Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Ce que cache peut-être le temps partiel

Ce que cache peut-être le temps partiel

Dans l'attente d'en savoir plus, il semble donc que les nouveaux contrats à temps partiel ne pourront être inférieurs à 24 heures par semaine.

Il y a fort à croire que syndicats et gouvernement vont s'autoféliciter pour cette avancée sociale.

C'est vrai qu'on se demande comment on peut vivre avec un quart ou un tiers temps.

24 heures, soit plus de deux tiers temps, c'est une avancée.

Malheureusement, mais j'ai surement mauvais esprit, ce pourrait être aussi une nouvelle entourloupe pour améliorer la courbe du chômage qui irait en fait à l'encontre des intérêts de la plupart des salariés à temps partiel.

En effet, pour avoir dirigé une PME de deux cents salariés dans le secteur médico social, je peux témoigner du souhait de la plupart des gens de pouvoir moduler le temps partiel avec une souplesse totale.

Certains me demandaient de ne faire par exemple que deux demi-journées par semaine, d'autres de les autoriser à faire des cumuls multi employeurs pour arriver à un total oscillant entre 80 et 100 pour cent d'un temps plein, d'autres enfin pour dépasser le plein temps dans les limites légales bien sur. Bref, j'ai vu toutes les situations. Je ne parle pas des postes qui ne nécessitent que des interventions à temps partiel parce que le besoin à couvrir est ainsi, un dixième de temps pour un kiné ou un psychiatre par exemple.

Avec la nouvelle réglementation, devra-t'on se passer de ces deux intervenants ?

Mais le pire, c'est la situation de pauvreté que vont rencontrer ceux qui réussissaient à atteindre le plein temps en cumulant deux ou trois contrats, et qui dorénavant resteront bloqués à deux tiers temps puisqu'ils ne pourront pas additionner deux contrats de 24 heures.

Davantage de travailleurs plafonnés à 24 heures permettra peut-être de créer des emplois et de faire baisser le nombre de chômeurs, mais est ce une avancée sociale ?

Je pense que c'est en tous cas, une fois de plus, un recul des libertés individuelles.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • bibou1324 bibou1324 8 janvier 2014 15:26

    « C’est vrai qu’on se demande comment on peut vivre avec un quart ou un tiers temps. »


    Cette phrase me choque profondément. Bien sûr qu’on peut vivre avec un quart-temps. Si on a un concubain qui gagne bien sa vie, ou si on a un peu d’argent de côté, c’est même préférable, pour élever ses enfants.

    Je déteste cette habitude qu’à l’état de penser pour les citoyens. Et si on écoutait les citoyens plutôt ?



    La messe est dite. Si travailler plus, c’est une « avancée sociale » comme vous dites, eh bien sachez simplement que les français ne le veulent pas. Si le but c’est de diminuer les chiffres du chômage de cette manière artificielle en biaisant les chiffres et en forçant à travailler ceux qui n’en n’ont pas envie, eh bien diminuer le chômage est une très grosse connerie.

    • passtavie passtavie 8 janvier 2014 20:07

      Moi j’ai été un temps partiel forcé. Ce qui est terrible c’est quand l’employeur n’emploie qu’a temps partiel et qu’il fait la moue quand vous voulez travailler ailleurs en même temps. ça vous rend indisponible pour faire plus d’heures au cas où, ou changer vos heures en fonction de ses besoins.
      Ce qui me fait peur c’est le retour au 40 heures... Comment ça se passerait, on aurait un même salaire pour faire plus d’heures ? Ou la paye augmenterait ? Car dans le premier cas ça signifierait probablement la diminution des salaires des temps partiels (je doute que si on passe un type de 35 à 40 heures, on ne passe également un temps partiel de 20 à 23 heures).


      • mimi45140 9 janvier 2014 01:39

        24 heures formidable les salariés ne pourrons plus cumuler , je me rappelle d’une période il y a 15 a 20 ans ou l’état baissait les charges sociale pour l emploi de travailleurs a mi temps , dans une entreprise il était plus intéressant de prendre 2 mi temps a 20 heures à la place d’un salarié à temps plein 40 heures , de plus de 20 a 30 heures ce n’était pas des heures supplémentaires mais des heures complémentaires sans majorations , les magouilles pour améliorer les chiffres du chômage ne date pas d’hier .


        • zygzornifle zygzornifle 10 janvier 2014 09:37
          « Ce que cache peut-être le temps partiel » Facile : temps partiel = salaire partiel , quand un SMIC fait vivre tout juste 2 semaines on comprend facilement ce que cela amène la misère

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès