Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Carlos Ghosn, l’homme qui valait 3 milliards...

Carlos Ghosn, l’homme qui valait 3 milliards...

Carlos Ghosn, plus que d’autres, est le symbole de l’incapacité des grands patrons à anticiper, penser l’innovation.

A l’heure du moteur Pantone et du réchauffement climatique, nous avons besoin de voitures propres. En 2006, en incluant les stock options, Carlos Ghosn a bénéficié d’une revenu mensuel égal à 41 années de travail d’un smicard.

Qu’est-ce qui justifie un revenu pareil sachant que ce grand patron est loin de briller par ses talents de visionnaire ?

Après que l’État français a déjà prêté aux banques françaises 10 milliards d’euros sans aucune contre-partie, il s’apprête à en faire de même pour les constructeurs automobiles. Pour calmer la colère populaire, on demande aux Pdg de ces sociétés - que l’État a pris sous son aile protectrice - de renoncer à quelques émoluments... temporairement.

Mais à quoi servent, en économie de marché, les milliards d’Excédents Bruts d’Exploitation (ou profits) que peut engranger une entreprise ? Normalement, à deux choses : la rémunération des actionnaires et le financement de l’investissement, de la recherche et du développement.

Renault a très opportunément bloqué le lancement de son nouveau moteur en 2008 bien moins énergivore. Inutile de brader trop tôt : il fait d’abord écouler les stocks déjà produits ! Autrement dit, si j’ai bien compris, les 3 milliards que l’Etat français, actionnaire de Renault à hauteur de 20%, devrait verser devraient au final financer les menus frais de recherche et développement pour lancer le nouveau moteur.

Le choix de relancer le programme électro-nucléaire par le gouvernement français (30 nouvelles tranches d’ici 2020) est une caution donnée aux fabricants français afin qu’ils développent la voiture électrique. Au prochain salon de l’auto, avec les 3 milliards de l’Etat français, Renault et son pdg Carlos Ghosn seront fiers de pouvoir nous présenter la "solution" de l’avenir... radieux et irradiant.

Carlos Ghosn se fiche de lépuisement des carburants fossiles !

Côté innovation, alors que nous venons d’entrer de plein pied dans le XXIe siècle, faut dire que c’est pas ça. Pour rappel, dans les années 50-65, la 2CV consommait 4.2 litres/100 km. Une Citroën C2 HDI qui fait 4 CV consomme 5.4 litres alors que le constructeur déclare une consommation de 3.8 litres.

Chez les bidouilleurs, la technologie Pantone (mélange eau-gasoil) permet une réduction de 20% de la consommation de carburant. On peut supposer que des constructeurs, avec leurs ingénieurs, parviennent à de bien meilleurs résultats. Couplée à la technologie utilisée par Toyota qui utilise la décélération pour alimenter un moteur électrique prenant le relais en cycle urbain, cela amènerait à ce que nos véhicules voient leur consommation au moins divisée par 2.

Carlos Ghosn est un mystificateur hors pair en concentrant son talent sur la "gestion" de l’entreprise afin de permettre une plus grande rémunération des actionnaires et des cadres dirigeants et sans se soucier du devenir d’une entreprise qui nécessite plus que jamais des réorientations stratégiques majeures. En 2006, Carlos Ghosn a perçu 2.04 millions d’euros. Il a reçu, la même année, pour 5.4 millions de stocks-options soit une rémunération mensuelle de 620000 euros, soit l’équivalent de 494 SMICS de l’époque, soit 41 ans d’une carrière professionnelle d’une personne rémunérée au SMIC.

La contre-partie que nous devrions exiger au plus vite est le licenciement de toute l’équipe dirigeante de Renault, infoutue qu’elle est de proposer de véritables innovations et soucieuse de son propre devenir. Qu’est-ce qui peut justifier qu’un patron d’entreprise gagne en 1 mois ce que gagne un ouvrier durant toute une vie de travail pour d’aussi mauvais choix ?

Je m’étrangle : honte à ces sales types ! Désolé... j’ai pas trouvé mieux. Je crains de n’avoir aucune difficulté à trouver pire.

Autres éclairages : Le moteur Pantone

Crédit photos : le Journal du Net


Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 12 février 2009 15:00

    Carlos Ghosn fait partie des ploutocrates du groupe bilberberg http://www.syti.net/Organisations/Bilderberg.html un ramassis de vampires qui s’engraissent sur le dos des autres ! cette semaine Nissan a annocé 20 000 licenciements !


    • Mouche-zélée 12 février 2009 16:37

      N’oublions pas que ses revenus ne sont taxés que sur la base de 64 000 €/ an.

