maugréé celui qui maugréé 19 mars 2013 11:39

      cela va dans le même sens d’un de mes anciens articles, je plussoie.

      http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/du-haut-de-ces-pyramides-de-ponzi-122956

      Cependant avec le temps je dirai que plus qu’un système de ponzi on est dans la principe de la patates chaude ou du « après moi le déluge ».


      • foufouille foufouille 19 mars 2013 11:41

        mauvais article
        c’est le merdef qui a cree le deficit


        • foufouille foufouille 19 mars 2013 13:04

          c’est le merdef qui delocalise
          les dirigeants des entreprises publiques sont aussi issu du meme monde que le merdef
          la secu est geree par les memes
          en cas d’accidents, la secu ne se defend pas au tribunal et ne prend pas d’expert medical. elle ne peut donc que servir a avancer l’argent des soins futurs en esperant se faire rembourser
          et comme t’a pas d’argent, tu te soigne pas. ce qui coutes plus cher a long terme
          pareil pour la CAF qui te versera RSA ou AAH des suites d’un accident, sans se faire rembourser


        • Yohan Yohan 19 mars 2013 12:21

          Pourquoi ? vous préparez un nartik sur la retraite ? smiley smiley


          • JL JL 19 mars 2013 13:11

            C’est fatigant de devoir toujours répéter les mêmes arguments qui sont pourtant des évidences :

            Les retraites par répartition ne sont en aucune façon des chaines de Ponzi pour la bonne raison que les retraités meurent, si bien que, à population stable, le ratio entre les contributeurs (les actifs) et les bénéficiaires (les retraités) demeure constant dans le temps. Elles ne deviendraient des chaînes de Ponzi que si le nombre de contributeurs s’amenuisait, et c’est ce à quoi s’attèlent les Cassandres tels l’auteur qui font tout leur possible pour que cela advienne.

            Ou bien l’auteur ne sait pas ce qu’est une chaîne de Ponzi, ou bien il désinforme sciemment. Quoiqu’il en soit, son affirmation est erronée.

            Pour ce qui est de la dette publique au sujet de laquelle il écrit : ’’Le plus vicieux dans la dette publique est qu’en fait l’argent fait littéralement du sur place : d’un côté l’état doit rembourser la dette mais dans un autre c’est ce même état (ou plutôt ses propres membres) qui la possèdent’’

            Ce qu’il omet de dire, c’est que ce sont les riches qui prêtent, et tout le monde qui paie. De sorte que la dette publique, quand elle est détenue par des nationaux est une pompe à fric qui enrichit les riches et appauvrit les pauvres ; qui aggrave les inégalités.

            Et ce qui est plus grave : pour faire perdurer cette iniquité qu’est la dette publique, les riches acceptent que des capitaux étrangers s’invitent à la fête (mondialisme oblige), de sorte que cette machine infernale est responsable de l’hémorragie de notre économie nationale. J’accuse ces riches qui font perdurer l’endettement du crime de haute trahison.

            Pour conclure, l’auteur est soit un ignorant, soit un lobbyiste, dangereux dans un cas comme dans l’autre.


            • HELIOS HELIOS 19 mars 2013 16:17

              ... vous pourrez le repetez mille fois, on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif.

              Ces gens là, qui considerent la retraite et la SS comme une piramide de Ponzi n’ont rien compris, ils se gargarisent de mots qui ne resonnent pas dans leur esprit.... comme l’auteur de cet article ; Ceux qui ont vraiment compris, sont eux des criminels car ils colportent ces mensonges... en les presentant comme des evidences


            • titi 20 mars 2013 00:25

              « pour la bonne raison que les retraités meurent, si bien que, à population stable, le ratio entre les contributeurs (les actifs) et les bénéficiaires (les retraités) demeure constant dans »

              Comme vous dites : à population stable.

              Or nous ne sommes pas dans cette situation. Conclusion ?