      Sarkozy ne désirait pas relever le taux du SMIC qui représente 17% des Français, car "ce n’est pas juste" .
      En revanche, Sarkozy trouve "juste" de créer un bouclier fiscal pour 2,5% des Français, 100 000 pour les plus positifs...
        smiley
      Le tout laisse reposer la solidarité nationale sur les classes moyennes ....(dites intermédiaires)

      Pour ce qui est de l’écologie ne nous voilons pas la face, une marque automobile conseille une marque d’huile, les liens entre pétroliers et constructeurs sont très étroits  smiley
      Il est quand même assez dingue que ce projet n’arrive pas à aboutir, les limites du pragmatisme sont atteintes...
      Un tel projet remporterai 99% de l’approbation des citoyens si le gouvernement le financait en France en gardant le savoir faire Français sur le territoire national.

      Sarko a dit qu’en temps de crise il faut "lançer les grands chantiers de l’état" , je le prends au mot  smiley
      Cela ne serai pas mauvais de voir des partenaires Européens venir acheter nos voitures en France, là ils ne pourraient pas invoquer le protectionnisme  smiley

      Quand je pense que Sarkozy disait que les nouvelles technologies étaient stratégiques pour le futur, j’ai quelques raisons de douter de son honnêteté ...

      http://www.mdi.lu/


      • leon 13 février 2009 13:09

        ne pas oublier que Sarko souhaite favoriser les voitures électriques dans le tas il y a un certain bolloré qui souhaite sortir une auto électrique, cé cool d’etre le potau de SARKO


      • Fergus fergus 12 février 2009 16:49

        Carlos Gohsn me fait penser à ces entraîneurs de foot adulés parce qu’ils ont "conduit" un club au titre et qui sont transféré à prix d’or dans un autre club qu’ils conduisent en Ligue 2 !
        L’homme à "sauvé" le club Nissan et s’est taillé ipso facto une réputation de faiseur de miracles. Appelé à la tête du club Renault, il rate à peu près tout ce qu’il entrepend.
        Je ne tire de ce constat aucune conclusion, si ce n’est que je ne crois pas plus aujourd’hui qu’hier, et pas plus dans l’industrie qu’en politique, à l’homme providentiel.


        • titi 12 février 2009 17:05

          En foot, ce n’est pas toujours la faute de l’entraineur...


        • dalat-1945 12 février 2009 17:19

          @ l’auteur,

          Oui, vous avez raison, on devrait proposer de mettre la "Sulfateuse" à la tête de Renault et là c’est sûr, çà chaufferait, çà ronflerait ! A gauche et plus particulièrement au Ps, on est très fort, de plous en plous fort.

          Vous avez fait une maîtrise de Sciences Economiques, et bien on ne dirait pas !

          Il va falloir vous battre pour 2017, si vous voulez que le PS passe !

          Au Japon, on ne pense pas la même chose que vous de Ghosn !


          • brieli67 12 février 2009 21:31
             
            il n’est PLUS au PS

            ren- saignez vous Grognard

          • Jojo 12 février 2009 21:41

            Dalat
            Mais que vous arrive t-il ?
            Ghosn est d’origine libanaise, alors "les Arabes en Arabie  !"
            C’est bien ce que vous répétez ad nauseam ces derniers temps non ?


          • MagicBuster 12 février 2009 17:35

            Carlos, le visionnaire qui fait faire des 4*4 par renault au moment de la crise . . .

            Il est peu être idiot , en tout cas il est trop fort. il arriverait à vendre des skis à un sénégalais affamé !!


            • dago 13 février 2009 15:32

              normal c’est un libanais ...


            • Kobayachi Kobayachi 12 février 2009 17:36

              Je vous trouve bien severe a l’encontre de Mr. Goshn.
              Apres tout Renault-Nissan a signé un partenaria avec Israel pour construire leur voiture electrique dans un project pour remplacer integralement le parc automobile israelien sur 10 ans.
              http://www.betterplace.com/
              http://www.ecogeek.org/content/view/1325/
              http://www.betterplace.com/press-room/videos-detail/whats-better-place/


              • ALTER NAIF ALTER NAIF 12 février 2009 21:33

                Une bonne idée ce parc électrique israelien, ils ont le nucléaire,
                et des fois qu’ils vaporiseraient leurs voisins producteurs de barils,
                ca leur eviterait d’être charette
                Carlos c’est pas un terroriste
                 smiley


                • jjwaDal marcoB12 12 février 2009 22:11

                  En dehors de la diatribe anti carlos Ghosn je trouve peu de chose à me mettre sous la dent.
                  Evidemment que de tels revenus sont disproportionnés, mais on peut difficilement lui reprocher
                  d’avoir causé la crise sans laquelle les "Renault" se vendraient encore plutôt bien.
                  Un gouffre entre le cas "Renault" et "General Motors" par ex...
                  En matière automobile on peut difficilement lui reprocher son volontarisme (assez unique)
                  en faveur de la voiture électrique (il ne vise nullement le marché français en première intention).
                  Certes on pourrait lui conseiller la lecture de "winning the oilendgame" d’Amory lovins pour
                  évoluer un peu et éviter à son entreprise des lendemains qui déchantent mais les "grosses machines"
                  ont souvent une inertie importante...