            • Pyrathome Pyrathome 19 mars 2013 14:01

              Article puant de propagande se permettant de vomir sur la ss et sur les caisses de retraite...
              Le système bancaire et financier est une gigantesque pyramide de Ponzi en train de s’écrouler.....


              • titi 20 mars 2013 00:30

                « Le système bancaire et financier est une gigantesque pyramide de Ponzi en train de s’écrouler..... »

                Alors que pour la SS et les caisses de retraite tout va bien !!!

                C’est bizarre, il me semblait que ca allait pas beaucoup mieux que les banques Chypriotes.


              • sleeping-zombie 19 mars 2013 16:54

                L’auteur est effectivement très permissif sur la reconnaissance d’un schéma de ponzi pour y inclure la sécu et les retraites.
                (d’ailleurs, sur la conclusion : permettre de choisir son organisme ne changerait rien, parce qu’au final, quelque soit l’organisme et sa méthode de gestion, ce seront toujours les bien portant qui bosseront pour les malades, et les jeunes pour les vieux. A moins que ton plan ne soit de congeler des tonnes de pains pendant que tu es actifs, et de les dégeler à quand tu es à la retraite).

                Mais quitte à aller jusqu’au bout, j’ajouterai ceci : toute forme d’argent est un schéma de ponzi, puisque l’argent en tant que tel ne symbolise qu’une dette de la société envers le porteur, et que le paiement de cette dette est différé...


                • Bubble Bubble 19 mars 2013 17:33

                  Pourquoi pas.

                  L’éducation est un schéma de Ponzi tiens : on compte sur le fait qu’une génération soit bien éduquée pour éduquer la suivante, on engrange les intérêts comme le progrès de la science. Qu’une génération genre mai 68 trouve plus fun de ne pas éduquer ses gosses et le schéma s’effondre.
                  La perpétuation de l’espèce est un schéma de Ponzi tiens : on compte sur ses descendants pour en avoir, mais quelle course en avant, c’est dingue ! Il suffit qu’une génération entière ne fasse plus d’enfant et le système s’effondre. Ca ne peut plus durer !
                  Ce qui fait la différence entre la sécu et Madoff, c’est que les intérêts de la première vont à des malades différents, les intérêts du second vont à lui même, toujours.


                  • spartacus spartacus 19 mars 2013 19:18

                    C’est un excellent article.


                    En plus d’être une pyramide de Ponzi, la retraite par répartition est un atteinte à la liberté individuelle.
                    Vous ne pouvez sortir à l’age que vous voulez. 
                    Vous ne pouvez savoir ce que vous allez recevoir. 
                    Vous n’avez aucune liberté de gestion. 
                    Vous confiez à des tiers irresponsables votre future retraite.
                    Vous n’avez pas de représentants au conseil d’administration (tous des bénéficiaires d’autres régimes).
                    Vous laissez une dette à vos enfants alors que vous ne le voulez pas.
                    Vous pourrez cotiser autant que vous voulez, vous n’aurez pas droits aux privilèges de catégories sociales en passe droit.

                    Un contrat qui n’a pas de fin signé par vos aînés et vous enchaîne a payer toujours plus.


                    • foufouille foufouille 19 mars 2013 20:17

                      crassus a laisse un million a madoff
                      entre voleurs, on se comprend