                  • souklaye souklaye 12 février 2009 22:49

                     Le protectionnisme, à la mode, à la mode, le protectionnisme à la mode de chez nous

                     

                    Par ces temps de crise, sortez couverts.
Tel est le crédo implicite de chaque nation possédant une carte de membre du G20, donnez vous la main, mais merci de lâcher la mienne.

                    Les effets d’annonces publicitaires et les photographies officielles ventant l’universalisme économique ne peuvent rien face aux spécificités des succursales nationales. Le patriotisme parle pour le bon sens, sans l’ombre d’un doute.

                    Une ordonnance mondiale préconisant un patch anti-libéralisme sur une jambe de bois n’arrive pas à endiguer la peur animale de l’obscurité.

                    Comment gérer diplomatiquement un constat à l’amiable quand personne n’a conduit ?

                     

                     

                    http://souklaye.wordpress.com/2009/02/11/le-protectionnisme-a-la-mode-a-la-mode-le-protectionnisme-a-la-mode-de-chez-nous/


                    • Aleth Aleth 12 février 2009 22:58

                      Les lobbies pétroliers n’auraient aucun intérêt à ce que les véhicules consomment moins de carburant fossile. La poule aux oeufs d’or doit survivre autant que faire se peut ! La connivence avec l’industrie automobile est évidente, nul ne peut nier le contraire. Cette industrie nous vend un système motorisé d’un autre âge, et ce depuis près d’un siècle, malgré les progrès technologiques qu’on y a brodé autour au cours du temps.

                      Le moteur Pantone existe (et ses dérivés), fonctionne, mais inutile de l’utiliser voyez-vous. A quoi bon diminuer la consommation ? Il faut à tout prix remplir les caisses. Total, avec ses 14 milliards € de bénéfices annuels, ne connaît pas la crise. Que dire des groupes US... Donc peu importe la pollution, la santé, etc. Tant que les comptes en banque ne désemplissent pas, c’est bon signe.

                      Voilà ce qu’un quasi-amateur est capable de faire avec ’trois bouts de ficelle’...

                      http://www.dailymotion.com/video/x1dijj_le-reacteur-pantone_auto

                      Alors imaginez de quoi seraient capables les ingénieurs des grandes compagnies. Et ce moteur ne date pas d’hier.

                      Il y a un exemple parlant de l’influence des lobbies sur les systèmes alternatifs. Cette vidéo montre les techniques sournoises qui ont fini par ’tuer’ la voiture électrique aux USA.

                      http://www.dailymotion.com/video/x3agq4_qui-a-tue-la-voiture-electrique-1_auto

                      Quid de Guy Nègre et son moteur à air comprimé ? Il a signé des contrats avec Tata Motors, mais on dirait que la voiture met du temps à démarrer.

                      Ceux que nous devons blâmer en premiers ce sont les élus ou représentants politiques, lesquels font tout depuis des décennies - en se passant le relais - afin de conserver un système nécessitant un ingrédient indispensable, et qui rapporte, rapporte, rapporte...


                      • l'homme pressé l’homme pressé 13 février 2009 11:06

                        @Aleth
                        Ah tiens, revoilà une nième théorie du complot.
                        Cette fois donc, c’est les constructeurs de voitures qui s’entêtent à produire des moteurs à combustion interne pour fourguer leurs produits, au lieu de refuser bêtement les nouvelles technos.

                        Ces constructeurs sont tellement bêtes qu’il n’y en a bien sûr pas un qui se dépêcherait de mettre sur le marché une voiture innovante (déjà toute prête dans les cartons, bien sûr) avant que les concurrents ne lui passent devant.

                        Entre un bricolo de fond de garage et un produit industrialisable (et surtout vendable), il y a une sacrée marge.
                        Qu’on se rappelle que la seule voiture hybride réellement commercialisée est la Toyota Prius, qui commence déjà à dater... et qui, pour autant que je sache, n’a été reprise, copiée, imitée ou déclinée par personne... même pas Toyota

                        Bizarre, non ?


                      • Zanini 13 février 2009 13:06

                        http://www.dailymotion.com/video/x1dijj_le-reacteur-pantone_auto

                        Héhé la video, le nom de la video est "pantone" mais dans le reportage il tape dans leur recherche google "pentone".

                        A 1’36 le mec nous dit "le moteur marche mieux, on a besoin de moins appuyer sur l’accelerateur pour monter une grosse descente"

                        Si un moteur a eau étaient vraiment possible, l’armée US, Russe ou chinoise en serait equipée depuis longtemps.



                      • zelectron zelectron 13 février 2009 14:44

                        Le moteur Pantone n’est pas un moteur à eau : c’est un moteur classique qui fonctionne avec de l’essence ou du gasoil classiques auquels on mélange dans des conditions particulières 10 à 15% d’eau (parfois 20%).
                        sauf que.... ça fait longtemps que les pétrolier "balancent" de l’eau dans leurs cuves (avec des tensio-actifs) !!!
                        il y a longtemps c’était 5% depuis je l’ignore mais c’est probablement 2 à 3 fois plus.
                        ...et donc en conclusion le système Pantone est comme la prose de Mr. Jourdain tout le mond l’utilise plus ou moins sans le savoir.
                        Les constructeurs automobiles le savent et donc se "foutent" de Pantone comme de l’an 40, c’est le profit qui les interresse ...le reste ça m’étonnerait.


                      • Aleth Aleth 13 février 2009 22:42

                        @ l’homme pressé

                        Une ’théorie du complot’ ? L’argument classique. As-tu daigné regarder le documentaire relatif aux stratagèmes mis en oeuvre par les secteurs pétrolier et automobile pour empêcher la commercialisation de la voiture électrique aux USA ? Donc selon toi ceci est une légende, ça ne fait pas partie de l’Histoire. Concernant la Prius ’La production mondiale (toutes générations confondues) a dépassé la barre des 500 000 exemplaires fin avril 2006 selon Toyota.’ Une broutille. Alors on pourra toujours polémiquer sur les réelles économies d’énergie de ce système, ou sur la pollution comparative, mais le simple fait que le freinage par exemple permette de charger les batteries ’prenant le relais’ de temps en temps, et donc consommer moins de carburant, c’est toujours ça de gagné. Et sur des centaines de millions de véhicules dans le Monde, ça fait une sacrée différence in fine. Surtout que l’hybridation peut s’effectuer sur tous types de véhicules ou presque.

                        Tu demandes pourquoi les autres compagnies n’en font pas de même. Ce que tu ne comprends pas c’est que les compagnies automobiles n’en ont rien à faire que l’énergie provienne du pétrole, de l’électricité, de l’éthanol, de l’hydrogène, de l’eau, de l’air, du magnétisme, du point zéro ou du vide ou que sais-je. Leur but est de vendre des voitures, et de faire un maximum de fric. Les grands actionnaires et investisseurs des compagnies automobiles sont les mêmes que ceux des compagnies pétrolières. Et comme dans la plupart des cas ce sont les actionnaires qui ’guident’ le navire business quel qu’en soit le secteur, ils ont plutôt intérêt à privilégier et promouvoir la nécessité du pétrole, pour leurs dividendes, voilà tout. Bizarre, ça fait quand même près d’un siècle qu’on nous fourgue cette énergie fossile assez polluante. Mais non c’est pas pour l’argent, il ne faut pas voir le mal partout. Le pétrole, ça rapporte pas. Certains racontent même qu’on provoque des guerres pour l’or noir. Ce doit être le fruit de paranoïas fantasmagoriques. As-tu déjà entendu parler du Groupe Bilderberg ? Politiciens et patrons de grandes industries qui se réunissent à huis clos, sans qu’aucune information jamais ne s’ébruite en dehors des réunions. Ou alors comme Yves Calvi et JF Kahn tu vas nier son existence.

                        Crois-tu que l’industrie automobile n’a aucun lien financier avec l’industrie pétrolière ? Tu pourras vérifier l’information, il arrivait à Henry Ford de conduire une voiture fonctionnant à l’huile de cannabis (avant la ’diabolisation’ de cette plante. Là aussi il y en aurait à dire). Qui avait intérêt à ce que ce carburant ’qui pousse à peu près partout’ (et dont la toxicité végétale se situe entre le thé et le café, et je ne parle pas de fumette) vienne perturber la quiétude financière de certaines familles (les Rockefeller entre autres pour ne pas les citer), si ce n’est le peuple ? L’Etat lui-même encourage le monopole du pétrole, là aussi ça rapporte un max via les taxes. Pour rappel l’Etat interdit aux agriculteurs de vendre leur huile aux citoyens désireux d’en acquérir sous peine d’amende. Mais c’est évidemment pour la santé du peuple, le pétrole doit moins polluer a priori. De plus il engendre moins de conflits d’intérêt dans le Monde que ne le fait le tournesol ou le colza, cela tombe sous le sens. Un bel exemple d’altruisme.