                      • Redj Redj 19 mars 2013 22:52

                        http://lequidampost.fr

                        MDR

                        Hé dis spartacus, tu ne te sens pas trop seul sur ton propre site


                        • foufouille foufouille 19 mars 2013 23:08

                          crassus/lucilio a change sa bio
                          encore plus nul


                          • epicure 19 mars 2013 23:35

                            ENcore un qui n’a rien compris à la pyramide de ponzy.
                            Donc en plus du nom de ponzy, dans le mot il y a pyramide, c’est à dire quelque chose qui se rétrécit avec un sommet étroit à son sommet.
                            Donc la pyramide de ponzy c’est un système qui est organisé par une personne pour que les flux se concentrent sur cette personne.
                            QUe l’auteur donne les noms des deux personnes qui sont les bénéficiaires finaux des deux soit disant chaines de ponzy, s’il veut être crédible.
                            Voyons pour es retraites, les personnes sont payés en gros en fonction de leurs anciens revenus, il y a donc une limite à ce que peut gagner qeulqu’un par le système par répartition et ce n’est pas nomminal, c’est un droit pour toute personne qui se trouve dans la même situation, donc on n’est pas dans une logique de la pyramide de ponzy.
                            Quand à la sécurité sociale elle paye les gens en fonction des osins qui sont prodigués aux personnes, c’est une assurance sociale pour les malades, en aucun cas les malades ne bénéficient pécunièrement des somes qui leur sont versées. Donc on n’est pas plus dans une pyramide de ponzy.

                            L’auteur a oublié une autre pyramide de ponzy : l’entreprise capitaliste où il y a une pyramide hiérarchique où les échelons du bas reçoivent peu et le flux de richesses crées par le bas, les travailleurs, est accmulé par le sommet de la pyramide hiérarchique qui peut accumuler des millions, exacteemùnt comme cela se passe dans une pyramide de ponzy., où la base est appauvrie par l’inégalité des répartitions de richesses et le sommet s’enrichit au dépend de la base qui entretient la richesse de la pyramide.


                            • Redj Redj 19 mars 2013 23:48

                              Bonsoir epicure,

                              je suis d’accord avec ce commentaire, d’ailleurs, tel que c’est présenté par l’auteur, tout peut être considéré comme une pyramide de ponzi ! L’exploitation des ressources en est une aussi !!

                              c’est un peu comme la « création de richesse », ça n’existe pas vraiment, on devrait parler plutôt de transfert de richesse...


                            • rhea 1481971 20 mars 2013 06:27

                              La pyramide de Ponzi actuellement, elle est sur les ressources énergétiques. Tous les conflits de ces dernières années sont causés par une course entre les nations pour la recherche de nouvelles sources d’approvisionnement en énergie. Notre planète ayant matériellement un volume fini, la pyramide s’effondrera un jour ou l’autre.


                              • Mowgli 20 mars 2013 10:47

                                Il y a et il y aura toujours des gens pour croire avoir découvert le mouvement perpétuel, ou avoir résolu la quadrature du cercle. Ce ne sont pas tous nécessairement des escrocs, plus probablement des neus-neus.


                                • testarossa 20 mars 2013 12:21

                                  Quand je vois les réactions des uns et des autres ça me fait vraiment peur...
                                  S’il y a bien un principe qui résume tout c’est l’arnaque de la soit disant solidarité...
                                  Ca veut bien dire ce que ça veut dire, non ?

                                  Que quand les uns payent c’est bel et bien pour que les autres touchent non ?
                                  Que quand on alimente le fond public ce n’est pas en vue de ses propres bénéfices où l’on peut carrément s’asseoir dessus mais pour garantir des promesses que certains se sont faites à eux mêmes...

                                  Ce système de sécurité social est bel et bien un schéma de Ponzi puisque très lié à la démographie : tant que celle-ci se développe...et qu’il n’y a pas trop d’inactifs : retraités fonctionnaires et chômeurs ce système peut faire illusion d’où la nécessité d’un système public garanti par l’état qui en profite pour aspirer l’épargne publique pôur financer les déficits à répétition de cette sécurité sociale...Et donc les entreprises en retour manquent cruellement de fonds propres pour se développer, embaucher et proposer des saliares et conditions de travail décentes...

                                  Salopards d’entrepreneurs qui chercheraient à gagner bien leur vie mais ce n’est pas normal de chercher à s’enrichir !!!

                                  Ce système n’est pas qu’en déficit chronique, c’est sa structure pyramidale qui lui fait défaut...
                                  Ca me fait peur que personne ne relie l’immigration et les politiques natalistes à sa survie puisque ce soit disant vieillissement démographique est un problème...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

testarossa


Voir ses articles







Palmarès