                      • Sébastien Sébastien 13 février 2009 09:16

                        C’est dommage que l’article parle du salaire de Ghosn et du coup fait passer l’auteur pour un espece de jaloux frustre. Si Ghosn gagnait 1,500 euros par mois, cela lui donnerait-il le droit de planter sa boite ?


                        • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 13 février 2009 09:39

                          Pour rien au monde, je souhaiterai disposer d’une telle somme d’argent ! Pour quoi faire ? et puis, qu’est-ce qui peut justifier un tel salaire ? Sincèrement, à la manière dont Carlos Ghosn conduit Renault, je crois que vous et moi ferions bien mieux !

                          Aussi haut que soit un Roi, il n’y ait jamais assis que son cul.


                        • Louisiane 13 février 2009 09:42

                          OUI ! Car il serait son propre patron et serait directement touché par la fermeture de sa boite.
                          Or là, non seulement Ghosn ne subit aucun effet négatif de son incompétence mais il en retire un bénéfice substantiel hors de toute raison logique et de plus les ouvriers en subissent les conséquence par du chômage partiel et des baisses de salaire.
                          Alors oui, le haut salaire de cette personne devrait au moins lui interdire de se planter (ou plutôt de planter l’entreprise) et il devrait avoir à rendre des comptes très précis pour se justifier. Après tout, on sanctionne rapidement un ouvrier qui a fait une erreur, alors pourquoi pas lui ?


                        • Ranjo 13 février 2009 13:00

                          s’il gagnait 1500 euros il serait viré ! 

                          C’est le salaire au merite , voila quelques exemple de ce que font les gros salaires 

                          les fossoyeurs d’alcatel
                          http://www.challenges.fr/actualites/entreprises/20080729.CHA4821/alcatel__r usso_touchera_6_millions_maximum.html

                          les banquier vous savez

                          les dirigeant s de rhodia
                          http://www.lesechos.fr/management/diriger/4809008-un-dirigeant-du-cac-40-devra-rembourser-le-parachute-dore-de-son-predecesseur.htm

                          la plupart de gens la sont des parasites et des incapables qui obtiennet leurs postes par cooptation de leur copains  ils meprisent le travail , celui qui gagne 1500 euro ne peut qu’etre un incapable car il gagne 300 fois moins qu’eux et que les salaire sont au merite suivant les crieteres du Medef.



                        • Vincent 13 février 2009 09:59

                          Article un peu fourre tout, mélangeant griefs contre Carlos Ghosn, comparaison entre la 2 CV roulant au super plombé avec un réservoir d’à peine 30 litres et la C2 HDI de 4cv (fiscaux monsieur)

                          Faudrait pas confondre, dénomination commerciale, chevaux DIN et chevaux fiscaux.

                          Aller remettons tout ça en KW,

                          la 2cv 6 si mes souvenirs sont exacts devait faire 29 cv DIN ( soit 21 kw) pour 600 cm cube de cylindrée et consommait du super plombé ou de l’ordinaire pour une consommation suivant la conduite entre 8 et 10 litres au 100 km.

                          Je parle par expérience, j’ai fait plus de 100 000 km avec ma deuch, deux moteurs et un embrayage pour ce qui est de la grosse mécanique, en ce moment elle se repose dans le garage en attendant que je lui refasse sont châssis.

                           

                          Maintenant la C2 HDI dans sa configuration la plus faible le 1,1 l :

                          Puissance en 61 CV DIN

                          Cylindrée : 1.1 l

                          Conso urbaine 5.3 l

                           

                          Pour info :
                          1 ch DIN = 0.735 Watt 
                          1 kW = 1.360 ch DIN
                          1 HP / CEE = 0.746 Watt 
                          1 kW = 1.341 HP / CEE

                           

                          Pour le moteur pantone je vous invite à vous documenter un peu plus, y a p)as que la gasoil avec de l’eau, mais bon le souci de ce moteur c’est que les ingénieurs ne comprennent à priori pas  toutes les réactions et donc sont incapable de maîtriser le processus complet, un coup ça marche un coup ça marche pas, alors autant vous pouvez demander à un garagiste de vous bidouiller un truc comme ça, mais si demain on doit industrialiser il faut être sur à 100% que cela fonctionnera à tous les coup, ce n’est pas le cas aujourd’hui même si des kits sont vendu en masse et qu’énormément de voitures en sont équipées au Mexique.

                           

                          Pour ce qui est de Carlos Ghosn, j’ai connu pire dans le genre mystificateur, chez Michelin il a prouvé ses compétence, ensuite chez Nissan, il a taillé dans le vif chez les sous-traitants notamment par contre chez Renault il a un peu de mal avec la culture d’entreprise, mais ce n’est qu’une question de temps il a montré qu’il savait s’adapter aux situations.

                           

                          Si demain vous deviez virer tous les patrons et haut dirigeant de grandes sociétés, qui métriez vous à leur place, des p’tits gars prélevé sur chaîne ?

                           

                          L’argent mis à disposition par l’état est prêté avec un taux d’intérêt de 6 à 8% juste en dessous de ce que prêterais les banques pour fluidifier la trésorerie.

                           

                          Enfin, concernant le secteur automobile, les aberrations les plus grosses sont au niveau des équipementiers et des usines finales.

                           

                          En gros le trajet une pièces d’automobile avant d’être assemblée sur le véhicule correspond au moins à une traversée de l’Europe en diagonale du sud de l’Espagne au nord de la Slovaquie ou de la  Pologne ça c’est une aberration.


                          • dalat-1945 13 février 2009 11:26

                            Merci VINCENT pour ces explications claires, ne relevant pas du "gloubi boulga" de l’auteur !


                          • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 13 février 2009 11:45

                            "gloubi boulga" : l’article aura au moins le mérite de vous avoir fait réagir. D’ailleurs, à lire votre commentaire, je crains qu’on puisse vous retourner le reproche. ;+)

                            Il s’agissait de mettre en perspective un ensemble de questions au travers du prisme d’une actualité récente. Je pense, à la vue de votre réaction, avoir atteint parfaitement la cible.

                            J’ai exprimé un point de vue. je n’ai nullement la prétention d’avoir la science infuse.

                            Mais finalement, vous ne répondez pas à la question centrale : qu’est-ce qui peut justifier qu’un homme normalement constitué "valent" près de 500 personnes en terme "marchand" ? Vous avez compris que, de mon point de vue, Carlos Ghosn reste une homme comme les autres, doté d’une forme de raison qui est loin d’être la mienne.


                          • gommette 13 février 2009 13:11

                            Et qui paye le chomage partiel ? Les petits concontribuables et les ouvriers ! Pas les cacadres...


                          • Dzan 13 février 2009 10:56

                            Moteur Pantone ?
                            Sauf que un moteur, n’aime pas beaucoup l’eau même diluée, et fait moitié moins d’usage qu’un moteur traditionnel.


                            • Thierry LEITZ 13 février 2009 11:42

                              Au printemps 2005, j’ai écris à Renault pour leur proposer l’idée d’un véhicule hybride de 600 kg consommant 2l100 grâce à la légèreté, l’aéro et la simplicité mécanique (moteur camless avec motoalternateur et adjonction pilotée d’O²), avec comme "rançon" des performances plus modestes et une moindre protection.

                              Réponse : montrez nous vos brevets... C’est pas mon job, hélas, je suis déjà pris. Je ne voulais rien, juste partager. Pas dans la culture industrielle ?

                              A l’époque Renault peaufinait sa Laguna III, "aussi bien que l’Audi A4" comme s’il y avait de la croissance dans les segments ausi encombrés et pas par n’importe qui... Si on veut une Audi, on achète... une Audi, non ? Une bonne voiture homogène ? Tout le monde sait faire. Et surtout les allemands dont les marques bénéficient d’un supplément d’image durable. Idem pour les 4x4 light type Rav4

                              Donc il faut (ou fallait) se décaler et partir avant les autres vers le déplacement "vert", utile et à bas coût.

                              Je suis sûr que beaucoup de concepteurs de chez Renault partageaient cette vision. Les a-t-on entendus ? Ou seulement consultés ? j’en doute...

                              Mais Mr Goshn, qui se prévalait à la tv de n’avoir pas de parachute doré, "je n’ai pas de parachute doré" a-t-il répété comme pour recevoir son quitus moral.

                              Evidemment, il en a un tous les mois  ! 600 000€ placés à 4% font 24000€ annuels d’intérêt. De quoi faire ce qu’on veut et se rendre utile sa vie durant !

                              Mais comme les footballeurs, acteurs et autres mange-fric surpayés, la société-spectacle nous présente des stars, demis-dieux sans le concours desquels le malheur et la pauvreté nous envahiraient !

                              L’intelligence citoyenne existe. Je l’ai rencontrée sur ce site L’entreprise est une oeuvre collective. Il parait qu"ensemble tout est possible". Mais on est jamais considéré si on appartient pas au cénacle de "ceux qui comptent". Résultat, tout se décide à huis clos, dans un jeu de pouvoir et de calcul d’anticipation de positions, comme à la bourse, mais dans les conseils d’ad. où se décide la politique industrielle qui impactera la vie des simples gens, précarisés, puis exclus.

                              Nul ne devrait prétendre à une rémunération 30X supérieure au salaire normal, par exemple 1300€ net devrait être le smic, 40 000€/mois le sma (sal.maximun admissible) Pour se faire, il y a la fiscalité et le courage des Etats. Ce qui manque le plus on dirait...



                              • Vincent 13 février 2009 13:40

                                Monsieur Ford disait pas plus de 40 fois le salaire mimimum de ses ouvriers les plus mal payés.
                                Vous n’en êtes pas loin


                              • Bobby Bobby 13 février 2009 12:46

                                Bonjour,

                                Très bon article, très bon commentaire d’ Aleth !

                                Si je me souviens bien, Renault n’en est pas à son vcoup d’essai en matière de réduction de consommation... il y a déjà bien des années, je me souviens avoir vu à la télévision, une "occupation" d’un véhicule Renault lors d’un salon de l’automobile par une équipe de greenpeace (? je ne suis pas très sûr)... qui avait dénoncé la mise au point d’un véhicule moyen extrèmement sobre en consommation... (de l’ordre de 2-3 litres/100Km) jamais mis en pratique dans le circuit commercial !

                                Greenpeace (?) avait usé à l’époque d’un subterfuge pour avoir accès à ce véhicule fort extraordinaire, s’étant vu déclaré par Renault que ce véhicule prototype avait été détruit... il avait créé une ASBL "pour la promotion des véhicules...." Un titre ronflant qui a encouragé Renault à leur fournir toutes les données techniques sur ce prototype... allant même jusqu’a leur prèter ce fameux véhicule ! sur lequel soit-disant ils n’avaient plus aucune donnée.

                                Il rest clair que les propos d’Aleth et ceux de l’auteur ne font que confirmer que technologiquement il est possible de fabriquer, ce, depuis déjà longtemps des véhicules bien moins polluants & énergivores... le frein se situe probablement qu niveau des compagnies pétrolières qui semblent décidément avoir le bras très (trop) long !

                                Qu’attendons nous pour renverser la "vapeur" ?






                                • Vincent 13 février 2009 14:02

                                  Oui, enfin, je ne sais pas pour vous, mais personnellement je baigne en plein dedans, dans le secteur automobile. Peut-être plus pour longtemps, mais bon.
                                  Donc je puis vous assurer qu’entre une "idée de génie" prototypée et sa production en grande série, y quand même un monde.
                                  Seriez vous prêt demain à dépenser 3 ou 4 fois plus pour un même service sous prétexte qu’il est innovant.
                                  Moi non.
                                  Par ailleurs, sachez tout de même que les constructeurs et équipementiers ne vous attendent pas pour bosser sur les véhicules que nous utiliserons dans une dizaine d’années.
                                  Le problème actuel est qu’ils ne savent pas trop où aller, en effet plusieurs technologies, quasiment incompatibles entres-elles s’offrent à eux actuellement et c’est pas le moment de se planter d’option, sinon dans 10 ans vous êtes mort.
                                  Comme ça vite fait, vous avez la technologie électrique dépendante de la capacité et de la fiabilité des batteries, l’hydrogène, la pile à combustible, les moteurs avec les agro-carburants, les moteur à air comprimé…..

                                  Dans 10 ans il n’y aura entre 5 et 10 moyens différents pour faire avancer votre voiture (en dehors des hydrocarbures), aussi vous comprenez l’embarras de nos constructeurs, qui jusqu’à maintenant n’avaient que de moteur à explosions à concevoir, donc en gros une plateforme commune pour plusieurs véhicules, plusieurs moteurs génériques et ensuite on mixe l’ensemble pour donner naissance à un gamme complète.

                                  Demain au lieu de faire de la grande série, les constructeurs feront de l’épicerie, ce qui entraînera mécaniquement des augmentations de prix de revient qui seront répercutés sur les client finaux que nous sommes.

                                  Aujourd’hui je puis vous assurer qu’en réunion sur les perspectives à long terme pas beaucoup s’engagent sur telle ou telle option, car les enjeux sont énormes.

                                  C’est donc là que doit intervenir un grand manager et prendre la décision d’aller dans un sens ou dans l’autre, mais vous pensez bien que ce genre de décision ne se claironne pas sur tous les toits l’automobile est un monde impitoyable et ceux qui ne le voient que de leur petite lucarne ne peuvent pas se rendre compte. Mais au fond des bureaux d’études je puis vous assurer que ça cogite dur.

                                   


                                • Bobby Bobby 13 février 2009 16:54

                                  Le "prototype en question était un véhicule moyen, sans particularité marquante à ma connaissance autre que celle de sa consommation très basse. les moteurs à combustion interne sont développés depuis plus d’un sciècle et bénéficient d’une connaissance technologique fort importante qui ne se trouve pas pour d’autres texchniques.

                                  Ce qui me fait réagir, c’est le mensonge qui est évidemment significatif. Car il est loin de cacher une véritable politique qui suscittent à mon sens à juste titre à se poser quelques points d’interrogation.

                                  Bien cordialement


                                • pragma 13 février 2009 13:17

                                  Nul doute que l’auteur aurait fait bien mieux que Carlos Ghosn, si quelqu’un l’avait sélectionné à sa place à l’époque... Mais a t’il fait acte de candidature ?


                                  • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 13 février 2009 17:40

                                    Je n’ai pas cette ambition.


                                  • vin100 16 février 2009 14:42

                                    Rien de plus facile que de tirer sur une ambulance en étant planqué....
                                    Je ne voudrais pas mettre en comparaison les états de service du Denis et de Monsieur Ghosn.
                                    Ridiculiser facilement ce n’est pas mon truc.
                                    Monsieur Ghosn est un homme qui a toujours jusqu’a aujourd’hui, reussi les missions les plus dures et les plus risquées et sa formation n’est pas celle un peu légère de notre cher millitant socialiste fut il adjoint au maire de Trifouillis les Oies.
                                    Mais comme tous les articles à trois sous qui naviguent sur les mers faciles de l’émotionnel, l’histoire débute toujours par la fin, en valorisant l’absurdité d’une situation actuelle sans le moindre recul.
                                    Désolé, cher Denis, mais ta plume fait dans le facile et n’apporte rien.
                                    Peux tu faire mieux ?
                                    T’as du travail.


                                  • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 16 février 2009 16:19

                                    @vin100

                                    Je viens de parcourir vos commentaires dont le caractère constructif - et l’intérêt - n’aura échappé à personne.

                                    Eh oui, tout comme Carlos Ghosn et vous-même semble-t-il, j’ai mes limites. Je vous remercie de me l’avoir fait remarqué. C’est vrai que je ne le savais pas. ;+) On m’aurait menti.

                                    Mais dans votre commentaire, m’apparaît un élément que mon article relève et semble vous déranger. Il y aurait donc des seigneurs et des esclaves. Dites-moi si j’ai bien compris. Je reformule du fait que nous avons quitté le moeyn-âge. Il y aurait des êtres supérieurs et des êtres inférieurs. Ai-je bien compris ou s’agit-il de l’expression de mon cerveau limité ? Je ne prendrais aucunement ombrage cet élément qui me plongera dans l’humilité persistante.

                                    Prenez le temps de lire René Girard. Il a très bien théorisé le désir mimétique qu’il "range" dans le champ de la conscience. A vous lire, je pourrais presque en douter.

                                    Denis, un esprit qui s’éclaire à la bougie et au feu de bois, façon Néanderthal


                                  • Christoff_M Christoff_M 20 février 2009 04:44

                                     ces "grands hommes" ou considérés comme tels, sont juste des types tres entourés leurs parcours et leurs réseaux dédiés à une élite le permettent, s’il a fait un moment donné un bon résultat chez Nissan, on le parachute chez Renault, pas le meme pays, pas les memes employés, pas la meme structure...

                                    et au bout de quelques années on se rend compte que ce monsieur "grand patron", terme qui ne veut rien dire, on devrait dire type qui gagne énormément d’argent sans travailler tant que ça mais soignant particulièrement ses apparitions et ses communications gérées par des axperts tjrs tres présents, applique les memes méthodes qui ont marché ailleurs qui ne marchent pas chez Renault, pas les memes voitures ni le meme impact que Nissan dans le monde...

                                    je vois malheureusement depuis longtemps des gens assimilés à des tetes qui licencient dans les grosses boites au bout de quelques années, on nous parle de gestion, moi j’appelle cela les fabriquants de lego et je me demande comment on peut tolérer longtemps des types visiblement qui n’ont que la façade mais pas l’étoffe des anciens à qui ils ont succédé... et qui n’ont pas d’imagination mais qui appliquent des schémas standard partout ce qui aboutit aux catastrophes que l’on connait dans l’industrie !!

                                    la crise a bon dos, un employé faisant une faute subit un licenciement ; un patron du cac peut foutre en l’air impunément plusieurs sociétés on ne le jugera pas et comme monsieur le Floch il retrouvera indéfiniment une place de directeur général, comme mister Bouton à la société générale !!

                                    si la société va mal c’est peut etre que sa justice ou son traitement par classes, n’a rien d’équitable et favorise les écarts de certains au désavantage de centaines ou de milliers de personnes qui subissent les conséquences des décisions de certains qui n’ont de grands que le nom !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès